IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Hardware Discussion :

La version 2.0 de la norme USB4 prendra en charge des vitesses allant jusqu'à 80 Gb/s


Sujet :

Hardware

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Dirigeant
    Inscrit en
    juin 2016
    Messages
    2 735
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Dirigeant
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : juin 2016
    Messages : 2 735
    Points : 59 111
    Points
    59 111
    Par défaut La version 2.0 de la norme USB4 prendra en charge des vitesses allant jusqu'à 80 Gb/s
    La version 2.0 de la norme USB4 prendra en charge des vitesses allant jusqu'à 80 Gb/s
    et sera rétrocompatible avec les normes USB4 1.0, USB 3.2, USB 2.0 et Thunderbolt 3

    La version 2.0 de l'USB4 est en cours de préparation et l'équipe chargée de son développement a annoncé qu'une fois lancée, elle permettra de doubler les vitesses de la spécification USB4 actuelle avec les câbles USB-C existants. La mise à jour jour permettra un fonctionnement jusqu'à 80 Gb/s, basé sur une nouvelle architecture de couche physique, en utilisant les câbles passifs USB Type-C 40Gbps existants et les câbles actifs USB Type-C 80Gbps nouvellement définis. Le groupe n'a pas fourni tous les détails sur la nouvelle norme, mais a précisé qu'elle sera rétrocompatible avec les normes USB4 1.0, USB 3.2, USB 2.0 et Thunderbolt 3.

    La première version de la norme USB4 a été annoncée en septembre 2019. Cette dernière s’appuie en grande partie sur la norme Thunderbolt 3 et offre des débits maximaux similaires (jusqu’à 40 Gb/s). La norme USB4 1.0 exploite le connecteur classique USB-C et est rétrocompatible avec les normes USB antérieures, y compris l’USB 3.2 qui double la vitesse maximale d’une connexion USB (de 10 Gb/s à 20 Gb/s), l’USB 2.0 et le Thunderbolt 3 lui-même. L’USB4 1.0 permet de brancher des écrans 4K ou 8K en USB, de connecter à la chaine une série de périphériques USB variés sur le même port, en plus d'autres caractéristiques.

    Trois ans après, il est temps pour la version 2.0 de la norme USB4 de prendre place. La spécification technique réelle de l'USB Implementers Forum, qui est chargé de la norme elle-même, n'a pas encore été publiée, mais les détails publiés jeudi sont un peu étonnants. L'USB Promotor Group indique qu'il prévoit de publier la nouvelle norme USB4 2.0 avant les événements USB Developer Days 2022, prévus en novembre, mais il faudra peut-être attendre quelques années avant que les nouveaux câbles, hubs, PC et appareils mobiles dotés de cette nouvelle technologie soient disponibles pour le grand public.

    Nom : USB4-Version-2-80Gbps.png
Affichages : 1381
Taille : 58,1 Ko

    L'USB Promotor Group - qui comprend Apple, Microsoft, Intel, HP, STM et d'autres - a annoncé dans un communiqué de presse jeudi que les câbles USB4 2.0 utiliseront le connecteur USB-C, ce qui est prévisible. Mais la nouvelle qui capte le plus l'attention est celle-ci : « l'USB4 2.0 permettra un fonctionnement jusqu'à 80 Gb/s, basé sur une nouvelle architecture de couche physique, en utilisant les câbles passifs USB Type-C 40 Gb/s existants et les câbles actifs USB Type-C 80 Gb/s nouvellement définis ». Les spécifications de l'USB-C et de l'USB Power Delivery seront mises à jour pour permettre le niveau supérieur de performance des données.

    En fait, si vous disposez déjà d'un câble passif USB-C capable d'atteindre des vitesses de 40 Gb/s, vous devriez pouvoir utiliser ce même câble avec du matériel de nouvelle génération pour atteindre des vitesses allant jusqu'à 80 Gb/s. Mais la nouvelle norme introduira également un nouveau câble actif USB-C conçu spécifiquement pour des vitesses allant jusqu'à 80 Gb/s. Des mises à jour sont effectuées pour permettre un tunnelage des données USB 3.2, DisplayPort et PCIe plus performant afin de mieux profiter de l'amélioration de la bande passante. Voici un récapitulatif des caractéristiques connues pour l'instant :

    • un fonctionnement jusqu'à 80Gb/s, en utilisant les câbles passifs USB-C 40Gbps existants et les câbles actifs USB-C 80Gbps nouvellement définis ;
    • mises à jour des protocoles de données et d'affichage pour mieux utiliser l'augmentation de la bande passante disponible ;
    • les mises à jour de l'architecture de données USB permettent désormais à l'USB 3.2 de dépasser les 20 Gb/s ;
    • mise à jour pour s'aligner sur les dernières versions des spécifications DisplayPort et PCIe ;
    • rétrocompatibilité avec les nomes USB4 1.0, USB 3.2, USB 2.0 et Thunderbolt 3.


    Quatre-vingts gigabits par seconde sont une grande capacité, mais la spécification n'est pas conçue pour la consacrer entièrement à une seule connexion. Il est plutôt prévu de répartir les 80 Gb/s entre différents appareils connectés à un hub ou à une station d'accueil. Selon les analystes, c'est un résultat louable, étant donné que les fabricants de systèmes proposent de plus en plus de PC dotés de quelques connecteurs USB-C qui sont suggérés comme moyen de gérer la vidéo et le stockage externe, une décision qui rend pratiquement nécessaire l'acquisition d'une station d'accueil ou d'un hub.

    En ce qui concerne le nom, il peut sembler étrange d'étiqueter ce produit comme une simple "version 2.0" de l'USB4, alors que le bond en avant en matière de vitesse semble justifier le nom USB5. Toutefois, la norme prête à confusion depuis quelques années maintenant. L'USB 3.2 est en fait plusieurs normes différentes : USB 3.2 Gen 1 (alias USB 3.0 original), USB 3.2 Gen 2, USB 3.2 Gen 1×2, et USB 3.2 Gen 2×2 (qui est la norme complète de 20 Gb/s). L'USB4 a en quelque sorte simplifié les choses puisqu'il avait essentiellement les mêmes spécifications et capacités que le Thunderbolt 3.

    La norme USB4 a fait l'objet de nombreuses critiques parce qu'elle nécessite des câbles spécifiques pour tirer parti de ses fonctionnalités, et les détaillants savent que les bons câbles sont vendus à un prix élevé. Mais un jour lointain, ces câbles seront bon marché et l'USB-C sera capable de transporter à la fois 80 Gb/s et 240 volts. À ce moment-là, il sera en lice pour le titre de "Un seul câble pour tous les cas" et permettra d'alimenter et de câbler toutes sortes d'appareils avec un seul connecteur. À ce propos, l'Union européenne est parvenue à un accord en juin pour faire de l'USB-C un chargeur commun pour la plupart des appareils électroniques.

    L'Europe a conclu un accord pour faire de l'USB-C un chargeur commun pour tous les téléphones et appareils électroniques, dans le but de réduire les déchets électroniques et les inconvénients liés aux chargeurs incompatibles. « En vertu des nouvelles règles, les consommateurs n'auront plus besoin d'un chargeur et d'un câble différents à chaque fois qu'ils achètent un nouvel appareil, et pourront utiliser un seul chargeur pour tous leurs appareils électroniques portables de petite et moyenne taille », a déclaré le Parlement européen dans un communiqué de presse début juin.

    En vertu de cette législation, les futurs smartphones vendus dans l'UE - y compris l'iPhone d'Apple - devront être équipés du port USB-C pour la recharge filaire d'ici l'automne 2024. La règle s'appliquera également à d'autres appareils électroniques, dont les tablettes, les appareils photo numériques, les écouteurs, les consoles de jeux vidéo portables et les liseuses. Les ordinateurs portables devront se conformer à la règle à une date ultérieure. La législation est en cours d'élaboration depuis plus d'une décennie, mais un accord sur son champ d'application a été conclu en juin à la suite de négociations entre différents organes de l'UE.

    Le communiqué de presse de l'USB Promotor Group indique que la mise à jour est "spécifiquement destinée aux développeurs pour le moment", et que les guides définitifs de branding et de marketing (y compris des choses comme les logos) viendront plus tard. Dans les commentaires, l'on peut voir que beaucoup s'impatientent également à l'idée de pouvoir transférer l'équivalent d'un Blu-ray 4K en cinq secondes environ.

    Source : Communiqué de presse de l'USB Promotor Group (PDF),

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?
    Que pensez-vous des spécifications de la norme USB4 2.0 ?

    Voir aussi

    Les spécifications de la norme USB4 viennent enfin d'être publiées par l'USB-IF, tour d'horizon des nouveautés qu'elle introduit

    L'USB-C est sur le point de passer de 100 W à 240 W, de quoi alimenter les appareils gourmands en énergie

    Le Parlement et le Conseil de l'UE devraient s'accorder sur la mise en place d'un chargeur universel le 7 juin, une mesure qui permettrait de réaliser jusqu'à 250 millions d'euros d'économies par an

    L'UE parvient à un accord pour faire de l'USB-C un chargeur commun pour la plupart des appareils électroniques, un coup dur pour le port Lightning d'Apple
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Bruno
    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    mai 2019
    Messages
    1 132
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : High Tech - Produits et services télécom et Internet

    Informations forums :
    Inscription : mai 2019
    Messages : 1 132
    Points : 22 852
    Points
    22 852
    Par défaut L'USB-C peut atteindre 120 Gbps avec la nouvelle spécification USB4 Version 2.0
    L'USB-C peut atteindre 120 Gbps avec la nouvelle spécification USB4 Version 2.0,
    la nouvelle spécification USB-C de l'USB-IF prend en charge jusqu'à 120 Gbps sur trois voies

    L'USB Implementers Forum (USB-IF) a publié le 18 octobre sur son site officiel la spécification USB4 version 2.0. Elle ajoute la prise en charge optionnelle d'une bande passante bidirectionnelle de 80 Gbps ainsi que la capacité optionnelle d'envoyer ou de recevoir des données à une vitesse allant jusqu'à 120 Gbps.

    L'association à but non lucratif USB Implementers Forum a été créée pour fournir une organisation de soutien et un forum pour l'avancement et l'adoption de la technologie USB telle que définie dans les spécifications USB. L'USB-IF facilite le développement de dispositifs USB compatibles de haute qualité grâce à son logo et à son programme de conformité et promeut les avantages de l'USB et la qualité des produits qui ont passé les tests de conformité. Voici, ci-dessous, le contenu de la note intitulée, licence limitée de droits d'auteur publiée par USB-IF :

    Nom : usb4 v2.0.jpg
Affichages : 938
Taille : 10,5 Ko

    « Les promoteurs accordent une licence conditionnelle de droits d'auteur dans le cadre des droits d'auteur incorporés dans la présente spécification USB, afin d'utiliser et de reproduire la spécification dans le seul but, et uniquement dans la mesure nécessaire, d'évaluer s'il convient de mettre en œuvre la spécification.

    Sans limiter ce qui précède précédente, l'utilisation de la spécification dans le but de déposer ou de modifier une demande de brevet pour cibler la spécification ou les produits conformes à la norme USB n'est pas autorisée. À l'exception de cette licence expresse de droit d'auteur, aucun autre droit ou licence n'est accordé, y compris, sans limitation, toute licence de brevet.

    Afin d'obtenir toute licence de propriété intellectuelle supplémentaire ou des engagements de licence associés à la spécification, une partie doit exécuter l'Accord des adepte d'USB. »

    Benson Leung, ingénieur chez Google et testeur de câbles USB-C, a annoncé sur Twitter qu'une nouvelle spécification pour les câbles USB-C avait été publiée. Cette nouvelle spécification permet des taux de charge considérablement plus élevés entre les appareils USB-PD conformes. Aujourd'hui, l'USB-C peut prendre en charge différents taux de transfert de données, de 0,48 Gbps (USB 2.0) à 40 Gbps (USB4, Thunderbolt 3 et Thunderbolt 4).

    Jusqu'à présent, la spécification USB-C Power Delivery ne dépassait pas 100 watts, ce qui a certainement freiné un peu l'industrie. Par exemple, un Dell XPS 15 peut techniquement se charger via USB-C, il a besoin de 130 W pour se charger et fonctionner à plein régime simultanément.

    Certains fabricants ont vendu des adaptateurs USB-C hors normes. Cependant, ils ne sont pas toujours fournis avec les machines et sont généralement dotés d'un câble fixe et non détachable pour éviter toute utilisation abusive. Avec une puissance de 240 W, que l'USB-IF appelle Extended Power Range, il est théoriquement possible de recharger un ordinateur portable Alienware m17 via USB-C.

    Les câbles prenant en charge 240 watts auront des exigences supplémentaires pour s'adapter à ces nouveaux niveaux. Et l'USB-IF exigera que les câbles portent des icônes spécifiques « afin que les utilisateurs finaux puissent confirmer visuellement que le câble prend en charge jusqu'à... 240 W », indique l'USB-IF dans le document de spécification.

    L'USB-IF a annoncé en septembre 2019 la version 2.0 de l'USB4 en septembre, en précisant qu'elle prendrait en charge un taux de transfert de données allant jusqu'à 80 Gbps dans les deux sens (40 Gbps par voie, quatre voies au total), grâce à une nouvelle architecture de couche physique (PHY) basée sur le codage du signal PAM-3.

    La version 2.0 de l'USB4 offre un potentiel intéressant par rapport à la spécification originale de l'USB4, qui introduisait un support optionnel pour un fonctionnement à 40 Gbps. Une fois que les produits de la version 2.0 de l'USB4 seront disponibles, il sera possible d’atteindre 80 Gbps avec les câbles passifs USB-C qui fonctionnent actuellement à 40 Gbps.

    Quatre-vingts gigabits par seconde sont une grande capacité, mais la spécification n'est pas conçue pour la consacrer entièrement à une seule connexion. Il est plutôt prévu de répartir les 80 Gb/s entre différents appareils connectés à un hub ou à une station d'accueil. Selon les analystes, c'est un résultat louable, étant donné que les fabricants de systèmes proposent de plus en plus de PC dotés de quelques connecteurs USB-C qui sont suggérés comme moyen de gérer la vidéo et le stockage externe, une décision qui rend pratiquement nécessaire l'acquisition d'une station d'accueil ou d'un hub.

    En règle générale, un port USB4 version 2.0 prenant en charge un fonctionnement à 120 Gbps transmettra et recevra des données à 80 Gbps. Lorsqu'un produit se connecte au port, « le processus de découverte de l'USB4 géré par le logiciel du système détermine si le mode de fonctionnement préféré est la configuration 120 Gbps. Après une connexion initiale à 80 Gbps, le port passera ensuite à un fonctionnement à 120 Gbps », a déclaré Brad Saunders, président du conseil d'administration et PDG de l'USB-IF.

    La nouvelle spécification prend en charge la transmission et la réception de données à 120 Gbps ; toutefois, Brad Saunders a déclaré que l'application « la plus probable » sera l'envoi de données d'un ordinateur à un moniteur haute performance à 120 Gbps, avec une voie de 40 Gbps disponible pour l'envoi de données au système.

    Apple s'apprête à abandonner le port de charge Lightning de l'iPhone et d'autres appareils au profit de l'USB-C pour se conformer à une nouvelle loi européenne, après s'être publiquement opposée à ce changement, déclarant l'année dernière qu' « une réglementation stricte imposant un seul type de connecteur étouffe l'innovation au lieu de l'encourager, ce qui nuira aux consommateurs en Europe et dans le monde entier. » L'abandon de la technologie Lightning par Apple survient alors que l'Union européenne envisage de rendre obligatoire la recharge par USB-C sur les nouveaux smartphones, tablettes et écouteurs commercialisés dans la région à la fin de 2024.

    L'Europe a conclu un accord pour faire de l'USB-C un chargeur commun pour tous les téléphones et appareils électroniques, dans le but de réduire les déchets électroniques et les inconvénients liés aux chargeurs incompatibles. « En vertu des nouvelles règles, les consommateurs n'auront plus besoin d'un chargeur et d'un câble différents à chaque fois qu'ils achètent un nouvel appareil, et pourront utiliser un seul chargeur pour tous leurs appareils électroniques portables de petite et moyenne taille », a déclaré le Parlement européen dans un communiqué de presse.

    Les législateurs de l'Union européenne sont parvenus à un accord sur une législation qui obligera tous les futurs smartphones vendus dans l'UE - y compris l'iPhone d'Apple - à être équipés du port USB-C universel pour la recharge filaire d'ici l'automne 2024. La règle s'appliquera également à d'autres appareils électroniques, parmi lesquels les tablettes, les appareils photo numériques, les écouteurs, les consoles de jeux vidéo portables et les liseuses. Les ordinateurs portables devront se conformer à la règle à une date ultérieure.

    La législation est en cours d'élaboration depuis plus d'une décennie, mais un accord sur son champ d'application a été conclu ce matin à la suite de négociations entre différents organes de l'UE. La nouvelle spécification USB-C s'adressera aux configurations ayant des besoins d'affichage extrêmes, notamment des résolutions supérieures à 4K, des taux de rafraîchissement de niveau gamer, des couleurs HDR et des moniteurs multiples. Les demandes de bande passante des créateurs et des joueurs continuent de repousser la limite de 40 Gbps de la spécification originale.

    Source : USB-IF

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?

    Voir aussi :

    La version 2.0 de la norme USB4 prendra en charge des vitesses allant jusqu'à 80 Gb/s, et sera rétrocompatible avec les normes USB4 1.0, USB 3.2, USB 2.0 et Thunderbolt 3

    Apple pourrait intégrer l'USB-C aux AirPods et aux accessoires Mac d'ici à 2024, pour se conformer à une nouvelle loi européenne

    L'UE parvient à un accord pour faire de l'USB-C un chargeur commun pour la plupart des appareils électroniques, un coup dur pour le port Lightning d'Apple
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

Discussions similaires

  1. Réponses: 64
    Dernier message: 16/03/2020, 16h17
  2. Réponses: 7
    Dernier message: 05/09/2019, 23h40
  3. Réponses: 11
    Dernier message: 08/04/2011, 18h41
  4. Réponses: 1
    Dernier message: 01/04/2011, 23h14
  5. Réponses: 1
    Dernier message: 03/12/2009, 22h08

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo