IBM redéfinit le stockage des applications et des données Cloud hybride en ajoutant le stockage de Red Hat aux offres IBM

Le nouveau portefeuille étendu de stockage défini par logiciel permet à IBM d'offrir une expérience cohérente de la périphérie (edge) au cœur de l’IT et jusque dans le Cloud.

IBM a annoncé qu'elle ajoutera les feuilles de route des produits de stockage Red Hat et les équipes Red Hat associées à l'entité commerciale IBM Storage, apportant une cohérence dans le stockage des applications et des données à travers l'infrastructure sur site et le Cloud.

IBM va ainsi intégrer les technologies de stockage de Red Hat OpenShift Data Foundation (ODF) comme base d'IBM Spectrum Fusion. Cela combine les technologies de stockage de conteneurs d'IBM et de Red Hat pour les services de données et contribue à accélérer les capacités d'IBM sur le marché florissant des plateformes Kubernetes.

En outre, IBM a l'intention de proposer de nouvelles solutions Ceph offrant une plateforme de stockage unifiée et définie par logiciel qui comble le fossé architectural entre le datacenter et les fournisseurs de Cloud. Cela renforce encore le leadership d'IBM sur les marchés du stockage défini par logiciel et des plateformes Kubernetes.

Selon Gartner, d'ici 2025, 60 % des responsables de l'infrastructure et de l'exploitation mettront en œuvre au moins une des architectures de stockage Cloud hybride, ce qui représente une augmentation significative par rapport aux 20 % de 20221. La stratégie de stockage défini par logiciel d'IBM consiste à adopter une approche « née dans le Cloud, pour le Cloud », qui lui permet de débloquer la mobilité des applications et des données au sein d’une infrastructure hybride, sur la base d'un stockage défini par logiciel partagé, sécurisé et à l'échelle du Cloud.

Denis Kennelly, general manager of IBM Storage, IBM Systems, a déclaré : « Red Hat et IBM travaillent en étroite collaboration depuis de nombreuses années, et l'annonce d'aujourd'hui renforce notre partenariat et rationalise nos portefeuilles. En réunissant les équipes et en intégrant nos produits sous un même toit, nous accélérons la stratégie de stockage Cloud hybride d'IBM tout en maintenant nos engagements envers les clients de Red Hat et la communauté open-source. »

Joe Fernandes, vice president of hybrid platforms chez Red Hat, a déclaré : « Red Hat et IBM partagent la même conviction quant à la mission du stockage hybride « Cloud-native » et à son potentiel pour aider les clients à transformer leurs applications et leurs données. Avec IBM Storage prenant en charge l’évolution de Red Hat Ceph Storage et OpenShift Data Foundation, IBM contribuera à accélérer l'innovation en matière de stockage open-source et à étendre l'opportunité de marché au-delà de ce que chacun d'entre nous pourrait fournir seul. Nous pensons qu'il s'agit d'un gain évident pour les clients qui peuvent bénéficier d'une plateforme plus complète avec de nouvelles capacités de stockage hybrides « Cloud-native ». »

Lorsque les clients formulent leurs stratégies de Cloud hybride, l'importance de la cohérence de l'infrastructure, de l'agilité des applications, de la gestion informatique et de la cohérence de la consommation flexible constituent des facteurs décisifs pour établir avec succès un pont entre les déploiements sur site et dans le Cloud.

Grâce à ces changements apportés au portefeuille d'IBM, les clients auront accès à un ensemble cohérent de services de stockage tout en préservant la résilience, la sécurité et la gouvernance des données dans les environnements physiques, virtualisés et conteneurisés. Voici quelques-uns des nombreux avantages du portefeuille défini par logiciel disponible auprès d'IBM :

  • Une expérience de stockage unifiée pour toutes les applications conteneurisées exécutées sur Red Hat OpenShift : Les clients peuvent utiliser IBM Spectrum Fusion (désormais avec Red Hat OpenShift Data Foundation) pour atteindre les plus hauts niveaux de performance, d’évolutivité, d'automatisation, de protection et de sécurité des données pour les applications de production s'exécutant sur OpenShift qui nécessitent un accès aux données par blocs, fichiers et/ou objets. Les équipes de développement peuvent ainsi se concentrer sur les applications, et non sur les opérations, grâce à une infrastructure-as-code conçue pour une gestion et un provisionnement simplifiés et automatisés.

  • Une expérience de Cloud hybride cohérente aux échelles et niveaux de résiliences attendus par les entreprises avec IBM Ceph : Les clients peuvent fournir leurs architectures de Cloud privé et hybride sur la solution de stockage unifiée et définie par logiciel d'IBM, offrant des fonctionnalités de stockage et de gestion. Ces dernières comprennent la protection des données, la reprise après sinistre, la haute disponibilité, la sécurité, la mise à l'échelle automatique et la portabilité auto-réparatrice, qui ne sont pas liées au matériel, et transitent avec les données lorsqu'elles se déplacent entre les environnements sur site et dans le Cloud.

  • Un lac de données unique pour agréger et tirer de l'intelligence des données non structurées sur IBM Spectrum Scale : Les clients peuvent relever les défis qui accompagnent souvent la mise à l'échelle rapide d'une approche centralisée des données avec une plateforme unique pour prendre en charge les applications gourmandes en données telles que l'IA/le Machine Learning, le calcul haute performance et autres. Les avantages peuvent inclure moins de temps et d'efforts d'administration, une réduction des mouvements et de la redondance des données, un accès direct aux données pour les outils d'analyse, une gestion avancée des schémas et une gouvernance des données, le tout supporté par un stockage distribué de fichiers et d'objets conçu pour être rentable.

  • Concevoir dans le Cloud, déployer sur site grâce à l'automatisation : Les clients peuvent déplacer les applications développées du Cloud vers des services sur site, automatiser la création d'environnements de préproduction pour tester les procédures de déploiement, valider les changements de configuration, les mises à jour des schémas et des données des bases de données, et préparer les mises à jour des packages pour surmonter les obstacles en production ou corriger les erreurs avant qu'elles ne deviennent un problème qui affecte les opérations commerciales.


Ashish Nadkarni, group vice president and general manager, Infrastructure Systems chez IDC, a déclaré : « IBM et Red Hat parlent d'une seule voix en matière de stockage, ce qui permet de concrétiser les synergies découlant de l'acquisition de Red Hat par IBM. La combinaison des deux équipes de stockage est un gain pour les organisations informatiques, car elle réunit le meilleur des deux : un portefeuille de systèmes de stockage de premier plan et une offre de services de données définis par logiciel à la pointe de l'industrie. Cette initiative permet à IBM et à Red Hat de rationaliser leur gamme d'offres et d'en faire profiter leurs clients. Elle contribue également à accélérer l'innovation dans le domaine du stockage afin de résoudre les défis liés aux données pour le Cloud hybride, tout en maintenant leur engagement envers l'open source. »

Nom : unnamed.jpg
Affichages : 441
Taille : 9,5 Ko

Préserver l'engagement envers les clients et la communauté Red Hat

En vertu de l'accord conclu entre IBM et Red Hat, IBM deviendra le premier sponsor de la Fondation Ceph, dont les membres collaborent pour stimuler l'innovation, le développement, le marketing et les événements communautaires pour le projet open source Ceph. IBM Ceph et Red Hat OpenShift Data Foundation resteront 100% open source et continueront à suivre un modèle « upstream-first », renforçant ainsi l'engagement d'IBM envers ces communautés vitales. La participation de l'équipe de direction de Ceph et d'autres aspects du projet open-source sont une priorité clé d'IBM pour maintenir et nourrir l'innovation continue de Red Hat.

Red Hat et IBM ont l'intention de terminer la transition d'ici le 1er janvier 2023, ce qui impliquera le transfert des feuilles de route de stockage et des équipes associées de Red Hat vers l’entité commerciale IBM Storage. Après cette date, Red Hat OpenShift Platform Plus continuera à inclure OpenShift Data Foundation, vendu par Red Hat et ses partenaires. En outre, les clients de Red Hat OpenStack pourront toujours acheter Red Hat Ceph Storage auprès de Red Hat et de ses partenaires. Les clients de Red Hat OpenShift et de Red Hat OpenStack disposant d'abonnements existants pourront maintenir et développer leurs capacités de stockage selon leurs besoins, sans changement dans leur relation avec Red Hat.

Les prochaines solutions de stockage IBM Ceph et IBM Spectrum Fusion basées sur Ceph devraient être livrées à partir du premier semestre 2023.

À propos d’IBM

IBM est un spécialiste mondial du Cloud hybride et de l'IA, ainsi que des services aux entreprises, qui aide ses clients dans plus de 175 pays à capitaliser sur les connaissances issues de leurs données, à rationaliser leurs processus métier, à réduire leurs coûts et à acquérir un avantage concurrentiel dans leurs secteurs d'activité.

Source : IBM

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi :

IBM et VMware annoncent un partenariat étendu pour aider les entreprises à moderniser les charges de travail critiques, et à accélérer la création de valeur dans les environnements de cloud hybride

La dernière acquisition d'IBM, la société israélienne Databand.ai, aide les entreprises à repérer les "mauvaises données" à la source, notamment les erreurs, et les défaillances du pipeline

IBM aide les entreprises à transférer leurs applications mainframe vers le cloud, en lançant IBM Z as-a-service sur IBM Cloud et IBM Wazi as-a-Service, ainsi que IBM Z and Cloud Modernization Stack