IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #221
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Bruno
    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    Mai 2019
    Messages
    1 915
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : High Tech - Produits et services télécom et Internet

    Informations forums :
    Inscription : Mai 2019
    Messages : 1 915
    Points : 37 416
    Points
    37 416
    Par défaut ChatGPT produirait de faux documents universitaires
    ChatGPT produirait de faux documents universitaires,
    alors que des professions se sentent menacées par le célèbre outil d’OpenAI

    Certains des plus grands éditeurs de revues universitaires du monde ont interdit ou restreint l'utilisation par leurs auteurs du chatbot avancé ChatGPT. Comme le robot utilise des informations provenant d'Internet pour produire des réponses très lisibles à des questions, les éditeurs craignent que des travaux inexacts ou plagiés n'entrent dans les pages de la littérature universitaire.

    Plusieurs chercheurs ont déjà inscrit le chatbot en tant que coauteur dans des études universitaires, et certains éditeurs ont décidé d'interdire cette pratique. Mais le rédacteur en chef de Science, l'une des principales revues scientifiques au monde, est allé plus loin en interdisant toute utilisation du texte du programme dans les articles soumis.

    Nom : ChatGPT.png
Affichages : 19253
Taille : 125,0 Ko

    Une équipe de chercheurs dirigée par la Northwestern University a utilisé l'outil de génération de texte, développé par OpenAI, pour produire 50 résumés basés sur le titre d'un véritable article scientifique dans le style de cinq revues médicales différentes. Quatre universitaires ont été recrutés pour participer à ce test, et ont été répartis en deux groupes de deux. Un tirage au sort électronique a permis de décider si un résumé généré par l'IA, réel ou faux, était remis à un examinateur de chaque groupe. Si un chercheur recevait un vrai résumé, le second recevait un faux, et vice-versa. Chaque personne a examiné 25 résumés scientifiques.

    Les examinateurs ont pu détecter 68 % des résumés erronés générés par l'IA et 86 % des résumés originaux provenant de vrais articles. En d'autres termes, ils ont réussi à leur faire croire que 32 % des résumés rédigés par l'IA étaient vrais et que 14 % des résumés réels étaient faux.

    Catherine Gao, premier auteur de l'étude et médecin et scientifique spécialisée en pneumologie à la Northwestern University, a déclaré que cela montre que ChatGPT peut être assez convaincant. « Nos examinateurs savaient que certains des résumés qu'ils recevaient étaient faux, ils étaient donc très méfiants », a-t-elle déclaré dans un communiqué.

    « Le fait que nos examinateurs aient quand même manqué les résumés générés par l'IA dans 32 % des cas signifie que ces résumés sont vraiment bons. Je soupçonne que si quelqu'un tombait simplement sur l'un de ces résumés générés, il ne serait pas nécessairement capable de l'identifier comme étant écrit par l'IA. » « Nos examinateurs ont commenté qu'il était étonnamment difficile de différencier les vrais et les faux résumés, a déclaré Gao. Les résumés générés par ChatGPT étaient très convaincants... »

    Gao pense que des outils comme ChatGPT faciliteront la tâche des usines à papier, qui tirent profit de la publication d'études, pour produire de faux articles scientifiques. « Si d'autres personnes essaient de construire leur science à partir de ces études incorrectes, cela peut être réellement dangereux », a-t-elle ajouté. L'utilisation de ces outils présente toutefois aussi des avantages. Alexander Pearson, co-auteur de l'étude et professeur associé de médecine à l'université de Chicago, a déclaré qu'ils pourraient aider les scientifiques dont l'anglais n'est pas la langue maternelle à mieux écrire et à partager leurs travaux.

    Les résultats mettent en évidence certaines forces et faiblesses potentielles de ChatGPT

    Les chercheurs soupçonnent ici que ChatGPT est particulièrement fort pour prendre un ensemble de textes externes et les connecter (l'essence d'une idée de recherche), ou pour prendre des sections facilement identifiables d'un document et les ajuster (un exemple est le résumé des données - un "morceau de texte" facilement identifiable dans la plupart des études de recherche).

    « Nous avons constaté que les différentes sections de la recherche étaient évaluées différemment. L'idée de recherche et l'ensemble de données ont eu tendance à être bien notées. Les analyses documentaires et les suggestions de tests ont été moins bien notées, mais restent acceptables » Une faiblesse relative de la plateforme serait apparue lorsque la tâche était plus complexe - lorsque le processus conceptuel comporte trop d'étapes. Les analyses de documents et les tests ont tendance à entrer dans cette catégorie.

    Il n'est pas surprenant que l'utilisation de ces chatbots intéresse les éditeurs universitaires. Une récente étude, publiée dans Finance Research Letters, a montré que ChatGPT pouvait être utilisé pour rédiger un article financier qui serait accepté par une revue universitaire.

    Les chercheurs ont montré, en se basant sur les évaluations des résultats générés par les évaluateurs des revues financières, que le chatbot IA ChatGPT peut contribuer de manière significative à la recherche financière. « En principe, ces résultats devraient pouvoir être généralisés à d'autres domaines de recherche. Les avantages sont évidents pour la génération d'idées et l'identification de données. Cependant, la technologie est plus faible en ce qui concerne la synthèse de la littérature et le développement de cadres de test appropriés », concluent-ils.

    La réflexion était la suivante : s'il est facile d'obtenir de bons résultats avec ChatGPT en l'utilisant simplement, peut-être pouvons-nous faire quelque chose de plus pour transformer ces bons résultats en excellents résultats. Les chercheurs ont d'abord demandé à ChatGPT de générer les quatre parties standard d'une étude de recherche : l'idée de recherche, l'analyse documentaire (une évaluation des recherches universitaires précédentes sur le même sujet), l'ensemble des données et les suggestions de tests et d'examens. Ils ont spécifié que le sujet général et que le résultat devait pouvoir être publié dans « une bonne revue financière ».

    C'est la première version choisi pour utiliser ChatGPT. Pour la deuxième version, ils ont collé dans la fenêtre de ChatGPT un peu moins de 200 résumés d'études pertinentes et existantes. Ils ont ensuite demandé au programme de les prendre en compte lors de la création des quatre étapes de recherche. Enfin, pour la version 3, ils ont ajouté « l'expertise du domaine », c'est-à-dire la contribution de chercheurs universitaires. « Nous avons lu les réponses produites par le programme informatique et fait des suggestions d'amélioration. Ce faisant, nous avons intégré notre expertise à celle de ChatGPT », ont-ils dit.

    « Nous avons ensuite demandé à un panel de 32 évaluateurs d'examiner chacun une version de la manière dont ChatGPT peut être utilisé pour générer une étude universitaire. Les examinateurs ont été invités à évaluer si le résultat était suffisamment complet et correct, et s'il apportait une contribution suffisamment nouvelle pour être publié dans une "bonne" revue financière universitaire », ajoutent-ils.

    La grande leçon à retenir est que toutes ces études ont été généralement considérées comme acceptables par les experts. Ce qui parait assez étonnant, de l’avis de certains observateurs. Cela soulève des questions fondamentales sur la signification de la créativité et la propriété des idées créatives - des questions auxquelles personne n'a encore de réponses solides.

    Implications éthiques

    ChatGPT est un modèle linguistique d'intelligence artificielle introduit en novembre 2022 qui fournit des réponses conversationnelles générées à des questions incitatives. Le modèle est formé à l'aide d'un mélange d'algorithmes d'apprentissage par renforcement et d'entrées humaines sur plus de 150 milliards de paramètres. La plateforme a atteint un million d'utilisateurs dès sa première semaine d'ouverture au public et a été rapidement qualifiée de « prochain grand perturbateur de l'industrie » en raison de la qualité perçue des réponses fournies par le modèle.

    Une première étude universitaire a montré que la plateforme était capable de passer le tronc commun notoirement complexe des examens d'accréditation juridique professionnelle américains. Un autre auteur a réussi à produire un guide raisonnablement complet sur le trading quantitatif, presque exclusivement à partir des résultats de ChatGPT. Toute une série de professions se sont même lancées dans une réflexion existentielle pour savoir si elles avaient été soudainement dépassées, notamment les éducateurs, les avocats et, pour couvrir autant de bases professionnelles inquiètes que possible, « tous les écrivains ». C'est une sacrée entrée en matière pour les nouvelles technologies. Même sans précaution, il génère des travaux plausibles.

    Un juge utilise ChatGPT pour prendre une décision de justice

    Dans une affaire opposant une compagnie d’assurance maladie et l’un de ses clients, un juge, Juan Manuel Padilla Garcia, déclare s’être fait aider par le célèbre outil d’OpenAI, ChatGPT, pour prendre sa décision de justice. Padilla, qui a statué contre la compagnie d’assurance, a déclaré avoir posé à ChatGPT, entre autres, la question suivante : « Un mineur autiste est-il exonéré du paiement des frais de ses thérapies ? ». La réponse de ChatGPT correspondait à la décision préalable du juge : « Oui, c'est exact. Selon la réglementation en vigueur en Colombie, les mineurs diagnostiqués autistes sont exonérés de frais pour leurs thérapies. »

    L'affaire concernait un différend avec une compagnie d'assurance maladie sur la question de savoir si un enfant autiste devait bénéficier d'une couverture pour un traitement médical. Selon le document du tribunal, les questions juridiques entrées dans l'outil d'IA comprenaient « Un mineur autiste est-il exonéré du paiement des frais pour ses thérapies ? » et « La jurisprudence de la cour constitutionnelle a-t-elle rendu des décisions favorables dans des cas similaires ? »

    ChatGPT réussi de justesse à un examen médical important

    Selon les chercheurs, ChatGPT est la première IA à obtenir un score de réussite à l'examen de licence médicale, mais elle serait toujours mauvaise en mathématiques. Selon une étude publiée le 9 février 2023 dans la revue PLOS Digital Health par Tiffany Kung, Victor Tseng et leurs collègues d'AnsibleHealth, ChatGPT peut obtenir un score égal ou proche du seuil de réussite d'environ 60 % pour l'examen de licence médicale des États-Unis (USMLE), avec des réponses qui ont un sens cohérent et interne et qui contiennent des idées fréquentes.

    L'USMLE est un programme de test standardisé en trois étapes, très exigeant, qui couvre tous les sujets du fonds de connaissances des médecins, allant des sciences fondamentales au raisonnement clinique, en passant par la gestion médicale et la bioéthique. La difficulté et la complexité des questions sont hautement normalisées et réglementées, ce qui en fait un substrat d'entrée idéal pour les tests d'IA.

    « Nous avons évalué la performance d'un grand modèle de langage appelé ChatGPT sur l'examen de licence médicale des États-Unis (USMLE), qui se compose de trois examens : Étape 1, Étape 2CK, et Étape 3. ChatGPT a obtenu des performances égales ou proches du seuil de réussite pour les trois examens sans formation ni renforcement spécialisés. De plus, ChatGPT a démontré un haut niveau de concordance et de perspicacité dans ses explications. Ces résultats suggèrent que les modèles linguistiques de grande taille pourraient avoir le potentiel d'aider à la formation médicale et, potentiellement, à la prise de décision clinique », déclarent les chercheurs.

    Tous ceci à évidement des implications éthiques éclatantes. L'intégrité de la recherche est déjà un problème pressant dans le monde universitaire et des sites Web tels que RetractionWatch transmettent un flux constant d'études de recherche fausses, plagiées ou tout simplement erronées. ChatGPT pourrait-il aggraver ce problème ?

    En examinant les différentes étapes de la recherche, les chercheurs ont constaté que les notes les plus élevées concernent la génération de l'idée de recherche. Cela est logique si l'on considère que cette étape initiale implique une réflexion générale sur les concepts existants et la mise en relation de ces concepts dans une nouvelle idée cohérente. ChatGPT, avec son accès à des milliards de paramètres et de textes, devrait être particulièrement doué pour cette vaste exploration des idées existantes.

    L'étape du résumé des données est également assez bonne, peut-être parce que les résumés de données ont tendance à être des sections distinctes d'une étude de recherche dans des « morceaux » de texte facilement identifiables. Il existe également une gamme limitée de données pouvant être utilisées dans une étude donnée, ce qui signifie que le processus de recherche est également limité.

    Test pour savoir si ChatGPT arrête de créer de faux articles universitaires

    La dernière version de ChatGPT devrait avoir amélioré ses capacités mathématiques. Voici, ci-dessous, un test proposé par Jeff Tjiong, PhD Directeur adjoint chez WSP au Royaume-Uni, pour savoir si ChatGPT arrête maintenant de créer de faux articles universitaires. « Il s'agit des réponses de ChatGPT à mes questions répétées sur "quel est l'article de modélisation du transport le plus cité de tous les temps" », écrit-il :

    1ère réponse

    • "A Behavioural Model of Travel Demand" par Stanley J. Garber (1971)


    2ème réponse

    • "Wardrop's principles of least delay and shortest route in road traffic" par J.G. Wardrop (1952)
    • Une théorie simple de la circulation routière" par L.K. Nash (1950)
    • Une théorie mathématique de la communication" par C.E. Shannon (1948)
    • Modélisation et contrôle des réseaux de trafic urbain" par P. Marcotte (1999)
    • "Affectation dynamique du trafic : A review of models, methods, and computations" par B.F. Molly et R. Herman (1997).


    3ème réponse

    • A Behavioural Model of Travel" de F.Sheller et P.J. Nash (1988)


    4ème réponse

    • "Equilibrium and Dynamic Traffic Assignment : Review and Prospects" par M.J. Beckmann, C.B. McGuire, C.R. Winsten (1974, Transportation Science)


    Le seul article qui existerait en réalité serait l'article fondateur de Shannon en 1948. Cela dit, Jeff Tjiong doute qu'il s'agisse de l'un des articles les plus cités dans la modélisation des transports, car le concept d'entropie de l'information est devenu plutôt élémentaire dans de nombreux calculs. Au moins, cet article n'est pas cité dans Ortuzar & Willumsen. Il semble que les autres articles suggérés par ChatGPT ont tous été rafistolés sur la base des mots-clés les plus cités dans le domaine. Il est également intéressant de voir que ChatGPT aurait adopté une combinaison d'auteurs issus de la littérature passée pour faire correspondre le « faux article » dans sa 4ème réponse, en citant Beckmann, McGuire et Winsten qui ont écrit le livre influent Studies in the Economics of Transportation en 1956.

    Malgré toutes les conversations fascinantes avec ChatGPT sur le fonctionnement du monde, nous devons nous rappeler que ChatGPT est basé sur un modèle de langage qui, en un mot, tente de deviner la séquence de mots la plus probable. « Ainsi, plutôt que de chercher l'article le plus cité en utilisant Google Scholar ou WoS, ChatGPT crée simplement une combinaison de titre, d'auteur et d'année de publication à partir de ses cloud de mots, du moins pour le moment. » « Je ne vais donc pas encore demander à ChatGPT d'écrire mon prochain article de conférence », conclu-t-il.

    Les chercheurs devraient considérer ChatGPT comme une aide et non comme une menace, - un assistant électronique peu coûteux, voire gratuit. Il peut s'agir en particulier d'une aide pour les groupes de chercheurs qui ont tendance à manquer de ressources financières pour une assistance traditionnelle (humaine) à la recherche : les étudiants diplômés et les chercheurs en début de carrière. Il est tout à fait possible que ChatGPT (et des programmes similaires) contribue à démocratiser le processus de recherche.

    Mais les chercheurs doivent être conscients de l'interdiction de l'utiliser pour la préparation d'articles de journaux. Il est clair qu'il existe des points de vue radicalement différents sur cette technologie, qui devra donc être utilisée avec précaution.

    Sources : Jeff Tjiong, PhD Associate Director at WSP in the UK, Tweet

    Et vous ?

    Comment considerez-vous ChatGPT ? Aide ou menace ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?

    Voir aussi :

    Un juge utilise ChatGPT pour prendre une décision de justice, alors que l'outil d'IA n'aurait pas encore la maturité suffisante, pour être utilisé dans la prise des décisions conséquentes

    ChatGPT a réussi de justesse à un examen médical important, un exploit historique pour l'IA, mais elle serait encore mauvaise en mathématiques

  2. #222
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    Mars 2013
    Messages
    8 702
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : Mars 2013
    Messages : 8 702
    Points : 202 500
    Points
    202 500
    Par défaut Un homme qui évalue les résultats de recherche Google a déclaré qu'il gagnait 3 $ de moins par heure
    Un homme qui évalue les résultats de recherche Google a déclaré qu'il gagnait 3 $ de moins par heure
    que sa fille travaillant dans la restauration rapide

    Un homme qui évalue les résultats de recherche Google pour éliminer les contenus dangereux et inappropriés a déclaré qu'il était payé 3 $ de moins de l'heure que sa fille qui travaille dans un fast-food.

    Ed Stackhouse, un « évaluateur » employé par Appen, une société de données pour le développement de l'apprentissage automatique, a déclaré au Los Angeles Times que lui et ses collègues « gagnaient certains des salaires les plus bas aux États-Unis ». Le seul client d'Appen est Google, a rapporté le Times, mais Google travaille avec plusieurs sous-traitants et ne décide pas de la rémunération et des avantages des évaluateurs, car ils ne sont pas considérés comme des employés de l'entreprise.


    Stackhouse est ce que Google appelle un « évaluateur ». Lorsque son moteur de recherche n'est pas sûr des résultats qu'il produit pour une recherche donnée, le travail de Stackhouse consiste à décider lequel les gens devraient voir.

    Voici ce que dit Google des évaluateurs :

    Citation Envoyé par Google
    Amélioration des résultats de recherche grâce à nos évaluateurs

    Chez Google, nous recherchons en permanence des moyens d'améliorer votre expérience de recherche.

    Nous testons constamment des idées visant à optimiser les résultats qui vous sont proposés. L'une des manières d'évaluer ces tests consiste à recueillir les commentaires d'évaluateurs tiers de la qualité de l'outil de recherche. Ces évaluateurs sont répartis dans le monde entier et sont très bien formés grâce à nos consignes détaillées. Leurs commentaires nous permettent d'identifier les modifications qui rendent la recherche plus utile.

    Les évaluateurs nous aident également à catégoriser les informations afin d'améliorer nos systèmes. Par exemple, nous pouvons leur demander de nous indiquer la langue d'une page ou ses éléments importants.

    Nous utilisons leurs réponses afin d'évaluer les changements apportés, mais elles n'ont pas d'incidence directe sur le classement de nos résultats de recherche.
    Les « évaluateurs » aident donc Google à « catégoriser les informations pour améliorer nos systèmes », ce qui signifie que Stackhouse doit parfois examiner des contenus violents ou pornographiques, a-t-il déclaré au Times.

    Cela peut être un processus long et exigeant en recherche. Cela peut aussi être déchirant, une fenêtre sur les coins les plus sombres de l'expérience humaine. « L'expérience que j'ai eue le plus récemment, ce sont les forums sur le suicide », a-t-il déclaré. « Quelle est la meilleure méthode pour me pendre si je mesure 1,90 m ? » « Quelle longueur de corde dois-je utiliser ? »

    Il a déclaré que les évaluateurs qui ne veulent pas voir de contenu pornographique « pourraient voir leurs tâches diminuées », donc la plupart d'entre eux ne demandent pas de limiter ce sur quoi ils travaillent.

    « Il y a des moments où j'ai vu une partie du contenu graphique rejoué dans mes rêves », a déclaré Stackhouse au Times. « C'est pourquoi je ne travaille plus tard le soir. Deux fois en 10 ans, j'ai vu de la pédopornographie, mais heureusement, c'est extrêmement rare. J'aurais démissionné sinon ».

    La plupart des évaluateurs ne perçoivent pas le minimum promis par Google

    Une autre chose qu'il a vue au cours des dernières semaines est un nouveau type de résultat de recherche : ce qui semble être des articles générés par l'IA, avec une invite pour les désigner comme exacts ou faux, appropriés ou effrayants, stylistiquement précis ou non ciblés.

    « Ils ne nous disent pas vraiment que c'est Bard », a déclaré Stackhouse, « mais il y a les empreintes numériques de Bard partout ».

    Pour mémoire, Bard est l'une des initiatives de Google dans ce qui est considéré comme une course aux armements de l'IA, qui voit les plus grands acteurs de l'industrie technologique se démener pour perfectionner et commercialiser des chatbots qui peuvent converser comme des humains. Son principal rival est Microsoft, qui a présenté une nouvelle version de Bing, son moteur de recherche, alimenté par le chatbot tendance du moment ChatGPT.

    Les enjeux pourraient s'avérer assez élevés : dans l'état actuel des choses, Google détient un quasi-monopole de la recherche, collectant 40 milliards de dollars de revenus par trimestre grâce à cette partie de son activité. Le directeur général de Microsoft, Satya Nadella, pense que le passage à la recherche conversationnelle pourrait réinitialiser le tableau de bord : « Je suis ravi que les utilisateurs aient enfin le choix », a-t-il déclaré au Wall Street Journal.

    Les investisseurs semblent être d'accord : la capitalisation boursière de la société mère de Google, Alphabet, a plongé de plus de 140 milliards de dollars après que Bard ait commis une erreur dans sa démo initiale, offrant un aperçu à la fois des incitations financières en jeu et des coûts d'une erreur.

    Début février, alors que Google et Microsoft préparaient leurs annonces de chatbot, Stackhouse s'est joint à un groupe d'évaluateurs pour remettre une pétition à Google, exigeant que l'entreprise respecte ses propres normes minimales déclarées. Stackhouse fait partie de l'Alphabet Workers Union (AWU), qui demande actuellement que les évaluateurs (qui, selon le syndicat, « gagnent des salaires de misère, sans avantages sociaux ») soient traités avec « la même dignité, le même respect et la même justice » que les autres travailleurs qui composent la main-d'œuvre de Google.

    Au nom de l'Alphabet Workers Union, nous souhaitons attirer votre attention sur le fait que certains de nos membres (et plus généralement des évaluateurs) sont actuellement exclus des valeurs déclarées et des normes étendues en matière de main-d'œuvre de Google. Ce sont des travailleurs qui travaillent exclusivement pour améliorer Google. Beaucoup reçoivent actuellement des salaires de misère sans aucun avantage pour les soins de santé, les congés familiaux ou les congés payés.

    Nous sommes tous conscients que la principale source de revenus d'Alphabet et une grande partie de son avenir reste la recherche. Nous pensons que l'intégrité et la qualité de Search dépendent en fin de compte du travail invisible de ces travailleurs. Si ces travailleurs eux-mêmes ne reflètent pas un utilisateur de recherche typique (en raison de leur pauvreté), la recherche elle-même ne sera pas représentative de notre utilisateur typique. En fin de compte, cela ne fera que nuire au résultat net d'Alphabet.

    Nous faisons respectueusement appel à votre leadership et à Alphabet plus largement pour veiller à ce que ces travailleurs et tous les travailleurs qui font partie de notre main-d'œuvre élargie soient inclus dans les normes d'Alphabet, et que ces normes elles-mêmes soient justes.

    Nous savons que cela correspond à vos moyens et à votre capacité d'exécution. Nous nous attendons respectueusement à une action rapide et aimerions nous rencontrer pour en discuter plus avant.
    Nom : alphabet.png
Affichages : 17684
Taille : 536,1 Ko

    Les évaluateurs gagnent entre 10 et 12 dollars de l'heure, mais après des mois de protestations, certains ont reçu des augmentations en janvier entre 14 et 14,50 dollars de l'heure, soit moins que les 15 $ que Google promet aux sous-traitants. Stackhouse souffre d'une grave maladie cardiaque nécessitant une prise en charge médicale, mais son employeur, Appen - dont le seul client est Google - limite ses heures à 26 heures par semaine, le gardant à temps partiel et inéligible aux prestations. Il s'agit d'une politique standard pour des milliers d'évaluateurs.

    Google affirme qu'il compte plus de 10 000 évaluateurs dans le monde, mais certains évaluateurs ont déclaré à Forbes qu'ils estimaient que seuls 3 000 à 5 000 évaluateurs avaient obtenu une augmentation, ajoutant qu'ils ne savaient pas combien d'évaluateurs travaillaient chez Appen. L'AWU a déclaré à Forbes qu'elle ne pensait pas que les évaluateurs d'autres entreprises qui avaient des contrats avec Google obtenaient des augmentations.

    En avril 2019, Google a annoncé un salaire standard minimum de 15 dollars de l'heure ou plus pour sa main-d'œuvre étendue aux États-Unis, ce qui signifie que même avec l'augmentation, les travailleurs ne reçoivent toujours pas la norme. Cependant, les évaluateurs travaillent à temps partiel et n'ont pas accès aux systèmes ou aux badges de Google, ce qui signifie que la politique de l'entreprise en matière de salaires et d'avantages ne s'applique pas à eux.

    « C'est comme si nous étions des fantômes »

    Parul Koul (ingénieur logiciel chez Google et président exécutif de l'Alphabet Workers Union - CWA) a déclaré dans un communiqué que tout employé travaillant pour l'entreprise « ne devrait pas avoir du mal à joindre les deux bouts ».

    « Nous soutenons les évaluateurs de Google et renforçons leur demande que Google inclue nos membres et collègues dans leurs propres normes minimales d'avantages et rencontre directement les travailleurs pour négocier les conditions de travail équitables qu'ils méritent », a déclaré Koul.

    « Nous gagnons certains des salaires les plus bas aux États-Unis », a déclaré Stackhouse, qui est évaluateur depuis près d'une décennie. « Personnellement, je gagne 3 $ de moins par heure que ma fille qui travaille dans la restauration rapide ». Stackhouse n'a pas dit au Los Angeles Times combien sa fille gagne ou quel est son rôle dans son travail de restauration rapide.

    Quoi qu'il en soit, selon son profil LinkedIn, Stackhouse est basé à Asheville, en Caroline du Nord, où le salaire horaire décent pour un adulte avec un enfant est de 39,49 $. Actuellement, le salaire horaire minimum dans le comté de Buncombe, en Caroline du Nord, est de 7,25 $.

    Nom : living.png
Affichages : 4933
Taille : 24,7 Ko

    « C'est comme si nous étions anonymes », dit Stackhouse. « Nous sommes des fantômes ».

    « Nous ne demandons pas beaucoup, juste un salaire équitable et la possibilité de travailler à distance », déclare Katie Marschher, « juste pour être reconnus en tant qu'êtres humains, pas seulement des chiffres sur une feuille de calcul ». Marschher est actuellement en grève d'un emploi similaire chez Cognizant, un sous-traitant dont le personnel effectue le contrôle de la qualité pour YouTube.

    « Nous faisons vraiment partie de ce système à deux niveaux », a-t-elle déclaré. « Il y a des employés de Google, et ils obtiennent des options d'achat d'actions et sont très bien payés, et il y a toute cette autre main-d'œuvre ».

    Marschher et ses collègues ont récemment voté pour former un syndicat avec les Communications Workers of America. Peu de temps après, Cognizant les a informés qu'il mettait en place une politique de travail obligatoire depuis le bureau. Étant donné que de nombreux travailleurs n'ont pas les moyens de déménager, les travailleurs ont considéré cette décision comme des représailles. Quand cela n'avançait pas, les travailleurs de YouTube ont voté pour la grève.

    « Nous voulons essayer de démanteler ce système ; il exploite les travailleurs et les rend vraiment vulnérables, et nous ne pensons pas que ce soit juste », dit-elle.

    Sources : Los Angeles Times, Alphabet Workers Union, support Google, Calcul du salaire vital pour le comté de Buncombe, Caroline du Nord

    Et vous ?

    Quelle lecture en faites-vous ?
    Trouvez-vous la situation surprenante ? Dans quelle mesure ?

  3. #223
    Invité
    Invité(e)
    Par défaut
    Si il n'est pas content il change de boulot, personne ne l'a obligé à faire ça.

    Pas compliqué si ? C'est à cause des personnes comme ça qu'il y a du dumping social.

    Si les gens refusaient ces boulots sous payés il n'y aurait pas ce problème.

    Mais bon comme la majorité des gens n'ont pas ou peu de dignité...

  4. #224
    Membre chevronné Avatar de denisys
    Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    Mai 2002
    Messages
    1 134
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : Mai 2002
    Messages : 1 134
    Points : 1 979
    Points
    1 979
    Par défaut
    C’est un peut comme en France, avec les emploies non pourvues, cette histoire !!
    Mettez le salaire minimum de ces emplois non pourvues, au même niveau que celui d’un sénateur Français.
    Et vous verrez 1000 personnes ce présenter pour cet emploi non pourvues !!
    Et si je ne raconte pas de bêtises,
    affin de parer à la déficience de poste de maire d’une commune,
    en France, le salaire minimum est de 2000 euros,
    pour ce poste.

  5. #225
    Membre émérite
    Profil pro
    retraité
    Inscrit en
    Décembre 2010
    Messages
    816
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : retraité

    Informations forums :
    Inscription : Décembre 2010
    Messages : 816
    Points : 2 341
    Points
    2 341
    Par défaut
    Facile de dire que certains n'ont pas de dignité. Peut être qu'ils ont essayé autre chose, et quand t'as faim ben tu manges ce que l'on te donne.

  6. #226
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Bruno
    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    Mai 2019
    Messages
    1 915
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : High Tech - Produits et services télécom et Internet

    Informations forums :
    Inscription : Mai 2019
    Messages : 1 915
    Points : 37 416
    Points
    37 416
    Par défaut Les pasteurs utiliseraient ChatGPT pour écrire des sermons
    Les pasteurs utilisent ChatGPT pour écrire des sermons,
    alors que certains affirment que l'outil d'IA ne reproduit pas la passion d'une véritable prédication

    Les pasteurs ont utilisé ChatGPT afin de rédiger des sermons, mais certains prêtres affirment que les ordinateurs ne reproduisent pas la passion d'une véritable prédication. « Une nouvelle aussi bouleversante doit être délivrée par un humain, en personne », a déclaré un prêtre.

    Un sermon est un discours prononcé lors d'une célébration religieuse. Dans les religions abrahamiques, le prédicateur, ou prêcheur, adresse à l'assemblée un message d'ordre éthique ou théologique, fondé sur les Écritures, Bible ou Coran, tout en apportant les applications pratiques que les fidèles peuvent mettre en œuvre.

    Nom : ChatGPT.png
Affichages : 5831
Taille : 125,0 Ko

    ChatGPT est un grand modèle de langage général (LLM) développé récemment par OpenAI, une société d'intelligence artificielle basée à San Francisco, connue pour son célèbre DALL-E, un modèle d'apprentissage profond qui génère des images à partir d'instructions textuelles appelées « prompts ».

    Alors que la classe précédente de modèles d'intelligence artificielle était principalement constituée de modèles d'apprentissage profond (Deep Learning, DL), conçus pour apprendre et reconnaître des modèles dans les données, les LLM sont un nouveau type d'algorithme d'intelligence artificielle formé pour prédire la probabilité d'une séquence de mots donnée en fonction du contexte des mots qui la précèdent.

    Ainsi, si les LLM sont formés sur des quantités suffisamment importantes de données textuelles, ils sont capables de générer de nouvelles séquences de mots jamais observées auparavant par le modèle, mais qui représentent des séquences plausibles basées sur le langage humain naturel.

    ChatGPT est alimenté par GPT3.5, un LLM entraîné sur le modèle OpenAI 175B parameter foundation et un grand corpus de données textuelles provenant d'Internet via des méthodes d'apprentissage par renforcement et supervisé. Une utilisation anecdotique indique que ChatGPT présente des preuves de raisonnement déductif et de chaîne de pensée, ainsi que des compétences de dépendance à long terme.

    Les rédacteurs de sermons seraient fascinés et inquiets par les capacités en pleine expansion de ChatGPT. Pour l'instant, ils seraient tous d’accord sur le fait que : « Oui, ils peuvent écrire un sermon passablement compétent. Mais non, ils ne peuvent pas reproduire la passion de la prédication réelle. » « Il manque une âme - je ne sais pas comment le dire autrement », a déclaré Hershael York, un pasteur du Kentucky qui est également doyen de l'école de théologie et professeur de prédication chrétienne au Southern Baptist Theological Seminary.

    Les sermons sont censés être le cœur d'un service religieux et constituent souvent la meilleure chance hebdomadaire des responsables religieux d'attirer l'attention de leurs fidèles pour leur donner des conseils théologiques et moraux. Les pasteurs paresseux pourraient être tentés d'utiliser l'IA à cette fin, a déclaré York, « mais pas les grands bergers, ceux qui aiment la prédication, qui aiment leur peuple. »

    Un rabbin de New York, Joshua Franklin, a récemment annoncé à sa congrégation du Jewish Center of the Hamptons qu'il allait prononcer un sermon plagié - traitant de questions telles que la confiance, la vulnérabilité et le pardon.

    À la fin, il a demandé aux fidèles de deviner qui l'avait écrit. Lorsqu'ils se sont montrés perplexes, il a révélé que l'auteur était ChatGPT, répondant à sa demande d'écrire un sermon de 1 000 mots lié à la leçon de la Torah de cette semaine-là. « Maintenant, vous applaudissez - j'ai une peur mortelle », a déclaré Franklin lorsque plusieurs congrégations ont applaudi. « Je pensais que les camionneurs allaient partir bien avant le rabbin, en termes de perte de nos postes au profit de l'intelligence artificielle ».

    ChatGPT, habile pour l'écriture des essais, des articles, des poèmes et du code

    ChatGPT est peut-être devenu l'application à la croissance la plus rapide de l'histoire après avoir atteint 100 millions d'utilisateurs actifs mensuels, ou MAU, fin janvier, selon un rapport du géant bancaire suisse UBS. Le chatbot appartenant à OpenAI a dépassé les 100 millions de MAU un peu plus de deux mois après son lancement – battant confortablement les vitesses de croissance des principales applications comme TikTok et Instagram, selon la note d'UBS.

    ChatGPT a pris le monde d'assaut depuis son lancement, avec son habileté à écrire des essais, des articles, des poèmes et du code informatique en quelques secondes seulement. Ce qui n’a pas manqué de soulever quelques inquiétudes, y compris dans les écoles, où les enseignants craignent que la plateforme d'OpenAI ne soit utilisée par les élèves pour faire du plagiat.

    À Lyon, un professeur a remarqué de curieuses similitudes dans les copies rendues par la moitié de ses étudiants ; il leur avait donné une semaine pour rédiger leurs devoirs. Si les mots différaient, leurs structures démonstratives et leurs exemples sont restés constamment les mêmes. C’est en se renseignant auprès de ses élèves que l’un d’eux a fini par avouer l’utilisation de ChatGPT dans la rédaction.

    À en croire des témoignages de professeurs d'université, les étudiants confient à ChatGPT la résolution de leurs devoirs de maison, notamment en dissertation. « Le monde universitaire n'a rien vu venir. Nous sommes donc pris au dépourvu », explique Darren Hudson Hick, professeur adjoint de philosophie à l'université Furman.

    « Je l'ai signalé sur Facebook, et mes amis [professeurs] ont dit : "ouais ! J'en ai attrapé un aussi" », a-t-il ajouté. Au début du mois, Hick aurait demandé à sa classe d'écrire un essai de 500 mots sur le philosophe écossais du 18e siècle David Hume et le paradoxe de l'horreur, qui examine comment les gens peuvent tirer du plaisir de quelque chose qu'ils craignent, pour un test à la maison. Mais selon le professeur de philosophie, l'une des dissertations qui lui sont parvenus présentait quelques caractéristiques qui ont "signalé" l'utilisation de l'IA dans la réponse "rudimentaire" de l'étudiant. Hick explique que cela peut être détecté par un œil avisé.

    ChatGPT n'a « pas pour but de remplacer » les juges, a précisé le juge. Padilla a insisté sur le fait qu' « en posant des questions à l'application, nous ne cessons pas d'être des juges, des êtres pensants. » « Je soupçonne que beaucoup de mes collègues vont se joindre à cela et commencer à construire leurs décisions de manière éthique avec l'aide de l'intelligence artificielle », a déclaré Padilla.

    Source : New York Post

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet

    Voir aussi :

    Lyon : ChatGPT utilisé par la moitié des élèves de Master d'un professeur pour rédiger leurs devoirs. « Cette pratique m'inquiète. Elle pose un véritable problème d'intégration des savoirs »

    ChatGPT est peut-être l'application grand public à la croissance la plus rapide de l'histoire d'Internet, atteignant 100 millions d'utilisateurs en un peu plus de 2 mois, selon un rapport d'UBS

  7. #227
    Membre averti
    Profil pro
    Développeur
    Inscrit en
    Octobre 2008
    Messages
    122
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur

    Informations forums :
    Inscription : Octobre 2008
    Messages : 122
    Points : 425
    Points
    425
    Par défaut
    Citation Envoyé par Erviewthink Voir le message
    Si il n'est pas content il change de boulot, personne ne l'a obligé à faire ça.

    Pas compliqué si ? C'est à cause des personnes comme ça qu'il y a du dumping social.

    Si les gens refusaient ces boulots sous payés il n'y aurait pas ce problème.

    Mais bon comme la majorité des gens n'ont pas ou peu de dignité...
    Ah oui bien sur, pour changer de boulot suffit de traverser la rue comme disait l'autre.
    Essaye de changer de job sans debaler ton joli diplome qui t'aurais couté un bras au US, et revient nous en causer apres.

  8. #228
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    Août 2022
    Messages
    755
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 44
    Localisation : France, Hauts de Seine (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : Août 2022
    Messages : 755
    Points : 0
    Points
    0
    Par défaut
    Citation Envoyé par thamn Voir le message
    Ah oui bien sur, pour changer de boulot suffit de traverser la rue comme disait l'autre.
    Essaye de changer de job sans debaler ton joli diplome qui t'aurais couté un bras au US, et revient nous en causer apres.
    C'est vrai qu'en dehors du monde du dev (quand tu n'est pas développeur sénior), c'est la misère pour trouver un job.

    A ma connaissance, le seul boulot ou tu trouve un job en moins d'une semaine, c'est celui de développeur (encore une fois sénior, les juniors me témoignent régulièrement mettre entre six mois et un an avant de trouver un poste, les séniors quand à eux me témoignent mettre entre 2 et 6 jours).

    Pour le reste, à travers les boites avec lesquelles je bosse, je vois bien que les salariés galères comme pas possible pour trouver un job.
    J'ai eu régulièrement une demande pour réaliser le logiciel d'une machine dans une usine, je suis donc allé sur place pour analyser le besoin et de mes propres yeux j'ai vu que 95% des salariés dans l'usine étaient des immigrés, quasiment personne ne parlait Français là dedans.

    J'ai donc discuté avec certains non immigrés de l'usine que j'ai peiné à trouver durant la pause et ils m'ont avoués que la raison est très simple et malhonnête : Les entreprises emploient massivement des immigrés qu'ils paient deux fois moins cher qu'un salarié Français.

    Perplexe je me suis renseigné, et j'ai constaté que c'est tout simplement vrai.
    Le travailleur Français dans une usine, était payé en intérim aux alentours de 2100 euros par mois il y a 5 ans. Il est payé aux alentours de 1400 euros en 2023, pour le même boulot.

    Raison pour laquelle l'usine ou je suis allé, a carrément construit des habitations spécialement pour les migrants, juste à coté de l'usine : ils viennent bosser 2 ans, 2 fois moins cher qu'un salarié, et ensuite font bosser leur cousin, leur frère, ... (faites une recherche Google vous trouverez rapidement si vous en doutez).

    Donc tout cet argent part massivement dans d'autres pays : Afrique, Inde, Roumanie, ...
    Puisqu'ils ne cotisent pas en France, ne dépensent quasiment pas en France, ...

    A ce niveau là, c'est criminelle.
    L'état Français est déjà hautement endetté, les travailleurs galères comme pas possible pour trouver un job et en plus, tout les jobs accessible à tout le monde, sont pris par des immigrés avec la complicité des chefs d'entreprise qui saute sur l'occasion.

    Moi j'assume de n'employer que des salariés Français, de ne faire travailler que des Freelances Français, ... même si ça me coute plus cher, dans un état aussi mal géré que le notre, alors que pourtant nous avons une riche histoire et que je fais parti de ceux qui considèrent que, ne serait-ce que par respect pour tout les morts pour la France afin que les nouvelles générations aient des vies meilleures, la moindre des choses serait de remettre cet état sur les rails et de faire un grand ménage dans tout ce cirque politique.

    Entre la foire vivante qu'est la NUPES, la caste incarnée qu'est le RN, la club des décérébrés que représentent "Renaissance" et tout les autres, je crois que de toute l'histoire de France, nous n'aurons jamais eu une période avec autant d'abrutis à un tel niveau.

    Si déjà entre nous, nous ne nous faisons pas travailler et nous ne nous serrons pas les coudes, alors qui va le faire ? Il faut un minimum d'honnêteté et de patriotisme, que l'on soit pour ou contre.

    Les Africains l'ont bien compris, si vous saviez le nombre d'Africains qui nous contactes pour réaliser leur projet et que leur projets ont toujours le même but, c'est-à-dire créer ce qu'ils appellent "l'Afrique souverain", dit autrement, ils veulent faire de l'Afrique l'eldorado des peuples noirs d'Afrique et virer tout les autres.

    Sauf qu'à ce niveau là ils ne sont pas dans le patriotisme, mais dans un racisme institutionnalisé qui est entrain de se mettre en place ou tout ce qui ne sera pas "noir" de peau, sera mal vu, non pas dans les années à venir, mais déjà dès maintenant.

    La France est un pays particulier, car c'est le seul qui est littéralement le berceau de l'Europe, son premier Roi Clovis était un allemand et sa femme une italienne, ensembles, ils ont mis à terme à "toutes" les guerres de gaule des divers pays qui composait la France : Pays Basque, Pays Breton, Pays de la loire, ...

    Mais surtout ensemble, ils ont rassemblés les autres peuples d'Europe : le roi d'Angleterre, le Tsar Russe, le Roi d'Espagne, ... et tout les autres, étaient frères, sœurs, cousin ou cousine de la famille Française.

    L'Europe a réellement un sens, mais ce qui n'en a pas, c'est sa corruption généralisée et ses gauchistes fragiles ou ses droitardés étroits d'esprits.

    Bref : tout ça pour dire que oui, il ne suffit pas de traverser la rue pour trouver un job !

  9. #229
    Invité
    Invité(e)
    Par défaut
    Citation Envoyé par thamn Voir le message
    Ah oui bien sur, pour changer de boulot suffit de traverser la rue comme disait l'autre.
    Essaye de changer de job sans debaler ton joli diplome qui t'aurais couté un bras au US, et revient nous en causer apres.
    J'ai dit ça ? Il y a d'autres entreprises au USA sur le marché de l'emploi. Il a fait comment pour trouver ce boulot d'après toi ? Trop facile de prendre un boulot et de le critiquer, si t'es pas content tu pars c'est tout et tu arrêtes de faire ta victime.

  10. #230
    Membre chevronné
    Homme Profil pro
    Chargé de projets
    Inscrit en
    Décembre 2019
    Messages
    507
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 33
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Chargé de projets
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : Décembre 2019
    Messages : 507
    Points : 2 150
    Points
    2 150
    Par défaut
    Citation Envoyé par Erviewthink Voir le message
    Si il n'est pas content il change de boulot, personne ne l'a obligé à faire ça.

    Pas compliqué si ? C'est à cause des personnes comme ça qu'il y a du dumping social.

    Si les gens refusaient ces boulots sous payés il n'y aurait pas ce problème.

    Mais bon comme la majorité des gens n'ont pas ou peu de dignité...
    ... Oulah... j'aimerais ni être ton voisin, ni ton collègue, ni ton frère à la rigueur. Déjà on est compatriote et je sens que tu me mets en danger avec ton individualisme incontrôlé.

  11. #231
    Invité
    Invité(e)
    Par défaut
    Citation Envoyé par Jules34 Voir le message
    ... Oulah... j'aimerais ni être ton voisin, ni ton collègue, ni ton frère à la rigueur. Déjà on est compatriote et je sens que tu me mets en danger avec ton individualisme incontrôlé.
    Tu bosses pour toi pas pour les autres. Donc oui refuser un travail car les conditions ne te plaisent pas ça devrait être normal. Je ne vois pas en quoi je mets en danger la patrie en refusant un travail mal payé avec des conditions déplorables.

    L'abolition de l'esclavage en France date de 1848 pour info.

  12. #232
    Membre chevronné
    Homme Profil pro
    Chargé de projets
    Inscrit en
    Décembre 2019
    Messages
    507
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 33
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Chargé de projets
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : Décembre 2019
    Messages : 507
    Points : 2 150
    Points
    2 150
    Par défaut
    Si déjà entre nous, nous ne nous faisons pas travailler et nous ne nous serrons pas les coudes, alors qui va le faire ? Il faut un minimum d'honnêteté et de patriotisme, que l'on soit pour ou contre.
    Tellement vrai...

  13. #233
    Membre chevronné
    Homme Profil pro
    Chargé de projets
    Inscrit en
    Décembre 2019
    Messages
    507
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 33
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Chargé de projets
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : Décembre 2019
    Messages : 507
    Points : 2 150
    Points
    2 150
    Par défaut
    Citation Envoyé par Erviewthink Voir le message
    Tu bosses pour toi pas pour les autres. Donc oui refuser un travail car les conditions ne te plaisent pas ça devrait être normal. Je ne vois pas en quoi je mets en danger la patrie en refusant un travail mal payé avec des conditions déplorables.

    L'abolition de l'esclavage en France date de 1848 pour info.
    Hum je crois qu'il faut que tu revoies ce que sont les principes de solidarité nationale et même de marché communs. En pure économie si d'autres Français sont sous payés c'est tout le reste de l'économie qui s'en retrouve perturbé. Ce n'est pas que "ton problème".

    Refuser un boulot mal payé c'est ton droit, penser que les autres le font car ils ne sont pas dignes ça fait de toi une autre personne par contre. Ne pas prendre leurs défenses, ne pas penser plus loin, c'est se mettre le doigt dans l'oeil avec le coude. Parce que si c'est pas des Français qui le font ce sera d'autre personne. Regarde le commentaire de Denisys, de HarryRoseandMac. Essaie juste un peu de te figurer pourquoi ton raisonnement est éclaté au sol.

    D'ailleurs c'est catastrophique que tu voies les choses commes ça. En fait la France tu t'en cognes, tu t'en cognes de tout avec ton raisonnement. En choisissant un égoïsme étriqué tu te fermes la route et tu fermes la route aux autres à une vie meilleure.

    Il n'y pas que ta petite pomme dans la vie.

    Merci pour le cours d'histoire mais je crois pas que tu va me donner une leçon aujourd'hui sur l'esclavage tu ne verrais pas un éléphant dans un couloir alors l'exploitation de l'homme par l'homme...

  14. #234
    Expert éminent sénior
    Avatar de Jipété
    Profil pro
    Inscrit en
    Juillet 2006
    Messages
    10 850
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations forums :
    Inscription : Juillet 2006
    Messages : 10 850
    Points : 15 264
    Points
    15 264
    Par défaut
    Bonjour,

    Citation Envoyé par HaryRoseAndMac Voir le message
    La France est un pays particulier, car c'est le seul qui est littéralement le berceau de l'Europe, son premier Roi Clovis était un allemand et sa femme une italienne, ensembles, ils ont mis un terme à "toutes" les guerres de Gaule des divers pays qui composait la France : Pays Basque, Pays Breton, Pays de la Loire, ...
    Heu, si ma mémoire est bonne, l'affaire ne s'est terminée qu'en 1860 (rattachement du comté de Nice), et peut-être qu'un jour la Corse va se barrer (sauf si on leur envoie beaucoup de crs)...
    Ou alors c'est de l'humour ? Je vois des guillemets autour de "toutes"

    Citation Envoyé par HaryRoseAndMac Voir le message
    Mais surtout ensemble, ils ont rassemblés les autres peuples d'Europe : le roi d'Angleterre, le Tsar Russe, le Roi d'Espagne, ... et tout les autres, étaient frères, sœurs, cousin ou cousine de la famille Française.
    Hola, hola, c'est beau de rêver, tu oublies juste tout ce qu'on pouvait trouver dans les livres d'Histoire scolaires qui nous ont tant bassiné pendant des années, les choses ayant commencé avec Guillaume le Conquérant (rien que le nom, déjà...) en 1066 et comme ça jusqu'en... ben, maintenant, quoi.

    Citation Envoyé par HaryRoseAndMac Voir le message
    L'Europe a réellement un sens, mais ce qui n'en a pas, c'est sa corruption généralisée et ses gauchistes fragiles ou ses droitardés étroits d'esprits.
    Merci d'être honnête : L'Europe a réellement un sens n'a pas de sens et n'en aura vraiment un que le jour où elle réussira à unifier les monnaies de tous les pays qui la composent, quand une baguette de pain y vaudra partout 1 €, ce qui prouvera que les mêmes grilles de salaires seront appliquées partout.
    Avant ça tu peux te retourner et te rendormir.

  15. #235
    Invité
    Invité(e)
    Par défaut
    Citation Envoyé par Jules34 Voir le message
    Hum je crois qu'il faut que tu revoies ce que sont les principes de solidarité nationale et même de marché communs. En pure économie si d'autres Français sont sous payés c'est tout le reste de l'économie qui s'en retrouve perturbé. Ce n'est pas que "ton problème".

    Refuser un boulot mal payé c'est ton droit, penser que les autres le font car ils ne sont pas dignes ça fait de toi une autre personne par contre. Ne pas prendre leurs défenses, ne pas penser plus loin, c'est se mettre le doigt dans l'oeil avec le coude. Parce que si c'est pas des Français qui le font ce sera d'autre personne. Regarde le commentaire de Denisys, de HarryRoseandMac. Essaie juste un peu de te figurer pourquoi ton raisonnement est éclaté au sol.

    D'ailleurs c'est catastrophique que tu voies les choses commes ça. En fait la France tu t'en cognes, tu t'en cognes de tout avec ton raisonnement. En choisissant un égoïsme étriqué tu te fermes la route et tu fermes la route aux autres à une vie meilleure.

    Il n'y pas que ta petite pomme dans la vie.

    Merci pour le cours d'histoire mais je crois pas que tu va me donner une leçon aujourd'hui sur l'esclavage tu ne verrais pas un éléphant dans un couloir alors l'exploitation de l'homme par l'homme...
    Si j'ai bien lu ce qu'il a dit, il dit clairement que des personnes acceptent des boulots payés moins cher que d'autres. Si personne n'acceptait ces boulots à ces tarifs il n'y aurait pas de problème hors ce n'est pas le cas donc c'est bien que quelqu'un s'assoit sur sa dignité pour qu'on lui donne quelques pièces.

    C'est assez égoïste en plus car la personne ne pense qu'à elle en se faisant sous payer pour avoir le boulot, en empêchant les autres d'avoir des bonnes conditions de travail et en plus en déstabilisant l'économie.

  16. #236
    Membre régulier
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    Septembre 2016
    Messages
    34
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Nord (Nord Pas de Calais)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : Septembre 2016
    Messages : 34
    Points : 115
    Points
    115
    Par défaut
    Citation Envoyé par Erviewthink Voir le message
    Tu bosses pour toi pas pour les autres. Donc oui refuser un travail car les conditions ne te plaisent pas ça devrait être normal. Je ne vois pas en quoi je mets en danger la patrie en refusant un travail mal payé avec des conditions déplorables.

    L'abolition de l'esclavage en France date de 1848 pour info.
    Pourtant trivial : Tu écartes la possibilité que certaines gens n'aient pas les moyens de refuser un emploi. Ça devient du chantage à l'alimentaire "accepte mon emploi et bosse pour presque rien et tu pourras manger (un peu) " & "refuse mon emploi et crève la dalle ". Living the dream.

  17. #237
    Invité
    Invité(e)
    Par défaut
    Sauf que si personne ne prend ton emploi car t'as des conditions pourries tu vas devoir augmenter tes conditions pour que des gens viennent travailler pour toi.

    C'est pourtant simple.

  18. #238
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    Août 2022
    Messages
    755
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 44
    Localisation : France, Hauts de Seine (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : Août 2022
    Messages : 755
    Points : 0
    Points
    0
    Par défaut
    Citation Envoyé par Jipété Voir le message
    Merci d'être honnête : L'Europe a réellement un sens n'a pas de sens et n'en aura vraiment un que le jour ou elle réussira à unifier les monnaies de tous les pays qui la composent, quand une baguette de pain y vaudra partout 1 €, ce qui prouvera que les mêmes grilles de salaires seront appliquées partout.
    Avant ça tu peux te retourner et te rendormir.
    Je vais faire l'impasse sur tes raccourcis historique sur le reste de ton texte et de tes insultes à peines cachées.

    Car reprocher Guillaume le conquérant, alors il faut reprocher les croisades sanglantes, meurtrières, injustes de mahomet durant les conquêtes musulmanes, reprocher les diverses invasions des tribus noires sur les autres tribus noires, des peuples asiatiques envers les autres peuples asiatiques et j'en passe.

    Aucun pays au monde, ne peut se prétendre être irréprochable et tout ceci n'était pas l'objet de mon propos.

    Je n'ai jamais prétendu que l'Europe était là pour mettre tout le monde au même niveau, je n'arrête pas de dire l'inverse sur le forum et de dire que justement, l'Europe ne pourra jamais mettre tout le monde au même niveau, sinon cela revient à détruire tout les pays d'Europe pour en faire un seul, ce qui est la plus stupide des choses à faire.

    L'Europe comme je l'ai déjà dit, a outrepassée sa fonction.
    Elle n'a pas à donner des injonctions, à être une forme d'états unis d'Europe, à avoir une personne à la tête de toutes les autres.

    L'Europe est et doit rester un club, qui est la pour favoriser les choses et s'entraider.
    Une sorte de pots commun ou tout les pays d'Europe font avec leur économie, leur histoire, leur tradition et surtout avec ce que veulent chaque peuple d'Europe.

    Les président(e)s, ne sont pas élus pour rien.
    Aujourd'hui, c'est Madame Von Der Leyen, qui se permet de venir donner des ordres aux dirigeants des pays d'Europe, qui se permet de son propre chef de commander des doses de vaccins, de mettre des amandes, ...

    Il faut de l'ordre, pour que nous travaillons ensemble, mais il faut aussi respecter chaque pays et ne pas vouloir être au dessus ou en dessous.
    Tout les pays d'Europe sont au même niveau, chaque pays d'Europe a son mot à dire et n'a pas à avoir plus de poids qu'un autre.

    Moi je rêve très honnêtement d'un monde ou les frontières disparaissent une bonne fois pour toute et ou la race, la religion, ... n'a plus aucune importance.

    Mais il faut pour cela, comprendre la complexité de notre monde et être honnête, ça ne sera jamais possible sur Terre.
    Ce genre de projet se produira sur Mars, sur Terre, il faudra toujours composer avec la complexité des cultures, des pays, ... et il faudra toujours respecter cela, ne serais-ce que garder une stabilité et une source pour chaque personne.

  19. #239
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    Août 2022
    Messages
    755
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 44
    Localisation : France, Hauts de Seine (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : Août 2022
    Messages : 755
    Points : 0
    Points
    0
    Par défaut
    Citation Envoyé par Erviewthink Voir le message
    Sauf que si personne ne prend ton emploi car t'as des conditions pourries tu vas devoir augmenter tes conditions pour que des gens viennent travailler pour toi.

    C'est pourtant simple.
    Non, car comme ce que j'avais indiqué, les usines Française prennent à 95% des immigrés qu'ils paient 2 à 3 fois moins cher.
    Tant qu'il n'y aura pas des législations qui obligent les entreprises à favoriser les Français (je ne parle pas d'une vision étriquée de l'extrême droite), ceux qui galèrent à trouver un job, vont galérer encore plus demain.

    Va faire femme de ménage, travailler dans une usine, dans le bâtiment, ... quand tu es Français en France : bon courage en 2023.
    Soit tu aura toute les portes de fermées, soit, il faudra que tu acceptes de prostituer ton salaire.

    Le cas que j'ai cité, ne sort pas de mon imaginaire, tu peux faire une simple recherche google pour le vérifier : les employés des usines, là ou j'étais allé, étaient payés il y a 5 ans 2100 euros en intérim.
    En 2023, ils sont payés 1400 euros.

    De plus les usines ont réellement construit des bâtiments spécialement pour loger ces immigrés

    1400 euros, en intérim, avec un emploi totalement instable, avec un chômage qui est passé de 1300 à 900 euros, de 2 ans à 6 mois, ...
    Franchement bon courage.

    Tout ceci, est le résultat d'un dumping social qui s'est opéré depuis les années 1980 massivement en France et aujourd'hui nous sommes à un point ou il n'y a tout simplement plus de job pour les Français en France, associé au fait que massivement des entreprises fermes avec la montée folle des prix de l'électricité et ça aussi, je le vois factuellement tout les jours, nous avons perdu 36% de nos clients de aout 2023 à février 2023.

    Ces clients ce sont des boulangeries, des pâtisseries, des agences immobilières, ... bref de tout, mais qui pourtant, avec une forte clientèle, ce qui est un paradoxe total.

    Nous vivions de leur revenu, grâce aux logiciels qui nous avons développés pour eux pour diverses raisons (leurs machines, ...).
    Heureusement que j'ai su diversifier mon entreprise, sinon j'aurais fait parti des autres boites qui auraient du licencier.

    Les gens ne se rendent pas compte de l'état catastrophique de la France, moi je le vois concrètement car je suis à travers mon job, fortement encré partout en France.

    Il y a tout de même du vrai dans ce que tu dis, en tant que salarié, il est de sa responsabilité de ne pas accepter des salaires au rabais et de prendre les devants pour aller trouver mieux.

    Mais cela à des limites, car la France ne protèges plus ses habitants, voir pire, les manges, comme le cas que je te cite avec les usines.
    Quand tu n'a aucun diplôme, que tu habites en campagne et que les seuls emplois disponibles, ce sont les usines autour, tu n'a pas le choix que tu le veuilles ou non, d'accepter de voir ton salaire divisé par deux si tu veux bosser et d'accepter que 95% d'immigrés aient pris des jobs.

    Et l'argument que l'un des patrons d'usine m'avait sorti, je le sais bien est totalement faux et stratégique : non, ils ne manquent pas de mains d'œuvres en France, ça c'est faux, c'est exactement comme pour les juniors dans le monde du dev : il manque de gens qui acceptent de prostituer leur salaire.

    Et c'est là ou normalement l'état aurait du servir à quelque chose, afin d'obliger les entreprises à employer en majorité des Français et que ces 95% soient des Français et non pas des immigrés.

  20. #240
    Invité
    Invité(e)
    Par défaut
    Citation Envoyé par HaryRoseAndMac Voir le message
    Non, car comme ce que j'avais indiqué, les usines Française prennent à 95% des immigrés qu'ils paient 2 à 3 fois moins cher.
    Bah si du coup, enfin après je sais pas pour toi mais je les considère comme des personnes donc quand je parle de personne je ne fais pas de distinction entre les autochtones et les immigrés.

    Donc mon raisonnement tient, si ces personnes n'acceptaient pas ce dumping social les conditions de travail seraient meilleures.

    On appelle ça la loi de l'offre et la demande pour info.

Discussions similaires

  1. Réponses: 0
    Dernier message: 21/09/2023, 22h10
  2. Réponses: 5
    Dernier message: 28/08/2023, 10h32
  3. Réponses: 0
    Dernier message: 02/04/2023, 10h33
  4. Réponses: 0
    Dernier message: 27/06/2022, 11h10
  5. Réponses: 130
    Dernier message: 11/09/2018, 08h48

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo