Microsoft apaise les craintes du marché en prévoyant une forte croissance de son chiffre d'affaires,
pour l'exercice en cours

Microsoft rassure les investisseurs en annonçant ses prévisions pour l'ensemble de l'année, l’entreprise affirme que l'environnement macroéconomique joue en sa faveur malgré la faiblesse du marché des PC et la hausse du dollar américain. L'entréprise de Redmond prévoit une croissance à deux chiffres de son chiffre d'affaires pour l'exercice en cours, grâce à la demande de services d'informatique dématérialisée

Ces perspectives solides montrent que Microsoft continue de bénéficier de la transition vers des modèles de travail hybrides et surviennent à un moment où les investisseurs se préparent à un ralentissement économique, avec une inflation galopante et des consommateurs qui réduisent leurs dépenses. Microsoft a ignoré les inquiétudes concernant les effets de l'affaiblissement de l'économie en annonçant des prévisions confiantes pour son dernier exercice financier, ce qui a fait grimper ses actions de plus de 6 % dans les échanges après les heures de marché.

Nom : micreuB.png
Affichages : 486
Taille : 172,0 Ko

Cet optimisme s'est manifesté en dépit d'une forte contraction du marché des ordinateurs personnels, de la force du dollar américain et de signes de faiblesse macroéconomique, qui se sont combinés pour grignoter la croissance de Microsoft au dernier trimestre, laissant le chiffre d'affaires et les bénéfices en deçà des prévisions revues à la baisse publiées le mois dernier.

Le directeur général Satya Nadella a déclaré lors d'une conférence avec les analystes que Microsoft avait gagné des parts de marché dans toutes ses activités et que la demande pour ses services de cloud computing devrait rester robuste, car de nombreux utilisateurs informatiques cherchent des moyens plus rentables de gérer leur informatique.

« Il se passe quelque chose dans l'environnement macroéconomique qui joue en notre faveur », a déclaré Nadella, l'informatique dématérialisée agissant comme une « force déflationniste » qui aide Microsoft même si l'économie faiblit.

L'action de Microsoft a chuté de 28 % depuis son sommet de novembre, à l'instar de l'indice Nasdaq Composite, les investisseurs craignant qu'elle ne soit touchée par la baisse de la demande des consommateurs et des entreprises. Toutefois, mardi, l'entreprise a prédit que la croissance de son chiffre d'affaires et de ses bénéfices au cours de son exercice fiscal actuel, qui a débuté ce mois-ci, atteindrait au moins 10 %, même après les effets d'un dollar fort.

Bob O'Donnell, un analyste de TECHnalysis Research, a déclaré que les prévisions de Microsoft montrent que, malgré les tendances économiques négatives, les entreprises continuent à transférer davantage d'affaires et de travail en ligne. « Je ne pense pas que ce soit propre à Microsoft », a-t-il dit à propos des perspectives. « Microsoft est extraordinairement bien positionné en raison de l'éventail de ses activités et du rôle essentiel que ses logiciels et services informatiques jouent pour les organisations. »

Ces prévisions solides pour l'ensemble de l'année sont intervenues malgré des prévisions relativement faibles pour le trimestre en cours. Microsoft a indiqué qu'elle prévoyait un chiffre d'affaires compris entre 49,25 et 50,25 milliards de dollars pour les trois mois précédant la fin septembre, soit moins que les 51,7 milliards de dollars prévus par les analystes de Wall Street.

L'éditeur de logiciels a indiqué que ses bénéfices d'exploitation seraient encore renforcés cette année par un changement dans l'amortissement de ses serveurs et de ses équipements de réseau. Le matériel sera amorti sur six ans au lieu de quatre précédemment, ce qui ajoutera 3,7 milliards de dollars au bénéfice d'exploitation cette année.

Pour le dernier trimestre, Microsoft a déclaré avoir perdu 1 milliard de dollars de revenus par rapport à ce qu'il avait prévu il y a trois mois, en raison d'un nouveau renforcement du dollar, d'une accélération de la détérioration du marché des PC due en partie à des arrêts de production en Chine et d'un affaiblissement des dépenses publicitaires. L'entreprise a également fait état d'une charge de 126 millions de dollars liée à la liquidation d'une grande partie de ses activités en Russie et de 113 millions de dollars de frais de licenciement liés à une récente série de réductions de coûts.

Toutefois, la forte demande de services de cloud computing lui a permis de résister à une grande partie de la pression. Le chiffre d'affaires de sa plate-forme de cloud computing Azure a augmenté de 46 %, hors effets du dollar fort, soit un peu moins que la croissance de 49 % du trimestre précédent. La société a également fait état d'une augmentation de 35 % des réservations de services en nuage à taux de change constant, ce qui correspond aux premiers mois de l'année. Les réservations ont été "significativement" supérieures aux attentes internes et ont montré que les clients prenaient "des engagements plus importants et à plus long terme" envers la plate-forme Azure, a déclaré Nadella.

L'effondrement des ventes de PC a laissé la croissance de la division More Personal Computing de Microsoft à 5 % en termes de monnaie constante, contre 13 % au cours des trois mois précédents. Les livraisons mondiales de PC ont chuté de 12,5 % au cours du trimestre, soit la plus forte baisse depuis neuf ans, selon le cabinet d'études Gartner.

Microsoft a annoncé un chiffre d'affaires de 51,9 milliards de dollars, soit une augmentation de 12 % par rapport à l'année précédente, tandis que le bénéfice par action a augmenté de 3 % pour atteindre 2,23 dollars. Wall Street s'attendait à des recettes de 52,4 milliards de dollars et à un bénéfice par action de 2,30 dollars. Si l'on exclut les effets de la hausse du dollar, la croissance du chiffre d'affaires a ralenti à 16 %, contre 21 % au cours des trois premiers mois de 2022.

Source : Microsoft

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?

Voir aussi :

Microsoft retarde l'interdiction controversée de l'open source payant dans son store, et par contre interdit le moteur de navigation WebKit d'Apple

Microsoft publie Windows Terminal Preview 1.15 avec une nouvelle option de sélection au clavier, des marques de défilement et d'autres améliorations

Microsoft annonce la fin de la prise en charge du support pour Windows 8 et Windows 8.1 pour janvier 2023, Windows 10 pour le 14 octobre 2025