IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Patrick Ruiz
    Homme Profil pro
    Redacteur web
    Inscrit en
    février 2017
    Messages
    1 395
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Redacteur web
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : février 2017
    Messages : 1 395
    Points : 39 383
    Points
    39 383
    Par défaut Airbnb s’engage à permettre à ses employés à vivre et travailler à distance depuis le lieu de leur choix
    Airbnb s’engage à permettre à ses employés à vivre et travailler à distance depuis le lieu de leur choix
    Dans un contexte de multiplications d’appels de retour au bureau par la majorité des patrons

    Airbnb s’engage à permettre à ses employés à vivre et travailler à distance depuis le lieu de leur choix. Le positionnement de l’entreprise s’inscrit aux antipodes de celui de la majorité des patrons qui multiplient les appels de retour au bureau à l’endroit de leurs employés et brandissent même des menaces de licenciement pour s’assurer de l’atteinte de leur objectif. Le tableau ravive le débat sur la question de savoir si le travail à distance peut s’imposer comme standard après la pandémie.

    Nom : 1.png
Affichages : 1029
Taille : 108,6 Ko

    Le message de l’entreprise à ses employés

    Équipe,

    Il y a deux ans, le monde a été mis sens dessus, sens dessous. Nos bureaux ont fermé et nous nous sommes retrouvés à travailler dans nos chambres, nos sous-sols et nos bureaux à domicile. Malgré tout, nous avons eu la période de deux ans la plus productive de notre histoire. Si ces deux années ont été incroyables pour Airbnb, je sais qu'elles ont été difficiles pour beaucoup d'entre vous.

    Aujourd'hui, nous tournons la page et commençons un nouveau chapitre. J'ai hâte de partager notre conception du lieu et de la manière dont nous allons travailler ensemble à l'avenir.

    Nous avons commencé ce processus en posant une question simple : où va le monde ?

    La réponse est évidente : le monde devient plus flexible quant aux lieux de travail. Nous le constatons dans notre propre entreprise. Nous ne nous serions pas remis aussi rapidement de la pandémie si des millions de personnes n'avaient pas travaillé depuis des Airbnbs. Au cours du second semestre 2021, 20 % de nos nuits réservées l'ont été pour des séjours de plus d'un mois, et la moitié pour des séjours de plus d'une semaine.

    Il y a deux décennies, les startups de la Silicon Valley ont popularisé l'idée des plans d'étage ouverts et des avantages sur place, qui ont rapidement été adoptés par les entreprises du monde entier. De même, les startups d'aujourd'hui ont adopté le travail à distance et la flexibilité, et je pense que cela deviendra la manière prédominante de travailler dans dix ans. C'est la direction que prend le monde.

    Nous nous sommes ensuite demandé ce que nous cherchions à résoudre.

    Nous voulons embaucher et retenir les meilleures personnes du monde (comme vous). Si nous limitions notre vivier de talents à un rayon de déplacement autour de nos bureaux, nous serions fortement désavantagés. Les meilleures personnes vivent partout, elles ne sont pas concentrées dans une seule région. Et en recrutant dans un ensemble diversifié de communautés, nous deviendrons une entreprise plus diversifiée.

    Maintenant, je comprends l'anxiété de ne pas voir les gens dans un bureau - comment pouvez-vous savoir si vos employés font leur travail quand vous ne pouvez pas les voir ? Pour moi, c'est simple : Je vous fais confiance, et la flexibilité ne fonctionne que si vous faites confiance aux membres de votre équipe. Vous avez montré tout ce que vous pouvez accomplir à distance. Au cours des deux dernières années, nous avons affronté la pandémie, reconstruit l'entreprise à partir de zéro, fait une entrée en bourse, mis à niveau l'ensemble de nos services et enregistré des bénéfices records, tout cela en travaillant à distance. Il est clair que la flexibilité fonctionne pour Airbnb.

    Mais cela pose un problème.

    Airbnb est avant tout une entreprise de relations humaines, et nous pensons que les relations les plus significatives se produisent en personne. Le zoom est idéal pour entretenir les relations, mais ce n'est pas le meilleur moyen de les approfondir. De plus, certains travaux créatifs et certaines collaborations se font mieux lorsque vous êtes dans la même pièce. J'aimerais qu'en travaillant chez Airbnb, vous ayez l'impression de travailler dans l'un des endroits les plus créatifs de la planète, et cela ne sera possible qu'avec un temps de collaboration en personne.

    La bonne solution doit combiner le meilleur du monde numérique et le meilleur du monde physique. Elle doit avoir l'efficacité de Zoom, tout en offrant la connexion humaine significative qui ne se produit que lorsque les gens se réunissent. Nous avons une solution qui, selon nous, combine le meilleur des deux mondes.

    Vivre et travailler de n'importe où

    Nous avons conçu un moyen pour vous de vivre et de travailler n'importe où, tout en collaborant de manière hautement coordonnée et en expérimentant la connexion en personne qui rend Airbnb spécial. Notre conception comporte cinq caractéristiques clés :

    1. Vous pouvez travailler à domicile ou au bureau

    Chacun de nous travaille mieux à sa manière, et nous vous donnons la possibilité de faire le bon choix en fonction de l'endroit où vous êtes le plus productif. La grande majorité d'entre vous disposera de cette flexibilité. Un petit nombre de rôles devront se trouver au bureau ou dans un lieu spécifique pour exercer leurs responsabilités professionnelles essentielles, et ceux d'entre vous qui occupent ces rôles ont déjà été informés.

    2. Vous pouvez déménager n'importe où dans le pays où vous travaillez et votre rémunération ne changera pas.

    Cela signifie que vous pouvez déménager de San Francisco à Nashville, ou de Paris à Lyon. Vous aurez la flexibilité de faire ce qui vous convient le mieux, que ce soit de rester sur place, de vous rapprocher de votre famille ou de vivre dans un endroit dont vous avez toujours rêvé.

    Si vous déménagez, votre rémunération ne changera pas. À partir de juin, nous aurons des niveaux de rémunération uniques par pays, tant pour le salaire que pour l'équité. Si votre rémunération a été fixée à l'aide d'un niveau de rémunération inférieur basé sur le lieu de travail, vous recevrez une augmentation en juin. Avant de déménager, assurez-vous de discuter avec votre responsable des attentes en matière de performance et de fuseau horaire, ainsi que de votre disponibilité pour les réunions d'équipe. Les déménagements internationaux permanents sont beaucoup plus complexes, nous ne pourrons donc pas les prendre en charge cette année.

    3. Vous avez la flexibilité de voyager et de travailler dans le monde entier

    À partir de septembre, vous pourrez vivre et travailler dans plus de 170 pays, jusqu'à 90 jours par an dans chaque endroit. Tout le monde aura toujours besoin d'une adresse permanente à des fins fiscales et salariales, mais nous sommes ravis de vous offrir ce niveau de flexibilité. La plupart des entreprises ne le font pas en raison de la complexité des taxes, des salaires et de la disponibilité des fuseaux horaires, mais j'espère que nous pourrons mettre en place une solution ouverte afin que d'autres entreprises puissent également offrir cette flexibilité.

    Bien qu'il vous incombe d'obtenir les autorisations de travail nécessaires, nous travaillons activement en partenariat avec les gouvernements locaux pour permettre à un plus grand nombre de personnes de voyager et de travailler dans le monde entier. Aujourd'hui, plus de 20 pays proposent des visas de travail à distance, et d'autres sont en préparation. Si le travail à distance n'est pas possible pour tout le monde, j'espère que chacun pourra bénéficier de cette flexibilité le moment venu.

    4. Nous nous retrouverons régulièrement pour des réunions d'équipe, des rencontres hors site et des événements sociaux.

    Être ensemble pour se connecter et collaborer a toujours été un élément essentiel de notre culture, et nous redoublons d'efforts dans ce sens. Au lieu de passer un certain nombre de jours ensemble au bureau, nous donnons la priorité à des rencontres significatives en personne qui auront lieu tout au long de l'année. Étant donné que nous sommes toujours en période de pandémie, il n'y aura pas beaucoup de sorties en 2022, mais l'équipe de contrôle sur le terrain prévoit des événements sociaux spéciaux afin que vous ayez toujours l'occasion de passer du temps ensemble.

    L'année prochaine, nous nous réunirons beaucoup plus souvent. La plupart d'entre vous doivent s'attendre à se réunir en personne tous les trimestres pendant environ une semaine. Certains rôles, en particulier les rôles supérieurs, devront se réunir plus souvent. Nous ferons de notre mieux pour définir les périodes où la plupart des grands rassemblements de l'équipe auront lieu et nous vous préviendrons suffisamment à l'avance pour que vous puissiez les concilier avec vos projets personnels et familiaux. Nous vous fournirons plus de détails sur tout cela dans les mois à venir. Ce qui rend notre culture spéciale, c'est vous tous, et j'ai hâte que nous soyons à nouveau réunis.

    5. Nous continuerons à travailler de manière hautement coordonnée

    Pour atteindre ce niveau de flexibilité, nous avons besoin de beaucoup de structure et de coordination. Sans cela, les choses deviendraient une mêlée générale. L'épine dorsale de notre mode de fonctionnement restera notre calendrier d'entreprise unique avec notre feuille de route pluriannuelle. Elle s'articule autour de deux versions majeures du produit chaque année - une version de mai et une version de novembre. Même si tout le monde ne travaille pas directement sur ces versions de produits, nous organisons tout notre calendrier autour d'elles pour maintenir l'alignement de toute l'entreprise. Nos sessions de collaboration, nos activités hors site, nos événements sociaux et nos pauses seront planifiés à l'avance et conçus en fonction de ce calendrier.

    Nous continuerons également à rester coordonnés en fonctionnant principalement à l'heure normale du Pacifique aux États-Unis. Pour ceux qui travaillent en dehors des États-Unis, vous resterez sur votre calendrier actuel.

    Pour résumer, voici notre conception pour vivre et travailler n'importe où :

    1. Vous pouvez travailler à domicile ou au bureau
    2. Vous pouvez déménager n'importe où dans le pays où vous travaillez et votre rémunération ne changera pas.
    3. Vous avez la possibilité de voyager et de travailler dans le monde entier.
    4. Nous nous retrouverons régulièrement pour des rassemblements
    5. Nous continuerons à travailler de manière très coordonnée.


    Des managers excédés déclarent pourtant que le travail à distance doit cesser

    Plus de 60 % d’un échantillon de 3500 managers d’entreprises américaines envisagent d’obliger leurs employés en télétravail en raison de la pandémie à retourner au bureau en 2022. 77 % du même lot entendent employer les moyens forts (licenciements, réduction de salaire, etc.) pour atteindre cet objectif.

    Nom : 2.png
Affichages : 991
Taille : 221,7 Ko

    Les résultats de l’étude de Good Hire viennent à la suite d’un sondage sur développez.com qui a révélé que la majorité, soit 56,57 %, des votants sont pour rester en télétravail de façon permanente après la crise. C’était une espèce de redite du positionnement des travailleurs de divers pays qui ont exprimé leur faveur à l’approche télétravail. Dans un contexte où les appels au travail en présentiel se multiplient les travailleurs lancés sur la formule télétravail disent être prêts à accepter de voir leurs salaires revus à la baisse pour poursuivre suivant cette approche. Selon un sondage d’Ivanti, près de 50 % (d’un échantillon de 1000 travailleurs) le feraient.

    Près des deux tiers (63 %) des personnes interrogées ont déclaré qu'elles préféraient travailler à distance plutôt que d'être promues et près de la moitié (48 %) ont déclaré qu'elles accepteraient une baisse de salaire en échange de la possibilité de travailler de n'importe où. Pour confirmer la tendance, seuls 12 % des répondants ont déclaré vouloir retourner dans un bureau à temps plein à l'avenir.

    Nom : 3.png
Affichages : 1002
Taille : 234,1 Ko

    Certains employés menacent même de démissionner si on leur demande de retourner au bureau à temps plein. C’est l’un des résultants les plus marquants d’un récent sondage sur un échantillon mondial de 32 000 travailleurs disséminés dans divers pays : 64 % des travailleurs envisagent de démissionner si on leur demande de retourner au bureau à temps plein. C’est une espèce de redite. En effet, les sondages s’enchaînent et la tendance qui se dégage de façon claire est que les employés ne veulent plus du bureau à temps plein, ce, même s’il faut accepter une baisse de salaire.

    52 % des employés au sein cet échantillon mondial de 32 000 travailleurs disséminés dans divers pays du monde envisagent d’accepter une baisse de salaire pour éviter de retourner au bureau à temps plein.

    Nom : 4.png
Affichages : 992
Taille : 143,1 Ko

    Ce sondage fait suite à celui de GoodHire qui révèle que les travailleurs des États-Unis seraient prêts à renoncer à beaucoup de choses pour demeurer sur la formule travail à distance. De l'enquête de GoodHire, il ressort que plus des deux tiers (68 %) choisiraient le travail à distance plutôt que le travail dans un bureau. 61 % des personnes interrogées ont déclaré qu'elles seraient prêtes à accepter une baisse de salaire en échange de la possibilité de travailler à domicile de façon permanente. Certains ont même suggéré qu'ils sacrifieraient jusqu'à 50 % de leur salaire actuel pour le faire. Néanmoins, le lot le plus important s’est positionné pour une baisse de salaire maximale de 10 %.

    Les salaires ne sont pas la seule chose à laquelle les employés sont prêts à renoncer en échange du travail à distance. 70 % des personnes interrogées ont déclaré qu'elles renonceraient à des avantages tels qu'une assurance maladie, dentaire ou visuelle, des congés payés, des abonnements à des salles de sport, etc.

    Nom : 5.png
Affichages : 989
Taille : 107,8 Ko

    45 % des participants à l'enquête ont déclaré qu'ils quitteraient immédiatement leur emploi ou commenceraient à chercher un nouvel emploi à distance s'ils étaient contraints par leur employeur à retourner au bureau à plein temps.

    Nom : 6.png
Affichages : 994
Taille : 109,4 Ko

    Grosso modo, les participants au sondage ont fait montre d’une envie de demeurer en télétravail de façon permanente ou au moins sur l’approche mixte après la pandémie.

    Et vous ?

    Que pensez-vous de ces tendances ? Sont-elles cohérentes avec la réalité dont vous êtes au fait ?
    Quelle formule entre le présentiel au bureau et le travail à distance va s’imposer au vu des positionnements respectifs des entreprises et des travailleurs ? Voyez-vous le travail à distance s’imposer comme standard ?
    Êtes-vous en télétravail ? Accepteriez-vous une diminution de votre salaire pour y rester après la pandémie ? Que pensez-vous de l’approche travail à distance de façon générale ?

    Source : Airbnb

    Voir aussi :

    Microsoft autorise ses employés à travailler à domicile, alors que la nouvelle épidémie de coronavirus continue de se propager dans les pays du monde entier
    En Chine, le coronavirus force la plus grande expérience de travail à domicile au monde, le télétravail semble être la seule solution dont disposent les entreprises
    Coronavirus : après avoir recommandé le travail à domicile, Twitter demande à ses employés de travailler chez eux. Une mesure adoptée par les grandes enseignes de la tech comme Google
    La crise du coronavirus : un afflux massif vers le travail à domicile crée une opportunité pour les pirates informatiques, selon des experts en cybersécurité
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Modérateur
    Avatar de gangsoleil
    Homme Profil pro
    Manager / Cyber Sécurité
    Inscrit en
    mai 2004
    Messages
    10 062
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Haute Savoie (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Manager / Cyber Sécurité

    Informations forums :
    Inscription : mai 2004
    Messages : 10 062
    Points : 27 649
    Points
    27 649
    Par défaut
    Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
    Airbnb s’engage à permettre à ses employés à vivre et travailler à distance depuis le lieu de leur choix
    ENFIN une entreprise qui comprend que des employés différents peuvent avoir des besoins différents, et que le travail avec des personnes dans des lieux différents fonctionnes très bien !
    BRAVO !

    Des managers excédés déclarent pourtant que le travail à distance doit cesser
    Mais pourquoi ??? Je suis manager, on est 2 700 en remote depuis 2 ans, et si ça ne satisfait pas tout le monde (ce que je comprends), je ne vois aucune raison de forcer une personne à venir au bureau.

    Pour surveiller les gens et être sûrs qu'ils ne sont pas sur développez ? Mais si vous avez des managers qui ne connaissent pas Alt+Tab, changez les managers, n'obligez pas les employés à venir au bureau !
    Des gens qui abusent, qui posent problème, qui n'importe quoi, il y en aura toujours (loi des grands nombre). Et qu'elles soient chez eux ou dans les locaux, ces personnes seront toujours aussi (peu) productives.
    "La route est longue, mais le chemin est libre" -- https://framasoft.org/
    Les règles du forum

Discussions similaires

  1. Réponses: 1
    Dernier message: 15/07/2020, 19h47
  2. Réponses: 6
    Dernier message: 16/05/2020, 12h25
  3. Réponses: 14
    Dernier message: 06/03/2020, 10h33
  4. Evernote va permettre à certains de ses employés de lire vos notes
    Par Stéphane le calme dans le forum Actualités
    Réponses: 14
    Dernier message: 22/12/2016, 10h57
  5. Réponses: 7
    Dernier message: 09/12/2009, 11h27

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo