Cohesity annonce la Data Security Alliance, une nouvelle alliance pour la sécurité des données, qui vise à aider les entreprises à lutter contre les cyberattaques

Parmi les sociétés participant à l'alliance figurent : BigID, Cisco, CrowdStrike, CyberArk, Okta, Palo Alto Networks, Securonix, Splunk et Tenable, avec de nouvelles relations de conseil en sécurité avec Mandiant et PwC.

Les problèmes de cybersécurité sont de plus en plus complexes, ce qui signifie qu'il est peu probable qu'ils puissent être résolus par un seul fournisseur. Et lorsqu'une attaque se produit, elle doit être stoppée rapidement, ce qui nécessite une collaboration étroite.

Une nouvelle alliance pour la sécurité des données, annoncée aujourd'hui par Cohesity, vise à combiner les meilleures solutions du secteur de la cybersécurité et des services avec une expertise exceptionnelle en matière de sécurité et de gestion des données.

La Data Security Alliance réunit certaines des solutions les plus audacieuses et les esprits les plus brillants en matière de sécurité pour offrir aux clients une approche globale qui intègre la protection et la résilience des données dans une stratégie de sécurité de bout en bout. Cette approche commence par la prévention, s'étend à la détection et à la protection précoces et inclut une récupération rapide.

"Les cybermenaces d'aujourd'hui, qui sont de plus en plus sophistiquées, exigent une approche globale. Ce n'est pas la responsabilité d'un seul fournisseur de résoudre tous les problèmes de cybersécurité, il faut un village pour combattre les méchants. C'est pourquoi, dès le départ, nous nous entourons de plusieurs partenaires de sécurité de premier ordre, dont la capitalisation boursière se chiffre en dizaines de milliards, et qui servent des milliers de clients dans le monde entier", explique Sanjay Poonen, PDG de Cohesity.

Les partenaires de l'alliance pourront utiliser le Cohesity Data Cloud de diverses manières pour aider leurs clients communs à renforcer leur sécurité. Par exemple, avec Cohesity, les partenaires peuvent tirer parti de la détection des anomalies basée sur l'IA de Cohesity pour obtenir des informations précoces sur une attaque en cours et accélérer la réponse et la remédiation.

"Les cybercriminels continuent d'améliorer leur jeu, s'attaquant souvent aux sauvegardes afin de neutraliser les options d'une organisation et d'augmenter l'influence de leurs demandes de rançon", déclare Kevin Mandia, PDG de Mandiant. " À une époque où les cybermenaces ne cessent de croître, il est essentiel que les entreprises de cybersécurité, de sécurité des données et de gestion travaillent main dans la main pour collaborer et tenir les mauvais acteurs à distance. Nous sommes ravis de faire partie de cette alliance de sécurité. "

Nom : nav-security-Alliance.png
Affichages : 325
Taille : 171,0 Ko

Source : Cohesity

Et vous ?

Que pensez-vous de cette nouvelle alliance ?

Voir aussi :

78 % des entreprises françaises ont subi une attaque par ransomware au cours de cinq dernières années, et 69 % d'entre elles ont versé une rançon, selon une étude d'ExtraHop

Les consommateurs sont réticents à l'égard des paiements de rançon par les entreprises, plus de la moitié d'entre eux affirment que cela encourage la criminalité, selon Cohesity

8 % des décideurs informatiques et professionnels de la sécurité affirment que la collaboration entre les deux groupes a diminué, alors que les cyberattaques augmentent

71 % des organisations ont été touchées par des attaques réussies de ransomware l'année dernière, et 63 % ont payé la rançon demandée, selon un rapport de CyberEdge Group