DevOps : Perforce annonce l'acquisition de Puppet, l'un des pionniers de « l'infrastructure en tant que code »,
et rappelle que 80 % des plus grandes organisations technologiques utilisent Puppet

Perforce, un fournisseur de solutions pour les équipes d'entreprise nécessitant productivité, visibilité et évolutivité tout au long du cycle de développement a annoncé avoir signé un accord définitif pour acquérir Puppet, une plateforme logicielle d'automatisation d'infrastructure qui permet aux utilisateurs de fournir, mettre à jour, surveiller et sécuriser des logiciels sur des machines physiques et virtuelles.

En augmentant la productivité, en éliminant les erreurs, en améliorant la sécurité et en accélérant la livraison de logiciels pour les équipes DevOps, les solutions de Puppet accompagnent les clients dans leurs parcours de transformation numérique. Puppet a été l'un des premiers développeurs de ce que l'on appelle maintenant « l'infrastructure en tant que code ». Plus de 40 000 organisations ont bénéficié des solutions open source et commerciales de Puppet, car la technologie d'automatisation de l'infrastructure de la société fournit des solutions pour renforcer la posture de sécurité, la conformité et la résilience de ses clients au-delà du centre de données vers le cloud.


Perforce, un fabricant de logiciels DevOps basé au Minnesota, a annoncé lundi l'acquisition de Puppet, un fabricant d'outils de gestion de configuration basé dans l'Oregon, pour un montant non divulgué. Puppet avait prévu une entrée en bourse en 2021 et a annoncé des ajouts à la direction pour aider à ce que cela se produise en novembre 2020 :

« Nous avons eu une année passionnante ici chez Puppet, et bien que ce ne soit pas l'année à laquelle nous aurions pu nous attendre, je suis encouragée et inspirée chaque jour par la résilience de notre équipe, notre engagement les uns envers les autres et notre volonté d'aider les clients à naviguer à travers tant d'incertitudes et de changements.

« S'appuyant sur nos bases solides, de nouvelles embauches au niveau de la direction et dans l'ensemble de l'entreprise ont remis l'innovation au premier plan, cristallisé notre stratégie pour un monde de plus en plus hybride et multicloud, et concentré nos efforts commerciaux sur les entreprises clientes et les grandes organisations gouvernementales. Notre travail s'étend désormais de l'élimination du travail écrasant à la démocratisation de l'innovation numérique de manière sûre et fiable à grande échelle. Nous y parvenons grâce à la fourniture puissante d'une automatisation d'infrastructure intelligente, exploitable et évolutive avec des solutions spécialement conçues pour résoudre les principaux défis commerciaux tels que la conformité continue, l'automatisation du cloud et le libre-service. Cette extension de notre proposition de valeur positionne bien Puppet pour une croissance accélérée en tant qu'innovateur axé sur le client et leader du marché de l'automatisation des infrastructures pour l'entreprise.

« Alors que nous nous tournons vers l'avenir, nous reconnaissons les défis et les opportunités auxquels nos clients sont confrontés alors qu'ils doivent accélérer leurs efforts de numérisation. Nous nous engageons à les habiliter dans ce voyage grâce à l'expansion de nos offres et à l'annonce que nous commençons sur la voie d'une introduction en bourse. Il s'agit d'une étape majeure dans l'histoire de notre entreprise et je suis ravie de diriger une équipe aussi dévouée et talentueuse pendant cette période passionnante.

« Aujourd'hui, je suis fière d'annoncer que deux leaders exceptionnels rejoignent la famille Puppet en tant qu'administrateurs du conseil d'administration alors que nous poursuivons ce voyage : Michael Day, PDG de Topa Insurance Group, et Mark Hill, directeur du numérique et de l'information chez CSL Behring. Tous deux sont des cadres supérieurs accomplis avec des décennies d'expérience en entreprise dans la mise à l'échelle d'entreprises et joueront un rôle clef dans la conduite de Puppet sur la voie de l'introduction en bourse et au-delà ».

Un changement de cap

Finir par être racheté par Perforce ressemble à un Plan B, bien que la PDG Yvonne Wassenaar fait paraître ce changement de cap comme s'il a toujours été la destination :

« Quand j'ai commencé chez Puppet il y a trois ans, j'ai vu une entreprise avec une clientèle énorme, une communauté open source active, une réputation incroyable, des produits qui résolvaient certains des problèmes les plus difficiles dans l'espace des opérations et une équipe passionnée qui avait des valeurs profondes et était motivée par des objectifs à atteindre, deux éléments qui sont au cœur de mon travail de leader.

« Au fil des ans, j'ai inventé l'expression "innovation ouverte et sans peur" lorsque j'ai parlé de Puppet et de notre mission parce que c'est ce que nous faisons. Nous permettons aux clients d'évoluer rapidement en limitant les risques (sans crainte), de manière ouverte (pas seulement avec l'open source, mais avec des API ouvertes et en mettant l'accent sur l'interopérabilité) afin qu'ils puissent innover et garder une longueur d'avance sur la concurrence. Mes années en tant que CIO m'ont appris que la tranquillité d'esprit est essentielle lorsque vous maintenez certaines des applications les plus critiques au monde, et c'est une chose que Puppet offre encore et encore.

« En tant que leader de Puppet, mon travail a été de tenir notre promesse d'amener nos clients là où ils se trouvent là où ils doivent être. Une livraison efficace exigeait que Puppet garde une longueur d'avance sur les tendances à la hausse qui ont un impact sur les équipes d'infrastructure et d'exploitation, et sur le marché DevOps plus large en général. Ce n'était pas une tâche facile dans un monde si rapidement et profondément changé par la pandémie. Pour rester au top, Puppet devait se déplacer dans de nouveaux domaines pour étendre notre proposition de valeur dans des environnements de plus en plus hybrides tout en offrant une valeur commerciale plus prescriptive aux clients des zones adjacentes. Notre réponse ? De nouvelles offres innovantes pour nos clients, notamment la livraison continue pour Puppet Enterprise, Puppet Comply, les modules d'application de la conformité Puppet et Relay (automatisation du flux de travail facile à utiliser pour les opérations d'infrastructure cloud).

« Nos efforts collectifs ont généré plus de 100 millions de dollars de revenus annuels récurrents et les clients que nous servons comptent parmi les organisations les plus impressionnantes de la planète. Je suis fière de nos réalisations, et pourtant, lorsque j'ai sondé le marché, il est devenu clair que nous ne faisons qu'effleurer la surface de ce que nos clients veulent et ont besoin. Les clients doivent migrer vers le cloud à un rythme effréné et ils se noient sous une mer d'outils DevOps. Ce dont ils ont besoin, ce n'est pas d'une pléthore de fournisseurs d'outils, mais d'un partenaire de plateforme stratégique qui peut leur offrir l'étendue et la profondeur des solutions DevOps essentielles pour gagner sur les marchés en évolution rapide sur lesquels ils évoluent.

« Ce qui a commencé comme un voyage pour répondre aux besoins de nos clients grâce à un investissement accru dans Puppet est devenu une opportunité incontournable d'unir nos forces avec Perforce Software. La mission de Perforce est d'aider les équipes technologiques à résoudre les problèmes les plus difficiles de DevOps, afin que rien ne bloque l'innovation. Semblable à Puppet, Perforce a une clientèle incroyable et est un leader DevOps de confiance offrant une création et une planification numériques, des outils de productivité pour les développeurs, ainsi que des tests et une qualité automatisés.

« Le lien manquant ? Le sweet spot de Puppet : l'infrastructure en tant que code.

« Mais une bonne adéquation technologique ne suffit pas pour faire un bon mariage. Ayant réalisé plus de 15 acquisitions au cours de ma carrière, le succès nécessite un alignement de la vision et des valeurs et nous avons cela à la pelle. Puppet et Perforce se concentrent tous deux sur un service client exceptionnel, un leadership ouvert et transformationnel et une culture axée sur les personnes qui permet aux membres de l'équipe de faire de leur mieux au sein d'une communauté qui se soucie de lui.

« Il fut un temps où beaucoup d'entre nous, moi y compris, pensaient que Puppet serait l'une des plus grandes introductions en bourse dans le nord-ouest du Pacifique. Et pour une entreprise de notre taille, nous avons toujours été au-dessus de notre poids. Luke Kanies, le fondateur de Puppet, était l'un des créateurs originaux du mouvement DevOps. Avec notre rapport emblématique sur l'état de DevOps qui a été produit pendant une décennie, Puppet a massivement influencé non seulement notre part du marché DevOps, mais DevOps dans son ensemble. DevOps n'en serait pas là aujourd'hui sans Puppet. Mais ce qui compte à long terme, ce ne sont pas les jalons financiers qui alimentent la croissance d'une entreprise. Ce qui compte à long terme, c'est que nous continuions à donner à nos clients les moyens d'être des leaders sur leurs marchés et que nous offrons aux membres de notre équipe certaines des meilleures années de leur carrière. C'est ce que nous avons le potentiel de faire avec Perforce d'une manière que nous n'aurions pas pu faire par nous-mêmes ».

La perspective du fondateur de Puppet

De même, Luke Kanies, fondateur et président exécutif de Puppet, a présenté le regroupement d'entreprises comme un résultat positif tout en laissant entendre qu'il aurait peut-être préféré voir Puppet faire une introduction en bourse.

« Je ne suis franchement pas un grand fan des acquisitions », a-t-il déclaré via Twitter. « Trop de sociétés dans notre monde sont déjà trop grandes. Mais c'était le meilleur résultat pour Puppet et ses gens. Perforce sera une grande maison, et nous les aiderons autant qu'ils nous aideront ».

Nom : luke.png
Affichages : 9386
Taille : 25,6 Ko

Kanies a ajouté que, qu'il le veuille ou non, DevOps a changé depuis la création de Puppet en 2005 :

« Les entreprises recherchent une solution complète, plutôt que de vouloir intégrer les meilleurs fournisseurs individuels », a-t-il déclaré. « Et le monde évolue de bien d'autres manières, que nous n'avons pas toutes bien réussi à suivre ».

Nom : ka.png
Affichages : 940
Taille : 27,1 Ko

L'acquisition de Puppet ne laisse que quelques fabricants autonomes de logiciels de gestion de configuration, comme CFEngine, toujours en activité. Ansible a été racheté par Red Hat en 2015. Chef a été racheté par Progress Software en 2020. Et Saltstack a été racheté par VMware en 2020. HashiCorp, quant à lui, avec ses outils de gestion de configuration Terraform et Vagrant, a réussi à entrer en bourse.

Le commentaire de Perforce

Mark Ties, PDG de Perforce, a décrit le rapprochement comme un moyen d'étendre les produits de Perforce en offrant de nouvelles fonctionnalités aux équipes DevOps.

« Avec Puppet, nous fournirons à nos clients un accès à un portefeuille de produits qui leur permettra de stimuler l'innovation à l'échelle mondiale », a déclaré Ties dans un communiqué. « Nous sommes impatients d'accueillir l'équipe Puppet et de continuer à offrir le niveau de support client, de services et de communauté que Puppet a établi sur le marché ».

La déclaration de Perforce indique que la société combinée se concentrera sur l'automatisation des logiciels pour les entreprises clientes, dont 40 des Fortune 50. La société note qu'à la fin de 2021, 85 % des plus grandes banques du monde et 80 % des plus grandes organisations technologiques utilisent Puppet.

Le message de Wassenaar fournit une section FAQ qui explique que l'accord ajoutera les 500 employés de Puppet à l'effectif actuel de 1 200 personnes de Perforce.

Sources : Luke Kanies (1, 2), Puppet (1, 2), Perforce

Et vous ?

Que pensez-vous de l'infrastructure en tant que code ?
Utilisez-vous une plateforme de ce type ? Laquelle ?
Que pensez-vous du DevOps en général ?
Avez-vous déjà entendu parler de Puppet ? De Perforce ?
Que pensez-vous de ce rachat ?