IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Conception Web Discussion :

Les ingénieurs de Facebook admettent qu'ils ne savent pas ce qu'ils font avec vos données.


Sujet :

Conception Web

  1. #1
    Communiqués de presse

    Femme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    mai 2018
    Messages
    1 618
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Âge : 32
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : mai 2018
    Messages : 1 618
    Points : 120 085
    Points
    120 085
    Par défaut Les ingénieurs de Facebook admettent qu'ils ne savent pas ce qu'ils font avec vos données.
    Facebook n'aurait aucune idée de ce qu'il advient des données des utilisateurs, et doit maintenant répondre à de nombreuses personnes qui considèrent cette question comme une préoccupation fondamentale

    Les choses ne s'annoncent pas sous les meilleurs auspices pour Facebook, après la publication d'un document qui a fait l'objet d'une fuite et qui indique que l'entreprise n'a aucune idée de la destination des données obtenues des utilisateurs et de ce que l'application en fait.

    La nouvelle est considérée comme un tsunami en termes de réglementation de la vie privée, car de nombreuses objections vont être soulevées concernant l'utilisation des données personnelles par l'application.

    Le document qui a fait l'objet de la fuite a d'abord été obtenu par Motherboard, ce qui montre clairement que l'entreprise se trouve dans des eaux chaudes car elle doit maintenant répondre à de nombreuses personnes qui considèrent cette question comme une préoccupation fondamentale.

    Selon le document en question, tant de systèmes ont été construits sur la base de frontières ouvertes. Mais cette culture de l'ouverture a mené à une destruction potentielle, car les ingénieurs de Facebook semblent ne pas savoir ce qu'il en est.

    Ce document aurait été créé l'année dernière par les ingénieurs en charge de la protection de la vie privée du géant technologique, qui s'en tiennent à leur mission d'établir des liens significatifs sur la plateforme, tant pour les utilisateurs que pour les entreprises.

    Il était choquant de voir les propres employés de Facebook tirer la sonnette d'alarme et demander un changement dans la manière dont l'entreprise traite les données des utilisateurs. De même, il a été souligné que le temps était venu d'agir sérieusement avant que la plateforme ne se retrouve dans l'eau chaude avec d'autres nations et leurs réglementations strictes en matière de confidentialité des utilisateurs.

    Les ingénieurs n'avaient aucune idée des systèmes de l'application, de la manière dont les données sont réellement utilisées et du fait que la plateforme n'a qu'un contrôle minimal sur cette question.

    D'autres parties du document qui a fait l'objet d'une fuite mettent en lumière les nombreuses réserves émises par les ingénieurs au sujet de la protection de la vie privée, ainsi que la manière dont les régulateurs attendent d'eux des promesses qu'ils ne peuvent pas tenir.

    Pour faire simple, Facebook a du mal à donner un sens aux données et à savoir où elles aboutissent après être entrées dans le système.

    Dans un passé récent, les autorités de régulation ont imposé des limites aux géants de la technologie et aux plateformes comme Facebook concernant les données des utilisateurs. Pour être plus précis, l'un des principaux règlements mis en place est le RGPD de l'UE.

    Ce règlement stipule que toute donnée appartenant aux utilisateurs doit être spécifiée à des fins légitimes, au lieu d'être transmise à d'autres.

    Par exemple, la localisation ou la religion d'un utilisateur ne peuvent être utilisées que dans un but précis et ne peuvent jamais être réutilisées.

    Les experts juridiques ont donné leur avis sur la question et sur la façon dont le RGPD empêche la réutilisation. Mais le fait que Facebook affirme que la question est hors de son contrôle parce qu'il n'a aucun moyen de contrôler ce qui se passe dans les systèmes signifie que l'application ne peut même pas limiter le traitement des données.

    En fin de compte, la question est de savoir si Facebook est suffisamment compétent pour gérer des informations appartenant à d'autres personnes. Cela signifie qu'il doit se conformer aux dernières réglementations en matière de protection de la vie privée et contrôler la circulation des données.

    Nom : l-allemagne-veut-limiter-la-collecte-de-donnees-de-facebook.jpg
Affichages : 7627
Taille : 12,5 Ko

    Mais l'un des porte-parole de l'entreprise a démenti les affirmations selon lesquelles le document qui a fait l'objet de la fuite montre l'incompétence de l'entreprise à gérer les questions relatives à la vie privée des utilisateurs. Il affirme également que l'application ne va pas à l'encontre de ses propres règlements en matière de confidentialité.

    En outre, elle a rejeté tous les rapports concernant la fuite du document, ajoutant qu'il était erroné de juger que Facebook ne respecte pas les questions de confiance des utilisateurs.

    Un ancien employé anonyme a qualifié le document divulgué de brutal, ajoutant que la société disposait d'informations stockées dans ses centres de données à ce sujet, tout en niant la position de la société sur la situation.

    Un expert en matière de protection de la vie privée estime que ce document montre clairement que l'entreprise ne peut respecter aucune réglementation.

    En fin de compte, les entreprises comme Facebook doivent être en mesure d'informer leurs utilisateurs ainsi que les régulateurs sur la façon dont le moindre élément de données est traité, où il est conservé et dans quel but.

    En outre, le document de Facebook qui a fait l'objet d'une fuite a également brièvement mis en évidence la non publication de ses "Basic Ads", un autre terme réservé aux réponses générées par les différentes réglementations en vigueur dans le monde.

    Dès son lancement, les utilisateurs peuvent s'attendre à sélectionner l'option qui leur permet de refuser que des systèmes tiers utilisent leurs données à des fins publicitaires.

    Alors qu'il était prévu de la lancer en 2020 en Europe, Facebook a clairement manqué sa propre échéance qui avait été créée par ses propres employés.

    Source : Leaked Facebook Document, document rédigé l'année dernière par les ingénieurs de la confidentialité de Facebook de l'équipe des produits publicitaires et commerciaux.

    Et vous ?

    Qu'en pensez-vous ?

    Voir aussi :

    Facebook ne prévoit pas d'informer le demi-milliard d'utilisateurs touchés par la fuite des données, ce serait de votre faute si des pirates ont obtenu votre numéro de téléphone

    Voici pourquoi Facebook continue à collecter les données des personnes même lorsque leurs comptes sont désactivés, et à établir leurs profils

    L'Irlande ouvre une enquête RGPD sur Facebook, suite à la fuite de données qui a exposé 533 millions de contacts, elle encourt une sanction financière allant jusqu'à 4 % de son chiffre d'affaires
    Publication de communiqués de presse en informatique. Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Expert confirmé Avatar de marsupial
    Homme Profil pro
    Retraité
    Inscrit en
    mars 2014
    Messages
    1 497
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Autre

    Informations professionnelles :
    Activité : Retraité

    Informations forums :
    Inscription : mars 2014
    Messages : 1 497
    Points : 5 877
    Points
    5 877
    Par défaut
    Quel scandaleux bordel !
    Repeat after me
    Le monsieur lutte pour la défense des libertés individuelles et collectives

    Repeat after me...

  3. #3
    Expert confirmé
    Avatar de Doksuri
    Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    juin 2006
    Messages
    2 267
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 52
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web

    Informations forums :
    Inscription : juin 2006
    Messages : 2 267
    Points : 4 155
    Points
    4 155
    Par défaut
    ca etonne (encore) vraiment quelqu'un ?
    La forme des pyramides prouve que l'Homme a toujours tendance a en faire de moins en moins.

    Venez discuter sur le Chat de Développez !

  4. #4
    Membre actif
    Homme Profil pro
    Entrepreneur
    Inscrit en
    août 2017
    Messages
    114
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Seine Saint Denis (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Entrepreneur

    Informations forums :
    Inscription : août 2017
    Messages : 114
    Points : 231
    Points
    231
    Par défaut
    "Facebook n'aurait aucune idée de ce qu'il advient des données des utilisateurs"

    mdr.

  5. #5
    Membre averti Avatar de steel-finger
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    janvier 2013
    Messages
    155
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Ille et Vilaine (Bretagne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2013
    Messages : 155
    Points : 391
    Points
    391
    Par défaut
    Ils savent très bien ce qui passe avec nos données, c'est leur fonds de commerce !

  6. #6
    Membre éclairé
    Homme Profil pro
    Consultant en Business Intelligence
    Inscrit en
    décembre 2021
    Messages
    448
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant en Business Intelligence

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2021
    Messages : 448
    Points : 737
    Points
    737
    Par défaut
    Bonjour,

    Facebook n'aurait aucune idée de ce qu'il advient des données des utilisateurs et doit maintenant répondre à de nombreuses personnes qui considèrent cette question comme fondamentale

    Qu'en pensez-vous ?
    Rien d'étonnant. On doit voir Facebook comme ceci :

    Un utilisateur > un utilisateur qui utilise un service > le dit service collecte de la donnée > le dit service est relié à Facebook > Facebook capte l'information > maintenant l'information est chez Facebook .

    Chez Facebook comment voir les choses ?

    Un "truc" comme une grosse boite de pandore . Plutôt une "machine infernale" ou plein de protocoles sont reliés entre eux. Cela génère des résultats qu'il en devient difficile de décrire à l'écrit.

    Visualisé sous forme de concept et ou 3D permettrait de "voir" la problèmatique.

    Les ingénieurs n'avaient aucune idée des systèmes de l'application, de la manière dont les données sont réellement utilisées et du fait que la plateforme n'a qu'un contrôle minimal sur cette question.
    Inquiétant !

    Des ingénieurs qui montent une machine infernale et n'arrivent pas à en comprendre le sens de ce qu'ils font ???

    En même temps est ce que les employés de Facebook comprennent le "sens" de leur travail ?

  7. #7
    Membre éprouvé
    Homme Profil pro
    ingénieur qualité
    Inscrit en
    mars 2015
    Messages
    363
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : ingénieur qualité
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : mars 2015
    Messages : 363
    Points : 1 276
    Points
    1 276
    Par défaut
    J'ai passé 3h la semaine dernière avec notre spécialiste RGPD pour compléter un document qui explicite à quelles données personnelles je veux accéder, à quoi elles allaient me servir, à quoi elles n'allaient pas me servir (si je veux les utiliser pour un de ces cas je repars pour 3h), qui allait y accéder, qui n'allait pas y accéder (comment j'allais m'en assurer et comment je peut le prouver à tout moment) etc... etc...
    Alors qu'il m'a fallu 5 minutes pour lui expliquer à l'oral.

    Et facebook qui ingère des tonnes de données personnelles ne fait rien de ça.
    Est ce que je suis étonné qu'ils ne savent pas qu'elles sont les utilisations des données personnelles?
    Bien sur que non, le complotiste en moi penses même que les processus internes sont faits pour que tracer leur utilisation est impossible (ça permet entre autres aux employés de travailler contre leurs convictions sans s'en rendre compte et donc limiter le risque de fuite d'info et de démissions)

  8. #8
    Membre émérite Avatar de darkstar123456
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    mars 2008
    Messages
    1 897
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 38
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web

    Informations forums :
    Inscription : mars 2008
    Messages : 1 897
    Points : 2 839
    Points
    2 839
    Par défaut
    Attention qu'il y a beaucoup d'amalgames.
    On parle de données utilisateurs ? Donc pas (forcément) de données personnelles...

    J'ai l'impression que tout est données personnelles maintenant mais ce n'est pas le cas.
    Par exemple, savoir que quelqu'un dans telle région et qui a tel âge aime le chocolat n'est pas une donnée personnelle.
    Tant qu'une donnée (ou un groupe de données) ne peut pas permettre d'identifier quelqu'un, ça n'est pas une donnée personnelle.
    https://www.cnil.fr/fr/definition/donnee-personnelle

    Après, s'il s'agit effectivement de données personnelles, ça n'aurait rien de surprenant : "S'il n'y rien à vendre, c'est que c'est vous le produit" ^^
    D'autant que le RGPD a surtout été conçut pour se protéger de l'utilisation de ces données par les GAFA...
    Au final, on s'embête tous avec des popups RGPD qui nous ennuient autant en tant que dev à les mettre en place, qu'en tant que visiteurs; alors que pour les gros groupes, ils ont juste changé leur CGU et basta ^^'

  9. #9
    Membre à l'essai
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    juillet 2013
    Messages
    13
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2013
    Messages : 13
    Points : 11
    Points
    11
    Par défaut L'Evolution
    Suffit de regarder l'évolution d'Internet pour comprendre ...

  10. #10
    Nouveau membre du Club
    Profil pro
    Inscrit en
    mars 2011
    Messages
    78
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations forums :
    Inscription : mars 2011
    Messages : 78
    Points : 31
    Points
    31
    Par défaut Voila donc la raison à tout ce bordel
    Depuis quelques temps maintenant j'ai quasi toutes mes applications qui utilisent le login via Facebook qui sont audité pour vérifier que j'ai "bien intégré l'outil de login" …!? Mais bien sur !
    Et il me demande des accès aux applications pour vérifier ce que je fais avec les data que je récupère lors du login (un id et un email c'est tout)…
    Mais du coup ces derniers temps il y a de plus en plus de contrôles, et je comprends maintenant pourquoi !
    => J'ai de plus en plus envie d'arrêter avec ce process de OAuth de n'utiliser que ce bon vieux login/password et basta Face de Book

  11. #11
    Chroniqueuse Actualités

    Femme Profil pro
    Rédacteur Web
    Inscrit en
    mars 2020
    Messages
    511
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur Web

    Informations forums :
    Inscription : mars 2020
    Messages : 511
    Points : 9 129
    Points
    9 129
    Par défaut Les ingénieurs de Facebook admettent qu'ils ne savent pas ce qu'ils font avec vos données.
    Ingénieurs de Facebook : « Nous n'avons aucune idée de l'endroit où nous conservons toutes vos données personnelles »,
    ont-ils déclarés lors d'une audience au tribunal

    Plus tôt cette année, il été a fait état d'un document interne de Facebook indiquant que l'entreprise n'a aucune idée de l'endroit où vont les données des utilisateurs, ni de ce qu'elle en fait. Au cours d'une audience judiciaire précédemment scellée en mars, deux ingénieurs chevronnés de Facebook ont confirmé ce que le document divulgué révélait. L'audience, dont la transcription a été récemment rendue publique, visait à résoudre une question cruciale : Quelles informations, précisément, Facebook stocke-t-il sur nous, et où sont-elles ? La réponse des ingénieurs ne soulagera guère ceux qui s'inquiètent de la gestion par l'entreprise de milliards de vies numérisées : Ils ne savent pas.

    Nom : Screenshot_2022-09-08 Facebook engineers we have no idea where we keep all your personal data – .png
Affichages : 51294
Taille : 119,8 Ko

    L'audience faisait partie d'un procès de plusieurs années sur le scandale Cambridge Analytica. L'audience a mis en vedette Eugene Zarashow, un directeur de l'ingénierie de Facebook qui travaille pour l'entreprise depuis 2011, selon son profil LinkedIn et Steven Elia, un ingénieur logiciel gestionnaire qui travaille également chez Facebook depuis 2011, selon leurs profils LinkedIn. L'audience était dirigée par Daniel Garrie, qui a été nommé "Discovery Special Master", un expert neutre qui tient des audiences pour résoudre une impasse sur la question de savoir si Facebook doit produire des documents supplémentaires dans l'affaire, selon le document du tribunal.

    Les aveux ont été faits lors d'une audience Garrie tentait d'obtenir de l'entreprise qu'elle fournisse une comptabilité exhaustive et définitive de l'endroit où les données personnelles pourraient être stockées dans quelque 55 sous-systèmes de Facebook. Les deux ingénieurs chevronnés de Facebook, qui ont, selon LinkedIn, deux décennies d'expérience à eux deux, ont eu du mal à s'imaginer ce qui pouvait être stocké dans les sous-systèmes de Facebook. « J'essaie juste de comprendre au niveau le plus basique de cette liste ce que nous regardons », a demandé Garrie.

    « Je ne crois pas qu'il existe une seule personne qui puisse répondre à cette question. Il faudrait un effort d'équipe important pour pouvoir même répondre à cette question », a répondu Eugene Zarashaw. Interrogé sur la façon dont Facebook pourrait retrouver toutes les données associées à un compte utilisateur donné, Zarashaw est à nouveau resté perplexe : « Il faudrait plusieurs équipes du côté de la publicité pour retracer exactement où les données circulent. Je serais surpris qu'une seule personne puisse répondre de manière concluante à cette question précise ».

    Dans une déclaration Dina El-Kassaby, porte-parole de Meta, a déclaré que l'incapacité d'un seul ingénieur à savoir où toutes les données des utilisateurs étaient stockées n'était pas une surprise. Elle a déclaré que Meta s'efforçait de protéger les données des utilisateurs, ajoutant : « Nous avons fait et continuons de faire des investissements importants pour respecter nos engagements et obligations en matière de confidentialité, y compris des contrôles de données étendus ».

    Un litige vieux de quatre ans

    Le différend concernant l'endroit où Facebook stocke les données est apparu lorsque, dans le cadre du litige, qui en est maintenant à sa quatrième année, le tribunal a ordonné à Facebook de fournir les informations qu'il avait recueillies sur les plaignants. L'entreprise s'est exécutée mais a fourni des données constituées principalement de matériel que tout utilisateur pouvait obtenir par le biais de l'outil "Download Your Information" accessible au public.

    Facebook a soutenu que toutes les données qui n'étaient pas incluses dans cet ensemble n'entraient pas dans le cadre de l'action en justice, ignorant les vastes quantités d'informations que l'entreprise génère par le biais de déductions, de partenariats externes et d'autres analyses non publiques de nos habitudes ; des parties du fonctionnement interne du site de médias sociaux qui sont obscures pour les consommateurs. En bref, ce que nous considérons comme "Facebook" est en fait un ensemble de programmes spécialisés qui fonctionnent ensemble lorsque nous téléchargeons des vidéos, partageons des photos ou sommes ciblés par des publicités. Le réseau social souhaitait que le stockage des données dans ces parties de Facebook qui ne sont pas destinées aux consommateurs reste à l'abri des tribunaux.

    En 2020, le juge a rejeté l'argument de l'entreprise, estimant que la divulgation initiale de Facebook était effectivement trop éparse et que l'entreprise devait révéler les données obtenues grâce à sa capacité à surveiller les gens sur Internet et à faire des prédictions monétisables sur leurs prochains mouvements.

    Les tergiversations de Facebook ont été révélatrices en elles-mêmes, avec des variations sur le même thème : Facebook a accumulé tant de données sur tant de milliards de personnes et les a organisées de manière si confuse qu'une transparence totale est impossible sur le plan technique. Lors de l'audition du 20 mars 2022, Zarashaw et Steven Elia, un responsable de l'ingénierie logicielle, ont décrit Facebook comme un appareil de traitement des données si complexe qu'il défie toute compréhension de l'intérieur. Lors de l'audition, deux ingénieurs de haut rang de l'une des sociétés d'ingénierie les plus puissantes et les plus riches en ressources de l'histoire ont décrit leur produit comme une machine méconnaissable.

    L'avocat général a parfois semblé incrédule, comme lorsqu'il a demandé aux ingénieurs s'il existait une documentation pour un sous-système particulier de Facebook. « Quelqu'un doit avoir un diagramme qui dit que c'est là que ces données sont stockées », a-t-il dit, selon la transcription. Zarashaw a répondu : « Nous avons une culture d'ingénierie quelque peu étrange par rapport à la plupart des autres, où nous ne générons pas beaucoup d'artefacts pendant le processus d'ingénierie. En fait, le code est souvent son propre document de conception ». Il a rapidement ajouté : « Pour ce que ça vaut, c'est aussi ce qui m'a terrifié lorsque j'ai rejoint l'entreprise ».

    Les remarques formulées lors de l'audition font écho à celles que l'on trouve dans le document interne divulgué plus tôt cette année, détaillant comment le dysfonctionnement de l'ingénierie interne chez Meta, qui possède Facebook et Instagram, rend impossible le respect des lois sur la confidentialité des données. « Nous n'avons pas un niveau adéquat de contrôle et d'explicabilité sur la façon dont nos systèmes utilisent les données, et nous ne pouvons donc pas faire en toute confiance des changements de politique contrôlés ou des engagements externes tels que 'nous n'utiliserons pas les données X dans un but Y », peut-on lire dans le document de 2021.

    Le problème fondamental, selon les ingénieurs entendus, est que l'éparpillement de Facebook a fait qu'il n'est plus possible de savoir de quoi il se compose ; l'entreprise n'a jamais pris la peine de cultiver une connaissance institutionnelle du fonctionnement de chacun de ces systèmes composants, de ce qu'ils font ou de qui les utilise. Il n'existe aucune documentation sur ce qu'il advient de vos données une fois qu'elles sont téléchargées, parce que cela n'a jamais été quelque chose que l'entreprise fait, ont expliqué les deux hommes. "Il est rare qu'il existe des artefacts et des diagrammes sur la façon dont ces systèmes sont ensuite utilisés et sur les données qui y circulent réellement", a expliqué Zarashaw.

    L'incapacité de Facebook à comprendre son propre fonctionnement a conduit l'audience à la limite du métaphysique. À un moment donné, l’expert nommé par le tribunal a noté que le fichier "Download Your Information" fourni aux plaignants ne devait pas inclure tout ce que l'entreprise avait stocké sur ces personnes, car il semble qu'elle n'ait aucune idée de ce qu'elle stocke réellement sur quiconque. Se peut-il que l'outil désigné par Facebook pour télécharger vos informations de manière exhaustive ne télécharge pas réellement toutes vos informations ? Là encore, cela dépasse les limites de la connaissance.

    « La solution à ce problème est malheureusement exactement le travail qui a été fait pour créer le fichier DYI lui-même. Et ce qui me pose problème ici, c'est que pour trouver des lacunes dans ce qui pourrait ne pas être dans le fichier DYI, il faudrait par définition faire encore plus de travail que ce qui a été fait pour générer les fichiers DYI en premier lieu », a noté Zarashaw.

    Le brouillard systémique du stockage des données de Facebook rendait futile la réponse à la question la plus élémentaire. À un autre moment, le maître spécial a demandé comment on pouvait trouver quels systèmes contiennent réellement des données d'utilisateur créées par inférence machine. « Je ne sais pas. C'est une énigme plutôt difficile », a répondu Zarashaw.

    Sources : Documents de Justice ,Document interne Facebook

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?

    Voir aussi :

    Facebook ne prévoit pas d'informer le demi-milliard d'utilisateurs touchés par la fuite des données, ce serait de votre faute si des pirates ont obtenu votre numéro de téléphone

    Voici pourquoi Facebook continue à collecter les données des personnes même lorsque leurs comptes sont désactivés, et à établir leurs profils
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  12. #12
    Membre chevronné
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2007
    Messages
    740
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2007
    Messages : 740
    Points : 2 021
    Points
    2 021
    Par défaut
    Il y a des lois concernant les hébergement de données. En disant soit il admette ne pas vouloir répondre à la question car ça implique d'admettre une utilisation illégale de celle-ci, soit il reconnaisse ne pas agir en conformité avec les lois us concernant leur stockage. Dans les deux ils ont tout faut. Bien l'un peut tres bien aller avec l'autre.

  13. #13
    Membre expérimenté
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    novembre 2021
    Messages
    547
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Drôme (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2021
    Messages : 547
    Points : 1 500
    Points
    1 500
    Par défaut
    Citation Envoyé par pierre-y Voir le message
    ...
    Je suis assez d'accord. Ce genre de réponse est ridicule, il y a forcément des gens chez Facebook qui savent où vont les données, Facebook n'est pas une jungle.

    Ça sent de l'utilisation plus que douteuse. A quant la même chose pour Google ?

  14. #14
    Nouveau Candidat au Club
    Homme Profil pro
    Formateur en informatique
    Inscrit en
    juin 2015
    Messages
    3
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Val d'Oise (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Formateur en informatique

    Informations forums :
    Inscription : juin 2015
    Messages : 3
    Points : 0
    Points
    0
    Par défaut La réponse est vraisemblable.
    Croyez-vous qu'un utilisateur de tableur documente ses formules qu'il a pourtant lui-même écrit, ou qu'il a documenté le principe d'utilisation de sa feuille de calcul ? Probablement pas. Nous ne vivons pas dans un monde où l'on documente, cela suppose de rédiger correctement et demande des talents d'écriture et de pédagogie, tout le monde n'est pas en mesure de commenter à ce niveau. Quand vous utilisez un logiciel c'est le code qui écrit et lit les données. Pour savoir où les données sont stockées il faut analyser les millions de lignes de code que les ingénieurs ont écrit pour dresser cette liste des lieux de stockage des données. Mais comment savoir quelle ligne de code écrit ou lit des données ? Un appel de fonction peut écrire des données sans que le commentaire de la ligne de l'appel, s'il existe, le mentionne. Pour savoir, ou les données sont stockées il faut écrire des commentaires spécialement avec cet objectif de recensement des écritures et lectures de données. Très peu de développeurs commentent sérieusement leur code, parce que commenter le code c'est écrire un commentaire par ligne de code sauf pour les lignes vides cela va de soi. Cela prend autant de temps d'écrire le commentaire que d'écrire le code et chaque fois que vous modifiez le code il faut mettre à jour les commentaires car les commentaires racontent ce que fait le code et si certains passages sont sans commentaires alors vous ne comprenez pas bien ce que fait le code voire pas du tout. Autrement dit un programme incomplètement commenté n'est pas compréhensible. Les commentaires ne valent que s'ils sont complets. La théorie qu'on apprends durant ses études c'est qu'il faut documenter le code et que c'est pas bien de ne pas documenter le code. Mais documenter le code est un travail spécifique qui ralentit le développeur. Les explications sur le code ne servent qu'à ceux qui corrigent le code ou qui doivent réutiliser un code qu'ils n'ont pas écrit eux-mêmes. C'est comme les systèmes de protection incendie qui n'équipent aucune maison individuelle, et elles brûlent toutes en cas d'incendie. Le commentaire c'est de la sécurité, les commentaires coûtent cher à produire et ne servent à rien si le code fonctionne bien. Donc la majorité des programmes en service sont presque sans documentation. Bien sûr aucune entreprise ne montre son code, mais s'il n'y a pas un commentaire par ligne alors c'est sur que c'est pas ou très mal documenté. C'est la réalité, mais on vit dans un monde d'apparence, on peut faire croire qu'on est expert en logiciels parce qu'on en écrit, mais le commentaire ou plutôt son absence est le talon d'Achille du logiciel. Donc, que les gars de Facebook ignorent où ils stockent leurs données n'a rien de surprenant. Leur code est confus comme presque partout.

  15. #15
    Membre actif
    Profil pro
    Inscrit en
    février 2009
    Messages
    277
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Loire Atlantique (Pays de la Loire)

    Informations forums :
    Inscription : février 2009
    Messages : 277
    Points : 282
    Points
    282
    Par défaut
    Citation Envoyé par yoyostar Voir le message
    Croyez-vous qu'un utilisateur...
    j'ai rarement lu une telle ânerie , faire un lien entre qualité de code et commentaire là où bien au contraire un code qui demande des commentaires est par définition un code mal pensé / mal architecturé me laisse dubitatif

  16. #16
    Nouveau Candidat au Club
    Homme Profil pro
    Formateur en informatique
    Inscrit en
    juin 2015
    Messages
    3
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Val d'Oise (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Formateur en informatique

    Informations forums :
    Inscription : juin 2015
    Messages : 3
    Points : 0
    Points
    0
    Par défaut
    Fort heureusement vous êtes un spécialiste en anneries et de toute évidence vous ignorez tout de la programmation lettrée ou littéraire prônée par Donald Knuth qui va à l'encontre des vos affirmations médiocrement argumentées sur l'intérêt des commentaires. Vous pourrez vous informer plus avant sur ce sujet ici https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Prog...n_lettr%C3%A9e

  17. #17
    Membre éprouvé
    Homme Profil pro
    Intégrateur Web
    Inscrit en
    août 2012
    Messages
    249
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Intégrateur Web
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : août 2012
    Messages : 249
    Points : 919
    Points
    919
    Par défaut ILLISIBLE et cinglant
    Citation Envoyé par yoyostar Voir le message
    Croyez-vous qu'un utilisateur ...

    Bonjour,

    Je me permets de vous signaler, cher nouveau candidat au club, que votre énorme pavé de texte est illisible ou peu s'en faut.

    Si vous voulez être lu, complètement et sans induire vos lecteur en erreur, découpez votre texte en paragraphes courts.

    Merci.

    Sinon, en fonction de ma modeste expérience, je ne vois pas pourquoi il faudrait commenter chaque ligne de code. Je ne commente que le code dont l'effet ou la finalité peut ne plus m'être évidente par la suite ou ne pas être évidente à des repreneurs, les options alternatives de propriétés/valeurs non utilisées car non supportées par certains navigateurs, etc.

    Sinon, je trouve votre réponse à votre contradicteur bien cinglante pour un nouveau candidat au club avec à peine trois messages à son actif. Trop d'égo ?

  18. #18
    Membre extrêmement actif
    Femme Profil pro
    Webmarketer
    Inscrit en
    janvier 2021
    Messages
    351
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : France, Seine et Marne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Webmarketer

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2021
    Messages : 351
    Points : 669
    Points
    669
    Par défaut
    Les gars ne veulent tout simplement pas répondre.

  19. #19
    Membre éclairé
    Homme Profil pro
    Consultant en Business Intelligence
    Inscrit en
    décembre 2021
    Messages
    448
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant en Business Intelligence

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2021
    Messages : 448
    Points : 737
    Points
    737
    Par défaut
    Bonjour

    Ingénieurs de Facebook : « Nous n'avons aucune idée de l'endroit où nous conservons toutes vos données personnelles », ont-ils déclarés lors d'une audience au tribunal

    Quel est votre avis sur le sujet ?
    On dirait qu'en fait le fonctionnement de Facebook avec le trafic de location / vente de data sur les personnes répond au système de Ponzi.

    Facebook fait appel à des brokkers . Les brokkers sont Equifax, Experian, Eto Publicis ... Ces mêmes sociétés de brokking font appel aux secteurs d'activités comme les télécoms , les services financiers, l'emploi ...

    Les brokkers font le passe plat et Facebook n'est pas en mesure de savoir la circuit de la data dans ces sociétés.

    Si la data fait Mr Michu > sa banque > Experian > Facebook ... Bah Mr Michu ne sait pas qui ajoute quoi , ni même si il y a eu des intermédiaires de traitements marketing . Une ESN a très bien pu venir enrichir les infos entre la transmission entre la baque de Mr Michu et Experian

    Citation Envoyé par OrthodoxWindows
    Je suis assez d'accord. Ce genre de réponse est ridicule, il y a forcément des gens chez Facebook qui savent où vont les données,
    Plutôt savent de chez "qui" vient la data.

    Citation Envoyé par OrthodoxWindows
    Facebook n'est pas une jungle.
    Non .

    Par contre son système d'alimentation , en provenance des prestataires oui. Le circuit "logique" d'ou vient la data (par qui elle transite ... ).

    Je ne serais pas étonné d'un circuit de la data qui fait le tour du monde , entre plusieurs intermédiaires jusqu'à Facebook.

    C'est cela la mondialisation .

    Il est nécessaire de reconnaitre que le passage d'infos n'a plus de frontière avec internet ^^

  20. #20
    Membre éprouvé
    Homme Profil pro
    ingénieur qualité
    Inscrit en
    mars 2015
    Messages
    363
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : ingénieur qualité
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : mars 2015
    Messages : 363
    Points : 1 276
    Points
    1 276
    Par défaut
    Citation Envoyé par Nancy Rey Voir le message
    il été a fait état d'un document interne de Facebook indiquant que l'entreprise n'a aucune idée de l'endroit où vont les données des utilisateurs, ni de ce qu'elle en fait
    Je viens de vérifier, facebook prétend pouvoir me fournir un fichier avec toutes les informations qu'il a sur moi et pouvoir les supprimer (via un "legal form").
    Comment peuvent ils prétendre pouvoir supprimer mes données s'ils ne sont pas capable de les localiser?

Discussions similaires

  1. aucune idée pour mon probleme
    Par beginner1 dans le forum WinDev
    Réponses: 2
    Dernier message: 03/06/2013, 15h36
  2. [MySQL] Aucune idée du tout
    Par Delvauxo dans le forum PHP & Base de données
    Réponses: 7
    Dernier message: 16/03/2012, 17h32
  3. Aucun OS mobile ne respecterait la liberté des utilisateurs
    Par Gordon Fowler dans le forum Mobiles
    Réponses: 16
    Dernier message: 29/09/2011, 14h28
  4. aucune idée sur menu a droite
    Par minooo dans le forum AWT/Swing
    Réponses: 13
    Dernier message: 02/11/2007, 17h21

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo