IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Cloud Computing Discussion :

La majorité des entreprises font face à des dépenses excessives dans le cloud et ne respectent pas les budgets


Sujet :

Cloud Computing

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Dirigeant
    Inscrit en
    juin 2016
    Messages
    2 869
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Dirigeant
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : juin 2016
    Messages : 2 869
    Points : 61 564
    Points
    61 564
    Par défaut La majorité des entreprises font face à des dépenses excessives dans le cloud et ne respectent pas les budgets
    La majorité des entreprises font face à des dépenses excessives dans le cloud public et 94 % ne parviennent pas à respecter leurs budgets
    selon Veritas

    Une étude publiée le mois dernier par Veritas Technologies, leader de la gestion des données multicloud, a révélé que la grande majorité des entreprises ne parviennent pas à respecter leurs budgets de cloud computing. En fait, 94 % des personnes interrogées ont déclaré que leur entreprise a subi des coûts plus élevés que prévu lors de l'utilisation d'un fournisseur de services de cloud public, et qu'elles dépensent en moyenne 43 % de plus. Le rapport indique que tous les répondants à l'étude reconnaissent la valeur du cloud, mais que les dépenses sont de plus en plus excessives et difficiles à contrôler.

    L'étude, intitulée "Securing Your Enterprise in a Multi-Cloud Environment, a été commandée par Veritas et réalisée par le cabinet d'étude Vanson Bourne. Elle porte sur la migration des entreprises vers le cloud et a interrogé 1 500 décideurs technologiques et informatiques dans 12 pays. Elle note que les entreprises voient clairement la valeur du cloud public, puisque 100 % des personnes interrogées dans le monde reconnaissent que le recours aux fournisseurs de services de cloud public (cloud services providers - CSP) et de leurs outils présente des avantages pour l'entreprise, tels que la flexibilité, l'évolutivité et la mobilité.

    Nom : 1.png
Affichages : 27188
Taille : 71,6 Ko

    Cependant, le rapport indique que de nombreuses organisations planifient leurs budgets de cloud computing sans comprendre pleinement ce qu'elles devront payer à la fin. Par exemple, presque toutes les personnes interrogées (99 %) pensaient qu'un CSP serait responsable de la protection de certains de leurs actifs dans le cloud. Mais le rapport indique que c'est rarement le cas, car la plupart des fournisseurs de services de cloud public indiquent clairement que, s'ils sont tenus de garantir la résilience du cloud, leurs clients assument la responsabilité des données et des applications dans le cloud. Il y aurait donc un quiproquo.

    Le malentendu autour du modèle de responsabilité du cloud figure parmi les causes principales des dépassements de budgets destinés au cloud public. Selon le rapport, plus de 94 % des personnes interrogées ont déclaré que leur organisation avait encouru des coûts plus élevés que prévu lors de l'utilisation d'un CSP public. Le rapport ajoute que ce malentendu signifie également que de nombreuses entreprises n'ont pas pris en compte l'exigence de protection des données par des tiers et laissent leurs données critiques vulnérables aux attaques par ransomware et à d'autres incidents pouvant conduire à des pertes de données.

    « Les clients tirent des avantages considérables du cloud, mais cette étude souligne la nécessité de mieux comprendre ce que les entreprises achètent réellement aux CSP. Il est compréhensible de ne pas budgétiser quelque chose que l'on pense obtenir gratuitement. Cela dit, le temps que les responsables informatiques se rendent compte qu'ils ont négligé quelque chose, il est fréquent qu'ils aient déjà perdu des données », indique le rapport. Plus de la moitié (53 %) des entreprises ont perdu des données en se fiant uniquement aux outils de sauvegarde intégrés aux solutions de leurs fournisseurs de services de communications.

    Nom : 2.png
Affichages : 1755
Taille : 63,3 Ko

    En outre, 76 % des personnes interrogées reconnaissent que les offres actuelles des CSP ne répondent pas aux besoins de sécurité de leur entreprise. L'étude note que les besoins imprévus en matière de protection des données sont la source la plus courante de coûts imprévus liés au cloud. Environ 40 % des répondants ont cité la sauvegarde et la récupération comme le principal domaine de dépassement de budget. Selon Veritas, si les entreprises veulent éviter de demander un budget supplémentaire pour couvrir les dépenses excessives liées au cloud, il est essentiel de prendre en compte la protection des données dès le départ.

    Le mois dernier, Canalys rapporté que les dépenses mondiales liées au cloud computing ont augmenté de 28 % en glissement annuel pour atteindre 63,1 milliards de dollars au troisième trimestre 2022, soit une hausse de 13,8 milliards de dollars par rapport à la même période il y a un an. Avec l'impact négatif de l'inflation et la hausse des prix de l'énergie, les entreprises réagissent à l'incertitude du marché en réduisant leurs dépenses, ce qui pourrait frapper la demande de services de cloud à court terme. Associé à la force du dollar américain, le taux de croissance annuel est passé sous la barre des 30 % pour la première fois.

    Amazon Web Services (AWS), Microsoft Azure et Google Cloud sont restés les trois principaux fournisseurs au troisième trimestre 2022, représentant ensemble 63 % des dépenses mondiales après une croissance de 33 %. Le rapport de Veritas fait également écho à celui de Canalys sur le plan dans avantages liés au cloud. Canalys indique que la demande à long terme pour la numérisation des entreprises reste forte, car le passage au cloud reste le meilleur moyen pour les entreprises de faire plus avec moins. Mais l'impact de l'inflation et de la récession sur le marché des services de cloud était évident.

    Nom : 3.png
Affichages : 1767
Taille : 84,1 Ko

    AWS était le principal fournisseur de services de cloud au troisième trimestre 2022, représentant 32 % des dépenses totales après une croissance de 27 % sur une base annuelle. Malgré une croissance plus lente que prévu ce trimestre, AWS a annoncé de nouveaux engagements et des migrations de la part de clients dans de nombreux secteurs et zones géographiques. AWS continue d'étendre son infrastructure dans le monde entier pour soutenir ses clients, avec l'ouverture de sa deuxième région aux Émirats arabes unis et des plans pour lancer de nouvelles régions en Thaïlande.

    Azure arrive en deuxième position avec une part de marché de 22 %, après une croissance annuelle de 35 %. La croissance a été stimulée par une forte exécution des renouvellements. Historiquement, Azure a connu une performance stable en termes de revenus, avec un déclin provoqué uniquement par des variations trimestrielles. Microsoft poursuit ses efforts pour héberger davantage de ses propres services sur Azure. Elle a annoncé le lancement de sa nouvelle région de centre de données au Qatar, marquant ainsi une réalisation majeure pour la société en tant que premier hyperscaleur à fournir des services aux entreprises dans le pays.

    Le taux de croissance de Google Cloud s'est encore accéléré, avec une hausse de 48 %, ce qui a porté sa part du marché mondial des services de cloud à 9 %. En plus de sa force dans le secteur des consommateurs, il a gagné des opportunités dans le secteur public et les gouvernements ce trimestre. il a annoncé de nouvelles régions Google Cloud en Asie-Pacifique, situées en Malaisie, en Thaïlande et en Nouvelle-Zélande.

    Source : Rapport de l'étude (PDF)

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?
    Que pensez-vous des conclusions de l'étude de Veritas ?
    Selon vous, pourquoi les entreprises font face à des dépenses excessives dans le cloud ?
    Selon vous, pourquoi les organisations ne parviennent-elle pas à respecter leurs budgets de cloud computing ?

    Voir aussi

    Les dépenses mondiales en services d'infrastructure cloud ont augmenté de seulement 28 % troisième trimestre 2022, il s'agit du taux de croissance le plus bas jamais enregistré, d'après Canalys

    Les conteneurs constituent l'ultime cheval de Troie, leurs avantages ne passant pas inaperçus aux yeux des attaquants, qui en tirent parti pour intensifier leurs propres opérations

    Le manque de compétences et de politiques dans le domaine du cloud pourrait entraîner un ralentissement de l'adaptation des solutions de cloud, selon AlphaBeta

    Un groupe industriel européen affirme que Microsoft porte un "préjudice irréparable" à l'écosystème du cloud de l'UE, le groupe accuse la firme de Redmond de pratiques anticoncurrentielles
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre expert
    Homme Profil pro
    Développeur
    Inscrit en
    août 2003
    Messages
    991
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 36
    Localisation : France, Charente Maritime (Poitou Charente)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur

    Informations forums :
    Inscription : août 2003
    Messages : 991
    Points : 3 010
    Points
    3 010
    Par défaut
    Les services cloud apportent certainement de la simplicité qui fait gagner du temps mais sur le moyen/long terme c'est très cher !

    On peut mutualiser des clients ou d'autres choses sur un même service.

    Le cloud est pratique pour lancer rapidement une solution pour ne pas mettre trop de personnes dessus au début mais il est économique à mon avis de mutualiser (un serveur de BDD peut souvent faire tourner plusieurs bases client, les applications web peuvent tourner sur un même serveur pour des noms de domaine différents, ...) par la suite et d'automatiser.

Discussions similaires

  1. Réponses: 0
    Dernier message: 14/11/2022, 13h12
  2. Réponses: 21
    Dernier message: 08/03/2022, 14h48
  3. Réponses: 2
    Dernier message: 20/01/2022, 08h50
  4. Réponses: 0
    Dernier message: 20/08/2020, 12h33
  5. Réponses: 1
    Dernier message: 11/07/2018, 14h18

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo