Les appareils photo des smartphones remplaceront-ils un jour les appareils photo professionnels autonomes ? La réponse est oui, si l'on se réfère aux volumes des ventes pour les deux produits

De nos jours, lorsque la majorité des gens veulent prendre des photos, ils utilisent des appareils photo intelligents qui sont très portables et peu coûteux par rapport aux appareils photo autonomes. Depuis le début des années 2000, lorsque les premières versions des smartphones que nous connaissons ont commencé à arriver sur le marché, ils ont apporté avec eux leurs appareils photo portables qui ont commencé à saper les appareils photo autonomes qui étaient les dispositifs de capture de photos dominants de l'époque.

Les smartphones d'aujourd'hui sont si avancés que, selon le PDG de la société de fabrication de semi-conducteurs Sony, les appareils photo des smartphones commenceront bientôt à produire des photos de meilleure qualité que celles prises par le plus haut niveau de qualité des appareils photo, un reflex numérique.

Mais même si la question de savoir si les smartphones vont remplacer les appareils photo professionnels est encore un sujet qui fait débat, il y a un point tout à fait clair, c'est que, alors que les smartphones étaient en pleine expansion au cours de la dernière décennie, les ventes d'appareils photo numériques ont fortement chuté.

Dans une animation réalisée par James Eagle, nous pouvons voir comment les données relatives aux ventes annuelles d'appareils photo argentiques et numériques ont été comparées aux ventes de smartphones au fil des ans. Cette animation a été réalisée pour que l'on puisse se rendre compte de l'impact de l'industrie des smartphones sur celle des appareils photo.

Au début des années 2000, lorsque tout a commencé, les appareils photo des smartphones étaient nettement moins puissants que leurs homologues autonomes et ces derniers étaient donc privilégiés. Par exemple, l'un des premiers téléphones à appareil photo sur le marché, le SCH-V200 de Samsung, pouvait prendre des photos à 0,35 mégapixel, ce qui était plutôt bien pour l'époque, mais il y avait un hic : le téléphone ne pouvait prendre que 20 photos car il n'avait pas plus de mémoire. L'appareil photo le plus populaire de l'année était l'EOS D30 de Canon, un appareil numérique capable de prendre de nombreuses photos avec une résolution de 3 mégapixels.

Mais après l'arrivée sur le marché de l'iPhone et d'autres téléphones-appareils photo plus accessibles et de meilleure qualité, de nombreuses personnes qui n'aimaient pas les appareils photo autonomes ont rapidement opté pour des téléphones-appareils photo plus portables et multitâches. À titre d'exemple, le téléphone sorti plus tôt cette année, le Pixel 7 de Google, possède plusieurs appareils photo avec une caméra arrière large de 50 mégapixels et une caméra arrière ultra-large de 12 mégapixels, d'un autre côté, cependant, se trouve l'enthousiaste EOS 850 de Canon avec un capteur de 24,1 mégapixels. Sans oublier que les téléphones équipés d'appareils photo sont beaucoup moins chers et peuvent effectuer plusieurs tâches pour un prix moyen, alors que les appareils spécialisés ne peuvent que prendre des photos, et ce pour un prix élevé. Au final, il est donc logique que les gens délaissent les appareils photo spécialisés au profit des téléphones-appareils photo.

Nom : s-cam.png
Affichages : 86
Taille : 48,4 Ko

Source : Nouvelle étude

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?
Selon vous, les caméras des smartphones permettent-ils d'obtenir le même rendu que sur un appareil photo professionnel ?

Voir aussi :

Le marché mondial des smartphones a chuté de 9 % au troisième trimestre 2022, enregistrant sa troisième baisse consécutive cette année
Apple dépasse Android pour atteindre 50 % des smartphones utilisés aux États-Unis et domine les ventes mondiales de produits haut de gamme