IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Dirigeant
    Inscrit en
    Juin 2016
    Messages
    3 160
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Dirigeant
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : Juin 2016
    Messages : 3 160
    Points : 66 279
    Points
    66 279
    Par défaut Le PDG de GitHub affirme que le licenciement de 80 % du personnel basé en Inde est dû aux facteurs économiques
    GitHub licencie 10 % de son personnel et réduit ses besoins en espace de bureau en raison de leur faible utilisation
    l'entreprise devrait bientôt passer à un mode de travail entièrement à distance

    GitHub, propriété de Microsoft, a annoncé mercredi qu'elle licencierait 10 % de son personnel au cours de cette année. Les suppressions d'emplois pourraient toucher environ 300 travailleurs de GitHub, car avant cette annonce, GitHub comptait environ 3 000 employés. En outre, la société fermera également tous ses bureaux à la fin de leur bail, en partie en raison de leur faible utilisation, et adoptera une culture axée sur le travail à distance. GitHub rejoindrait ainsi son rival GitLab, dont la majorité des employés serait entièrement en télétravail depuis au moins 2014, un pari qui s'est avéré efficace pendant la pandémie de la Covid-19.

    Dans un courriel adressé au personnel jeudi, le PDG de GitHub, Thomas Dohmke, a mis l'accent sur trois points essentiels des plans de la société pour l'exercice 2023. Il a déclaré qu'en raison de "nouveaux réalignements budgétaires", la société doit réduire ses effectifs "jusqu'à 10 % jusqu'à la fin de l'exercice 2023". Il a également écrit que l'entreprise adoptera un mode de travail entièrement à distance et qu'elle fermera ses bureaux en raison de leur faible utilisation. En outre, GitHub poursuivra son gel des embauches et procédera également à un certain nombre d'autres changements internes mineurs pour "protéger la santé à court terme" de l'entreprise.

    « Nous avons annoncé un certain nombre de décisions et de réalignements budgétaires difficiles, mais nécessaires pour protéger la santé de notre entreprise à court terme et nous donner la capacité d'investir dans notre stratégie à long terme », a déclaré un porte-parole de la société. Dans une démarche peu orthodoxe pour une entreprise qui se targue de rester indépendante de son propriétaire, GitHub passe également à Teams (l'application de collaboration et de visioconférence de Microsoft) pour ses besoins en vidéoconférence. Autre signe de réduction des coûts, le cycle de renouvellement des ordinateurs portables passe de trois à quatre ans.


    Dohmke indique qu'il souhaite que l'entreprise devienne le "système d'ingénierie privilégiant les développeurs pour le monde de demain", en mettant l'accent sur l'IA. Étant donné que GitHub a récemment mis l'accent sur Copilot - un logiciel basé sur l'IA qui propose une autocomplétion avancée aux développeurs et suggère même parfois des blocs de code entiers - et que Microsoft a pris un virage général vers l'IA, ce n'est peut-être pas inattendu. Voici ci-dessus l'intégralité de courriel que Dohmke a envoyé aux employés de l'entreprise tôt dans la journée du 9 février 2023 :


    Aujourd'hui, nous annonçons un certain nombre de décisions difficiles, notamment le départ de certains Hubbers et la mise en œuvre de nouveaux réalignements budgétaires, conçus pour protéger la santé à court terme de notre entreprise tout en nous donnant la capacité d'investir dans notre stratégie à long terme. Avec tout le respect que je dois aux Hubbers, je veux d'abord être clair sur les raisons pour lesquelles nous prenons ces décisions et ce que cela signifie pour l'avenir de GitHub.

    Une croissance soutenue est importante pour toute entreprise. Pour GitHub, cela signifie que nous continuons à permettre à des développeurs plus productifs dans le monde entier et à évoluer rapidement au fur et à mesure que les opportunités d'aider nos clients changent. Aujourd'hui, nous sommes le foyer de 100M de développeurs, et nous devons devenir le système d'ingénierie privilégiant les développeurs pour le monde de demain. L'ère de l'IA a commencé et nous avons mené ce changement avec GitHub Copilot, notre lancement de produit le plus réussi à ce jour.

    Nous avons une énorme opportunité de construire d'urgence un GitHub intégré et alimenté par l'IA. Nous devons continuer à aider nos clients à se développer et à prospérer avec GitHub, à accélérer et à simplifier leur parcours d'adoption du cloud, tout en les soutenant au quotidien. Cela nécessitera une forte concentration et des changements dans la façon et l'endroit où nous investissons nos ressources limitées. Pour commencer, nous allons aligner notre travail sur les domaines où nous pouvons avoir le plus d'impact sur ces objectifs et sur les besoins de nos clients dans tous nos produits.

    Malheureusement, cela implique des changements qui entraîneront une réduction des effectifs de GitHub pouvant atteindre 10 % jusqu'à la fin de l'année fiscale 23. Un certain nombre de Hubbers recevront des notifications aujourd'hui, d'autres suivront au fur et à mesure que nous réalignerons l'entreprise jusqu'à la fin de l'année fiscale 23. La pause d'embauche que j'ai annoncée le 18 janvier reste en vigueur. Bien que l'ensemble de notre équipe de direction ait soigneusement délibéré sur cette mesure et soit parvenue à un accord, en fin de compte, en tant que PDG, la décision m'appartient.

    Je reconnais que cela sera difficile pour vous tous, et nous aborderons cette période avec le plus grand respect pour chaque Hubber. Nous nous entretiendrons avec les Hubbers concernés afin qu'ils comprennent la compensation de transition et l'équivalent COBRA/COBRA (en dehors des États-Unis) qui seront fournis. Des prestations d'assistance aux services de transition de carrière seront également proposées.

    En outre, nous avons travaillé pour améliorer notre efficacité opérationnelle et notre échelle en tant qu'entreprise. L'une de nos décisions est de passer à un GitHub entièrement distant. Nous constatons des taux d'utilisation très faibles dans nos bureaux à travers le monde, et cette décision témoigne du succès de notre culture de longue date, axée sur le travail à distance. Nous ne libérons pas les bureaux immédiatement, mais nous allons fermer tous nos bureaux à la fin de leur bail ou lorsque nous serons en mesure de le faire. Nous vous communiquerons plus de détails sur les lieux de travail et les plans de transition au fur et à mesure qu'ils seront finalisés.

    Nous cherchons à réduire davantage nos coûts d'exploitation. Nous vous ferons part des détails et des plans de transition dans les mois à venir, mais je tenais à vous faire part de deux décisions : i) Dès maintenant, nous allons faire passer le renouvellement des ordinateurs portables de trois à quatre ans. ii) Nous allons passer à Microsoft Teams dans le seul but de réaliser des vidéoconférences, ce qui permettra de réaliser des économies importantes et de simplifier les conversations entre les entreprises et les clients. Cette migration sera terminée d'ici le 1er septembre 2023. Nous resterons sur Slack comme outil de collaboration au quotidien.

    Enfin, je tiens à exprimer ma plus profonde gratitude à chaque Hubber et à ses incroyables talents qui ont permis à GitHub de se développer jusqu'au point où nous sommes aujourd'hui. Chaque livraison que vous avez faite et chaque jour où vous avez travaillé a contribué à faire de GitHub la plus grande et la plus importante plateforme de développement de logiciels. Merci pour votre dévouement, votre résilience et votre passion pour donner du pouvoir à des millions de développeurs de logiciels dans le monde entier.

    GitLab, un rival de GitHub, était déjà totalement délocalisée avant que la Covid-19 ne frappe. GitLab semble n’avoir ressenti aucun effet du Covid-19, car ses employés ont toujours travaillé à distance. Ainsi, alors que les employés de nombreuses autres entreprises technologiques avaient du mal à s’adapter, c’était la routine pour les employés de GitLab. L’entreprise fonctionne ainsi depuis ses débuts en 2014. Selon les analystes, c'est quand même un mode de travail assez osé pour une entreprise qui employait environ 1300 personnes en juillet 2020. Avec ce statut, GitLab est l'une des plus grandes startups de logiciels d'entreprise dans le monde.

    Lorsque la pandémie a frappé, ses employés disposaient déjà d'espaces adéquats à la maison où ils pouvaient travailler. Et comme beaucoup d’autres sociétés, GitLab s'appuie aussi sur des outils de communication virtuels tels que Slack et Zoom. Selon GitLab, les employés utilisent simplement ces outils de manière très spécifique. Dans une interview accordée au média CNBC en 2020 par Sid Sijbrandij, PDG de GitLab, il a confirmé que les employés de la société suivent une politique consistant à choisir les bons émojis pour réagir aux messages de chat et à allouer un certain nombre de minutes pour clore les appels vidéo.

    De plus, son site Web affiche des instructions détaillées sur la manière d'intégrer les nouveaux employés, et un système de jumelage permet d'éviter que les nouveaux employés ne soient débordés. Cela dit, certains membres se réunissent toutefois de temps en temps. « Nous nous réunissions de temps en temps avec des personnes qui se trouvent à proximité, et environ une fois tous les 9 à 10 mois avec toute l'entreprise. Ces moments étaient très agréables pour apprendre à connaître d'autres côtés des gens, après les nombreux appels sur Zoom », a déclaré Job van der Voort, ancien vice-président produit de GitLab.

    À défaut de passer à un mode de travail entièrement à distance, d'autres entreprises du secteur de la technologie, à l'instar de Salesforce, misent sur un mode de travail flexible. « Les meilleurs talents peuvent travailler de n'importe où, tant que les équipes sont dans le même fuseau horaire », a déclaré le co-PDG de Salesforce Bret Taylor en juin dernier. Une étude de Gartner a révélé que les entreprises pourraient manquer le coche si elles ne s'adaptaient pas à la flexibilité et au travail à domicile. Environ 65 % des répondants affirment que la possibilité de travailler de manière flexible aura une incidence sur leur décision de rester ou de partir.

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?
    Que pensez-vous de la décision de GitHub de passer à un mode de travail entièrement à distance ?
    Selon vous, quels pourraient être les avantages pour l'entreprise ? Y a-t-il des inconvénients potentiels ? Si oui, lesquels ?

    Voir aussi

    GitLab était entièrement en télétravail avec ses 1300 employés bien avant la pandémie du covid-19, voici comment l'entreprise s'y prend

    GitHub Copilot : pair programmig avec une intelligence artificielle, un billet blog d'Hinault Romaric

    Le PDG de Salesforce, Marc Benioff, affirme que les ordres de retour au bureau ne fonctionneront jamais, et ajoute que l'avenir réside dans le travail à distance et la flexibilité

  2. #2
    Invité
    Invité(e)
    Par défaut AAaaahhh....
    ça a du bon le rachat par M$ ...

  3. #3
    Membre expert
    Profil pro
    Dév
    Inscrit en
    Juin 2007
    Messages
    1 161
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Dév

    Informations forums :
    Inscription : Juin 2007
    Messages : 1 161
    Points : 3 692
    Points
    3 692
    Par défaut
    Quel est votre avis sur le sujet ?
    Aucun avis. C'est la vie d'une boite les licenciements, embauches, etc. En plus les gens chez eux surtout le personnel technique je pense n'aura pas vraiment de mal à retrouver du boulot vu leur niveau.


    Que pensez-vous de la décision de GitHub de passer à un mode de travail entièrement à distance ?
    Bonne idée, l'IT se prête bien au full remote. Moins de stress au trajet pour les employés, perte de temps dans les transports, essence, etc. Ceux qui auront envie de vivre ailleurs sans changer de boulot pourront le faire plus facilement.


    Selon vous, quels pourraient être les avantages pour l'entreprise ? Y a-t-il des inconvénients potentiels ? Si oui, lesquels ?
    Avantages c'est des économies sur les locaux. Les inconvénients seraient l'intégration des nouveaux où c'est un peu plus difficile mais rien d'insurmontable. Si tu candidates chez eux, c'est que t'es un minimum débrouillard à la base.

  4. #4
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    Juin 2023
    Messages
    715
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : Juin 2023
    Messages : 715
    Points : 12 941
    Points
    12 941
    Par défaut Le PDG de GitHub affirme que le licenciement de 80 % du personnel basé en Inde est dû aux facteurs économiques
    Le PDG de GitHub, propriété de Microsoft, déclare que le licenciement de 80 % de son personnel basé en Inde est dû aux facteurs économiques qui ont affecté l'équipe
    et non à une réflexion sur le pays lui-même

    Thomas Dohmke, directeur général de GitHub, est revenu sur le licenciement de 80 % de son personnel basé en Inde lors d'une récente interview. Il a déclaré que cette décision a été prise dans le cadre d'une réorganisation motivée par des facteurs économiques et des domaines de produits spécifiques. Il a précisé que l'initiative n'est pas liée à une réflexion sur le pays lui-même, ajoutant que de nombreux employés concernés ont été réembauchés par Microsoft en raison de leurs compétences précieuses, même si la transition n'a pas été idéale. Malgré les licenciements, Dohmke a déclaré que GitHub reste optimiste quant aux possibilités offertes par l'Inde.

    Le nombre de développeurs indiens actifs sur GitHub, propriété de Microsoft, a augmenté de 2,2 millions en 2023, soit une augmentation de 33 % d'une année sur l'autre. Cela porte le nombre total de développeurs indiens actifs sur GitHub à 15,4 millions. Cependant, sur la même période, l'entreprise a fait le choix de se débarrasser d'une grande partie de son personnel basé en Inde dans le cadre d'un effort de restructuration. Les rapports sur le sujet indiquent que 80 % des employés appartenant à l'équipe indienne de GitHub ont été licenciés, alors que Microsoft a racheté Activision Blizzard pour 68,7 milliards de dollars.


    Ni GitHub ni Microsoft n'avait évoqué les raisons qui ont motivé ces licenciements massifs, ces derniers ayant suscité de nombreuses réactions négatives dans la communauté. Lors d'une récente interview, le directeur général de Github, Thomas Dohmke, a abordé le sujet pour affirmer que ces licenciements sont intervenus en raison des difficultés économiques rencontrées par l'entreprise l'année dernière. Dohmke s'est entretenu avec Economic Times, évoquant la difficulté de la décision en raison de facteurs économiques ayant un impact sur des secteurs de produits spécifiques au sein de l'équipe indienne de la plateforme.

    Citation Envoyé par Thomas Dohmke

    Les licenciements ne sont pas le reflet de l'Inde elle-même, mais plutôt des projets spécifiques auxquels ces employés étaient affectés. Il s'agit d'une décision difficile, qui n'a pas été prise à la légère. Heureusement, comme beaucoup des employés concernés étaient originaires de Microsoft, ils possédaient des compétences qui ont permis à Microsoft de les réembaucher. Bien que le processus n'ait pas été idéal, nous restons incroyablement enthousiastes quant au potentiel du marché indien.
    Dohmke a également abordé l'impact potentiel de l'IA sur le secteur informatique indien. Il a déclaré que l'Inde a la capacité de se hisser au premier rang du paysage mondial de l'IA grâce à sa communauté de développeurs à croissance rapide qui, selon lui, est sur le point de dépasser les États-Unis en tant que plus grande communauté mondiale d'ici 2027. Il estime que ce calendrier coïncide avec l'ère transformatrice de l'IA. Dohmke explique : « le développement ne pourrait pas être plus opportun, coïncidant avec l'aube de l'ère de l'IA, qui, je crois, s'annonce comme une révolution industrielle transformatrice des années 2020 ».

    « Nous pensons que cette combinaison permettra à l'Inde de prendre la tête du paysage mondial de l'IA », a-t-il ajouté. Alors que certains craignent que l'IA perturbe les fonctions informatiques traditionnelles, Dohmke est convaincu que l'IA permettra aux entreprises informatiques indiennes d'atteindre de nouveaux sommets. D'après lui, à mesure que les systèmes logiciels deviennent plus complexes, la demande de maintenance et de mise à niveau des logiciels continuera d'augmenter. Dohmke pense donc que l'IA devrait permettre aux entreprises technologiques indiennes de passer à la vitesse supérieure plutôt que de les perturber.

    Dohmke a déclaré : « nous avons affaire à une quantité croissante de logiciels dans le système. Aucune des entreprises que j'ai rencontrées ne supprime plus de code qu'elle en écrit chaque jour. La complexité ne cesse de croître. Nous maintenons et mettons à jour à jour les logiciels en permanence, en nous adaptant aux dernières technologies. Avec les systèmes d'IA, nous atteignons un nouveau niveau de complexité, ce qui nécessite encore plus de développeurs de logiciels, en particulier en Inde ». Interrogé sur la manière dont GitHub Copilot aide les entreprises à rationaliser les processus de développement, Dohmke a répondu :

    Citation Envoyé par Thomas Dohmke

    Il y a plus de dix ans, Mark Andreessen a déclaré : "le logiciel mange le monde. Le logiciel est en train de manger le monde. Les entreprises doivent donc réfléchir à la manière de se différencier dans un monde dominé par les logiciels et définir ce qui les rend uniques afin d'attirer et de fidéliser les clients".

    L'IA est prête à aider de nombreuses entreprises à se transformer, à rattraper leur retard en matière de transformation numérique ou de cloud, et à découvrir de nouvelles façons de créer de la valeur pour les clients. L'accès au développement de logiciels sera démocratisé grâce à des outils d'IA comme Copilot.

    L'avantage, c'est que je n'ai pas besoin de parler anglais pour communiquer avec Copilot ; je peux le faire en hindi, en allemand, en portugais ou dans n'importe quelle autre langue. De plus, à chaque nouvelle génération de modèles, ces modèles d'IA apprennent de nouvelles langues.

    J'imagine un avenir où tous les dialectes indiens et toutes les langues locales seront pris en charge, ce qui permettra à des enfants de 3 ou 4 ans d'explorer la technologie et de commencer à coder. Je pense que c'est une réalité. Nous avons vu plus de 50 000 organisations adopter GitHub Copilot, avec plus de 1,8 million d'abonnés payants.

    À l'aube de l'ère de l'IA, où ChatGPT a été lancé il y a seulement deux ans et doit encore fêter son deuxième anniversaire en novembre, l'adoption rapide de cette technologie est vraiment remarquable. En fait, il est encore tôt, mais la trajectoire est claire : l'IA est l'avenir du développement de logiciels et, en fin de compte, de la technologie dans son ensemble.
    Lors d'une interview l'été dernier, Dohmke avait déclaré que ce n’est qu’une question de temps avant que GitHub Copilot n’écrive 80 % du code informatique. Toutefois, Dohmke avait également précisé ce qui suit : « cela ne veut pas dire que le développeur sera mis de côté. Le développeur reste l'expert, qui comprend le code et vérifie que ce qui a été synthétisé par l'IA correspond bien à sa requête. Avec GitHub Copilot, si vous ne disposez que de deux à quatre heures par jour pour coder, vous pouvez mieux utiliser ce temps. Vous pouvez utiliser ce temps pour rester dans le flux, pour faire le travail et prendre plaisir à le faire ».

    Le directeur général de GitHub s'est également exprimé sur le risque que représente l'IA pour le développement de logiciels à faible valeur ajoutée et de logiciels banalisés. Dohmke affirme : « en commençant par le langage d'assemblage, nous sommes passés par les langages de programmation Basic et Pascal, puis nous utilisons aujourd'hui des langages modernes et des bibliothèques libres, ce qui illustre une progression constante dans le paysage technologique. Je ne crains pas que la banalisation déplace les développeurs ; au contraire, elle créera des opportunités plus intéressantes pour ceux qui sont prêts à progresser ».

    Par ailleurs, Dohmke a reconnu que l'IA est victime d'un battage médiatique, déclarant : « s'il est vrai que l'IA est une technologie fondamentalement transformationnelle qui a le potentiel de révolutionner le monde de diverses manières, il est également clair qu'il y a beaucoup de battage médiatique et de dramatisation autour du sujet ». Même si Dohmke est optimiste quant au marché indien des logiciels, de nombreux analystes estiment toutefois que l'IA posera des défis aux géants indiens de la technologie, puisque les entreprises automatisent de plus en plus les tâches traditionnellement effectuées par les entreprises indiennes.

    Source : Thomas Dohmke, directeur général de GitHub

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?

    Voir aussi

    Le CEO de GitHub déclare que Copilot va écrire 80 % du code informatique « tôt ou tard » et recadre au passage le débat sur la possible disparition du métier de développeur

    PDG de GitHub : malgré les gains de l'IA, la demande de développeurs de logiciels dépassera toujours l'offre. Thomas Dohmke explique pourquoi l'IA générative ne remplacera pas les développeurs

    Les retombées des projets d'IA sont "lamentables", se plaignent les dirigeants, alors que les retards et les problèmes de mise en œuvre remettent en cause les initiatives d'IA générative en 2024

Discussions similaires

  1. Stripe licencie plus de 1 000 travailleurs, soit 14 % de son personnel
    Par Stéphane le calme dans le forum Actualités
    Réponses: 0
    Dernier message: 04/11/2022, 13h02
  2. Réponses: 0
    Dernier message: 10/06/2022, 20h29
  3. Réponses: 7
    Dernier message: 17/03/2022, 16h39
  4. Réponses: 0
    Dernier message: 20/01/2020, 13h41
  5. Réponses: 0
    Dernier message: 25/10/2010, 12h46

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo