Les dépenses des utilisateurs finaux du cloud public mondial devraient augmenter de 20,4 % en 2022, pour atteindre près de 500 milliards de $, contre 410,9 milliards de $ en 2021, selon Gartner

Selon les dernières prévisions de Gartner, Inc., les dépenses des utilisateurs finaux de services de cloud public dans le monde devraient augmenter de 20,4 % en 2022 pour atteindre 494,7 milliards de dollars, contre 410,9 milliards de dollars en 2021. Les IaaS, DaaS et PaaS connaîtront la plus forte croissance cette année.
En 2023, les dépenses des utilisateurs finaux devraient atteindre près de 600 milliards de dollars.


"Le cloud est la locomotive des organisations numériques d'aujourd'hui", a déclaré Sid Nag, vice-président de la recherche chez Gartner. "Les DSI ont dépassé l'ère de l'exubérance irrationnelle de l'achat de services de cloud et sont réfléchis dans leur choix de fournisseurs de cloud public pour conduire des résultats commerciaux et technologiques spécifiques et souhaités dans leur parcours de transformation numérique."

L'infrastructure en tant que service (IaaS) devrait connaître la plus forte croissance des dépenses des utilisateurs finaux en 2022, à 30,6 %, suivie par le bureau en tant que service (DaaS) à 26,6 % et la plateforme en tant que service (PaaS) à 26,1 % (voir tableau 1). La nouvelle réalité du travail hybride incite les entreprises à ne plus alimenter leur personnel avec des solutions informatiques clientes traditionnelles, telles que des ordinateurs de bureau et d'autres outils physiques au bureau, mais à se tourner vers le DaaS, dont les dépenses devraient atteindre 2,6 milliards de dollars en 2022. La demande des utilisateurs finaux pour des fonctionnalités natives du cloud explique la croissance du PaaS, dont les dépenses atteindront 109,6 milliards de dollars.

Tableau 1. Prévisions des dépenses des utilisateurs finaux de services de cloud public dans le monde (en millions de dollars américains)

Nom : gartner.png
Affichages : 442
Taille : 83,4 Ko
Source : Gartner (avril 2022)

"Les capacités natives du cloud telles que la conteneurisation, la plateforme de base de données en tant que service (dbPaaS) et l'intelligence artificielle/apprentissage machine contiennent des fonctionnalités plus riches que l'informatique banalisée comme l'IaaS ou le réseau en tant que service", a déclaré Nag. "Par conséquent, ils sont généralement plus chers, ce qui alimente la croissance des dépenses."

Le SaaS reste le plus grand segment du marché des services de cloud public, avec des prévisions de 176,6 milliards de dollars de dépenses pour les utilisateurs finaux en 2022. Gartner s'attend à une évolution constante de ce segment, les entreprises empruntant de multiples voies pour commercialiser le SaaS, par exemple via des places de marché dans le cloud, et continuant à décomposer les applications monolithiques plus importantes en éléments composables pour des processus DevOps plus efficaces.

Les technologies émergentes de l'informatique en cloud, telles que l'informatique de périphérie hyperscale et les services d'accès sécurisé de périphérie (SASE), perturbent les marchés adjacents et forment de nouvelles catégories de produits, créant ainsi des flux de revenus supplémentaires pour les fournisseurs de cloud public.

"Sous l'impulsion de la maturation des services cloud de base, l'axe de différenciation se déplace progressivement vers des capacités susceptibles de perturber directement les activités numériques et les opérations dans les entreprises", a déclaré Nag. "Les services de cloud public sont devenus si intégraux que les fournisseurs sont désormais contraints de relever des défis sociaux et politiques, tels que la durabilité et la souveraineté des données".

"Les responsables informatiques qui considèrent le cloud comme un catalyseur plutôt qu'un état final seront les plus performants dans leurs parcours de transformation numérique", a déclaré Nag. "Les organisations qui combinent le cloud avec d'autres technologies adjacentes et émergentes s'en sortiront encore mieux."

Source : Gartner

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi :

Gartner : Les revenus mondiaux du cloud s'élèveront à 474 milliards de dollars en 2022, contre 408 milliards de dollars en 2021, le cloud sera la pièce maîtresse des nouvelles expériences numériques

Les dépenses en infrastructures cloud ont augmenté de 6,6 % en glissement annuel au troisième trimestre 2021, pour atteindre 18,6 milliards de dollars, selon IDC

51 % des dépenses informatiques des entreprises dans les principaux segments du marché passeront au cloud d'ici 2025, réduisant les opportunités de marché pour les fournisseurs

Les dépenses en infrastructures de cloud computing ont augmenté de 13,5 % en glissement annuel au quatrième trimestre 2021, pour atteindre 21,1 milliards de dollars, selon IDC

Les dépenses mondiales en services de cloud ont atteint 53,5 milliards de dollars au quatrième trimestre 2021, une augmentation de 34 % par rapport à la même période de l'année précédente