IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Cloud Computing Discussion :

OVHcloud annonce une perte nette de 29 millions d’euros malgré des revenus en hausse de 18,8%


Sujet :

Cloud Computing

  1. #1
    Communiqués de presse

    Femme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    mai 2018
    Messages
    1 764
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Âge : 32
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : mai 2018
    Messages : 1 764
    Points : 131 006
    Points
    131 006
    Par défaut OVHcloud annonce une perte nette de 29 millions d’euros malgré des revenus en hausse de 18,8%
    OVHcloud annonce une perte nette de 29 millions d’euros malgré des revenus en hausse de 18,8% sur l'exercice 2022, et se fixe un objectif de 14 à 16% de croissance organique pour le prochain exercice

    OVHcloud a annoncé ses résultats annuels pour la période close le 31 août 2022. Le communiqué de presse concerne les comptes consolidés annuels d’OVH Groupe.

    OVHcloud dépasse son objectif de revenu et confirme sa stratégie d’accélération ::

    • Chiffre d’affaires de 788 millions d’euros en 2022, en forte croissance de 18,8 % comparé à 2021. Croissance comparable du chiffre d’affaires de 12,4 %
    • EBITDA ajusté de 308 millions d’euros, soit une marge de 39,0 %, et croissance de 17,4 % en données publiées par rapport à l’exercice précédent
    • Les capex récurrents et de croissance atteignent respectivement 19 % et 36 % du chiffres d’affaires de l’exercice
    • Trajectoire d’accélération confirmée pour 2023 avec un objectif de croissance organique du chiffre d’affaires compris entre +14 % à +16 %, et une marge d’EBITDA en ligne avec 2022
    • En 2023, OVHcloud vise des capex récurrents et de croissance respectivement compris entre 16 % et 20 % et entre 28 % et 32 % du chiffre d’affaires de l’année 2023
    • Confirmation des objectifs de moyen terme avec une croissance organique du chiffre d’affaires aux alentours de 25%, une marge d’EBITDA ajustée d’environ 42%, et des capex récurrents et de croissance respectivement compris entre 14 % et 16% et entre 28 % et 32 %


    Michel Paulin, Directeur Général d’OVHcloud a déclaré :

    « Les résultats de l’année 2022 démontrent la capacité d’OVHcloud à délivrer une stratégie d’accélération de croissance forte, durable et profitable. Dans un marché du cloud en hyper-croissance, notre positionnement de leader européen nous a permis d’accélérer sur le déploiement de nos solutions souveraines avec une responsabilité environnementale toujours plus forte. Forts de nos compétences, mais aussi de partenariats robustes et innovants, notre expansion se confirme tout particulièrement via l’enrichissement rapide de notre portefeuille de produits et le développement de nos clients à l’international. Notre modèle opérationnel intégré et notre offre de confiance nous permettent d’absorber avec succès la volatilité de l’environnement actuel. Nous sommes à ce titre particulièrement confiants sur nos capacités à poursuivre cette dynamique tout au long de l’année 2023 et au-delà, vers nos objectifs 2025. »

    Nom : ovhcloud.jpg
Affichages : 944
Taille : 61,0 Ko

    Chiffre d'affaires annuel FY22 de 788 millions d’euros, en hausse de 18,8 % en données publiées et de 12,4 % en données comparables

    Le chiffre d’affaires consolidé d’OVHcloud a atteint 788 millions d’euros sur l’année 2022, en hausse de 18,8 % par rapport à 2021 en données publiées et de 12,4 % en données comparables, à taux de change et périmètre constantset excluant les impacts directs liés à l’incident de Strasbourg. La performance de l’année 2022 illustre le dynamisme du marché du cloud et confirme plus particulièrement les perspectives de forte croissance du Cloud public et du Cloud privé.

    Nom : ovh.png
Affichages : 932
Taille : 20,7 Ko

    OVHcloud a enregistré une perte nette de 29 millions d’euros en 2022, contre 32 millions d’euros lors de l’exercice précédent.

    Source : OVHCloud

    Et vous ?

    Qu'en pensez-vous ?

