L'Apple TV requiert des utilisateurs de disposer d’un iPhone pour accepter les nouveaux termes et conditions d'iCloud
Et ravive des comparaisons avec l’offre de la concurrence dont l’Android TV

« Je suis le possesseur d’une Apple TV. Je ne possède pas un seul autre appareil Apple. Pas un seul. Chaque fois que je démarre l'Apple TV, j'obtiens cette invite maintenant », se plaint un utilisateur d’Apple TV. Le problème : l’Apple TV lui impose de disposer d’un appareil qui tourne sous iOS 16 ou une version ultérieure. En d’autres termes, l’Apple TV requiert des utilisateurs de disposer d’un iPhone pour accepter les nouveaux termes et conditions d’iCloud. Les avis fusent sur la situation et se rejoignent pour la plupart sur un aspect : l’écosystème Apple est très compliqué, très fermé. Le tableau ravive donc la comparaison avec l’offre de la concurrence dont l’Android TV.

Nom : 1.jpg
Affichages : 645
Taille : 74,8 Ko

La plupart des fonctions de l'Apple TV peuvent être utilisées sans avoir besoin d'accéder à d'autres matériels Apple. Il est possible de configurer l'Apple TV en toute indépendance, installer des applications et faire des achats. Les tâches habituelles de gestion de l'identifiant Apple sont en principe effectuées à partir d'un navigateur web sur un PC. En tout cas, c’était jusqu’à une récente mise à jour de tvOS à l’origine de la situation mise en avant par cet utilisateur via Twitter.
Plutôt que de permettre aux utilisateurs de lire et d'accepter les nouvelles conditions sur l'Apple TV de la télévision elle-même, la boîte de dialogue indique que l’utilisateur doit faire usage d’un appareil iOS pour le faire. Plus précisément, un appareil iOS fonctionnant sous iOS 16 ou iPadOS 16 ou une version ultérieure. Cette situation signifie en sus que l'exigence d'un système d'exploitation minimum signifie que quelqu'un qui possède une nouvelle Apple TV mais un iPad d'ancienne génération sera laissé en plan.

Une invite similaire peut apparaître pour demander aux clients de mettre à jour les paramètres de l'Apple ID en approchant leur iPhone de l'Apple TV. D’avis de certains utilisateurs, le problème peut être résolu en se déconnectant d’iCloud puis en se reconnectant à partir de l’appareil.

Nom : 2.jpg
Affichages : 615
Taille : 73,4 Ko

« C'est pourquoi j'évite Apple comme la peste absolue. L'écosystème est un cauchemar, à moins que vous ne vouliez les épouser pour la vie », lance un internaute.

Nom : 3.jpg
Affichages : 613
Taille : 32,8 Ko

L’écosystème Apple est fermé et le CEO Tim Cook l’assume. En effet, l’envoi d’une vidéo d’iOS à Android (et vice versa) en utilisant l’application de messagerie texte habituelle se termine par la réception à l’autre bout d’un contenu flou. C’est à cause de l’incompatibilité entre le protocole RCS dont Google fait la promotion et iMessage d’Apple. Tim Cook reste fermé à l’idée de l’adoption de RCS malgré les appels de Google. Apple ne veut non plus mettre iMessage à disposition des utilisateurs d’Android. Tim Cook semble plutôt suggérer à tout le monde de faire l’acquisition d’un iPhone pour résoudre le problème.

C’est ce que suggère sa réponse à un journaliste qui s’est plaint de ce que les vidéos qu’il envoie à des membres de sa famille depuis son iPhone leur parviennent floues sur leurs appareils Android : « Achète un iPhone à ta mère. »

Nom : 4.jpg
Affichages : 614
Taille : 35,2 Ko

La controverse autour du cas de l’Apple TV ravive un débat autour des comparaisons avec l’offre concurrente. Certains internautes suggèrent par exemple de se débarrasser de l’Apple TV et de se procurer une Android TV

Nom : 5.jpg
Affichages : 611
Taille : 13,2 Ko

Et vous ?

Que pensez-vous de l’écosystème Apple ? Partagez-vous l’avis selon lequel il est fermé ?

Voir aussi :

Le lanceur d'alerte Edward Snowden et l'EFF critiquent le projet d'Apple de scanner les messages et les images iCloud, des milliers de personnes demandent à l'entreprise de suspendre ses plans

Apple invite les chercheurs à vérifier ses fonctionnalités de sécurité pour les enfants, mais poursuit en justice une startup qui fait exactement cela

Après les critiques, Apple ne recherchera que les images d'abus signalées dans plusieurs pays et insiste qu'il s'agit d'une avancée en matière de confidentialité

Dans un mémo interne, Apple répond aux préoccupations concernant les nouvelles fonctions de balayage des photos, alors que les experts dénoncent un recul dans les progrès en matière de vie privée

Le Parlement allemand demande à Tim Cook de reconsidérer ses projets de CSAM, estimant que le système de balayage d'Apple sape la communication confidentielle