IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Dirigeant
    Inscrit en
    juin 2016
    Messages
    2 741
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Dirigeant
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : juin 2016
    Messages : 2 741
    Points : 59 211
    Points
    59 211
    Par défaut Linus Torvalds annonce officiellement le noyau Linux 6.0 avec un grand nombre d'améliorations et de correctifs
    Linux 6.0 arrive avec des améliorations de performance et plus de correctifs pour le support de Rust sont attendus dans les prochaines versions
    Linux 6.0 prend en charge la norme HEVC/H.265

    Linus Torvalds a publié dimanche la première version candidate (RC) de Linux 6.0, après une fenêtre de fusion de deux semaines. Cette nouvelle version du noyau devrait se stabiliser au cours des deux prochains mois, mais Torvalds a précisé que le passage de la version 5.19 à 6.0 ne signifie pas que des modifications fondamentales ont été apportées au logiciel. La plupart des mises à jour semblent être des améliorations du GPU, du réseau et du son. Le créateur de Linux a noté l'absence de certaines intégrations de Rust dans cette version, mais il s'attend à ce qu'elles apparaissent dans une autre version candidate ou dans une version 6.x.

    « Malgré le changement de numéro majeur, il n'y a rien de fondamentalement différent dans cette version. J'ai longtemps évité la notion selon laquelle les numéros majeurs sont significatifs, et la seule raison pour un système de numérotation "hiérarchique" est de rendre les numéros plus faciles à retenir et à distinguer. C'est pourquoi, lorsque le numéro mineur atteint environ 20, je préfère simplement incrémenter le numéro majeur et revenir à un numéro plus petit. Cependant, "rien de fondamentalement différent dans cette version" ne signifie évidemment pas qu'il n'y a pas beaucoup de changements », a écrit Torvalds lors de l'annonce de Linux 6.0-rc1.

    Il a noté qu'il y avait plus de 800 commits fusionnés et plus de 13.500 commits non fusionnés. Pour commencer, Linux 6.0-rc1 apporte des améliorations significatives en matière de performance, avec une augmentation importante sur les serveurs haut de gamme Intel Xeon et AMD EPYC, ainsi que sur les AMD Threadripper. Il ajoute de nouveaux pilotes pour Intel Raptor Lake, de nouvelles extensions RISC-V, la prise en charge de la définition du nom d'hôte du système via le paramètre du noyau "hostname=", le nouveau pilote audio AMD Raphael et la prise en charge de Gaudi2 par Intel Habana Labs.

    Nom : gf.png
Affichages : 82894
Taille : 535,3 Ko

    Linux 6.0-rc1 est également livré avec la version stable de l'interface HEVC/H.265, des travaux préliminaires sur le support d'Intel Meteor Lake, notamment en ce qui concerne l'audio, la virtualisation Intel IPI pour KVM, la prise charge d'Intel SGX2, la vérification de l'exécution pour les systèmes critiques de sécurité, le protocole Send v2 pour Btrfs, de grandes améliorations du planificateur, d'autres préparations d'AMD Zen 4, la poursuite de l'activation graphique AMD RDNA3 et d'importantes améliorations de l'interface d'appel système IO_uring.

    Linux 6.0 représente le plus grand nombre de changements de fichiers et de nouvelles lignes ajoutées depuis longtemps. Torvalds a annoncé que plus d'un million de lignes de code ont été ajoutées ce cycle, en partie à cause des fichiers d'en-tête générés automatiquement autour du nouveau support AMDGPU et Intel Habana Labs Gaudi2. En comparaison, la fenêtre de fusion de Linux 5.19 a vu 789 000 lignes de nouveau code. Voici ci-dessous les autres nouveautés de Linux 6.0-rc1.

    Processeurs

    • LoongArch permet la prise en charge de PCI et d'autres améliorations de cette architecture de processeur Loongson provenant de Chine ;
    • prise en charge de Raptor Lake dans le pilote de refroidissement Intel TCC ;
    • mémoire miroir EFI et ACPI PRM pour Arm 64 bits ;
    • PowerVM Platform KeyStore et autres mises à jour des CPU POWER d'IBM ;
    • correction de la gestion des C1 et C1E pour les Xeon Sapphire Rapids ;
    • prise en charge d'Intel Raptor Lake P dans le pilote RAPL ;
    • support du pilote audio pour les plateformes AMD Raphael et Jadeite ;
    • support du pilote audio Intel Meteor Lake ;
    • Linux 6.0 a supprimé la prise en charge des anciens processeurs NEC VR4100 MIPS présents dans l'IBM WorkPad Z50 et d'autres matériels des années 90 ;
    • support PCI pour l'architecture OpenRISC ;
    • support de l'outil Perf pour AMD Zen 4 Instruction Based Sampling (IBS) ;
    • la virtualisation Intel IPI et AMD x2AVIC arrive pour KVM ;
    • le support Intel SGX2 est finalement mis en place ;
    • surveillance de la température AMD pour les prochains CPU AMD ;
    • l'utilisation par AMD de MWAIT au lieu de HALT est maintenant préférée.


    Graphique

    • poursuite du travail de mise en place d'Intel DG2/Alchemist et ATS-M. Davantage d'identifiants PCI sont maintenant en place, même si les premiers propriétaires de GPU de bureau Intel Arc devront encore utiliser l'option i915.force_probe pour activer le support matériel de la classe DG2 ;
    • début des travaux sur Intel Ponte Vecchio ;
    • début des travaux sur le support graphique de Meteor Lake, bien que d'autres correctifs soient à venir dans Linux 6.1 ;
    • plus de travail d'activation vers les graphiques AMD RDNA3 et d'autres nouveaux blocs IP ;
    • des améliorations du pilote du noyau AMDGPU et AMDKFD ;
    • support du pilote de noyau Raspberry Pi V3D pour le Raspberry Pi 4 ;
    • support initial de Arm Mali Valhall dans le pilote Panfrost ;
    • corrections du pilote Atari FBDEV ;
    • défilement plus rapide de la console sur les anciens pilotes FBDEV ;
    • diverses autres mises à jour de pilotes graphiques open source pour le noyau.


    Malgré le volume de code ajouté au noyau, certaines fonctionnalités qui sont attendues depuis longtemps n'ont pas été fusionnées ce week-end, en particulier les correctifs du projet "Rust for Linux". « En fait, j'espérais que nous aurions une partie de la première infrastructure Rust, et LRU VM multi-gen, mais ni l'un ni l'autre n'est arrivé cette fois-ci », a déclaré Torvalds. Le projet "Rust for Linux" est dirigé par Miguel Ojeda avec le soutien financier de Google et de l'Internet Security Research Group. Torvalds a déclaré que ces correctifs pourraient faire leur apparition dans les prochaines RC de Linux 6.0 ou dans une autre version 6.x.

    Rust a été ajouté comme deuxième langage pour le développement du noyau Linux après le langage C. Cependant, Torvalds a précisé qu'il ne s'agissait pas de réécrire tout le code de Linux avec le langage Rust, mais de faire appel à Rust pour écrire certains des nouveaux modules du noyau. Ce choix est intervenu alors que le débat sur les alternatives capables de remplacer le langage C pour le développement système s'intensifie. Beaucoup d'espoirs ont été placés sur Rust en raison des avantages qu'il offre en matière de sécurité et de gestion de la mémoire. Mais certains pensent néanmoins que ce type d'initiative est voué à l'échec.

    "Rust for Linux" est le projet qui vise à introduire le langage Rust dans le noyau. Rust a une propriété clé qui le rend très intéressant à considérer comme deuxième langage dans le noyau : il garantit qu'aucun comportement indéfini n'a lieu (tant que le code non sécurisé est sain). Cela inclut l'absence d'erreurs de type "use after-free", de "double frees", de "data races", etc. Selon les développeurs du projet, et Torvalds lui-même, le projet "Rust for Linux" est à un stade avancé, mais il tarde toujours à être intégré au noyau. Il a raté plusieurs fenêtres de fusion depuis le début de l'année.

    Source : Linus Torvalds

    Et vous ?

    Que pensez-vous des nouveautés introduites par Linux 6.0 ?

    Voir aussi

    Linus Torvalds publie Linux 5.19 depuis un MacBook Air piloté par un processeur Apple Silicon, la nouvelle version du noyau est livrée avec le support initial des processeurs LoongArch

    Linus Torvalds se prépare à faire passer le noyau Linux au C moderne (C11) dans un contexte où le langage Rust apparaît de plus en plus comme candidat idéal à la mise au rebut du langage C

    Linus Torvalds annonce que Rust for Linux est susceptible d'être prêt pour la version 5.20 du noyau, dans un contexte où le langage Rust apparaît comme candidat idéal à la mise au rebut du langage C

    Plusieurs améliorations ont été apportées au support de Rust dans le noyau Linux, personnalisation de core et alloc, abstractions et mises à jour des pilotes
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Dirigeant
    Inscrit en
    juin 2016
    Messages
    2 741
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Dirigeant
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : juin 2016
    Messages : 2 741
    Points : 59 211
    Points
    59 211
    Par défaut Linus Torvalds annonce officiellement le noyau Linux 6.0 avec un grand nombre d'améliorations et de correctifs
    Linus Torvalds annonce officiellement le noyau Linux 6.0
    cette version introduit la prise en charge de l'architecture matérielle AArch64

    Linus Torvalds a annoncé dimanche la disponibilité générale de Linux 6.0 avec des ajouts notables en matière de prise en charge matérielle et d'autres améliorations. La nouvelle mouture du noyau introduit le support de l'architecture matérielle AArch64 (ARM64), la prise en charge de l'authentification en bande NVMe, la prise en charge des bus PCI dans les architectures OpenRISC et LoongArch, les écritures tamponnées asynchrones lors de l'utilisation de XFS et io_uring, ainsi que la prise en charge de la transmission réseau sans copie io_uring.

    En annonçant la disponibilité générale de la nouvelle version du noyau, Torvalds a déclaré que la version 6.0 est "l'une des plus grosses versions, au moins en nombre de commits, depuis un certain temps", en grande partie grâce à l'inclusion de "15 000 commits non fusionnés au total". Il a également rappelé que le changement de numéro de version ne signifie pas qu'il y a des modifications majeures au sein du noyau. « Comme il est clair pour tout le monde, le changement majeur de numéro de version est plus dû au fait que je suis à court de doigts et d'orteils qu'à de changements fondamentaux », a écrit Torvalds dans son annonce de publication.

    Les ajouts notables à Linux 6.0 comprennent une meilleure gestion de l'ACPI et de l'alimentation, ce qui devrait permettre aux utilisateurs des processeurs Sapphire Rapids d'Intel d'économiser de l'énergie. La prise en charge de SMB3 par le noyau devrait accélérer les transferts de fichiers et améliorer la sécurité en donnant à davantage d'utilisateurs des raisons de se débarrasser de SMB1, qui n'est plus sûr et a été abandonné depuis longtemps. Les graphiques discrets Arc d'Intel sont reconnus et le support de certains ordinateurs portables alimentés par Arm a été amélioré. La prise en charge de RISC-V a progressé sur plusieurs fronts.

    Nom : linux-6.0.jpg
Affichages : 18943
Taille : 80,1 Ko

    Il en va de même pour l'architecture LoongArch, l'architecture souveraine de la Chine présentée comme une technologie indigène candidate pour lui permettre de réduire la dépendance à l'égard des technologies importées. Voici les autres points forts de Linux 6.0 :

    Processeurs

    • prise en charge de Qualcomm Snapdragon 8cx Gen3 ;
    • prise en charge très précoce de l'ordinateur portable Lenovo ThinkPad X13s Arm ;
    • amélioration du code KPTI d'atténuation de Meltdown pour ARM64 ;
    • prise en charge du SWAP THP Arm 64 bits ;
    • quelques changements importants au niveau de l'ordonnanceur, notamment un meilleur équilibrage NUMA pour AMD Zen ;
    • le chemin d'atténuation de l'AMD Retbleed IBPB a également besoin de la STIBP et ce correctif de sécurité fait partie de Linux 6.0 tout en étant également rétroporté dans les séries de noyaux stables existantes ;
    • les nouvelles extensions RISC-V sont intégrées dans le noyau principal comme Zicbom, Zihintpause et Sstc. RISC-V dispose également d'une configuration de noyau par défaut plus utile pour pouvoir exécuter des applications comme Docker et Snaps sur des constructions defconfig ;
    • LoongArch permet la prise en charge de PCI et d'autres améliorations de cette architecture de CPU Loongson provenant de Chine ;
    • prise en charge de Raptor Lake dans le pilote de refroidissement Intel TCC ;
    • mémoire miroir EFI et ACPI PRM pour Arm 64 bits ;
    • AMD Automatic Mode Transition (AMT) pour les ordinateurs portables Lenovo ThinkPad ;
    • PowerVM Platform KeyStore et autres mises à jour des CPU POWER d'IBM ;
    • correction de la gestion des C1 et C1E pour les Xeon Sapphire Rapids ;
    • prise en charge d'Intel Raptor Lake P dans le pilote RAPL ;
    • préparation à la mise en veille d'AMD pour le matériel AMD à venir ;
    • support du pilote audio pour les plateformes AMD Raphael et Jadeite ;
    • support du pilote audio Intel Meteor Lake ;
    • Linux 6.0 a supprimé la prise en charge des anciens processeurs NEC VR4100 MIPS présents dans l'IBM WorkPad Z50 et d'autres matériels des années 90 ;
    • support PCI pour l'architecture OpenRISC ;
    • support de l'outil Perf pour AMD Zen 4 Instruction Based Sampling (IBS) ;
    • la virtualisation Intel IPI et AMD x2AVIC arrivent pour KVM ;
    • le support Intel SGX2 est finalement mis en place ;
    • surveillance de la température AMD pour les prochains CPUs AMD ;
    • l'utilisation par AMD de MWAIT au lieu de HALT est maintenant préférée.


    Graphique

    • poursuite du travail de mise en place de Intel DG2/Alchemist et ATS-M. Davantage d'identifiants PCI sont maintenant en place, même si les premiers propriétaires de GPU de bureau Intel Arc devront toujours utiliser l'option i915.force_probe pour activer le support matériel de la classe DG2 ;
    • début des travaux sur Intel Ponte Vecchio ;
    • début des travaux sur le support graphique de Meteor Lake, bien que d'autres correctifs soient à venir pour Linux 6.1 ;
    • plus de travail d'activation vers les graphiques AMD RDNA3 et d'autres nouveaux blocs IP ;
    • support du pilote de noyau Raspberry Pi V3D pour le Raspberry Pi 4.
    • support initial de Arm Mali Valhall dans le pilote Panfrost ;
    • corrections du pilote Atari FBDEV ;
    • défilement plus rapide de la console sur les anciens pilotes FBDEV ;
    • diverses autres mises à jour de pilotes graphiques open source du noyau.


    Stockage/Systèmes de fichiers

    • amélioration du mode mémoire faible et de l'écriture atomique de F2FS ;
    • amélioration du serveur courtois NFSD et meilleure évolutivité du cache ;
    • amélioration des performances du code client de SMB3 autour de la gestion du multicanal ;
    • amélioration de l'évolutivité de XFS ;
    • prise en charge de Send Protocol v2 pour Btrfs et optimisation des performances de lecture directe ;
    • support du pilote de bloc en espace utilisateur IO_uring.
    • optimisation des performances de IO_uring et ajout de nouvelles fonctionnalités dont l'envoi sans copie pour le réseau.


    Matériel

    • poursuite des préparatifs autour du Compute Express Link (CXL) ;
    • premiers préparatifs pour le support du Wi-Fi 7 avec multi-link operation (MLO) ;
    • correction des problèmes de clavier cassé pour divers ordinateurs portables AMD Ryzen série 6000 ;
    • les problèmes de pavé tactile et de clavier après la suspension ont été corrigés pour de nombreux ordinateurs portables TUXEDO Computers/Clevo ;
    • support de Habana Labs Gaudi2 pour cet accélérateur d'IA récemment annoncé par Intel ;
    • grand nettoyage du pilote Wi-Fi Realtek R8188EU ;
    • prise en charge du Thunderbolt d'Intel Raptor Lake ;
    • support d'AMD SFH v1.1 pour le support Sensor Fusion Hub avec les nouveaux ordinateurs portables Ryzen ;
    • plus de cartes mères ASUS ayant un support de capteur fonctionnel ;
    • prise en charge de la tablette à dessin XP-PEN Deco L ;
    • support pour le contrôleur de ventilateur Aquacomputer Quadro.


    Autres caractéristiques de Linux 6.0

    • l'API de l'espace utilisateur des médias H.265/HEVC a été promue à stable ;
    • prise en charge de la définition du nom d'hôte du système via l'option du noyau hostname= ;
    • de nombreuses améliorations de VirtIO ;
    • le code VMEbus a été rétrogradé dans la zone de transit du noyau ;
    • le commutateur Kconfig pour le niveau d'optimisation du compilateur "-O3" a été supprimé du noyau. Le même comportement peut être obtenu en fixant les KCFLAGS au niveau d'optimisation souhaité ;
    • amélioration des performances de SPI ;
    • diverses améliorations du RNG ;
    • vérification de l'exécution pour les systèmes critiques de sécurité.


    Sur le plan de la sécurité, Linux 6.0 implémente la récupération de graines de nombres aléatoires à partir des données de configuration du chargeur de démarrage pour les noyaux x86 et m68k, la prise en charge du module de sécurité SafeSetID pour contrôler les changements de setgroups(), la prise en charge de l'algorithme de chiffrement ARIA, ainsi que la prise en charge des crochets attachés à un groupe de contrôle ou à un processus cible unique pour le module de sécurité BPF.

    Torvalds a exprimé plus d'enthousiasme pour la version 6.1 en rappelant aux contributeurs du noyau que la publication d'une mise à jour stable du noyau signifie qu'il est temps de s'atteler à de nouveaux ajouts. « Demain, j'ouvrirai la fenêtre de fusion pour la 6.1. Contrairement à la version 6.0, cette dernière comporte un certain nombre de nouveautés assez importantes », a-t-il écrit.

    Source : Linus Torvalds (1, 2)

    Et vous ?

    Que pensez-vous des nouveautés introduites par Linux 6.0 ?

    Voir aussi

    Linux 6.0 arrive avec des améliorations de performance et plus de correctifs pour le support de Rust sont attendus dans les prochaines versions, Linux 6.0 prend en charge la norme HEVC/H.265

    Linus Torvalds publie Linux 5.19 depuis un MacBook Air piloté par un processeur Apple Silicon, la nouvelle version du noyau est livrée avec le support initial des processeurs LoongArch

    Linus Torvalds se prépare à faire passer le noyau Linux au C moderne (C11), dans un contexte où le langage Rust apparaît de plus en plus comme candidat idéal à la mise au rebut du langage C

    Plusieurs améliorations ont été apportées au support de Rust dans le noyau Linux, personnalisation de core et alloc, abstractions et mises à jour des pilotes
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  3. #3
    Membre chevronné
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    juillet 2007
    Messages
    868
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 40
    Localisation : France, Loire Atlantique (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique
    Secteur : High Tech - Opérateur de télécommunications

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2007
    Messages : 868
    Points : 1 960
    Points
    1 960
    Par défaut
    Evidemment, le développement du noyau Linux avance à découvert avec beaucoup d'évolution mais à chaque fois petites il est donc impossible de comparer avec une sortie Windows/Mac.

    Mais on peut tout de même parler des nouveautés majeures des 10/20 dernières versions, sachant qu'une étape est franchi tous les 15 jours (RC ou nouvelles version suivant).

    Pour moi les nouveautés sont :
    - Le support de Rust qui commence a devenir concrêt.
    - Le support de RISC-V qui est maintenant assez abouti même s'il n'existe pas encore beaucoup de processeurs en productions.
    - Le VPN Wireguard qui a été intégré au noyau il y a 2 ans.
    Côté FilSystem je ne crois pas qu'il y ait de grosses nouveauté?

    Côté
    Tout ce que j'écris est libre de droits (Licence CC0) et je vous incite à faire de même.

Discussions similaires

  1. Réponses: 1
    Dernier message: 09/05/2020, 03h24
  2. Réponses: 0
    Dernier message: 12/02/2020, 11h41
  3. Réponses: 0
    Dernier message: 21/04/2019, 00h00
  4. ASP.Net 5 bêta 7 est disponible avec des améliorations de DNX
    Par Olivier Famien dans le forum Framework .NET
    Réponses: 0
    Dernier message: 11/09/2015, 06h36
  5. Réponses: 7
    Dernier message: 07/02/2013, 14h09

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo