La version 2.0 de la norme USB4 prendra en charge des vitesses allant jusqu'à 80 Gb/s
et sera rétrocompatible avec les normes USB4 1.0, USB 3.2, USB 2.0 et Thunderbolt 3

La version 2.0 de l'USB4 est en cours de préparation et l'équipe chargée de son développement a annoncé qu'une fois lancée, elle permettra de doubler les vitesses de la spécification USB4 actuelle avec les câbles USB-C existants. La mise à jour jour permettra un fonctionnement jusqu'à 80 Gb/s, basé sur une nouvelle architecture de couche physique, en utilisant les câbles passifs USB Type-C 40Gbps existants et les câbles actifs USB Type-C 80Gbps nouvellement définis. Le groupe n'a pas fourni tous les détails sur la nouvelle norme, mais a précisé qu'elle sera rétrocompatible avec les normes USB4 1.0, USB 3.2, USB 2.0 et Thunderbolt 3.

La première version de la norme USB4 a été annoncée en septembre 2019. Cette dernière s’appuie en grande partie sur la norme Thunderbolt 3 et offre des débits maximaux similaires (jusqu’à 40 Gb/s). La norme USB4 1.0 exploite le connecteur classique USB-C et est rétrocompatible avec les normes USB antérieures, y compris l’USB 3.2 qui double la vitesse maximale d’une connexion USB (de 10 Gb/s à 20 Gb/s), l’USB 2.0 et le Thunderbolt 3 lui-même. L’USB4 1.0 permet de brancher des écrans 4K ou 8K en USB, de connecter à la chaine une série de périphériques USB variés sur le même port, en plus d'autres caractéristiques.

Trois ans après, il est temps pour la version 2.0 de la norme USB4 de prendre place. La spécification technique réelle de l'USB Implementers Forum, qui est chargé de la norme elle-même, n'a pas encore été publiée, mais les détails publiés jeudi sont un peu étonnants. L'USB Promotor Group indique qu'il prévoit de publier la nouvelle norme USB4 2.0 avant les événements USB Developer Days 2022, prévus en novembre, mais il faudra peut-être attendre quelques années avant que les nouveaux câbles, hubs, PC et appareils mobiles dotés de cette nouvelle technologie soient disponibles pour le grand public.

Nom : USB4-Version-2-80Gbps.png
Affichages : 1206
Taille : 58,1 Ko

L'USB Promotor Group - qui comprend Apple, Microsoft, Intel, HP, STM et d'autres - a annoncé dans un communiqué de presse jeudi que les câbles USB4 2.0 utiliseront le connecteur USB-C, ce qui est prévisible. Mais la nouvelle qui capte le plus l'attention est celle-ci : « l'USB4 2.0 permettra un fonctionnement jusqu'à 80 Gb/s, basé sur une nouvelle architecture de couche physique, en utilisant les câbles passifs USB Type-C 40 Gb/s existants et les câbles actifs USB Type-C 80 Gb/s nouvellement définis ». Les spécifications de l'USB-C et de l'USB Power Delivery seront mises à jour pour permettre le niveau supérieur de performance des données.

En fait, si vous disposez déjà d'un câble passif USB-C capable d'atteindre des vitesses de 40 Gb/s, vous devriez pouvoir utiliser ce même câble avec du matériel de nouvelle génération pour atteindre des vitesses allant jusqu'à 80 Gb/s. Mais la nouvelle norme introduira également un nouveau câble actif USB-C conçu spécifiquement pour des vitesses allant jusqu'à 80 Gb/s. Des mises à jour sont effectuées pour permettre un tunnelage des données USB 3.2, DisplayPort et PCIe plus performant afin de mieux profiter de l'amélioration de la bande passante. Voici un récapitulatif des caractéristiques connues pour l'instant :

  • un fonctionnement jusqu'à 80Gb/s, en utilisant les câbles passifs USB-C 40Gbps existants et les câbles actifs USB-C 80Gbps nouvellement définis ;
  • mises à jour des protocoles de données et d'affichage pour mieux utiliser l'augmentation de la bande passante disponible ;
  • les mises à jour de l'architecture de données USB permettent désormais à l'USB 3.2 de dépasser les 20 Gb/s ;
  • mise à jour pour s'aligner sur les dernières versions des spécifications DisplayPort et PCIe ;
  • rétrocompatibilité avec les nomes USB4 1.0, USB 3.2, USB 2.0 et Thunderbolt 3.


Quatre-vingts gigabits par seconde sont une grande capacité, mais la spécification n'est pas conçue pour la consacrer entièrement à une seule connexion. Il est plutôt prévu de répartir les 80 Gb/s entre différents appareils connectés à un hub ou à une station d'accueil. Selon les analystes, c'est un résultat louable, étant donné que les fabricants de systèmes proposent de plus en plus de PC dotés de quelques connecteurs USB-C qui sont suggérés comme moyen de gérer la vidéo et le stockage externe, une décision qui rend pratiquement nécessaire l'acquisition d'une station d'accueil ou d'un hub.

En ce qui concerne le nom, il peut sembler étrange d'étiqueter ce produit comme une simple "version 2.0" de l'USB4, alors que le bond en avant en matière de vitesse semble justifier le nom USB5. Toutefois, la norme prête à confusion depuis quelques années maintenant. L'USB 3.2 est en fait plusieurs normes différentes : USB 3.2 Gen 1 (alias USB 3.0 original), USB 3.2 Gen 2, USB 3.2 Gen 1×2, et USB 3.2 Gen 2×2 (qui est la norme complète de 20 Gb/s). L'USB4 a en quelque sorte simplifié les choses puisqu'il avait essentiellement les mêmes spécifications et capacités que le Thunderbolt 3.

La norme USB4 a fait l'objet de nombreuses critiques parce qu'elle nécessite des câbles spécifiques pour tirer parti de ses fonctionnalités, et les détaillants savent que les bons câbles sont vendus à un prix élevé. Mais un jour lointain, ces câbles seront bon marché et l'USB-C sera capable de transporter à la fois 80 Gb/s et 240 volts. À ce moment-là, il sera en lice pour le titre de "Un seul câble pour tous les cas" et permettra d'alimenter et de câbler toutes sortes d'appareils avec un seul connecteur. À ce propos, l'Union européenne est parvenue à un accord en juin pour faire de l'USB-C un chargeur commun pour la plupart des appareils électroniques.

L'Europe a conclu un accord pour faire de l'USB-C un chargeur commun pour tous les téléphones et appareils électroniques, dans le but de réduire les déchets électroniques et les inconvénients liés aux chargeurs incompatibles. « En vertu des nouvelles règles, les consommateurs n'auront plus besoin d'un chargeur et d'un câble différents à chaque fois qu'ils achètent un nouvel appareil, et pourront utiliser un seul chargeur pour tous leurs appareils électroniques portables de petite et moyenne taille », a déclaré le Parlement européen dans un communiqué de presse début juin.

En vertu de cette législation, les futurs smartphones vendus dans l'UE - y compris l'iPhone d'Apple - devront être équipés du port USB-C pour la recharge filaire d'ici l'automne 2024. La règle s'appliquera également à d'autres appareils électroniques, dont les tablettes, les appareils photo numériques, les écouteurs, les consoles de jeux vidéo portables et les liseuses. Les ordinateurs portables devront se conformer à la règle à une date ultérieure. La législation est en cours d'élaboration depuis plus d'une décennie, mais un accord sur son champ d'application a été conclu en juin à la suite de négociations entre différents organes de l'UE.

Le communiqué de presse de l'USB Promotor Group indique que la mise à jour est "spécifiquement destinée aux développeurs pour le moment", et que les guides définitifs de branding et de marketing (y compris des choses comme les logos) viendront plus tard. Dans les commentaires, l'on peut voir que beaucoup s'impatientent également à l'idée de pouvoir transférer l'équivalent d'un Blu-ray 4K en cinq secondes environ.

Source : Communiqué de presse de l'USB Promotor Group (PDF),

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Que pensez-vous des spécifications de la norme USB4 2.0 ?

Voir aussi

Les spécifications de la norme USB4 viennent enfin d'être publiées par l'USB-IF, tour d'horizon des nouveautés qu'elle introduit

L'USB-C est sur le point de passer de 100 W à 240 W, de quoi alimenter les appareils gourmands en énergie

Le Parlement et le Conseil de l'UE devraient s'accorder sur la mise en place d'un chargeur universel le 7 juin, une mesure qui permettrait de réaliser jusqu'à 250 millions d'euros d'économies par an

L'UE parvient à un accord pour faire de l'USB-C un chargeur commun pour la plupart des appareils électroniques, un coup dur pour le port Lightning d'Apple