    Voir aussi :

    Atos et OVHcloud s'associent pour accélérer le développement de l'informatique quantique, l'émulateur quantique d'Atos sera désormais disponible dans le cloud d'OVHcloud, "as a service"

    OVHcloud enregistre une croissance de 14% au premier semestre, soit un chiffre d'affaires de 382 M€, l'incendie, son IPO et ses coûts d'acquisitions récentes lui ont coûté 41 M€

    OVHcloud, Orange et Inria rejoignent le projet de recherche français pour des clouds plus écologiques, au côtés de Davidson Consulting, Distiller est un projet financé par l'ANR

    OVHcloud continue de soutenir les startups dans leur développement et récompense les plus prometteuses, en leur octroyant jusqu'à 100 000 euros de crédits technologiques gratuits
    Publication de communiqués de presse en informatique. Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    août 2022
    Messages
    454
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 42
    Localisation : France, Hauts de Seine (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : août 2022
    Messages : 454
    Points : 219
    Points
    219
    Par défaut
    Je ne comprends même pas qu'OVH, qui est dépendant à 100% de l'électricité, ne la génère pas eux même, en achetant des km de terrain à remplir en panneau solaire.

    Déjà, afin de faire baisser la facture pour eux et pour ceux qui passent par eux.
    Ensuite, afin d'assurer la pérennité de leur modèle économique qui est totalement dépendant d'un autre.

  3. #3
    Membre chevronné
    Profil pro
    programmeur du dimanche
    Inscrit en
    novembre 2003
    Messages
    484
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : programmeur du dimanche
    Secteur : Santé

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2003
    Messages : 484
    Points : 1 937
    Points
    1 937
    Par défaut
    Citation Envoyé par HaryRoseAndMac Voir le message
    Je ne comprends même pas qu'OVH, qui est dépendant à 100% de l'électricité, ne la génère pas eux même
    Ce que je ne comprends pas, c'est pourquoi le gouvernement français fait tout à l'envers.
    - dépense de fortunes pour compenser les hausses du marché de l'énergie
    - EDF obligé de se détruire en vendant via l'ARENH 40% de sa production à ses concurrents à 42-46€ le MWh alors que le marché était à >400 et qu'EDF avait déjà vendu sa production et devait acheter à 400 pour revendre 40. (Sachant que les concurrents sont des créatures bruxelloises qui ne produisent pas, et servent juste d'intermédiaires de transaction parasites)
    - prix alignés sur le gaz européen, alors même que la production française est largement indépendante du gaz contrairement à l'Allemagne.

    La solution évidente, c'est de décider de sortir du marché européen de l'électricité comme l'Espagne et le Portugal, voire du marché de l'électricité tout court comme avant, ce qui marchait très bien, permettait d'avoir une offre performante et planifiée avec des centrales bien entretenues et des prix bas pour le consommateur, toutes ces choses qui ont disparu.
    La deuxième chose évidente à faire, c'est de construire des centrales à tire larigot comme avant, pour tout électrifier et arrêter de brûler du fossile. Ce sera bon pour l'environnement, l'économie et le consommateur...

    Ce que ce gouvernement à la petite semaine ne réalise pas, c'est que ce n'est pas une crise passagère qu'on peut subventionner par la dette et que la dette sera épongée par la croissance, vu qu'on est structurellement en décroissance physique de la production.

    Selon les estimations officielles, on arrivera bientôt à 100G€ de subventions en France de l'énergie par l'état. C'est inefficace car ça encourage tout le monde à ne pas faire d'investissement d'économie d'énergie et même à importer plus de fossile puisque c'est artificiellement abordable.
    100G€, c'est les 2/3 du coût du parc nucléaire historique français...

    Ce que les entreprises vont faire, c'est certainement pas investir dans des parcs éoliens ou solaires en auto-consommation, car ça implique que leur entreprise se situe juste sur un site propice ce qui est rarement le cas. Ce qu'elle font c'est louer des groupes électrogènes thermiques (ex) ou se délocaliser en Allemagne pour brûler directement du charbon comme l'ont menacé les haut fourneaux français (permet aussi de se découpler du marché par autoconsommation), ou se délocaliser aux USA pour bénéficier directement de leurs bons tarifs vu qu'eux ont de l’énergie fossile à foison.

  4. #4
    Expert confirmé
    Avatar de Pyramidev
    Homme Profil pro
    Développeur
    Inscrit en
    avril 2016
    Messages
    1 341
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Haute Garonne (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur

    Informations forums :
    Inscription : avril 2016
    Messages : 1 341
    Points : 5 600
    Points
    5 600
    Par défaut
    Citation Envoyé par HaryRoseAndMac Voir le message
    Je ne comprends même pas qu'OVH, qui est dépendant à 100% de l'électricité, ne la génère pas eux même, en achetant des km de terrain à remplir en panneau solaire.

    Déjà, afin de faire baisser la facture pour eux et pour ceux qui passent par eux.
    Ensuite, afin d'assurer la pérennité de leur modèle économique qui est totalement dépendant d'un autre.
    S'ils ne dépendaient que de l'énergie solaire, tous leurs serveurs seraient éteints la nuit.

    Citation Envoyé par Fagus Voir le message
    - prix alignés sur le gaz européen, alors même que la production française est largement indépendante du gaz contrairement à l'Allemagne.
    En temps normal, à l'échelle de l'Union européenne, c'est assez logique. L'électricité est produite par plusieurs sources, dont l'éolien, le nucléaire, le gaz, etc. Certaines sources coûtent plus cher que d'autres. Le prix de l'électricité est indexée sur la source la plus cher, en l'occurrence le gaz. La raison est que, si le coût de l'électricité est fixé plus bas, alors le producteur qui utilise la source la plus cher ne va pas pouvoir survivre, car il ne pourra pas la vendre assez cher son électricité pour compenser le coût de la produire.

    D'ailleurs, c'était l'un des sujets abordés sur la chaîne YouTube Le Fil d'Actu avant-hier, entre 24m34 et 25m13 :


    Dans la situation dans laquelle nous sommes, par contre, indexer le prix de l'électricité sur celui du gaz dessert la France.

    Pour revenir à la vidéo que je viens de citer, le début de la vidéo se concentre sur le sabotage de Nord Stream avant d'enchaîner sur le marché de l'énergie. L'industrie allemande sera en première ligne du désastre, mais la France va aussi subir des conséquences, car on importe à l'Allemagne.

  5. #5
    Membre chevronné
    Profil pro
    programmeur du dimanche
    Inscrit en
    novembre 2003
    Messages
    484
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : programmeur du dimanche
    Secteur : Santé

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2003
    Messages : 484
    Points : 1 937
    Points
    1 937
    Par défaut
    Citation Envoyé par Pyramidev Voir le message
    En temps normal, à l'échelle de l'Union européenne, c'est assez logique. L'électricité est produite par plusieurs sources, dont l'éolien, le nucléaire, le gaz, etc. Certaines sources coûtent plus cher que d'autres. Le prix de l'électricité est indexée sur la source la plus cher, en l'occurrence le gaz. La raison est que, si le coût de l'électricité est fixé plus bas, alors le producteur qui utilise la source la plus cher ne va pas pouvoir survivre, car il ne pourra pas la vendre assez cher son électricité pour compenser le coût de la produire.
    Tout à fait. Mais ça, c'est si on y réfléchit, c'est une béquille.
    1) postulat, le marché est le meilleur système pour réguler la production d'énergie, laissons le marché gérer. (Alors qu'historiquement la planification y arrivait assez bien).
    2) constat : le marché passe par la création destructrice ... or voudrait éviter que certains producteurs qui ont un mix déséquilibré (ex : trop de dépendance au gaz), ne fassent faillite en cas de fluctuation haute des prix du gaz.
    3) béquilles, créons des distorsions de marché : les producteurs de gaz auront le privilège de fixer vers le haut les prix de tout le monde ; les éoliennes auront le privilège de vendre leur électricité avant les autres ; EDF qui est beaucoup trop rentable sera obligé de vendre à perte pour ne pas tuer ses concurrents ; on autorise les sorties de marché quand ça foire trop ; on subventionne à fond avec de l'argent public pour empêcher les faillites, etc...

    Malgré toutes ces béquilles, ça ne marche pas. Les producteurs négligent l'entretien (le marché est souvent très efficace pour optimiser à court terme et pas terrible sur 20 ans ou 60 ans...), les prix fluctuent jusqu'à x20 en quelques mois, ce qui paralyse la production et favorise l'élection de partis populistes ...
    La logique basique serait d'abandonner un système de marché qui n'en est pas un vrai à cause des diverses distorsions (un vrai marché aurait éliminé les concurrents improductifs d'EDF) et de repasser au système planifié d'avant qui marchait.
    Ex : les producteurs de gaz et les centrales à gaz ont des tarifs contractuels sur 20 ans ; on calcule bien les marges avec les modèles physiques, on n'a plus besoin de payer des courtiers tous les jours, et tout le monde est content sauf les traders.

    Merci pour le lien vidéo.

Discussions similaires

  1. Réponses: 1
    Dernier message: 24/10/2017, 14h55
  2. Réponses: 12
    Dernier message: 20/03/2015, 10h52
  3. Microsoft annonce une hausse de la limitation de taille mémoire des jeux pour le XBLA
    Par raptor70 dans le forum Développement 2D, 3D et Jeux
    Réponses: 3
    Dernier message: 05/10/2009, 11h57
  4. Réponses: 0
    Dernier message: 26/09/2009, 14h22
  5. Sun annonce une perte nette de 201 millions de dollars au 3e trimestre 2009
    Par Pierre Louis Chevalier dans le forum Général Java
    Réponses: 3
    Dernier message: 29/04/2009, 23h24

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo