IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Cloud Computing Discussion :

Amazon, Microsoft et Google ont capté 80% de la croissance des dépenses françaises en Cloud public


Sujet :

Cloud Computing

  1. #1
    Communiqués de presse

    Femme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    mai 2018
    Messages
    1 438
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Âge : 31
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : mai 2018
    Messages : 1 438
    Points : 47 722
    Points
    47 722
    Par défaut Amazon, Microsoft et Google ont capté 80% de la croissance des dépenses françaises en Cloud public
    Amazon, Microsoft et Google ont capté 80% de la croissance des dépenses françaises en Cloud public d’infrastructures en 2021, les autres fournisseurs ont réalisé ensemble 23% de croissance

    Alors que les hyperscalers viennent de publier leurs résultats mondiaux pour le 1er trimestre 2022 (+32% pour Microsoft Cloud à $23.4 milliards, +37% pour Amazon Web Service à $18.4 milliards et +44% pour Google Cloud à $5.8 milliards), Markess by Exaegis détaille les résultats 2021 sur le marché français, un extrait de ses analyses sur les Infrastructures Digitales et Stratégies Cloud.

    Le marché des infrastructures numériques Cloud poursuit sa segmentation par groupes de pairs avec des positions qui s’établissent désormais clairement entre les fournisseurs de solutions de Cloud public, les fournisseurs de services managés autour du Cloud et les acteurs du Cloud privé.

    Toutefois, l’engouement pour le mariage des environnements dans des stratégies hybrides et multicloud tend à brouiller les cartes. Les acteurs historiques de l’hébergement, de l’infogérance et du cloud privé nouent des partenariats pour marier leurs solutions avec des offres de IaaS-PaaS publiques. C’est le cas par exemple de Orange Business Services, Atos, Neurones, Capgemini, et désormais Kyndril, l’ex IBM Global Technology Services. Dans le même temps, les hyperscalers Amazon Web Services, Microsoft et Google proposent de nouvelles offres pour « distribuer » le cloud au plus près des utilisateurs (serveurs, machines, objets, personnes).

    Pour en revenir aux résultats des acteurs du marché, sur les services d’infrastructures systèmes et applicatives de Cloud public (IaaS et PaaS), les 3 hyperscalers ont capté 80% de la croissance du marché (c’est-à-dire près de 400 millions d’euros de nouveau business en une année !), ne laissant que 20% pour l’ensemble des autres fournisseurs (français, européens et mondiaux).

    Nom : Croissance-2021-des-acteurs-du-IaaS-PaaS-en-France-1536x885.png
Affichages : 745
Taille : 121,4 Ko

    Déjà largement dominant avec 46% de parts de marché, Amazon Web Services poursuit son développement sur le marché français à un rythme intense et tire véritablement la croissance du IaaS-PaaS. Avec une offre innovante et pléthorique, AWS est désormais présent dans toutes les strates de l’économie française, de la PME aux très grands comptes en passant par les éditeurs et les startups. Microsoft de son côté est le champion de la croissance avec 53% en 2021. L’éditeur de Redmond tire profit de ses investissements massifs sur Azure et des synergies avec ses offres logicielles (Office 365, CRM, ERP, Analytics, etc). Troisième hyperscaler du podium, Google Cloud affiche un certain retard d’adoption sur le marché français mais commence à rattraper les deux leaders avec 48% de croissance en 2021.

    Nom : 71-du-marche-pour-AWS-Microsoft-et-Google-1536x807.png
Affichages : 739
Taille : 169,2 Ko

    Les autres fournisseurs, parmi lesquels OVH, IBM, Oracle, Orange Business Services, Scaleway, T-Systems ou encore 3D Outscale, ont réalisé ensemble 23% de croissance et concentrent désormais 29% du marché. Pour la plupart, ces acteurs ne peuvent rivaliser avec les investissements colossaux des hyperscalers, chiffrés en milliards de dollars annuels, et se concentrent sur des segments spécifiques (cybersécurité, plateformes applicatives, cloud souverain ou encore gestion de cloud hybride et multicloud). Rarement un marché du numérique n’avait été si concentré…

    Source : Markess by Exaegis

    Et vous ?

    Qu'en pensez-vous ?
    Les hyperscalers étant toujours en tête des fournisseurs cloud, pensez-vous que le cloud souverain européen sera un jour une réalité ?

    Voir aussi :

    Les fournisseurs de cloud européens ont du mal à inverser les pertes de parts de marché causées par la montée en puissance d'Amazon, de Microsoft et de Google

    51 % des dépenses informatiques des entreprises dans les principaux segments du marché passeront au cloud d'ici 2025, réduisant les opportunités de marché pour les fournisseurs

    Cloud Computing : le marché européen du cloud devrait plus que quadrupler d'ici 2027 en passant de 63 à 260 milliards d'euros, d'après le nouveau rapport de KPMG

    Le marché français des solutions et services Cloud s'approchait des 16 milliards d'euros en 2021, et devrait atteindre 27 milliards d'euros en 2025, avec une croissance annuelle moyenne de 14%
    Publication de communiqués de presse en informatique. Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre actif
    Avatar de VBurel
    Profil pro
    Développeur Indépendant
    Inscrit en
    août 2004
    Messages
    105
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Indépendant
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : août 2004
    Messages : 105
    Points : 289
    Points
    289
    Billets dans le blog
    1
    Par défaut Affligeant
    Quand on mesure la dépendance à internet et aux services nécessitant un data center, il est totalement incompréhensible qu’un état comme la France n’ait pas son infrastructure propre.

    Notons qu’Orange est en train d’abandonner le réseau téléphonique auto alimenté – autrement dit, la France est en train d’abandonner un réseau local inestimable qui pourrait sécuriser les communications institutionnelles / d’états (REM: même les pompiers sont passés en IP-phone).

    Il semble qu'à part le déploiement de la fibre, rien n'ait été fait pour changer quoi que ce soit sur notre infrastructure IT, alors qu’il est impératif de devenir indépendant et souverain dans les trois domaines que sont l’Energie, la Communication et les Data center.

    Si on considère les idiots qui veulent faire disparaitre le « cash » ou généraliser les cryptomonnaies, on imagine aisément la catastrophe qui s’annonce quand tous nos échanges (matériels ou non) seront dépendants du triptyque : Energie, Communication, Data Center.

    Je rappelle que la décennie 2010-2020 a été la décennie de la sous performance, la décennie 2020-2030 sera celle de la défaillance de service (de part la complexité croissante des systèmes, leur centralisations, et les process automatiques qui se multiplient...).

  3. #3
    Membre averti
    Profil pro
    AdminSys
    Inscrit en
    juin 2007
    Messages
    137
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : AdminSys

    Informations forums :
    Inscription : juin 2007
    Messages : 137
    Points : 340
    Points
    340
    Par défaut
    Citation Envoyé par VBurel Voir le message
    ...
    Je rappelle que la décennie 2010-2020 a été la décennie de la sous performance, la décennie 2020-2030 sera celle de la défaillance de service (de part la complexité croissante des systèmes, leur centralisations, et les process automatiques qui se multiplient...).
    Et la décénnie des pénuries.

  4. #4
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Technicien de maintenance / Developpeur PHP
    Inscrit en
    mai 2015
    Messages
    398
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Loire (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Technicien de maintenance / Developpeur PHP
    Secteur : High Tech - Produits et services télécom et Internet

    Informations forums :
    Inscription : mai 2015
    Messages : 398
    Points : 1 448
    Points
    1 448
    Par défaut
    ...
    Il semble qu'à part le déploiement de la fibre, rien n'ait été fait pour changer quoi que ce soit sur notre infrastructure IT, alors qu’il est impératif de devenir indépendant et souverain dans les trois domaines que sont l’Energie, la Communication et les Data center.
    ...
    @VBurel
    Pour l'Energie, puisque cela représente notre capacités à transformer notre environnement, je serais plutôt d'accord (et encore), mais personnellement, j'échangerais volontiers notre autonomie sur l'IT pour une autonomie dans les domaines de l'Alimentaire, le Médicale et l'Education, mais je suppose que chacun ses priorités.

  5. #5
    Membre actif
    Avatar de VBurel
    Profil pro
    Développeur Indépendant
    Inscrit en
    août 2004
    Messages
    105
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Indépendant
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : août 2004
    Messages : 105
    Points : 289
    Points
    289
    Billets dans le blog
    1
    Par défaut
    Citation Envoyé par defZero Voir le message
    mais je suppose que chacun ses priorités.
    Non, cela vaut effectivement pour d'autre secteurs, mais ici c'est un forum d'informatique.
    Et dans le monde d'aujourd'hui, l'autonomie IT préside à toutes les autres puisqu’elles en dépendent...

  6. #6
    Membre éprouvé
    Profil pro
    MOA
    Inscrit en
    décembre 2002
    Messages
    871
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Eure et Loir (Centre)

    Informations professionnelles :
    Activité : MOA

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2002
    Messages : 871
    Points : 1 250
    Points
    1 250
    Par défaut
    Citation Envoyé par VBurel Voir le message
    Quand on mesure la dépendance à internet et aux services nécessitant un data center, il est totalement incompréhensible qu’un état comme la France n’ait pas son infrastructure propre.
    Il faudrait dans ce cas réguler le marché.

    Les entreprises françaises cherchent le meilleur service pour le moins cher et ce sont les GAFAM qui le proposent car ces derniers payants peu d'impots, peuvent avec toutes ces économies investir au maximum dans la r&d.
    Nous sommes donc dans un cercle vicieux. Il est absolument impossible pour les européens de concurrencer les GAFAM en termes de services par rapport aux prix.

    Forcer les GAFAM a payé au moins 15% est une grande avancée.


    Citation Envoyé par VBurel Voir le message
    Notons qu’Orange est en train d’abandonner le réseau téléphonique auto alimenté – autrement dit, la France est en train d’abandonner un réseau local inestimable qui pourrait sécuriser les communications institutionnelles / d’états (REM: même les pompiers sont passés en IP-phone).
    J'imagine que tu parles du RTC.
    En effet grosse déception de nous forcer à passer à la fibre, surtout en ville ou la déperdition du signal est faible.

    On pourrait en effet valoriser le réseau communauté pour sécuriser certaines connexions en proposant un réseau en parallèle. Si Orange arrive à rentrer dans ses comptes, tout en entretenant le réseau RTC, il est en effet dommage de jeter l'éponge

  7. #7
    Membre actif
    Avatar de VBurel
    Profil pro
    Développeur Indépendant
    Inscrit en
    août 2004
    Messages
    105
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Indépendant
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : août 2004
    Messages : 105
    Points : 289
    Points
    289
    Billets dans le blog
    1
    Par défaut
    Citation Envoyé par weed Voir le message
    Il faudrait dans ce cas réguler le marché.
    La régulation des marchés est une règle d'organisation, pas une solution à notre problème. Le désintérêt pour les IT en France et en Europe ces 30 dernières années, ne saurait être résolu par une taxe. Si l'Europe avait investi même pas 10% de ce que l'état américain a investi, on serait "number one".

    De la même manière que la taxe carbone ne résout aucun problème écologique, taxer les GAFAM ne nous permettra pas de devenir indépendant sur le plan des Energies, Communication, Cloud. Il faut agir et investir. Et le premier investissement c’est la commande publique (comme aux Etats Unis).

    Citation Envoyé par weed Voir le message
    Si Orange arrive à rentrer dans ses comptes, tout en entretenant le réseau RTC, il est en effet dommage de jeter l'éponge
    L'état, pourrait (devrait même) directement décider de conserver ce réseau téléphonique pour avoir un réseau de communication parallèle sécurisé... A qui appartient le l'infra structure internet ?

  8. #8
    Membre éprouvé
    Profil pro
    MOA
    Inscrit en
    décembre 2002
    Messages
    871
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Eure et Loir (Centre)

    Informations professionnelles :
    Activité : MOA

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2002
    Messages : 871
    Points : 1 250
    Points
    1 250
    Par défaut
    Citation Envoyé par VBurel Voir le message
    La régulation des marchés est une règle d'organisation, pas une solution à notre problème. Le désintérêt pour les IT en France et en Europe ces 30 dernières années, ne saurait être résolu par une taxe. Si l'Europe avait investi même pas 10% de ce que l'état américain a investi, on serait "number one".
    Je suis absolument d'accord que si l'on avait le paquet au début en Europe, avec nos européens, nous n'en serons pas arrivés. Maintenant, nous sommes dans un cercle vicieux.

    Actuellement, nous sommes en face d'entreprises, les GAFAM, ayant des budgets quasi illimités !!! Ils peuvent ainsi attirer les meilleurs, qui ont les moyens de trouver les moindres failles fiscales pour en payer quasiment pas par rapport à la concurrence
    .
    Les taxer permettrait à la fois :
    - de récupérer une partie de la somme en impôt qu'ils auraient normalement dû payer par rapport à la concurrence pour le reverser à l'état
    - de rétablir un peu d'équilibre vis à vis de la concurrence.

    Réguler, c'est comme ce qu'à fait l'autorité des télécoms. Club Internet, Wanadoo (filiale Internet de France Télécom), et quelques autres gros opérateurs s'étaient vu obligés par l'ARCEP de proposer un prix élevé sur leurs abonnements afin que Free perce sur le marché de l'ADSL. Si le gendarme des télécoms n'était pas intervenu pour réguler le marché, il y aurait eu peu de chance que Free en serait arrivé là, Club Internet ou les autres auraient écrasé/acheté Free.


    Actuellement de mon point de vue, il est impossible de créer une entreprise concurrente par manque de budget par rapport aux GAFAM. Je suis d'accord que taxer une rustine, ce n'est pas l'idéal mais vu la situation, je ne vois comment nous pouvons mettre en place une concurrence.

    Même les démocrates aux USA ne savent plus trop quoi faire avec les affaires des GAFAM tellement ils dominent sur bien des choses.



    Citation Envoyé par VBurel Voir le message
    De la même manière que la taxe carbone ne résout aucun problème écologique, taxer les GAFAM ne nous permettra pas de devenir indépendant sur le plan des Energies, Communication, Cloud. Il faut agir et investir. Et le premier investissement c’est la commande publique (comme aux Etats Unis).
    Ce qui est malheureux, même Bruxelles se fait corrompre, avec un budget énorme pour faire du lobbyisme.



    Citation Envoyé par VBurel Voir le message
    L'état, pourrait (devrait même) directement décider de conserver ce réseau téléphonique pour avoir un réseau de communication parallèle sécurisé... A qui appartient le l'infra structure internet ?
    Aux PTT, les Postes, télégraphes et téléphones, donc à l'état mais dans les années 2000 France Télécom, société privé, a racheté les infrastructures (sauf erreur de ma part)

  9. #9
    Expert éminent sénior
    Avatar de Mat.M
    Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    novembre 2006
    Messages
    7 876
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2006
    Messages : 7 876
    Points : 18 857
    Points
    18 857
    Par défaut
    Citation Envoyé par VBurel Voir le message
    Notons qu’Orange est en train d’abandonner le réseau téléphonique auto alimenté – autrement dit, la France est en train d’abandonner un réseau local inestimable qui pourrait sécuriser les communications institutionnelles / d’états (REM: même les pompiers sont passés en IP-phone).
    .
    Attention le Cloud et les infrastructures du réseau téléphonique et de communications ce sont deux choses différentes.

    Pour accéder au réseau internet oui il faut passer obligatoirement par des réseaux de communications donc la 5G, la fibre optique....etc
    l'article nous parle de la sauvegarde de données sur le Cloud ce qui est une activité économique différente.

  10. #10
    Membre confirmé
    Homme Profil pro
    Consultant en Business Intelligence
    Inscrit en
    décembre 2021
    Messages
    326
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant en Business Intelligence

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2021
    Messages : 326
    Points : 498
    Points
    498
    Par défaut
    Bonsoir,

    Amazon, Microsoft et Google ont capté 80% de la croissance des dépenses françaises en Cloud public d’infrastructures en 2021, les autres fournisseurs ont réalisé ensemble 23% de croissance

    Qu'en pensez-vous ?
    Que les GAFAM sont en train de s’approprier à grand pas la vie "numérique" des français dans tous les domaines. (vie administrative, loisirs, échange écrit , consommation ... )

    Les hyperscalers étant toujours en tête des fournisseurs cloud, pensez-vous que le cloud souverain européen sera un jour une réalité ?
    Non car chaque pays essayer de conserver sa couette (OVH par ci, Ionos par la ... ) . Pas d'harmonisation, ni "fédération" des compétences ou moyens . Diviser pour mieux régner comme dit l'adage.

    Si des grosses boites comme OVH et IONOS savaient se fédérer face à un Google ou Microsoft ... Peut être que les boites US seraient bien emmerdées et devraient se plier à des exigences EU et non US ^^ . Cela aurait pu aussi donner le pas à d'autres entreprises d'autres pays comme le Japon ou la Corée avec KDDI ou NTT Docomo pour époser aux GAFAM ... au lieu d’adouber les exigences de ceux ci.

    Citation Envoyé par VBurel
    Quand on mesure la dépendance à internet et aux services nécessitant un data center, il est totalement incompréhensible qu’un état comme la France n’ait pas son infrastructure propre.

    Notons qu’Orange est en train d’abandonner le réseau téléphonique auto alimenté – autrement dit, la France est en train d’abandonner un réseau local inestimable qui pourrait sécuriser les communications institutionnelles / d’états (REM: même les pompiers sont passés en IP-phone).

    Il semble qu'à part le déploiement de la fibre, rien n'ait été fait pour changer quoi que ce soit sur notre infrastructure IT, alors qu’il est impératif de devenir indépendant et souverain dans les trois domaines que sont l’Energie, la Communication et les Data center.

    Si on considère les idiots qui veulent faire disparaitre le « cash » ou généraliser les cryptomonnaies, on imagine aisément la catastrophe qui s’annonce quand tous nos échanges (matériels ou non) seront dépendants du triptyque : Energie, Communication, Data Center.

    Je rappelle que la décennie 2010-2020 a été la décennie de la sous performance, la décennie 2020-2030 sera celle de la défaillance de service (de part la complexité croissante des systèmes, leur centralisations, et les process automatiques qui se multiplient...).
    As tu déjà entendu parler du bug de 2038 ? Cela rejoint un peu l'idée. On pense que tout est beau et idyllique dans un monde merveilleux ... Jusqu'au jour ou patatra !

    Citation Envoyé par weed
    Actuellement de mon point de vue, il est impossible de créer une entreprise concurrente par manque de budget par rapport aux GAFAM. Je suis d'accord que taxer une rustine, ce n'est pas l'idéal mais vu la situation, je ne vois comment nous pouvons mettre en place une concurrence.

    Même les démocrates aux USA ne savent plus trop quoi faire avec les affaires des GAFAM tellement ils dominent sur bien des choses.

    Ce qui est malheureux, même Bruxelles se fait corrompre, avec un budget énorme pour faire du lobbyisme.
    C'est bien ce qui me sidère ... L'Europe est la championne des ponctions fiscales (donc du fric il doit y en avoir qui est brassé ... ) , idem avec le lobbyisme. Au lieu de dépenser de l'argent bétement pour du technocratique et bureaucratique , "peut être qu'il il eut été mieux " de rediriger cet argent vers de la dépense / investissement pour concurrencer les GAFAM .

    L'UE est d'une passivité dans cette histoire.

    Citation Envoyé par Mat.M
    Attention le Cloud et les infrastructures du réseau téléphonique et de communications ce sont deux choses différentes.

    Pour accéder au réseau internet oui il faut passer obligatoirement par des réseaux de communications donc la 5G, la fibre optique....etc
    l'article nous parle de la sauvegarde de données sur le Cloud ce qui est une activité économique différente.
    Il parait qu'Orange cherche à fusionner avec T Mobile (DT)

Discussions similaires

  1. Réponses: 0
    Dernier message: 04/05/2022, 09h09
  2. Réponses: 0
    Dernier message: 01/11/2021, 06h40
  3. Réponses: 4
    Dernier message: 30/10/2020, 16h14
  4. Réponses: 3
    Dernier message: 23/01/2018, 17h13
  5. Réponses: 3
    Dernier message: 29/07/2017, 13h23

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo