Intel présente son service On Demand, un système de paiement pour activer certaines fonctionnalités optionnelles
qui accompagnera ses nouveaux processeurs Xeon Sapphire Rapids

Les clients des serveurs Intel auront plus de flexibilité lorsqu'il s'agira de choisir le bon SKU pour leurs systèmes. En effet, l'entreprise a présenté son programme Intel On Demand sur ses nouveaux processeurs Xeon Sapphire Rapids (les successeurs des modèles intégrés dans le Mac*Pro). Comme son nom le suggère, il s'agit d'un système de paiement à la demande pour activer certaines fonctionnalités optionnelles via le SDSi (Software Defined Silicon). L'équivalent des achats in-app pour les CPU.

L'intérêt ? Tous les clients n'ont pas nécessairement besoin de toutes les instructions, mais certains veulent tout de même en profiter. Aussi, au lieu de sortir des dizaines de références de Xeon en ajoutant des lettres ou des chiffres pour les différencier, Intel peut utiliser une référence globale et activer à la demande certaines options.

Il ne s'agit pas totalement d'une nouvelle stratégie d'Intel : au début des années 2010, certains processeurs grand public pouvaient être améliorés, avec la possibilité de débloquer de la mémoire cache, des options (l'Hyper-Threading par exemple) et d'augmenter la fréquence.


Intel a dévoilé son*programme Intel On Demand qui activera certaines fonctionnalités du prochain processeur Xeon Scalable Sapphire Rapids de la société. Le nouveau programme de paiement à l'utilisation permettra à Intel de réduire le nombre de SKU qu'il livre tout en capitalisant sur les technologies qu'il a à offrir. De plus, ses clients pourront mettre à niveau leurs machines sans remplacer le matériel réel ni offrir de services supplémentaires à leurs clients.

À la question « Qu’est-ce qu’Intel On Demand ? », l’entreprise répond : « Adaptez votre investissement dans l’infrastructure aux exigences de votre entreprise grâce aux offres professionnelles d’Intel basées sur l’API qui offrent une consommation et des configurations flexibles. Si vous souhaitez tirer parti d’Intel On Demand, veuillez vous adresser à votre fournisseur d’équipements ou à un représentant d’Intel ».

Nom : intel.png
Affichages : 1094
Taille : 278,6 Ko

Les prochains processeurs Intel Xeon Scalable Sapphire Rapids de 4e génération d'Intel sont équipés de divers accélérateurs et technologies de sécurité spécifiques dont tous les clients n'ont pas besoin à tout moment. Pour offrir à ces utilisateurs finaux une flexibilité supplémentaire en matière d'investissements, Intel leur proposera d'acheter ses processeurs avec ces capacités désactivées, mais de les activer si elles sont nécessaires à un moment donné. La technologie Software Defined Silicon*(SDSi) permettra également à Intel de vendre moins de modèles de processeurs et permettra ensuite à ses clients ou partenaires d'activer certaines fonctionnalités si nécessaire (pour les utiliser sur site ou les proposer en tant que service).

La liste des technologies qu'Intel souhaite rendre disponibles à la demande comprend les extensions Software Guard, Dynamic Load Balancer (DLB), Intel Data Streaming Accelerator (DSA), Intel In-Memory Analytics Accelerator (IAA), Intel In-Memory Analytics Accelerator et Technologie Intel QuickAssist (QAT) pour accélérer des charges de travail spécifiques.

Nom : activation.png
Affichages : 1088
Taille : 160,0 Ko
Adaptez-vous aux changements et optimisez les charges de travail avec le modèle d'activation Intel On Demand. Activation unique de certains accélérateurs de processeur et fonctionnalités de sécurité.

Étant donné que les technologies à la demande d'Intel visent des charges de travail entièrement différentes, très peu de clients auront besoin de toutes à la fois. Mais à mesure qu'ils font évoluer leurs centres de données, ils peuvent en avoir besoin; c'est à ce moment que la capacité à la demande entre en jeu. Pendant ce temps, certains clients d'Intel offriront ces fonctionnalités en tant que service (par exemple, pour les machines cloud et cohébergées). En revanche, d'autres contribueront à les activer sur des serveurs installés sur site.

Le déploiement officiel du programme Intel On Demand laisse plus de questions que de réponses. Nous ne savons pas combien Intel prévoit de facturer pour activer certaines fonctionnalités ou quel pourcentage de ses clients voudront les essayer « en tant que service ». Ce que nous savons cependant c'est que des entreprises comme H3C, HPE, Inspur, Lenovo, Supermicro, PhoenixNAP et Variscale feront partie du programme On Demand.

Pour l'instant, le programme On Demand d'Intel est réservé aux serveurs, et on s'attendrait à ce qu'il reste l'apanage des plateformes Xeon. Toutefois, à l'époque, Intel*offrait des mises à niveau logicielles pour ses processeurs de bureau pour les rendre plus rapides. Malheureusement, ce programme a fait l'objet de critiques, car Intel a essentiellement paralysé ses processeurs en parfait état de marche. En conséquence, certains pourraient penser que le programme à la demande imite le malheureux service de mise à niveau d'Intel. Néanmoins, en gardant à l'esprit que le monde des serveurs se comporte différemment du monde des PC clients et que nous ne connaissons pas les termes du service On Demand d'Intel, il n'est pas possible de faire de parallèle ici tant que nous ne connaîtrons pas tous les détails.

Intel n'a pas encore confirmé tous les détails de ce programme, y compris le prix de chaque fonctionnalité et les SKU spécifiquement déverrouillables. Ces détails pourraient être disponibles après la sortie de ses processeurs Xeon Scalable Sapphire Rapids de quatrième génération, sortie qui est prévue pour le 10 janvier.

Source : Intel

Et vous ?

Que pensez-vous de cette stratégie ?