Microsoft prévoirait d'augmenter les salaires et les avantages sociaux afin de retenir ses talents,
alors que l'inflation élevée depuis des décennies a affaibli le pouvoir d'achat des travailleurs

Microsoft prévoirait d'augmenter les salaires et les avantages sociaux afin de retenir ses talents. « À l'approche de notre processus annuel de rémunération globale, nous faisons un investissement supplémentaire important cette année pour rémunérer nos employés à l'échelle mondiale », a déclaré le géant de la technologie basé à Seattle. « Bien que nous ayons pris en compte l'impact de l'inflation et de l'augmentation du coût de la vie, ces changements indiquent également notre reconnaissance envers nos talents de classe mondiale qui soutiennent notre mission, notre culture, nos clients et nos partenaires. »

En plus de faire face à l'augmentation du coût de la vie et à un marché du logement serré à Seattle, Microsoft est engagée dans une bataille féroce pour les talents avec des entreprises comme Amazon, Google et Facebook propriétaires de Meta Platforms, ainsi que des startups. Des domaines comme la cybersécurité, l'intelligence artificielle, le métavers et l'informatique en cloud ont été particulièrement concurrentiels. En outre, la pandémie a conduit de nombreux travailleurs à se délocaliser et à reconsidérer leurs options d'emploi.

Nom : Microsoft.png
Affichages : 3609
Taille : 301,9 Ko

« À maintes reprises, nous constatons que nos talents sont très demandés en raison du travail extraordinaire qu’ils font », a déclaré le président-directeur général Satya Nadella. Le géant de la technologie basé à Seattle pourrait presque doubler son budget pour la rémunération des employés dans le cadre de ses efforts de fidélisation. Microsoft va également augmenter d'au moins 25 % l'éventail de ses rémunérations en actions. « Cet investissement accru dans notre rémunération à l'échelle mondiale reflète notre engagement continu à offrir une expérience hautement compétitive à nos employés », a déclaré un porte-parole de Microsoft.

Selon Bloomberg, les augmentations s'appliqueront principalement aux employés de Microsoft en début et en milieu de carrière. L'entreprise comptait 103 000 employés aux États-Unis. Les changements s'appliqueront à une partie importante des effectifs de l'entreprise, qui étaient de 181 000 au 30 juin 2021. L'entreprise n'a pas évoqué les montants des salaires, il est donc difficile de dire à quoi correspondront les nouveaux niveaux de rémunération en dollars. Mais le site Glassdoor estime qu'un nouveau diplômé travaillant comme ingénieur logiciel chez Microsoft gagne environ 163 000 dollars.

L'augmentation des actions s'appliquera aux employés se trouvant au niveau 67 de l'échelle interne de l'entreprise, ou à un niveau inférieur, a déclaré Nadella. Le niveau 67 est le dernier échelon avant qu'un employé ne devienne partenaire de l'entreprise, ce qui le place dans une échelle salariale plus élevée. Les augmentations du budget salarial varieront selon les pays et « les augmentations les plus significatives seront concentrées là où le marché l'exige. »

En février, son concurrent Amazon a annoncé qu'il allait plus que doubler le salaire de base maximum qu'il verse à ses employés, le faisant passer de 160 000 à 350 000 dollars, afin de faire face à un marché du travail compétitif. La grande enseigne de commerce électronique augmentera la fourchette de rémunération globale pour la plupart des emplois dans le monde et la société a déclaré que les augmentations étaient beaucoup plus « considérables » que par le passé.

« Cette dernière année a vu un marché du travail particulièrement compétitif », selon le mémo, qui ajoute qu'il était nécessaire de rester compétitif pour attirer et retenir les meilleurs talents ». Cette décision vise à aligner Amazon sur des concurrents tels que Google, Facebook, Apple et Microsoft, et à garantir que l'entreprise conserve ses employés et recrute les meilleurs talents. La guerre des talents technologiques a vu les salaires moyens des techniciens dépasser les six chiffres pour la première fois l'année dernière, selon une étude récente de la plateforme d'emplois Dice.

Cette décision promet d'aligner davantage le salaire de base d'Amazon sur celui d'autres grandes entreprises technologiques, notamment Google, Facebook, Apple et Microsoft. Historiquement, Amazon a maintenu son salaire de base inférieur à celui de bon nombre de ses pairs, compensant la différence avec des unités d'action restreintes et une rémunération en espèces telle qu'une prime de signature, versée sur deux ans.

Microsoft a annoncé ces changements alors qu'elle approche de la fin de l'année fiscale qui se termine le 30 juin. Pour l'année fiscale en cours, l'entreprise avait déjà mis en place des budgets plus élevés pour les promotions et une récompense spéciale en actions destinée à « reconnaître l'impact exceptionnel et à soutenir la rétention de nos pools de talents les plus compétitifs », a écrit Nadella.

Et vous ?

Que pensez-vous de cette initiative de la direction de Microsoft ?

Voir aussi :

Amazon collecte et stocke de manière inappropriée les données biométriques des consommateurs via Alexa, selon un nouveau recours collectif

Amazon a dissous l'armée Twitter qu'il a payée pour faire l'éloge des conditions de travail dans son entreprise, face au manque d'efficacité de cette campagne d'influence

Le chiffre d'affaires d'Amazon pour l'ensemble de l'année 2021 a augmenté de 22 % pour atteindre 469,8 milliards de dollars, malgré le passage des clients au multicloud