75 % des entreprises concentrent leur développement sur les applications natives du cloud, mais l'observabilité, la sécurité et la conformité sont des préoccupations majeures, selon Tigera

De plus en plus de charges de travail sont transférées vers le cloud et un nouveau rapport de Tigera montre que 75 % des entreprises concentrent leur développement sur les applications natives du cloud. Mais ce développement et ce déploiement accrus d'applications natives du cloud créent également le besoin de capacités d'observabilité et de sécurité plus avancées.

Le rapport State of Cloud-Native Security révèle que 97 % des entreprises font état de problèmes d'observabilité avec les applications cloud-natives, et 96 % des entreprises déclarent que les problèmes liés aux applications cloud-natives entraînent un ralentissement des cycles de déploiement, 67 % d'entre elles désignant la sécurité comme le principal problème.

En outre, 69 % des entreprises désignent les pare-feu au niveau des conteneurs (IPS/IDS, WAF, DDoS, DPI, etc.) comme le principal besoin en matière de sécurité réseau pour les applications cloud-natives, tandis que 76 % des entreprises ont besoin d'une visualisation de l'exécution pour les applications cloud-natives.

"Les organisations commencent tout juste à libérer le potentiel des applications cloud-natives", déclare Ratan Tipirneni, président et CEO de Tigera. "Dans le même temps, cependant, ces innovations sans précédent ont créé des défis imprévus - comme le prouve le fait que la majorité des professionnels de l'informatique désignent la sécurité comme un défi majeur en ce qui concerne les cycles de déploiement des applications cloud-natives. Chez Tigera, nous sommes fiers de fournir aux développeurs, aux ingénieurs DevOps, aux ingénieurs de plateforme et aux équipes de sécurité d'aujourd'hui les solutions dont ils ont besoin pour une observabilité complète des conteneurs, de Kubernetes et du cloud, et nous nous engageons à écouter nos utilisateurs et à développer des produits qui répondent à leurs besoins."

Nom : TIGERA_Logo_-_horiz_-_transp_bg_-_orange_sym_-_black_let.jpg
Affichages : 495
Taille : 45,6 Ko

La sécurité et la conformité sont des préoccupations majeures, 99 % des personnes interrogées déclarent que les conteneurs nécessitent l'accès à d'autres applications et services, 98 % ont besoin de la sécurité des conteneurs - avec la sécurité de l'exécution en tête de liste - et 99 % des entreprises ont besoin de la sécurité du réseau pour les applications conteneurisées.

En ce qui concerne la conformité, 87 % des entreprises déclarent que le respect des exigences de conformité est essentiel pour leur société, et 84 % affirment que le respect de ces exigences pour les applications natives du cloud est difficile. 63 % des entreprises déclarent qu'elles doivent fournir des informations au niveau des conteneurs pour satisfaire aux exigences de conformité, et 90 % affirment que les rapports d'audit sont difficiles à produire.

Source : Tigera

Et vous ?

Trouvez-vous ce rapport pertinent ?
Quels sont les principaux obstacles que votre entreprise rencontre concernant les applications natives du cloud ?

Voir aussi :

72 % des responsables informatiques s'attendent à ce que la majorité de leurs applications soient créées avec le développement "cloud-native", seuls 47 % affirment en savoir beaucoup sur le sujet

De nouvelles techniques d'attaque ciblent les systèmes "cloud-native" : les chercheurs ont découvert une utilisation accrue des portes dérobées, des rootkits et des voleurs d'identifiants

L'adoption de Kubernetes par les développeurs est en hausse et le serverless en baisse, selon une enquête du Cloud Native Computing Foundation