OVH ouvre un centre de données moins inflammable sur le site de l'incendie de 2021
la nouvelle installation sépare les batteries et l'installation électrique du centre de données

OVHcloud a inauguré lundi un nouveau centre de données à Strasbourg, sur le site de l'incendie survenu en mars 2021 qui a détruit deux installations de ce type. À cette occasion, le fournisseur français de services de cloud computing a dévoilé l'ampleur des innovations issues de son plan d'hyperrésilience, ainsi que les mesures déployées pour réduire significativement l'empreinte environnementale de ses infrastructures. OVHcloud confirme également l'ouverture de 15 sites d'ici 2024, afin de fournir à ses clients des solutions IaaS (Infrastructure-as-a-Service) et PaaS (Platform-as-a-service) innovantes dans un cadre de confiance et durable.

OVHcloud lance SBG5 : un centre de données hyperrésilient et durable

« Dans un marché en plein essor, OVHcloud se distingue par sa capacité à déployer des solutions innovantes avec le meilleur rapport qualité-prix, tout en en répondant aux plus hauts standards de sécurité et en en déployant un modèle respectueux de nos enjeux environnementaux. L'ouverture du SBG5 est un symbole fort de cette stratégie industrielle, qui nous permet de défendre les valeurs européennes d'un cloud ouvert, de confiance et durable, et ce, auprès de nos clients du monde entier », a déclaré lundi Michel Paulin, PDG d'OVHcloud, dans le cadre de l'ouverture du nouveau centre de données de l'entreprise à Strasbourg.

Nom : ez.png
Affichages : 970
Taille : 368,2 Ko

« Notre ancrage local et notre investissement constant dans les territoires nous permettent de renforcer notre position dans les bassins d'emploi pour faire venir de nouvelles compétences », a-t-il ajouté. Selon Paulin, cette politique industrielle ambitieuse permettra à l'entreprise de développer les sites existants, de conquérir de nouvelles zones géographies, mais aussi d'adresser de nouveaux cas d'usage à travers un modèle hyperrésilient et durable. Cette nouvelle génération de centres de données, hyperrésilients et durables, d'OVHcloud devrait permettre à l'entreprise de tirer un trait sur l'incendie dévastateur de mars 2021.

L'incendie a détruit SBG2, SBG1 a été endommagé et SBG3 s'était retrouvé en danger. Les résultats préliminaires d'une enquête sur cet incendie suggèrent que l'eau qui s'est infiltrée dans un onduleur a donné le coup d'envoi, avant que l'absence d'un système d'extinction automatique, la coupure tardive de l'électricité et la conception générale du bâtiment ne contribuent à rendre SBG1 irrécupérable et à détruire SBG2. Avec le nouveau SBG5, OVHcloud a séparé les halls du centre de données de leur infrastructure de soutien. Des conteneurs d'expédition résistants au feu abritent les batteries à l'extérieur du centre de données.

En effet, SBG5 est le premier centre de données du fournisseur français de cloud computing dont la conception est issue du plan d'hyperrésilience prévu dès avril 2021, après l'incendie de 2021, et représentant un investissement de 30 millions d'euros. Le site, d'une superficie de 1 700 m2, compte 19 salles isolées bénéficiant d'une maçonnerie pour compartimenter les segments offrant une résistance au feu allant jusqu'à deux heures. Le système d'extinction au gaz est classé APSAD R13 et la détection de fumée VESDA est classée APSAD R7. Les 7 salles d'énergie et les 3 salles de batteries sont situées à l'extérieur du bâtiment.

Les deux salles abritant le kit de télécommunications qui relie le SBG5 au reste du monde ont été placées à chaque extrémité du bâtiment - une conception qui sépare physiquement les deux voies d'accès à l'installation. Les salles de réseau sont également éloignées du bâtiment principal. Tous les espaces internes sont équipés d'une paire d'appareils de détection de fumée très précoce. Des sprinkleurs (extincteurs automatiques à eau) et du gaz inerte sont disponibles pour éteindre les incendies. Bien que des liquides soient soupçonnés d'être à l'origine de l'incendie de 2021, OVHcloud continue d'utiliser le refroidissement par eau pour ses serveurs.

L'entreprise prévoit le lancement de nouveaux services de stockage

Conformément à ses engagements, OVHcloud va lancer un nouveau centre de données dédié aux sauvegardes de donnée brute (snapshots), situé à distance des sites d'exploitation des services. D'abord déployé pour les clients français, le groupe français entend étendre ce service à l'ensemble de sa gamme de solutions et de sites. En complément, il propose différents services pour faciliter la sauvegarde et la reprise après sinistre, notamment Veeam Enterprise pour la sécurisation de l'activité via la sauvegarde des charges de travail stratégiques (VMWare, serveurs physiques Windows/Linux ou NAS).

OVHcloud propose également Zerto pour la sauvegarde et la restauration des machines virtuelles dans le cadre de plans de reprise après sinistre sur des infrastructures de coud privé hébergé. Enfin, le fournisseur français de services de cloud computing lancera un nouveau service de stockage en novembre 2022 - Cold Archive. L'entreprise a déclaré qu'il s'agit d'une solution dite hyperrésistante et qu'elle l'offrirait à prix très compétitif. Ce service permettra aux entreprises de stocker sur le long terme des données dites "froides", tout en bénéficiant d'une sécurité et d'une fiabilité maximales. Selon les explications fournies par OVHcloud, le service s'appuie sur :

  • 4 minis centres de données répartis sur toute la France avec au moins 200 km de distance entre les sites. Chaque site étant interconnecté, un niveau de sauvegarde permanent est garanti par des mécanismes de redondance, quelle que soit la situation ;
  • une solution d'archivage sur bande résiliente, développée en partenariat avec IBM et Atempo. Cette solution sera commercialisée dès novembre 2022 pour offrir aux clients une solution de stockage ultra-sécurisée sur le très long terme.


Dans le but de réduire son impact environnemental, SBG5 bénéficie des principes de frugalité et d'efficacité affinés par OVHcloud depuis plus de 20 ans, notamment son système de refroidissement par eau des composants des serveurs qui participe à un ratio d'efficacité d'utilisation de l'eau (WUE) inférieur à 0,2l/kWh, soit l'équivalent d'un verre d'eau pour refroidir un serveur pendant 10 heures d'utilisation. La moyenne du WUE de l'industrie du cloud atteint 1,8l/kWh. OVHcloud se distingue par son système en circuit fermé qui, selon l'entreprise, limite le gaspillage des fluides, mais aussi par l'utilisation de refroidisseurs secs.

L'entreprise note également l'absence de climatisation dans les salles de ses serveurs. Elle affirme que ces innovations lui permettent d'atteindre un indice d'efficacité énergétique (PUE) compris entre 1,1 et 1,2, soit 36 % de moins que la moyenne du secteur (1,57) selon les estimations de 2021. Le PUE mesure la quantité d'énergie entrant dans un centre de données par rapport à la quantité consommée pour faire fonctionner le kit. Les PUE proches de 1,0 indiquent des centres de données à haute efficacité qui n'ont pas besoin d'utiliser beaucoup d'énergie pour le refroidissement et d'autres tâches opérationnelles.

En déployant un modèle qui participe à la réduction de l'énergie consommée par les systèmes de refroidissement et les ventilateurs, OVHcloud dit avoir une longueur d'avance sur les engagements de l'industrie vis-à-vis de la Commission européenne. Cet ensemble d'exigences environnementales répondrait aux plus hautes attentes du marché et ouvrirait la voie à toutes les prochaines installations du groupe.

OVHcloud prévoit d'accroître et de renforcer son implantation mondiale

Avec l'ouverture du nouveau centre de données SBG5, OVHcloud confirme le déploiement du pilier industriel de son plan d'accélération de la croissance. Celui-ci comprend l'extension des sites existants, mais aussi de nouveaux sites et de nouveaux pays :

  • un dixième centre de données (RBX10) sera ajouté au campus de Roubaix ;
  • à Gravelines, OVHcloud va déployer de nouvelles capacités avec GRA4 ;
  • une région AZ (zone de disponibilité) avec trois centres de données situés en Île-de-France sera mise en place au cours du premier semestre 2023 ;
  • en Allemagne, le campus de Limburg verra l'ouverture de LIM4 au troisième trimestre 2023 pour soutenir la croissance locale, tandis qu'un nouveau site distant sera lancé pour une ouverture en 2024 ;
  • en raison de la forte croissance en Amérique du Nord, l'entreprise prévoit d'agrandir le campus de Beauharnois, au Canada, avec son neuvième centre de données (BHS9) et d'ouvrir un nouveau centre de données à Toronto en 2023 ;
  • en Asie, une région où OVHcloud connaît également une forte croissance, le groupe déploiera son premier centre de données à Mumbai, en Inde, avant la fin de l'année, ainsi qu'un second centre de données à Singapour en 2023.


Source : OVH

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Que pensez-vous du plan selon lequel OVHcloud a conçu SBG5 ?
Pensez-vous qu'il s'agit d'un plan résilient comme le prétend OVHcloud ?
Selon vous, cela permettra-t-il à l'entreprise d'éviter à l'avenir des sinistres comme celui de mars 2021 ?
Que pensez-vous des nouveaux services de stockages proposés par OVHcloud ?

Voir aussi

OVHcloud enregistre une croissance de 14 % au premier semestre, soit un chiffre d'affaires de 382 M€, l'incendie, son IPO et ses coûts d'acquisitions récentes lui ont coûté 41 M€

Atos et OVHcloud s'associent pour accélérer le développement de l'informatique quantique, l'émulateur quantique d'Atos sera désormais disponible dans le cloud d'OVHcloud, "as a service"

OVHcloud et MongoDB s'allient pour proposer une solution facilitant l'innovation et la gouvernance des données dans le cloud grâce à une offre « MongoDB-as-a-Service »

OVHcloud, Orange et Inria rejoignent le projet de recherche français pour des clouds plus écologiques, au côtés de Davidson Consulting, Distiller est un projet financé par l'ANR

Incendie OVHcloud : vers un accord amiable à 12 M€, le recours collectif contre OVHcloud accentue la pression, et souhaite privilégier la négociation