Apple affirme que les développeurs de l'App Store ont gagné 320 milliards de dollars depuis le lancement en 2008,
soit 60 milliards de dollars de plus que les 260 milliards de dollars de l'année

Apple publie chaque année le montant total de l'argent que les développeurs de l'App Store gagnent depuis 2008, et le fabricant de l'iPhone a déclaré hier qu'il avait versé 320 milliards de dollars aux développeurs, soit 60 milliards de dollars de plus que les 260 milliards de dollars de l'année dernière. Ce chiffre reflète les revenus générés par les applications, moins la commission d'Apple. En outre, le géant technologique a déclaré qu'il comptait désormais plus de 900 millions d'abonnements payants à travers les services Apple, les abonnements à l'App Store représentant une part "significative" de ce chiffre.

Nom : Screenshot_2023-01-11 Les développeurs d'App Store ont gagné 320 milliards de dollars à ce jour,.png
Affichages : 398
Taille : 355,9 Ko

Apple a partagé ses nouveaux chiffres qui mettent en lumière la croissance de son activité de services, de plus en plus importante. Malgré les controverses, l'App Store rapporte de plus en plus. Les développeurs ont gagné plus de 260 milliards de dollars sur l'App Store d'Apple depuis son lancement en 2008, a en effet fait valoir le géant américain ce lundi. « La gamme de services de classe mondiale d'Apple s'est avérée essentielle en 2021, car le monde entier a cherché de nouvelles façons de se divertir, de s'informer, de rester connectés et d'être inspirés. Avec plus de 745 millions d'abonnements payants revendiqués, Apple continue de mettre en relation les développeurs, artistes et conteurs du monde entier avec ses utilisateurs sur plus d'un milliard d'appareils », rappelle Eddy Cue, SVP des services d'Apple, dans un communiqué de presse publié ce lundi.

Pour rappel, Apple possède une importante activité de services depuis plusieurs années. En octobre, la société a déclaré des revenus sur les services en hausse de 27 % pour le quatrième trimestre, atteignant 18,28 milliards de dollars.

En 2022, l'App Store de la société a connu l'une de ses années les plus difficiles depuis sa création, avec des poursuites judiciaires et des actions antitrust visant à limiter son pouvoir de marché. Le ministère américain de la justice en serait aux premiers stades de l'introduction d'une action antitrust contre Apple. Il est même intervenu récemment dans le cadre de l'appel antitrust Apple-Epic Games pour indiquer au tribunal pourquoi la décision initiale avait mal interprété la loi antitrust. Le Royaume-Uni enquête également sur le duopole Android-iOS, en mettant l'accent sur les navigateurs et les services de jeux en nuage.

Cette année, Apple a également dû faire des concessions sur diverses parties de son activité App Store

Apple a récemment mis à jour ses directives d'examen de l'App Store afin de tenir compte de l'accord conclu fin août avec des développeurs américains. Face à la grogne de développeurs estimant ces derniers mois avoir été laissés pour compte par Cupertino. Ces changements visent à mettre en place un système plus équitable pour les développeurs dont les revenus dépendent des plateformes d'Apple. L'accord a permis à Apple de répondre à ses accusations d'anti-steering et de mettre fin à une action collective de deux ans intentée par environ 67 000 développeurs.

Les changements dans la politique d'Apple ont pris effet sur fond de bataille juridique avec l'éditeur de Fortnite, Epic Games. Apple a fait appel ce mois-ci d'une décision de septembre aux Etats-Unis, demandant un sursis concernant l'injonction à permettre aux développeurs d'applications iOS de proposer leur propre système d'achats in-app. En 2021, Google et Apple ont réduit de moitié leurs commissions in-app, à 15 %, pour le premier million de dollars des ventes annuelles des développeurs.

Par exemple, aux Pays-Bas, elle a dû se conformer à une ordonnance antitrust qui autorisait les applications de rencontre à utiliser des paiements tiers. Plusieurs pays européens examinent son cadre de transparence du suivi des applications pour des questions d'antitrust. Le mois dernier, Apple a desserré son emprise sur la tarification de l'App Store en introduisant 700 nouveaux prix et des règles qui permettent désormais aux développeurs de fixer des prix qui ne se terminent pas par 0,99 dollar, afin de lutter contre les plaintes selon lesquelles Apple ne laisse pas les développeurs gérer leurs propres activités comme ils l'entendent - un résultat d'un recours collectif contre des développeurs d'applications américains réglé en 2021.

Malgré ces difficultés, l'activité de l'App Store d'Apple continue de croître

La société a fait remarquer que plus de 650 millions de visiteurs de 175 régions du monde visitent l'App Store chaque semaine et qu'elle continue de proposer de nouvelles expériences. Parmi les faits marquants, citons le lancement d'Apex Legends sur mobile au début de l'année et la popularité croissante d'une nouvelle forme de réseau social avec BeReal, l'application de l'année d'Apple. Le service d'abonnement aux jeux d'Apple, Apple Arcade, s'est également développé en 2022 avec l'ajout de plus de 50 titres, dont Warped Kart Racers, Jetpack Joyride 2, Gibbon : Beyond the Trees, Wylde Flowers et Cooking Mama : Cuisine. Le service héberge désormais plus de 200 jeux au total.

Apple a également mis en avant les statistiques relatives à d'autres services, notant qu'Apple Music a dépassé les 100 millions de chansons et que l'adoption de Spatial Audio est en hausse, le nombre d'auditeurs mensuels ayant triplé depuis le lancement. À l'occasion du 20e anniversaire de Shazam en 2022, l'entreprise a franchi le cap des 70 milliards de Shazams. (Elle n'a toutefois pas communiqué ses chiffres sur les podcasts). Apple Fitness+, quant à lui, a porté sa bibliothèque à 3 500 séances d'entraînement et de méditation. Et Apple TV+ est devenu le premier service de streaming à remporter l'Oscar du meilleur film avec "CODA". En février, l'application Apple TV commencera à diffuser des matchs de Major League Soccer, après l'annonce d'un partenariat de 10 ans entre Apple et la ligue.

Source : Apple

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?

Voir aussi :

Procès Epic : Apple ne pourra plus forcer les développeurs à utiliser son système de paiement, une décision qui pourrait sérieusement nuire aux revenus de l'éditeur sur l'App Store

Voici combien Apple et Google facturent aux développeurs sur leurs magasins d'applications 30 % de commission sur les applications et les achats intégrés

Les développeurs Web se mobilisent pour contester les règles de navigation de l'App Store d'Apple, l'Open Web Advocacy s'attaque au jardin clos d'Apple

Les développeurs Linux corrigent les failles de sécurité plus rapidement qu'Apple, Google ou même Microsoft, selon un rapport du Google Project Zero