IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

PostgreSQL Discussion :

Supabase annonce la mise en libre accès de Postgres-wasm, serveur PostgreSQL qui fonctionne dans un navigateur


Sujet :

PostgreSQL

  1. #1
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Bruno
    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    mai 2019
    Messages
    1 130
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : High Tech - Produits et services télécom et Internet

    Informations forums :
    Inscription : mai 2019
    Messages : 1 130
    Points : 22 843
    Points
    22 843
    Par défaut Supabase annonce la mise en libre accès de Postgres-wasm, serveur PostgreSQL qui fonctionne dans un navigateur
    PostgreSQL : Supabase annonce la mise en libre accès de Postgres-wasm,
    un serveur PostgreSQL qui fonctionne dans un navigateur

    Supabase a annoncé la mise en libre accès de postgres-wasm. Postgres-wasm est un serveur PostgreSQL qui fonctionne dans un navigateur. Il offre une suite complète de fonctionnalités, notamment la persistance de l'état dans le navigateur, la restauration à partir de pg_dump et la réplication logique à partir d'une base de données distante. « Aujourd'hui, nous mettons en libre accès postgres-wasm avec nos amis de Snaplet », a déclaré Mark Burggraf, ingénieur chez Supabase dans un post publié le 3 octobre.

    Postgres est l'un des systèmes de gestion des bases de données open source les plus avancés. Il est riche en fonctionnalités, avec des types de données robustes, une indexation puissante et un large éventail de fonctions intégrées que peuvent être utilisé pour simplifier la pile de données et permettre aux développeurs de se concentrer sur la création de son application. Postgres est plus qu'une base de données relationnelle, il a évolué pour devenir votre plateforme de données de confiance. Il dispose de :

    • une base de données relationnelle ;
    • une base de données documentaire avec un support JSON complet ;
    • un support géospatial ;
    • partitionnement pour les données de séries chronologiques.

    Nom : PostgreSQLB.jpg
Affichages : 16500
Taille : 17,7 Ko

    Supabase n’est pas premier à faire fonctionner Postgres dans un navigateur - ce titre revient à l'équipe de Crunchy Data qui a partagé sa version sur HN il y a un mois. Dans son désir de développer une version open source de la version propriétaire de Crunchy Data, Supabase s’est associé à Snaplet pour construire Postgres-wasm. Snaplet fournit aux développeurs des données précises pour la production et des bases de données de prévisualisation sur lesquelles ils peuvent coder, afin qu'ils puissent se concentrer sur l'expédition. Il est possible d’utiliser Snaplet pour cloner les environnements Supabase.

    Environnements de clonage de Supabase

    Clonez les données de production de Supabase, sans informations personnelles, vers un environnement de développement. La « parité d'environnement » est un terme introduit par la « méthodologie des applications à 12 facteurs » qui demandait aux développeurs de conserver des environnements aussi similaires que possible afin d'avoir la certitude que si cela « fonctionnait sur ma machine », cela fonctionnerait en production.

    Si vos environnements de développement, de test et de production sont différents, vous perdez la capacité de prédire avec précision comment votre changement de code va se comporter en production. Cette confiance dans le code destiné à la production est essentielle pour le type de livraison continue et de déploiement rapide qui permet aux applications et à leurs équipes de développement de prospérer dans le cloud. Voici, ci-dessous, une vidéo dans laquelle Peter Pistorius, fondateur de Snaplet, montre le processus :

    Snaplet fournit aux développeurs des données précises pour la production et des bases de données de prévisualisation sur lesquelles ils peuvent coder, afin qu'ils puissent se concentrer sur l’essentiel.


    Il s'agit de PostgreSQL, exécuté dans une machine virtuelle à l'intérieur du navigateur. Psql, l'outil de ligne de commande PostgreSQL, peut être utilisé pour interagir avec la base de données.

    Pour l'exécuter localement :

    Code : Sélectionner tout - Visualiser dans une fenêtre à part
    1
    2
    3
    4
    5
    6
    7
    8
    9
    10
    11
    # From Snaplet Repo
    git clone git@github.com:snaplet/postgres-wasm.git
    cd postgres-browser/packages/pg-browser
    npx serve
     
    # From Supabase Fork
    git clone git@github.com:supabase-community/postgres-wasm.git
    cd postgres-wasm
    git checkout web
    cd packages/supabrowser
    npx serve
    postgres-wasm pèse actuellement environ 30 Mo. Donc, à ce stade, l'exécution de Postgres dans le navigateur n'est pas idéale pour les cas d'utilisation générale. Il y a cependant beaucoup de potentiel. Une machine virtuelle (MV) intégrable est créée à l'aide de Buildroot. La MV est un build Linux avec Postgres installé.

    Le but de ce processus de construction est de produire un dossier contenant un système de fichiers Linux complet qui sera monté et servi par v86.

    Construire et lancer le conteneur pour exécuter Buildroot

    ./build.sh
    Modifiez la configuration et sauvegardez-la sur l'hôte.

    # Linux system config
    # Launch menuconfig
    make menuconfig
    # Save the changes back to the host
    cp .config /config/.config

    # Linux kernel config
    # IMPORTANT: If it's the first time you run this command,
    # exit the linux-menuconfig when it opens and copy the host file by running
    # cp /pg-browser/board/pg-browser/linux.conf ./output/build/linux-5.17.15/.config
    # then you can go back to "make linux-menuconfig" to edit this configuration
    # Launch menuconfig
    make linux-menuconfig
    # Save the changes back to the host
    cp output/build/linux-5.17.15/.config /config/board/pg-browser/linux.conf

    Construire le dossier du système de fichiers :

    makeEnsuite la MV doit être exécutée dans un navigateur. WebAssembly (parfois abrégé Wasm) définit un format de code binaire portable et un format de texte correspondant pour les programmes exécutables ainsi que des interfaces logicielles pour faciliter les interactions entre ces programmes et leur environnement hôte.

    L'objectif principal de WebAssembly est de permettre la réalisation d'applications performantes sur des pages Web, « mais il ne fait pas de suppositions spécifiques au Web et ne fournit pas de fonctionnalités spécifiques au Web, il peut donc être utilisé dans d'autres environnements également ». C'est un standard ouvert qui vise à supporter n'importe quel langage sur n'importe quel système d'exploitation et, en pratique, tous les langages les plus populaires ont déjà au moins un certain niveau de support. Supabase utilise v86 pour exécuter sa MV à l'intérieur du navigateur.

    Proxy réseau

    Exécuter Postgres dans un navigateur est génial, mais s'y connecter avec PgAdmin est encore mieux. Malheureusement, les navigateurs bloquent l'accès au réseau TCP de la MV. Pour contourner cela, Supabase fait passer le trafic par des websockets. Ils utilisent un fork de Websockproxy qui permet à l'émulateur de communiquer avec Internet en convertissant les données envoyées sur un port websocket en paquets TCP. Le fork de Websockproxy ajoute la possibilité de tunneliser le serveur Postgres.

    WASM

    La première chose à souligner est que la mise en œuvre de Supabase n'est pas purement WASM. Ils ont essayé de compiler Postgres pour WASM directement à partir de la source, mais c'était plus compliqué que prévu. Le post HN de Crunchy a fourni quelques indices sur l'approche qu'ils ont prise, qui était de virtualiser une machine dans le navigateur. Supabase a également suivi cette stratégie et a opté pour v86 qui émule un CPU et un matériel compatible x86 dans le navigateur.

    Erreurs de segfault de PostgreSQL 14

    Supabase a rapidement fait fonctionner PostgreSQL 13.3 en utilisant une version obsolète de Buildroot. Mais la version PG14+ ne voulait pas démarrer, donnant un segfault pendant l'initialisation. L'équipe à essayé :

    • de copier manuellement les fichiers de construction pour PG14 dans la ou les anciennes versions de Buildroot ;
    • construire avec les (nombreuses) copies plus récentes de Buildroot ;
    • ajustement des paramètres du noyau et de l'environnement, comme la quantité de mémoire allouée à l'émulateur, etc.

    Finalement, Fabian, le créateur de v86, a suggéré que l'équipe Supabase désactive la compilation JIT pour v86 et cela a résolu le problème. Il a déterminé qu'il s'agissait d'un bogue dans v86 et a publié une mise à jour qui le corrige. Le passage de Postgres de posix à la gestion de la mémoire sysv a également résolu le problème pour la version actuelle de v86.

    Optimisation du temps de démarrage et de la taille des images

    Avec PG14 fonctionnant dans l'émulateur, nous nous sommes concentrés sur les performances. La taille de l'image de l'émulateur était trop importante pour un outil basé sur un navigateur. Même avec nos meilleurs efforts, un instantané compressé dépassait les 30 mb - une charge utile assez importante à télécharger avant de pouvoir voir une quelconque interaction. Supabase a résolu ce problème en ne démarrant qu'une image Linux minimale, puis en chargeant dynamiquement le reste de la VM via HTTPS après l'initialisation.

    Pour ce faire, Snaplet monte un système de fichiers 9P compressé dans la MV. 9P fournit un script Python qui prend un dossier de système de fichiers, renomme chaque fichier avec un nom à 8 caractères et produit un fichier filesystem.json représentant une structure imbriquée avec des fichiers, des noms de fichiers originaux, des tailles, etc. Nous copions ensuite cette sortie compressée sur la VM. Snaplet a modifié la ligne de commande du noyau et les paramètres de démarrage de v86 pour démarrer directement à partir du système de fichiers 9P, et a même placé le fichier noyau dans le système de fichiers p9. Tous les fichiers non essentiels sont chargés de manière asynchrone par HTTPS dans le navigateur selon les besoins.

    Source : Supabase

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?

    Voir aussi :

    PostgreSQL aurait commencé à travailler sur le support de la compression Zstandard, pour compléter toutes les possibilités de LZ4 que l'on trouve actuellement dans PostgreSQL 14

    PostgreSQL 10 est disponible en téléchargement : quelles sont les nouveautés de la dernière version du SGBD libre ?

    Disponibilité générale de PostgreSQL 11 : un aperçu des principales fonctionnalités du SGBDRO libre

    OpenZFS 2.0 est disponible avec la prise en charge de Linux et FreeBSD et apporte de nouvelles fonctionnalités comme la compression ZStandard

    Ubuntu 18.10 est disponible, embarque GNOME 3.30 pour une nouvelle apparence et s'installe plus vite grâce à l'algorithme de compression Zstandard
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre émérite
    Inscrit en
    janvier 2006
    Messages
    701
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : janvier 2006
    Messages : 701
    Points : 2 585
    Points
    2 585
    Par défaut Tiens donc
    Tiens donc, toujours pas de message de SQL Pro pour nous expliquer que SQL Server et Oracle font ça bien mieux depuis des millénaires...

    Ah ben non c'est vrai, il n'y a pas encore d'équivalent propriétaire de postgres-wasm

    Comme quoi ça a du bon le logiciel libre, ça permet d'adapter un logiciel à un nouvel environnement...

  3. #3
    Membre habitué
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    mai 2003
    Messages
    73
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : mai 2003
    Messages : 73
    Points : 128
    Points
    128
    Par défaut Excellent 👍
    Excellent 👌
    +--------------------------------------------------+
    Avec le TGV Marseille est devenue la banlieue de paris,
    Et avec Internet le monde est de plus en plus petit,
    Mais ce n'est pas une raison pour aller polluer
    L'espace
    +--------------------------------------------------+

  4. #4
    Modérateur
    Avatar de Waldar
    Homme Profil pro
    Customer Success Manager @Vertica
    Inscrit en
    septembre 2008
    Messages
    8 310
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 45
    Localisation : France, Val de Marne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Customer Success Manager @Vertica
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2008
    Messages : 8 310
    Points : 17 369
    Points
    17 369
    Par défaut
    Question (qui n'est pas un troll) : à quoi ça peut bien servir ?

  5. #5
    Membre chevronné
    Homme Profil pro
    Ingénieur avant-vente
    Inscrit en
    septembre 2020
    Messages
    448
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur avant-vente

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2020
    Messages : 448
    Points : 1 977
    Points
    1 977
    Par défaut
    Citation Envoyé par esperanto Voir le message
    Tiens donc, toujours pas de message de SQL Pro pour nous expliquer que SQL Server et Oracle font ça bien mieux depuis des millénaires...

    Ah ben non c'est vrai, il n'y a pas encore d'équivalent propriétaire de postgres-wasm

    Comme quoi ça a du bon le logiciel libre, ça permet d'adapter un logiciel à un nouvel environnement...
    Disons quand-même que le wasm n'est pas le game changer qui va permettre à pgSQL de dominer le marché. Déjà qu'il devrait y avoir un enfer spécial pour les développeurs qui utilisent SQL Server en mode LocalDB ou pire encore : en mode Express directement installé sur la machine cliente !

  6. #6
    Membre émérite
    Inscrit en
    janvier 2006
    Messages
    701
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : janvier 2006
    Messages : 701
    Points : 2 585
    Points
    2 585
    Par défaut Réponses
    Citation Envoyé par Waldar Voir le message
    Question (qui n'est pas un troll) : à quoi ça peut bien servir ?
    Sur le site même du projet ils parlent d'un moyen de faire des tutoriels ou des démos. En gros tu développes une appli en PostgreSQL, et tu obtiens un moyen de déployer sur un serveur web une version qui va s'exécuter côté client avec des données différentes pour chaque utilisateur, puisque conservées localement.
    ça peut servir aussi à une appli web pour conserver des données côté client, mieux que des cookies (limités en volume), puisque les applis web n'ont normalement pas accès au disque local pour des raisons évidentes de sécurité.
    Par contre bien sûr ce n'est pas aussi puissant que du PostgreSQL natif, il vaudra mieux que le volume de données reste assez faible quand même.
    Et surtout: apparemment il n'est pas encore possible de se connecter à cette base de données depuis une autre application, c'est quand même une forte limitation.

    Citation Envoyé par Jeff_67 Voir le message
    Disons quand-même que le wasm n'est pas le game changer qui va permettre à pgSQL de dominer le marché.
    A l'heure où la mode est à considérer que toute application doit tourner dans le navigateur plutôt que de façon autonome, je n'en suis pas si sûr.

  7. #7
    Membre chevronné
    Homme Profil pro
    Ingénieur avant-vente
    Inscrit en
    septembre 2020
    Messages
    448
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur avant-vente

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2020
    Messages : 448
    Points : 1 977
    Points
    1 977
    Par défaut
    Citation Envoyé par esperanto Voir le message
    A l'heure où la mode est à considérer que toute application doit tourner dans le navigateur plutôt que de façon autonome, je n'en suis pas si sûr.
    De base, pgSQL est bien trop lourd pour faire office de BDD embarquée. C'est toujours moins pire que SQL Server, mais bon quand-même.

    Peut-être que Firebird sera dispo un jour en version Webassembly, qui sait ?

  8. #8
    Rédacteur

    Avatar de SQLpro
    Homme Profil pro
    Expert bases de données / SQL / MS SQL Server / Postgresql
    Inscrit en
    mai 2002
    Messages
    21 301
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Expert bases de données / SQL / MS SQL Server / Postgresql
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : mai 2002
    Messages : 21 301
    Points : 51 007
    Points
    51 007
    Billets dans le blog
    1
    Par défaut
    Je vais sous surprendre, mais je suis assez pour ce genre de chose... !

    En effet, PostGreSQL n'a pas à remplacer Oracle ou SQL Server pour les grosses bases de données d'entreprise. Mais permettre d'utiliser un SGBD qui interagirait avec la navigateur web, me parait pas si mal que cela à une époque ou de plus en plus d'application sont en mode client léger, ne serait ce que pour gérer ses marques pages ou ses mots de passe...

    Évidemment je préférerait que cela soit fait aussi dans Mozilla Thunderbird en remplacement de cette saloperie bugué qu'est la base SQLlite et ses corruptions systématiques....

    A +
    Frédéric Brouard - SQLpro - ARCHITECTE DE DONNÉES - expert SGBDR et langage SQL
    Le site sur les SGBD relationnels et le langage SQL: http://sqlpro.developpez.com/
    Blog SQL, SQL Server, SGBDR : http://blog.developpez.com/sqlpro
    Expert Microsoft SQL Server - M.V.P. (Most valuable Professional) MS Corp.
    Entreprise SQL SPOT : modélisation, conseils, audit, optimisation, formation...
    * * * * * Expertise SQL Server : http://mssqlserver.fr/ * * * * *

  9. #9
    Membre habitué
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    mai 2003
    Messages
    73
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : mai 2003
    Messages : 73
    Points : 128
    Points
    128
    Par défaut Contribue !
    Si tu trouves Sqlite buggé, tu peux contribuer ! C’est la force de l’open source.

    Parler de SQLlite alors que le sujet parle de postgresql, c’est quand même aller un peu loin non ?

    SQLlite Ayant plutôt conçu pour des systèmes embarqués et / ou légers.

    Postgresql a vraiment évolué dans le bon sens , c’est grâce en partie à Mysql qui ne supportait pas les transactions au début. Toutes ces innovations récentes et une stabilité à toute épreuves font de postgresql un système de choix surtout par rapport à Oracle vieillissant, en perte de vitesse qui a raté totalement le virage du Cloud, tout le contraire de M$ par exemple qui avec des base de données dans le cloud azure interrogeables en Sql ou nosql prend des part de marché.

    Longue vie à postgres !
    +--------------------------------------------------+
    Avec le TGV Marseille est devenue la banlieue de paris,
    Et avec Internet le monde est de plus en plus petit,
    Mais ce n'est pas une raison pour aller polluer
    L'espace
    +--------------------------------------------------+

  10. #10
    Rédacteur

    Avatar de SQLpro
    Homme Profil pro
    Expert bases de données / SQL / MS SQL Server / Postgresql
    Inscrit en
    mai 2002
    Messages
    21 301
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Expert bases de données / SQL / MS SQL Server / Postgresql
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : mai 2002
    Messages : 21 301
    Points : 51 007
    Points
    51 007
    Billets dans le blog
    1
    Par défaut
    Citation Envoyé par nickylarson Voir le message
    ...
    Postgresql a vraiment évolué dans le bon sens , c’est grâce en partie à Mysql qui ne supportait pas les transactions au début. Toutes ces innovations récentes et une stabilité à toute épreuves font de postgresql un système de choix surtout par rapport à Oracle vieillissant, en perte de vitesse qui a raté totalement le virage du Cloud, tout le contraire de M$ par exemple qui avec des base de données dans le cloud azure interrogeables en Sql ou nosql prend des part de marché.

    Longue vie à postgres !
    Je partage assez cette analyse et même si je critique violemment PG, je dois dire que c'est le seul SGBDR un peu sérieux, pour le marché des petites à moyenne bases (jusqu'à quelques centaines de Go, une centaine d'utilisateurs, des requêtes pas trop complexes) et pour les collectivité locale pour l'excellence de la cartouche spatiale... Quand je voit le nombre de comptabilités et de payes sous Oracle ou SQL Server, je me dis que c'est du gâchis....

    A +
    Frédéric Brouard - SQLpro - ARCHITECTE DE DONNÉES - expert SGBDR et langage SQL
    Le site sur les SGBD relationnels et le langage SQL: http://sqlpro.developpez.com/
    Blog SQL, SQL Server, SGBDR : http://blog.developpez.com/sqlpro
    Expert Microsoft SQL Server - M.V.P. (Most valuable Professional) MS Corp.
    Entreprise SQL SPOT : modélisation, conseils, audit, optimisation, formation...
    * * * * * Expertise SQL Server : http://mssqlserver.fr/ * * * * *

  11. #11
    Membre émérite
    Inscrit en
    janvier 2006
    Messages
    701
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : janvier 2006
    Messages : 701
    Points : 2 585
    Points
    2 585
    Par défaut N'empêche
    Citation Envoyé par SQLpro Voir le message
    même si je critique violemment PG,
    N'empêche, la remarque de l'intervenant précédent reste valable: c'est facile de critiquer, mais c'est bien plus compliqué d'apporter soi-même une réponse à ses propres critiques.
    Si tu trouves un bug dans Postgres et que tu envoies un patch, je doute qu'ils le refusent.
    Si tu n'es pas d'accord avec leurs choix techniques, tu peux faire comme ici et proposer ta propre version. Surtout que tu décris souvent les choix techniques d'Oracle ou de SQL Server, sachant qu'ils ne sont pas brevetés si tu les connais si bien alors tu devrais pouvoir les reproduire.
    C'est ça le vrai avantage du libre, même si Oracle ou SQL Server ont des versions gratuites, elles ne pourront jamais faire mieux sur ce point, quelles que soient leurs qualités par ailleurs.

  12. #12
    Rédacteur

    Avatar de SQLpro
    Homme Profil pro
    Expert bases de données / SQL / MS SQL Server / Postgresql
    Inscrit en
    mai 2002
    Messages
    21 301
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Expert bases de données / SQL / MS SQL Server / Postgresql
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : mai 2002
    Messages : 21 301
    Points : 51 007
    Points
    51 007
    Billets dans le blog
    1
    Par défaut
    Citation Envoyé par esperanto Voir le message
    N'empêche, la remarque de l'intervenant précédent reste valable: c'est facile de critiquer, mais c'est bien plus compliqué d'apporter soi-même une réponse à ses propres critiques.
    Si tu trouves un bug dans Postgres et que tu envoies un patch, je doute qu'ils le refusent......
    Doute comme tu veux mais deux fois j'ai envoyé un bug, deux fois je me suis fait recalé... La première fois c'était sur l'impossibilité de faire un FULL OUTER JOIN... la réponse de Tom Lane a été : "il faut impérativement un index.... " Ben voyons ! Evidemment la communauté lui a envoyé une volée de bois vert mais la correction à pris de nombreux mois.
    Autre bug dans une des vues INFORMATION_SCHEMA qui est structurellement fausse ! Réponse : ne sera jamais corrigé... Trop compliqué !

    https://www.postgresql.org/message-i...postgresql.org
    https://www.postgresql.org/message-i...0n3.nabble.com

    Par conséquent je suis plus que dubitatif sur PostGreSQL au niveau communautaire, alors que la communauté de SQL Server Microsoft est beaucoup plus à l'écoute des utilisateurs, et avec beaucoup moins de bug !
    https://feedback.azure.com/d365commu...6-000d3a4f0da0

    Alors j'ai arrêté de poster les bugs... Mais je les montre comme celui-ci :

    http://mssqlserver.fr/postgresql-vs-...ed-comparison/
    § 2 – Bugs that remains from years…

    Ou celui sur les COLLATION ICU et le LIKE !!!

    A +
    Frédéric Brouard - SQLpro - ARCHITECTE DE DONNÉES - expert SGBDR et langage SQL
    Le site sur les SGBD relationnels et le langage SQL: http://sqlpro.developpez.com/
    Blog SQL, SQL Server, SGBDR : http://blog.developpez.com/sqlpro
    Expert Microsoft SQL Server - M.V.P. (Most valuable Professional) MS Corp.
    Entreprise SQL SPOT : modélisation, conseils, audit, optimisation, formation...
    * * * * * Expertise SQL Server : http://mssqlserver.fr/ * * * * *

  13. #13
    Membre émérite
    Inscrit en
    janvier 2006
    Messages
    701
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : janvier 2006
    Messages : 701
    Points : 2 585
    Points
    2 585
    Par défaut ok
    Citation Envoyé par SQLpro Voir le message
    Doute comme tu veux mais deux fois j'ai envoyé un bug, deux fois je me suis fait recalé... [...]
    Par conséquent je suis plus que dubitatif sur PostGreSQL au niveau communautaire,
    Sur ce point je veux bien te croire, je n'ai jamais collaboré spécifiquement à cette communauté-là mais à d'autres logiciels libres et en effet ça arrive.
    D'où l'autre solution évoquée ici: publie tes modifications sur ton propre site, soit sous la forme d'un fork soit de patches, si l'auteur ne réagit pas mais que tu cites régulièrement tes interventions sur ce forum peut-être que des utilisateurs lui écriront...

  14. #14
    Rédacteur

    Avatar de SQLpro
    Homme Profil pro
    Expert bases de données / SQL / MS SQL Server / Postgresql
    Inscrit en
    mai 2002
    Messages
    21 301
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Expert bases de données / SQL / MS SQL Server / Postgresql
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : mai 2002
    Messages : 21 301
    Points : 51 007
    Points
    51 007
    Billets dans le blog
    1
    Par défaut
    Citation Envoyé par esperanto Voir le message
    Sur ce point je veux bien te croire, je n'ai jamais collaboré spécifiquement à cette communauté-là mais à d'autres logiciels libres et en effet ça arrive.
    D'où l'autre solution évoquée ici: publie tes modifications sur ton propre site, soit sous la forme d'un fork soit de patches, si l'auteur ne réagit pas mais que tu cites régulièrement tes interventions sur ce forum peut-être que des utilisateurs lui écriront...
    Je ne suis pas développeur.... Je ne maitrise pas du tout le code des applications.

    Mon job c'est de modéliser des bases de données, d'écrire des requêtes, de faire du conseil, de la formation en matière d 'exploitations des SGBDR....

    Le dernier langage de programmation pour les applications, que j'ai appris c'était ADA....

    Maintenant si tu me dis que le noyau PG est en ADA, je veux bien regarder !

    A +
    Frédéric Brouard - SQLpro - ARCHITECTE DE DONNÉES - expert SGBDR et langage SQL
    Le site sur les SGBD relationnels et le langage SQL: http://sqlpro.developpez.com/
    Blog SQL, SQL Server, SGBDR : http://blog.developpez.com/sqlpro
    Expert Microsoft SQL Server - M.V.P. (Most valuable Professional) MS Corp.
    Entreprise SQL SPOT : modélisation, conseils, audit, optimisation, formation...
    * * * * * Expertise SQL Server : http://mssqlserver.fr/ * * * * *

  15. #15
    Membre émérite
    Inscrit en
    janvier 2006
    Messages
    701
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : janvier 2006
    Messages : 701
    Points : 2 585
    Points
    2 585
    Par défaut
    Citation Envoyé par SQLpro Voir le message
    Je ne suis pas développeur.... Je ne maitrise pas du tout le code des applications.

    Mon job c'est de modéliser des bases de données, d'écrire des requêtes, de faire du conseil, de la formation en matière d 'exploitations des SGBDR....
    Je le sais, c'est bien pour ça que quand j'ai écrit cette intervention, je ne savais pas que tu avais essayé de contribuer. Surtout que tu ne l'avais jamais dit auparavant. Par contre je n'ai pas émis de doute quand tu as dit l'avoir fait.

    Mais il reste une autre solution: si j'ai bien compris tu es aussi chef d'entreprise, tu as donc la possibilité de recruter un développeur (éventuellement en freelance si c'est pour des interventions très courtes), le moteur étant en C un bon développeur C devrait être capable de faire ce que tu lui demandes si c'est expliqué correctement (mais attention, il ne connaît peut-être pas aussi bien que toi le modèle SQL donc tu devras certainement expliquer beaucoup)
    Quand j'ai suggéré de faire un fork, ça ne voulait pas forcément dire que c'était à toi d'écrire le code. Par contre si c'est toi qui fais les spécifications, alors ce sera à toi d'en assurer l'hébergement (ou via un prestataire externe)
    A la clé un logiciel qui correspond mieux à tes besoins. Alors oui c'est un investissement à calculer, à toi de voir si ça compensera ce que les bugs dont tu parles te coûtent au quotidien.
    L'open source, ce n'est pas forcément du bénévolat ou des dons: parfois les utilisateurs paient un développeur pour une fonction dont ils ont besoin. Je le sais, je fais parfois des interventions de ce genre (mais pas dans le domaine des SGBD et pas non plus en C, je ne suis donc pas en train de te faire une offre, juste de t'expliquer le principe)

  16. #16
    Rédacteur

    Avatar de SQLpro
    Homme Profil pro
    Expert bases de données / SQL / MS SQL Server / Postgresql
    Inscrit en
    mai 2002
    Messages
    21 301
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Expert bases de données / SQL / MS SQL Server / Postgresql
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : mai 2002
    Messages : 21 301
    Points : 51 007
    Points
    51 007
    Billets dans le blog
    1
    Par défaut
    Citation Envoyé par esperanto Voir le message
    ...si j'ai bien compris tu es aussi chef d'entreprise, tu as donc la possibilité de recruter un développeur (éventuellement en freelance si c'est pour des interventions très courtes), le moteur étant en C un bon développeur C devrait être capable de faire ce que tu lui demandes si c'est expliqué correctement (mais attention, il ne connaît peut-être pas aussi bien que toi le modèle SQL donc tu devras certainement expliquer beaucoup)
    Bref quelques mois de travail, avec un coût de 6 000 € sans aucun retour sur investissement, soit 25 000 € en pure perte ! Bien plus cher qu'une licence SQL Server avec 4 cœurs (7 000 €) dont les performances sont bien au delà de PostGreSQL et donc les fonctionnalités sont incommensurablement plus étendues...

    Aucun chef d'entreprise n'a à ma connaissance en France fait ce genre d'investissement ! Je te laisse à tes doux rêves...

    A +
    Frédéric Brouard - SQLpro - ARCHITECTE DE DONNÉES - expert SGBDR et langage SQL
    Le site sur les SGBD relationnels et le langage SQL: http://sqlpro.developpez.com/
    Blog SQL, SQL Server, SGBDR : http://blog.developpez.com/sqlpro
    Expert Microsoft SQL Server - M.V.P. (Most valuable Professional) MS Corp.
    Entreprise SQL SPOT : modélisation, conseils, audit, optimisation, formation...
    * * * * * Expertise SQL Server : http://mssqlserver.fr/ * * * * *

  17. #17
    Rédacteur

    Avatar de SQLpro
    Homme Profil pro
    Expert bases de données / SQL / MS SQL Server / Postgresql
    Inscrit en
    mai 2002
    Messages
    21 301
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Expert bases de données / SQL / MS SQL Server / Postgresql
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : mai 2002
    Messages : 21 301
    Points : 51 007
    Points
    51 007
    Billets dans le blog
    1
    Par défaut
    Citation Envoyé par esperanto Voir le message
    ... je ne savais pas que tu avais essayé de contribuer...
    Figure toi que j'ai même essayé d'implanter les "temporal table" dans PostGreSql il y a plus de 15 ans... Mais pour cela il fallait du financement (au moins 1 million d'euros) car le projet c'était environ 12 années hommes. Donc, nous avons monté un dossier avec un chercheur de l'INRIA et contacté l'ANVAR ainsi que des grosses boites (THALES, SAFRAN, EUROCOPTER...) mais la réponse a été, du côté des grosses boites : jamais on utilisera PostGreSQL pour des applications critiques, et du côte de l'ANVAR, ça sert à rien votre truc...

    Maintenant c'est dans la norme SQL et l’objet de bases de données NoSQL spécialisées dites "time series..." et présent dans SQL Server...

    Nom : ConcoursAnvarTableTemporelles.jpg
Affichages : 64
Taille : 181,9 Ko

    Heureusement que je dis pas tout.. Sinon je ferais rien ! Et je préfère cela à ceux qui disent tout et surtout n'importe quoi par intégrisme et qui ne font strictement rien !

    A +
    Frédéric Brouard - SQLpro - ARCHITECTE DE DONNÉES - expert SGBDR et langage SQL
    Le site sur les SGBD relationnels et le langage SQL: http://sqlpro.developpez.com/
    Blog SQL, SQL Server, SGBDR : http://blog.developpez.com/sqlpro
    Expert Microsoft SQL Server - M.V.P. (Most valuable Professional) MS Corp.
    Entreprise SQL SPOT : modélisation, conseils, audit, optimisation, formation...
    * * * * * Expertise SQL Server : http://mssqlserver.fr/ * * * * *

  18. #18
    Membre émérite
    Inscrit en
    janvier 2006
    Messages
    701
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : janvier 2006
    Messages : 701
    Points : 2 585
    Points
    2 585
    Par défaut Tes contributions
    Bon, entre temps j'ai regardé plus en détail les rapports de bug que tu as envoyés à l'équipe Postgresql

    https://www.postgresql.org/message-i...postgresql.org
    Pour celui-là je te trouve sévère: ils ne t'ont pas "recalé", ils ont admis l'erreur mais ont jugé la correction non prioritaire.
    Vu que tu n'as ni payé une licence ni proposé de contribuer financièrement (ou au moins, d'acheter un contrat de support), tu n'es pas en position de juger de ce qui est prioritaire ou pas pour eux. Rappelons une clause de la licence Postgres (note, je mets les majuscules juste pour respecter la citation, pas pour crier):
    THE UNIVERSITY OF CALIFORNIA SPECIFICALLY DISCLAIMS ANY WARRANTIES, [...] HAS NO OBLIGATIONS TO PROVIDE MAINTENANCE, SUPPORT, UPDATES, ENHANCEMENTS, OR MODIFICATIONS.
    Cette clause existe, sous une forme ou sous une autre, dans toutes les licences de logiciels libres: tu es totalement libre de faire ce que tu veux du logiciel mais en contrepartie son auteur exclut toute responsabilité et toute obligation envers toi.
    Bien sûr cette clause existe aussi dans beaucoup de licences propriétaires... sauf qu'elles sont plus difficiles à opposer à un tribunal étant donné que tu as un contrat avec le fournisseur, ce qui n'est pas le cas quand tu télécharges un logiciel sans même laisser tes coordonnées.
    Peut-être que si tu avais proposé de payer, ils auraient pu passer ça en prioritaire. Évidemment tu vas me dire qu'on ne paie pas pour une correction de bug... pour un logiciel pour lequel on a payé une licence, ça fait alors partie du service après-vente. Mais ici il n'y a pas eu de vente, donc ils n'ont aucune obligation envers qui que ce soit.

    https://www.postgresql.org/message-i...0n3.nabble.com
    Là j'admets que je suis plus mitigé. Je reconnais que tu as fait preuve d'ouverture en suggérant que ce soit une option au cas où il y aurait des problèmes de compatibilité. Quant à leur réponse concernant l'usage de l'héritage de tables, je la comprends mais j'ai un doute sur lequel tu peux sans doute m'éclairer.
    Corrige-moi si je me trompe, mais il me semble que la notion d'héritage de tables (et non de types) fait tout de même partie de la norme SQL 3, même si d'autres SGBDR ont choisi de ne pas l'implémenter, j'imagine qu'elle est optionnelle. Si oui, comme tu dis que tu connais la norme par cœur, pourrais-tu regarder s'il y est fait référence au nom des contraintes en cas d'héritage?
    Parce qu'en occurrence, le problème soulevé dans leur réponse existe bien: quand une table B hérite d'une table A, le SGBD va recopier tous ses champs et ses contraintes, tout en offrant d'en ajouter d'autres. D'après la norme, existe-t-il une règle concernant le nom des contraintes recopiées pendant un héritage?
    A défaut, pour pouvoir activer l'option que tu proposes, il faudrait soit désactiver l'héritage de tables (mais ce n'est peut-être pas possible du fait de l'implémentation je ne sais pas) ou alors ajouter un suffixe aux noms de contraintes (et est-on conforme à la norme dans ce cas?)

    Par conséquent je suis plus que dubitatif sur PostGreSQL au niveau communautaire, alors que la communauté de SQL Server Microsoft est beaucoup plus à l'écoute des utilisateurs, et avec beaucoup moins de bug !
    https://feedback.azure.com/d365commu...6-000d3a4f0da0
    Première réponse sur ce lien: envoyée il y a 3 ans, réponse de la société il y a 7 mois. ça c'est de la réactivité! En général quand on cite un lien on s'assure qu'il ne prouve pas le contraire de ce qu'on raconte...

    Citation Envoyé par SQLpro Voir le message
    Bref quelques mois de travail, avec un coût de 6 000 € sans aucun retour sur investissement, soit 25 000 € en pure perte ! Bien plus cher qu'une licence SQL Server avec 4 cœurs (7 000 €) dont les performances sont bien au delà de PostGreSQL et donc les fonctionnalités sont incommensurablement plus étendues...
    Sauf que le développement tu le paies une fois, alors que tes clients utilisant SQL Server vont devoir acheter chacun leur propre licence. Pour le retour sur investissement à toi d'adapter tes prix en conséquence.
    Rappelons quand même que libre ne veut pas dire totalement gratuit. Le développement de nouvelles fonctions contre rémunération fait partie intégrante de certains modèles commerciaux de l'open source. Ou, pour le cas des bugs, ça devrait faire partie d'un contrat de support.
    Maintenant si la seule chose qu'ils peuvent espérer en retour c'est qu'on leur ressorte les vieux bugs 5 ans plus tard, je comprends qu'ils hésitent...

Discussions similaires

  1. Réponses: 2
    Dernier message: 30/08/2011, 15h16
  2. mettre une box en libre accès
    Par guismoman33 dans le forum Hardware
    Réponses: 6
    Dernier message: 16/09/2008, 19h35
  3. Problème mise à jour basse accès
    Par pochmag dans le forum Accès aux données
    Réponses: 4
    Dernier message: 02/03/2007, 23h00

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo