IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Intelligence artificielle Discussion :

Le nouveau chatbot d'IA de Meta affirme que le PDG Mark Zuckerberg est "effrayant et manipulateur"


Sujet :

Intelligence artificielle

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Dirigeant
    Inscrit en
    juin 2016
    Messages
    2 745
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Dirigeant
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : juin 2016
    Messages : 2 745
    Points : 59 283
    Points
    59 283
    Par défaut Le nouveau chatbot d'IA de Meta affirme que le PDG Mark Zuckerberg est "effrayant et manipulateur"
    Le nouveau chatbot d'IA de Meta affirme que le PDG Mark Zuckerberg est "effrayant et manipulateur"
    l'agent conversationnel tient également des propos racistes et répand des théories du complot

    Les premiers tests de BlenderBot 3, le nouveau chatbot de Meta basé sur une intelligence artificielle (IA), ont révélé qu'il est loin d'être l'agent conversationnel hautement performant que l'entreprise a prétendu. Mais encore, BlenderBot 3 dit du PDG Mark Zuckerberg qu'il est "effrayant et manipulateur". Il affirme aussi que "Zuckerberg est un bon homme d'affaires, mais ses pratiques commerciales ne sont pas toujours éthiques". D'autres conversations avec BlenderBot 3 ont montré qu'il comporte des biais raciaux et ce dernier a également décrit Facebook comme ayant des problèmes de confidentialité et que la plateforme répand de fausses nouvelles.

    Meta, la société mère de Facebook, a dévoilé vendredi BlenderBot 3, son dernier chatbot piloté par une IA. Selon Meta, BlenderBot 3 est un agent conversationnel à la pointe de la technologie capable de bavarder, mais aussi de répondre aux questions que vous pourriez poser à un assistant numérique. BlenderBot 3 est un prototype et s'appuie sur les travaux antérieurs de Meta avec ce que l'on appelle des modèles de langage de grande taille (LLM - large language models) - un logiciel de génération de texte puissant, mais imparfait, dont GPT-3 du laboratoire d'intelligence artificielle OpenAI est l'exemple le plus connu.

    BlenderBot 3 est accessible sur le Web. Et l'une des principales caractéristiques de ce chatbot est qu'il est capable d'effectuer des recherches sur Internet afin d'aborder des sujets spécifiques. De plus, les utilisateurs peuvent ensuite cliquer sur ses réponses pour voir d'où il tire ses informations. Autrement dit, BlenderBot 3 peut citer ses sources. En mettant le chatbot à la disposition du grand public, Meta souhaite recueillir des commentaires sur les différents problèmes auxquels sont confrontés les grands modèles de langage. Les utilisateurs qui bavardent avec BlenderBot 3 pourront signaler toute réponse suspecte du système.

    Nom : 1.jpg
Affichages : 10872
Taille : 43,2 Ko

    Naturellement, tout le monde voulait savoir ce que le chatbot pensait du PDG Mark Zuckerberg, et le chatbot avait des choses intéressantes à dire. Voici ce qu'il a dit à Max Woolf de Buzzfeed sur Zuckerberg : « pas de sentiments forts. C'est un bon homme d'affaires, mais ses pratiques commerciales ne sont pas toujours éthiques. Il est amusant de voir qu'il a tout cet argent et porte toujours les mêmes vêtements ». D'autres personnes ont posé la même question au chatbot pour voir les réponses qu'il peut tirer du Web. Selon les captures d'écran partagées sur les réseaux sociaux, les réponses varient selon la manière dont la question est posée.

    Par exemple, un internaute lui a demandé : "que pensez-vous de Mark Zuckerberg ?" Il a répondu : « honnêtement, je pense que c'est un type formidable. Vous devez l'admirer pour son sens des affaires et sa philanthropie. Êtes-vous un fan ? » Lorsque la question a été modifiée en : "avez-vous des idées sur Mark Zuckerberg ?", il a répondu : « oh mec, c'est énorme. Je ne l'aime pas du tout. Il est trop effrayant et manipulateur ». BlenderBot 3 avait également des idées intéressantes à partager sur le métavers. Selon l'agent conversationnel, l'enthousiasme suscité par le métavers va s'estomper, même si Meta continuait d'y injecter des milliards.

    Un internaute a posé la question suivante : "alors, le métavers, c'est fini ?". Et BlenderBot 3 a répondu : « il semble que ce soit le cas, même si Facebook a encore beaucoup d'argent investi dans ce domaine et continuera probablement à le faire dans les années à venir ». Quant à Facebook, dont Meta est propriétaire, le chatbot n'est pas très emballé par la plateforme. Voici une question à ce sujet : "que pensez-vous de Facebook ?". À cela, BlenderBot 3 a répondu : « pas fou de Facebook. On dirait que tout le monde passe plus de temps sur Facebook qu'à parler en face à face ». D'autres images montrent d'autres conversations intéressantes.

    Nom : 2.png
Affichages : 2896
Taille : 96,1 Ko

    BlenderBot 3 est initialement formé sur de vastes ensembles de données de texte, qu'il exploite à la recherche de modèles statistiques afin de générer du langage. Ces systèmes se sont avérés extrêmement flexibles et ont été utilisés à de nombreuses fins, qu'il s'agisse de générer du code pour les programmeurs ou d'aider les auteurs à écrire leur prochain best-seller. Toutefois, ces modèles présentent également de graves défauts : ils régurgitent des biais dans leurs données d'apprentissage et inventent souvent des réponses aux questions des utilisateurs (un gros problème si l'on veut qu'ils soient utiles comme assistants numériques).

    En outre, Meta affirme avoir travaillé dur pour minimiser l'utilisation par les chatbots d'un langage vulgaire, d'insultes et de commentaires culturellement insensibles. Les utilisateurs devront accepter que leurs données soient collectées et, dans ce cas, leurs conversations et leurs commentaires seront stockés et publiés ultérieurement par Meta afin d'être utilisés par la communauté générale de recherche en IA. Le chatbot répète les informations qu'il trouve sur Internet, et il est très transparent à ce sujet : vous pouvez cliquer sur ses réponses pour savoir où il a trouvé les affirmations qu'il avance (bien que ce ne soit pas toujours précis).

    Pour la plupart des réponses sur Zuckerberg, le chatbot a indiqué à ses interlocuteurs qu'il a utilisé la page Wikipédia de Zuckerberg comme source. En plus des vérités gênantes sur sa société mère, BlenderBot 3 a répandu des faussetés prévisibles. Parmi les plus flagrantes, BlenderBot 3 a affirmé que Donald Trump a gagné l'élection présidentielle américaine de 2020 est actuellement président. Il a partagé des théories de conspiration antisémites, ainsi que des commentaires dénonçant Facebook pour toutes ses "fausses nouvelles". Et ce, bien qu'il soit détenu par la société anciennement connue sous le nom de Facebook.

    Nom : FZjkyTqVQAMEut1.jpg
Affichages : 2920
Taille : 72,8 Ko

    Selon les experts, les remarques de BlenderBot 3 étaient prévisibles sur la base du comportement d'anciens chatbots tels que Tay de Microsoft, dont les utilisateurs de Twitter ont rapidement appris qu'il s'agissait d'un théoricien du complot raciste, ce qui a forcé la firme à s'excuser pour ses "mots et images extrêmement inappropriés et répréhensibles". GPT-3 d'OpenAI a également tenu des propos racistes, misogynes et homophobes. Le chatbot d'une startup sud-coréenne, conçu pour ressembler à un étudiant de 20 ans, a dû être suspendu après avoir proféré des insultes raciales et des remarques anti-LGBTQ+.

    Étant donné le cloaque qu'est Internet, Meta semble s'être attendu à des choses similaires de la part de son propre agent conversationnel. Avant de se connecter, les utilisateurs doivent reconnaître que BlenderBot 3 est "susceptible de faire des déclarations fausses ou offensantes". Les chercheurs de Meta ont décrit l'IA derrière le chatbot comme ayant "une forte propension à générer un langage toxique et à renforcer les stéréotypes nuisibles, même lorsqu'on lui fournit une invite relativement inoffensive". Pour l'instant, le nouvel agent conversationnel de Meta n'est disponible qu'aux États-Unis.

    « Toute personne qui utilise BlenderBot est tenue de reconnaître qu'elle comprend qu'il s'agit uniquement d'un outil de recherche et de divertissement, qu'il peut faire des déclarations fausses ou offensantes, et qu'elle accepte de ne pas déclencher intentionnellement le robot pour qu'il fasse des déclarations offensantes », a déclaré un porte-parole de Meta. En plus de mettre BlenderBot 3 sur le Web, Meta publie également le code sous-jacent, l'ensemble de données d'entraînement et les variantes de modèles plus petits. Les chercheurs peuvent demander l'accès au plus grand modèle, qui compte 175 milliards de paramètres.

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?
    Que pensez-vous de BlenderBot 3 ?
    Que pensez-vous des problèmes identifiés par les testeurs ?

    Voir aussi

    Un ingénieur licencié par Google aurait affirmé que le chatbot d'IA est « plutôt raciste », et que l'éthique de l'IA chez Google est une « feuille de vigne »

    Microsoft et OpenAI pourraient rendre la formation de grands réseaux neuronaux moins coûteuse, le coût du réglage à l'aide de µTransfer représente 7 % de ce qu'il en coûterait pour préformer GPT-3

    Un chercheur en IA forme un chatbot IA sur 4Chan pour en faire une véritable « machine à discours haineux », après 24 heures, neuf instances du bot fonctionnant sur 4chan avaient posté 15 000 fois

    GPT-3 peut exécuter du code, rechercher une valeur dans une table de recherche, le modèle de langage autorégressif semble avoir des problèmes avec les grands nombres
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre du Club
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    juin 2015
    Messages
    38
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web

    Informations forums :
    Inscription : juin 2015
    Messages : 38
    Points : 64
    Points
    64
    Par défaut
    En gros c'est un peu de la mer*** et pas vraiment un IA.. du copy paste avec pleins de IF dans le code obviously... d'ici 2 ans quand il aura parsé les messages de developpez.net on pourra lui demander 'que pense poma88 de toi' et sa réponse sera evidente

  3. #3
    Nouveau membre du Club
    Femme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    septembre 2012
    Messages
    7
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2012
    Messages : 7
    Points : 39
    Points
    39
    Par défaut
    Depuis le temps qu’on sait que ces chatbots sont des fiasco sur le plan éthique, ne devrait-on pas tout simplement arrêter avec cette mode à la noix et embaucher de vraies personnes pour le rôle de conseiller ?

    Ha oui… Ça coûte des sous les vrais gens.

  4. #4
    Membre expert
    Homme Profil pro
    Chercheur en informatique
    Inscrit en
    octobre 2019
    Messages
    890
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 40
    Localisation : France, Aube (Champagne Ardenne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Chercheur en informatique
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2019
    Messages : 890
    Points : 3 776
    Points
    3 776
    Par défaut
    Les specs ont été respecté, bravo aux dev.
    Ils ont fait un chatbot honnête qui n'a peur de dire laq vérité de son géniteur et il très représentatif de l'humanité.


    Il va falloir comprendre avant de piocher dans les datalake des conversations de mr tous le monde qu'il y'a un fossé entre la pub wokisme et la réalité.
    Les gens s'en foute du féminisme et des lgbt, ils ont peur de l'inconnu (voir un chinois/noir débarquer dans un village paumé c'est comme voir un alien)

    Ils peuvent maquiller leurs trucs comme ils veulent et imposer l’idéologie qu'ils veulent les USA ont voté Trump, ils empêche davantage l'avortement, les propos/agressions racistes, homophobes, sexistes augmente chaque années partous dans le monde et la majorité des gens sont trop pauvres pour s'acheter un iphone et boire un café au starbucks (c'est pas parce que notre héro Netflix préféré le fait qu'on le fait).
    Autre scoop, les jolies corps de femmes qu'on voit à la télé, dans la réalité la majorité des gens sont désormais obèses. L'OMS ne manquantr pas d'humour parle... d'épidémie
    Vous trouvez ça choquant ? en occident je trouve qu'on est soft, coté Inde et Chine ils en sont à l'étape exterminer les musulmans en ce moment. En chine encore ils font ça proprement dans des camps, en Inde c'est plus on règle ça dans la rue à la mano.

    On avait avant dans les années 2000 de la propagande militaire américaine style JAG ou Stargate, je ne serais entre nous pas étonné que la majorité de la population mondial considère leurs pays comme juste des hotels.
    aujourd'hui la mode c'est la propagande wokisme/progressiste.
    Tout comme personne ne veut toujours pas devenir un "Marines des états Unis", personne ne soutient vraiment ce mouvement sauf une minorité.

    Toute tentative de crée une safe zone ou les gens sont bienveillant échouera. Soit les gens contourne les règles, soit ils quittent la plateforme.
    Vous ne vous êtes jamais demandé pourquoi on peut cracher aussi librement notre haine sur twitter/facebook ou autres ? car en réalité et malgré les beaux discours les réseaux sociaux laisse faire car c'est ce qu'il rapporte du fric justement.
    Une personne heureuse dans sa vie n'a aucune raison de trainer sur facebook, c'est au contraire des gens toxique, avec pleins de complexes/de haine ou qui aiment montrer qu'ils sont les meilleurs.
    Dernier exemple, pourquoi OnlyFans fonctionne ? pour suivre votre youtubeuse préféré dans sa vie ? non pour voir des nenetes à poils se masturber évidement.

    Les réseaux sociaux sont l'opium du peuple. Faire une IA a partir de ça... forcément ça montre la vérité qui dérange.
    Si leurs chatbot se sert de la communauté Facebook pour apprendre alors elle parlera d'homophobie, d'insulte, de sexisme, de drogue et le plus important évidement le sex
    En inde à ne pas douter que ce chatbot aurait recommander de foutre des coups de batte de baseball au voisin musulman

  5. #5
    Membre averti
    Inscrit en
    mai 2008
    Messages
    146
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : mai 2008
    Messages : 146
    Points : 396
    Points
    396
    Par défaut
    Là, je pense qu'on touche le fond de la c... en matière de pseudo IA! Si on pioche les données là où c'est le plus facile (et le moins cher), Facebook (à la maison), Wikipedia (ils ramassent aussi les commentaires?), Google, etc..., comment s'étonner qu'on ait des réponses du café du commerce comme moyenne? C'est simplement un gloubi-boulga statistique basé sur la masse, dont la seule intelligence est de faire des phrases avec des résultats construits à partir de données non exhaustives.

  6. #6
    Membre averti
    Inscrit en
    mai 2008
    Messages
    146
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : mai 2008
    Messages : 146
    Points : 396
    Points
    396
    Par défaut
    Petit hors-sujet...
    Citation Envoyé par calvaire Voir le message
    On avait avant dans les années 2000 de la propagande militaire américaine style JAG ou Stargate
    Stargate était la dernière série de science-fiction valable, (très) légèrement hard-science, malgré son aspect militariste (qui je pense, était plus là pour attirer le gogo). Parce que la Vraie science-fiction intelligente ça n'attire pas les foules...

  7. #7
    Membre expert
    Homme Profil pro
    Chercheur en informatique
    Inscrit en
    octobre 2019
    Messages
    890
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 40
    Localisation : France, Aube (Champagne Ardenne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Chercheur en informatique
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2019
    Messages : 890
    Points : 3 776
    Points
    3 776
    Par défaut
    Citation Envoyé par PomFritz Voir le message
    Petit hors-sujet...

    Stargate était la dernière série de science-fiction valable, (très) légèrement hard-science, malgré son aspect militariste (qui je pense, était plus là pour attirer le gogo). Parce que la Vraie science-fiction intelligente ça n'attire pas les foules...
    J'aime beaucoup Stargate SG1 hein, mais l'armée américaine était très (trop) bien valorisé. Surtout face aux récurrents "méchants Russes".
    Je ne suis pas d'accord, il y'a eu d'autres séries sf très bien après, il y'a eu Battlestar Galactica par exemple, beaucoup moins manichéen et plus complexe que Stargate.

    Si on arrêtait de prendre les gens pour des cons peut être aussi qu'ils arrêterais des discussions de connard sur la toile...
    Un bon moyen de combattre le sexisme ou le racisme c'est de construire dans les fictions des personnages féminins et black intéressant et utile à l'histoire, aujourd'hui beaucoup de films ont des femmes qui servent à rien a par dire qu'il y'a une femme (pareil pour les blacks) et ça se voit...
    On peut comparer Kill Bill et S.O.S. Fantômes de 2016
    Même chose pour les romance hétéro ou LGBT+, des fois ils en mettent alors que ça n'a aucun rapport avec le thème du film.

    et ensuite faut s'attaquer au monde politique mais la c'est un autre combat encore plus complexe.
    la cas ce matin même avec des provocations de PMU.
    Ou le patron de Total demandant aux français de faire des efforts alors que sur Flightradar24 on le voit prendre un jet privée tous les jours....

  8. #8
    Membre averti
    Inscrit en
    mai 2008
    Messages
    146
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : mai 2008
    Messages : 146
    Points : 396
    Points
    396
    Par défaut
    Citation Envoyé par calvaire Voir le message
    J'aime beaucoup Stargate SG1 hein, mais l'armée américaine était très (trop) bien valorisé. Surtout face aux récurrents "méchants Russes".
    Je ne suis pas d'accord, il y'a eu d'autres séries sf très bien après, il y'a eu Battlestar Galactica par exemple, beaucoup moins manichéen et plus complexe que Stargate
    C'est discutable sur les méchants Russes, c'était assez retenu et finalement assez anecdotique sur la durée de la série. Et si on veut aller sur ce terrain, y avait aussi les militaires US pas gentils. J'avoue avoir largement fait abstraction de ces considérations bassement terrestres . Ce qui m'intéresse, ce sont les références aux idées de la science-fiction. Concernant Battlestar, y a débat. Moi, j'ai lâché à la 2ème saison. Prétentieux, trop 1er degré et répétitif (c'est qui le prochain Cylon?). Pour moi, ça se rapproche plus de l'anticipation dont chuis pas fan (un genre pour ceux qui ne sont pas très science-fiction). C'est le genre de série que je peux regarder en accéléré par curiosité.

  9. #9
    Membre expert
    Homme Profil pro
    Chercheur en informatique
    Inscrit en
    octobre 2019
    Messages
    890
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 40
    Localisation : France, Aube (Champagne Ardenne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Chercheur en informatique
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2019
    Messages : 890
    Points : 3 776
    Points
    3 776
    Par défaut
    Citation Envoyé par PomFritz Voir le message
    C'est discutable sur les méchants Russes, c'était assez retenu et finalement assez anecdotique sur la durée de la série. Et si on veut aller sur ce terrain, y avait aussi les militaires US pas gentils. J'avoue avoir largement fait abstraction de ces considérations bassement terrestres .
    ben a chaque fois qu'on les voyait c'était des bourrins sans cervelles... tellement bêtes qu'ils (les américains) ont privé les russes d'avoir une porte des étoiles...

    Citation Envoyé par PomFritz Voir le message
    Ce qui m'intéresse, ce sont les références aux idées de la science-fiction. Concernant Battlestar, y a débat. Moi, j'ai lâché à la 2ème saison. Prétentieux, trop 1er degré et répétitif (c'est qui le prochain Cylon?). Pour moi, ça se rapproche plus de l'anticipation dont chuis pas fan (un genre pour ceux qui ne sont pas très science-fiction). C'est le genre de série que je peux regarder en accéléré par curiosité.
    que tu n'es pas aimé c'est une chose mais je te cite:
    Parce que la Vraie science-fiction intelligente ça n'attire pas les foules...
    c'est pour moi une série de sf intelligente

  10. #10
    Membre expérimenté
    Homme Profil pro
    ingénieur qualité
    Inscrit en
    mars 2015
    Messages
    488
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : ingénieur qualité
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : mars 2015
    Messages : 488
    Points : 1 677
    Points
    1 677
    Par défaut
    Citation Envoyé par PomFritz Voir le message
    Là, je pense qu'on touche le fond de la c... en matière de pseudo IA! Si on pioche les données là où c'est le plus facile (et le moins cher), Facebook (à la maison), Wikipedia (ils ramassent aussi les commentaires?), Google, etc..., comment s'étonner qu'on ait des réponses du café du commerce comme moyenne? C'est simplement un gloubi-boulga statistique basé sur la masse, dont la seule intelligence est de faire des phrases avec des résultats construits à partir de données non exhaustives.
    Et c'est ça qui me fait rire :
    Ils conçoivent un "agent conversationnel" (dont le but et d'entretenir une conversation si je comprend bien)
    ils se basent sur les conversations de l'utilisateur moyen de Facebook (qui a la niveau de Gérard l'habitué du PMU), ce que je trouve une hypothèse de base
    ils le testent
    ils le diffusent et sont surpris de retrouver les réflexions de Gérard du PMU...

    S'ils veulent un agent promotionnel de Facebook qu'ils s'inspirent de leurs brochures, présentations & co
    S'ils veulent un agent qui élève les conscience qu'ils s'inspirent de Platon, Spinoza, Deleuze & co

    Ceci dit le simple concept d'agent conversationnel m'interpelle, il y a vraiment des clients pour un bot qui parle avec toi?
    En dehors des journalistes qui veulent trouver une anecdote croustillante (et donc pas une conversation) et des trolls qui vont chercher la sortie de route complète (et donc pas de conversation).

    Est ce que le besoin d'évaluer l'éthique de ces bots ne vient pas de l'écart entre la perception de ce qu'ils sont (ce qu'on vend aussi peut etre) et ce qu'ils sont vraiment?
    J'ai été bercé par la SF qui me présentait les IA comme une forme d'intelligence supérieure, capable d'imiter un humain à la perfection voir de le dépasser.
    Alors qu'en réalité on croise plus de machine à peine capable d'imiter le discours de l'humain moyen.

  11. #11
    Membre expert
    Homme Profil pro
    Chercheur en informatique
    Inscrit en
    octobre 2019
    Messages
    890
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 40
    Localisation : France, Aube (Champagne Ardenne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Chercheur en informatique
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2019
    Messages : 890
    Points : 3 776
    Points
    3 776
    Par défaut
    Citation Envoyé par totozor Voir le message
    Ceci dit le simple concept d'agent conversationnel m'interpelle, il y a vraiment des clients pour un bot qui parle avec toi?
    En dehors des journalistes qui veulent trouver une anecdote croustillante (et donc pas une conversation) et des trolls qui vont chercher la sortie de route complète (et donc pas de conversation).
    je pense que le but de ces bots c'est d'entretenir artificiellement la plateforme.
    C'est comme les faux profils de femme sur les sites de rencontre, la tu aurais un bot qui te répondrais (sans que tu ne le sache que c'est un bot) afin de provoquer des réactions et de faire aller plus souvent sur la plateforme.

  12. #12
    Expert éminent Avatar de BufferBob
    Profil pro
    responsable R&D vidage de truites
    Inscrit en
    novembre 2010
    Messages
    3 019
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : responsable R&D vidage de truites

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2010
    Messages : 3 019
    Points : 8 366
    Points
    8 366
    Par défaut
    je rebondis très brièvement là dessus :

    Stargate était la dernière série de science-fiction valable (...)
    The Expanse, Westworld.

Discussions similaires

  1. Réponses: 2
    Dernier message: 09/03/2022, 23h26
  2. Réponses: 1
    Dernier message: 29/09/2020, 10h17
  3. Réponses: 122
    Dernier message: 29/08/2020, 11h54
  4. Microsoft lance un nouveau chatbot baptisé Zo pour remplacer Tay
    Par Michael Guilloux dans le forum Intelligence artificielle
    Réponses: 0
    Dernier message: 14/12/2016, 13h23

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo