IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Dirigeant
    Inscrit en
    Juin 2016
    Messages
    3 160
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Dirigeant
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : Juin 2016
    Messages : 3 160
    Points : 66 277
    Points
    66 277
    Par défaut Le musée de l'histoire de l'ordinateur restaure 21 vidéos rares de la légendaire conférence sur l'informatique
    Le musée de l'histoire de l'ordinateur restaure 21 vidéos rares de la légendaire conférence sur l'informatique de 1976
    il s'agit de la toute première conférence internationale sur l'informatique

    Après un processus de récupération et de restauration de plusieurs années, le Computer History Museum (le musée de l'histoire de l'ordinateur) a partagé 21 enregistrements vidéo inédits de la légendaire conférence sur l'informatique de 1976. Cette première conférence internationale de recherche sur l'histoire de l'informatique, surnommée le Woodstock de l'informatique, a rassemblé une élite mondiale de pionniers de l'informatique. Dag Spicer, conservateur principal au Computer History Museum (CMH), a annoncé cette nouvelle ressource qui donne un aperçu fascinant des premières années de l'ordinateur électronique numérique.

    « Pendant cinq jours d'été en 1976, la première génération de "rock stars" de l'informatique a eu son propre Woodstock. Venus du monde entier, des dizaines d'ingénieurs, de scientifiques et de pionniers de l'informatique se sont réunis pour réfléchir aux 25 premières années de leur discipline dans le climat chaud et ensoleillé (et peut-être un peu inquiétant) des laboratoires nationaux de Los Alamos, berceau de la bombe atomique », explique Dag Spicer dans un billet de blogue du 7 juin 2022. Pour la petite histoire, à ses débuts (années 50 et 60), l'informatique était un domaine largement ouvert à l'exploration.


    Bob Everett du MIT sur la mémoire à noyau magnétique de Whirlwind

    Dans son article, Dag Spicer raconte que comme beaucoup de choses étaient nouvelles, les innovateurs qui construisaient des ordinateurs au cours de cette période de découverte précoce ont souvent inventé des choses ayant une valeur permanente et durable pour l'informatique, que ce soit dans le matériel ou dans les logiciels. Il a rappelé que les remarques de l'ingénieur Bob Everett sur le légendaire ordinateur Whirlwind du MIT décrivent la mise au point par le MIT, en 1952, d'une mémoire à noyau magnétique - résolvant ainsi le plus grand goulot d'étranglement auquel étaient confrontés les premiers concepteurs d'ordinateurs.

    Avant la mémoire à noyau magnétique, il n'existait aucune mémoire électronique, numérique, fiable et à accès aléatoire permettant de construire des ordinateurs, ce qui a retardé tout progrès ultérieur jusqu'à ce qu'il soit résolu. Bob Everett (26 juin 1921 - 15 août 2018) était un informaticien américain. Il était membre honoraire du conseil d'administration de la MITRE Corporation. En 2009, il a été nommé membre du Computer History Museum pour son travail sur les systèmes informatiques Whirlwind et SAGE du MIT et pour avoir dirigé pendant toute sa vie des projets de recherche et de développement avancés.


    L'inventeur John Mauchly explique pourquoi il ne faut pas éteindre l'ENIAC

    Spicer rappelle en outre qu'à l'époque, le titre de "programmeur", "analyste de systèmes" ou d'autres titres professionnels formels et désormais familiers n'existaient pas : ces machines étaient construites par des ingénieurs, des techniciens, des mécaniciens et des scientifiques pour qui leur nature souvent pointilleuse pouvait être justifiée par les calculs avancés qu'elles effectuaient. Il continue en disant que la quasi-totalité de ces premières machines était des "croqueuses de chiffres" (number crunchers), conçus pour le calcul et la résolution de problèmes scientifiques et techniques avancés.

    « L'organisation de la conférence à Los Alamos était donc appropriée, d'une certaine manière, étant donné le grand nombre de calculs nécessaires pour remplir la mission de sécurité nationale des laboratoires en temps de guerre et plus tard. Aujourd'hui, certains des superordinateurs les plus puissants du monde se trouvent dans les laboratoires », a-t-il déclaré. L'une des vidéos qui ont été restaurées est celle de l'exposé de John Mauchly, co-inventeur de l'ENIAC - le premier ordinateur électronique américain à grande échelle. Mauchly expliquait que l'ENIAC devait rester sous tension 24 heures sur 24 pour maintenir ses 18 000 tubes à vide en bonne santé.


    Brian Randell révèle un ordinateur secret de la Seconde Guerre mondiale

    Les allumer et les éteindre, comme une ampoule électrique, raccourcissait considérablement leur durée de vie. Un autre passage important qui a été restauré est celui de l'informaticien et historien de l'informatique Brian Randell. Sa conférence portait sur les moteurs de calcul Colossus britanniques de la Seconde Guerre mondiale. Elles étaient des ordinateurs à usage spécial utilisés pour déchiffrer les messages du haut commandement allemand pendant la Seconde Guerre mondiale. Basées dans le sud de l'Angleterre, à Bletchley Park, ces machines géantes de décryptage fournissaient régulièrement des renseignements vitaux aux alliés.

    Leur existence était un secret bien gardé pendant la guerre et des dizaines d'années après. À en croire les historiens, la conférence de Randell a fait l'effet d'une bombe et a entraîné une réévaluation immédiate de toute l'histoire de l'informatique. Selon Bob Bemer, participant à la conférence (et inventeur de l'ASCII), le professeur Randell est monté sur scène et a demandé si quelqu'un s'était déjà demandé ce qu'Alan Turing avait fait pendant la Seconde Guerre mondiale. Il a ensuite raconté l'histoire de Colossus - ce jour-là, à Los Alamos, c'était presque la première fois que la loi britannique sur les secrets officiels autorisait toute divulgation.

    Nom : LosAlamosCrop.jpg
Affichages : 12327
Taille : 650,5 Ko
    Une photographie de 140 des participants à la conférence de 1976

    « J'ai souvent entendu l'expression "les mâchoires tombent", mais je n'avais vraiment jamais vu cela auparavant », raconte Bemer. La plupart des exposés durent environ 45 minutes et sont suivis d'une brève période de questions et réponses. Comme le révèle la liste de lecture, ils sont présentés par certains des plus grands noms de l'informatique. L'accent est principalement mis sur le matériel, mais la programmation est également abordée. La photographie ci-dessus de 140 des participants fait partie de la collection du CMH. Le musée a présenté une légende sur son site qui identifie la majorité des personnes présentes sur la photo.

    Parmi les autres vidéos de la conférence de 1976, on distingue une vidéo de l'informaticien américain John Backus qui donne ses impressions sur la programmation au début des années 1950 ; il se souvient que c'était "vraiment amusant". Backus est le directeur de l’équipe qui pour la première fois crée un langage de programmation de haut niveau, le Fortran, et est le créateur de la forme de Backus-Naur. Un autre compte rendu personnel de ce qu'était l'un des tout premiers programmeurs nous vient de l'exposé d'Edsger Dijkstra, un mathématicien et informaticien néerlandais, qui a reçu le prix Turing en 1972.


    Présentation de Donald Knuth

    Dans une autre vidéo, Donald Knuth, informaticien et mathématicien américain de renom, parle de la première histoire des langages de programmation et, en réponse à une question, mentionne qu'il a l'intention d'écrire un livre de référence sur l'informatique. Knuth est un des pionniers de l'algorithmique et a fait de nombreuses contributions dans plusieurs branches de l'informatique théorique. « La publication de ces sources primaires originales pour la première fois fait partie de la mission du CHM qui consiste non seulement à préserver l'histoire de l'informatique, mais aussi à la rendre vivante », a confié Spicer.

    Source : Computer History Museum

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?
    Que pensez-vous du travail du CHM pour préserver la mémoire de l'histoire de l'ordinateur ?

    Voir aussi

    À l'aide d'une IA, il crée des portraits photoréalistes de personnages célèbres de dessins animés. La ressemblance est assez frappante

    Ce site montre des portraits de visages humains générés par une IA. Aucun d'entre eux n'est réel. Actualisez la page pour en voir un nouveau

    Une intelligence artificielle a recomposé des photos "réalistes" de personnages historiques comme Napoléon Bonaparte et Jules César, à l'aide de réseaux adverses génératifs

    L'IA peut-elle prédire qu'un tiers sera criminel sur la base d'une photo ? Oui, avec une précision de 80 % et sans biais racial, selon une étude retirée d'Internet en raison de la controverse

  2. #2
    Expert éminent Avatar de marsupial
    Homme Profil pro
    Retraité
    Inscrit en
    Mars 2014
    Messages
    1 779
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Autre

    Informations professionnelles :
    Activité : Retraité

    Informations forums :
    Inscription : Mars 2014
    Messages : 1 779
    Points : 7 230
    Points
    7 230
    Par défaut
    Et ces pionniers ont inspiré nombre d'auteurs de SF qui ont parfois décrit notre monde actuel de manière tristement trop réelle.

  3. #3
    Membre éclairé
    Homme Profil pro
    retraité
    Inscrit en
    Avril 2009
    Messages
    375
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 91
    Localisation : France, Essonne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : retraité
    Secteur : Associations - ONG

    Informations forums :
    Inscription : Avril 2009
    Messages : 375
    Points : 765
    Points
    765
    Par défaut Je suis ému !
    Et tous ceux qui ont FAIT l'électronique ?
    Enfin, on va faire des anniversaires tous les jours !

Discussions similaires

  1. Réponses: 1
    Dernier message: 17/01/2021, 22h15
  2. Réponses: 6
    Dernier message: 28/10/2020, 14h58
  3. [Morpion] Faire jouer l'ordinateur intelligement
    Par Invité dans le forum Intelligence artificielle
    Réponses: 8
    Dernier message: 18/09/2003, 11h05
  4. [VB6] [Réseau] Lister les ordinateurs du réseau
    Par CYFL dans le forum VB 6 et antérieur
    Réponses: 3
    Dernier message: 17/12/2002, 09h25
  5. Algo "Contre l'ordinateur"
    Par Black-Ghost dans le forum Algorithmes et structures de données
    Réponses: 5
    Dernier message: 15/10/2002, 10h55

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo