IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Mobiles Discussion :

Instagram va augmenter sa charge publicitaire alors que Meta lutte contre une baisse de ses revenus.


Sujet :

Mobiles

  1. #1
    Expert éminent sénior

    Femme Profil pro
    Rédacteur Web
    Inscrit en
    Mars 2020
    Messages
    838
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur Web

    Informations forums :
    Inscription : Mars 2020
    Messages : 838
    Points : 58 039
    Points
    58 039
    Par défaut Instagram va augmenter sa charge publicitaire alors que Meta lutte contre une baisse de ses revenus.
    Instagram va augmenter la charge publicitaire avec le lancement de deux nouveaux emplacements publicitaires,
    pendant que Meta lutte contre la baisse de ses revenus

    À la suite d'un autre trimestre qui a vu les spécialistes du marketing réduire leurs dépenses publicitaires, Meta a annoncé aujourd'hui qu'elle augmentait sa charge publicitaire sur Instagram avec le lancement de deux nouveaux emplacements publicitaires. Au milieu d'une série de mises à jour de produits pour les annonceurs, y compris un catalogue de musique pour les annonceurs et un nouveau format publicitaire pour Facebook Reels, la société a déclaré qu'elle permettra désormais aux annonceurs de diffuser des publicités sur la page d'accueil d'Explore et dans les flux de profil. En attendant, bien qu'Instagram Reels ait commencé à déployer des publicités de 30 secondes à l'échelle mondiale l'année dernière, suivi par les publicités Reels sur Facebook plus tôt en 2022, le nouveau format actuellement testé impliquera des publicités plus courtes sur Facebook Reels, spécifiquement.

    Nom : Screenshot_2022-10-07 Instagram will increase its ad load as Meta battles a drop in income - the.png
Affichages : 963
Taille : 969,2 Ko

    Instagram augmente sa charge publicitaire sur avec le lancement de deux nouveaux emplacements publicitaires au milieu d'une baisse des revenus. Meta a en effet annoncé une série de mises à jour de produits qui augmenteront la charge publicitaire sur Instagram, notamment le lancement de deux nouveaux emplacements publicitaires, permettant aux annonceurs de diffuser des publicités sur la page d'accueil d'Explore et dans les flux de profils, et utilisant une technologie d'IA améliorée. Dans un billet de blog, la société a annoncé qu'elle testait à l'échelle mondiale de nouvelles façons pour les entreprises de faire de la publicité avec son format vidéo court Reels.

    Appelées " post-loop ", ces publicités pouvant être sautées et ces publicités vidéo distinctes, d'une durée de 4 à 10 secondes, seront diffusées après la fin d'un Reel. Lorsque la publicité est terminée, le Reel reprend et tourne à nouveau en boucle. À l'instar de TikTok, de nombreux Reel sont conçus pour être regardés plus d'une fois, mais en plaçant une publicité à la fin, les utilisateurs pourraient choisir de faire défiler une nouvelle vidéo au lieu de regarder la même à nouveau. Il s'agit d'une décision risquée, car les utilisateurs considéreront probablement qu'il s'agit d'une mauvaise expérience.

    Meta a également indiqué qu'elle testerait les publicités de type "carrousel d'images" dans les Reels de Facebook à partir d'aujourd'hui. Il s'agit de publicités à défilement horizontal qui peuvent comprendre de deux à dix images et qui s'affichent au bas du contenu de Facebook Reels.

    En outre, la société introduit de nouveaux placements publicitaires sur Instagram afin d'augmenter la surface des publicités, alors qu'elle s'efforce de monétiser son concurrent TikTok, Reels.

    Cela se fait par l'ajout de publicités sur la page d'accueil d'Explore et dans le flux du profil.

    L'accueil Explore fait référence à la page sur laquelle les gens atterrissent lorsqu'ils tapent pour la première fois sur l'onglet Explore d'Instagram (l'icône de la loupe dans la navigation principale. Ici, les utilisateurs peuvent parcourir une page de contenu suggéré et tendance, ou taper sur des boutons en haut de l'écran pour plonger dans diverses tendances) comme "jardin intérieur" ou "tresses en boîte", par exemple. Historiquement, Instagram n'avait placé des publicités sur Explore qu'au sein du flux Explore : c'est-à-dire lorsqu'une personne tape sur un post et le fait défiler. Mais maintenant, l'entreprise s'étend à la page d'accueil d'Explore elle-même, car elle dit qu'elle voit les utilisateurs y passer un temps significatif, a déclaré Instagram. Le déploiement est déjà en cours au niveau mondial.

    Dans ce qui sera probablement un autre ajout malvenu du point de vue du consommateur, Instagram dit qu'il va tester le placement de publicités dans le flux de profil. Il s'agit du flux qui s'affiche lorsqu'un utilisateur visite le profil d'une autre personne sur l'application et qu'il appuie sur l'une de ses publications. En général, cela lance un flux à défilement vertical dans lequel vous pouvez ensuite parcourir les photos et vidéos passées de l'utilisateur. Désormais, cette expérience sera également interrompue par des unités publicitaires, dans le cadre d'un test mondial.

    Instagram indique que, dans le cadre de ce test, il permettra aux créateurs de gagner un revenu supplémentaire grâce aux publicités qui s'affichent dans le fil de leur profil. Ce test commencera avec des créateurs sélectionnés aux États-Unis, pour commencer.

    C'est un changement intéressant, car Instagram a tellement poussé ses créateurs à filmer des reels pour son rival TikTok. Aujourd'hui, il les encourage essentiellement à publier du contenu plus traditionnel sur leur profil - peut-être parce que ce domaine est plus facile à monétiser pour Instagram.

    Instagram va augmenter la charge publicitaire en raison de la baisse des revenus

    Ces unités publicitaires supplémentaires servent à renforcer la capacité de l'entreprise à tirer des revenus à un moment où Meta a vu ses ventes de publicité diminuer. L'entreprise a ainsi récemment enregistré sa toute première baisse de revenus trimestriels au deuxième trimestre, peu après sa première baisse du nombre d'utilisateurs actifs quotidiens. Alors que son chiffre d'affaires n'a baissé que de 1 % au deuxième trimestre, passant de 29,07 milliards de dollars au deuxième trimestre 2021 à 28,82 milliards de dollars au deuxième trimestre 2022, Meta a inquiété les investisseurs avec des prévisions troublantes pour le troisième trimestre. La société a déclaré qu'elle voyait les revenus du troisième trimestre baisser potentiellement entre 2 % et 11 % en glissement annuel, pour se situer quelque part entre 26 milliards et 28,5 milliards de dollars.

    L'incapacité de Meta à monétiser Reels a été citée parmi les facteurs contribuant à la baisse au deuxième trimestre. Bien que la société ait vanté la croissance de Reels, notant que Reels représentait désormais jusqu'à 20 % du temps que les gens passent sur Instagram, cela ne portait pas encore ses fruits en termes de revenus. Comme l'a expliqué Mark Zuckerberg aux investisseurs, « Reels ne se monétise pas encore au même rythme que Feed ou Stories. Donc, à court terme, plus Reels se développe rapidement, plus il déplace les revenus des surfaces à plus forte monétisation », a-t-il déclaré.

    En plus des nouveaux formats, Meta a également présenté d'autres mises à jour destinées à créer des publicités plus efficaces, notamment l'utilisation de l'IA

    Meta a dû faire face à l'impact des changements apportés par Apple en matière de confidentialité, ATT (App Tracking Transparency), qui a contribué à la personnalisation des annonces. Désormais, l'entreprise se tournera vers les technologies d'IA afin de proposer des publicités plus pertinentes aux utilisateurs. La société indique que lorsqu'une personne s'engage dans une publicité, elle diffusera des publicités d'autres entreprises susceptibles de l'intéresser, grâce à l'apprentissage automatique. Elle utilise également l'IA pour pousser les utilisateurs vers les publicités " Click to Messenger " afin d'atteindre les entreprises via WhatsApp, Messenger ou Instagram Direct. Et elle a introduit un format d'annonce pour la génération de prospects via Messenger ou un formulaire.

    Instagram lance également la bêta ouverte pour les annonces AR dans les Feeds et les Stories, un format qui avait déjà été annoncé, et déploie une bibliothèque de chansons avec de la musique gratuite que les annonceurs peuvent utiliser dans leurs annonces Reels. La musique provient de la Meta Sound Collection, et la bibliothèque complète arrivera dans les prochains mois.

    Instagram n’a pas pu dire dans quelle mesure ces changements augmenteraient le nombre de publicités que les utilisateurs verraient, notant que le nombre varierait en fonction de la façon dont les gens utilisent l'application. « Les publicités ont toujours été une partie importante d'Instagram. Des annonces dans le Feed, les Stories, Explore et Reels, nous réfléchissons continuellement à de nouvelles façons d'aider les annonceurs et les marques à se faire découvrir. Ces nouveaux formats et outils publicitaires visent à aider les marques à raconter leur histoire, à atteindre des clients nouveaux et existants, et à développer leurs activités. Nous surveillons de près le sentiment des gens à la fois pour les publicités et le mercantilisme en général », a déclaré un porte-parole.

    Sources : Instagram, Meta

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?
    Que pensez-vous de la basse du chiffre d'affaires et des revenus trimestriels de Meta ?
    Selon vous, qu'est-ce qui pourrait expliquer les problèmes rencontrés par Facebook depuis l'année dernière ?

    Et vous ?

    Alors que Zuckerberg mise sur les vidéos de type TikTok, Meta se dirige vers la première baisse de revenus de son histoire, et une nouvelle baisse d'utilisateurs quotidiens de Facebook

    Mark Zuckerberg a laissé entendre que Meta pourrait développer un système d'exploitation pour son métavers et s'attend à ce que le métavers génère des centaines de milliards de revenus, d'ici 2030

    Meta prévoit de percevoir près de 50% des revenus générés par les créateurs dans « Horizon Worlds » sa plateforme de réalité virtuelle faisant partie de son projet de création du métavers
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    Janvier 2014
    Messages
    1 513
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : Janvier 2014
    Messages : 1 513
    Points : 5 769
    Points
    5 769
    Par défaut
    Je ne peux pas dire que je vais le supprimer, je ne l'ai jamais installé
    « L’humour est une forme d'esprit railleuse qui s'attache à souligner le caractère comique, ridicule, absurde ou insolite de certains aspects de la réalité »

  3. #3
    Membre extrêmement actif
    Femme Profil pro
    Webmarketer
    Inscrit en
    Janvier 2021
    Messages
    399
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : France, Seine et Marne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Webmarketer

    Informations forums :
    Inscription : Janvier 2021
    Messages : 399
    Points : 743
    Points
    743
    Par défaut
    Il nous semble évident qu'il s'agit d'une victoire à court terme au détriment du long terme. Je me demande si les entreprise axées sur les données comme celle-ci ne sont pas enfermées dans des minimums locaux par les biais de tonnes d'optimisations à court terme pour stimuler les métriques.

  4. #4
    Membre habitué
    Homme Profil pro
    Webmarketer
    Inscrit en
    Août 2021
    Messages
    83
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 37
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Webmarketer

    Informations forums :
    Inscription : Août 2021
    Messages : 83
    Points : 199
    Points
    199
    Par défaut
    Le fait d'avoir des statistiques ne vous mènera pas à l'optima local. C'est la structure d'incitation. Les entreprises publiques ont besoin d'avoir une dérivée seconde positive sur leurs revenus, ce qui se répercute sur les chefs de projet et directeurs qui font tout ce qui est en leur pouvoir pour améliorer les chiffres trimestriels à des coûts à long terme.

Discussions similaires

  1. Réponses: 3
    Dernier message: 16/06/2022, 16h52
  2. Réponses: 0
    Dernier message: 31/07/2019, 13h32
  3. Réponses: 1
    Dernier message: 28/06/2017, 13h52
  4. Réponses: 0
    Dernier message: 20/12/2012, 16h16
  5. Prendre la main avec Excel, alors que l'on exécute une interface VBA
    Par lucarno dans le forum Macros et VBA Excel
    Réponses: 3
    Dernier message: 21/04/2007, 20h47

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo