IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Dirigeant
    Inscrit en
    Juin 2016
    Messages
    3 160
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Dirigeant
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : Juin 2016
    Messages : 3 160
    Points : 66 267
    Points
    66 267
    Par défaut Interpol publie une notice rouge pour le fondateur de l'entreprise crypto Terraform Labs, Do Kwon
    3 milliards de dollars en bitcoins ont été vendus dans une ultime tentative pour sauver le stablecoin UST de la faillite
    alors que l'effondrement du marché des cryptomonnaies se poursuit

    La Luna Foundation Guard a déclaré avoir dépensé presque tous les bitcoins de sa réserve la semaine dernière dans une tentative désespérée de sauver le TerraUSD. Elle aurait vendu près de 80 000 bitcoins, qui valaient ensemble près de 3 milliards de dollars dans ce processus. En effet, le stablecoin TerraUSD - ou UST, en abrégé - est tombé bien en dessous de sa valeur de référence de 1 dollar et ne s'échangeait qu'à seulement 9 cents. L'effondrement de l'UST s'est répercuté sur les marchés des cryptomonnaies jeudi, poussant le stablecoin Tether sous sa parité avec le dollar et envoyant le bitcoin à son plus bas niveau depuis 16 mois.

    Les cryptomonnaies ont été emportées dans un mouvement de vente d'actifs à risque, qui s'est accéléré la semaine dernière après que des données ont montré que l'inflation était en hausse aux États-Unis, ce qui a renforcé les craintes des investisseurs quant à l'impact économique d'un resserrement agressif des banques centrales. Selon les données de CoinMarketCap, la vente a porté la valeur marchande combinée de toutes les cryptomonnaies à 1,2 billion de dollars, soit moins de la moitié de ce qu'elle était en novembre dernier. Ce dérèglement du marché des cryptomonnaies a également entraîné l'effondrement brutal du stablecoin UST.

    Après plus d'un an sans variation majeure, l'UST, l'un des plus grands stablecoins du monde, a d'abord chuté à 70 cents, puis à moins de 30 cents mercredi après-midi. Sa valeur est tombée à 9 cents à la fin de la semaine dernière. Les investisseurs étaient impatients de savoir ce que la Luna Foundation Guard était advenu des 3 milliards de dollars en bitcoins achetés par la société de cryptomonnaie Terra (développeur du stablecoin UST et de sa cryptomonnaie sœur Luna) pour soutenir son stablecoin qui a échoué. La Luna Foundation Guard a finalement déclaré que ces bitcoins avaient été pour la plupart vendus.

    Nom : WUWVMVORRZAEDLDUCJBTVXRZGI.jpg
Affichages : 35720
Taille : 51,0 Ko

    En effet, la fondation avait accumulé plus de 80 000 bitcoins, qui valaient près de 3 milliards de dollars la semaine dernière, ainsi que d'autres jetons, notamment BNB, Tether, USDC, etc. Le créateur de Terra, Do Kwon, avait promis d'utiliser les bitcoins en cas de chute spectaculaire de la valeur de l'UST. Ainsi lundi, dans une série de tweets, la Luna Foundation Guard a déclaré avoir transféré 52 189 bitcoins pour "échanger avec une contrepartie" lorsque la valeur de l'UST est tombée en dessous du seuil prévu de 1 dollar. Toujours selon la fondation, 33 206 bitcoins auraient été vendus directement par Terra dans un ultime effort pour défendre la parité.

    Lundi, la fondation ne disposait plus que de 313 bitcoins dans sa réserve, d'une valeur d'environ 9,3 millions de dollars. Elle a déclaré qu'elle utiliserait le reste de ses 85 millions de dollars d'actifs cryptographiques - les autres pièces qui ne sont pas des bitcoins - pour "dédommager les utilisateurs restants" d'UST. « Nous sommes toujours en train de débattre des différentes méthodes de distribution, des mises à jour suivront bientôt », a déclaré la Luna Foundation Guard. À la suite de l'effondrement soudain de TerraUSD, la valeur de plusieurs autres monnaies stables a commencé à connaître des problèmes.

    L'UST est ce que l'on appelle un stablecoin. Contrairement à Tether et USDC, qui détiennent des actifs fiat dans une réserve pour soutenir leurs jetons, l'UST s'appuie sur un ensemble complexe de codes, couplé à un jeton flottant appelé Luna, pour équilibrer l'offre et la demande et stabiliser le prix. Lorsque l'UST a commencé à chuter en dessous d'un dollar la semaine dernière, Luna a également commencé à se vendre, entraînant un cercle vicieux qui a fait plonger l'UST à moins de 30 cents tandis que Luna perdait toute valeur. Selon les données de CoinGecko, l'UST ne vaut maintenant plus que 9 cents.

    « Le gros problème lorsque vous avez affaire à un stablecoin partiellement garanti comme l'UST, c'est que votre garantie dure - le bitcoin, dans ce cas - va avoir beaucoup plus de valeur pour [les investisseurs] que votre jeton de gouvernance », a déclaré Frances Coppola, un économiste indépendant. Selon les données sur les prix de CoinMarketCap, le Tether, un stablecoin adossé à des réserves qui est censé être rattaché au dollar américain dans une proportion de 1:1, a chuté jusqu'à 95 cents au début de la semaine dernière. Vendredi, il s'échangeait à nouveau à 1 dollar.

    La pièce DEI de Deus Finance s'échange actuellement à environ 66 cents et a fluctué depuis dimanche, atteignant un plancher d'environ 52 cents tôt lundi matin. Contrairement à d'autres grands stablecoins comme USD Coin et Tether, qui sont (prétendument) soutenus par des dollars ou des actifs réels, les valeurs de DEI sont contrôlées par des algorithmes qui effectuent des transactions. Ce n'est pas qu'il n'y a pas de garantie, mais il y a un jeton DEUS que vous pouvez utiliser pour obtenir de nouveaux jetons DEI et que vous pouvez recevoir si vous rachetez des DEI.

    Contrairement à Terra, où la valeur de la pièce correspondante (Luna) s'est effondrée, la valeur de DEUS semble bien se maintenir. La pièce Terra a perdu son ancrage au dollar, ce qui a entraîné une inflation massive de la pièce Luna qui l'accompagne. Finalement, la blockchain Terra a été gelée, et de nombreuses grandes places boursières l'ont retirée de la vente. Le résultat a été un coup dur pour la crédibilité des stablecoins, auparavant considérée comme les marchandises les plus sûres dans le monde volatile des cryptomonnaies. En outre, cette panique aurait servi de fer de lance pour des cyberattaques contre certaines cryptomonnaies.

    La déstabilisation de DEI et d'autres pièces a également ouvert la voie à une nouvelle attaque contre un protocole financier décentralisé appelé Scream, qui permet aux utilisateurs d'emprunter des cryptomonnaies en en plaçant d'autres en garantie. Selon des rapports sur le sujet, le prix du DEI était codé en dur à 1 dollar dans Scream, ce qui permettait aux attaquants d'acheter des pièces DEI pour moins d'un dollar et de les afficher comme une garantie d'une valeur d'un dollar. En conséquence, de nombreux utilisateurs de Scream n'ont pas pu retirer leurs dépôts et ont dû payer les créances irrécouvrables du protocole.

    La société d'analyse blockchain Elliptic estime que les détenteurs d'UST et de Luna ont perdu un total de 42 milliards de dollars au cours de la semaine dernière. Cette analyse montre que 52 189 bitcoins ont été déplacés vers un seul compte de la bourse de cryptomonnaies Gemini, tandis que 28 205 autres bitcoins ont été transférés vers Binance. Tom Robinson, responsable scientifique chez Elliptic, a déclaré qu'il n'était "pas possible" de retracer le mouvement des fonds au-delà de ces portefeuilles.

    La débâcle s'est répercutée sur les marchés des cryptomonnaies, effaçant plus de 200 milliards de dollars de richesse en une seule journée. Jeudi, le bitcoin est brièvement passé sous la barre des 26 000 dollars, son plus bas niveau depuis décembre 2020. La plus grande cryptomonnaie du monde s'est échangée pour la dernière fois à 29 526,75 dollars.

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?
    Que pensez-vous de la débâcle observée sur le marché des cryptomonnaies ?
    Pensez-vous que le marché va de nouveau progresser et recouvrir sa valeur d'antan ?

    Voir aussi

    La catastrophe du marché des cryptomonnaies a fait perdre plus de 1 000 milliards de dollars de capitalisation boursière, le bitcoin chute de 9,3 % à 36 955 $

    Une enquête révèle que les développeurs ne sont absolument pas intéressés par les cryptomonnaies ou les NFT, et se disent "stupéfaits" par l'intérêt pour ces technologies

    Le bitcoin suivrait la même courbe d'adoption en S que l'Internet depuis sa création, et pourrait atteindre le milliard d'utilisateurs d'ici 2030 si cette tendance se poursuit

    Les États-Unis accusent les créateurs de la cryptomonnaie Ormeus Coin d'avoir escroqué 124 millions de dollars aux investisseurs, selon des plaintes déposées par la SEC et le DOJ
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre expérimenté

    Homme Profil pro
    Collégien
    Inscrit en
    Juillet 2010
    Messages
    551
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Afghanistan

    Informations professionnelles :
    Activité : Collégien

    Informations forums :
    Inscription : Juillet 2010
    Messages : 551
    Points : 1 418
    Points
    1 418
    Par défaut
    La débâcle s'est répercutée sur les marchés des cryptomonnaies, effaçant plus de 200 milliards de dollars de richesse en une seule journée. Jeudi, le bitcoin est brièvement passé sous la barre des 26 000 dollars, son plus bas niveau depuis décembre 2020. La plus grande cryptomonnaie du monde s'est échangée pour la dernière fois à 29 526,75 dollars.

  3. #3
    Membre émérite
    Profil pro
    retraité
    Inscrit en
    Décembre 2010
    Messages
    812
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : retraité

    Informations forums :
    Inscription : Décembre 2010
    Messages : 812
    Points : 2 325
    Points
    2 325
    Par défaut
    Dire qu'un copain en Novembre l'année dernière me disait "les stable coins" c'est du sûr de chez sûr. Je crois que j'ai bien fait de ne rien faire.

  4. #4
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    Octobre 2017
    Messages
    1 860
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : Octobre 2017
    Messages : 1 860
    Points : 5 923
    Points
    5 923
    Par défaut
    La Luna Foundation Guard a déclaré avoir dépensé presque tous les bitcoins de sa réserve la semaine dernière dans une tentative désespérée de sauver le TerraUSD
    Ou comment combattre les courants d'air avec... du vent!

    Tous les systèmes de Ponzi finissent par s'écrouler: Cela a été le cas avec la spéculation sur les oignions de tulipe en Hollande le 6 février 1637 reconnu comme le 1er crash financier de l'histoire (il y en a certainement eu avant!), ce sera le cas des cryptomonnaies... La seule vraie question est quand?

    Définition d'un système de Ponzi?

    Un système de Ponzi ou Pyramide de Ponzi est un montage financier frauduleux qui consiste à rémunérer les investissements des clients essentiellement par les fonds procurés par les nouveaux entrants.

    C'est mot-pour-mot la description de l'envolée des cryptomonnaies... Quand il n'y a plus de "pigeons" pour acheter la monnaie de singe, la monnaie de singe perd toute valeur...

    Nos aïeux de 1647 pouvaient au moins se consoler en plantant les oignons de tulipe qui leur sont restés sur les bras... Pas sûr qu'aujourd'hui les cryptomonnaies fleurissent

  5. #5
    Membre expérimenté

    Homme Profil pro
    Collégien
    Inscrit en
    Juillet 2010
    Messages
    551
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Afghanistan

    Informations professionnelles :
    Activité : Collégien

    Informations forums :
    Inscription : Juillet 2010
    Messages : 551
    Points : 1 418
    Points
    1 418
    Par défaut
    Un système de Ponzi ou Pyramide de Ponzi est un montage financier frauduleux qui consiste à rémunérer les investissements des clients essentiellement par les fonds procurés par les nouveaux entrants.

    C'est mot-pour-mot la description de l'envolée des cryptomonnaies... Quand il n'y a plus de "pigeons" pour acheter la monnaie de singe, la monnaie de singe perd toute valeur...
    C'est mot-pour-mot la description des monnaie fiduciaire actuelle....Quand il n'y a plus de "pigeons" pour racheter/rembourser la dette, la dette perd toute valeur...

  6. #6
    Expert éminent sénior
    Profil pro
    Inscrit en
    Décembre 2007
    Messages
    6 803
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations forums :
    Inscription : Décembre 2007
    Messages : 6 803
    Points : 32 065
    Points
    32 065
    Par défaut
    Citation Envoyé par mith06 Voir le message
    C'est mot-pour-mot la description des monnaie fiduciaire actuelle....Quand il n'y a plus de "pigeons" pour racheter/rembourser la dette, la dette perd toute valeur...
    Certes, mais quand la monnaie est soutenue par un état ou un ensemble d'état, la solidité est beaucoup plus forte. Les crypto monnaies ne basent la confiance qui les soutient que sur, ben, la confiance des particuliers. Ca explique leur volatilité beaucoup plus forte. L'Euro, le Dollar, le Renminbi sont certes des créations tout aussi éthérées et théoriques, mais comme tu ne peux pas traiter avec les états qui les émettent sans ces devises, elles ont quand même une capacité d'encaisse bien plus forte.

    C'est la seule différence, mais elle a un effet massif. Les pays peuvent lever des impôts pour soutenir leur monnaie, ce que les crypto-monnaies ne peuvent pas faire. Les pigeons ici s'appellent les contribuables, et ils n'ont pas le choix, ils doivent cracher (et ce n'est pas une mauvaise chose à mon avis, mais c'est un autre sujet)
    Les 4 règles d'airain du développement informatique sont, d'après Michael C. Kasten :
    1)on ne peut pas établir un chiffrage tant qu'on a pas finalisé la conception
    2)on ne peut pas finaliser la conception tant qu'on a pas complètement compris toutes les exigences
    3)le temps de comprendre toutes les exigences, le projet est terminé
    4)le temps de terminer le projet, les exigences ont changé
    Et le serment de non-allégiance :
    Je promets de n’exclure aucune idée sur la base de sa source mais de donner toute la considération nécessaire aux idées de toutes les écoles ou lignes de pensées afin de trouver celle qui est la mieux adaptée à une situation donnée.

  7. #7
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    Octobre 2017
    Messages
    1 860
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : Octobre 2017
    Messages : 1 860
    Points : 5 923
    Points
    5 923
    Par défaut
    Citation Envoyé par mith06 Voir le message
    C'est mot-pour-mot la description des monnaie fiduciaire actuelle....Quand il n'y a plus de "pigeons" pour racheter/rembourser la dette, la dette perd toute valeur...
    Ton argumentation, habituelle chez tous les pro-cryptomonnaies, est en elle-même une "arnaque":


    1. Si les monnaies officielles des états sont de la monnaie fiduciaire, les monnaies fiduciaires ne sont pas uniquement des monnaies officielles des états!

    Définition: La monnaie fiduciaire désigne les pièces et les billets de banque dont la valeur est fixée par la confiance que leur accordent les utilisateurs et non par leur coût de production

    D'ailleurs, en actualisant la définition, les cryptomonnaies elles-mêmes peuvent être considérées comme de la monnaie fiduciaire: La valeur d'un bitcoin ne correspond pas à son coût de production!


    2. La valorisation des monnaies officielles des états repose sur les actifs produits par ces pays et l'état de leur économie: L'euro est une monnaie qui fait confiance, le Franc CFA du Burkina Faso non! (Désolé pour les bourkinabais qui pourraient lire ces lignes)


    3. Ce n'est pas parce que des pays ont pu faire faillite comme par exemple l'Argentine qu'il faut mettre sur un pied d'égalité les cryptomonnaies et les monnaies officielles des états: S'il est rare de voir un pays partir en faillite (et c'est toujours des pays peu fiables), le nombre de cryptomonnaies qui ont crashé sont innombrables avec leur lot d'escroquerie, de vidage de compte sur des serveurs qui n'étaient pas si sécurisés que cela, quand ce n'est pas le fondateur lui-même du site qui gère les comptes en cryptomonnaies qui part avec la "caisse"...

    Il va de la bourse comme des cryptomonnaies, quand des Nabilla et autres Musk en font la promotion, incitant le "gogo" à investir, c'est que le crash est imminent!!!

  8. #8
    Expert confirmé
    Homme Profil pro
    Développeur .NET
    Inscrit en
    Novembre 2009
    Messages
    2 027
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 35
    Localisation : France, Bouches du Rhône (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur .NET

    Informations forums :
    Inscription : Novembre 2009
    Messages : 2 027
    Points : 5 468
    Points
    5 468
    Par défaut
    Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
    2. La valorisation des monnaies officielles des états repose sur les actifs produits par ces pays et l'état de leur économie: L'euro est une monnaie qui fait confiance, le Franc CFA du Burkina Faso non! (Désolé pour les bourkinabais qui pourraient lire ces lignes)
    Ca me semble bien trop théorique. Le rouble, dont on a entendu parlé lorsque les sanctions l'ont fait drastiquement baissé, est remonté aussi rapidement (ça on entends pas parlé) et est même plus haut qu'avant l'invasion. L'économie Russe n'a pas drastiquement changé dans ce laps de temps, et même en toute logique devrait être plus mal en point (ou alors nos dirigeants sont des vrais merdes, ce qui est plus que possible).
    De même l'euro dégringole, pendant que le dollar monte. Rien de fondamental n'a changé en terme d'actif, par contre ce qui change c'est la confiance.
    Cette confiance est en partie manipulable par les banques centrales (taux d'intérêt, impression monétaire), mais également imposé par la géopolitique. Si le dollar est si puissant, ce n'est pas uniquement du fait de leurs industries et politiques internes, mais au moins aussi largement sur leurs politiques externes.

  9. #9
    Membre régulier
    Homme Profil pro
    Chef de projet NTIC
    Inscrit en
    Avril 2022
    Messages
    37
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Ille et Vilaine (Bretagne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Chef de projet NTIC
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : Avril 2022
    Messages : 37
    Points : 79
    Points
    79
    Par défaut
    Citation Envoyé par micka132 Voir le message
    Ca me semble bien trop théorique. Le rouble, dont on a entendu parlé lorsque les sanctions l'ont fait drastiquement baissé, est remonté aussi rapidement (ça on entends pas parlé) et est même plus haut qu'avant l'invasion. L'économie Russe n'a pas drastiquement changé dans ce laps de temps, et même en toute logique devrait être plus mal en point (ou alors nos dirigeants sont des vrais merdes, ce qui est plus que possible).

    Quel est le volume d'or dilapidé durant ces quelques mois par la banque centrale Russe pour éviter la banqueroute du pays ? Car les capitaux privés ont vachement pris en travers de la tronche depuis Février. Donc qui paie ? Avec quoi ?

  10. #10
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    Octobre 2017
    Messages
    1 860
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : Octobre 2017
    Messages : 1 860
    Points : 5 923
    Points
    5 923
    Par défaut
    Citation Envoyé par micka132 Voir le message
    Ca me semble bien trop théorique...
    Tu as raison: La confiance en une monnaie dépend de nombreux éléments mais je ne pense pas que ce forum soit le lieu pour un exposé exhaustif sur le sujet, j'ai donc fait un résumé à grands traits

  11. #11
    Expert confirmé
    Homme Profil pro
    Développeur .NET
    Inscrit en
    Novembre 2009
    Messages
    2 027
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 35
    Localisation : France, Bouches du Rhône (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur .NET

    Informations forums :
    Inscription : Novembre 2009
    Messages : 2 027
    Points : 5 468
    Points
    5 468
    Par défaut
    Citation Envoyé par Phaeron Voir le message
    Quel est le volume d'or dilapidé durant ces quelques mois par la banque centrale Russe pour éviter la banqueroute du pays ? Car les capitaux privés ont vachement pris en travers de la tronche depuis Février. Donc qui paie ? Avec quoi ?
    Aucune idée, si tu as des infos dessus je suis preneur.
    Mais à priori si le rouble est remonté c'est surtout parce que ce sont nos banques qui en achètent massivement. En effet, à cause des diverses sanctions la Russie a décidé de n'accepter que du rouble ou de l'or pour son paiement d'énergie. Ainsi il faut bien se procurer du rouble pour pouvoir payer, et donc le rouble est remonté.
    Peut-être que la banque central de Russie en rachète aussi avec de l'or pour faire monter le rouble, mais ca serait étrange vu qu'ils ont eu même fixé un équivalent rouble/or.

    Mais tout ceci dépasse largement mon propos, si ce n'est que cela montre juste que la valeur d'une monnaie n'est qu'en partie seulement liée à l'économie réelle.

  12. #12
    Expert éminent sénior
    Profil pro
    Inscrit en
    Décembre 2007
    Messages
    6 803
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations forums :
    Inscription : Décembre 2007
    Messages : 6 803
    Points : 32 065
    Points
    32 065
    Par défaut
    Citation Envoyé par micka132 Voir le message
    (.../...)Mais tout ceci dépasse largement mon propos, si ce n'est que cela montre juste que la valeur d'une monnaie n'est qu'en partie seulement liée à l'économie réelle.
    Tu vois le verre à moitié vide, mais il est à moitié plein pour les monnaies étatiques. Le Rouble est manipulable, jusqu'à un certain point. Si l'économie russe s'écroule vraiment (ce n'est pas encore arrivé, même si ça menace de plus en plus fortement), le rouble finira par suivre.

    En quoi le niveau d'une crypto-monnaie est il lié à l'économie réelle? En quoi le verre des crypto monnaie est-il dans un autre statut que totalement vide?

    (ce n'est pas, enfin pas que, une question rhétorique. J'adorerais avoir tort et corriger mon opinion erronée. Mais il va me falloir des faits solides)
    Les 4 règles d'airain du développement informatique sont, d'après Michael C. Kasten :
    1)on ne peut pas établir un chiffrage tant qu'on a pas finalisé la conception
    2)on ne peut pas finaliser la conception tant qu'on a pas complètement compris toutes les exigences
    3)le temps de comprendre toutes les exigences, le projet est terminé
    4)le temps de terminer le projet, les exigences ont changé
    Et le serment de non-allégiance :
    Je promets de n’exclure aucune idée sur la base de sa source mais de donner toute la considération nécessaire aux idées de toutes les écoles ou lignes de pensées afin de trouver celle qui est la mieux adaptée à une situation donnée.

  13. #13
    Expert confirmé
    Homme Profil pro
    Développeur .NET
    Inscrit en
    Novembre 2009
    Messages
    2 027
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 35
    Localisation : France, Bouches du Rhône (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur .NET

    Informations forums :
    Inscription : Novembre 2009
    Messages : 2 027
    Points : 5 468
    Points
    5 468
    Par défaut
    Citation Envoyé par el_slapper Voir le message
    En quoi le niveau d'une crypto-monnaie est il lié à l'économie réelle? En quoi le verre des crypto monnaie est-il dans un autre statut que totalement vide?
    A mon avis c'est que tu vois la chose à l'envers. Une monnaie par définition n'est pas le reflet de l'économie réelle. Il y a sans doute dans l'inconscient collectif cette "parité" mais elle n'est pas juste.
    Tout est question de confiance. Au sein d'un état la confiance est imposé. En revanche pour le pays voisin tu ne peux pas l'imposer(sauf pour les USA mais c'est une autre histoire ). C'est là que l'état réelle de l'économie va jouer parce qu'elle va donner un espèce de gage qu'ils pourront toujours venir chez toi acheter des trucs que tu produis. Mais ce n'est qu'une partie de la confiance que l'on va t'accorder. Si ton régime politique n'est pas stable, ca peut en refroidir plus d'un. Si tu t'amuses à imprimer des billets à gogo, ca va également refroidir. Souvent tous ces paramètres montent ou descendent ensemble donc on peut faire un résumé "économique", mais c'est très incomplets.

    Pour en revenir aux cryptos, dans la mesure où elles sont mondiales, toute la partie confiance lié à l'économie réelle n'a plus lieux d'être, exactement comme au sein d'un état. La Chine aura 1 000 cryptos quand le Pakistan en aura 10.

    Maintenant je prétends pas que cette confiance sera facile à obtenir, ni même que ce soit souhaitable.


    Le Rouble est manipulable, jusqu'à un certain point. Si l'économie russe s'écroule vraiment (ce n'est pas encore arrivé, même si ça menace de plus en plus fortement), le rouble finira par suivre.
    Quand tu dis le rouble pourrait s'écrouler, il faut bien comprendre que ce n'est que depuis l'extérieur. La gravité de cette situation va dépendre de ta dépendance vis à vis de l'extérieur. Pour la Russie ca serait problématique mais infiniment moins que s'il nous arrivait la même chose.
    Avec une crypto mondiale, ce genre de chose n'arriverait tout simplement pas, la Russie continuerait de produire toujours autant (au delta près des embargos) et donc d'avoir X cryptos annuel. C'est bien là que tu comprends que l'économie réelle n'est pas la monnaie.

  14. #14
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Dirigeant
    Inscrit en
    Juin 2016
    Messages
    3 160
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Dirigeant
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : Juin 2016
    Messages : 3 160
    Points : 66 267
    Points
    66 267
    Par défaut YC W22 Stablegains est poursuivi pour avoir perdu 42 millions de dollars de fonds provenant de 4878 clients
    YC W22 Stablegains est poursuivi pour avoir perdu 42 millions de dollars de fonds provenant de 4878 clients
    certains investisseurs accusent la société de fraude

    YC W22 Stablegains serait poursuivi en justice pour avoir pris l'argent de clients et l'avoir placé à leur insu dans le protocole Anchor. Les investisseurs ont été brusquement informés que leur USDC avait chuté en même temps que l'UST. Certains ont accusé la société d'avoir prélevé un pourcentage sur l'argent des investisseurs, soit environ 42 millions de dollars. Une lettre d'un cabinet d'avocats, Erickson Kramer Osborne, adressée à YC W22 Stablegains a fait surface en ligne. Elle indique que la société a été poursuivie pour son incapacité à maintenir et préserver toutes ses "entités" de communication et ses dossiers.

    Stablegains est une startup de la finance décentralisée (DeFi). La société s'engage à rendre le gain avec DeFi simple et sûr pour les consommateurs et les entreprises. « En développant les bons produits, nous pouvons apporter les meilleures et les plus sûres opportunités du monde étrange et merveilleux de la cryptomonnaie aux gens ordinaires. Nous avons déjà construit un outil d'épargne personnelle simple alimenté par un protocole de prêt DeFi. Au cours des prochaines années, nous allons nous développer rapidement dans de nouveaux États et de nouveaux pays », a déclaré Stablegains qui est soutenu par Y Combinator.

    « Nous nous intégrerons à un certain nombre de protocoles DeFi, tout en rendant notre produit plus facile à utiliser, plus sûr et plus rapide. Notre objectif est d'être reconnus mondialement comme l'endroit le plus simple, le plus sûr et le plus fiable pour accéder aux avantages de DeFi, et d'aider des millions de personnes à atteindre leurs objectifs financiers », précise la société. Stablegains a levé 600 000 dollars en décembre dernier auprès de plusieurs investisseurs et a rejoint le groupe W22 de Y Combinator, d'où le nom YC W22 Stablegains. Mais l'incident provoqué par la chute de l'UST semble avoir des répercussions sur Stablegains.

    Nom : FTGJmCdWYAE2lyd.jpg
Affichages : 1473
Taille : 86,4 Ko

    Cette semaine, un document divulgué sur Internet laisse entendre que Stablegains serait poursuivi en justice pour avoir pris l'argent de clients et l'avoir placé à leur insu dans le protocole Anchor (un protocole de prêt et d'emprunt qui fournit aux cryptomonnaies natives, aux entreprises fintech et aux investisseurs un taux d'intérêt élevé et stable). Les investisseurs ont récemment découvert que leurs USDC (USD Coin) avaient été entraînés dans la chute de l'UST. Certains investisseurs ont alors accusé la Stablegains de fraude, estimant que la société s'est emparée de l'argent et cherche à faire croire qu'il s'agit des fluctuations du marché.

    Le document ayant fait l'objet de fuite, une lettre du cabinet d'avocats Erickson Kramer Osborne adressée à Stablegains, indique que l'entreprise a été poursuivie pour son incapacité à maintenir et préserver toutes ses "entités" de communication et ses dossiers. La lettre allègue que Stablegains aurait perdu environ 42 millions de dollars de fonds provenant de 4 878 clients et n'aurait probablement aucun moyen de les rembourser (il s'agit en effet d'une petite startup) parce qu'ils ont misé sur l'invincibilité d'Anchor. « Les paris de conviction sont très bien, mais pas lorsqu'il s'agit de jouer avec les économies des gens », ont critiqué certains.

    Les retraits de Stablegains auraient été interrompus lorsque le réseau Terra s'est arrêté la semaine dernière. Cependant, une fois que le réseau a été remis en ligne, Stablegains a repris ses retraits. L'entreprise l'a révélé dans un tweet, mais a mentionné quelque chose à quoi beaucoup ne s'attendaient pas. Sans le savoir, les clients ont découvert que leurs avoirs en USDC et USDT étaient désormais échangeables contre des UST. La société a également déclaré qu'elle ne pouvait pas garantir combien de temps encore elle pourrait maintenir les retraits ouverts, car cela dépendrait du réseau Terra.

    « Si vous ne l'avez pas encore vu, nous avons activé les retraits d'USDC au taux du marché UST. Vous pouvez maintenant retirer des USDC, par exemple, sur Coinbase et les échanger contre des USD, que vous pouvez ensuite retirer sur votre compte bancaire. Le premier lot d'utilisateurs qui ont retiré des USDC au taux du marché a déjà reçu ses fonds. Vous pouvez continuer à détenir des UST en Anchor via Stablegains pour le moment. Sachez que votre accès continu peut changer en fonction de facteurs tels que la disponibilité du réseau Terra et des échanges supportant les UST », a écrit la société sur Twitter le 15 mai.

    Compte tenu de ce qui s'est passé avec le stablecoin UST, les investisseurs sont furieux. L'UST, dont l'unité valait exactement un dollar en raison de son algorithme, a en effet perdu toute sa valeur au cours de la semaine dernière. Lundi, l'UST ne valait que 9 cents. Les investisseurs de Stablegains ont saisi Twitter pour exprimer leur colère. « C'est une des raisons pour lesquelles je me suis inscrit. Je n'accepterai rien de moins que mon dépôt initial de 1 USDC = 1 USD. Je ne me soucie pas de savoir si l'UST est égal ou non. C'est ce que j'ai accepté avec les TOS de Stablegains », a tweeté un investisseur de Stablegains le 16 mai.

    Nom : FTGI9VPXoAA_Wje.jpg
Affichages : 1370
Taille : 131,9 Ko

    Lundi, des rapports ont révélé que les créateurs du stablecoin UST avaient vendu leurs réserves de bitcoins qui valaient environ 3 milliards de dollars pour tenter de sauver l'UST de la faillite. Cette semaine, il a également été révélé que sous la dernière ligne des "Conditions d'utilisation" de la société, il est dit : « en aucun cas, Shall Stablegains ne sera responsable des pertes dues au taux de change de l'UST par rapport à l'USDC au moment du traitement de votre demande de retrait d'USDC ». Une voie légale semblait être la seule issue pour certains des investisseurs, ce qui a conduit la lettre à atteindre les bureaux de Stablegains.

    Contrairement à Tether et USDC, qui détiennent des actifs en monnaie "fiat" dans une réserve pour soutenir leurs jetons, l'UST est un stablecoin qui s'appuie sur un ensemble complexe de codes, couplé à un jeton flottant appelé Luna, pour équilibrer l'offre et la demande et stabiliser le prix. Lorsque l'UST a commencé à chuter en dessous d'un dollar il y a deux semaines, Luna a également commencé à se vendre, entraînant un cercle vicieux qui a fait plonger l'UST à moins de 30 cents tandis que Luna perdait toute valeur. Selon les données de CoinGecko, l'UST ne valait plus que 9 cents lundi.

    La société d'analyse blockchain Elliptic estime que les détenteurs d'UST et de Luna (la cryptomonnaie du protocole Terra) auraient perdu un total de 42 milliards de dollars au cours de la semaine dernière. Cette analyse montre que 52 189 bitcoins ont été déplacés vers un seul compte de la bourse de cryptomonnaies Gemini, tandis que 28 205 autres bitcoins ont été transférés vers Binance. Tom Robinson, responsable scientifique chez Elliptic, a déclaré qu'il n'était "pas possible" de retracer le mouvement des fonds au-delà de ces portefeuilles.

    La débâcle de l'UST a fait des vagues dans l'espace cryptographique. Il a révélé de nombreux points de faille dans le système, mais au prix de nombreux innocents qui ont perdu d'importantes sommes d'argent. Cet effondrement aurait effacé plus de 200 milliards de dollars de richesse en une seule journée. Les dégâts de l'incident continuent d'être révélés jusqu'à présent.

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?

    Voir aussi

    3 milliards de dollars en bitcoins ont été vendus dans une ultime tentative pour sauver le stablecoin UST de la faillite, alors que l'effondrement du marché des cryptomonnaies se poursuit

    La catastrophe du marché des cryptomonnaies a fait perdre plus de 1 000 milliards de dollars de capitalisation boursière, le bitcoin chute de 9,3 % à 36 955 $

    Les marchés des cryptomonnaies ont perdu 200 milliards de dollars, le bitcoin a baissé de 50 % depuis novembre, pour atteindre son plus bas niveau depuis 10 mois

    Les États-Unis accusent les créateurs de la cryptomonnaie Ormeus Coin d'avoir escroqué 124 millions de dollars aux investisseurs, selon des plaintes déposées par la SEC et le DOJ
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  15. #15
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Bruno
    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    Mai 2019
    Messages
    1 898
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : High Tech - Produits et services télécom et Internet

    Informations forums :
    Inscription : Mai 2019
    Messages : 1 898
    Points : 37 126
    Points
    37 126
    Par défaut Stablegains accusé d’avoir trompé ses clients, après l'annonce de sa fermeture
    Stablegains accusé d’avoir trompé ses clients, après l'annonce de sa fermeture,
    « nous cessons d'offrir le service Stablegains, veuillez retirer les fonds restants »

    Stablegains a annoncé le 21 mai sur son blog qu’elle cesse d’offrir des services à ses clients et invite ses utilisateurs au retrait de fond sur la plateforme. « À partir du dimanche 22 mai 2022, nous ne fournirons plus de support pour Anchor Protocol. Pour l'instant, afin que les utilisateurs puissent récupérer autant de fonds que possible, nous leur recommandons de retirer leurs actifs restants de la plateforme dès que possible », a annoncé le cofondateur de Stablegains, qui se fait appéler Kamil.

    Stablegains est une application permettant de générer des rendements grâce à la finance décentralisée. Suite à l’effondrement de l’UST, la plateforme a perdu des millions de dollars et se trouve accusée d’avoir trompé ses clients. « Le 1er juillet 2022, nous cesserons de soutenir le service Stablegains. L'application mobile sera retirée de la liste des App Stores, l'interface Web sera mise hors ligne et il est très probable que nous ne serons plus en mesure de prendre en charge les retraits après cette date », déclare Stablegains.

    YC W22 Stablegains serait poursuivi en justice pour avoir pris l'argent de clients et l'avoir placé à leur insu dans le protocole Anchor. Les investisseurs ont été brusquement informés que leur USDC avait chuté en même temps que l'UST. Certains ont accusé la société d'avoir prélevé un pourcentage sur l'argent des investisseurs, soit environ 42 millions de dollars. Une lettre d'un cabinet d'avocats, Erickson Kramer Osborne, adressée à YC W22 Stablegains a fait surface en ligne. Elle indique que la société a été poursuivie pour son incapacité à maintenir et préserver toutes ses "entités" de communication et ses dossiers.

    « Nous nous intégrerons à un certain nombre de protocoles DeFi, tout en rendant notre produit plus facile à utiliser, plus sûr et plus rapide. Notre objectif est d'être reconnus mondialement comme l'endroit le plus simple, le plus sûr et le plus fiable pour accéder aux avantages de DeFi, et d'aider des millions de personnes à atteindre leurs objectifs financiers », précise la société. Stablegains a levé 600 000 dollars en décembre dernier auprès de plusieurs investisseurs et a rejoint le groupe W22 de Y Combinator, d'où le nom YC W22 Stablegains. Mais l'incident provoqué par la chute de l'UST semble avoir des répercussions sur Stablegains.

    Nom : stablecoins.png
Affichages : 4498
Taille : 66,2 Ko

    Selon l'équipe Terra, il est fort probable que toutes les UST n'existeront plus sur la nouvelle blockchain Terra ou ne pourront plus être échangées contre quoi que ce soit d'autre après le 27 mai 2022 - par conséquent, nous encourageons les utilisateurs à retirer leurs fonds avant cette date. Terra est un protocole blockchain et une plateforme de paiement utilisée pour les stablecoins algorithmiques. Le projet a été créé en 2018 par Terraform Labs, une startup cofondée par Do Kwon et Daniel Shin. Il est surtout connu pour son stablecoin Terra et la cryptomonnaie associée à l'actif de réserve Luna.

    Stablegains est une application populaire notamment outre Atlantique permettant de profiter de rendements élevés grâce à la DeFi. On peut la comparer à ses principaux concurrents Celsius ou encore Nexo. La plateforme promet aux propriétaires de fonds de générer des intérêts élevés sur l’investissement. Rappelons que la DeFi, ou finance décentralisée, est un moyen d'échanger, d'acheter et de vendre avec peu d'intermédiaires et donc par théorie, d'éviter les fonds bloqués ou des frais non prévus à la base ou toute autre action qui impacterait les finances des propriétaires de fonds.

    « À la suite des récents événements, nous avons décidé d'interrompre le service Stablegains après la fin du mois de juin 2022. », a déclaré le cofondateur de Stablegains, Kamil le 21 mai.

    Détailds et calendrier prévu :

    • Stablegains n'accepte aucun nouvel utilisateur ni aucun nouveau dépôt sur sa plateforme. Pour le moment, la plateforme recommande aux utilisateurs de NE PAS utiliser les adresses de dépôt, car les fonds envoyés pourraient ne pas être récupérables ;
    • Stablegains cessera de supporter le protocole Anchor le dimanche 22 mai 2022 à partir de ce moment, les intérêts quotidiens UST cesseront de s'accumuler dans Stablegains. Le dernier paiement d'intérêt quotidien UST aura lieu le 22 mai. Après cette date, Stablegains retirera les UST de tous les utilisateurs d'Anchor pour les placer dans son portefeuille Terra, « pour faciliter les retraits », indique Kamil ;
    • tant que cela sera technologiquement possible et au plus tard le 30 juin 2022, les UST continueront d'être disponibles pour les retraits de Stablegains directement sur la blockchain Terra, ainsi que par USDC, ACH et virement (convertis au taux du marché) ;
    • au cours des prochaines semaines, « nous contacterons régulièrement les personnes qui détiennent encore des actifs dans Stablegains pour leur rappeler la date limite du 30 juin » ;
    • selon la proposition de l'équipe Terra, il y a de fortes chances que toutes les UST n'existent plus sur la nouvelle blockchain Terra ou ne soient plus échangeables contre quoi que ce soit après le 27 mai. « Nous tiendrons les utilisateurs informés de ces options, mais une fois encore, nous leur recommandons de se retirer dès que possible » ;
    • le 1er juillet 2022, Stablegains cessera de soutenir le service Stablegains. L'application mobile sera retirée de la liste des App Stores, l'interface Web sera mise hors ligne et il est très probable que nous ne serons plus en mesure de prendre en charge les retraits après cette date.

    Selon certains analystes, le problème de Stablegains c’est que cette solution était elle aussi fortement exposée à l’UST. Suite au crash du stablecoin de l’écosystème Terra, l’application n’a plus permis à ses utilisateurs de retirer leurs fonds. Certains internautes auraient découvert des pratiques trompeuses et l’ampleur des dégâts.

    Voici, ci-dessous, le témoignage de Kamil, cofondateur de Stablegains :

    « Lorsque nous avons lancé Stablegains, nous voulions aider à étendre les innovations passionnantes de la finance décentralisée (DeFi) et les rendre accessibles aux gens du monde entier. Notre intention a toujours été de construire un service qui servira les gens pour les générations à venir.

    « Nous avons officiellement lancé Stablegains à la mi-2021 en intégrant le protocole Anchor, l'un des outils les plus attendus dans le monde DeFi pendant de nombreux mois, le protocole a été très rentable, sans aucune subvention. Nous continuons à penser que la façon dont il utilisait les récompenses de jalonnement des garanties de prêt pour payer des rendements plus élevés était une innovation brillante. Nos utilisateurs ont apprécié la simplicité que nous avons apportée pour accéder aux rendements d'Anchor, alors que le protocole s'est développé pour devenir l'un des plus importants de tout DeFi.

    « Inspiré par les possibilités offertes par DeFi, notre objectif était d'aller au-delà d'Anchor et d'intégrer plusieurs protocoles afin que les utilisateurs puissent avoir un accès facile à plusieurs outils et répartir leurs actifs entre eux en fonction de leur jugement sur les avantages, les coûts et les risques de chaque option.
    « Malheureusement, nous n'y sommes pas arrivés à temps, investir dans les cryptoactifs, la finance décentralisée, voire les stablecoins, comporte de nombreux risques. Investir dans les cryptoactifs, la finance décentralisée, voire les stablecoins, comporte de nombreux risques. »

    Les réactions des internautes ne se sont pas fait attendre :

    « Ce qui est amusant, c'est que je me souviens de discussions ici et ailleurs, il y a seulement quelques mois, mettant en doute les rendements super élevés "garantis". J'ai oublié qui a dit cela, mais quelqu'un a dit il y a quelque temps dans la finance que si quelqu'un vous promet des rendements constants et supérieurs à ceux du marché, c'est soit une arnaque, soit un risque inconnu ou non divulgué », déclare un internaute.

    « La finance est ce qu'elle est pour de nombreuses raisons. Il y a des milliers d'années de leçons qui ont fait du système ce qu'il est. Je comprends la mentalité d'innovateur qui consiste à balayer l'ancien, mais la frontière entre l'innovation et l'ignorance semble bien mince. Je suis juste assis sur la touche à regarder les gens réapprendre toutes les leçons de la finance à la dure, certains parce qu'ils pensent comprendre la finance parce qu'ils comprennent les arbres de Merkle et les protocoles de consensus, mais en réalité la plupart veulent juste s'enrichir rapidement. »

    « Ce que la plupart des gens ne comprennent pas en finance, c'est qu'il existe des règles fondamentales que l'on ne peut vraiment pas enfreindre sans conséquence. Quiconque a étudié la finance quantitative sait qu'il s'agit d'une science DURE. J'ai travaillé avec un prix Nobel d'économie, et les mathématiques dominaient. Il n'y avait aucune politique, aucune opinion, aucune éthique en jeu. C'est vraiment une science », indique un internaute qui se fait appeler koheripbal.

    « La plupart des médias sociaux caractérisent la finance comme un vice éthique ou une structure de pouvoir politique organisée et ces personnes ne comprennent tout simplement pas la finance. Les personnes qui cherchent à démolir la finance moderne ne sont pas différentes des négationnistes du changement climatique, des antivax ou des spécialistes de la terre plate. »

    Pour d'autres, la physique est une science, les maths aussi ou la biologie. La finance ne l'est pas. « Parce qu'elle traite de la folie des foules ».

    Source : Stablegains

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?

    Stablegains déclare : « ...investir dans les cryptoactifs, la finance décentralisée, voire les stablecoins, comporte de nombreux risques », hypocrisie ou sincérité ?

    Voir aussi :

    Un rapport des régulateurs financiers US révèle que les stablecoins font courir des risques au système financier et recommande que les émetteurs de ces jetons soient surveillés comme les banques

    Préoccupée par les stablecoins, l'Europe appelle à une régulation plus stricte, pour préserver la souveraineté monétaire du bloc tout en protégeant les consommateurs

    La valeur du "stablecoin" SafeDollar (SDO) tombe à 0 $ à la suite d'une cyberattaque, qui aurait occasionné des pertes évaluées à 248 000 dollars
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  16. #16
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Dirigeant
    Inscrit en
    Juin 2016
    Messages
    3 160
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Dirigeant
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : Juin 2016
    Messages : 3 160
    Points : 66 267
    Points
    66 267
    Par défaut Binance a promu Terra comme un investissement "sécurisé" avant l'effondrement de 40 milliards de dollars
    Binance a promu Terra comme un investissement "sécurisé" avant l'effondrement de 40 milliards de dollars
    selon un rapport

    Binance aurait fait la promotion de TerraUSD (UST) en tant qu'investissement "sécurisé" quelques semaines seulement avant que le stablecoin et son homologue Luna ne s'effondrent dans une chute de 40 milliards de dollars qui a secoué le marché des cryptomonnaies. Un rapport a révélé qu'à partir du 6 avril, Binance, la plus grande bourse de cryptomonnaies du monde, a commercialisé un système de prêt de stablecoins offrant un rendement de près de 20 %. Depuis, le système s'est effondré et les investisseurs ont perdu des dizaines de millions de dollars.

    Terra et Luna, un ensemble de jetons numériques liés, étaient populaires auprès des traders de cryptomonnaies qui cherchaient à obtenir des rendements élevés grâce à des programmes de prêt connus sous le nom de "staking". Plus précisément, le staking offre aux détenteurs de cryptomonnaies un moyen de faire travailler leurs actifs numériques et de gagner un revenu passif sans avoir besoin de les vendre. Selon un message sur son canal officiel sur l'application Telegram, Binance a annoncé le 6 avril que les investisseurs pouvaient obtenir un rendement de près de 20 % et ajouté que l'opération était "sûre et réjouissante".

    Cependant, les investisseurs ont perdu presque toute leur valeur plus tôt ce mois-ci dans l'un des plus grands krachs de l'industrie de la cryptomonnaie. La débâcle de Terra a fait des vagues dans l'espace cryptographique. Cet effondrement aurait effacé jusqu'à 200 milliards de dollars de richesse en une seule journée. Les dégâts de l'incident continuent d'être révélés jusqu'à présent. Binance est probablement l'un des acteurs les plus influents du secteur de la cryptomonnaie. Les chiffres montrent que l'entreprise traite environ 1 milliard de dollars de transactions par mois et offre une variété de produits financiers sur son site Web.

    Nom : drt.png
Affichages : 1880
Taille : 109,1 Ko
    Publicité de Binance sur son canal Telegram

    Selon le rapport, sa promotion de Terra en tant qu'investissement sûr met en évidence la fonction centrale que jouent les bourses de cryptomonnaie dans la sélection des jetons numériques qui sont rendus facilement accessibles aux marchands traditionnels. Ces derniers mois, la publicité pour les investissements en cryptomonnaie est devenue une préoccupation pour les régulateurs de plusieurs pays, qui s'inquiètent des promotions qui minimisent le risque des cryptomonnaies ou encouragent les petits investisseurs à placer leur argent dans des produits d'actifs numériques complexes qui ont peu de protections juridiques.

    Le gouvernement britannique prévoit de renforcer les normes relatives aux publicités sur les cryptomonnaies. Singapour a interdit plus tôt cette année la quasi-totalité des transports publics et des publicités d'influenceurs sur les médias sociaux pour les cryptomonnaies, tandis que l'Espagne a déclaré qu'elle exigerait des influenceurs qu'ils informent à l'avance les régulateurs des posts de cryptomonnaies. L'Union européenne a averti les Européens qu'investir dans les cryptomonnaies comporte des risques et qu'en cas d'escroquerie, ils ne pourraient pas récupérer leurs placements. L'UE travaille également sur une réglementation.

    Selon le rapport, le message Binance a été vu 117 000 fois sur une application largement utilisée par les amateurs de cryptomonnaie. Il n'a fourni aucune information, bien qu'un site Web auquel l'annonce renvoie indique que "le commerce des cryptomonnaies est soumis à un risque de marché élevé". L'année dernière, Binance avait également fait la promotion d'un système de staking Luna comme un investissement "sécurisé". Après l'effondrement de Terra, Binance a déclaré qu'il était en train de "revoir la manière dont les campagnes pour des projets, tels que Luna, sont évaluées avant d'être annoncées".

    Le directeur général de Binance, Changpeng Zhao, a reconnu dans un billet de blogue la semaine dernière qu'"il est maintenant évident que tout cela était construit sur un concept auto-perpétué et peu profond". « Si Terra disposait bien d'un écosystème avec quelques cas d'utilisation, la vitesse de croissance de l'écosystème ne correspondait pas à la vitesse des incitations utilisées pour attirer de nouveaux utilisateurs », a-t-il ajouté. Zhao a déclaré que si la bourse effectue une "diligence raisonnable" sur les pièces de monnaie sur ses plateformes, la métrique la plus importante pour sa prise de décision est la popularité d'un jeton.

    « Si quelque chose est utilisé par un grand nombre d'utilisateurs, cela a de la valeur », a-t-il déclaré lors du Financial Times Digital Assets Summit en avril. Binance, qui n'a pas de siège social fixe, a été censuré l'année dernière par le régulateur financier britannique, qui a averti que ses "produits financiers complexes et à haut risque" présentaient "un risque significatif pour les consommateurs". Cependant, il aurait récemment fait des progrès pour obtenir des autorisations réglementaires ailleurs.

    Binance aurait prévu de faire de la France un siège régional, après que les autorités de réglementation ont donné à sa filiale locale, au début du mois, l'autorisation d'agir en tant que fournisseur de services d'actifs numériques enregistré - le premier pays de l'UE à le faire. Binance aurait également reçu des autorisations similaires à Dubaï et à Bahreïn.

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?

    Voir aussi

    Les cryptoactifs ne valent rien, déclare Christine Lagarde, présidente de la BCE, elle indique également sa préférence pour une hausse des taux d'intérêt de 25 points de base en juillet

    L'UE veut savoir qui paie en anonyme avec les cryptomonnaies en requérant une pièce d'identité grâce à une loi controversée comme celle qui vise la fin de la confidentialité des communications privées

    Stablegains accusé d'avoir trompé ses clients, après l'annonce de sa fermeture, « nous cessons d'offrir le service Stablegains, veuillez retirer les fonds restants »

    YC W22 Stablegains est poursuivi pour avoir perdu 42 millions de dollars de fonds provenant de 4878 clients, certains investisseurs accusent la société de fraude
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  17. #17
    Expert éminent sénior
    Profil pro
    Inscrit en
    Décembre 2007
    Messages
    6 803
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations forums :
    Inscription : Décembre 2007
    Messages : 6 803
    Points : 32 065
    Points
    32 065
    Par défaut
    J'en pense qu'en général, quand Linkedin me propose un poste, il y a entre 0 et 5 candidats max. Une annonce du même genre mais pour Binance a dépassé les 80, et est restée en ligne 6 semaines. Elle vient de disparaitre.

    Mon interprétation, c'est que les cryptomonnaies font rêver. Elles font rêver par la promesse d'argent facile et rapide. Mais la loi immuable de l'économie est que plus c'est rentable, et plus c'est risqué. On voit ici le genre de risque qui est pris.
    Les 4 règles d'airain du développement informatique sont, d'après Michael C. Kasten :
    1)on ne peut pas établir un chiffrage tant qu'on a pas finalisé la conception
    2)on ne peut pas finaliser la conception tant qu'on a pas complètement compris toutes les exigences
    3)le temps de comprendre toutes les exigences, le projet est terminé
    4)le temps de terminer le projet, les exigences ont changé
    Et le serment de non-allégiance :
    Je promets de n’exclure aucune idée sur la base de sa source mais de donner toute la considération nécessaire aux idées de toutes les écoles ou lignes de pensées afin de trouver celle qui est la mieux adaptée à une situation donnée.

  18. #18
    Membre chevronné
    Homme Profil pro
    Chargé de projets
    Inscrit en
    Décembre 2019
    Messages
    459
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 33
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Chargé de projets
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : Décembre 2019
    Messages : 459
    Points : 1 966
    Points
    1 966
    Par défaut
    Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
    Binance a promu Terra comme un investissement "sécurisé" avant l'effondrement de 40 milliards de dollars

    Binance aurait prévu de faire de la France un siège régional, après que les autorités de réglementation ont donné à sa filiale locale, au début du mois, l'autorisation d'agir en tant que fournisseur de services d'actifs numériques enregistré - le premier pays de l'UE à le faire. Binance aurait également reçu des autorisations similaires à Dubaï et à Bahreïn.
    J'ai un compte chez Binance, mon plus gros compte d'ailleurs. Au début je l'ai choisis par hasard. Après j'étais méfiant, je le suis de moins en moins. Hier soir je me suis dit, pourquoi tu n'est pas au taquet comme les autres héros gogo de la finance, qui profite un max de la chute des cryptos en en vendant à découvert grâce aux contrats "future" (le shortage en gros) ? Et bien Binance ne le permet pas à ses clients Français. Il faut être résident fiscal d'un autre pays avec une régulation moins poussée.

    C'est con parce que au final on fait dans les crypto se qu'on a pas fait dans le covid. C'est un krash remarquable mais le secteur ne disparaitra pas et comme d'habitude les plus patients rafleront la mise.

    Il y a la fois une part de pur "krash" mais aussi un mouvement de foule de gens qui n'étaient déjà pas prêt à investir en bourse et qui l'on fait dans la crypto avec de l'argent qu'ils n'étaient pas prêt à sacrifier dans la volatilité... Les gens qui veulent rester s'en foutent de perdre en valeur quelque temps si à l'issue de ça le cours repars à la hausse et qu'ils ont eu 2 mois pour consolider des positions en fonctions des cryptos qui vont disparaître et celle qui vont repartir.

    Binance à promu le token terra comme pleins d'autres. C'est un casino en ligne de toute façon Mais ce que je veux dire c'est que le problème ne vient pas que de la plateforme, du Token ou de l'écosystème mais aussi du pays qui laisse plus ou moins faire à ses citoyens ce qu'ils veulent. Aux USA on peut dans la meme journée acheter un M16 et vider tout ses comptes y compris le fameux 401K retraite dans un contrat future sur le bitcoin sans qu'aucune autorité ne lève un sourcil, c'est peut être aussi ça une partie du problème. Si on me laissait boursicoter avec ce que la caisse de retraite me prenait tout les mois je serais sûrement à la rue depuis un moment...

  19. #19
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    Mars 2013
    Messages
    8 607
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : Mars 2013
    Messages : 8 607
    Points : 200 717
    Points
    200 717
    Par défaut Interpol publie une notice rouge pour le fondateur de l'entreprise crypto Terraform Labs, Do Kwon
    Interpol publie une notice rouge pour le fondateur de l'entreprise crypto Terraform Labs, Do Kwon,
    après l'effondrement de TerraUSD et Luna qui a coûté 40 milliards de dollars aux investisseurs

    Comme suite à une demande des procureurs sud-coréens, Interpol a publié une notice rouge pour le fondateur de Terraform Labs, Do Kwon, demandant aux forces de l'ordre du monde entier de rechercher et d'arrêter Kwon à la suite de l'effondrement de sa société de blockchain qui a coûté 40 milliards de dollars aux investisseurs. La société de Do Kwon a supervisé l'un des plus grands effondrements de l'histoire de la crypto en mai lorsque ses cryptomonnaies, TerraUSD et Luna, ont perdu 99% de leur valeur en une semaine, anéantissant les 40 milliards de dollars combinés du marché de Terra. Une situation qui a provoqué un tollé en ligne et poussé les procureurs à ouvrir des enquêtes sur Kwon et ses collègues. Il fait face à des accusations en Corée du Sud, ont annoncé les procureurs.

    Les autorités sud-coréennes ont émis des mandats la semaine dernière contre Kwon et cinq autres personnes le 14 septembre, alléguant que leur travail sur les produits crypto de Terraform Labs violait les lois commerciales du pays. Tous les six se trouvaient à Singapour à l'époque. La police de Singapour pense que Kwon n'est plus sur son territoire, selon les médias.


    Après que les autorités coréennes ont émis un mandat d'arrêt contre Kwon il y a un peu plus d'une semaine, il a tweeté qu'il n'était « pas en fuite » ou « quelque chose de similaire ». Cependant, les procureurs ont déclaré qu'ils pensaient que Kwon avait quitté la Corée pour « échapper à l'enquête », car il leur avait dit par l'intermédiaire de ses avocats qu'il n'avait pas l'intention de comparaître avant l'interrogatoire. « Il est clairement en fuite, car les membres de sa famille et les principaux responsables financiers de l'entreprise sont également partis pour le même pays [Singapour] au même moment », ont-ils déclaré.

    Nom : kwon.png
Affichages : 1559
Taille : 23,4 Ko

    « Nous sommes en train de nous défendre dans plusieurs juridictions - nous nous sommes tenus à une barre d'intégrité extrêmement élevée et nous sommes impatients de clarifier la vérité au cours des prochains mois », a déclaré Do Kown à l'époque.

    Kwon et d'autres employés de Terraform Labs font l'objet d'une enquête pour fraude financière et évasion fiscale suite à l'effondrement de ses stablecoins, TerraUSD et Luna. Les investisseurs, dont beaucoup ont perdu leurs économies à la suite de l'effondrement, ont déposé des plaintes l'accusant de diriger un système de Ponzi. Le crash du jeton Luna a également joué un rôle dans l'effondrement du fonds spéculatif cryptographique Three Arrows Capital.

    Interpol a publié une notice rouge pour Do Kwon, demandant aux forces de l'ordre du monde entier de rechercher et d'arrêter le fondateur de Terraform Labs dont le démarrage de la blockchain s'est effondré plus tôt cette année.

    Pour mémoire, les notices rouges concernent les fugitifs recherchés dans le cadre de poursuites ou afin qu’ils purgent leur peine. Une notice rouge consiste à demander aux services chargés de l’application de la loi du monde entier de localiser et de procéder à l’arrestation provisoire d’une personne dans l’attente de son extradition, de sa remise ou de toute autre procédure judiciaire.

    L'avis contre Kwon pourrait cependant créer un mauvais précédent pour l'industrie de la cryptographie et nuire à l'innovation, surtout si Kwon n'a pas sciemment fraudé les investisseurs et les clients, ont déclaré plusieurs dirigeants de l'industrie dans ces dernières semaines.

    « Ayant rencontré Do Kwon … laissant de côté sa nature humaine … Je pense que la criminalisation de Terra est un dangereux précédent », a déclaré Haseeb Qureshi, associé directeur du fonds d'investissement crypto Dragonfly, dans un récent podcast. Qureshi, cependant, a averti que lui, comme beaucoup d'autres, ne connaît pas tous les détails.

    Plus tôt cette année, Do Kwon a déménagé de Corée à Singapour, mais des responsables sud-coréens ont déclaré qu'il n'y résidait plus.

    Les procureurs sud-coréens ont redoublé d'efforts sur leur enquête portant sur Kwon ces dernières semaines, affirmant plus tôt ce mois-ci que l'entrepreneur ne « coopérait pas » et était « évidemment en fuite », un jour après que Kwon ait indiqué le contraire. Ils ont demandé à Interpol, l'organisation policière mondiale, d'émettre une notice rouge pour Kwon au début du mois.

    La société Terraform Labs de Do Kwon a levé plus de 200 millions de dollars auprès d'entreprises d'investissement établies pour construire des projets basés sur Luna, une cryptomonnaie, et TerraUSD, un « stablecoin algorithmique » indexé sur la valeur d'un dollar américain. Plutôt que de détenir des réserves de liquidités, d'obligations ou d'autres actifs, TerraUSD a automatiquement échangé Luna pour maintenir son ancrage.

    Luna a atteint un prix de 116 $ au début de 2021. Kwon a fini par acquérir 3,5 milliards de dollars de bitcoins via la Luna Foundation Guard à but non lucratif, conçue pour soutenir Luna et TerraUSD contre la volatilité du marché.

    Cela n'a pas fonctionné. Début mai, le prix de Terra a chuté à quelques centimes lors d'une vente rapide, tandis que Luna s'est effondrée de 80 $ à moins de 2 cents. La Luna Foundation Guard a vendu et distribué la quasi-totalité de ses 80 000 bitcoins, économisant un peu plus de 300 pour indemniser les investisseurs. L'organisation a nié les allégations selon lesquelles elle aurait renfloué les plus grands investisseurs « baleines » de Luna avec les jetons, bien qu'elle n'en ait jamais fourni la preuve.

    Ci-dessous, un passage publié en mai qui donne plus de détails sur l'enchaînement des évènements :

    Les cryptomonnaies ont été emportées dans un mouvement de vente d'actifs à risque, qui s'est accéléré la semaine dernière après que des données ont montré que l'inflation était en hausse aux États-Unis, ce qui a renforcé les craintes des investisseurs quant à l'impact économique d'un resserrement agressif des banques centrales. Selon les données de CoinMarketCap, la vente a porté la valeur marchande combinée de toutes les cryptomonnaies à 1,2 billion de dollars, soit moins de la moitié de ce qu'elle était en novembre dernier. Ce dérèglement du marché des cryptomonnaies a également entraîné l'effondrement brutal du stablecoin UST.

    Après plus d'un an sans variation majeure, l'UST, l'un des plus grands stablecoins du monde, a d'abord chuté à 70 cents, puis à moins de 30 cents mercredi après-midi. Sa valeur est tombée à 9 cents à la fin de la semaine dernière. Les investisseurs étaient impatients de savoir ce que la Luna Foundation Guard était advenu des 3 milliards de dollars en bitcoins achetés par la société de cryptomonnaie Terra (développeur du stablecoin UST et de sa cryptomonnaie sœur Luna) pour soutenir son stablecoin qui a échoué. La Luna Foundation Guard a finalement déclaré que ces bitcoins avaient été pour la plupart vendus.



    En effet, la fondation avait accumulé plus de 80 000 bitcoins, qui valaient près de 3 milliards de dollars la semaine dernière, ainsi que d'autres jetons, notamment BNB, Tether, USDC, etc. Le créateur de Terra, Do Kwon, avait promis d'utiliser les bitcoins en cas de chute spectaculaire de la valeur de l'UST. Ainsi lundi, dans une série de tweets, la Luna Foundation Guard a déclaré avoir transféré 52 189 bitcoins pour "échanger avec une contrepartie" lorsque la valeur de l'UST est tombée en dessous du seuil prévu de 1 dollar. Toujours selon la fondation, 33 206 bitcoins auraient été vendus directement par Terra dans un ultime effort pour défendre la parité.

    Lundi, la fondation ne disposait plus que de 313 bitcoins dans sa réserve, d'une valeur d'environ 9,3 millions de dollars. Elle a déclaré qu'elle utiliserait le reste de ses 85 millions de dollars d'actifs cryptographiques - les autres pièces qui ne sont pas des bitcoins - pour "dédommager les utilisateurs restants" d'UST. « Nous sommes toujours en train de débattre des différentes méthodes de distribution, des mises à jour suivront bientôt », a déclaré la Luna Foundation Guard. À la suite de l'effondrement soudain de TerraUSD, la valeur de plusieurs autres monnaies stables a commencé à connaître des problèmes.

    L'UST est ce que l'on appelle un stablecoin. Contrairement à Tether et USDC, qui détiennent des actifs fiat dans une réserve pour soutenir leurs jetons, l'UST s'appuie sur un ensemble complexe de codes, couplé à un jeton flottant appelé Luna, pour équilibrer l'offre et la demande et stabiliser le prix. Lorsque l'UST a commencé à chuter en dessous d'un dollar la semaine dernière, Luna a également commencé à se vendre, entraînant un cercle vicieux qui a fait plonger l'UST à moins de 30 cents tandis que Luna perdait toute valeur. Selon les données de CoinGecko, l'UST ne vaut maintenant plus que 9 cents.

    « Le gros problème lorsque vous avez affaire à un stablecoin partiellement garanti comme l'UST, c'est que votre garantie dure - le bitcoin, dans ce cas - va avoir beaucoup plus de valeur pour [les investisseurs] que votre jeton de gouvernance », a déclaré Frances Coppola, un économiste indépendant. Selon les données sur les prix de CoinMarketCap, le Tether, un stablecoin adossé à des réserves qui est censé être rattaché au dollar américain dans une proportion de 1:1, a chuté jusqu'à 95 cents au début de la semaine dernière. Vendredi, il s'échangeait à nouveau à 1 dollar.

    Kwon est devenu connu comme une figure arrogante et agressive sur « crypto Twitter » et dans les cercles financiers décentralisés. Il a nommé sa première fille Luna, d'après son jeton. Il s'est souvent moqué et a balayé les critiques en les qualifiant de « pauvres », y compris celle d'un économiste britannique qui a remis en question la stabilité de Terra lors d'une vente. Après l'effondrement, Kwon a publiquement prévu de relancer Terra en tant que Terra 2.0.

    Plus tôt ce mois-ci, un autre jeton crypto lié à Kwon a été lancé : "JailKwon", un jeton meme qui prétend qu'il utilisera les bénéfices pour offrir une formation sur la sécurité crypto et l'analyse du marché. Il a atteint une capitalisation record de plus de 300 000 dollars le jour où le mandat d'arrêt de Kwon a été émis.

    Sources : Do Kwon, Yonhap

    Et vous ?

    Que pensez-vous de l'attitude du fondateur de Terraform Labs, Do Kwon, face à ces accusations ?
    Partagez-vous le sentiment des victimes qui pensent qu'il s'agit la d'une pyramide de Ponzi ?
    D'une manière plus générale, partagez-vous l'avis de ceux qui voient une pyramide de Ponzi dans les crypto ? Dans quelle mesure ?
    « L'avis contre Kwon pourrait cependant créer un mauvais précédent pour l'industrie de la cryptographie et nuire à l'innovation, surtout si Kwon n'a pas sciemment fraudé les investisseurs et les clients », que pensez-vous de cette perspective des dirigeants de l'industrie crypto ?

    Voir aussi :

    Binance a promu Terra comme un investissement "sécurisé" avant l'effondrement de 40 milliards de dollars, selon un rapport
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  20. #20
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Anthony
    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    Novembre 2022
    Messages
    1 033
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Gironde (Aquitaine)

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique

    Informations forums :
    Inscription : Novembre 2022
    Messages : 1 033
    Points : 17 098
    Points
    17 098
    Par défaut Do Kwon, le PDG de la société Terraform, risque 100 ans de prison aux États-Unis et 40 ans en Corée du Sud
    Do Kwon, PDG de Terraform, une société de développement de logiciels libres, risque 100 ans de prison aux États-Unis et 40 ans en Corée du Sud
    Ce sera pire pour le PDG de FTX, Sam Bankman-Fried

    Do Kwon, le PDG de la société de développement de logiciels libres Terraform, est sur le coup de plusieurs poursuites judiciaires pour pratiques frauduleuses dans l’affaire du krach de sa société de blockchain qui a couté 40 milliards de dollars aux investisseurs et qui a ébranlé les marchés des actifs virtuels. Le Sud-Coréen, qui autrefois était perçu comme un génie des cryptomonnaies et qui a attiré des milliers d’investisseurs dans son entreprise, s’expose aujourd’hui à une peine de prison de plus de 100 ans aux États-Unis, et de 40 ans en Corée du Sud.

    À la suite de son arrestation au Monténégro le 23 mars dernier alors qu’il tentait de se rendre à Dubaï en utilisant de faux documents de voyage, le fondateur sud-coréen et PDG de Terraform Labs doit aujourd’hui répondre de plusieurs chefs d’accusation portés à la fois du côté américain et du côté sud-coréen.

    Selon un article de l’agence de presse Yonhap paru le 4 avril 2023, "Do Kwon doit répondre de huit chefs d’accusation, dont fraude à l’égard des investisseurs, fraude en matière de valeurs mobilières, fraude postale et fraude sur les matières premières… Si l’on additionne les peines pour les nombreux délits auxquels Kwon doit faire face aux États-Unis, la peine maximale de Kwon aux États-Unis peut dépasser 100 ans, alors que la peine maximale en Corée [du Sud] n’est que d’environ 40 ans".

    Nom : do kwon arrest.png
Affichages : 1871
Taille : 367,0 Ko

    Pour rappel, Do Kwan était en cavale depuis près d’un an suite à sa mauvaise gestion de Terraform Labs, la société qui exploitait la cryptomonnaie LUNA et le stablecoin algorithmique TerraUSD qui ont tous deux perdu 99 % de leur valeur en l’espace d’une semaine. En septembre 2022, Interpol avait émis une notice rouge à l’égard de M. Kwon sur la demande des procureurs sud-coréens. La mesure a été prise à la suite de l’effondrement de la société de blockchain qui a entraîné une perte de 40 milliards de dollars (approximativement 37 milliards d’euros) pour les investisseurs.

    Comme l’évoque l’acte d’accusation, Do Kwon a "volontairement trompé les investisseurs sur de nombreux aspects de la blockchain Terra, parmi lesquels la technologie utilisée et l’ampleur de son adoption par les utilisateurs". Pour Gurbir Grewal, haut responsable auprès de la SEC, le système Terraform Labs "constituait simplement une fraude gonflée par un pseudo "stablecoin" algorithmique, dont le prix était contrôlé par les accusés, et non par un quelconque code informatique".

    L'extradition de Do Kwon en Corée du Sud pourrait lui permettre de réduire sa peine d'emprisonnement

    Alors que Do Kwon est actuellement en attente de jugement au Monténégro pour usage de faux passeports, les autorités américaines et sud-coréennes tentent de s’entendre pour transférer M. Kwon dans leurs pays respectifs afin qu’il réponde de ses actes. Jusqu’alors, il était convenu que l’extradition du PDG de Terraform Labs se ferait en direction de son pays d’origine, mais les Américains sont particulièrement intéressés à tenir le procès sur leur territoire.

    Toutefois, alors qu’aux États-Unis, la SEC a classé les cryptomonnaies dans la catégorie des valeurs mobilières, donc soumises à la législation correspondante, la Corée du Sud ne dispose pas de lois similaires. Le PDG de Terraform Labs pourrait ainsi se soustraire de l’inculpation américaine en exprimant sa préférence en cas d’extradition.

    En effet, selon l’agence de presse Yonhap, "en Corée du Sud, il n’y a pas de norme ni de loi pour déterminer si les cryptomonnaies sont des titres ou non, mais aux États-Unis, la SEC a identifié de nombreuses cryptomonnaies comme des titres. Par conséquent, les sociétés de cryptomonnaies sont soumises aux lois sur les valeurs mobilières [...] Kwon pourrait tenter d’échapper à un procès aux États-Unis afin d’atténuer la sévérité de la sanction à l’avenir." Le système judiciaire sud-coréen ne prévoit qu’une peine maximale de 40 ans de prison pour les délits économiques, indique l’agence de presse.


    Do Kwon a converti ses actifs illicites en bitcoins, rendant la saisie quasi possible pour les autorités sud-coréennes

    Les autorités sud-coréennes ont identifié environ 314,2 millions de dollars d’actifs illicites liés à Terraform Labs, à Do Kwon, et à ses associés. Sur cette somme, les procureurs sud-coréens ont établi que plus de 69 millions de dollars était directement lié à Do Kwon lui-même. Cependant, les fonds ne sont pas accessibles et leur saisie est quasiment impossible car l’ex-PDG de Terraform Labs s’est assuré de convertir ces avoirs en bitcoin (environ 3 300 BTC) via des bourses off-shore, selon un rapport publié par le média social KBS.

    Selon une enquête préliminaire effectuée par la SEC, Do Kwon aurait également détourné approximativement 800 millions de dollars en bitcoins de Terraform Labs juste avant l’effondrement de la société, et 100 millions de dollars en bitcoins juste après.

    La saisie de ces avoirs étant hors de la juridiction des autorités sud-coréennes, ces derniers ont sollicité l’intervention de la compagnie de crypto Binance qui a accepté de collaborer avec les autorités pour geler les fonds et interrompre toute demande de retrait associée à Kwon. Cette même bourse, qui a promu le stablecoin TerraUSD comme un investissement sécurisé avant l’effondrement de sa valeur, est resté particulièrement discrète sur la question, et n’a émis aucune précision concernant le montant hébergé sur la plateforme.

    "Nous avons fourni aux autorités coréennes l’assistance demandée. Comme nous ne pouvons pas commenter les enquêtes en cours du LE, pour tout autre commentaire, veuillez contacter les procureurs", précise Binance.

    La riposte des autorités sud-coréennes

    Les procureurs sud-coréen procèdent, depuis le 3 avril dernier, à la recherche des propriétés appartenant aux principaux membres de la direction de Terraform Labs. Parmi les biens saisis figurent des véhicules immatriculés à l'étranger, des résidences et des appartements à Séoul appartenant à l'ancien PDG Shin Hyun-seong. Mais on retrouve également des terrains à Hwaseong et Gapyeong dans le Gyeonggi-do, et à Taean dans la province du Chungcheong du Sud.

    Toutefois, comme le rapporte un plaignant, ces investigations n'ont permis de retrouver aucune propriété appartenant à M. Kwon sur le territoire sud-coréen.

    L’évolution de cette histoire est assez déroutante, car de nouveaux faits apparaissent chaque semaine. Cependant, il est possible de retrouver certaines similitudes avec l’affaire du PDG de FTX, Sam Bankman-Fried qui pourrait se voir infliger une peine de prison comparable, voire plus sévère.

    Il convient en effet de rappeler que M. Bankman-Fried fait l’objet de huit chefs d’accusation qui pourraient le condamner à 115 années de prison s’il s’avère qu’il est coupable des charges retenues. Le PDG de FTX a plaidé non coupable pour un certain nombre des accusations des blanchiments d’argent, mais a de nouveau fait récemment l’objet de 12 chefs d’accusation supplémentaires, dont la fraude sur les matières et des dons politiques illégaux. Ces nouvelles charges exposent Sam Bankman-Fried à 40 années de prison supplémentaires, ramenant le tout à une peine de plus de 150 ans d’emprisonnement.

    Sources : Agence de presse Yonhap, Securities and Exchange Commission

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?

    Selon vous, la peine de prison à laquelle M. Kwon s’expose est-elle à la hauteur de ses actes ? Ou est-elle disproportionnée ?

    Selon vous, la cryptomonnaie de Terra était-elle une chaîne de Ponzi ? Si oui, les investisseurs étaient-ils conscients des risques ?

    Voir aussi

    Interpol publie une notice rouge pour le fondateur de l'entreprise crypto Terraform Labs, Do Kwon, après l'effondrement de TerraUSD et Luna qui a coûté 40 milliards de dollars aux investisseurs

    Binance a promu Terra comme un investissement "sécurisé" avant l'effondrement de 40 milliards de dollars, selon un rapport

    3 milliards de dollars en bitcoins ont été vendus dans une ultime tentative pour sauver le stablecoin UST de la faillite, alors que l'effondrement du marché des cryptomonnaies se poursuit

    Le fondateur de FTX, Sam Bankman-Fried, risque jusqu'à 115 ans de prison aux États-Unis s'il est reconnu coupable des charges retenues contre lui, il doit faire face à 8 chefs d'accusation au total

    Les compères de Sam Bankman-Fried plaident coupable dans l'affaire de fraude FTX. Gary Wang, co-fondateur FTX, et Caroline Ellison, ancienne PDG d'Alameda, risquent jusqu'à 50 et 110 ans de prison
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

Discussions similaires

  1. Réponses: 4
    Dernier message: 10/05/2022, 23h28
  2. Réponses: 0
    Dernier message: 13/04/2022, 10h39
  3. Réponses: 1
    Dernier message: 06/11/2020, 08h47
  4. Réponses: 21
    Dernier message: 13/09/2016, 15h23
  5. Réponses: 12
    Dernier message: 12/07/2011, 18h19

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo