IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Conception Web Discussion :

Plus de 10 000 employés de Google pourraient être classés comme peu performants par un outil d'évaluation


Sujet :

Conception Web

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Dirigeant
    Inscrit en
    juin 2016
    Messages
    2 741
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Dirigeant
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : juin 2016
    Messages : 2 741
    Points : 59 213
    Points
    59 213
    Par défaut Plus de 10 000 employés de Google pourraient être classés comme peu performants par un outil d'évaluation
    Un actionnaire de Google demande à l'entreprise de réduire ses coûts et d'arrêter de payer des salaires aussi élevés au personnel
    il ajoute que la société serait plus efficace avec moins d'employés

    TCI (TCI Fund Management Limited), un fonds spéculatif basé à Londres et un important investisseur de Google depuis 2017, a récemment demandé à l'entreprise de rationaliser ses dépenses. TCI invite Alphabet, la société mère de Google, à procéder à une réduction agressive des coûts en supprimant des emplois et en cessant de payer des salaires "très élevés" au personnel. Il souhaite également qu'Alphabet réduise les pertes de la division Waymo, spécialisée dans les technologies de conduite autonome, et rachète des actions, en grande quantité. D'après TCI, Alphabet se porterait beaucoup mieux ainsi et serait plus efficace à l'avenir.

    Les projets de suppression des emplois et de gel des embauches se sont multipliés dans le secteur de la technologie depuis le début de l'année. Et cette fin d'année est particulièrement difficile pour les travailleurs de ces entreprises. En effet, après une croissance inédite pendant les deux dernières années, avec une vague d'embauches pendant la pandémie, les entreprises technologiques doivent désormais faire face à un ralentissement et craignent une récession. La reprise est minée par des problèmes que les entreprises semblent n'avoir pas anticipés. Ainsi, l'heure est "rationnement" afin de ne pas descendre en dessous des niveaux d'avant la pandémie.

    Chez Alphabet, en particulier sa filiale Google, les dirigeants sont déjà à pied d'œuvre pour réduire les dépenses, mais un actionnaire demande à l'entreprise d'adopter une stratégie plus agressive. TCI, qui a rejoint le capital de Google en 2017 et qui possède actuellement des actions évaluées à plus de 6 milliards de dollars dans son portefeuille, a envoyé mardi une lettre ouverte à Alphabet dans laquelle il a déclaré qu'il croyait en l'avenir de l'entreprise. Mais il incite la société à imiter les mesures de réduction des coûts de ses principales rivales de la Silicon Valley afin de se prémunir d'une baisse brutale de la croissance dans les prochains mois.

    Nom : zdes.png
Affichages : 2627
Taille : 48,8 Ko

    Il estime que la base de coûts de l'entreprise est "trop élevée et que la direction doit prendre des mesures énergiques". « L'entreprise a trop d'employés et le coût par employé est trop élevé », a déclaré TCI dans sa lettre. Selon la lettre, Alphabet, qui employait près de 187 000 personnes à la fin du troisième trimestre, a doublé ses effectifs depuis 2017, avec une croissance annuelle de 20 % des effectifs sur la période. « Cette croissance est excessive, tant par rapport à la croissance historique des effectifs que par rapport à ce que l'entreprise exige », note le fonds spéculatif londonien dirigé par le milliardaire et philanthrope Christopher Hohn.

    « Nos conversations avec d'anciens cadres d'Alphabet suggèrent que l'entreprise pourrait être exploitée plus efficacement avec beaucoup moins d'employés », a ajouté le fonds. La lettre pointe également du doigt les salaires, affirmant qu'Alphabet offre à ses employés "certains des salaires les plus élevés de la Silicon Valley". Ainsi, l'un des appels à l'action est pour la C-Suite d'Alphabet, dirigée par le PDG Sundar Pichai. TCI appelle les hauts cadres d'Alphabet à divulguer publiquement un objectif de marge bénéficiaire avant impôt, et à "réduire considérablement les pertes dans les autres paris et augmenter les rachats d'actions.

    Selon des documents déposés auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis l'année dernière, la rémunération médiane d'un employé type d'Alphabet s'élevait à 295 884 dollars. Une analyse de S&P Global indique que ce montant était 67 % plus élevé que chez Microsoft et 153 % plus élevé que celui des 20 plus grandes entreprises technologiques des États-Unis. « Rien ne justifie cette énorme disparité. Les informaticiens et les ingénieurs d'Alphabet qui sont en mesure de toucher les plus hauts salaires ne représentent qu'une "fraction" de la base des employés », a déclaré le fonds dans sa lettre ouverte.

    « Plusieurs employés effectuent des tâches générales de vente, de marketing et d'administration, qui devraient être rémunérées comme celles des autres entreprises technologiques », a-t-il ajouté. La lettre de TCI s'ajoute à la pression exercée sur les entreprises technologiques pour qu'elles réduisent leurs coûts après avoir investi massivement dans les employés et les installations pendant la pandémie. Ces paris étaient fondés sur l'espoir de maintenir des taux de croissance élevés, ce qui ne s'est pas produit. La menace d'une récession plane sur l'économie mondiale et les entreprises tentent de s'en protéger par tous les moyens.

    Dans une interview, Hohn a déclaré qu'il avait déjà fait part des préoccupations de TCI à la direction d'Alphabet et qu'il s'attendait à ce que le conseil d'administration, qui comprend les cofondateurs de Google, Sergey Brin et Larry Page, soit réceptif aux suggestions. Il a ajouté que TCI n'avait pas l'intention de chercher à obtenir un siège au conseil d'administration. « Les fondateurs, Sergey et Larry, sont des gens intelligents, et ils se rendront compte que pour que l'entreprise réussisse, elle doit être saine. Une base de coûts très gonflée ne sert pas la capacité d'une entreprise à réinvestir et à ce que le prix de l'action s'apprécie », a déclaré Hohn.

    Nom : dsez.png
Affichages : 1417
Taille : 26,3 Ko

    La lettre demande en outre à Alphabet de réduire au moins de moitié les énormes pertes annuelles enregistrées par son activité "Other Bets". Selon TCI, elle a généré 3 milliards de dollars de revenus, mais 20 milliards de dollars de pertes d'exploitation au cours des cinq dernières années. TCI a également désigné Waymo, la division d'Alphabet spécialisée dans les voitures autonomes, comme "énorme source de perte". TCI souhaite qu'Alphabet réduise les investissements dans Waymo. « Malheureusement, l'enthousiasme pour les voitures à conduite autonome s'est effondré et les concurrents ont quitté le marché », a déclaré TCI.

    « Ford et Volkswagen ont récemment décidé de mettre fin à leur entreprise de voitures autonomes. Waymo n'a pas justifié son investissement excessif et ses pertes devraient être réduites de façon spectaculaire », précise-t-il. Par ailleurs, le fonds spéculatif a appelé Alphabet à augmenter son programme de rachat d'actions déjà important pour épuiser ses 116 milliards de dollars de liquidités, étant donné que les fusions et acquisitions à grande échelle sont limitées en raison de l'examen réglementaire. TCI a en outre exhorté la société mère de Google à copier l'approche d'Apple et à devenir "cash neutral" au fil du temps.

    Il est rare que les entreprises de cette taille soient confrontées à des campagnes d'activistes. Alphabet et d'autres ont réalisé d'importants bénéfices tout en rachetant des milliards de dollars d'actions ces dernières années. Cela dit des licenciements massifs ont eu lieu dans la Silicon Valley ces dernières semaines, avec Twitter sous la houlette de son nouveau propriétaire Elon Musk et Meta, la société mère de Facebook, qui ont chacune supprimé des milliers d'emplois. Amazon a rejoint la tendance lundi, lorsque le Wall Street Journal et d'autres médias ont rapporté qu'elle prévoyait des licenciements touchant jusqu'à 10 000 employés.

    Meta a subi des pressions le mois dernier de la part de la société d'investissement Altimeter Capital, qui a écrit dans une lettre ouverte que l'entreprise devait prendre des mesures drastiques pour rationaliser l'entreprise. En octobre, le fonds Starboard Value LP a déclaré avoir pris des positions dans les fabricants de logiciels Splunk et Salesforce. Hohn estime qu'Alphabet devrait procéder aux changements suggérés dès que possible et souligne les décisions récentes d'autres entreprises. « Si vous regardez Meta et Amazon, il ne leur a pas fallu longtemps pour s'y attaquer et faire leur analyse et leurs annonces », a-t-il déclaré.

    « Vous avez déclaré publiquement que Google devrait être 20 % plus efficace. Nous ne pourrions être plus d'accords. Presque toutes les entreprises technologiques réduisent leurs coûts », a ajouté le fonds spéculatif. TCI est un investisseur de premier plan qui s'est fait un nom en s'attaquant à certaines des plus grandes entreprises du monde, généralement au service de rendements plus élevés pour les actionnaires, mais aussi pour des causes sociales.

    L'année dernière, il a lancé une campagne pour obliger des dizaines de grandes entreprises mondiales, dont Alphabet, à publier des plans de réduction des émissions de carbone et à les soumettre au vote des actionnaires. Hohn a déclaré qu'Alphabet était la plus grande position dans le fonds phare de 38 milliards de dollars de TCI, et qu'il n'avait pas effectué de ventes ou d'achats importants récemment.

    Source : Lettre ouverte de TCI (PDF)

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?
    Que pensez-vous des suggestions de TCI à Alphabet pour réduire les coûts ?
    Que pensez-vous des réductions d'emplois qui frappent le secteur technologique ?
    Selon vous, les entreprises technologiques ont-elles mal évalué les perspectives de croissance post-Covid-19 ?

    Voir aussi

    Un actionnaire de Meta demande à l'entreprise de réduire ses effectifs et de cesser de consacrer autant d'argent au métavers, il veut que Meta se concentre sur l'IA plutôt que sur le métavers

    Meta annonce la suppression de 11 000 emplois et emboîte le pas à d'autres grandes entreprises technologiques, dans le cadre de la gestion du ralentissement macroéconomique

    Amazon prévoit de licencier jusqu'à 10 000 collaborateurs cette semaine, soit l'une des plus importantes réduction du personnel de son histoire

    « Trop d'employés, mais peu de travail » : Sundar Pichai et Mark Zuckerberg tirent la sonnette d'alarme, les deux PDG suggèrent que les résultats obtenus ne sont pas à la hauteur de leurs effectifs
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Expert éminent Avatar de kain_tn
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    mars 2005
    Messages
    1 377
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations forums :
    Inscription : mars 2005
    Messages : 1 377
    Points : 6 127
    Points
    6 127
    Par défaut
    Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
    [...]un fonds spéculatif basé à Londres et un important investisseur de Google depuis 2017[...]
    Autant, ça me ferait plaisir que Google arrête d'investir dans Waymo et ses saletés de voitures autonomes, autant un fond spéculatif qui donne des leçons sur le salaire des travailleurs, je trouve ça vraiment déplacé.
    Copier c'est copier; voler c'est vendre un CD une vingtaine d'euros!


    Code C : Sélectionner tout - Visualiser dans une fenêtre à part
    1
    2
    3
    4
    5
    6
    7
    #include <stdio.h>
     
    int main(int argc, char **argv) {
     
        printf("So long, and thanks for the fish, Dennis...\n");
        return 0;
    }

  3. #3
    Membre à l'essai
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    septembre 2022
    Messages
    4
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2022
    Messages : 4
    Points : 22
    Points
    22
    Par défaut
    autant un fond spéculatif qui donne des leçons sur le salaire des travailleurs, je trouve ça vraiment déplacé.
    Je suis complètement d'accord. C'est vraiment choquant.

    Qu'est-ce que ce fond de spéculation connaît en terme de stratégie sur le long terme? Les investissments dans des projets R&D qui nécessitent des personnes dans des domaines de pointe (forcéments bien payés parce qu'aux compétences rares)? Ou en serait Google s'il n'avait justement pas pris quelques risques en étant à contre-courant parfois?

    Ce que ce fond recherche avant tout, c'est le profit immédiat, sur du court terme. Aux antipodes de certains investissements donc.

    Je ne suis pas un défenseur de Google (et même vraiment loin de là), et je suis d'accord avec toi que la conduite autonome n'est pas forcément le truc qui me fait me lever la nuit, mais ce genre de déclarations éhontées de la part d'un edge fund, ça m'hérisse le poil.

    On vit dans quel monde ...

  4. #4
    Membre confirmé
    Profil pro
    Développeur indépendant
    Inscrit en
    août 2004
    Messages
    365
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 54
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur indépendant
    Secteur : Transports

    Informations forums :
    Inscription : août 2004
    Messages : 365
    Points : 490
    Points
    490
    Par défaut comment foutre en l'air un société ?
    simple, écoutez ce que vous disent des comptables à la petite semaine, bien trop obnubilés par la valeur des actions, que par les veritables résultats et avancées d'une entreprise.
    un comptable ne s'interesse qu'à l'équilibre de son bilan, ignorant toute stratégie ou prise de risque ou meme la connaissance du marché.
    les mettre aux commandes ou preter l'oreille à leurs délires est systématiquement dangereux. à part bien sûr dan le cas ou de l'argent disparait ou autre chose ben sûr.
    mais pour guider l'avenir et la politique d'une entreprise, si vous ecoutez les comptables, votre boite est déja morte.
    quand à waymo, il n'est qu'à citer mercedes et sa certification niveau 4 en conduite autonome. les choses avancent.
    celui qui aura cette technologie mature touchera des dividendes juteux pendant TRES LONGTEMPS.. ca vaut le coup.. google en a les moyens, et a parfaitement compris ca..

  5. #5
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Dirigeant
    Inscrit en
    juin 2016
    Messages
    2 741
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Dirigeant
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : juin 2016
    Messages : 2 741
    Points : 59 213
    Points
    59 213
    Par défaut Plus de 10 000 employés de Google pourraient être classés comme peu performants par un outil d'évaluation
    Plus de 10 000 employés de Google pourraient être classés comme peu performants en vertu du nouveau système d'évaluation de l'entreprise
    ce qui pourrait servir de prétexte pour les licencier

    Google pourrait être la prochaine grande entreprise du secteur de la technologie à procéder à plusieurs milliers de licenciements. Un rapport paru cette semaine fait était de ce que plus de 10 000 employés ne satisfont pas aux normes du nouveau système d'évaluation des performances introduit par Google au début de l'année. Dans le cadre de ce nouveau système 6 % des employés peuvent recevoir une mauvaise note, contre 2 % dans le système d'évaluation précédent. Sur la base des derniers chiffres sur le personnel de Google, ce pourcentage représenterait environ 11 000 employés dans l'entreprise.

    Actuellement en pleine restructuration pour tenter de réduire ses coûts, Google semble faire des coupes à divers niveaux dans l'entreprise et n'a pas encore annoncé des suppressions d'emplois à l'instar de ses rivaux de la Silicon Valley. Mais alors que la pression extérieure s'intensifie sur l'entreprise pour qu'elle améliore la productivité de ses travailleurs, le nouveau système de gestion des performances pourrait aider les responsables à écarter des milliers d'employés peu performants dès le début de l'année prochaine. Les managers pourraient également utiliser les évaluations pour éviter de leur verser des primes et des actions.

    Selon le dernier rapport de Google, l'entreprise compte 187 000 employés, un chiffre que certains actionnaires de premier plan de l'entreprise jugent trop élevé. Mardi, le fonds spéculatif londonien TCI (TCI Fund Management Limited), qui est un important actionnaire de Google, a invité l'entreprise à réduire le nombre d'employés. « L'entreprise a trop d'employés et le coût par employé est trop élevé. Nos conversations avec d'anciens responsables d'Alphabet suggèrent que l'entreprise pourrait être exploitée plus efficacement avec beaucoup moins d'employés », a déclaré TCI dans une lettre envoyée au PDG de Google Sundar Pichai.

    Nom : AP22024680776182-640x400.jpg
Affichages : 12792
Taille : 98,5 Ko

    Selon la lettre, Alphabet, qui employait près de 187 000 personnes à la fin du troisième trimestre, a doublé ses effectifs depuis 2017, avec une croissance annuelle de 20 % des effectifs sur la période. « Cette croissance est excessive, tant par rapport à la croissance historique des effectifs que par rapport à ce que l'entreprise exige », note le fonds spéculatif londonien dirigé par le milliardaire et philanthrope Christopher Hohn. TCI appelle les hauts cadres d'Alphabet à divulguer publiquement un objectif de marge bénéficiaire avant impôt, et à "réduire considérablement les pertes dans les autres paris et augmenter les rachats d'actions.

    Selon des documents déposés auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis l'année dernière, la rémunération médiane d'un employé type d'Alphabet s'élevait à 295 884 dollars. Une analyse de S&P Global indique que ce montant était 67 % plus élevé que chez Microsoft et 153 % plus élevé que celui des 20 plus grandes entreprises technologiques des États-Unis. « Rien ne justifie cette énorme disparité. Les informaticiens et les ingénieurs d'Alphabet qui sont en mesure de toucher les plus hauts salaires ne représentent qu'une "fraction" de la base des employés », a déclaré le fonds dans sa lettre ouverte.

    Baptisé GRAD (Googler Reviews and Development), le nouvel outil d'évaluation introduit par Google réajustera l'échelle de notation utilisée pour les employés tout en rationalisant le processus d'évaluation. GRAD est entrée en vigueur en mai. Ses autres caractéristiques semblent conçues pour améliorer le moral des employés ainsi que les possibilités de promotion. « Les promotions auront lieu deux fois par an et nous continuerons à investir dans de nouveaux moyens permettant aux Googlers de faire évoluer leur carrière grâce à la mobilité interne », peut-on lire sur la page Web de Google qui explique le fonctionnement de GRAD.

    « Les évaluations de performance auront lieu une fois par an et notre nouvelle échelle de notation reflétera le fait que la plupart des Googlers ont un impact significatif au quotidien. Nous avons tout examiné, à commencer par les commentaires des employés, ainsi que les recherches, les meilleures pratiques du secteur et tout ce que nous avons appris sur la manière de concevoir des processus équitables et cohérents », ajoute Google. Dans le cadre de GRAD, les responsables auraient été invités à classer 6 % des employés, soit environ 11 000 personnes, dans la catégorie des employés peu performants en matière d'impact sur l'entreprise.

    Dans le précédent système d'évaluation des performances, les responsables étaient censés classer 2 % des employés dans cette catégorie. Selon certains analystes, le nouveau système réduit également le pourcentage d'employés pouvant obtenir une note élevée. Les détails du système n'ont pas encore été communiqués. Mais selon les directives internes examinées par certaines sources, même une évaluation "d'impact modéré" - l'avant-dernière note la plus basse - signifie que l'employé "n'a pas toujours été aux normes attendues" pour son rôle. Les sources rapportent que les directives notent que ces répartitions ne doivent pas être forcées.

    Cependant, la société s'attendrait à ce qu'elles soient "à peu près respectées". Elles précisent que les variations peuvent être plus importantes dans les organisations comptant moins de 5 000 employés. Ces dernières semaines, les employés ont été invités à des séances de "contrôle du soutien" avec leurs responsables. Toujours d'après des documents internes, les responsables sont tenus d'organiser ces entretiens avant de pouvoir attribuer l'une des deux notes les plus basses aux employés. Précédemment, certaines sources avaient rapporté qu'il avait été demandé aux managers de réaliser un nombre minimum de check-in avec le personnel.

    Avec les licenciements qui frappent Meta, Amazon et d'autres entreprises technologiques, les employés de Google craignent d'être les prochains. La société a toujours évité les licenciements massifs, et certains employés ont déclaré qu'ils craignaient que Google n'utilise l'attrition basée sur la performance pour réduire les effectifs et les coûts. Ces mauvais résultats pourraient donner à Google l'occasion de soumettre les employés à des plans d'évaluation des performances, avant de leur montrer la porte. Il y a quelques mois, Pichai avait suggéré que les résultats obtenus ne sont pas à la hauteur des effectifs de l'entreprise.

    Pichai a déclaré aux employés que la productivité n'était pas assez élevée, compte tenu du nombre de personnes inscrites sur les listes de l'entreprise. « Il y a de réelles préoccupations quant au fait que notre productivité dans son ensemble n'est pas là où elle devrait être pour le nombre de personnes que nous avons. Nous devons créer une culture plus axée sur la mission, plus axée sur nos produits et plus axée sur le client », a-t-il déclaré. Pichai avait déjà déclaré que l'entreprise réduirait les embauches jusqu'en 2023, poussant le personnel à travailler de façon plus urgente et avec "plus d'appétit".

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?

    Voir aussi

    Un actionnaire de Google demande à l'entreprise de réduire ses coûts et d'arrêter de payer des salaires aussi élevés au personnel, il ajoute que la société serait plus efficace avec moins d'employés

    Un actionnaire de Meta demande à l'entreprise de réduire ses effectifs et de cesser de consacrer autant d'argent au métavers, il veut que Meta se concentre sur l'IA plutôt que sur le métavers

    « Trop d'employés, mais peu de travail » : Sundar Pichai et Mark Zuckerberg tirent la sonnette d'alarme, les deux PDG suggèrent que les résultats obtenus ne sont pas à la hauteur de leurs effectifs
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  6. #6
    Membre averti
    Inscrit en
    mai 2008
    Messages
    146
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : mai 2008
    Messages : 146
    Points : 396
    Points
    396
    Par défaut
    Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
    « Il y a de réelles préoccupations quant au fait que notre productivité dans son ensemble n'est pas là où elle devrait être pour le nombre de personnes que nous avons. Nous devons créer une culture plus axée sur la mission, plus axée sur nos produits et plus axée sur le client », a-t-il déclaré. Pichai avait déjà déclaré que l'entreprise réduirait les embauches jusqu'en 2023, poussant le personnel à travailler de façon plus urgente et avec "plus d'appétit".
    Blablabla... toujours plus loin à fond la caisse et toujours toujours plus d'ivresse...

  7. #7
    Membre émérite
    Avatar de DelphiManiac
    Homme Profil pro
    Homme à tout faire
    Inscrit en
    mars 2002
    Messages
    1 134
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 58
    Localisation : France, Var (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Homme à tout faire
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : mars 2002
    Messages : 1 134
    Points : 2 495
    Points
    2 495
    Par défaut
    Tiens, Musk à racheter google aussi ?
    Si ce message vous a semblé utile, il est possible qu'il soit utile à d'autres personnes. Pensez au . Et n'oubliez pas le le moment venu !

    On n'a pas à choisir si l'on est pour ou contre la décroissance, elle est inéluctable, elle arrivera qu'on le veuille ou non.

  8. #8
    Membre éclairé
    Homme Profil pro
    Consultant en Business Intelligence
    Inscrit en
    décembre 2021
    Messages
    525
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant en Business Intelligence

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2021
    Messages : 525
    Points : 858
    Points
    858
    Par défaut
    Bonsoir

    Plus de 10 000 employés de Google pourraient être classés comme peu performants en vertu du nouveau système d'évaluation de l'entreprise ce qui pourrait servir de prétexte pour les licencier

    Quel est votre avis sur le sujet ?
    Je me souviens d'un reportage ou les recrutements chez Google se font à coup de programme VBA pour dégager les "moins bon candidats" .

    Pour licencier un programme VBA sera utile aussi je pense

    Trêve de plaisanterie , je pense le prochain GAFAM a licencier massivement sera bien Google .

    Amazon, Twitter ... Maintenant Google . Après Microsoft ? IBM ? Apple ?

  9. #9
    Membre du Club

    Homme Profil pro
    Développeur Java
    Inscrit en
    juillet 2007
    Messages
    24
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 41
    Localisation : France, Loir et Cher (Centre)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Java

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2007
    Messages : 24
    Points : 67
    Points
    67
    Par défaut On a besoin de moins performants
    Les gens performants n'aime pas certaines tâches. On a besoin de gens moins performants pour faire les tâches que personne ne veut faire. Merci à vous pour votre aide. Et dans une grosse boîte comme Google, des tâches de merde, il doit y en avoir des tas

  10. #10
    Membre à l'essai
    Homme Profil pro
    Chargé d'affaire
    Inscrit en
    décembre 2019
    Messages
    9
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Angola

    Informations professionnelles :
    Activité : Chargé d'affaire

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2019
    Messages : 9
    Points : 20
    Points
    20
    Par défaut
    Il serait en effet temps de se séparer des glandeurs professionnels et pas seulement chez Google.

Discussions similaires

  1. Réponses: 21
    Dernier message: 08/09/2020, 12h52
  2. Google devient une entreprise plus chère que Microsoft
    Par Gordon Fowler dans le forum Actualités
    Réponses: 33
    Dernier message: 03/10/2012, 14h33
  3. Google demande 4 milliards de dollars par an à Microsoft
    Par Gordon Fowler dans le forum Actualités
    Réponses: 33
    Dernier message: 16/05/2012, 12h06
  4. Réponses: 3
    Dernier message: 28/10/2010, 23h52
  5. Google Search Appliance 6.8 : la box de Google pour les entreprise
    Par Gordon Fowler dans le forum Actualités
    Réponses: 3
    Dernier message: 28/10/2010, 23h52

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo