IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Actualités Discussion :

Le salaire de 214 millions de dollars du PDG d'Amazon, Andy Jassy, est excessif

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    juin 2016
    Messages
    2 392
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : juin 2016
    Messages : 2 392
    Points : 47 241
    Points
    47 241
    Par défaut Le salaire de 214 millions de dollars du PDG d'Amazon, Andy Jassy, est excessif
    Le salaire de 214 millions de dollars du PDG d'Amazon, Andy Jassy, est "excessif" et devrait faire l'objet d'un veto de la part des actionnaires
    selon des cabinets de conseil

    Aux États-Unis, de plus en plus de personnes s'indignent contre les rémunérations "exorbitantes" des PDG, en particulier ceux des grandes entreprises technologiques. Cette semaine, deux cabinets de conseil influents ont recommandé aux actionnaires d'Amazon qu'ils doivent voter pour rejeter les rémunérations du PDG Andy Jassy et d'autres hauts dirigeants de l'entreprise. Ils dénoncent les 214 millions de dollars versés au PDG d'Amazon dans le cadre de l'exercice précédent et les attributions massives d'actions que les dirigeants sont prêts à recevoir, quels que soient les résultats de l'entreprise dans les années à venir.

    Avant la fin du mois, les actionnaires d'Amazon auront l'occasion de s'exprimer sur la manière dont le géant mondial du commerce électronique rémunère ses cadres dirigeants récemment remaniés. Institutional Shareholder Services inc. et Glass Lewis & Co., deux cabinets de conseil qui conseillent les investisseurs sur les questions de gouvernance d'entreprise, recommandent tous deux aux actionnaires de voter non lors de ce vote non contraignant. S'il est rare que les deux sociétés suggèrent de rejeter les rémunérations des dirigeants, elles ont récemment recommandé de voter contre ces rémunérations chez Bayer AG et Discovery Inc.

    Jassy, qui a succédé au PDG fondateur Jeff Bezos en juillet, s'est vu attribuer une rémunération évaluée à environ 212 millions de dollars en 2021, qui selon la société, se présente presque entièrement sous forme d'attributions d'actions qui sont acquises sur 10 ans. « La valeur de la prime de 214 millions de dollars du nouveau PDG est excessive dans le contexte d'une promotion interne. Le programme de rémunération manque de tout lien avec des critères de performance objectifs et préétablis », écrit Institutional Shareholder Services (ISS) dans un rapport publié jeudi. ISS est la plus grande société de conseil aux investisseurs du monde.

    Nom : amazon_squidink_noto_email_v2016_fr-main._CB463436975_.png
Affichages : 1147
Taille : 15,2 Ko

    Dans son propre rapport la semaine dernière, Glass Lewis a déclaré : « les actionnaires devraient s'inquiéter de la déconnexion de cette année entre la rémunération et la performance motivée par des récompenses ponctuelles ». Dans une déclaration envoyée par courriel jeudi, Amazon a noté que Jassy a reçu l'attribution d'actions l'année dernière lorsqu'il est passé de chef d'AWS à PDG d'Amazon. « La façon dont les règles de la SEC fonctionnent, nous sommes tenus de déclarer cette attribution comme une rémunération totale pour 2021, alors qu'en réalité, elle sera acquise au cours des 10 prochaines années », a déclaré Amazon.

    « Ce à quoi cela équivaut du point de vue de la rémunération annuelle est compétitif par rapport à celui des PDG d'autres grandes entreprises et a été approuvé par le conseil d'administration d'Amazon », indique le courriel d'Amazon. Bezos, qui s'est retiré du rôle de président exécutif, a reçu 1 681 840 dollars en rémunération totale en 2021. Il a gagné un salaire de base de 81 840 dollars et 1,6 million de dollars en autres formes de rémunération, sans attribution d'actions. Amazon lui-même a expliqué aux actionnaires que la philosophie de rémunération de la société "se concentre sur le véritable succès à long terme de notre entreprise".

    Selon Amazon, "cette philosophie ne se base pas sur des objectifs isolés sur un, deux ou trois ans". « Plus de 80 % des actions de Jassy sont acquises après 2026, et l'attribution devrait "représenter la majeure partie de sa rémunération pour les années à venir », a déclaré la société. ISS et Glass Lewis ont jugé la déclaration vague et non contraignante et ont noté que Jassy pourrait recevoir plus d'actions dans les années à venir. Les deux sociétés suggèrent aux actionnaires d'Amazon de rejeter les rémunérations des hauts dirigeants du détaillant par un vote non contraignant lors de l'assemblée annuelle de la société prévue le 25 mai.

    L'assemblée annuelle d'Amazon est depuis des années un forum où les critiques de la société peuvent exprimer leurs préoccupations devant les dirigeants. Cette année, les résolutions proposées par les actionnaires demandent notamment qu'Amazon prenne en considération les employés horaires pour les futurs postes à pourvoir au sein de son conseil d'administration et que la société produise des rapports sur la sécurité des travailleurs, l'environnement et les politiques relatives aux employés, etc. Selon les critiques de la société, ces mesures sont généralement rejetées à une écrasante majorité lors des assemblées.

    Mais cette année, ISS et Glass Lewis ont soutenu plusieurs d'entre elles, notamment la demande qu'Amazon détaille ses politiques en matière de liberté d'association et de négociation collective des employés. Les syndicats et les fonctionnaires fédéraux du travail ont accusé la société de licencier illégalement des employés impliqués dans des actions syndicales dans ses entrepôts. Bien sûr, Amazon nie ces allégations. En outre, d'autres rapports indiquent que le contrôleur de la ville de New York a demandé aux autres investisseurs de voter contre la réélection des administrateurs d'Amazon, Daniel Huttenlocher et Judith McGrath.

    Il reprocherait aux membres du comité de rémunération et de direction du conseil d'administration des taux d'accidents supérieurs à la moyenne parmi les travailleurs de première ligne, des violations du droit du travail de l'État et du gouvernement fédéral et un taux de rotation élevé. Le document d'orientation d'Amazon à l'intention des actionnaires recommande d'élire les deux administrateurs, en vantant le salaire de départ de 18 dollars de l'heure aux États-Unis et un rapport de sécurité montrant une diminution du temps perdu pour cause de blessures, entre autres initiatives.

    Enfin, Jassy n'est pas le seul dirigeant d'Amazon dont le salaire est remis en question. Selon les documents déposés par Amazon auprès de la SEC, les actionnaires devraient également se pencher sur les rémunérations d'Adam Selipsky et de Dave Clark lors du vote qui aura lieu dans le courant du mois. Selipsky, qui dirige AWS, a gagné près de 81,5 millions de dollars en 2021, dont la majeure partie sous forme d'une attribution d'actions sur cinq ans. Clark, qui dirige les activités de vente au détail et de logistique d'Amazon, a reçu 56 millions de dollars l'année dernière.

    Source : Amazon (1, 2)

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?
    Que pensez-vous de la rémunération des cadres dirigeants d'Amazon ?
    Les actionnaires doivent-ils voter l'attribution de ces salaires ?
    Selon vous, ces rémunérations sont-elles représentatives du travail effectué par ces personnes ?

    Voir aussi

    Une nouvelle application de chat chez Amazon pourrait interdire l'usage de mots et expressions comme syndicat, esclavage, augmentation de salaire, toilettes, plantation

    Amazon va plus que doubler son plafond salarial de base qui passe de 160 000 à 350 000 $ pour ses travailleurs de la tech, afin de s'aligner davantage aux salaires des concurrents comme Google

    Le PDG d'Amazon affirme que les travailleurs sont "mieux lotis" sans syndicat et que le taux d'accidents du travail de l'entreprise est "mal interprété", dans une lettre aux actionnaires

    Amazon consacrera 11 jours de bénéfices annuels au développement de robots d'entrepôt, l'entreprise tente d'éviter la syndicalisation en injectant 1 Md $ dans un programme d'investissement
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre averti
    Inscrit en
    octobre 2005
    Messages
    181
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : octobre 2005
    Messages : 181
    Points : 361
    Points
    361
    Par défaut Sans blague...
    Il faudrait bien entendu appliquer un ratio entre le plus bas salaire de l'entreprise et celui du pdg.

    Car comme bien souvent dans ce genre d'entreprise, qui produit réellement la richesse ? Est-elle justement partagée ?

Discussions similaires

  1. Réponses: 23
    Dernier message: 29/06/2009, 17h13
  2. P2P : 2 millions de dollars d'amende infligée à une mère de famille américaine
    Par Pierre Louis Chevalier dans le forum Actualités
    Réponses: 0
    Dernier message: 21/06/2009, 08h32
  3. Réponses: 0
    Dernier message: 12/06/2009, 23h03
  4. Sun annonce une perte nette de 201 millions de dollars au 3e trimestre 2009
    Par Pierre Louis Chevalier dans le forum Général Java
    Réponses: 3
    Dernier message: 29/04/2009, 22h24
  5. Réponses: 0
    Dernier message: 05/09/2007, 16h25

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo