IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Expert éminent sénior

    Femme Profil pro
    Rédacteur Web
    Inscrit en
    Mars 2020
    Messages
    838
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur Web

    Informations forums :
    Inscription : Mars 2020
    Messages : 838
    Points : 58 035
    Points
    58 035
    Par défaut Netflix perd un million d’utilisateurs en Espagne après avoir imposé des frais pour le partage de MdP
    Netflix va commencer à sévir contre le partage de mots de passe au début de l'année 2023,
    la plateforme commencera à vous facturer des frais lorsque vous partagerez votre compte

    Netflix prévoit de sévir contre le partage de mots de passe à partir de 2023. Après avoir donné aux utilisateurs la possibilité de transférer leurs profils vers de nouveaux comptes, le géant du streaming indique qu'il commencera à laisser les abonnés créer des sous-comptes à partir de l'année prochaine, conformément à ses plans visant à « monétiser le partage de compte » plus largement. Cette annonce fait partie des résultats de Netflix publiés il y a quelques jours, qui indique que la société a ajouté 2,4 millions d'abonnés ce trimestre, alors que le service de streaming cherche à lancer son volet financé par la publicité le mois prochain et à lutter contre le partage de mots de passe.

    Nom : Screenshot_2022-10-22 The End of Netflix Password Sharing Is Coming – Recherche Google.png
Affichages : 67046
Taille : 43,7 Ko

    En avril, alors que Netflix perdait des abonnés et que son action chutait, ses dirigeants ont révélé que, selon leurs propres estimations, environ 30 millions de foyers aux États-Unis et au Canada accédaient à Netflix par le biais de mots de passe partagés. Aujourd'hui, après avoir testé une poignée d'approches pour limiter le partage de comptes, ils ont annoncé de nouvelles fonctionnalités qui, espèrent-ils, encourageront les gens à commencer à payer. « Nous essayons de proposer une gamme d'options qui soutiennent le choix des clients », a déclaré Greg Peters, responsable des produits Netflix, lors de la présentation trimestrielle de la société aux investisseurs.

    La première solution de Netflix s'adresse à ceux qui sont prêts à faire le grand saut et à payer leur propre abonnement, peut-être même le plan d'adhésion financé par la publicité qui vient d'être annoncé et qui sera bientôt moins cher. Toute personne qui regardait les programmes Netflix par le biais d'un profil personnalisé sur le compte d'une autre personne peut désormais transférer ce profil sur son propre compte. Cette fonctionnalité, qui a commencé à être proposée aux utilisateurs lundi, permet de préserver les données d'une personne, comme ses paramètres et son historique de visionnage, afin que l'algorithme Netflix sache qu'il doit continuer à proposer. Netflix donnera également à ses abonnés l'occasion d'être charitables avec leurs amis et leur famille. À partir de l'année prochaine, les abonnés auront la possibilité de payer un peu plus cher pour ajouter des « membres supplémentaires » à leur forfait. La société n'a pas précisé combien il en coûtera aux abonnés pour ajouter ces sous-comptes à leur forfait existant, mais dans les pays où elle a testé cette fonctionnalité au début de l'année, le coût était inférieur à 3 dollars par mois.

    Netflix souhaite essentiellement qu'un compte ne soit accessible qu'aux personnes qui vivent ensemble dans un même foyer. Chaque compte peut prendre en charge jusqu'à cinq profils, afin que chaque membre de la famille puisse personnaliser son expérience de visionnage. Mais les membres de la famille ou les amis qui ne vivent pas dans le même foyer devront soit ouvrir leur propre compte, soit être ajoutés en tant que membre supplémentaire. Il reste à savoir comment Netflix va réagir face aux abonnés qui partagent des comptes en dehors de leur foyer, mais ce printemps au Pérou, où Netflix a testé la fonction "membre supplémentaire", les utilisateurs ont été invités à valider leurs comptes. La société a effectivement effectué des tests qui ont incité les utilisateurs du Chili, du Costa Rica et du Pérou à payer un supplément pour un sous-compte si Netflix détectait que quelqu'un utilisait l'abonnement du propriétaire en dehors de son foyer. Netflix a également testé un moyen pour les utilisateurs d'Argentine, du Salvador, du Guatemala, du Honduras et de la République dominicaine d'acheter des "maisons" supplémentaires pour les comptes situés en dehors du foyer principal de l'abonné.

    Reed Hastings, co-PDG de Netflix, a un jour embrassé le partage de mots de passe comme un signe que le service de streaming était populaire et que son contenu était demandé. « Nous aimons que les gens partagent Netflix, qu'il s'agisse de deux personnes sur un canapé ou de 10 personnes sur un canapé », a-t-il déclaré en 2016, à l'époque où le streaming était encore considéré comme un moyen relativement nouveau de regarder des films et des programmes télévisés. Les temps ont changé : Netflix est désormais en concurrence pour les abonnés avec près d'une douzaine de plateformes de streaming rivales. Bien que Netflix reste le plus grand service de streaming par abonnement avec ses 223 millions de membres dans le monde, il a montré des signes de fléchissement. Au cours des six premiers mois de l'année, il a perdu 1,17 million d'abonnés.

    « Au cours des 15 dernières années, nous avons travaillé dur pour construire un service de streaming facile à utiliser, y compris pour les personnes qui voyagent ou vivent ensemble. "C'est formidable que nos membres aiment tellement les films et les émissions de télévision Netflix qu'ils veulent les partager plus largement. Mais aujourd'hui, le partage généralisé des comptes entre les ménages compromet notre capacité à long terme à investir dans notre service et à l'améliorer », peut-on lire dans un billet de blog publié au cours de l'été pour expliquer pourquoi Netflix testait des fonctionnalités de "partage payant".

    Le géant du streaming a annoncé la semaine dernière le lancement de son service à 6,99 $ par mois avec publicité, appelé Basic, le 3 novembre aux États-Unis, France, en Australie, au Brésil, au Canada, en Allemagne, en Italie, au Japon, en Corée, au Mexique, en Espagne et au Royaume-Uni. Netflix s'associe à Microsoft pour diffuser des publicités aux utilisateurs et précise qu'elles dureront entre 15 et 30 secondes. Ce nouveau niveau ne donne toutefois pas aux abonnés l'accès à l'ensemble de la bibliothèque de Netflix en raison de restrictions de licence.

    Source : Netflix

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?

    Voir aussi :

    YouTube, Netflix et Facebook font partie des services les plus utilisés par les télétravailleurs avec leurs ordinateurs professionnels, selon Zscaler qui a analysé les données sur son cloud

    The Billion Dollar Code : la série Netflix à propos des développeurs allemands qui ont poursuivi Google pour l'algorithme de Google Earth, qui se serait servi du code de leur produit Terravision

    Reed Hastings s'exprime sur le salaire élevé des ingénieurs en logiciel de Netflix, « Nous nous sommes concentrés sur la recherche des meilleurs sur le marché », a déclaré le PDG de l'entreprise

    Netflix : Python est derrière chaque film que vous regardez, voici comment l'entreprise utilise le langage de programmation pour ses services
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Futur Membre du Club
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    Janvier 2013
    Messages
    1
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : Janvier 2013
    Messages : 1
    Points : 8
    Points
    8
    Par défaut
    La fin de Netflix... En me ce qui concerne ça sera le désabonnement et les bonnes vieilles méthodes?

  3. #3
    Membre éclairé
    Homme Profil pro
    Développeur .NET
    Inscrit en
    Septembre 2014
    Messages
    208
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur .NET
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : Septembre 2014
    Messages : 208
    Points : 726
    Points
    726
    Par défaut
    Du coup les abonnées vont continuer à sévir en se désabonnant...
    Cette entreprise a vraiment une vision à court terme, entre toutes les hausses des prix, l'offre bas de gamme avec un catalogue bridée et des pubs, la qualité du catalogue en baisse par rapport aux concurrents

  4. #4
    Membre averti
    Profil pro
    Inscrit en
    Avril 2013
    Messages
    106
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : Avril 2013
    Messages : 106
    Points : 378
    Points
    378
    Par défaut
    Pendant des décennies ça réclame un système à abonnement plutôt que d'avoir à acheter des dvd individuellement, quand tu as enfin des plateformes qui le font ça va abuser du système pour diviser le prix de l'abonnement qui vaut à peine le prix d'une place de cinéma. ¯\_(ツ)_/¯

  5. #5
    Membre éclairé
    Homme Profil pro
    Développeur .NET
    Inscrit en
    Septembre 2014
    Messages
    208
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur .NET
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : Septembre 2014
    Messages : 208
    Points : 726
    Points
    726
    Par défaut
    Citation Envoyé par Waikiki Voir le message
    Pendant des décennies ça réclame un système à abonnement plutôt que d'avoir à acheter des dvd individuellement, quand tu as enfin des plateformes qui le font ça va abuser du système pour diviser le prix de l'abonnement qui vaut à peine le prix d'une place de cinéma. ¯\_(ツ)_/¯
    Une place de cinéma c'est 4€ chez moi
    Le système de "licence globale" n'a rien à voir avec Netflix, vu qu'on a qu'un catalogue très limité.
    La licence globale c'est plutôt : Netflix + DisneyPlus + ParamountPlus + UniversalPlus + OCS + AmazonPrime + YoutubePremium + etc...
    Soit au moins 100€ par mois

  6. #6
    Expert confirmé
    Homme Profil pro
    Développeur
    Inscrit en
    Août 2003
    Messages
    1 264
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 37
    Localisation : France, Charente Maritime (Poitou Charente)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur

    Informations forums :
    Inscription : Août 2003
    Messages : 1 264
    Points : 4 057
    Points
    4 057
    Par défaut
    Ca met en avant du contenu Woke et/ou la qualité n'est plus comme au début.
    On paye un service qui met maintenant des publicités.

    Et maintenant ça veut sévir contre le partage de mot de passe, il y a probablement des abus, mais je pense que la majorité se limite aux membres de la familles et 1-2 amis. Avant on se partageais/copiais les VHS. Je dirais que sévir va surtout augmenter leur nombre de résiliations.

  7. #7
    Membre émérite
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    Novembre 2021
    Messages
    1 026
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Drôme (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : Novembre 2021
    Messages : 1 026
    Points : 2 781
    Points
    2 781
    Par défaut
    Cela me fait penser à cette histoire de Richard Stallman : https://www.gnu.org/philosophy/right-to-read.html

  8. #8
    Membre habitué
    Homme Profil pro
    Webmarketer
    Inscrit en
    Août 2021
    Messages
    83
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 37
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Webmarketer

    Informations forums :
    Inscription : Août 2021
    Messages : 83
    Points : 199
    Points
    199
    Par défaut
    C'est une réelle question de savoir ce qu'est un ménage/un foyer.

  9. #9
    Membre extrêmement actif
    Femme Profil pro
    Webmarketer
    Inscrit en
    Janvier 2021
    Messages
    399
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : France, Seine et Marne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Webmarketer

    Informations forums :
    Inscription : Janvier 2021
    Messages : 399
    Points : 743
    Points
    743
    Par défaut
    Citation Envoyé par Andy Oka Voir le message
    C'est une réelle question de savoir ce qu'est un ménage/un foyer.
    Effectivement, va savoir. Je paie le forfait familial pour pouvoir le regarder et mes enfants aussi, mais ils vivent la moitiee de la semaine chez leur père. Ont ils besoin d'un abonnement dans les deux maisons pour regarder le même contenu sur les même appareils? Si cest je vais annuler Netflix et me payer une croisière pour les quelque emmision qu'ils regardent.

  10. #10
    Invité
    Invité(e)
    Par défaut
    Citation Envoyé par Leruas Voir le message
    Une place de cinéma c'est 4€ chez moi
    Le système de "licence globale" n'a rien à voir avec Netflix, vu qu'on a qu'un catalogue très limité.
    La licence globale c'est plutôt : Netflix + DisneyPlus + ParamountPlus + UniversalPlus + OCS + AmazonPrime + YoutubePremium + etc...
    Soit au moins 100€ par mois
    Oui et donc tu as les moyens tu paies t'as pas les moyens tu paies pas et donc tu te plains pas vu que tu veux pas payer.

    Vous débarquez complètement, si vous n'avez pas d'argent vous ne pouvez pas vous acheter à manger, là vous voulez le beurre, l'argent du beurre et le cul du fermier.

  11. #11
    Expert confirmé

    Homme Profil pro
    .
    Inscrit en
    Octobre 2019
    Messages
    1 408
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 41
    Localisation : France, Aube (Champagne Ardenne)

    Informations professionnelles :
    Activité : .
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : Octobre 2019
    Messages : 1 408
    Points : 5 571
    Points
    5 571
    Par défaut
    Comme d'hab, rien ne vaut le bon vieux torrent.
    Ca fait des économies qu'on peut épargner/dépenser ailleurs (compenser la hausse de l'alimentation et de l'énergie par exemple)
    On a le fichier en local qu'on peut consommer a volonté quand on veut sans DRM

    De toute façon en France ont paient une taxe pour ça sur chaque support vierge (HDD, clé usb, même la taille de la mémoire du smartphone ...)
    Mais à la Netflix qui en veut toujours plus, cela ne suffit pas, cette taxe est aussi désormais repayer sur les smartphones reconditionné


    Laissons le sacro saint marché parler ! Si Netflix conserve ces revenus c'est qu'ils ont raison de l aire, si tous le monde se barre, bien fait pour eux voila.
    J'espère juste qu'ils se remettront en question et n'accuseront pas le piratage ou encore plus loufoque qu'ils ne créeront pas une taxe "loisirs d'extérieures" qui est une perte d'argent pour eux. Bah oui quand tu fais une promenade dans la nature tu consomme pas du netflix, faudrait payer ce temps pour compenser leurs perte CQFD...

  12. #12
    Membre expert
    Homme Profil pro
    ingénieur qualité
    Inscrit en
    Mars 2015
    Messages
    1 113
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : ingénieur qualité
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : Mars 2015
    Messages : 1 113
    Points : 3 417
    Points
    3 417
    Par défaut
    Il y a 6 mois/1 an j'avais essayé de me désabonner mais mon forfait internet intégrait obligatoirement le forfait Netflix, je ne pouvais donc pas le faire.
    J'ai retesté il y a un mois, il m'a fallu 30 minutes pour le faire. Le jeu de piste pour y arriver est vraiment malhonnête.

    Je ne suis pas fan du système de streaming mais c'est une réponse efficace à ma demande.
    Mais je ne suis pas assez dépendant de ce système pour souscrire à leur nouvelle poltique. Déso pas déso.
    A la prochain Netflix

  13. #13
    Membre éprouvé
    Homme Profil pro
    Analyste d'exploitation
    Inscrit en
    Juin 2022
    Messages
    256
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 39
    Localisation : France, Puy de Dôme (Auvergne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Analyste d'exploitation

    Informations forums :
    Inscription : Juin 2022
    Messages : 256
    Points : 903
    Points
    903
    Par défaut
    Citation Envoyé par Waikiki Voir le message
    Pendant des décennies ça réclame un système à abonnement plutôt que d'avoir à acheter des dvd individuellement, quand tu as enfin des plateformes qui le font ça va abuser du système pour diviser le prix de l'abonnement qui vaut à peine le prix d'une place de cinéma. ¯\_(ツ)_/¯
    A la différence près :

    1 - Le cinéma propose une expérience bien plus complète, voire parfois même plus conviviale pour le visionnage entre amis.
    2 - Le cinéma n'est pas à payer chaque mois même sans consommer, ce qui veut dire que vos achats ont réellement un impact sur les produits du marché.
    3 - Les services de streaming se démultiplient, il faut avoir plusieurs bouquets pour avoir quelque chose de potable et la qualité reste médiocre tout de même.
    4 - Le streaming (U)HD "domestique" est très peu écologique.

    Il faut aussi savoir que l'abonnement de Netflix qui rivalise avec les tarifs d'un cinéma (71€/an) est l'abonnement qui propose également une qualité de 720x570... Une définition qui est ridicule en comparaison...
    Le streaming Netflix avec une "bonne qualité" vous coutera 18€/mois (216€/an), soit plus ou moins 200% mon budget cinéma à l'année.

    J'insisterais sur le point 2; Il faut consommer pour rentabiliser son abonnement.
    Si vous avez une quelconque addiction aussi faible soit-elle, ce principe est génial, puisque le consommateur se convainc lui-même de consommer sous peine de perdre de l'argent.
    Ce même argent, qui n'est pas reversé aux artistes qui produisent vos séries favorites, ne va pas avoir un poids aussi important que le box-office peut avoir.

    Il est donc tout à fait possible d'avoir un service de streaming qui fonctionne avec 90% de contenu médiocre.

    Au final, si le seul réel avantage d'un service de streaming est de pouvoir voir les séries en premier, je préfère attendre quelques semaines pour avoir la version physique, qui compile les avantages des deux mondes

  14. #14
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    Mars 2013
    Messages
    8 436
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : Mars 2013
    Messages : 8 436
    Points : 197 395
    Points
    197 395
    Par défaut Comment Netflix compte-il mettre fin au partage des mots de passe ?
    Pour mettre fin au partage des mots de passe, Netflix opte pour plusieurs stratégies,
    mais supprime l'une d'elles qui consistait à demander aux utilisateurs de se connecter au Wi-Fi de l'emplacement principal au moins une fois sur 31 jours

    Après des mois à avertir les abonnés que des mesures anti-partage de mots de passe arrivaient sur Netflix, la société semble enfin prête à les lancer. Netflix a estimé que plus de 100 millions d'utilisateurs dans le monde utilisent le service via les identifiants de connexion de quelqu'un d'autre. Il espère qu'en mettant fin au partage de compte, cela apportera une nouvelle injection de revenus à l'entreprise. C'est essentiellement le seul moyen pour Netflix d'augmenter considérablement le nombre d'abonnés en Amérique du Nord, où le service enregistre actuellement sa plus grande part de pénétration du marché.

    Après des années à dire que le partage de mot de passe n'était pas vraiment un gros problème et s'apparentait à de la publicité gratuite, Netflix a récemment annoncé qu'il réprimerait le partage de mot de passe. Ainsi, en 2022, Netflix a commencé à tester une fonctionnalité "Ajouter un membre supplémentaire" qui facturait des frais supplémentaires pour les membres au Chili, au Costa Rica et au Pérou. Dans le cadre de cette option, les abonnés aux forfaits Standard et Premium peuvent ajouter des sous-comptes pour un maximum de deux personnes avec lesquelles ils ne vivent pas. Les deux "sous-comptes" étaient accompagnés de leur propre profil, de recommandations personnalisées, d'un identifiant et d'un mot de passe.

    Toujours dans le cadre de cette expérience, les membres des niveaux De base, Standard et Premium pouvaient autoriser les personnes qui partagent leur compte à transférer des informations de profil vers un nouveau compte ou un sous-compte de membre supplémentaire. L'historique de visionnage, Ma liste et les recommandations personnalisées pouvaient être transférés avec lui, afin que rien ne soit perdu.

    Netflix prévient qu'il va bientôt s'attaquer au mots de passe dans le monde, plus précisément en mars, selon le site Web de Netflix. Le co-PDG de la société, Greg Peters, a reconnu lors d'une conférence téléphonique que cette décision ne serait probablement pas populaire auprès des consommateurs, qui ont déjà été confrontés à plusieurs cas de hausses de prix fixes :

    « Ce ne sera pas une décision universellement populaire, il y aura donc des membres actuels qui ne seront pas satisfaits de cette décision. Nous verrons quelques annulation ça et là suite à l'application de cette mesure », a déclaré Greg Peters, co-PDG récemment promu de Neflix, aux investisseurs lors d'un appel la semaine dernière.

    Nom : flix.png
Affichages : 3567
Taille : 37,3 Ko

    Un rétropédalage rapide

    La plateforme a modifié sa foire aux questions en y indiquant ce qu'elle allait faire pour s'attaquer aux partages de mots de passe. Très vite, Netflix a affirmé que l'une de ses sections était une erreur et qu'elle ne concernait que les pays d’Amérique du Sud.

    Les nouvelles règles publiées par Netflix indiquait notamment qu’il faudrait vérifier les appareils tous les 31 jours et qu’au delà de cette période, il faudrait rentrer un code pour débloquer les appareils hors du foyer toutes les semaines. Toutefois, Netflix a modifié ce 1er sa foire aux questions et ce qui était indiqué sur le site de Netflix, comme la limite de 31 jours, a disparu.

    L'entreprise a indiqué que les règles qui ont été mises en ligne cette semaine ne concernaient que le Chili, le Costa Rica ainsi que le Pérou et que si elle devait apporter autant de changements, elle informerait les clients auparavant. Pourtant, les changements à venir ont été indiqués dans de nombreux pays. La France et les États-Unis y ont eu accès (en deux langues différentes au moins donc), ce qui ne laisse pas vraiment planer le doute. Netflix a certainement voulu tâter le terrain pour avoir un retour avant le grand déploiement dans les semaines à venir.

    La suite est donc la version modifiée de cette FAQ.

    Comment l'entreprise compte-t-elle s'y prendre pour mettre fin au partage de mots de passe ?

    Une mise à jour de la page d'aide de la grande enseigne de streaming révèle des détails sur la façon dont l'entreprise adoptera enfin une position plus ferme contre la pratique.

    Alors que les identifiants pourront toujours être partagés au sein d'une même maison, Netflix a défini de nouvelles mesures pour garantir que tout appareil qui utilise le compte est associé à l'emplacement principal du titulaire du compte.

    Avec qui pourrai-je partager mon compte ?

    Les personnes de votre foyer peuvent toujours utiliser votre compte. Ainsi, si un parent paye et que ses enfants sont toujours à la maison, ils peuvent avoir leur propre profil et regarder Netflix sur leurs propres appareils comme ils le font actuellement. Mais si les enfants sont allés à l'université ou ont déménagé, il sera plus difficile de conserver l'accès au Netflix de leurs parents.

    En effet, en utilisant des informations telles que les adresses IP, les identifiants d'appareils et l'activité du compte, l'entreprise peut détecter d'où les utilisateurs se connectent et peut choisir d'intervenir si elle soupçonne un cas de freeloading.

    Citation Envoyé par Netflix
    Les personnes qui ne vivent pas dans votre foyer devront utiliser leur propre compte pour regarder Netflix.

    Il est facile de s'inscrire à Netflix et nous offrons une variété de forfaits. Comme toujours, les membres peuvent changer de plan ou annuler à tout moment.

    Lorsqu'un appareil extérieur à votre foyer se connecte à un compte ou est utilisé de manière persistante, nous pouvons vous demander de vérifier cet appareil avant de pouvoir l'utiliser pour regarder Netflix ou changer de foyer Netflix. Nous le faisons pour confirmer que l'appareil utilisant le compte est autorisé à le faire.

    Netflix ne vous facturera pas automatiquement si vous partagez votre compte avec quelqu'un qui ne vit pas avec vous.
    Comment cela va-t-il être appliqué ?

    Dans un premier temps, Netflix avait indiqué qu'il allait traiter les appareils qui utilisent votre compte comme fiables s'ils sont connectés régulièrement à votre Wi-Fi domestique. Dans cette configuration, il était alors possible d'emporter son compte Netflix avec soi sur son téléphone, à condition de le ramener chez soi et de se connecter à son Wi-Fi au moins une fois tous les 31 jours.

    Mais si un appareil extérieur à votre foyer se connecte ou est utilisé de manière persistante, Netflix indique qu'il peut vous demander de vérifier cet appareil avant de pouvoir l'utiliser pour regarder quoi que ce soit.

    Voici la formulation modifiée de Netflix :

    Citation Envoyé par Netflix
    Lorsqu'une personne se connecte à votre compte à partir d'un appareil qui n'est pas associé à votre foyer Netflix, ou si votre compte est consulté de manière persistante à partir d'un emplacement extérieur à votre foyer, nous pouvons vous demander de vérifier cet appareil avant de pouvoir l'utiliser pour regarder Netflix. Nous le faisons pour confirmer que l'appareil utilisant le compte est autorisé à le faire.

    Pour vérifier un appareil :
    1. Netflix envoie un lien vers l'adresse e-mail ou le numéro de téléphone associé au propriétaire principal du compte ;
    2. Le lien ouvre une page avec un code de vérification à 4 chiffres ;
    3. Le code doit être saisi sur l'appareil qui l'a demandé dans les 15 minutes
      • Si le code a expiré, vous devrez demander un nouveau code de vérification à l'appareil ;
    4. Une fois réussi, cet appareil peut être utilisé pour regarder Netflix ;
    5. La vérification de l'appareil peut être requise périodiquement.

    Si vous soupçonnez une utilisation non autorisée de votre compte, nous vous recommandons de réinitialiser immédiatement votre mot de passe. Vous pouvez également vous déconnecter de tous les appareils qui y sont connectés.
    Il en va de même pour la formulation durant les déplacements qui a changé :

    Citation Envoyé par Netflix
    Si vous voyagez ou vivez entre plusieurs foyers, nous voulons que vous puissiez profiter de Netflix où que vous vous trouviez, à tout moment. Si vous êtes le titulaire du compte principal (ou vivez à ses côtés), vous ne devriez pas avoir besoin de vérifier votre appareil pour regarder Netflix.

    Si vous vivez hors de votre foyer Netflix pendant un certain temps, vous serez peut-être invité de temps en temps à vérifier votre appareil. Nous confirmons ainsi que l’appareil utilisant le compte est autorisé à le faire. La vérification d'un appareil s'effectue rapidement et facilement. Consultez la section "Vérifier un appareil" ci-dessus, pour plus d'informations.
    Si un appareil n'est pas vérifié, il ne pourra pas accédé au catalogue Netflix :

    Citation Envoyé par Netflix
    Si l'appareil utilisé pour regarder Netflix utilise la connexion internet du foyer du titulaire du compte principal, nous ne demanderons pas de vérification.

    Si un compte Netflix est utilisé par un appareil qui n'est pas associé au foyer du titulaire du compte principal, l'appareil devra être vérifié avant de pouvoir servir à regarder Netflix. Cette vérification nous permet de confirmer que l'appareil qui utilise le compte est bien autorisé à le faire.

    Pour rappel, il est facile de s'abonner à Netflix et de nombreuses offres sont proposées. Comme toujours, les abonnés peuvent changer d'offre ou annuler leur abonnement à tout moment.
    Pour résumer :
    • qui peut utiliser un compte Netflix maintenant ? Les comptes Netflix sont toujours partageables, mais uniquement au sein d'un même foyer. Netflix avait indiqué que pour s'assurer que vos appareils sont associés à votre emplacement principal, il allait demander aux utilisateurs de se connecter au Wi-Fi à l'emplacement principal, d'ouvrir l'application ou le site Web Netflix et de regarder quelque chose au moins une fois tous les 31 jours. Le public l'a très mal accueilli et Netflix l'a modifié ;
    • pouvez-vous toujours partager Netflix avec quelqu'un qui ne vit pas avec vous ? Non, les comptes ne sont destinés à être utilisés que dans un seul foyer. Netflix invitera les utilisateurs qui essaient de se connecter à votre compte ailleurs à s'inscrire à leur propre compte et va bloquer leur accès jusqu'à ce qu'ils le fassent. Netflix ne commencera PAS à facturer automatiquement les titulaires de compte dont les informations sont utilisées en dehors de leur domicile ;
    • les autres utilisateurs de votre compte Netflix peuvent-ils enregistrer leurs profils ? Oui, Netflix offre aux utilisateurs une fonctionnalité de transfert de profil qui leur permettra de migrer leurs recommandations d'émissions, leur historique de visionnage, etc. vers leur propre compte s'ils décident d'en créer un. Cela donnera aux personnes qui bénéficient des identifiants des titulaires la possibilité de conserver leur profil s'ils s'inscrivent pour leurs propres comptes Netflix ;
    • pouvez-vous toujours utiliser Netflix en voyage ? La connexion à Netflix en dehors de votre domicile peut entraîner le blocage de l'appareil utilisé par Netflix. Cela pourrait vous empêcher de vous connecter à de nouveaux appareils lorsque vous voyagez, mais Netflix a mis au point une solution de contournement. Les utilisateurs itinérants qui souhaitent utiliser Netflix sur une smart TV d'hôtel, un ordinateur portable d'entreprise, etc. peuvent demander un code temporaire au service lors de la connexion. Cela leur donnera accès à leur compte pendant sept jours consécutifs. Du moins dans la première formulation. Netflix l'a modifiée en supprimant le code temporaire donnant accès au service pendant 7 jours ;
    • comment Netflix saura-t-il si vous n'êtes pas à votre domicile/emplacement principal ? Netflix utilise des informations telles que les adresses IP, les identifiants d'appareils et l'activité du compte pour déterminer si un appareil connecté à votre compte est connecté à votre emplacement principal. Si votre appareil est utilisé à l'extérieur de votre domicile par une personne que vous n'avez pas autorisée, vous pouvez vous connecter à votre compte et vous déconnecter sur tous les autres appareils, puis modifier votre mot de passe.

    Cependant, des observateurs notent de nombreux problèmes à cette approche

    Premièrement, Netflix a passé des années à conditionner ses utilisateurs à croire que le partage de mot de passe était non seulement bon, mais encouragé. Deuxièmement, Netflix vient de finir d'imposer de nombreuses hausses de prix aux clients existants, tandis que la qualité du service s'est, pour beaucoup, notablement détériorée. Troisièmement, Netflix facture déjà techniquement plus d'argent à ses utilisateurs pour augmenter le nombre de flux simultanés autorisés par compte.

    Quatrièmement, la mise en œuvre par l'entreprise de la répression du partage de mots de passe dans les pays tests semble ne pas avoir rencontré le succès escompté, si l'on se réfère aux nombres d'abonnés et au chiffre d'affaires. En cinquième position, l'entreprise rend son service plus cher et polémique (suppression en cascade de suites de séries par exemple) à un moment où elle fait face à une concurrence accrue.

    Bien sûr, ça ne sera certainement pas la fin de Netflix s'il commence de plus en plus à surfacturer ses clients, mais les observateurs gagent que cela n'aidera certainement pas de manière significative une entreprise qui fait face à une concurrence accrue de la part de services de streaming qui tentent de plus en plus de faire la différence.

    Netflix est clairement passé d'un perturbateur de marché innovant à une protection du territoire au cours des dernières années. L'entreprise le fait parce que la croissance mondiale de l'entreprise est devenue saturée et que Wall Street exige sa croissance d'un trimestre à l'autre à tout prix. Ce coût, comme d'habitude, sera payé par l'utilisateur final, qu'il le veuille ou non.

    Source : Netflix

    Et vous ?

    Que pensez-vous des services proposés par Netflix ?
    Avez-vous un compte ou vous servez-vous du compte d'un tiers ?
    Si vous vous servez du compte d'un tiers, qu'est-ce qui pourrait vous inciter à avoir votre propre compte ?
    Que pensez-vous des stratégies de Netflix pour abolir le partage de mots de passe ?
    Lorsque Netflix indique que les utilisateurs doivent se connecter au Wi-Fi de l'emplacement principal au moins une fois sur 31 jours, puis indique que c'était une erreur et qu'il ne s'agissait là que d'une mesure prise pour trois pays en Amérique du Sud, cela vous semble-t-il crédible ? Dans quelle mesure ?
    Que pensez-vous des offres proposées par la concurrence ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  15. #15
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Dirigeant
    Inscrit en
    Juin 2016
    Messages
    3 160
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Dirigeant
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : Juin 2016
    Messages : 3 160
    Points : 66 256
    Points
    66 256
    Par défaut Netflix affirme que les nouvelles règles strictes sur le partage des mots de passe ont été publiées par erreur
    Netflix affirme que les nouvelles règles strictes sur le partage des mots de passe ont été publiées par erreur
    elles ne concernent que les utilisateurs basés au Chili, au Costa Rica et au Pérou

    Netflix a publié mercredi de nouveaux plans visant à réprimer le partage de mots de passe pour les utilisateurs du monde entier. Cependant, après le tollé suscité par les nouvelles règles, l'entreprise les a brusquement retirées, affirmant qu'elles avaient été publiées accidentellement pour tout le monde. Netflix a expliqué que les règles ne concernent que les utilisateurs basés au Chili, au Costa Rica et au Pérou. Mais cette déclaration peine à calmer les utilisateurs en colère, car Netflix cherche depuis quelques années à mettre un terme au partage des mots de passe. Ces nouvelles pourraient s'étendre progressivement à d'autres pays dans les prochains mois.

    Netflix a passé de longues années à dire que le partage des mots de passe ne représentait pas un problème pour son activité, mais que cela s'apparentait plutôt à de la publicité gratuite. Mais au cours de ces dernières, Netflix a fait un virage à cent quatre-vingts degrés, indiquant clairement qu'elle entend s'attaquer au problème du partage des mots de passe entre plusieurs personnes, une situation qui a suscité la colère des utilisateurs. Ainsi, en 2022, l'entreprise américaine a commencé à tester une fonctionnalité "Ajouter un membre supplémentaire" qui facturait des frais supplémentaires pour les membres au Chili, au Costa Rica et au Pérou.

    Dans le cadre de cette option, les abonnés aux forfaits Standard et Premium peuvent ajouter des sous-comptes pour un maximum de deux personnes avec lesquelles ils ne vivent pas. Les deux "sous-comptes" étaient accompagnés de leur propre profil, de recommandations personnalisées, d'un identifiant et d'un mot de passe. En outre, les utilisateurs des niveaux de base, Standard et Premium pouvaient autoriser les personnes qui partagent leur compte à transférer des informations de profil vers un nouveau compte ou un sous-compte de membre supplémentaire. Mercredi, Netflix a ajouté de nouvelles règles plus strictes pour tout le monde.


    Dans le cadre des nouvelles règles, les identifiants pourront toujours être partagés au sein d'une même maison. Cependant, le géant de la diffusion en continu a défini de nouvelles mesures pour garantir que tout appareil qui utilise un compte est associé à l'emplacement principal du titulaire du compte. Plus précisément, l'entreprise estime que toute personne se trouvant à l'adresse physique d'un abonné pourrait continuer à utiliser le service de diffusion en continu. Mais l'abonné payant (c'est-à-dire le propriétaire du compte) devra confirmer tous les 31 jours qu'un utilisateur absent de son domicile - par exemple à l'université - fait bien partie du foyer.

    Le samedi, cependant, ces nouvelles règles ont été supprimées de la page d'aide de Netflix, mais le retour de bâton a déjà commencé avec des clients en colère. Mais encore, Netflix a justifié ce rétropédalage par le fait que les informations avaient été publiées par erreur. « Pendant un bref moment hier, un article du centre d'aide contenant des informations uniquement applicables au Chili, au Costa Rica et au Pérou, a été mis en ligne dans d'autres pays. Nous l'avons depuis mis à jour », a déclaré un porte-parole de Netflix à The Streamable. Selon cette déclaration, ces règles sont bien en place, mais uniquement au Chili, au Costa Rica et au Pérou.

    Mais Netflix estime que 100 millions d'utilisateurs ne paient pas, ce qui constitue un manque à gagner énorme pour la société de diffusion en continu. En outre, Netflix a déclaré qu'elle perd des abonnés, à hauteur de 200 000 rien qu'au premier trimestre 2022. La société a alors déclaré qu'elle mettrait fin au partage des mots de passe au début de 2023. Par conséquent, qu'il s'agisse d'une erreur ou d'un test de la réaction du public, il est probable que ces règles ou des règles similaires seront bientôt appliquées dans le monde entier. Il y a une forte protestation sur les réseaux sociaux et certains analystes estiment que cela pourrait ouvrir la porte aux concurrents.

    Les nouvelles règles précisent que les mots de passe ne pourront être partagés qu'au sein d'un seul foyer et que Netflix demandera aux utilisateurs de se connecter au Wi-Fi de leur domicile afin que l'application puisse reconnaître l'emplacement principal de l'utilisateur payant. Les personnes qui n'habitent pas à cet endroit ne pourront plus se connecter à ce compte. De nombreux utilisateurs se sont rendus sur Twitter après la fuite pour exprimer leur colère, estimant que ces conditions sont injustes pour les personnes qui ont payé un abonnement spécifiquement pour partager leurs comptes avec des membres de leur famille pendant plusieurs années.

    De plus, pour tenter d'enrayer la perte d'abonnés non payants, Netflix a lancé en novembre 2022 un nouveau service de base à 6,99 $ par mois, avec des publicités. Les responsables de la société savaient que la décision serait impopulaire et semblent s'être préparés au tollé que cela susciterait. Lors de la dernière conférence téléphonique sur les résultats de la société, la direction a déclaré aux investisseurs que le fait de se débarrasser du partage de mot de passe "ne sera pas un geste populaire, et qu'il y aura donc des membres actuels qui ne seront pas satisfaits de cette mesure". « Nous verrons une certaine réaction d'annulation à ce sujet », ont-ils déclaré.

    L'entreprise a ajouté : « nous verrons des gens devenir de nouveaux abonnés, essentiellement des emprunteurs créant leurs propres comptes ou une monétisation supplémentaire grâce au membre supplémentaire ». Les analystes de Wall Street voient aussi l'avantage de supprimer le partage de mot de passe. « Nous pensons que le partage du mot de passe, ainsi que le déploiement continu de son service AVOD [vidéo à la demande basée sur la publicité], entraînera une accélération de la croissance tout au long de 2023 en termes de revenus/abonnés et au-delà », a écrit Jessica Reif Ehrlich, analyste de BofA Securities.

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?

    Voir aussi

    Pour mettre fin au partage des mots de passe, Netflix renonce à demander aux utilisateurs de se connecter au Wi-Fi de l'emplacement principal, au moins une fois sur 31 jours

    Netflix va commencer à sévir contre le partage de mots de passe au début de l'année 2023, la plateforme commencera à vous facturer des frais lorsque vous partagerez votre compte

    Microsoft envisagerait de racheter Netflix en 2023 d'après Reuters, qui s'appuie sur le rapprochement des deux sociétés ainsi que les difficultés que traverse l'accord de rachat d'Activision Blizzard

    Gouvernement britannique : le partage de mot de passe Netflix est illégal et pourrait également entraîner une responsabilité pénale en cas de fraude
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  16. #16
    Membre éprouvé
    Homme Profil pro
    Administrateur systèmes et réseaux
    Inscrit en
    Août 2018
    Messages
    354
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 55
    Localisation : Autre

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur systèmes et réseaux

    Informations forums :
    Inscription : Août 2018
    Messages : 354
    Points : 1 061
    Points
    1 061
    Par défaut
    Ils vont juste perdre une avalanche d'abonnés en agissant ainsi.

    Hier on a voulu regarder un film et cette appli nous a affiché un message comme quoi mon compte était soit disant utilisé ailleurs.

    Il se mettent donc a ennuyer les gens qui respectent pourtant leur règles.

  17. #17
    Nouveau membre du Club
    Inscrit en
    Février 2007
    Messages
    14
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : Février 2007
    Messages : 14
    Points : 37
    Points
    37
    Par défaut
    Ça me rappelle les DRM de certains jeux qui empêchaient de jouer seulement ce qui l'avait acheté légalement.

  18. #18
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    Mars 2013
    Messages
    8 436
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : Mars 2013
    Messages : 8 436
    Points : 197 395
    Points
    197 395
    Par défaut Netflix perd un million d’utilisateurs en Espagne après avoir imposé des frais pour le partage de MdP
    Netflix perd un million d’utilisateurs en Espagne après avoir imposé des frais pour le partage de mots de passe,
    l'entreprise reste confiante malgré son pari risqué

    En février, l’Espagne est devenue l’un des premiers marchés de Netflix à introduire des frais mensuels de 5,99 € pour les utilisateurs qui partageaient leurs identifiants avec un autre foyer, mais aussi l'un des premiers à faire l'expérience des mesures techniques pour détecter ce partage. Ces mesures ont entraîné une chute du nombre d’utilisateurs de plus d’un million, dont les deux tiers utilisaient le mot de passe de quelqu’un d’autre, selon l’étude de Kantar, qui repose sur des enquêtes sur les habitudes de streaming des ménages.

    Reed Hastings, co-PDG de Netflix, a un jour embrassé le partage de mots de passe comme un signe que le service de streaming était populaire et que son contenu était demandé. « Nous aimons que les gens partagent Netflix, qu'il s'agisse de deux personnes sur un canapé ou de 10 personnes sur un canapé », a-t-il déclaré en 2016, à l'époque où le streaming était encore considéré comme un moyen relativement nouveau de regarder des films et des programmes télévisés. Les temps ont changé : Netflix est désormais en concurrence pour les abonnés avec près d'une douzaine de plateformes de streaming rivales. Bien que Netflix reste le plus grand service de streaming par abonnement avec ses 223 millions de membres dans le monde, il a montré des signes de fléchissement. Au cours des six premiers mois de 2022, il a perdu 1,17 million d'abonnés.

    Aussi, après des années à dire que le partage de mot de passe n'était pas vraiment un gros problème et s'apparentait à de la publicité gratuite, Netflix a récemment annoncé qu'il réprimerait le partage de mot de passe. C'est dans ce contexte qu'en 2022, Netflix a commencé à tester une fonctionnalité "Ajouter un membre supplémentaire" qui facturait des frais supplémentaires pour les membres au Chili, au Costa Rica et au Pérou. Dans le cadre de cette option, les abonnés aux forfaits Standard et Premium peuvent ajouter des sous-comptes pour un maximum de deux personnes avec lesquelles ils ne vivent pas. Les deux "sous-comptes" étaient accompagnés de leur propre profil, de recommandations personnalisées, d'un identifiant et d'un mot de passe.

    Toujours dans le cadre de cette expérience, les membres des niveaux De base, Standard et Premium pouvaient autoriser les personnes qui partagent leur compte à transférer des informations de profil vers un nouveau compte ou un sous-compte de membre supplémentaire. L'historique de visionnage, Ma liste et les recommandations personnalisées pouvaient être transférés avec lui, afin que rien ne soit perdu.

    Puis, Netflix a prévenu qu'il allait s'attaquer aux mots de passe dans le monde, plus précisément en mars 2023, selon le site Web de Netflix. Le co-PDG de la société, Greg Peters, a reconnu lors d'une conférence téléphonique que cette décision ne serait probablement pas populaire auprès des consommateurs, qui ont déjà été confrontés à plusieurs cas de hausses de prix fixes :

    « Ce ne sera pas une décision universellement populaire, il y aura donc des membres actuels qui ne seront pas satisfaits de cette décision. Nous verrons quelques annulations çà et là suite à l'application de cette mesure », a déclaré Greg Peters, co-PDG récemment promu de Netflix, aux investisseurs lors d'un appel.

    Déjà des pertes d'utilisateurs en Espagne

    Netflix Inc. a perdu plus d'un million d'utilisateurs en Espagne au cours des trois premiers mois de 2023 selon le groupe d'études de marché Kantar, signe que la répression de la grande enseigne du streaming contre le partage de mots de passe pourrait se retourner contre elle.

    Début février, Netflix a introduit des frais mensuels de 5,99 € pour les utilisateurs en Espagne qui partageaient leurs informations de connexion avec un autre ménage et des mesures techniques pour détecter un tel partage. Cette décision était liée à une baisse du nombre d'utilisateurs de plus d'un million, dont les deux tiers utilisaient le mot de passe de quelqu'un d'autre, selon les recherches de Kantar, basées sur des enquêtes sur les habitudes de streaming des ménages.

    « Il est clair que cette forte baisse est due à la répression », a déclaré Dominic Sunnebo, directeur mondial des études chez Kantar Worldpanel Division, ajoutant que la perte d’un million d’utilisateurs, même si la plupart n’étaient pas des abonnés payants, serait un coup dur pour Netflix en termes de bouche à oreille pour ses émissions et son service.

    Les annulations d’abonnement au premier trimestre ont triplé par rapport à la période précédente, selon l’étude de Kantar. Sur l’ensemble des abonnés Netflix restants en Espagne, un dixième a déclaré qu’il prévoyait de se désabonner au deuxième trimestre.

    Des frais similaires ont été introduits au Portugal, au Canada et en Nouvelle-Zélande après des tests dans plusieurs pays d'Amérique latine.

    « Nous constatons une réaction d'annulation sur chaque marché lorsque nous annonçons la nouvelle », a déclaré Netflix dans sa publication des résultats du premier trimestre le 18 avril, s'attendant à ce que la baisse soit momentanée avant que les utilisateurs qui n'ont pas payé commencent à ouvrir leurs propres comptes. « Au Canada, qui, selon nous, est un prédicteur fiable pour les États-Unis, notre base de membres payants est maintenant plus importante qu'avant le lancement du partage payant et la croissance des revenus s'est accélérée et croît maintenant plus rapidement qu'aux États-Unis », a déclaré Netflix.

    Dans le monde, plus de 100 millions de personnes utilisent un compte pour lequel elles ne paient pas, selon Netflix. La société ne ventile pas ce chiffre par pays. La semaine dernière, Netflix a raté les attentes concernant les nouveaux abonnés au premier trimestre, mais la société a déclaré que le plan de contrôle des mots de passe et une version de streaming moins chère avec des publicités accéléreront la croissance au second semestre 2023.

    La société affirme qu'elle détecte le partage de mot de passe en surveillant les adresses IP, les identifications d'appareils et l'activité du compte pour déterminer si un client est connecté depuis sa résidence principale.

    L'investissement de Netflix dans le contenu en espagnol semble porter ses fruits. Au cours des trois premiers mois de 2023, deux des cinq séries les plus regardées en Espagne étaient disponibles en streaming sur Netflix, selon Kantar. La société a ouvert son premier centre de production européen à Madrid en 2019, une installation qui avait doublé de taille à la fin de l'année dernière.

    Nom : flix.png
Affichages : 1682
Taille : 36,4 Ko

    Des observateurs avaient déjà noté de nombreux problèmes à cette approche

    Premièrement, Netflix a passé des années à conditionner ses utilisateurs à croire que le partage de mot de passe était non seulement bon, mais encouragé. Deuxièmement, Netflix vient de finir d'imposer de nombreuses hausses de prix aux clients existants, tandis que la qualité du service s'est, pour beaucoup, notablement détériorée. Troisièmement, Netflix facture déjà techniquement plus d'argent à ses utilisateurs pour augmenter le nombre de flux simultanés autorisés par compte.

    Quatrièmement, la mise en œuvre par l'entreprise de la répression du partage de mots de passe dans les pays tests semble ne pas avoir rencontré le succès escompté, si l'on se réfère aux nombres d'abonnés et au chiffre d'affaires. En cinquième position, l'entreprise rend son service plus cher et polémique (suppression en cascade de suites de séries par exemple) à un moment où elle fait face à une concurrence accrue.

    Bien sûr, ça ne sera certainement pas la fin de Netflix s'il commence de plus en plus à surfacturer ses clients, mais les observateurs gagent que cela n'aidera certainement pas de manière significative une entreprise qui fait face à une concurrence accrue de la part de services de streaming qui tentent de plus en plus de faire la différence.

    Netflix est clairement passé d'un perturbateur de marché innovant à une protection du territoire au cours des dernières années. L'entreprise le fait parce que la croissance mondiale de l'entreprise est devenue saturée et que Wall Street exige sa croissance d'un trimestre à l'autre à tout prix. Ce coût, comme d'habitude, sera payé par l'utilisateur final, qu'il le veuille ou non.

    Source : résultats trimestriels de Netflix, Kantar

    Et vous ?

    Que pensez-vous des services proposés par Netflix ?
    Avez-vous un compte ou vous servez-vous du compte d'un tiers ?
    Si vous vous servez du compte d'un tiers, qu'est-ce qui pourrait vous inciter à avoir votre propre compte ?
    Que pensez-vous des stratégies de Netflix pour abolir le partage de mots de passe ?
    Que pensez-vous des offres proposées par la concurrence ?
    En six mois en 2022, Netflix a perdu 1,17 million d'abonnés dans le monde. En trois mois, en 2023, Netflix a perdu 1 million d'abonnés en Espagne seulement. Êtes-vous surpris ? Quelle lecture en faites-vous ?
    Partagez-vous l'enthousiasme de la plateforme qui pense que les utilisateurs qui ne payaient pas vont finir par ouvrir leurs propres comptes ?

    Voir aussi :

    Netflix : Python est derrière chaque film que vous regardez, voici comment l'entreprise utilise le langage de programmation pour ses services
    Un ingénieur en informatique de Netflix gagne plus de 300 000 $ par année, pourquoi cette entreprise paie-t-elle plus que Google et Facebook ?
    The Billion Dollar Code : la série Netflix à propos des développeurs allemands qui ont poursuivi Google pour l'algorithme de Google Earth qui se serait servi du code de leur produit Terravision
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  19. #19
    Expert confirmé
    Homme Profil pro
    Développeur
    Inscrit en
    Août 2003
    Messages
    1 264
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 37
    Localisation : France, Charente Maritime (Poitou Charente)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur

    Informations forums :
    Inscription : Août 2003
    Messages : 1 264
    Points : 4 057
    Points
    4 057
    Par défaut
    Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
    Netflix est clairement passé d'un perturbateur de marché innovant à une protection du territoire au cours des dernières années. L'entreprise le fait parce que la croissance mondiale de l'entreprise est devenue saturée et que Wall Street exige sa croissance d'un trimestre à l'autre à tout prix. Ce coût, comme d'habitude, sera payé par l'utilisateur final, qu'il le veuille ou non.
    Voilà ou est le problème de beaucoup d'entreprises, la croissance n'est pas infinie (au passage, voir ce reportage dessus. Pour moi, une entreprise en bonne santé est un société qui fait des bénéfices et qui peut donc payer correctement ses charges, faire des investissements, verser des bonus.
    En plus si dans plusieurs années la population baisse car la natalité baisse dans certains pays, il y aura forcément moins de consommateurs.

Discussions similaires

  1. Réponses: 0
    Dernier message: 09/09/2022, 11h03
  2. Réponses: 2
    Dernier message: 05/01/2019, 10h46
  3. Réponses: 10
    Dernier message: 11/10/2018, 17h38
  4. Protection contre le vol de mot de passe (grain de sel)
    Par remi.gaubert dans le forum Sécurité
    Réponses: 7
    Dernier message: 08/12/2009, 18h52

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo