IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Sécurité Discussion :

La majorité des projets de sécurité de l'IdO des entreprises se soldent par un échec, selon Barracuda Networks


Sujet :

Sécurité

  1. #1
    Communiqués de presse

    Femme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    mai 2018
    Messages
    1 518
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Âge : 32
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : mai 2018
    Messages : 1 518
    Points : 112 720
    Points
    112 720
    Par défaut La majorité des projets de sécurité de l'IdO des entreprises se soldent par un échec, selon Barracuda Networks
    93 % des organisations ont vu échouer des projets de sécurité de l'Internet des Objets industriel ou des technologies opérationnelles (IIoT/OT), en raison de leur coût ou de leur complexité

    L'étude de Barracuda Networks a interrogé 800 seniors responsables de la sécurité IIoT/OT et révèle que 94 % d'entre eux admettent avoir été confrontés à un incident de sécurité au cours des 12 derniers mois, tandis que 87 % des organisations ayant connu un incident ont été impactées pendant plus d'une journée

    En outre, 89 % des personnes interrogées sont très ou assez préoccupées par l'impact que le paysage actuel des menaces et la situation géopolitique auront sur leurs organisations.

    " Dans le paysage actuel des menaces, l'infrastructure critique est une cible attrayante pour les cybercriminels, mais malheureusement, les projets de sécurité IIoT/OT sont souvent relégués au second plan par rapport à d'autres initiatives de sécurité ou échouent en raison de leur coût ou de leur complexité, laissant les organisations à risque ", explique Tim Jefferson, SVP, ingénierie pour la sécurité des données, des réseaux et des applications chez Barracuda. "Des problèmes tels que le manque de segmentation du réseau et le nombre d'organisations qui n'exigent pas d'authentification multifactorielle laissent les réseaux ouverts aux attaques et nécessitent une attention immédiate."

    La nécessité d'investir davantage est reconnue, 96 % des chefs d'entreprise déclarant que leur organisation doit augmenter ses investissements dans la sécurité industrielle. 72 % des organisations indiquent qu'elles ont déjà mis en œuvre ou sont en train de mettre en œuvre des projets de sécurité IIoT/OT, mais beaucoup d'entre elles sont confrontées à des défis importants en matière de mise en œuvre, notamment en ce qui concerne la cyberhygiène de base.

    Nom : 1658739172335.jpg
Affichages : 546
Taille : 10,5 Ko

    Ce sont les industries critiques pour les infrastructures qui sont en tête de la mise en œuvre, 50 % des entreprises du secteur du pétrole et du gaz ayant réalisé des projets de sécurité. Toutefois, seules 24 % des entreprises manufacturières et 17 % des entreprises de santé l'ont fait.

    Pour les organisations qui ont mené à bien des projets de sécurité IIoT et OT, 75 % n'ont subi aucun impact d'un incident majeur.

    " Les attaques IIoT vont au-delà du domaine numérique et peuvent avoir des implications dans le monde réel ", explique Klaus Gheri, vice-président de la sécurité réseau chez Barracuda. "Alors que les attaques continuent de se multiplier dans tous les secteurs, adopter une approche proactive en matière de sécurité industrielle est essentiel pour les entreprises afin d'éviter d'être la prochaine victime d'une attaque."

    Source : Barracuda Networks

    Et vous ?

    Que pensez-vous de ce rapport ?
    Le trouvez-vous pertinent ?

    Voir aussi :

    Le secteur de la construction est la cible la plus populaire des ransomwares entre 2020 et 2021, suivi de l'industrie manufacturière, de la finance, de la santé, et de l'éducation, selon NordLocker

    Les attaques de ransomware ont augmenté de 64 % cette année, dont un grand nombre ciblent les hopitaux, les services financiers et les voyages, selon une étude de Barracuda Network

    Un hacker de 19 ans trouve un bogue qui lui permet de contrôler plus de 25 Tesla à distance, mais la faille exploitée ne se trouverait pas dans l'infrastructure de Tesla

    Les dispositifs IoT grand public apparaissent sur les réseaux d'entreprises, ce qui pourrait conduire à de graves incidents de cybersécurité, selon Palo Alto Networks
    Publication de communiqués de presse en informatique. Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    octobre 2017
    Messages
    1 214
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2017
    Messages : 1 214
    Points : 4 302
    Points
    4 302
    Par défaut
    93 % des organisations ont vu échouer des projets de sécurité de l'Internet des Objets industriel ou des technologies opérationnelles (IIoT/OT), en raison de leur coût ou de leur complexité
    Vraiment?

    Il n'y a pas qu'un problème de coût et de complexité, les projets IoT échouent surtout parce qu'ils relèvent du gadget et de l'application sans intérêt!


    Exemple emblématique: La grande idée d'assurer la traçabilité et l'identification des objets à l'aide du puces RFID ou de e-beacons en lieu est place des bons vieux codes barres!


    D'un côté, on a un code-barre que l'on peut imprimer à partir de n'importe quelle imprimante sur n'importe quel un bout de papier: La totalité des biens de consommation en sont munis sans le moindre coût puisque imprimé directement sur l'emballage du produit.

    De l'autre, des puces RFID (dont le prix va de quelques centimes à plusieurs dizaines d'euro en fonction de ses fonctionnalités). Équiper des biens de consommation pour de la simple identification de produit va coûter une dizaine de centime pour le remplacement de chaque code barres. Cela semble rien, mais quand tu as ton usine de fabrication de boites de conserve, c'est des millions dépensés chaque année contre zéro pour un code barres imprimé sur l'étiquette de la boite de conserve.

    Et on ne parle pas des e-beacons qui coûtent plusieurs euro et dont il faut remplacer périodiquement la batterie pour qu'ils continuent à fonctionner.


    Dans cet exemple, on ne gagne pas une seule fonctionnalité supplémentaire intéressante mais on subit des coûts et des contraintes supplémentaires... Est-ce que cela surprend quelqu'un si j'affirme que l'avenir du code barres est assuré pour les 50 prochaines années?


    Et loin de moi l'idée de refuser l'IoT en grand rétrograde; en tant qu'ingénieur et développeur, je rêve de développer des projets étiquetés "Internet des Objets", mais il va de l'IoT comme de "industrie 4.0", c'est avant tout une notion marketing qui couvre des projets que l'on réalise déjà dans l'industrie depuis des dizaines d'années avec d'autres technologies.

    Après il reste le domaine du gadget: Le frigidaire qui me dit "il faut racheter du lait ou mieux qui commande automatiquement sur internet ma bouteille de lait" ou encore ma citerne à mazout qui me dit "il faut commander du mazout". Perso, je suis suffisamment malin pour voir que ma bouteille de lait est vide quand je passe par la case "frigidaire" et je sais que je dois remplir ma citerne à mazout avant chaque hiver!

    Mais que le lecteur n'hésite pas à me proposer des développement IoT, notre société d'engineering se fera un plaisir de les réaliser pour vous pour un prix compétitif

Discussions similaires

  1. Réponses: 0
    Dernier message: 11/10/2021, 19h50
  2. Réponses: 0
    Dernier message: 09/08/2021, 21h54
  3. Réponses: 0
    Dernier message: 29/04/2021, 17h42
  4. Réponses: 2
    Dernier message: 08/06/2020, 21h27
  5. Réponses: 70
    Dernier message: 28/02/2019, 15h51

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo