La société chinoise Baidu dévoile un chatbot d'IA générative basé sur un modèle de langage plus grand que GPT-3
mais l'on ignore encore de quoi le chatbot d'IA de Baidu est réellement capable

Baidu prévoirait de lancer en mars un service de chatbot d'IA semblable à ChatGPT d'OpenAI. L'entreprise prévoit de lance le chatbot en tant qu'application autonome et devrait le fusionner progressivement avec son moteur de recherche. Le chatbot s'appellera probablement "ERNIE Bot" en dehors de la Chine et "Wenxin Yiyan" en Chine. La société Internet chinoise rejoint ainsi les entreprises technologiques du monde entier dans la course aux systèmes d'IA générative. Les informations disponibles sur le chatbot d'IA de Baidu indiquent qu'il est basé sur un modèle de langage plus grand que GPT-3. L'action de l'entreprise a bondi de 13 % après l'annonce.

ERNIE (Enhanced Representation through Knowledge Integration, qu'on peut traduire littéralement par "représentation améliorée par l'intégration des connaissances") est un grand modèle de langage introduit en 2019 par Baidu. La société a déclaré qu'il s'est progressivement développé pour être capable d'effectuer des tâches telles que la compréhension du langage, la génération de langage et la génération d'image à partir d'une invite textuelle. Des personnes ayant connaissance des plans de Baidu ont rapporté que l'entreprise prévoit de rendre son modèle de langage disponible au public ce trimestre, probablement au cours du mois de mars.

Un porte-parole de l'entreprise a ensuite confirmé la rumeur. « La société prévoit de terminer les tests internes en mars avant de mettre le chatbot à la disposition du public. Ce qui distingue ERNIE des autres modèles de langage, c'est sa capacité à intégrer des connaissances étendues à des données massives, ce qui se traduit par des capacités de compréhension et de génération exceptionnelles », a déclaré le porte-parole, qui a refusé d'être identifié. On ne sait pas exactement ce dont le robot sera capable, mais le géant chinois de l'Internet a décrit au fil des ans ses ambitions pour quelque chose qui ressemble beaucoup à ChatGPT d'OpenAI.

Nom : baidu_robots_rs_may_2020-1-e1675764473788.jpg
Affichages : 1054
Taille : 64,6 Ko

Baidu a évoqué un algorithme d'apprentissage contrôlable et un algorithme d'apprentissage crédible pour s'assurer que le modèle peut générer des textes raisonnables et cohérents. Baidu a fait le travail difficile pour fournir un tel système, en détaillant en 2021 "ERNIE 3.0 Titan" - un modèle de langage de préentraînement avec 260 milliards de paramètres. À titre de comparaison, ChatGPT utilise le modèle de langage GPT3 qui dispose de 175 milliards de paramètres. De plus, le modèle de langage que Baidu s'apprête à dévoiler est bilingue, il devrait être disponible en anglais et en chinois. Un document datant de 2021 détaille les performances du modèle.

Le document indique que le modèle est supérieur à tous ses rivaux, y compris GPT-3, pour de nombreuses tâches. La société prévoit de rendre le service disponible en tant qu'application autonome et le fusionner progressivement avec son moteur de recherche en intégrant des résultats générés par des chatbots lorsque les utilisateurs effectuent des recherches. Cela donne une idée sur ce à quoi pourraient ressembler les moteurs de recherche à l'avenir. Les derniers développements montrent qu'à l'avenir, les moteurs pourraient ne plus renvoyer simplement des liens en réponse à une recherche - ils devraient être beaucoup plus intuitifs et interactifs.

Microsoft a également un plan pour intégrer les capacités de ChatGPT à son moteur de recherche Bing, dans le cadre de son partenariat pluriannuel avec OpenAI. La firme de Redmond a investi un milliard de dollars dans OpenAI en 2019 et a annoncé le mois dernier un nouvel investissement de plusieurs milliards de dollars dans la startup d'IA. Le montant de ce nouvel investissement n'a pas été révélé, mais plusieurs sources ont rapporté qu'il avoisine les 10 milliards de dollars. En outre, en plus de Bing, Microsoft compte bien s'appuyer sur le chatbot d'OpenAI pour muscler également ses logiciels de productivité tels que Word, Excel et PowerPoint.

Cela constitue un nouveau défi pour Google, qui jusque-là, n'avait pas un concurrent digne de ce nom pour son moteur de recherche. Deux mois seulement après son lancement, le chatbot d'OpenAI a reçu 590 millions de visites en janvier de la part de 100 millions de visiteurs uniques, et il a du mal à faire face à un trafic colossal. Ce qui a fait de lui l'application grand public à la croissance la plus rapide de l'histoire d'Internet. ChatGPT n'est pas un moteur de recherche, mais s'affiche comme un sérieux concurrent à Google, qui craint que les internautes ne passent de plus en plus de temps à interroger le chatbot plutôt que son moteur de recherche.

ChatGPT fait l'objet d'un code rouge chez Google. La firme de Mountain a dévoilé cette semaine Bard, sa réponse à ChatGPT. C’est une version allégée de LaMDA – un modèle de langage développé par Google et présenté lors de l’édition 2021 de la conférence Google I/O. Bard est pour le moment réservé à des testeurs de confiance en attendant son ouverture au grand public dans les semaines à venir. L'annonce de Baidu a certainement fait tourner les têtes : le cours de l'action de la société chinoise a bondi d'environ 15 % dans les heures qui ont suivi la révélation de ERNIE. ChatGPT semble avoir lancé la nouvelle ère des moteurs de recherche.

Selon le Sundar Pichai, PDG de Google et d'Alphabet, un avantage que Bard a sur ChatGPT est sa capacité à parler d'événements récents. « Bard a pour ambition de combiner l’étendue des connaissances du monde avec la puissance, l’intelligence et la créativité de nos grands modèles de langage. Il s’appuie sur les informations du Web pour fournir des réponses actualisées et de haute qualité », a-t-il déclaré. En effet, comme le confirme OpenAI, ChatGPT a une connaissance limitée du monde et des événements qui se produiront après 2021. C’est l’avenir des moteurs de recherche qui est en jeu comme l’a indiqué le créateur de Gmail.

Le chatbot de Google est censé être capable d'expliquer des sujets complexes, tels que les découvertes de l'espace, en des termes suffisamment simples pour permettre à un enfant de les comprendre. En outre, l'entreprise affirme que le service pourra effectuer des tâches plus banales, comme fournir des conseils pour l'organisation d'une fête ou des idées de déjeuner en fonction des aliments restant dans un réfrigérateur. Toutefois, Pichai n'a pas dit si Bard pourra écrire de la prose dans la veine de William Shakespeare, le dramaturge qui a apparemment inspiré le nom du service. Pour le moment, ChatGPT s'avère plutôt "doué" dans le domaine.

Sources : Baidu, ERNIE 3.0 (PDF)

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Que pensez-vous du modèle de langage ERNIE de Baidu ?
Pensez-vous que ChatGPT a lancé une nouvelle ère pour les moteurs de recherche ?
Pensez-vous que Google pourrait perdre sa couronne de moteur de recherche numéro un dans le monde s'il rate ce virage ?

Voir aussi

ChatGPT a fourni des instructions sur la façon de fabriquer du crack et de l'introduire clandestinement en Europe, selon un rapport

Google dévoile Bard, sa réponse à l'intelligence artificielle ChatGPT de l'entreprise OpenAI, annoncée comme une menace pour l'existence de son moteur de recherches

Microsoft pourrait bientôt déployer une nouvelle version de son moteur de recherche Bing alimenté par ChatGPT, des captures d'écran donnent un aperçu de l'expérience utilisateur