L'Irlande inflige une amende record de 400 millions de dollars à Instagram pour des données concernant des enfants, Instagram prévoit de faire appel de l'amende

Le régulateur irlandais de la confidentialité des données a accepté de prélever une amende record de 405 millions d'euros (402 millions de dollars) contre le réseau social Instagram à la suite d'une enquête sur son traitement des données des enfants, a déclaré un porte-parole de l'organisme de surveillance.

Instagram prévoit de faire appel de l'amende, a déclaré un porte-parole de la société mère Meta Platforms Inc dans un communiqué envoyé par courriel.

L'enquête, qui a débuté en 2020, s'est concentrée sur les enfants utilisateurs âgés de 13 à 17 ans qui étaient autorisés à gérer des comptes professionnels, ce qui facilitait la publication du numéro de téléphone et/ou de l'adresse électronique de l'utilisateur.

"Nous avons adopté notre décision finale vendredi dernier et elle contient effectivement une amende de 405 millions d'euros", a déclaré le porte-parole du commissaire irlandais à la protection des données (DPC), principal régulateur de la société mère d'Instagram, Meta Platforms Inc.

Les détails complets de la décision seront publiés la semaine prochaine, a-t-il ajouté.

Instagram a mis à jour ses paramètres il y a plus d'un an et a depuis publié de nouvelles fonctionnalités pour assurer la sécurité des adolescents et la confidentialité de leurs informations, a déclaré le porte-parole de Meta.

Le porte-parole a déclaré qu'Instagram n'était pas d'accord avec le mode de calcul de l'amende et qu'il examinait attentivement la décision.

Nom : _119622135_gettyimages-1231864268.jpg
Affichages : 326
Taille : 55,0 Ko

Le DPC réglemente Facebook, Apple, Google et d'autres géants de la technologie en raison de la localisation de leur siège européen en Irlande. Elle a ouvert plus d'une douzaine d'enquêtes sur des entreprises de Meta, dont Facebook et WhatsApp.

L'année dernière, WhatsApp a été condamné à une amende record de 225 millions d'euros pour ne pas s'être conformé aux règles de l'UE en matière de données en 2018.

Le régulateur irlandais a achevé un projet de décision dans l'enquête sur Instagram en décembre et l'a partagé avec d'autres régulateurs de l'Union européenne dans le cadre du système de "guichet unique" du bloc pour la réglementation des grandes multinationales.

Source : Le régulateur irlandais de la confidentialité des données

Et vous ?

Quelle est votre opinion sur le sujet ?

Voir aussi :

Instagram est « l'application la plus invasive », selon une nouvelle étude de pCloud, la société mère Facebook vient en dleuxième position

Les réseaux sociaux devraient-ils vous permettre de transférer vos abonnés vers d'autres services ? Des experts pensent qu'une interopérabilité réduirait le niveau de confidentialité sur Internet

Instagram pour les enfants ? Mark Zuckerberg cible maintenant vos enfants, et si le milliardaire les attrape tôt, il les aura pour la vie