80 % des équipes DevOps considèrent la fiabilité des déploiements comme leur priorité, mais 59 % d'entre elles ont du mal à gérer les déploiements complexes dans des environnements multiclouds

Une nouvelle étude menée par Armory, spécialiste du déploiement continu, auprès de 400 professionnels de l'ingénierie et de l'exploitation de logiciels, montre que 80 % d'entre eux considèrent la fiabilité des déploiements comme leur priorité absolue.

Cependant, 59 % d'entre eux déclarent qu'un déploiement trop complexe dans des environnements multiclouds est le principal problème de développement et de déploiement d'applications que leur équipe d'ingénieurs doit résoudre.

Les trois principaux paramètres utilisés pour mesurer la qualité du déploiement des logiciels sont la satisfaction des clients, la réponse à la concurrence, les résultats financiers et le retour aux parties prenantes.

Plus de la moitié des personnes interrogées ont choisi d'utiliser le déploiement continu en raison de sa capacité à faire évoluer efficacement les personnes, les technologies et les processus, à réduire les coûts de personnel grâce au temps gagné sur les tâches manuelles, à rationaliser les flux de travail complexes et à maintenir les applications constamment mises à jour pour accroître la satisfaction des clients.

Nom : section-7-top-issue-1024x701.png
Affichages : 401
Taille : 108,7 Ko

En ce qui concerne les déploiements en entreprise, 82 % des responsables informatiques déclarent que la fiabilité des déploiements est leur principale priorité en matière de développement et de déploiement d'applications. Seuls 9 % d'entre eux déclarent que la mise en œuvre plus rapide que leurs concurrents est une priorité absolue. Le multicloud est également devenu la norme : 54 % utilisent plusieurs clouds publics et un cloud privé, tandis que 23 % utilisent plusieurs clouds privés et un public.

Si l'on examine les difficultés rencontrées par les développeurs, on constate que l'équipe moyenne travaille avec plus de 20 environnements de déploiement, GitHub et GitLab étant les moyens les plus courants par lesquels les équipes déclenchent leurs déploiements. Le problème le plus souvent signalé est le nombre excessif d'étapes manuelles.

Environ la moitié des personnes interrogées citent également un manque de cohérence et l'impossibilité de déployer facilement de nouvelles versions de logiciels à côté des anciennes. Les processus et flux de travail médiocres sont la principale cause de ces défis, suivis de près par le talent des développeurs et la pile technologique de l'organisation.

"Ce rapport souligne les défis permanents et les besoins émergents de la communauté des développeurs. Armory se consacre à l'innovation de solutions pour résoudre les problèmes critiques et supprimer les demandes de déploiement des développeurs", déclare Jim Douglas, PDG d'Armory.

Nom : section-5-pain-points-1024x654.png
Affichages : 369
Taille : 108,0 Ko

Source : Armory

Et vous ?

Trouvez-vous ce rapport pertinent ?
Qu'en est-il au sein de votre organisation ?

Voir aussi :

Plus de 60 % des équipes DevOps sacrifient la sécurité des conteneurs au profit de la vitesse, selon un rapport de NeuVector

L'âge d'or de la technologie SaaS devient un vrai cauchemar pour le DevOps, par Rohini Kasturi, Chief Product chez SolarWinds

53 % des professionnels DevOps déclarent qu'ils envisagent une architecture multicloud, afin de réduire la dépendance à l'égard d'un fournisseur de cloud spécifique, selon Techstrong Research