IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Intelligence artificielle Discussion :

BuzzFeed annonce qu'il va utiliser des outils d'IA tels que ChatGPT pour l'aider à créer du contenu


Sujet :

Intelligence artificielle

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Dirigeant
    Inscrit en
    juin 2016
    Messages
    2 965
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Dirigeant
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : juin 2016
    Messages : 2 965
    Points : 63 066
    Points
    63 066
    Par défaut BuzzFeed annonce qu'il va utiliser des outils d'IA tels que ChatGPT pour l'aider à créer du contenu
    BuzzFeed annonce qu'il va utiliser des outils d'IA tels que ChatGPT pour l'aider à créer du contenu pour ses lecteurs
    mais l'annonce suscite des inquiétudes après l'expérience scandaleuse de CNET

    La société américaine de médias numériques BuzzFeed a annoncé jeudi qu'elle prévoit d'utiliser les outils d'IA d'OpenAI tels que ChatGPT pour générer du contenu spécifique pour son public. Cette annonce marque une étape importante dans la manière dont les entreprises de médias mettent en œuvre les nouvelles technologies d'IA de génération de texte dans leurs activités. Toutefois, elle a suscité de vives critiques, notamment après l'expérience scandaleuse de CNET avec son outil d'IA de génération de texte. Les experts craignent que les contenus générés par l'IA inondent la toile à l'avenir, sèment la confusion parmi les lecteurs et nuisent à la confiance.

    Dans un mémo aux employés, Jonah Peretti, cofondateur et directeur général de BuzzFeed, a annoncé qu'ils pouvaient s'attendre à ce que le "contenu inspiré par l'IA" passe du stade de la R&D à celui de l'activité principale de la société. « Notre secteur va s'étendre au-delà de la curation (flux) propulsée par l'IA, jusqu'à la création (contenu) générée par l'IA. L'IA ouvre une nouvelle ère de créativité, où les humains créatifs comme nous jouent un rôle clé en fournissant les idées, la monnaie culturelle, les incitations inspirées, la propriété intellectuelle et les formats qui prennent vie grâce aux technologies les plus récentes », déclare Peretti.

    Peretti a précisé que la technologie sera utilisée pour créer des quiz, faciliter le brainstorming et aider à personnaliser le contenu en fonction du public. « Pour être plus claires, nous voyons les percées de l'IA ouvrir une nouvelle ère de créativité qui permettra aux humains d'exploiter la créativité de nouvelles façons avec des possibilités infinies et des applications pour le bien. Dans le domaine de l'édition, l'IA peut profiter à la fois aux créateurs de contenu et au public, en inspirant de nouvelles idées et en invitant les membres du public à cocréer du contenu personnalisé », a déclaré Peretti. BuzzFeed semble vouloir se limiter aux quiz pour le moment.

    Nom : plokn.png
Affichages : 688
Taille : 314,5 Ko

    Un porte-parole de BuzzFeed a déclaré jeudi que pour l'instant, la société n'utilisera pas l'intelligence artificielle pour aider à écrire des articles d'actualité. En outre, la société pourrait se tourner vers les outils d'IA d'OpenAI, notamment le chatbot ChatGPT, pour ses besoins. La nouvelle a fait grimper l'action de BuzzFeed de plus de 150 % dans les échanges jeudi, à plus de 2 dollars par action. Si BuzzFeed est le plus grand créateur de contenu numérique à mettre en œuvre l'IA de génération de texte dans ses activités, d'autres médias ont pris des mesures similaires. CNET a récemment utilisé un outil d'IA pour l'aider à rédiger des articles.

    Mais le processus ne s'est pas déroulé sans heurts, un certain nombre d'articles ayant finalement nécessité des corrections. En effet, le média a été critiqué pour avoir omis de divulguer clairement qu'il a utilisé un outil d'IA pour rédiger un certain nombre d'articles offrant des conseils financiers. CNET, qui est détenu par la société de capital-investissement Red Ventures, a depuis mis en pause son utilisation des outils d'IA et affirme avoir trouvé des erreurs dans plus de la moitié des articles rédigés avec l'aide de cette technologie. L'entreprise semble avoir placé trop de confiance dans son outil d'IA et n'a pas fait réviser les articles par un humain.

    Au lieu d'une divulgation claire et précise sur son expérience aux lecteurs, CNET publie discrètement des articles écrits par l'IA sous le pseudonyme "CNET Money Staff". Dans une déclaration publiée en ligne mercredi, la rédactrice en chef de CNET, Connie Guglielmo, s'est excusée pour ces erreurs et a déclaré que de nouveaux processus avaient été mis en place pour les éviter à l'avenir. Mais, selon Guglielmo, le site n'hésitera pas à utiliser l'IA à l'avenir. «Le processus n'est peut-être pas toujours facile ou joli, mais nous allons continuer à l'adopter - ainsi que toute nouvelle technologie qui, selon nous, rend la vie meilleure », a écrit Guglielmo.

    Selon les experts, la capacité croissante des outils d'IA tels que ChatGPT à écrire de la prose a fait de cette technologie une perspective tentante pour les entreprises de médias qui souffrent de la baisse des tarifs publicitaires. BuzzFeed, en particulier, a connu un parcours mouvementé sur les marchés depuis son entrée en bourse en décembre 2021. En juin 2022, le cours de l'action de la société a déjà chuté de 40 % et n'a pas cessé de baisser depuis. Après avoir annoncé jeudi que BuzzFeed allait utiliser l'IA pour produire du contenu, le cours de l'action a explosé dans les échanges, avec une augmentation de plus de 150 % dans la journée.

    Bien que des éditeurs tels que l'Associated Press utilisent des outils automatisés pour produire des articles depuis près de dix ans, il s'agit généralement d'articles de pure forme couvrant des informations telles que les rapports de résultats et les résultats sportifs. Les outils automatisés sont utilisés pour saisir des chiffres et des résultats dans des modèles pré-écrits. Cependant, les systèmes d'IA se sont considérablement améliorés ces dernières années, tout comme leur capacité à rédiger davantage d'articles. Le problème est que plus l'IA est utilisée dans la création d'une histoire, plus il y a de chances que des erreurs soient introduites.

    Cette remarque est particulièrement vraie pour des outils comme ChatGPT, qui ont tendance à produire des "conneries fluides", c'est-à-dire des informations plausibles, mais incorrectes. Après avoir reçu le mémo de Peretti, un certain nombre d'employés ont exprimé leurs inquiétudes et lui ont posé des questions sur Slack à propos des implications de ce changement. Un membre du personnel a demandé comment Peretti prévoyait de contourner les "inévitables problèmes juridiques" liés au travail visuel créé par les illustrateurs, les photographes et les directeurs artistiques de l'entreprise, ainsi qu'au contenu protégé par les droits d'auteur américains.

    « Nous avons fait des expériences dans le passé avec des images générées par l'IA, et nous reconnaissons ces préoccupations et les prenons au sérieux », a répondu Peretti. Il a ajouté que l'étape initiale du plan de BuzzFeed était d'utiliser l'IA pour les produits basés sur le texte. D'autres employés ont demandé si l'utilisation de l'IA entraînerait une réduction des effectifs, et ont exprimé des inquiétudes quant à la vérification des faits dans les contenus générés par l'IA. En réponse, Peretti a écrit que les outils sont une occasion de rendre les employés à temps plein plus efficaces et créatifs, et non une stratégie de réduction des effectifs.

    Cependant, le mois dernier, BuzzFeed a annoncé qu'il allait réduire ses effectifs d'environ 12 %. Sa perte nette au troisième trimestre s'est creusée pour atteindre 27 millions de dollars, contre 3,6 millions de dollars un an plus tôt. Toujours en décembre, l'action de BuzzFeed avait bondi de plus de 50 % en début de séance après la publication d'un rapport indiquant que Meta versait des millions de dollars à la société de médias numériques pour qu'elle attire davantage de créateurs sur Facebook et Instagram. Selon Thomas Hayes, président et directeur général de Great Hill Capital LLC., "BuzzFeed avait un besoin urgent de liquidités".

    Peretti a également répondu aux questions du personnel lors d'une réunion de l'entreprise qui s'est tenue plus tôt dans la journée de jeudi. Il a déclaré au cours de cette réunion que les entreprises de médias numériques qui choisissent de s'appuyer sur l'IA uniquement pour réduire les coûts et produire du contenu de mauvaise qualité font un mauvais usage de la technologie. Peretti a déclaré que ce n'est pas l'approche de BuzzFeed, notant qu'il y avait des façons bien plus créatives d'utiliser l'IA : « je pense que les médias, pour de bonnes raisons, sont souvent les plus conservateurs lorsqu'il s'agit d'adopter de nouvelles technologies ».

    La décision de BuzzFeed intervient alors que ChatGPT suscite l'intérêt des consommateurs et des entreprises. Certains éditeurs ont déclaré qu'ils commençaient à discuter de l'utilisation de la technologie de l'IA, tandis que d'autres l'expérimentent déjà. Microsoft, qui a investi plusieurs milliards de dollars dans OpenAI, a déclaré que la société prévoit d'intégrer des outils d'IA comme ChatGPT dans tous ses produits. Le PDG Satya Nadella a affirmé que le partenariat avec OpenAI permettra aux entreprises d'accéder à des outils tels que ChatGPT dans les courriels, les diaporamas et les feuilles de calcul sur le lieu de travail.

    Source : Jonah Peretti, cofondateur et PDG de BuzzFeed

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?
    Que pensez-vous de la décision de BuzzFeed d'utiliser pour créer du contenu pour son public ?
    Selon vous, quelles pourraient être les implications de cette décision au regard de l'expérience de CNET ?
    Quels impacts l'utilisation de cette technologie pourrait avoir sur les internautes ?
    Selon vous, l'IA de génération de texte va-t-elle supprimer certains emplois dans le journalisme et la rédaction ?

    Voir aussi

    CNET trouve des erreurs dans plus de la moitié de ses articles rédigés par l'IA, et le site informe qu'il ne renoncera pas à l'utilisation de son "moteur d'IA conçu en interne"

    CNET suspend la publication d'articles générés par l'IA après une controverse sur la divulgation d'informations, le site n'a pas été transparent sur le fait qu'une IA écrivait certains articles

    CNET publie discrètement des articles entiers générés par l'IA et l'indique sur un descriptif déroulant, puis se ravise suite aux réactions

    Le plus grand éditeur universitaire du monde affirme que ChatGPT ne peut pas être crédité en tant qu'auteur, il peut servir pour rédiger des recherches, mais sa contribution doit être divulguée
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre actif
    Profil pro
    Inscrit en
    septembre 2012
    Messages
    179
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2012
    Messages : 179
    Points : 276
    Points
    276
    Par défaut
    Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
    Peretti a précisé que la technologie sera utilisée pour créer des quiz, faciliter le brainstorming et aider à personnaliser le contenu en fonction du public.
    Que BuzzFeed demande à Google ou Facebook le profil d'un lecteur pour adapter son contenu. Écrire pour que le lecteur lise ce qu'il veut lire le conforte en l'isolant dans sa bulle.

    Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
    Selon vous, l'IA de génération de texte va-t-elle supprimer certains emplois dans le journalisme et la rédaction ?
    Il faudra toujours des relecteurs. Par contre c'est l'existence de la pluralité des médias qui est en danger puisque le média peut adapter son discours selon chacun.

Discussions similaires

  1. Utiliser des outils en ligne de commande avec PHP
    Par Thes32 dans le forum Langage
    Réponses: 5
    Dernier message: 24/11/2009, 20h39
  2. Clarifier l utilisation des outils web
    Par Stéph utilisateur d'acces dans le forum Débuter
    Réponses: 4
    Dernier message: 14/01/2009, 18h20

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo