Oracle atteint ses objectifs de chiffre d'affaires grâce à l'essor de Cerner et à la force du cloud, la société prévoit une croissance comprise entre 21 % et 23 % au deuxième trimestre

Oracle a atteint les objectifs de Wall Street pour le chiffre d'affaires du premier trimestre, le fabricant de logiciels d'entreprise commençant à récolter les fruits de l'acquisition de la société informatique de santé Cerner.

La demande pour ses services cloud est également restée forte, ce qui a conduit à une augmentation de 45 % des revenus du segment à 3,6 milliards de dollars, y compris la contribution de Cerner.

Avec le travail hybride qui gagne du terrain dans le monde entier, Oracle a cherché à renforcer ses offres de cloud dans le but de rattraper ses rivaux plus importants, Azure de Microsoft et AWS d'Amazon.

"L'avantage d'Oracle est sa fiabilité. Je vois là une opportunité pour Oracle de préserver sa base de clients alors qu'ils déplacent leurs processus vers le cloud", a déclaré John Freeman, vice-président de la recherche sur les actions chez CFRA Research.

Cerner a contribué à hauteur de 1,4 milliard de dollars au cours du trimestre, quelques mois après son rachat dans le cadre d'une opération qui a permis de débloquer des masses de données provenant de l'une des plus grandes entreprises américaines d'informatique médicale et d'attirer davantage de clients vers sa plate-forme cloud.

Le coup de pouce de Cerner a permis d'amortir l'impact du ralentissement des dépenses des entreprises, qui sont devenues économes face à une inflation élevée et à un dollar américain en hausse.

Nom : Cerner_Oracle.png
Affichages : 78399
Taille : 47,0 Ko

Sur la base d'un taux de change constant, Oracle prévoit une croissance du chiffre d'affaires comprise entre 21 % et 23 % au deuxième trimestre.

Oracle a annoncé un bénéfice ajusté de 1,03 $ par action, contre une estimation de 1,07 $ de l'IBES de Refinitiv, mais a déclaré que le chiffre aurait été supérieur de 8 cents sans un "impact significatif" du billet vert fort.

Le revenu total a augmenté de 17,7 % pour atteindre 11,45 milliards de dollars, conformément aux estimations.

Source : Oracle

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi :

Oracle commence à supprimer des emplois dans ses effectifs mondiaux, après l'annonce des réductions de coûts allant jusqu'à 1 milliard de dollars

Oracle affirme être le premier contributeur de la version 5.18 du noyau Linux, alors que les statistiques présentées par LWN montrent Oracle à la 14e position, très loin derrière Intel et Red Hat

Oracle accepte de régler un recours collectif sur les tactiques de vente dans le cloud pour 17,5 Millions de dollars, mais nie avoir eu recours à des tactiques de ventes agressives