IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    Mars 2013
    Messages
    8 529
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : Mars 2013
    Messages : 8 529
    Points : 199 209
    Points
    199 209
    Par défaut Le proprio de WordPress.com fait l'acquisition de Beeper, l'app qui a brièvement porté iMessage sur Android
    Google essaie de faire honte publiquement à Apple pour pousser l'entreprise à adopter RCS
    un protocole de messagerie mobile

    Google a lancé une nouvelle campagne et une nouvelle page sur son site dédié aux évolutions d'Android pour faire pression sur Apple afin que l'éditeur d'iOS change d'avis sur le protocole RCS (Rich Communication Services). La grande enseigne de la technologie appelle de plus en plus Apple à adopter le RCS, estimant que le protocole de communication améliorerait l'expérience de messagerie entre les utilisateurs d'Android et d'iOS. « Il est temps pour Apple de corriger les SMS », lit-on sur le site Web. « Il ne s'agit pas que de la couleur des bulles. Ce sont les vidéos floues, les discussions de groupe interrompues, les accusés de lecture et les indicateurs de frappe manquants, l'absence de SMS sur le Wi-Fi et plus encore. Ces problèmes existent parce qu'Apple refuse d'adopter les normes d'envoi de SMS modernes lorsque les utilisateurs d'iPhone et de téléphones Android s'envoient des SMS ».

    Google affirme que la campagne vise à résoudre non seulement le problème des « bulles vertes/bleues », mais également d'autres défis courants dans la messagerie multiplateforme, notamment le chiffrement de bout en bout, etc. Tous les problèmes sont dus à l'utilisation continue par iPhone des SMS et MMS pour les conversations non-iMessage, que Google qualifie de « technologies obsolètes des années 90 et 00 ».

    La grande enseigne de la technologie pousse Apple à résoudre ces problèmes en prenant en charge RCS, qui offre de nombreuses fonctionnalités d'iMessage dans un protocole pouvant être utilisé à la fois sur iOS et Android.


    RCS est un protocole de messagerie mobile défini par le consortium international GSMA. Il vise à remplacer le SMS et le MMS, dont l'usage sur smartphone est en baisse régulière depuis plusieurs années. Mais la transition du SMS au RCS n'est pas simple. Le successeur du traditionnel SMS est déjà largement disponible depuis plus de cinq ans.

    Cependant, Apple ne semble pas particulièrement disposé à se servir de ce protocole, même si l'entreprise n’a jamais officiellement indiqué qu'elle ne le ferait pas. Très attaché à iMessage, sa propre messagerie instantanée lancée en 2011, Apple se voit reprocher de faire barrage au standard. Aussi, quand un iPhone interagit avec un smartphone Android, le SMS est toujours utilisé ; et avec l’envoi revendiqué de quelque 200 000 iMessages chaque seconde, le mastodonte de Cupertino n’a pas vraiment besoin de changer une équipe qui gagne.

    Pour la plupart des gens, les problèmes décrits par Google pourraient s'apparenter au fait d’afficher des bulles de discussion vertes (et non bleues comme sur iPhone) pour désigner les utilisateurs sous Android. D'ailleurs, à ce propos, un récent article du Wall Street Journal soulignait que cette distinction pouvait être excluante et provoquer une forme de cyberharcèlement.

    En fait, alors que l'application iPhone utilise le propre service iMessage d'Apple pour envoyer des textes entre les iPhones (avec des fonctionnalités modernes telles que le chiffrement, la prise en charge des discussions de groupe et les transferts d'images et de vidéos de haute qualité), ils reviennent aux SMS et MMS à l'ancienne lors de l'envoi de message à un utilisateur sur Android. Non seulement ces messages sont affichés dans une bulle verte aux couleurs contrastées, mais ils brisent également de nombreuses fonctionnalités de messagerie modernes sur lesquelles les gens comptent.

    Suite à l'article du Wall Street Journal publié en janvier, Hiroshi Lockheimer, le vice-président de Google, s'est attaqué frontalement à la politique d’Apple, selon lui hypocrite : « Le verrouillage d’iMessage par Apple est une stratégie bien documentée. Utiliser la pression sociale et l’intimidation afin de vendre des produits est malhonnête pour une entreprise qui place l’humanité et l’équité au cœur de sa stratégie marketing. Il existe des standards pour remédier à cela ». Puis de clamer haut et fort : « Nous ne demandons pas à Apple de porter iMessage sur Android […] Nous demandons à Apple de soutenir le standard de l’industrie pour la messagerie moderne (RCS) dans iMessage, comme il le fait déjà pour les anciens standards SMS/MMS ».

    Nom : hiro.png
Affichages : 23312
Taille : 33,2 Ko

    Google a ouvert une page sur son site dédié aux évolutions d'Android pour mettre la pression à Apple avec le slogan HELP @APPLE #GETTHEMESSAGE. Google espère que la pression publique incitera Apple à adopter RCS, une mise à niveau mineure de la norme SMS qu'Apple utilise pour les utilisateurs non-iMessage. Google pousse cette stratégie depuis le début de l'année, mais venant de l'entreprise avec la stratégie de messagerie la plus dysfonctionnelle au monde, elle apparaît simplement comme une entreprise fatiguée de récolter ce qu'elle a semé.

    Dans le monde entier, iMessage n'est pas si populaire (les gens ont tendance à préférer Whatsapp), mais aux États-Unis, iMessage est un phénomène culturel suffisant pour que l'une des chansons apparaissant au Billboard Top 100 indique à quel point il est nul d'avoir une bulle iMessage verte (SMS) - il s'agit de la chanson Texts Go Green de Drake.


    L'un des plus grands concurrents d'Apple, en particulier pour les services en ligne, est Google, et l'incapacité de Google à rivaliser avec iMessage a beaucoup contribué à la situation actuelle. Google estime apparemment que la domination d'iMessage est préjudiciable à sa marque, alors maintenant, il demande gentiment à Apple d'arrêter de le battre si durement sur ce terrain à domicile.

    Le site de Google indique : « Il ne s'agit pas de la couleur des bulles. Ce sont les vidéos floues, les discussions de groupe interrompues, les confirmations de lecture et les indicateurs de frappe manquants, l'absence de SMS via Wi-Fi, etc. Ces problèmes existent parce qu'Apple refuse d'adopter les normes modernes de SMS lorsque les gens avec des iPhones et des téléphones Android s'envoient des textos ».


    Certaines des affirmations de Google sur ce site Web n'ont pas beaucoup de sens. Google déclare : « Apple transforme les SMS entre les iPhones et les téléphones Android en SMS et MMS, des technologies obsolètes des années 90 et 2000. Mais Apple peut adopter le RCS, la norme moderne de l'industrie, pour ces fils de discussion à la place ». RCS n'est pas non plus une norme moderne - elle date de 2008 - et, malgré quelques mises à jour médiocres depuis lors, n'a pas suivi le rythme.

    RCS traîne depuis si longtemps et est encore si mal implémenté, car il a été créé par les opérateurs (via la GSMA) en tant que norme de messagerie centrée sur les opérateurs. Les opérateurs l'ont fait à l'apogée des SMS payants, lorsque la messagerie de l'opérateur était une véritable source de revenus. Maintenant que la messagerie des opérateurs est banalisée, les opérateurs qui contrôlent le RCS n'ont plus intérêt à se soucier du RCS. RCS serait-il une spécification zombie ? À chacun de le déterminer.

    À la décharge de Google, le protocole SMS date de 1986, donc RCS est plus moderne que lui. C'est probablement plus un signe que vous ne devriez jamais travailler avec la GSMA si vous n'y êtes pas obligé. Si Google et Apple s'associaient pour créer un duopole de messagerie, ils n'auraient pas besoin des opérateurs ni de leur ancienne norme de messagerie.

    Le fork propriétaire de Google de RCS

    Datant de 2008, RCS pourrait manquer de beaucoup d'éléments auquel vous vous attendez d'une norme de messagerie moderne. Tout d'abord, en tant que norme, RCS est la messagerie de l'opérateur, de sorte que les messages sont transmis à un seul numéro de téléphone de l'opérateur, plutôt qu'à plusieurs appareils via Internet, comme on s'attendrait à ce qu'un service moderne fonctionne. En standard, il n'y a pas de chiffrement. Google a essayé de faire les louanges des fonctionnalités sur la spécification RCS vieillissante, mais si vous considérez ces éléments comme faisant partie de l'argumentaire de vente RCS, ce que Google fait, cela ressemble plus à vous vendre « le fork propriétaire de RCS de Google ». Google aimerait vraiment qu'Apple intègre son fork RCS propriétaire dans iMessage.

    Soit dit en passant, la version de RCS de Google, celle promue sur le site Web avec des fonctionnalités exclusives à Google telles que le chiffrement facultatif, est définitivement propriétaire. Si cela est censé être une norme, il n'y a aucun moyen pour un tiers d'utiliser les API RCS de Google pour le moment. Certaines applications de messagerie, comme Beeper, ont demandé à Google d'intégrer RCS et on leur a dit qu'il n'y avait pas d'API RCS publique et qu'il n'était pas prévu d'en créer une. Google a déjà une API RCS, mais seul Samsung est autorisé à l'utiliser, car Samsung a signé une sorte d'accord de partenariat.

    Si vous souhaitez implémenter RCS, vous devrez faire passer les messages via un type de service, et qui fournit ce serveur*? Ce sera probablement Google. Google a acheté Jibe, le principal fournisseur de serveurs RCS, en 2015. Aujourd'hui, il a tout un argumentaire de vente sur la façon dont Google Jibe peut « aider les opérateurs à faire évoluer rapidement les services RCS, à itérer en cycles courts et à bénéficier immédiatement des améliorations ». Ainsi, l'argument pour Apple d'adopter RCS n'est pas seulement cette absurdité de bien public sur l'amélioration des textes avec les utilisateurs d'Android ; il s'agit également de faire passer les messages d'Apple via les serveurs de Google. Google profite à la fois des frais de serveur et de l'acquisition de données.

    La messagerie de Google, on en parle ?

    Google n'a toujours pas de stratégie de messagerie unique. Bien qu'il ait soudainement blâmé Apple pour une situation qu'il a largement contribué à créer, le plus triste à ce sujet est que Google n'a même pas tourné une nouvelle page. La messagerie Google est tout aussi fragmentée et dysfonctionnelle qu'elle ne l'a jamais été.

    À l'heure actuelle, Google dispose de trois applications de messagerie principales*: outre cette plate-forme Google Messages/RCS, il existe également Google Chat, qui est un service de messagerie over-the-top plus traditionnel, et Google Voice, qui est un numéro de téléphone fourni par Google avec la possibilité de faire des messages type SMS. Google Hangouts est techniquement toujours la quatrième application de messagerie, bien qu'elle ait été fermée en novembre. Il existe également des applications de messagerie en silo intégrées à Google Maps, Google Photos, Google Stadia, Google Pay, Google Assistant et Google Phone, et aucune d'entre elles ne se parle.

    Le responsable de la messagerie de Google a quitté le navire le mois dernier, donc on ne sait pas ce que l'avenir de la messagerie Google réserve jusqu'à ce que quelqu'un prenne les rênes. Il est donc important pour Google de mettre d'abord de l'ordre dans sa maison avant de commencer à jeter des pierres sur Apple.

    Nom : bleu.png
Affichages : 7718
Taille : 172,3 Ko

    Du côté d'Apple, l'intérêt n'est pas perçu : Craig Federighi, vice-président directeur du génie logiciel d'Apple, estime qu'augmenter la compatibilité d'iMessage avec les téléphones Android ne servirait qu'à soutenir Android et à affaiblir la stratégie de verrouillage d'Apple. Une grande partie de la stratégie marketing d'Apple est qu'Android est un écosystème brisé où les choses ne fonctionnent pas aussi bien, et vous pouvez le voir dans l'explication de la bulle verte ci-dessus d'Apple et dans des choses comme la diapositive Toxic Hellstew de Tim Cook.

    Enfin, RCS en tant que plate-forme de messagerie n'est tout simplement pas si bonne. Le résultat final d'une norme de 2008 avec un tas de fonctionnalités supplémentaires qui y sont ajoutées est toujours inférieur à la normale par rapport à des plates-formes comme iMessage, WhatsApp, Signal ou Telegram. À part le fait que Google cherche désespérément l'une des rares solutions de messagerie qu'il n'a pas épuisées avec une mauvaise gestion, il n'y a pas d'argument clair pour expliquer pourquoi RCS vaut cet effort. Dans l'utopie du monde des rêves où Apple veut travailler avec Google et Samsung sur une norme de messagerie, ces trois entreprises travaillant ensemble pourraient faire bien mieux qu'une norme de messagerie négligée.

    Source : Google

    Et vous ?

    Quelle lecture faites-vous de la situation ? Pour ou contre l'utilisation du protocole RCS par Apple ? Dans quelle mesure ?
    Les arguments de Google vous semblent-ils fondés ? En quoi ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre averti Avatar de BakaOnigiri
    Inscrit en
    Avril 2002
    Messages
    366
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : Avril 2002
    Messages : 366
    Points : 437
    Points
    437
    Par défaut
    Alors, juste une petite remarque, le passage aux SMS/MMS ne se fait pas QUE pour un destinataire Android, mais pour tout destinataire non joignable par iMessage, et donc c'est le cas aussi des iPhone qui n'ont pas de forfait data, ou hors réception 3G/4G/LTE avec data. Mais aussi pour les vieux téléphones, non smartphone. On voit d'ailleurs que l'application message "cherche" à joindre le correspondant sur imessage, et passe en mode SMS si ce n'est pas possible. Juste que c'est pas limité à des correspondant utilisant Android.

  3. #3
    Membre chevronné
    Profil pro
    MOA
    Inscrit en
    Décembre 2002
    Messages
    1 037
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Eure et Loir (Centre)

    Informations professionnelles :
    Activité : MOA

    Informations forums :
    Inscription : Décembre 2002
    Messages : 1 037
    Points : 1 817
    Points
    1 817
    Par défaut
    Merci pour cette article complet. Le chiffrement de bout en bout n'est pas un bon argumet lorsque les messages transittent sur un unique serveur. Le propriétaire peut très déchiffrer les messages.

    Je suis bien content que Apple fasse de la résistance. Si le RCS est un fork proprio, il y a de grande chance que les messages passent par les serveurs Google. Ils en parlent pas bien entendu, je ne trouve pas cela plus sécurisant que les SMS qui sont décentralisé, bi c au contraire, même s'ils sont non chiffrés.

    A ma grande stupéfaction, sur mon tout nouveau Samsung, j'ai pu constater qu'en Wifi, le serveur DNS primaire était 8.8.8.8 et le secondaire l'ip de ma box. Cela signifie que tous mes consultations sur le Web sont résolu par le serveur DNS de Google et non de mon FAI alors que je suis en Wifi. J'ai bien entendu supprimé le 8.8.8.8 mais n'importe quel utilisateur lambda passera par Google et se fera pister.

    Et donc pour le RCS que veut imposer Google, je dis un gros NON.

  4. #4
    Responsable Systèmes


    Homme Profil pro
    Gestion de parcs informatique
    Inscrit en
    Août 2011
    Messages
    17 510
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Gestion de parcs informatique
    Secteur : High Tech - Matériel informatique

    Informations forums :
    Inscription : Août 2011
    Messages : 17 510
    Points : 43 357
    Points
    43 357
    Par défaut
    Il y a une meilleure norme que le RCS pour remplacer les SMS : le XMPP.
    Ma page sur developpez.com : http://chrtophe.developpez.com/ (avec mes articles)
    Mon article sur le P2V, mon article sur le cloud
    Consultez nos FAQ : Windows, Linux, Virtualisation

  5. #5
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Patrick Ruiz
    Homme Profil pro
    Redacteur web
    Inscrit en
    Février 2017
    Messages
    1 872
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Redacteur web
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : Février 2017
    Messages : 1 872
    Points : 52 115
    Points
    52 115
    Par défaut « Achète un iPhone à ta mère », lance Tim Cook à un fan à propos de la compatibilité des textos avec Android
    « Achète un iPhone à ta mère », lance Tim Cook à un journaliste à propos des soucis de compatibilité des messages texte entre Android et iOS
    Car Apple ne veut ni adopter RCS, ni céder iMessage

    L’envoi d’une vidéo d’iOS à Android (et vice versa) en utilisant l’application de messagerie texte habituelle se termine par la réception à l’autre bout d’un contenu flou. C’est à cause de l’incompatibilité entre le protocole RCS dont Google fait la promotion et iMessage d’Apple. Tim Cook reste fermé à l’idée de l’adoption de RCS malgré les appels de Google. Apple ne veut non plus mettre iMessage à disposition des utilisateurs d’Android. Tim Cook semble plutôt suggérer à tout le monde de faire l’acquisition d’un iPhone pour résoudre le problème.

    C’est ce que suggère sa réponse à un journaliste qui s’est plaint de ce que les vidéos qu’il envoie à des membres de sa famille depuis son iPhone leur parviennent floues sur leurs appareils Android : « Achète un iPhone à ta mère. » La couleur de la bulle dans iMessage qui distingue les utilisateurs d'Android (vert) de leurs collègues utilisateurs d'iPhone (bleu) est un autre point de discorde. Il alimente en sus les débats autour des problèmes de compatibilité entre le protocole RCS dont Google fait la promotion et iMessage d’Apple.

    Nom : 2.jpg
Affichages : 16915
Taille : 36,4 Ko

    RCS est un protocole de messagerie mobile défini par le consortium international GSMA. Il vise à remplacer le SMS et le MMS, dont l'usage sur smartphone est en baisse régulière depuis plusieurs années. Apple ne semble pas particulièrement disposé à se servir de ce protocole, même si l'entreprise n’a jamais officiellement indiqué qu'elle ne le ferait pas. Très attaché à iMessage, sa propre messagerie instantanée lancée en 2011, Apple se voit reprocher de faire barrage au standard. Aussi, quand un iPhone interagit avec un smartphone Android, le SMS est toujours utilisé.

    En fait, l'application iPhone utilise le propre service iMessage d'Apple pour envoyer des textes entre les iPhone (avec des fonctionnalités modernes telles que le chiffrement, la prise en charge des discussions de groupe et les transferts d'images et de vidéos de haute qualité). Mais elle revient aux SMS et MMS à l'ancienne lors de l'envoi de message à un utilisateur sur Android. Non seulement ces messages sont affichés dans une bulle verte aux couleurs contrastées, mais ils brisent également de nombreuses fonctionnalités de messagerie modernes sur lesquelles les utilisateurs comptent. Désormais, le reproche qui revient parmi les utilisateurs, qu’ils soient des possesseurs de smartphones Android ou Apple, est que la firme de Cupertino s’arrime à RCS en tant que standard universel en remplacement du SMS.

    Nom : 1.jpg
Affichages : 4522
Taille : 69,8 Ko

    L’adoption de RCS est de nature à faire perdre aux utilisateurs de l’intérêt pour iMessage qui mobilise quelque 200 000 messages chaque seconde. Des détails plus techniques sont néanmoins susceptibles d’expliquer le positionnement d’Apple.

    Avec RCS, les messages sont transmis à un seul numéro de téléphone de l'opérateur, plutôt qu'à plusieurs appareils via Internet, comme on s'attendrait à ce qu'un service moderne fonctionne. De plus, RCS ne propose pas de chiffrement dans sa version standard. Google a donc développé un fork propriétaire de RCS avec des fonctionnalités exclusives à Google telles que le chiffrement facultatif. Les API de la version propriétaire à la sauce Google ne sont accessibles que via un partenariat avec le géant technologique. Seul Samsung dispose d’une telle entente qui lui permet d’en faire usage.

    Donc les appels à l’endroit d’Apple en vue de son adoption du protocole RCS ne visent pas uniquement l'amélioration de la compatibilité des messages texte entre Android et iOS. La manœuvre cache difficilement celle de voir les messages d'Apple transiter via les serveurs de Google. Google profiterait alors à la fois des frais de serveur et de l'acquisition de données.

    Et vous ?

    Quelle lecture faites-vous de la situation ? Pour ou contre l'utilisation du protocole RCS par Apple ? Dans quelle mesure ?
    Les arguments de Google vous semblent-ils fondés ? En quoi ?

    Voir aussi :

    Le lanceur d'alerte Edward Snowden et l'EFF critiquent le projet d'Apple de scanner les messages et les images iCloud, des milliers de personnes demandent à l'entreprise de suspendre ses plans

    Apple invite les chercheurs à vérifier ses fonctionnalités de sécurité pour les enfants, mais poursuit en justice une startup qui fait exactement cela

    Après les critiques, Apple ne recherchera que les images d'abus signalées dans plusieurs pays et insiste qu'il s'agit d'une avancée en matière de confidentialité

    Dans un mémo interne, Apple répond aux préoccupations concernant les nouvelles fonctions de balayage des photos, alors que les experts dénoncent un recul dans les progrès en matière de vie privée

    Le Parlement allemand demande à Tim Cook de reconsidérer ses projets de CSAM, estimant que le système de balayage d'Apple sape la communication confidentielle
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  6. #6
    Membre émérite
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    Novembre 2021
    Messages
    1 089
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Drôme (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : Novembre 2021
    Messages : 1 089
    Points : 2 930
    Points
    2 930
    Par défaut
    Citation Envoyé par chrtophe Voir le message
    Il y a une meilleure norme que le RCS pour remplacer les SMS : le XMPP.
    Intéressant, merci. C'est possible de configurer un portable pour envoyer les SMS en XMPP ?

  7. #7
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    Mars 2013
    Messages
    8 529
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : Mars 2013
    Messages : 8 529
    Points : 199 209
    Points
    199 209
    Par défaut Une MàJ de Google Messages obligera les utilisateurs d'iPhone à lire les descriptions des réactions en émojis
    Une mise à jour de Google Messages obligera les utilisateurs d'iPhone à lire les descriptions des réactions en émojis,
    une stratégie visant à inciter Apple à passer au protocole RCS pour sa messagerie

    Google veut obliger Apple à passer au protocole RCS. Après avoir mené une campagne de dénigrement, l'entreprise essaye la « méthode Apple ».

    Dans les dernières mises à jour de l'application Messages de Google, les nouvelles fonctionnalités de Google Messages incluent la possibilité de répondre à des messages individuels, de les mettre en vedette et de définir des rappels sur les textes. Mais ces fonctionnalités et certaines autres mises à jour de Messages sont compatibles RCS, ce qui signifie qu'elles ne seront pas très compatibles avec SMS, qui est la norme de messagerie vers laquelle iMessage bascule lorsqu'il envoie un message à quelqu'un sans iPhone. Les iPhone échangent des messages à l'aide d'iMessage, le système de messagerie propriétaire d'Apple, mais reviennent aux SMS lorsqu'ils envoient un SMS à un Android.


    RCS est un protocole de messagerie mobile défini par le consortium international GSMA. Il vise à remplacer le SMS et le MMS, dont l'usage sur smartphone est en baisse régulière depuis plusieurs années. Mais la transition du SMS au RCS n'est pas simple. Le successeur du traditionnel SMS est déjà largement disponible depuis plus de cinq ans.

    Cependant, Apple ne semble pas particulièrement disposé à se servir de ce protocole, même si l'entreprise n’a jamais officiellement indiqué qu'elle ne le ferait pas. Très attaché à iMessage, sa propre messagerie instantanée lancée en 2011, Apple se voit reprocher de faire barrage au standard. Aussi, quand un iPhone interagit avec un smartphone Android, le SMS est toujours utilisé ; et avec l’envoi revendiqué de quelque 200 000 iMessages chaque seconde, le mastodonte de Cupertino n’a pas vraiment besoin de changer une équipe qui gagne.

    En fait, alors que l'application iPhone utilise le propre service iMessage d'Apple pour envoyer des textes entre les iPhone (avec des fonctionnalités modernes telles que le chiffrement, la prise en charge des discussions de groupe et les transferts d'images et de vidéos de haute qualité), ils reviennent aux SMS et MMS à l'ancienne lors de l'envoi de message à un utilisateur sur Android. Non seulement ces messages sont affichés dans une bulle verte aux couleurs contrastées, mais ils brisent également de nombreuses fonctionnalités de messagerie modernes sur lesquelles les gens comptent.

    Précisons aussi, comme l'a noté BakaOnigiri, que

    Citation Envoyé par BakaOnigiri
    Le passage aux SMS/MMS ne se fait pas QUE pour un destinataire Android, mais pour tout destinataire non joignable par iMessage, et donc c'est le cas aussi des iPhone qui n'ont pas de forfait data, ou hors réception 3G/4G/LTE avec data. Mais aussi pour les vieux téléphones, non-smartphone. On voit d'ailleurs que l'application message "cherche" à joindre le correspondant sur iMessage, et passe en mode SMS si ce n'est pas possible.
    Nom : brise.png
Affichages : 8292
Taille : 68,5 Ko

    La campagne pour pousser Apple à passer au RCS

    En août, Google a lancé une nouvelle campagne et une nouvelle page sur son site dédié aux évolutions d'Android pour faire pression sur Apple afin que l'éditeur d'iOS change d'avis sur le protocole RCS (Rich Communication Services). La grande enseigne de la technologie appelle de plus en plus Apple à adopter le RCS, estimant que le protocole de communication améliorerait l'expérience de messagerie entre les utilisateurs d'Android et d'iOS. « Il est temps pour Apple de corriger les SMS », lit-on sur le site Web. « Il ne s'agit pas que de la couleur des bulles. Ce sont les vidéos floues, les discussions de groupe interrompues, les accusés de lecture et les indicateurs de frappe manquants, l'absence de SMS sur le Wi-Fi et plus encore. Ces problèmes existent parce qu'Apple refuse d'adopter les normes d'envoi de SMS modernes lorsque les utilisateurs d'iPhone et de téléphones Android s'envoient des SMS ».

    Google affirme que la campagne vise à résoudre non seulement le problème des « bulles vertes/bleues », mais également d'autres défis courants dans la messagerie multiplateforme, notamment le chiffrement de bout en bout, etc. Tous les problèmes sont dus à l'utilisation continue par iPhone des SMS et MMS pour les conversations non-iMessage, que Google qualifie de « technologies obsolètes des années 90 et 00 ».

    La grande enseigne de la technologie pousse Apple à résoudre ces problèmes en prenant en charge RCS, qui offre de nombreuses fonctionnalités d'iMessage dans un protocole pouvant être utilisé à la fois sur iOS et Android.

    Google a ouvert une page sur son site dédié aux évolutions d'Android pour mettre la pression à Apple avec le slogan HELP @APPLE #GETTHEMESSAGE. Google espère que la pression publique incitera Apple à adopter RCS, une mise à niveau mineure de la norme SMS qu'Apple utilise pour les utilisateurs non-iMessage. Google pousse cette stratégie depuis le début de l'année, mais venant de l'entreprise avec la stratégie de messagerie la plus dysfonctionnelle au monde, elle apparaît simplement comme une entreprise fatiguée de récolter ce qu'elle a semé.

    Dans le monde entier, iMessage n'est pas si populaire (les gens ont tendance à préférer Whatsapp), mais aux États-Unis, iMessage est un phénomène culturel suffisant pour que l'une des chansons apparaissant au Billboard Top 100 indique à quel point il est nul d'avoir une bulle iMessage verte (SMS) - il s'agit de la chanson Texts Go Green de Drake.

    L'un des plus grands concurrents d'Apple, en particulier pour les services en ligne, est Google, et l'incapacité de Google à rivaliser avec iMessage a beaucoup contribué à la situation actuelle. Google estime apparemment que la domination d'iMessage est préjudiciable à sa marque, alors l'entreprise est passée à l'offensive.

    Le site de Google indique : « Il ne s'agit pas de la couleur des bulles. Ce sont les vidéos floues, les discussions de groupe interrompues, les confirmations de lecture et les indicateurs de frappe manquants, l'absence de SMS via Wi-Fi, etc. Ces problèmes existent parce qu'Apple refuse d'adopter les normes modernes de SMS lorsque les gens avec des iPhone et des téléphones Android s'envoient des textos ».


    Certaines des affirmations de Google sur ce site Web n'ont pas beaucoup de sens. Google déclare : « Apple transforme les SMS entre les iPhone et les téléphones Android en SMS et MMS, des technologies obsolètes des années 90 et 2000. Mais Apple peut adopter le RCS, la norme moderne de l'industrie, pour ces fils de discussion à la place ». RCS n'est pas non plus une norme moderne - elle date de 2008 - et, malgré quelques mises à jour médiocres depuis lors, n'a pas suivi le rythme.

    RCS traîne depuis si longtemps et est encore si mal implémenté, car il a été créé par les opérateurs (via la GSMA) en tant que norme de messagerie centrée sur les opérateurs. Les opérateurs l'ont fait à l'apogée des SMS payants, lorsque la messagerie de l'opérateur était une véritable source de revenus. Maintenant que la messagerie des opérateurs est banalisée, les opérateurs qui contrôlent le RCS n'ont plus intérêt à se soucier du RCS. RCS serait-il une spécification zombie ? À chacun de le déterminer.

    À la décharge de Google, le protocole SMS date de 1986, donc RCS est plus moderne que lui. C'est probablement plus un signe que vous ne devriez jamais travailler avec la GSMA si vous n'y êtes pas obligé. Si Google et Apple s'associaient pour créer un duopole de messagerie, ils n'auraient pas besoin des opérateurs ni de leur ancienne norme de messagerie.

    Nom : messages.png
Affichages : 4315
Taille : 23,6 Ko

    Employer les méthodes d'Apple

    Quelques mois plus tard, la campagne n'a pas porté ses fruits et Google tente d'influencer Apple en utilisant les propres stratégies de la marque à la pomme dans sa mise à jour de Google Messages, le concurrent d'iMessage.

    Désormais, lorsque les utilisateurs de Messages réagissent à un SMS avec un emoji, les utilisateurs d'iPhone recevront un texte indiquant que l'autre personne a réagi à leur texte avec une description de l'emoji utilisé par la personne. Cela rappelle la situation dans laquelle les utilisateurs d'iMessage réagissent à un SMS et dont le destinataire reçoit un message au lieu de voir la réaction en emoji.

    RCS fonctionne sur Internet, et non sur la bande passante d'un opérateur. Les messages texte envoyés avec RCS fonctionneraient comme des iMessages entre utilisateurs d'iPhone. Par exemple, comme dans iMessage, les utilisateurs de Google Messages pourront regarder des vidéos YouTube dans l'application et créer un événement de calendrier si une date ou une heure est envoyée dans un message.

    Google veut pousser plus d'opérateurs et de développeurs vers le RCS et s'éloigner du SMS. Des opérateurs comme AT&T et Verizon, et des fabricants comme Samsung et LG, ont tous promis RCS.

    « Du point de vue de Google, nous pensons que chaque utilisateur d'Android devrait simplement avoir une messagerie via Wi-Fi », a déclaré Sanaz Ahari, qui gère Android et les communications d'entreprise chez Google. Elle a ajouté que les écosystèmes Android et Apple ont « beaucoup de conversations ».

    « Nous préférerions de loin que tout le monde adopte le RCS qui a la capacité de prendre en charge les réactions appropriées », a déclaré Jan Jedrzejowicz, chef de produit Google Messages, lors d'un briefing avant l'annonce des mises à jour de Messages. « Mais dans le cas où ce n'est pas possible ou ne s'est pas encore produit, cela semble être la meilleure chose à faire ».

    Récemment, le PDG d'Apple, Tim Cook, a déclaré qu'il ne recevait pas beaucoup de commentaires des utilisateurs d'iPhone sur le fait qu'Apple avait besoin de « réparer la messagerie entre iPhone et Android ». Apple n'a pas non plus beaucoup d'incitation à le faire. Dans les documents juridiques d'un procès de 2021 entre Epic Games et Apple, un dirigeant d'Apple a déclaré que « le déplacement d'iMessage vers Android nous fera plus de mal qu'il ne nous aidera ».

    Le fork propriétaire de Google de RCS

    Datant de 2008, RCS pourrait manquer de beaucoup d'éléments auquel vous vous attendez d'une norme de messagerie moderne. Tout d'abord, en tant que norme, RCS est la messagerie de l'opérateur, de sorte que les messages sont transmis à un seul numéro de téléphone de l'opérateur, plutôt qu'à plusieurs appareils via Internet, comme on s'attendrait à ce qu'un service moderne fonctionne. En standard, il n'y a pas de chiffrement. Google a essayé de faire les louanges des fonctionnalités sur la spécification RCS vieillissante, mais si vous considérez ces éléments comme faisant partie de l'argumentaire de vente RCS, ce que Google fait, cela ressemble plus à vous vendre « le fork propriétaire de RCS de Google ». Google aimerait vraiment qu'Apple intègre son fork RCS propriétaire dans iMessage.

    Soit dit en passant, la version de RCS de Google, celle promue sur le site Web avec des fonctionnalités exclusives à Google telles que le chiffrement facultatif, est définitivement propriétaire. Si cela est censé être une norme, il n'y a aucun moyen pour un tiers d'utiliser les API RCS de Google pour le moment. Certaines applications de messagerie, comme Beeper, ont demandé à Google d'intégrer RCS et on leur a dit qu'il n'y avait pas d'API RCS publique et qu'il n'était pas prévu d'en créer une. Google a déjà une API RCS, mais seul Samsung est autorisé à l'utiliser, car Samsung a signé une sorte d'accord de partenariat.

    Si vous souhaitez implémenter RCS, vous devrez faire passer les messages via un type de service, et qui fournit ce serveur*? Ce sera probablement Google. Google a acheté Jibe, le principal fournisseur de serveurs RCS, en 2015. Aujourd'hui, il a tout un argumentaire de vente sur la façon dont Google Jibe peut « aider les opérateurs à faire évoluer rapidement les services RCS, à itérer en cycles courts et à bénéficier immédiatement des améliorations ». Ainsi, l'argument pour Apple d'adopter RCS n'est pas seulement cette absurdité de bien public sur l'amélioration des textes avec les utilisateurs d'Android ; il s'agit également de faire passer les messages d'Apple via les serveurs de Google. Google profite à la fois des frais de serveur et de l'acquisition de données.

    Tester Messages

    Sources : Google, Android

    Et vous ?

    Quelle lecture faites-vous de la situation ? Pour ou contre l'utilisation du protocole RCS par Apple ? Dans quelle mesure ?
    Les arguments de Google vous semblent-ils fondés ? En quoi ?
    Que pensez-vous de cette stratégie dans la mise à jour de Google Messages ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  8. #8
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Dirigeant
    Inscrit en
    Juin 2016
    Messages
    3 160
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Dirigeant
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : Juin 2016
    Messages : 3 160
    Points : 66 261
    Points
    66 261
    Par défaut Google appelle à Apple à corriger les photos et vidéos "pixellisées" dans les messages entre iPhone et Android
    Un grand panneau publicitaire de Google demande à Apple de corriger les photos et vidéos "pixellisées" dans les messages échangés entre iPhone et Android
    en adoptant le protocole de messagerie RCS

    Google continue de chambrer Apple à propos des problèmes de compatibilité des messages texte échangés entre Android et iOS. Cette fois-ci, sur un grand panneau publicitaire sur le thème du Nouvel An à Harmon Corner à Las Vegas, et avec un ton narquois, Google a de nouveau invité Apple à intégrer le protocole RCS (Rich Communication Services) à son service de messagerie, iMessage. Le panneau d'affichage exhorte Apple à ne pas "laisser tomber la balle" afin de corriger les photos et vidéos "pixellisées" dans les messages échangés entre iPhone et Android. Apple reste campé sur ses positions et n'a pas encore réagi à la nouvelle salve de son rival.

    Ce n'est un secret pour personne, Google a fait de nombreuses tentatives pour convaincre Apple d'intégrer RCS à son service de messagerie, mais jusqu'à présent, le fabricant de l'iPhone s'est montré réticent à ouvrir les frontières d'iMessage. En août dernier, Google a créé un site Web dédié appelant Apple à adopter RCS. Mais la firme de Cupertino soit restée fermement décidée à fournir aux utilisateurs uniquement iMessage et les SMS standard comme services par défaut. Une idée qui ne plait pas du tout à Google qui affirme que son but est d'améliorer l'expérience des utilisateurs d'Android en leur fournissant plus d'outils pour communiquer.

    Pour ceux qui ne le savent pas, RCS est une version améliorée du système SMS qui offre une expérience plus riche aux utilisateurs. Conçu pour remplacer la messagerie SMS et MMS, il permet aux utilisateurs de créer des discussions de groupe avec leurs amis, d'envoyer des images et des vidéos, d'obtenir des accusés de réception et de prendre en charge le chiffrement de bout en bout. En outre, il n'y a pas de limite de 160 caractères comme avec les SMS ordinaires. RCS est apparu en 2007 et a été adopté par le Global System for Mobile Communications (GSMA) en 2008. Il est disponible pour les utilisateurs du système d'exploitation Android.


    En décembre 2019, plusieurs opérateurs américains, dont Verizon, AT&T, Sprint et T-Mobile, se sont engagés à prendre en charge le protocole. La messagerie basée sur le protocole RCS fonctionne à l'aide des données mobiles ou le Wi-Fi, donc si le destinataire n'a pas de service cellulaire, mais qu'il est sur un réseau sans fil, vous avez toujours la possibilité de lui envoyer des messages sans problème. Cependant, si de plus en plus d'organisations adoptent le protocole RCS, Apple - qui contrôle iOS, le deuxième OS mobile le plus utilisé au monde après Android - refuse toujours de suivre la tendance. Ce qui lui vaut les moqueries de son rival Google.

    Pour marquer le début de la nouvelle année, Google a une fois de plus exhorté publiquement Apple à passer à l'action, cette fois en louant un grand panneau publicitaire numérique entier à Las Vegas, ce qui ne manquera pas de faire passer le message. Sur le panneau d'affichage, on peut lire : « la balle est peut-être tombée en 2022, mais vous n'avez pas à laisser tomber la balle pour réparer vos photos et vidéos pixelisées ». Le message est suivi d'un défilement effronté de lignes de code RCS qui, selon Google, aiderait Apple à "faire bouger les choses". L'utilisateur de TikTok Uptin a partagé une vidéo montrant le panneau d'affichage de Google.

    Uptin a fait remarquer qu'on estime que 56 % des Américains utilisent iOS, tandis qu'Android arrive en deuxième position avec près de 44 % des parts de marché aux États-Unis. En outre, après le passage des lignes de code RCS, Google a lancé un appel aux clients leur demandant d'aider Apple à suivre le tendance, avec le hashtag "#GetTheMessage". Google a lancé la campagne "#GetTheMessage" en août avec un site Web complet pour présenter les avantages du protocole RCS. C'est la dernière étape de la campagne de pression de Google contre Apple concernant les problèmes d'envoi de SMS entre les iPhone et les téléphones Android.

    « Cet affichage numérique démontre la volonté d'Android d'apporter une plus grande interopérabilité entre les appareils, et de permettre une excellente expérience de messagerie sur toutes les plateformes », a déclaré un porte-parole de Google à Insider, ajoutant que Google est présent au Consumer Electronics Show de Las Vegas cette semaine. En décembre, Google a poursuivi sa campagne contre Apple avec un post de "joyeux anniversaire" pour SMS qui a fêté ses 30 ans en 2022. « Bien que je sois pour la nostalgie, je veux aussi regarder dans l'autre direction », a écrit Neena Budhiraja, chef de produit pour Messages by Google.


    « Les téléphones d'aujourd'hui sont capables de faire beaucoup plus ; mon téléphone actuel est un appareil complètement différent de mon premier », a ajouté Budhiraja. Google a harcelé Apple pour qu'il adopte RCS pendant plus d'un an par le biais de son site Web, de ses appels sur Twitter, de ses panneaux d'affichage, et plus encore, mais le fabricant de l'iPhone n'a fait aucune reconnaissance des efforts de Google. En fait, le PDG d'Apple, Tim Cook, a récemment déclaré que le protocole RCS n'était pas une priorité. « Je n'entends pas nos utilisateurs demander que nous y consacrions beaucoup d'énergie à ce stade », a déclaré Cook.

    Les gens se plaignent depuis longtemps des "bulles vertes" qui s'affichent sur iMessage lorsqu'un propriétaire d'iPhone et un propriétaire d'Android échangent des SMS, ce qui a conduit Google à faire goûter à Apple sa propre médecine avec une récente mise à jour de son application Messages. Désormais, lorsque les utilisateurs de Messages réagissent à un SMS, l'utilisateur de l'iPhone recevra un texte indiquant que la personne a réagi à son texte, accompagné d'une description de la réaction, comme "j'ai aimé" ou "j'ai adoré" un message, au lieu de voir le pouce levé ou le cœur apparaître sur le message. Ce qui est un pic à l'endroit d'Apple.

    Lors d'un échange en septembre, un membre de l'auditoire propriétaire d'un iPhone qui s'interrogeait sur les problèmes liés aux vidéos envoyées entre lui et sa mère propriétaire d'un Android, Cook a répondu : « achète un iPhone à ta mère ». Des documents juridiques issus du procès de 2011 entre Apple et Epic Games éclairent davantage la façon dont l'entreprise considère iMessage, un dirigeant d'Apple ayant déclaré que "déplacer iMessage vers Android nous fera plus de mal que de bien".

    Il reste à voir si Apple répondra à ce coup de gueule, ou s'il restera ferme sur sa position de ne pas harmoniser son service de messagerie avec le reste de l'industrie. Dans tous les cas, il est probable que le PDG Tim Cook dira simplement à ceux qui ont des images et des vidéos pixelisées d'acheter un iPhone ou d'en acheter un à chacune des personnes de leur entourage.

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?
    Quel est votre avis sur le protocole de messagerie RCS ?
    Selon vous, pourquoi Google cherche-t-il à imposer le protocole RCS dans l'industrie ?
    Pensez-vous qu'il est préférable que toute l'industrie adopte le protocole RCS ?
    Que pensez-vous des pressions subies par Apple de la part de Google pour adopter le protocole RCS ?
    Selon vous, quelle pourrait être la réponse d'Apple à cette nouvelle attaque de Google ?

    Voir aussi

    Google essaie de faire honte publiquement à Apple pour pousser l'entreprise à adopter RCS, un protocole de messagerie mobile

    Une mise à jour de Google Messages obligera les utilisateurs d'iPhone à lire les descriptions des réactions en émojis, une stratégie visant à inciter Apple à passer au protocole RCS pour sa messagerie

    « Achète un iPhone à ta mère », lance Tim Cook à un journaliste à propos des soucis de compatibilité des messages texte entre Android et iOS, car Apple ne veut ni adopter RCS, ni céder iMessage
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  9. #9
    Membre éprouvé Avatar de der§en
    Homme Profil pro
    Chambord
    Inscrit en
    Septembre 2005
    Messages
    770
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Loir et Cher (Centre)

    Informations professionnelles :
    Activité : Chambord
    Secteur : Transports

    Informations forums :
    Inscription : Septembre 2005
    Messages : 770
    Points : 964
    Points
    964
    Par défaut
    De mémoire, les serveurs RCS n’appartiennent-ils pas à Google, je comprend d’autant mieux les réticences d’Apple !

  10. #10
    Membre du Club
    Homme Profil pro
    Ingénieur DevOps
    Inscrit en
    Octobre 2021
    Messages
    8
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Haute Garonne (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur DevOps

    Informations forums :
    Inscription : Octobre 2021
    Messages : 8
    Points : 56
    Points
    56
    Par défaut
    der§en:
    De mémoire, les serveurs RCS n’appartiennent-ils pas à Google, je comprend d’autant mieux les réticences d’Apple !
    RCS est un protocole: https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Rich...ation_Services !
    Il n'appartient pas à Google.
    Apple peut réaliser ses propres services avec RCS.

  11. #11
    Membre chevronné
    Profil pro
    MOA
    Inscrit en
    Décembre 2002
    Messages
    1 037
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Eure et Loir (Centre)

    Informations professionnelles :
    Activité : MOA

    Informations forums :
    Inscription : Décembre 2002
    Messages : 1 037
    Points : 1 817
    Points
    1 817
    Par défaut
    Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
    Selon vous, pourquoi Google cherche-t-il à imposer le protocole RCS dans l'industrie ?
    Intéressant comme question. J'aimerais connaitre la raison profonde. Pour bien se montrer, Google répond bien entendu que c'est pour améliorer l'expérience utilisateur. Mais est-ce qu'il n'y aurait pas une autre raison derrière la tête qui nous échappe.

    Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
    Pensez-vous qu'il est préférable que toute l'industrie adopte le protocole RCS ?
    Est ce que Google veut nous faire croire que le public veut des fonctions avancées que ne propose pas le sms en créant du besoin ?
    Mais sinon pourquoi pas à condition que ce soit une solution décentralisée. Tel que j'ai pu lire à droite et à gauche, les messages passeraient avant tout par les serveurs de Google et non pas ceux des opérateurs.
    Je n'ai pas envie de mettre tous mes oeufs dans le même panier



    Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
    Que pensez-vous des pressions subies par Apple de la part de Google pour adopter le protocole RCS ?
    C'est petit ! Peut être une certaine jalousie que Android n'ait pas réussi à proposer un équivalent avec tant de succès. Et heureusement d'ailleurs qu'il n'ait pas réussi.

    Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
    Selon vous, quelle pourrait être la réponse d'Apple à cette nouvelle attaque de Google ?
    Ne pas réagir.

  12. #12
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Bruno
    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    Mai 2019
    Messages
    1 887
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : High Tech - Produits et services télécom et Internet

    Informations forums :
    Inscription : Mai 2019
    Messages : 1 887
    Points : 36 964
    Points
    36 964
    Par défaut Le coup de gueule d'un cadre de Google à l'encontre d'Apple concernant le protocole de messagerie RCS
    Le coup de gueule d'un cadre de Google à l'encontre d'Apple concernant le protocole de messagerie RCS entre l'iPhone et Android,
    a suscité des applaudissements lors d'une conférence

    Un cadre de Google a fait des commentaires sur les problèmes de messagerie entre les utilisateurs d’iPhone et d’Android lors de la conférence Google I/O 2023. Il a déclaré que Google travaillait avec Apple pour améliorer l’expérience de texte sur les deux plateformes, en utilisant le service RCS (Rich Communication Services). Le RCS est un protocole qui permet d’envoyer des messages enrichis, tels que des images, des vidéos, des emojis ou des messages vocaux. Il est censé remplacer le SMS, qui est limité et obsolète. Le RCS est déjà disponible sur les appareils Android, mais pas sur les iPhone. Le cadre de Google a exprimé l’espoir qu’Apple adopte le RCS à l’avenir, afin de réduire la frustration des utilisateurs qui doivent utiliser des applications tierces pour communiquer entre eux.

    Le programme Rich Communication Services (RCS) est une initiative de l'association GSMA visant à créer des services de communication inter-opérateurs basés sur le sous-système multimédia IP (IMS). Cette initiative a été lancée par les opérateurs mondiaux de télécommunications en réponse à la baisse de leurs revenus et pour les aider à concurrencer les fournisseurs de services "OverTheTop" (OTT) tels que Viber, Whatsapp, etc. RCS est une norme universelle, ce qui la rend interopérable entre de multiples fournisseurs de services, contrairement aux services OTT avec des communautés fermées.

    Google a fait de nombreuses tentatives pour convaincre Apple d'intégrer RCS à son service de messagerie, mais jusqu'à présent, le fabricant de l'iPhone s'est montré réticent à ouvrir les frontières d'iMessage. En août 2022, Google a créé un site Web dédié appelant Apple à adopter RCS. Mais la firme de Cupertino soit restée fermement décidée à fournir aux utilisateurs uniquement iMessage et les SMS standard comme services par défaut. Une idée qui ne plait pas du tout à Google qui affirme que son but est d'améliorer l'expérience des utilisateurs d'Android en leur fournissant plus d'outils pour communiquer.

    Nom : applaudissementB.png
Affichages : 7734
Taille : 490,9 Ko

    Google a pris le temps, lors de sa présentation annuelle aux développeurs, d'interpeller Apple sur scène, et le public l'a bien compris. « Lorsque vous envoyez des SMS dans un groupe de discussion, vous ne devriez pas avoir à vous soucier de savoir si tout le monde utilise le même type de téléphone », a déclaré Sameer Samat, cadre chez Google, lors de l'événement IO de l'entreprise, provoquant quelques rires et applaudissements de la part du public. « L'envoi d'images et de vidéos de haute qualité, les notifications de frappe et le cryptage de bout en bout devraient tous fonctionner », a-t-il ajouté.

    « Nous espérons que tous les systèmes d'exploitation mobiles comprendront le message et adopteront RCS », a-t-il ajouté, en marquant une pause alors que la foule applaudissait à tout rompre, « afin que nous puissions tous nous retrouver dans le chat de groupe, quel que soit l'appareil que nous utilisons ».

    Les services RCS utilisent l'IMS comme architecture sous-jacente avec une pile RCS implémentée dans un service de base Android qui offre une interface utilisateur de haut niveau. Pour tester la fonctionnalité de la pile RCS, qui est généralement affectée par des dépendances externes, des fournisseurs tiers ou des personnalisations de l'interface utilisateur dans un scénario de communication réel, il n'existe pas d'outils de relecture de scénarios permettant de recréer un ensemble de conditions similaires à celles rencontrées dans les déploiements réels. Il est également nécessaire d'évaluer la performance du service fourni par les serveurs d'application au sein du réseau afin de déterminer les facteurs affectant le service RCS en général.

    Framework architectural de l'IMS

    Le sous-système multimédia IP est un cadre de réseau permettant d'acheminer le trafic multimédia, principalement conçu dans le cadre du projet de partenariat de troisième génération (3GPP). Le sous-système multimédia IP est basé sur les protocoles SIP du 3GPP et IP de l'IETF. L'IMS permet de contrôler et de facturer les services fournis par l'opérateur de réseau/fournisseur de services. Le cadre de l'IMS est la migration des SC, des circuits du réseau de domaine fermé vers les paquets IP du réseau de domaine fermé et est donc considéré comme un réseau tout IP.

    Architecture fonctionnelle de l'IMS Architecture fonctionnelle de l'IMS : le sous-système de réseau central multimédia IP est un ensemble de fonctions différentes, reliées par des interfaces normalisées, qui sont regroupées pour former un réseau administratif IMS.

    • HSS (HomeSubscriptionServer) HSS est une base de données permettant de stocker les profils d'abonnement des clients qui sont ensuite téléchargés vers la S-CSCF après la procédure d'authentification Serveurs d'application (AS) - Fonctionnalité d'application associée aux applications spécifiques du RCS ;
    • IM-AS : fournit une intelligence de chat et de transfert de fichiers ainsi qu'une facturation avancée.


    Nom : RCS1.jpg
Affichages : 4172
Taille : 101,4 Ko
    Concept de la pile


    L'objectif principal du RCS est de fournir des services multimédias interopérables aux clients, sans tenir compte du réseau sous-jacent du fournisseur de services, qui sont entièrement intégrés dans les appareils compatibles avec le RCS. L'architecture RCS est définie par le projet collaboratif GSMARCS auquel participent plus de 100 opérateurs, entreprises et sociétés de télécommunications. Le RCS permet également de gérer plusieurs appareils grâce à un système centralisé de gestion des données.

    Plusieurs services qui s'intègrent dans le cadre du RCS comprennent l'amélioration de l'expérience de l'utilisateur en matière de messagerie, à savoir le chat individuel, le chat de groupe, les services de partage de contenu permettant à l'utilisateur de partager des vidéos ou des images pendant un appel, la présence sociale, le service de géolocalisation et l'annuaire téléphonique enrichi pour offrir à l'utilisateur une expérience riche en matière de communication.

    Comme dit précédemment, RCS est une pile basée sur l'IMS (IP Multimedia Subsystem) qui offre des services aux abonnés enregistrés et utilise le protocole SIP (Session Initiation Protocol) pour initier, couper et contrôler les sessions multimédias. Les clients RCS sont généralement configurés pour utiliser des instances SI, les clients RCS envoyant des demandes SIP au serveur pendant la procédure d'enregistrement.

    Les développeurs RCS sont en passe de mettre au point des prototypes fonctionnels avec un client Android complet compatible RCS. La pile RCS est une implémentation open source des standards de la Rich Communication Suite pour la plateforme Google Android 2.x. Cette implémentation est conforme aux normes GSMARCS 1.1. La pile RCS offre les services RCS en arrière-plan sur un client Android. UNE API RCS

    Nom : CSC2.jpg
Affichages : 4149
Taille : 27,0 Ko

    Au sommet de la pile est utilisée par les applications (carnet d'adresses natif, messagerie, applications de numérotation ou toute autre application tierce). L'API RCS permet de mettre en œuvre une application RCS en masquant la complexité des protocoles RCS sous-jacents.

    Il s'agissait de la dernière tentative de Google de faire pression sur Apple pour qu'elle adopte la norme de messagerie RCS (Rich Communications Services). Selon certains analystes, si Apple adoptait RCS, cela résoudrait les problèmes dont les utilisateurs d'Android et d'iPhone se plaignent depuis longtemps lorsqu'ils s'envoient des SMS, comme les vidéos et les photos floues ou compressées. Cela permettrait également de se débarrasser des messages qui précisent la réaction en emoji d'un utilisateur d'iPhone à un message.

    Google a lancé sa campagne #GetTheMessage à l'intention d'Apple en août dernier, appelant le fabricant de l'iPhone à adopter la norme de messagerie RCS afin d'améliorer les échanges de textes entre Android et les iPhones, qui utilisent la norme de messagerie SMS. Samat a indiqué que plus de 800 millions de personnes utilisent actuellement la norme RCS et que ce chiffre devrait atteindre le milliard d'ici à la fin de l'année.

    « Du point de vue de Google, nous pensons que tous les utilisateurs d'Android devraient avoir accès à la messagerie par Wi-Fi, a déclaré Sanaz Ahari, responsable d'Android et des communications d'entreprise chez Google, ajoutant qu'Apple et Android avaient "beaucoup de conversations". »

    Depuis le lancement de la campagne de Google pour qu'Apple adopte RCS, l'entreprise s'en est pris à Apple, notamment par le biais d'un message à l'occasion du 30e anniversaire des SMS, dans lequel les iPhones étaient accusés d'être « coincés dans les années 1990 », et d'un panneau publicitaire pour le Nouvel An appelant Apple à corriger les photos et les vidéos « pixellisées » dans les messages texte.

    Tim Cook, le PDG d'Apple, a déjà déclaré qu'il ne recevait pas beaucoup de commentaires de la part des utilisateurs d'iPhones concernant la correction des SMS entre leurs téléphones et les Androïdes. L'année dernière, lorsqu'un participant à une conférence lui a demandé ce qu'il fallait faire pour résoudre les problèmes d'envoi et de réception de vidéos entre un iPhone et le téléphone Android de sa mère, Tim Cook a répondu : « Achetez un iPhone à votre mère ».


    La plateforme de messagerie d'Apple et les « bulles bleues » dans les discussions de groupe, comparées aux bulles vertes d'Android, sont un argument de vente qui aide à convaincre certains de passer à l'iPhone - et à garder les utilisateurs enfermés dans l'écosystème.

    Des documents juridiques issus d'un procès intenté en 2021 entre Apple et Epic Games ont encore renforcé l'idée que le géant de la technologie n'est pas non plus très motivé pour adopter le RCS. « La première raison la plus difficile de quitter l'univers Apple est iMessage... iMessage équivaut à un enfermement sérieux », a déclaré un ancien employé d'Apple en 2016, selon un document de la cour. « Le transfert d'iMessage vers Android nous fera plus de mal que de bien », a répondu un cadre d'Apple.

    Source : Vidéo

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?

    Selon vous, quel est l’objectif de la campagne #GetTheMessage de Google ? Est-ce une stratégie marketing ou une véritable volonté d’améliorer la communication entre les utilisateurs ?

    À votre avis, quels sont les avantages et les inconvénients du RCS par rapport au SMS ? Quels sont les risques potentiels liés à l’utilisation du RCS ?

    Voir aussi :

    Un ancien responsable technique de Google se vante d'avoir l'habitude de détruire les CV des femmes devant elles : « Allez faire des enfants », car « programmer est une activité trop contraignante »

    Apple recherche des ingénieurs logiciels afin de convertir une base de code établie en C vers Rust
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  13. #13
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Anthony
    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    Novembre 2022
    Messages
    985
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Gironde (Aquitaine)

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique

    Informations forums :
    Inscription : Novembre 2022
    Messages : 985
    Points : 16 283
    Points
    16 283
    Par défaut Google s'adresse aux régulateurs européens pour forcer Apple à ouvrir iMessage
    Google s'adresse aux régulateurs européens pour forcer Apple à ouvrir iMessage, le régulateur européen devrait prendre une décision avant février 2024

    Google commence à en avoir assez de l'aversion d'Apple pour les services de communication riches (RCS). Selon le Financial Times (FT), le géant de la technologie et certains opérateurs de télécommunications européens ont demandé à la Commission européenne de faire d'iMessage un service "de base", ce qui obligerait Apple à le rendre compatible avec ses concurrents.

    Actuellement, la Commission européenne examine si iMessage devrait figurer sur une liste de services conformes à la nouvelle loi sur les marchés numériques et, par conséquent, être connecté à des applications telles que WhatsApp.

    La lettre envoyée à la Commission, rapportée par le Financial Times, est soutenue par un vice-président senior de Google et des cadres de Vodafone, Deutsche Telekom, Telefónic et Orange.


    Cependant, Apple a fait valoir qu'iMessage ne devrait pas être inclus dans les nouvelles règles car les utilisateurs ne paient pas pour son utilisation, et ses appareils peuvent être utilisés sans l'application de messagerie, selon les documents publiés par la Commission européenne. En outre, les documents indiquent qu'Apple a déclaré que "iMessage ne constitue pas une passerelle importante dans l'Union pour les utilisateurs professionnels afin d'atteindre les utilisateurs finaux en raison de sa petite taille par rapport à d'autres services de messagerie".

    Malgré les affirmations d'Apple, la Commission estime qu'iMessage affecte les revenus d'Apple car l'application est préinstallée et n'est disponible que sur les produits Apple. Le FT rapporte que les régulateurs antitrust estiment qu'iMessage est un élément important de l'écosystème d'Apple.

    Google n'a pas caché qu'il souhaitait qu'Apple adopte le RCS. L'entreprise a lancé la campagne #GetTheMessage et s'est exprimée publiquement en qualifiant Apple d'intimidateur et en disant que ses méthodes étaient une forme de pression par les pairs.

    Une décision de la Commission est attendue avant février 2024.

    Bien qu'il ne s'agisse pas du même organe que la Commission européenne, le Parlement européen a déjà forcé Apple à adopter le port USB-C dans ses smartphones, ce qui a conduit Apple à apporter la technologie à sa série iPhone 15.

    Source : Financial Times

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?

    Pensez-vous que la pré-installation et l'exclusivité d'iMessage sur les appareils Apple ont un impact significatif sur l'écosystème et les revenus d'Apple ?

    Voir aussi

    Apple a envisagé d'abandonner Google au profit de DuckDuckGo dans le mode de navigation privée de Safari, mais un cadre d'Apple a fait valoir que DuckDuckGo n'était pas aussi privé qu'on le croyait

    Google paie 18 à 20 milliards de dollars par an à Apple pour que son moteur de recherche reste dans l'iPhone

    Apple défend l'accord Google Search devant le tribunal : « Il n'y avait pas d'alternative valable », faux, selon le PDG de DuckDuckGo qui estime qu'il y a « trop d'étapes » pour quitter Google
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  14. #14
    Membre chevronné
    Profil pro
    MOA
    Inscrit en
    Décembre 2002
    Messages
    1 037
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Eure et Loir (Centre)

    Informations professionnelles :
    Activité : MOA

    Informations forums :
    Inscription : Décembre 2002
    Messages : 1 037
    Points : 1 817
    Points
    1 817
    Par défaut
    Citation Envoyé par Anthony Voir le message
    Quel est votre avis sur le sujet ?
    J'ai du mal à comprendre l'entêtement de Google. Qu'est ce qu'il y gagne?
    Après il faut savoir que le RCS :
    - n'est dispo que sur son appli SMS et il me semblerait celle de Samsung
    - passe sur les serveurs de Google
    Est ce une jalousie de Google qu'il ne maitrise pour une fois pas ce secteur face à Méta (Whatsapp) et Apple (iMessage)


    Citation Envoyé par Anthony Voir le message
    Pensez-vous que la pré-installation et l'exclusivité d'iMessage sur les appareils Apple ont un impact significatif sur l'écosystème et les revenus d'Apple ?
    C'est un plus mais est ce que les gens recherches absolument d'avoir des messages enrichis ?

    Ce qui est bien avec iMessage est qu'au contraire, il y a une inter-polarité avec les SMS à l'inverse du whatsapp qui oblige tous les correspondants à installer l'appli
    Vous allez me dire qu'il existe la solution Matrix pour se connecter à whatsapp mais c'est du bricolage pour le moment.

    Par contre si le RCS
    - n'est plus dispo exclusivement sur l'appli de Google
    - le traffic ne passe plus chez Google mais décentralisé, un peu à la manière des SMS
    - peut inciter les gens à quitter whatsapp (ou devient inte-polérable avec Whatsapp) ce serait génial.

    Je parle avant tout de whatsapp parce que C'EST la plus messagerie la plus utilisée et nous sommes obligés de suivre le mouvement.

  15. #15
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Patrick Ruiz
    Homme Profil pro
    Redacteur web
    Inscrit en
    Février 2017
    Messages
    1 872
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Redacteur web
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : Février 2017
    Messages : 1 872
    Points : 52 115
    Points
    52 115
    Par défaut Nothing Phone annonce qu’il va « pirater » iMessage d’Apple à l'intention des utilisateurs d'Android
    Nothing Phone annonce qu’il va pirater iMessage d’Apple pour permettre aux utilisateurs d’Android de s’en servir sans restrictions
    Et donc avec les bulles bleues et toutes les autres fonctionnalités

    L’envoi d’une vidéo d’iOS à Android (et vice versa) en utilisant l’application de messagerie texte habituelle se termine par la réception à l’autre bout d’un contenu flou. C’est à cause de l’incompatibilité entre le protocole RCS dont Google fait la promotion et iMessage d’Apple. Tim Cook reste fermé à l’idée de l’adoption de RCS malgré les appels de Google. Apple ne veut non plus mettre iMessage à disposition des utilisateurs d’Android. C’est là que l’entreprise Nothing Phone se positionne. Elle propose une solution pour mettre un terme à cette situation qui « divise les utilisateurs » de smartphones Android et iPhone. Son application Nothing chats sera bientôt en téléchargement pour permettre aux utilisateurs de son smartphone Android Nothing Phone 2 de se servir d’iMessage sans aucune restriction.

    Nom : 1.png
Affichages : 13698
Taille : 27,9 Ko

    « Si les services de messagerie divisent les utilisateurs de téléphones, nous voulons faire tomber ces barrières. Si vous êtes aux États-Unis, au Canada, au Royaume-Uni ou dans l'Union européenne et que vous possédez un téléphone Nothing Phone 2, vous pouvez télécharger l'application Nothing Chats sur le Play Store à partir de vendredi. L'application est actuellement en version bêta, et nous travaillons d'arrache-pied pour que Nothing Chats soit disponible dans un plus grand nombre d'endroits », écrit l’entreprise qui est lancée sur l’initiative avec une autre dénomme Sunbird.


    Des revues en ligne font état de ce que le service s’appuie sur la connexion à un Mac Mini au sein d’une ferme de serveurs. C’est le Mac Mini en question qui est en charge de gérer tout le routage pour que les utilisateurs sur Android puisse faire usage d’iMessage. Sunbird stocke les informations d'identification iCloud de l'utilisateur sous forme de jeton dans une base de données chiffrée et les associe à l'un de ses Mac Mini aux États-Unis ou en Europe, en fonction de la localisation de l'utilisateur. C’est ce Mac Mini qui sert ensuite de relais pour les iMessages envoyés via l'application. Le stratagème implique que l'utilisateur donne l'accès à son compte iCloud pour que cela fonctionne, ce qui soulève des craintes en matière de confidentialité que n'ont pas manqué de rapporter certains médias

    Nom : 2.png
Affichages : 2898
Taille : 129,4 Ko

    La situation ravive le débat sur les soucis de compatibilité des messages texte entre Android et iOS ainsi que le refus d’Apple d’adopter RCS ou de d’ouvrir iMessage à l’écosystème Android

    Tim Cook est en effet d’avis que la seule solution à ce problème est que chacun se munisse d’un iPhone. C’est ce que suggère sa réponse à un journaliste qui s’est plaint de ce que les vidéos qu’il envoie à des membres de sa famille depuis son iPhone leur parviennent floues sur leurs appareils Android : « Achète un iPhone à ta mère. » La couleur de la bulle dans iMessage qui distingue les utilisateurs d'Android (vert) de leurs collègues utilisateurs d'iPhone (bleu) est un autre point de discorde. Il alimente en sus les débats autour des problèmes de compatibilité entre le protocole RCS dont Google fait la promotion et iMessage d’Apple.

    Nom : 3.jpg
Affichages : 2905
Taille : 36,4 Ko

    RCS est un protocole de messagerie mobile défini par le consortium international GSMA. Il vise à remplacer le SMS et le MMS, dont l'usage sur smartphone est en baisse régulière depuis plusieurs années. Apple ne semble pas particulièrement disposé à se servir de ce protocole, même si l'entreprise n’a jamais officiellement indiqué qu'elle ne le ferait pas. Très attaché à iMessage, sa propre messagerie instantanée lancée en 2011, Apple se voit reprocher de faire barrage au standard. Aussi, quand un iPhone interagit avec un smartphone Android, le SMS est toujours utilisé.

    En fait, l'application iPhone utilise le propre service iMessage d'Apple pour envoyer des textes entre les iPhone (avec des fonctionnalités modernes telles que le chiffrement, la prise en charge des discussions de groupe et les transferts d'images et de vidéos de haute qualité). Mais elle revient aux SMS et MMS à l'ancienne lors de l'envoi de message à un utilisateur sur Android. Non seulement ces messages sont affichés dans une bulle verte aux couleurs contrastées, mais ils brisent également de nombreuses fonctionnalités de messagerie modernes sur lesquelles les utilisateurs comptent. Désormais, le reproche qui revient parmi les utilisateurs, qu’ils soient des possesseurs de smartphones Android ou Apple, est que la firme de Cupertino s’arrime à RCS en tant que standard universel en remplacement du SMS.

    Nom : 4.jpg
Affichages : 2901
Taille : 69,8 Ko

    L’adoption de RCS est de nature à faire perdre aux utilisateurs de l’intérêt pour iMessage qui mobilise quelque 200 000 messages chaque seconde. Des détails plus techniques sont néanmoins susceptibles d’expliquer le positionnement d’Apple.

    Avec RCS, les messages sont transmis à un seul numéro de téléphone de l'opérateur, plutôt qu'à plusieurs appareils via Internet, comme on s'attendrait à ce qu'un service moderne fonctionne. De plus, RCS ne propose pas de chiffrement dans sa version standard. Google a donc développé un fork propriétaire de RCS avec des fonctionnalités exclusives à Google telles que le chiffrement facultatif. Les API de la version propriétaire à la sauce Google ne sont accessibles que via un partenariat avec le géant technologique. Seul Samsung dispose d’une telle entente qui lui permet d’en faire usage.

    Donc les appels à l’endroit d’Apple en vue de son adoption du protocole RCS ne visent pas uniquement l'amélioration de la compatibilité des messages texte entre Android et iOS. La manœuvre cache difficilement celle de voir les messages d'Apple transiter via les serveurs de Google. Google profiterait alors à la fois des frais de serveur et de l'acquisition de données.

    Et vous ?

    Que pensez-vous de Nothing chats ? De telles initiatives sont-elles à encourager ?
    Quelle lecture faites-vous de la situation ? Pour ou contre l'utilisation du protocole RCS par Apple ? Dans quelle mesure ?
    Les arguments de Google vous semblent-ils fondés ? En quoi ?

    Voir aussi :

    Le lanceur d'alerte Edward Snowden et l'EFF critiquent le projet d'Apple de scanner les messages et les images iCloud, des milliers de personnes demandent à l'entreprise de suspendre ses plans

    Apple invite les chercheurs à vérifier ses fonctionnalités de sécurité pour les enfants, mais poursuit en justice une startup qui fait exactement cela

    Après les critiques, Apple ne recherchera que les images d'abus signalées dans plusieurs pays et insiste qu'il s'agit d'une avancée en matière de confidentialité

    Dans un mémo interne, Apple répond aux préoccupations concernant les nouvelles fonctions de balayage des photos, alors que les experts dénoncent un recul dans les progrès en matière de vie privée

    Le Parlement allemand demande à Tim Cook de reconsidérer ses projets de CSAM, estimant que le système de balayage d'Apple sape la communication confidentielle
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  16. #16
    Membre éprouvé Avatar de der§en
    Homme Profil pro
    Chambord
    Inscrit en
    Septembre 2005
    Messages
    770
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Loir et Cher (Centre)

    Informations professionnelles :
    Activité : Chambord
    Secteur : Transports

    Informations forums :
    Inscription : Septembre 2005
    Messages : 770
    Points : 964
    Points
    964
    Par défaut
    « voir les messages d'Apple transiter via les serveurs de Google. Google profiterait alors à la fois des frais de serveur et de l'acquisition de données. »

    Rien que pour cela, je suis d’accord avec la position d’Apple !

  17. #17
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Patrick Ruiz
    Homme Profil pro
    Redacteur web
    Inscrit en
    Février 2017
    Messages
    1 872
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Redacteur web
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : Février 2017
    Messages : 1 872
    Points : 52 115
    Points
    52 115
    Par défaut Apple va-t-il adopter le protocole RCS l’an prochain ? C’est ce suggèrent des rapports non officiels
    Apple va-t-il adopter le protocole RCS l’an prochain ? C’est ce suggèrent des rapports non officiels
    Selon lesquels Apple opte pour un RCS universel sans le chiffrement propriétaire de Google

    L’envoi d’une vidéo d’iOS à Android (et vice versa) en utilisant l’application de messagerie texte habituelle se termine par la réception à l’autre bout d’un contenu flou. C’est à cause de l’incompatibilité entre le protocole RCS dont Google fait la promotion et iMessage d’Apple. Tim Cook restait jusque-là fermé à l’idée de l’adoption de RCS malgré les appels de Google. La donne pourrait néanmoins changer dès l’an prochain. En effet, certains rapports non officiels suggèrent qu’Apple envisage de prendre en charge une version universelle de RCS sans le chiffrement propriétaire de Google.

    Le refus de longue date d'Apple de prendre en charge RCS a perpétué la fragmentation des écosystèmes de messagerie, affectant particulièrement les utilisateurs d'Android. La position d'Apple, souvent considérée comme un maintien de l'exclusivité de l'écosystème est à l’origine d’un débat au sein de la communauté technologique sur l'interopérabilité et le confort d'utilisation. La donne est néanmoins en passe de changer si l’on s’en tient à des rapports non officiels en la matière : Apple ne veut pas du chiffrement propriétaire de Google sur RCS. Le fabricant de l'iPhone travaillera plutôt avec l'organisme de normalisation pour aller vers une version universelle.

    « Le profil universel RCS offrira une meilleure expérience d'interopérabilité que les SMS ou les MMS. Ce système fonctionnera parallèlement à iMessage, qui restera l'expérience de messagerie la meilleure et la plus sûre pour les utilisateurs d'Apple », lit-on. D’un point de vue technique, ce ne sera pas du iMessage sur Android. Néanmoins, l’ouverture annoncée d’Apple au protocole RCS est susceptible d’apporter réponse à une foule de frustrations des utilisateurs de smartphones des univers Android et iOS désireux de communiquer.

    En collaborant avec la GSMA, Apple s'assure de la plus grande portée possible d'une plateforme de messagerie sûre et sécurisée, plutôt que de la limiter aux utilisateurs de Google Messages. Les discussions de groupe avec les utilisateurs d'iMessage et de RCS bénéficieront le plus de la décision d'Apple. Des images et des vidéos de haute qualité pourront être partagées. Néanmoins, les fonctions propriétaires d'iMessage telles que le dépôt d'autocollants sur une bulle de conversation ou des réactions ne seront probablement pas interopérables. Souci supplémentaire : le standard GSMA n’intègre pas de chiffrement de bout-en-bout. Il faudra donc jeter un œil à la feuille de route histoire de savoir à quel moment cet aspect sera géré.


    Ce revirement majeur fait suite à la demande répétée de Google et à la pression publique exercée sur Apple d'ajouter la prise en charge du RCS aux iPhone : « Nous ne demandons pas à Apple de rendre iMessage disponible sur Android. Nous demandons à Apple de prendre en charge la norme industrielle de la messagerie moderne (RCS) dans iMessage, tout comme elle prend en charge les anciennes normes SMS / MMS. En n'intégrant pas RCS, Apple freine l'industrie et l'expérience utilisateur non seulement pour les utilisateurs d'Android, mais aussi pour ses propres clients."

    Apple n'a pas hésité non plus à faire part de son sentiment sur RCS. Il y a un an, Tim Cook, le chef d'Apple, a rejeté l'idée que son entreprise adopte le RCS, et a suggéré à un journaliste qui posait la question lors d'une conférence d'acheter un iPhone à sa mère.

    Les critiques soutiennent que la perturbation des discussions de groupe et des interactions entre les utilisateurs d'Android et d'iPhone a dissuadé de nombreux utilisateurs de passer à des smartphones Android et que c'est une décision délibérée. Cette tactique a été mise en lumière lors de la bataille juridique entre Apple et Epic Games, où des discussions internes ont révélé une posture consciente de garder iMessage au sein de son écosystème. Au cours de ce litige, de nombreux documents internes d'Apple ont été rendus publics. Ces documents font état d'un débat interne prolongé sur l'introduction d'iMessage sur les appareils fonctionnant sous Android.

    Nothing Phone s’invite à la table des débats avec une solution non officielle pour permettre aux utilisateurs d’Android de faire usage d’iMessage sans restrictions

    Nothing Phone propose une solution pour mettre un terme à cette situation qui « divise les utilisateurs » de smartphones Android et iPhone. Son application Nothing chats sera bientôt en téléchargement pour permettre aux utilisateurs de son smartphone Android Nothing Phone 2 de se servir d’iMessage sans aucune restriction.

    Nom : 1.png
Affichages : 1455
Taille : 27,9 Ko

    « Si les services de messagerie divisent les utilisateurs de téléphones, nous voulons faire tomber ces barrières. Si vous êtes aux États-Unis, au Canada, au Royaume-Uni ou dans l'Union européenne et que vous possédez un téléphone Nothing Phone 2, vous pouvez télécharger l'application Nothing Chats sur le Play Store à partir de vendredi. L'application est actuellement en version bêta, et nous travaillons d'arrache-pied pour que Nothing Chats soit disponible dans un plus grand nombre d'endroits », écrit l’entreprise qui est lancée sur l’initiative avec une autre dénomme Sunbird.


    Des revues en ligne font état de ce que le service s’appuie sur la connexion à un Mac Mini au sein d’une ferme de serveurs. C’est le Mac Mini en question qui est en charge de gérer tout le routage pour que les utilisateurs sur Android puisse faire usage d’iMessage. Sunbird stocke les informations d'identification iCloud de l'utilisateur sous forme de jeton dans une base de données chiffrée et les associe à l'un de ses Mac Mini aux États-Unis ou en Europe, en fonction de la localisation de l'utilisateur. C’est ce Mac Mini qui sert ensuite de relais pour les iMessages envoyés via l'application. Le stratagème implique que l'utilisateur donne l'accès à son compte iCloud pour que cela fonctionne, ce qui soulève des craintes en matière de confidentialité que n'ont pas manqué de rapporter certains médias.

    Nom : 2.png
Affichages : 1050
Taille : 129,4 Ko

    Et vous ?

    Comment accueillez-vous la nouvelle de la possible adoption par Apple du protocole RCS ?
    Quelles attentes avez-vous à formuler à ce propos ?

    Voir aussi :

    Le lanceur d'alerte Edward Snowden et l'EFF critiquent le projet d'Apple de scanner les messages et les images iCloud, des milliers de personnes demandent à l'entreprise de suspendre ses plans

    Apple invite les chercheurs à vérifier ses fonctionnalités de sécurité pour les enfants, mais poursuit en justice une startup qui fait exactement cela

    Après les critiques, Apple ne recherchera que les images d'abus signalées dans plusieurs pays et insiste qu'il s'agit d'une avancée en matière de confidentialité

    Dans un mémo interne, Apple répond aux préoccupations concernant les nouvelles fonctions de balayage des photos, alors que les experts dénoncent un recul dans les progrès en matière de vie privée

    Le Parlement allemand demande à Tim Cook de reconsidérer ses projets de CSAM, estimant que le système de balayage d'Apple sape la communication confidentielle
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  18. #18
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    Juin 2023
    Messages
    589
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : Juin 2023
    Messages : 589
    Points : 10 737
    Points
    10 737
    Par défaut Beeper affirme avoir fait une rétro-ingénierie d'iMessage pour apporter des textes à bulles bleues à Android
    Beeper affirme avoir rétro-ingéniéré iMessage afin d'apporter des textes à bulles bleues aux utilisateurs d'Android
    mais l'approche suscite toujours des préoccupations liées à la vie privée

    Beeper, une startup travaillant sur un agrégateur de messagerie multiplateforme, dit avoir trouvé le moyen de résoudre les soucis de compatibilité des messages texte entre Android et iOS. La startup propose Beeper Mini, une application de messagerie qui prendrait en charge iMessage sur les appareils Android. Des testeurs l'ayant essayé affirment que l'application fonctionne "plutôt bien" et Beeper ajoute qu'elle est beaucoup plus respectueuse de la vie privée que les autres alternatives. La société affirme que Beeper Mini a été rendu possible parce que l'équipe à l'origine de l'application a réussi à faire l'ingénierie inverse du protocole iMessage d'Apple.

    Beeper affirme avoir réussi l'ingénierie inverse du protocole privé iMessage d'Apple

    iMessage est un service de messagerie instantanée développé par Apple et lancé en octobre 2011. Il est présent sur l'ensemble des équipements d'Apple et leur permet d'échanger des messages. Mais iMessage fonctionnent sur un protocole propre à l'écosystème d'Apple, ce qui signifie qu'il n'est pas compatible avec les appareils Android. Il prend toutefois en charge les SMS qui est un standard dans l'industrie. Les iPhone échangent des messages à l'aide d'iMessage, mais basculent vers les SMS lorsqu'ils envoient un message à un appareil Android. Bien que le problème puisse paraitre insignifiant, il fait l'objet d'une grande attention dans la communauté.

    Nom : Beeper_Mini_UI.jpg
Affichages : 1416
Taille : 64,5 Ko

    Il existe de nombreux projets qui tentent de permettre aux utilisateurs d'Android d'envoyer des iMessage à partir d'un appareil Android. Mais beaucoup d'entre eux ont un fonctionnement discutable qui pourrait compromettre la vie privée et la sécurité des utilisateurs. Mais cette semaine, Beeper, une société qui propose un agrégateur de messagerie multiplateforme, a déclaré avoir rétro-ingéniéré iMessage et qu'elle pourra désormais offrir les mêmes fonctionnalités aux utilisateurs d'Android. En effet, Beeper propose déjà les fonctions d'iMessage, mais s'appuie sur une ferme de serveurs Mac mini pour servir de relais, ce qui représente un coût élevé à supporter.

    Pour cela, la société lance une nouvelle application appelée Beeper Mini qui permettra aux utilisateurs d'Android d'envoyer et de recevoir des chats iMessage cryptés de bout en bout pour seulement 1,99 $ par mois. Avec Beeper Mini, l'entreprise affirme qu'elle n'a plus besoin des serveurs Mac mini, ce qui signifie qu'elle ne stocke plus les messages des utilisateurs. L'entreprise estime que Beeper Mini se connecte directement aux serveurs d'Apple, comme le ferait un "vrai" iMessage. « C'est la grande avancée. Nous ne sommes plus un intermédiaire », explique Éric Migicovsky, cofondateur et PDG de Beeper, en parlant de la suppression des serveurs Mac de relais.

    Il note : « les recherches que nous avons menées consistent en une rétro-ingénierie du protocole iMessage, jusqu'à la couche la plus basse du protocole. Ainsi, Beeper Mini n'utilise pas un serveur Mac comme relais, comme c'est le cas pour toutes les autres applications - il dispose d'un Mac Mini dans un centre de données quelque part. Lorsque vous envoyez un message, vous l'envoyez en fait au Mac Mini, qui le transmet ensuite à iMessage. En revanche, Beeper Mini est une implémentation native du protocole iMessage ». Il a expliqué que Beeper n'a pas accès au contenu des messages des utilisateurs et que les messages ne sont pas envoyés en texte clair.

    « Le message que vous envoyez depuis un téléphone Android à l'aide de Beeper Mini est chiffré de bout en bout jusqu'au destinataire. Il est chiffré sur l'appareil avant de quitter l'application. Les clés de chiffrement sont exclusivement stockées sur votre appareil dans le système de fichiers Android, à l'instar d'autres applications telles que Signal et WhatsApp. L'application ne se connecte à aucun serveur de Beeper, mais uniquement aux serveurs d'Apple, comme le ferait un "vrai" iMessage », affirme la startup. Une personne ayant testé Beeper Mini note : « j'utilise l'application depuis quelques semaines et j'ai été surpris par la fluidité de son fonctionnement ».

    Elle ajoute : « les messages envoyés à partir de Beeper Mini sur mon Pixel 8 apparaissent sous forme de bulles bleues sur les iPhone de mes amis et des membres de ma famille. Les discussions de groupe auxquelles je participe ont automatiquement basculé sur iMessage dès que quelqu'un a lancé un mème. Les réactions, les fils de discussion, les photos et les vidéos (sans la compression désordonnée des messages texte) ont tous été transmis. La meilleure chose que je puisse dire à propos de Beeper Mini est que presque personne n'a remarqué que je l'utilisais : des bulles bleues ont commencé à apparaître - aucun message perdu à proprement parler ».

    Les préoccupations en matière de vie privée demeurent malgré cette nouvelle approche

    Pour Migicovsky Beeper Mini fonctionne comme un client iMessage, prenant en charge les photos et les vidéos en haute résolution, les fils de discussion, les réponses, les accusés de lecture, les messages directs et les discussions de groupe, les réactions en Tapbacks emoji, l'édition et l'annulation des messages, ainsi que la prise en charge des autocollants, des GIF, des notes vocales, etc. Les fonctionnalités telles que le partage de localisation en direct, les effets de message et la prise en charge des appels audio et vidéo FaceTime ne sont pas encore prises en charge. Et les utilisateurs n'auront pas besoin d'un identifiant Apple pour utiliser Beeper Mini.

    Nom : polkjr.png
Affichages : 1023
Taille : 57,1 Ko

    Beeper Mini vient s'ajouter à une liste croissante d'applications qui tentent d'offrir l'expérience d'iMessage sur Android, mais Migicovsky est catégorique sur le fait que Beeper Mini n'est pas comme les autres services existants. Ces derniers - y compris la précédente application iMessage de Beeper - relaient les messages par le biais d'un Mac hébergé sur le cloud. Cela pose de réels problèmes de sécurité, comme l'ont récemment illustré Sunbird et son spin-off Nothing Chats. L'application Nothing a été lancée et retirée en quatre jours seulement après la découverte de graves problèmes de sécurité ; Sunbird a retiré son application peu de temps après.

    Beeper Mini évite certains de ces problèmes parce qu'elle fonctionne d'une manière fondamentalement différents. Selon Migicovsky, l'équipe de Beeper a dû déterminer où envoyer les messages, ce à quoi ils devaient ressembler et la façon de les récupérer sur le cloud. Migicovsky a déclaré que la partie la plus difficile a été de forcer ce qui est essentiellement le cadenas d'Apple sur l'ensemble du système : une vérification pour voir si l'appareil connecté est un produit Apple authentique. Ce qui est encore plus étrange, Migicovsky confié que l'équipe de Beeper Mini s'est basé essentiellement sur les travaux d'un lycéen de 16 ans pour aboutir finalement à ce résultat.

    Il a expliqué à un journaliste ce qui suit : « nous avons débridé les iPhone, puis nous avons plongé dans le système d'exploitation pour voir comment tout fonctionnait. Nous avons ensuite écrit un nouveau code à partir de zéro pour tout reproduire dans notre application Android ». Pour répondre aux préoccupations en matière de sécurité, Migicovsky a déclaré que le code de Beeper Mini sera ouvert aux autres utilisateurs. Pour être totalement fiable, Beeper Mini devra faire l'objet d'un audit par une tierce partie. De plus, Beeper utilise l'épinglage de certificats, ce qui rend l'analyse du trafic réseau plus difficile à réaliser pour vérifier ses affirmations.

    L'entreprise indique que son audit externe est toujours "en cours", mais qu'elle a effectué un audit interne. Elle publie les résultats sur son blogue, avec une description détaillée et plus technique du fonctionnement de Beeper Mini. Cependant, la grande question est de savoir combien de temps Beeper Mini pourra survivre. Migicovsky pense qu'il est du bon côté de la loi (il fait référence à une exception de la loi sur le droit d'auteur pour l'ingénierie inverse et affirme qu'il n'y a pas de code Apple dans Beeper Mini). Il pense qu'il serait trop difficile pour Apple de couper Beeper sans casser également iMessage pour des légions d'appareils Apple authentiques.

    Toutefois, des critiques ont réfuté cette déclaration. L'un d’eux affirme : « je ne suis pas sûr de cela - Apple protège profondément iMessage en tant que mécanisme de verrouillage pour l'iPhone, et il est difficile d'imaginer que l'entreprise ignore pour toujours la vague de solutions iMessage tierces ».

    Apple s'apprêterait à adopter le protocole RCS qui est une norme dans l'industrie

    L'exemption à la loi sur le droit d'auteur n'empêchera pas Apple d'envoyer à Beeper une lettre de cessation et d'abstention. Apple a déjà poursuivi le fabricant israélien de logiciels espions NSO Group pour l'empêcher d'utiliser ou cibler les services d'Apple. La firme de Cupertino pourrait probablement faire valoir ses droits dans ce cas également, si elle le souhaitait. Toutefois, ce qui pourrait l'empêcher d'agir, c'est la loi sur les services numériques (Digital Markets Act - DMA), une loi européenne qui stipule que les grandes entreprises technologiques (appelée "gatekeepers") devront disposer d'une interface interopérable pour leurs réseaux de discussion.


    Des efforts antitrust sont aussi en cours aux États-Unis, où Apple fait l'objet d'une surveillance fédérale, ce qui pourrait constituer un mauvais moment pour s'attaquer à Beeper. Apple pourrait donc ne pas être en mesure de bloquer automatiquement les textes de Beeper Mini si elle voulait prendre des mesures contre la startup, bien que Migicovsky admette que la réaction d'Apple est encore incertaine. Certains internautes critiquent Apple sur le verrouillage des utilisateurs : « utiliser quelque chose comme Beeper Mini donne l'impression d'approuver le jardin clos d'Apple, et de faire une vaine tentative pour s'y intégrer. Je trouve cela fort dommageable ».

    Le protocole RCS (Rich Communication Services) est une version améliorée du système SMS qui offre une expérience plus riche aux utilisateurs. Conçu pour remplacer la messagerie SMS et MMS, il permet aux utilisateurs de créer des discussions de groupe avec des amis, d'envoyer des images et des vidéos, d'obtenir des accusés de réception et de prendre en charge le chiffrement de bout en bout. De plus, il n'y a pas de limite de 160 caractères comme avec les SMS ordinaires. RCS est apparu en 2007 et a été adopté par le Global System for Mobile Communications (GSMA) en 2008. Il est disponible pour les utilisateurs du système d'exploitation Android.

    Ces dernières années, Google a fait des pieds et des mains pour convaincre Apple d'intégrer le protocole RCS à iMessage, mais jusqu'à présent, le fabricant de l'iPhone s'est montré très réticent à ouvrir les frontières de son service de messagerie. En août 2022, Google a créé un site Web dédié appelant Apple à adopter RCS. Mais la firme de Cupertino est restée fermement décidée à fournir aux utilisateurs uniquement iMessage et les SMS standard comme services par défaut. Une idée qui ne plait pas du tout à Google qui affirme que son but est d'améliorer l'expérience des utilisateurs d'Android en leur fournissant plus d'outils pour communiquer.

    Les utilisateurs se plaignent depuis longtemps des bulles vertes qui s'affichent sur iMessage lorsqu'un propriétaire d'iPhone et un propriétaire d'Android échangent des SMS, ce qui a conduit Google à faire goûter à Apple sa propre médecine avec une récente mise à jour de son application Messages. Désormais, lorsque les utilisateurs de Messages réagissent à un SMS, l'utilisateur de l'iPhone recevra un texte indiquant que la personne a réagi à son texte, accompagné d'une description de la réaction, comme "j'ai aimé" ou "j'ai adoré" un message, au lieu de voir le pouce levé ou le cœur apparaître sur le message. Ce qui est un pic à l'endroit d'Apple.

    Lors d'un événement en septembre de l'année dernière, un participant propriétaire d'un iPhone a interpellé Cook sur les problèmes liés aux vidéos envoyées entre lui et sa mère propriétaire d'un Android. Cook a répondu : « achète un iPhone à ta mère ». Selon la rumeur, Apple considère que "déplacer iMessage vers Android fera plus de mal que de bien à la firme de Cupertino". Mais des rapports non officiels suggèrent qu’Apple envisage de prendre en charge une version universelle de RCS sans le chiffrement propriétaire de Google.

    Source : Beeper

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ? Avez-vous une expérience avec Beeper ?
    Que pensez-vous de la potentielle rétro-ingénierie d’iMessage ? L'affirmation est-elle crédible ?
    Que pensez-vous de l'affirmation selon laquelle l'approche répond aux préoccupations en matière de sécurité ?
    Que pensez-vous des avis critiquant l'adoption des outils comme Beeper Mini ? Cela donne-t-il plus de pouvoir à Apple ?
    Pourquoi la résolution des soucis de compatibilité des messages texte entre Android et iOS est-il si important pour les utilisateurs ?
    Pensez-vous qu'Apple envisagera un jour d'adopter le protocole RCS ? Pourquoi l'entreprise refuse-t-elle de le faire à l'heure actuelle ?
    Pensez-vous que la DMA pourrait obliger Apple à ouvrir davantage son jardin clos ? Pourquoi ?

    Voir aussi

    Un grand panneau publicitaire de Google demande à Apple de corriger les photos et vidéos "pixellisées" dans les messages échangés entre iPhone et Android, en adoptant le protocole de messagerie RCS

    « Achète un iPhone à ta mère », lance Tim Cook à un journaliste à propos des soucis de compatibilité des messages texte entre Android et iOS, car Apple ne veut ni adopter RCS, ni céder iMessage

    Le coup de gueule d'un cadre de Google à l'encontre d'Apple concernant le protocole de messagerie RCS entre l'iPhone et Android, a suscité des applaudissements lors d'une conférence

  19. #19
    Membre chevronné
    Profil pro
    MOA
    Inscrit en
    Décembre 2002
    Messages
    1 037
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Eure et Loir (Centre)

    Informations professionnelles :
    Activité : MOA

    Informations forums :
    Inscription : Décembre 2002
    Messages : 1 037
    Points : 1 817
    Points
    1 817
    Par défaut
    Quel est votre avis sur le sujet ? Avez-vous une expérience avec Beeper ?
    On peut relever l'exploit d'avoir pu se connecter à iMessage sans avoir de doc technique.

    A la différence de Whatsapp, il y a une certaine interpolarité avec le passage en mode SMS. Je ne suis pas possesseur d'iPhone et je peux toujours être contacter par un iPhone.
    Alors qu'avec les destinataires de whatsapp, je suis lié à Méta qui m'oblige à installer son appli pour ne pas être isolé. J'aurais préféré que l'éditeur fasse un exploit sur whatsapp pour créer une sorte de passerelle.

    Pourquoi la résolution des soucis de compatibilité des messages texte entre Android et iOS est-il si important pour les utilisateurs ?
    A ma connaissance, j'ai pu de correspondant d'iPhone, donc je saurais répondre avec affirmation. Mais à mon avis, il ne faut pas exagérer, je pense plutôt que c'est Google qui essaie de faire porter le chapeau à Apple.

    Pensez-vous qu'Apple envisagera un jour d'adopter le protocole RCS ? Pourquoi l'entreprise refuse-t-elle de le faire à l'heure actuelle ?
    A l'heure actuelle, le RCS est une solution 100% Microsoft. Les messages passent par les serveurs de Google et seul l'appli de Google (et celle de Samsung) supportent le RCS.

    Pour ma part, je me pose plutôt pourquoi Google veut absolument qu'Apple adopte le RCS. Je dirais qu'Apple attend que le RCS ne soit pas uniquement chez Google mais soit plus ouvert.

  20. #20
    Membre émérite
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    Novembre 2021
    Messages
    1 089
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Drôme (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : Novembre 2021
    Messages : 1 089
    Points : 2 930
    Points
    2 930
    Par défaut
    Techniquement, la meilleurs solution est l'adoption du protocole XMPP par tout les services de messageries (IMessage, Google, WhatsApp, Signal, Telegram...).

    C'est marrant, quelque chose me dit que ça ne se produira pas

Discussions similaires

  1. Réponses: 6
    Dernier message: 05/09/2018, 13h12
  2. Réponses: 23
    Dernier message: 16/10/2015, 00h23
  3. Réponses: 6
    Dernier message: 04/10/2014, 15h26
  4. Réponses: 29
    Dernier message: 09/08/2011, 13h58

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo