IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1301
    Membre éclairé
    Profil pro
    Inscrit en
    Avril 2008
    Messages
    467
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : Avril 2008
    Messages : 467
    Points : 681
    Points
    681
    Par défaut
    Je parie qu'il va publier l'algo... mais sans les valeurs de la BD qui permettent de mettre en avant (ou pas) les #tag

  2. #1302
    Membre expert
    Homme Profil pro
    ingénieur qualité
    Inscrit en
    Mars 2015
    Messages
    1 072
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : ingénieur qualité
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : Mars 2015
    Messages : 1 072
    Points : 3 281
    Points
    3 281
    Par défaut
    My best bet : l'algo sera publié dans 1 mois ou 2.
    Depuis mercredi des devs sont en sueur pour rendre cet algo publiable.
    Il seront licencié semaine prochaine ou juste après la publication pour inefficacité via un Tweet qui apparaitra bien en tête de leurs recommandations... (Merci patron)
    Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
    Que pensez-vous du fait de proposer en open source l'algorithme responsable des recommandations sur Twitter ?
    De prime à bord je penses qu'elle est bonne mais je craint surtout qu'elle soit parfaitement inutile.
    Qu'entend-il par l'algo?
    L'algorithme seul n'a probablement pas de sens, il se cache probablement des paramètres qui sont pilotés par d'autres algo.
    Donc s'il ne donne pas tout ça ne sert à rien.
    Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
    Selon vous, Elon Musk est-il sérieux ou non ?
    Je penses que Musk est toujours sérieux (ou presque).
    Mais qu'assez vite il se confronte à la réalité technique et se rend compte que ces déclarations "sérieuses" deviennent de divagations.
    Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
    Quels sont les avantages et les inconvénients de la publication en open source d'un tel algorithme ?

  3. #1303
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Madmac
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    Juin 2004
    Messages
    1 684
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : Alimentation

    Informations forums :
    Inscription : Juin 2004
    Messages : 1 684
    Points : 1 353
    Points
    1 353
    Billets dans le blog
    7
    Par défaut
    Citation Envoyé par totozor Voir le message
    Parce qu'entre 12 ans et 51 ans il s'est déroulé bien assez de temps pour perdre de la compétence.
    C'est probablement le cas. Mais lire et comprendre du code après avoir appris la programmation est beaucoup plus simple que de l'écrire. Et le degré de compréhension du code également un indicateur de la qualité de la documentation à l'intérieur du code.

  4. #1304
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    Mars 2013
    Messages
    8 299
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : Mars 2013
    Messages : 8 299
    Points : 194 772
    Points
    194 772
    Par défaut Twitter procède à une autre vague de licenciement. Elon Musk promet des récompenses en actions
    Twitter licencie environ 200 employés. Elon Musk promet des récompenses en actions « très importantes » basées sur la performance
    pour booster les troupes restantes

    Elon Musk a envoyé un e-mail à ses employés restants sur Twitter lundi matin pour leur dire qu'après une nouvelle série de licenciements soudains au cours du week-end, ceux qui restent recevront des récompenses en actions basées sur la performance « très importantes » le 24 mars, selon une note interne. Dans la même note, il explique que cette dernière série de licenciements de l'entreprise est « une refonte organisationnelle difficile axée sur l'amélioration de l'exécution future ».

    Twitter aurait licencié environ 200 autres employés, soit environ 10 % de ses effectifs.

    L'entreprise a subi des changements spectaculaires depuis son acquisition par Elon Musk pour 44 milliards de dollars. Peu de temps après que le milliardaire a pris ses fonctions de PDG, les 7 500 employés de Twitter ont été réduits de plus de 50 % en novembre. Des équipes entières de plusieurs départements ont été licenciées, y compris celles qui s'occupaient de l'éthique de l'apprentissage automatique, de la modération du contenu, des communications, etc.

    Depuis la prise de contrôle de Twitter par Elon Musk le 27 octobre 2022, de nombreux changements ont été apportés à la plateforme. Si certains ont été acceptés à bras ouverts, d'autres ne l'ont pas été. De nombreux employés ont été mis à la porte et la plateforme a rétabli des comptes controversés et suspendus depuis longtemps. Elon Musk a également apporté des modifications concernant les licenciements d'employés, mais les annonceurs ont vraiment donné du fil à retordre au milliardaire.

    La difficulté de garder les annonceurs dans la barque était anticipée. Juste avant l'édition 2022 des NewFronts qui ont eu lieu en mai, Twitter a reconnu dans un dossier déposé auprès de la SEC que son activité publicitaire principale pourrait désormais être menacée à la suite du rachat d'Elon Musk, en plus de l'embauche et de la rétention des employés. Alors que la vision d'Elon Musk pour Twitter est celle d'une plateforme plus axée sur la liberté d'expression, il n'a pas offert d'assurance à la base d'annonceurs de Twitter que Twitter restera « sans danger pour les marques » après l'acquisition. Dans la mesure où il a clarifié sa vision, Musk a seulement déclaré qu'il pensait que tout discours non jugé illégal par un gouvernement serait bientôt autorisé sur Twitter.

    Les analystes notaient déjà qu'apporter une touche plus légère aux politiques de modération de contenu existantes de Twitter inquiétait les annonceurs, car elle pourrait permettre à davantage d'intimidation, de discours violents, de discours de haine, de désinformation et d'autres contenus abusifs de gagner du terrain. Et s'il y a quelque chose que les annonceurs n'aiment pas, c'est que leur entreprise soit promue aux côtés d'un contenu qui divise et est haineux.

    Les annonceurs pourraient alors simplement décider qu'atteindre la petite base d'utilisateurs de Twitter (du moins en comparaison avec les grandes enseignes de médias sociaux comme Meta et TikTok) n'en vaut pas le risque. Twitter avait terminé son trimestre précédent avec 229 millions d'utilisateurs actifs quotidiens monétisables ; Facebook comptait à lui seul 1,96 milliard d'utilisateurs actifs quotidiens.

    Sans surprise, en moins d'un mois, 50 des 100 plus gros annonceurs de Twitter ont indiqué qu'il n'allait plus faire de la publicité sur Twitter, certains ne l'ont pas notifié et ont simplement cessé de le faire. Ces annonceurs ont représenté près de 2 milliards de dollars de dépenses sur la plateforme depuis 2020 et plus de 750 millions de dollars de publicité rien qu'en 2022.

    En plus des annonceurs qui ont apparemment arrêté toute publicité sur Twitter à partir du 21 novembre, il y a sept autres annonceurs qui ont ralenti le rythme de leur publicité sur la plateforme à presque rien en novembre 2022. Depuis 2020, ces sept annonceurs ont représenté plus de 255 millions de dollars de dépenses sur Twitter et près de 118 millions de dollars de publicité en 2022.

    En novembre, un mois après la prise de pouvoir de Musk, les agences de publicité d'entreprise mondiales ont recommandé à bon nombre de leurs plus gros clients de suspendre leurs dépenses pour les publicités Twitter, y compris Omnicom Media (une agence représentant de grands noms comme Apple, Mercedes-Benz et McDonald's). D'autres marques, comme Volkswagen, General Motors et General Mills, ont également suspendu toutes les dépenses publicitaires sur Twitter. Les particuliers et les entreprises laissent leurs comptes derrière eux, comme Playbill, bien-aimé de Broadway.

    Dans une séance de questions-réponses sur Twitter Spaces le 9 novembre, Musk a éludé les inquiétudes des annonceurs méfiants, insistant sur le fait que rien de « mauvais » ne salirait les publicités des grandes marques et que la publicité aurait accru la pertinence pour les utilisateurs. « Nous travaillons tous dur pour nous assurer qu'il n'y a pas de mauvaises choses juste à côté d'une publicité », a déclaré Musk.

    Cette ligne de pensée, évidemment, n'a pas été entièrement couronnée de succès. Et l'échec du déploiement de la coche bleue « démocratisée » de Twitter a eu un impact encore plus important sur les images de marque, car les comptes usurpés ont fait des ravages sur la présence des entreprises sur les réseaux sociaux et leur classement boursier.

    Pour ceux qui sont intéressés, voici la liste de novembre 2022 des annonceurs qui ont quitté Twitter. Un astérisque indique qu'une entreprise a publié une déclaration ou a été publiquement signalée comme ayant arrêté ses publicités sur Twitter et confirmée par la suite. Sinon, les entreprises identifiées sur cette liste sont des « abandonneurs silencieux », sur la base d'une analyse des données de Pathmatics. Ces entreprises faisaient auparavant de la publicité sur Twitter, mais se sont ensuite arrêtées pendant une longue période à la suite de sensibilisations directes, de controverses et d'avertissements d'acheteurs de médias.

    Abbott Laboratories
    Allstate Corporation
    AMC Networks
    American Express Company
    AT&T
    Big Heart Petcare
    BlackRock, Inc.
    BlueTriton Brands, Inc.
    Boston Beer Company
    CA Lottery (California State Lottery)
    CenturyLink (Lumen Technologies, Inc.)
    Chanel
    Chevrolet*
    Chipotle Mexican Grill, Inc.*
    Citigroup, Inc.
    CNN
    Dell
    Diageo
    DirecTV
    Discover Financial Services
    Fidelity
    First National Realty Partners
    Ford*
    Heineken N.V.
    Hewlett-Packard (HP)
    Hilton Worldwide
    Inspire Brands, Inc.
    Jeep*
    Kellogg Company
    Kohl's Department Stores, Inc.
    Kyndryl*
    LinkedIn Corporation
    MailChimp (The Rocket Science Group)
    Marriott International, Inc.
    Mars Petcare
    Mars, Incorporated
    Merck & Co. (Merck Sharp & Dohme MSD)*
    Meta Platforms, Inc. (formerly Facebook, Inc.)
    MoneyWise (Wise Publishing, Inc.)
    Nestle
    Novartis AG*
    Pernod Ricard
    PlayPass
    The Coca-Cola Company
    The Kraft Heinz Company
    Tire Rack
    Verizon
    Wells Fargo
    Whole Foods Market IP
    Yum! Brands


    En parallèle, l'entreprise a lancé un service d'abonnement à partir de 8 $ par mois, attirant les utilisateurs intéressés par une coche bleue sur leur compte, plus de visibilité sur les chronologies des gens, moins de publicités et quelques autres fonctionnalités spéciales.

    Twitter n'a guère été rentable et est maintenant aux prises avec des dettes et des paiements d'intérêts incroyables après cette prise de contrôle de quarante-quatre milliards de dollars*; Musk aura du mal à redresser la société alors que la publicité, sa principale source de revenus, continue de diminuer.

    Nom : elon.png
Affichages : 2624
Taille : 204,0 Ko

    Une autre série de licenciements

    « La semaine dernière, nous avons achevé une refonte organisationnelle difficile axée sur l'amélioration de l'exécution future, en utilisant autant de commentaires que nous pouvions recueillir de l'ensemble de l'entreprise », a écrit Musk. « Ceux qui restent sont très appréciés par ceux qui les entourent ».

    La courte note de service, intitulée « Performance Awards », est la première communication de Musk aux employés de Twitter depuis qu'il a licencié des centaines d'autres d'entre eux, dont plusieurs loyalistes seniors et presque toute l'équipe produit sans avertissement au cours du week-end.

    Cette dernière série de suppressions d'emplois a réduit ses effectifs à environ 2 000 employés, selon le New York Times.

    Certains travailleurs ont apparemment réalisé que la partie était terminée pour eux lorsqu'ils ont été déconnectés des comptes de messagerie professionnels, des ordinateurs portables et d'autres applications au cours du week-end. Même l'équipe d'infrastructure de monétisation supervisant les flux de revenus de Twitter a été touchée par les suppressions d'emplois, passant de 30 personnes à huit.

    Les rumeurs des derniers licenciements ont commencé lorsqu'il a été rapporté que la chef de produit Twitter, Esther Crawford, qui dirigeait le service d'abonnement Blue et la plateforme de paiement à venir, avait été licenciée ou avait autrement quitté l'entreprise.

    Après plusieurs séries de réduction d'effectifs et après avoir exigé que les employés soient « extrêmement hardcore », Musk n'a pas encore partagé de détails sur la façon dont il compensera les récompenses en actions qui ont disparu lorsqu'il a privatisé Twitter. Dans de précédents commentaires internes, il a fait allusion au système qu'il a mis en place chez SpaceX pour permettre aux employés de vendre régulièrement les actions de l'entreprise aux investisseurs intéressés. Compte tenu de la situation financière difficile de Twitter par rapport à SpaceX, on ne sait pas quel sera l'appétit pour son action à court terme.

    Pendant ce temps, Musk a rendu difficile pour les personnes qui travaillent chez Twitter de connaître toute l'étendue de ses réductions du personnel. L'annuaire interne de l'entreprise est hors ligne depuis sa prise de fonction. La semaine dernière, Musk a interdit aux employés d'utiliser le Slack de l'entreprise. Après avoir désactivé Slack, Musk a également désactivé Google Chat pour les e-mails professionnels sans explication (une décision qui, selon les employés, visait désormais à contrecarrer la communication interne pendant les licenciements).

    Source : New York Times

    Et vous ?

    Que pensez-vous des décisions d'Elon Musk ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  5. #1305
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Dirigeant
    Inscrit en
    Juin 2016
    Messages
    3 160
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Dirigeant
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : Juin 2016
    Messages : 3 160
    Points : 66 246
    Points
    66 246
    Par défaut Twitter aurait apparemment fermé son instance Slack interne et les employés travailleraient à peine désormais
    Twitter aurait apparemment fermé son instance Slack interne et les employés travailleraient à peine désormais
    certains employés affirment que "le personnel navigue en eaux troubles depuis peu"

    Twitter semble avoir récemment désactivé son système de communication interne Slack, laissant les employés perplexes et désemparés. Cette décision aurait empêché les employés de travailler pendant toute la journée du mercredi 22 février, car ils étaient soudainement incapables de communiquer. Le problème serait toujours en cours. Certains employés ont publié sur l'application de chat anonyme Blind que Twitter avait cessé de payer ses factures à Slack. D'autres rapports indiquent que, outre Slack, les employés ont également perdu l'accès à Jira, un logiciel de suivi qui permet aux ingénieurs d'envoyer du code et de suivre l'évolution des nouvelles fonctionnalités.

    Des commentaires anonymes de plusieurs employés de Twitter suggèrent qu'après la dernière vague de licenciements, l'entreprise semble naviguer en eaux troubles. La société est en proie à des pannes logicielles soudaines et un autre effort de transparence douteux a laissé les employés restants de l'entreprise plus désemparés que d'habitude. La semaine dernière, notamment le mercredi, les employés de Twitter ont eu droit à l'équivalent technologique d'un jour de neige. L'instance Slack interne de Twitter était hors service, les employés ne pouvaient plus communiquer et des responsables leur ont dit que la panne était liée à une "maintenance de routine".

    Le même jour, Jira, un outil que la société utilise pour suivre l'avancement des mises à jour des fonctionnalités et la conformité aux réglementations, aurait également cessé de fonctionner. Sans moyen de discuter et sans code à envoyer, la plupart des ingénieurs ont pris un jour de congé et d'autres deux jours. L'accès à Jira aurait été rétabli le lendemain, mais pas Slack. Il s'est avéré que Slack n'était pas en panne à cause d'une maintenance de routine. « Il n'existe pas de maintenance de routine. C'est des conneries », aurait déclaré un employé de Slack Platformer. Selon cet employé, Slack ferme rarement ses services pour des raisons de maintenance.

    Nom : Screenshot_2023-02-15 Elon Musk says end-2023 'good timing' to find new Twitter head.png
Affichages : 6160
Taille : 232,2 Ko

    Dans ce domaine comme dans beaucoup d'autres, Twitter n'aurait pas payé sa facture à Slack. Cependant, des sources rapportent que ce n'est pas non plus la raison pour laquelle Slack est tombé en panne. Cela suggère tout simplement que quelqu'un chez Twitter a manuellement coupé l'accès. Platformer n'a pas été en mesure de connaître la raison avant la publication de son rapport sur l'incident, mais ce geste suggère que Musk s'est peut-être retourné contre l'application de communication, ou du moins qu'il veut voir si Twitter peut fonctionner sans Slack et les dépenses qui y sont associées. Une autre de mesure de Musk pour réduire les coûts ?

    Il est difficile de répondre à la question pour le moment. Sur Blind, l'application de discussion anonyme sur le lieu de travail, la disparition de ces outils essentiels a été accueillie avec un mélange d'incrédulité, de frustration et (dans une moindre mesure) de jubilation. « Nous n'avons pas payé notre facture pour l'abonnement à Slack. Maintenant, tout le monde travaille à peine. On ne sait plus où donner de la tête », a écrit un employé de Twitter. Un autre employé a qualifié la fermeture de Slack de "goutte d'eau qui fait déborder le vase". « Bizarrement, c'est la désactivation de Slack qui m'a poussé à enfin commencer à postuler pour sortir », a-t-il écrit.

    Selon le rapport de Platformer, alors que certains employés ont décidé de prendre un ou deux jours de congés lorsque la panne est survenue, d'autres ont communiqué par courriel afin de poursuivre leur travail. Pour les employés de Twitter, Slack est plus qu'un moyen d'envoyer des messages à leurs collègues : c'est aussi une réserve de mémoire institutionnelle, conservée dans des documents sur lesquels les travailleurs doivent de plus en plus compter depuis que Musk a purgé des milliers d'employés depuis son arrivée aux commandes. Si la mise hors service de Slack est définitive, cela pourrait bouleverser davantage le travail des ingénieurs de Twitter.

    « Après le départ de tout le monde, je n'avais personne à qui poser des questions quand j'étais coincé. J'avais l'habitude de rechercher les messages d'erreur sur Slack et j'obtenais de l'aide 99 % du temps », a écrit sur Blind un employé de Twitter qui est resté après la première série de licenciements. Selon les experts, il n'y a jamais de bon moment pour qu'une entreprise perde sa principale infrastructure de communication. Toutefois, la perte de Slack risque d'être particulièrement stressante pour les employés qui travaillent sur la dernière grande idée de Musk : la publication en open source de l'algorithme qui classe les tweets dans le fil d'actualité.

    Musk a annoncé que Twitter prévoit d'ouvrir son algorithme cette semaine. « Préparez-vous à être déçu au début lorsque notre algorithme sera mis en open source la semaine prochaine, mais il s'améliorera rapidement », a-t-il écrit sur Twitter. Cependant, les critiques estiment qu'il n'est pas certain que Twitter respecte l'échéance. Musk semble annoncer une nouvelle chose à venir "la semaine prochaine" tout le temps, et souvent ces échéances passent et la fonctionnalité qui était censée arriver n'est plus jamais entendue. (Vous vous souvenez du conseil de modération du contenu ? Ou la possibilité pour les créateurs de faire payer les vidéos).

    Un autre des projets en cours de Musk consiste à améliorer les performances de Twitter. En décembre, Musk a fait état de progrès. « Des changements significatifs de l'architecture du serveur dorsal ont été déployés. Twitter devrait être plus rapide », a-t-il tweeté le 28 décembre. Des données indiquent que Twitter s'est lentement dégradé depuis ce mois-là, lorsqu'il a fermé son centre de données de Sacramento. L'information provient de Singlepane, une startup dont l'outil mesure les problèmes de latence à l'aide de signaux externes ; l'entreprise a surveillé activement ce qu'elle décrit comme une dégradation de la qualité de service de Twitter.

    D'après les données de l'entreprise, Twitter a constaté une augmentation de la latence - le temps qui s'écoule entre le moment où l'on effectue une action telle que l'actualisation de la chronologie et celui où l'on voit les nouveaux tweets s'afficher dans son flux - pendant les périodes où le nombre de personnes utilisant le service est plus élevé. Singlepane a constaté des pics de latence pendant le spectacle de la mi-temps du Super Bowl, par exemple, et à la suite du récent tremblement de terre en Turquie. Les ingénieurs de Twitter auraient affirmé à ces certaines sources que ces données correspondent à ce qu'ils constatent en interne.

    Mais il n'y a pas que les grands événements extérieurs qui peuvent ralentir la plateforme ou la rendre moins stable. Lorsqu'un utilisateur rend son compte privé, les systèmes de Twitter doivent passer en revue tous les tweets de l'historique du compte et les marquer comme privés, avant de les rendre visibles aux personnes qui suivent le compte privé. Cela peut représenter une demande importante de données pour un compte important, comme celui d'Elon Musk, par exemple.

    Les données de Singlepane montrent que Twitter a connu d'importants problèmes de latence lorsque Musk a rendu son compte privé début février, dans le cadre de ses efforts pour comprendre pourquoi moins de personnes aimaient ses tweets dernièrement. (Il a trouvé une solution distincte à ce problème quelques jours plus tard). En plus de toutes les autres nouvelles, certaines parties de l'Asie auraient connu une panne de Twitter d'environ 20 minutes la semaine dernière.

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?

    Voir aussi

    Elon Musk indique que l'algorithme de recommandations de Twitter pourrait être publié en open source « la semaine prochaine », après avoir soutenu l'idée pendant des mois

    Twitter récompense le personnel fidèle en licenciant 200 d'entre eux. Elon Musk promet aux rescapés des récompenses en actions « très importantes » basées sur la performance

    Twitter devient la première plateforme de médias sociaux à autoriser les publicités pour le cannabis
    Aux États-Unis


    La fin de l'année 2023 est le bon moment pour trouver un nouveau PDG pour Twitter, d'après Elon Musk qui en est l'actuel directeur général
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  6. #1306
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    Mars 2013
    Messages
    8 299
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : Mars 2013
    Messages : 8 299
    Points : 194 772
    Points
    194 772
    Par défaut Twitter n'est plus un espace sûr contre la cyberintimidation, selon un rapport citant des initiés
    Twitter n'est plus un espace sûr contre la cyberintimidation, selon le rapport intitulé « Twitter ne peut plus vous protéger des trolls »
    qui cite des employés de l'entreprise

    Une enquête menée par la BBC a suggéré que le Twitter du chef de Tesla, Elon Musk, n'est plus un espace sûr contre la cyberintimidation. Le rapport intitulé « Twitter ne peut plus vous protéger des trolls » cite des employés du site de microblogging qui confirment que le programme d'Elon Musk visant à rentabiliser l'entreprise de médias sociaux et à défendre la liberté d'expression a peut-être été contre-productif pour les utilisateurs.

    Fin février 2023, Elon Musk a envoyé un e-mail à ses employés restants sur Twitter lundi matin pour leur dire qu'après une nouvelle série de licenciements soudains au cours du week-end, ceux qui restent recevront des récompenses en actions basées sur la performance « très importante » le 24 mars, selon une note interne. Dans la même note, il explique que cette dernière série de licenciements de l'entreprise est « une refonte organisationnelle difficile axée sur l'amélioration de l'exécution future ».

    Twitter aurait licencié environ 200 autres employés, soit environ 10 % de ses effectifs.

    « La semaine dernière, nous avons achevé une refonte organisationnelle difficile axée sur l'amélioration de l'exécution future, en utilisant autant de commentaires que nous pouvions recueillir de l'ensemble de l'entreprise », a écrit Musk. « Ceux qui restent sont très appréciés par ceux qui les entourent ».

    La courte note de service, intitulée « Performance Awards », est la première communication de Musk aux employés de Twitter depuis qu'il a licencié des centaines d'autres d'entre eux, dont plusieurs loyalistes seniors et presque toute l'équipe produit sans avertissement au cours du week-end.

    Cette dernière série de suppressions d'emplois a réduit ses effectifs à environ 2 000 employés, selon le New York Times.

    Certains travailleurs ont apparemment réalisé que la partie était terminée pour eux lorsqu'ils ont été déconnectés des comptes de messagerie professionnels, des ordinateurs portables et d'autres applications au cours du week-end. Même l'équipe d'infrastructure de monétisation supervisant les flux de revenus de Twitter a été touchée par les suppressions d'emplois, passant de 30 personnes à huit.

    Les rumeurs des derniers licenciements ont commencé lorsqu'il a été rapporté que la chef de produit Twitter, Esther Crawford, qui dirigeait le service d'abonnement Blue et la plateforme de paiement à venir, avait été licenciée ou avait autrement quitté l'entreprise.

    Après plusieurs séries de réduction d'effectifs et après avoir exigé que les employés soient « extrêmement hardcore », Musk n'a pas encore partagé de détails sur la façon dont il compensera les récompenses en actions qui ont disparu lorsqu'il a privatisé Twitter. Dans de précédents commentaires internes, il a fait allusion au système qu'il a mis en place chez SpaceX pour permettre aux employés de vendre régulièrement les actions de l'entreprise aux investisseurs intéressés. Compte tenu de la situation financière difficile de Twitter par rapport à SpaceX, on ne sait pas quel sera l'appétit pour son action à court terme.

    Pendant ce temps, Musk a rendu difficile pour les personnes qui travaillent chez Twitter de connaître toute l'étendue de ses réductions du personnel. L'annuaire interne de l'entreprise est hors ligne depuis sa prise de fonction. La semaine dernière, Musk a interdit aux employés d'utiliser le Slack de l'entreprise. Après avoir désactivé Slack, Musk a également désactivé Google Chat pour les e-mails professionnels sans explication (une décision qui, selon les employés, visait désormais à contrecarrer la communication interne pendant les licenciements).

    Moins de bras, moins de travail fourni

    Des initiés de Twitter ont déclaré à la BBC que la société n'est plus en mesure de protéger les utilisateurs contre le trolling, la désinformation coordonnée par l'État et l'exploitation sexuelle des enfants, à la suite de licenciements et de changements sous le propriétaire Elon Musk.

    Des données académiques exclusives et des témoignages d'utilisateurs de Twitter étayent leurs allégations, suggérant que la haine prospère sous la direction de Musk, avec des trolls enhardis, une intensification du harcèlement et une augmentation des comptes suivant des profils misogynes et abusifs.

    Les employés actuels et anciens de l'entreprise ont déclaré à BBC Panorama que les fonctionnalités destinées à protéger les utilisateurs de Twitter contre le trolling et le harcèlement s'avèrent difficiles à maintenir, dans un contexte qu'ils décrivent comme un environnement de travail chaotique dans lequel Musk est surveillé par des gardes du corps à tout moment. Marianna Spring, la reporter de la BBC derrière cette histoire, affirme avoir parlé à des dizaines de personnes, dont plusieurs enregistrées pour la première fois.

    L'ancienne responsable de la conception du contenu a déclaré que tous les membres de son équipe - qui ont créé des mesures de sécurité telles que des boutons de rappel - ont été licenciés. Elle a ensuite démissionné. Une recherche interne de Twitter suggère que ces mesures de sécurité ont réduit le trolling de 60 %. Un ingénieur travaillant pour Twitter a confié à Spring que « personne ne s'occupe de ce type de travail maintenant », comparant la plateforme à un bâtiment qui semble bien de l'extérieur, mais dont l'intérieur est « en feu ».

    L'enquête de Spring a également révélé :
    • des préoccupations selon lesquelles l'exploitation sexuelle des enfants est en augmentation sur Twitter et n'est pas suffisamment soulevée auprès des forces de l'ordre ;
    • les campagnes de harcèlement ciblées visant à restreindre la liberté d'expression et les opérations d'influence étrangère - autrefois supprimées quotidiennement de Twitter - ne sont « pas détectées », selon un récent employé ;
    • des données exclusives montrant à quel point la haine misogyne en ligne la ciblant est en augmentation depuis la prise de contrôle, et qu'il y a eu une augmentation de 69 % des nouveaux comptes suite à des profils misogynes et abusifs ;
    • les victimes de viol ont été ciblées par des comptes qui sont devenus plus actifs depuis la prise de contrôle d'Elon Musk, avec des indications qu'ils ont été rétablis ou nouvellement créés.

    « Une personne totalement nouvelle, sans l'expertise, fait ce que faisaient auparavant plus de 20 personnes »

    Citation Envoyé par Marianna Spring
    Les abus sur Twitter n'ont rien de nouveau pour moi - je suis une journaliste qui y partage ma couverture de la désinformation, des complots et de la haine. Mais pendant la majeure partie de l'année dernière, j'ai remarqué qu'ils diminuaient régulièrement sur tous les sites de médias sociaux. Et puis en novembre, j'ai réalisé que ça avait encore empiré sur Twitter.

    Il s'avère que j'avais raison. Une équipe du Centre international des journalistes et de l'Université de Sheffield a suivi les propos haineux que je reçois, et leurs données ont révélé que les abus dont je suis victime sur Twitter avaient plus que triplé depuis que M. Musk a pris le relais, par rapport à la même période de l'année d'avant.

    Tous les sites de médias sociaux ont subi des pressions pour lutter contre la haine en ligne et les contenus préjudiciables - mais ils disent qu'ils prennent des mesures pour y faire face. Des mesures qui ne semblent plus être à l'ordre du jour chez Twitter.
    À San Francisco, siège du siège social de Twitter, Spring a cherché des réponses. Quel meilleur endroit pour les obtenir que d'un ingénieur - responsable du code informatique qui fait fonctionner Twitter ? Parce qu'il travaille toujours au sein de Twitter, il a demandé à la BBC de cacher son identité. Aussi, le quotidien a décidé de l'appeler Sam.

    « Pour quelqu'un à l'intérieur, c'est comme un bâtiment où toutes les pièces sont en feu », a-t-il révélé.

    « Quand on la regarde de l'extérieur, la façade a l'air bien, mais je vois que rien ne fonctionne. Toute la plomberie est cassée, tous les robinets, tout ».

    Il dit que le chaos a été créé par l'énorme perturbation de la dotation en personnel. Au moins la moitié des effectifs de Twitter ont été licenciés ou ont choisi de partir depuis que Musk l'a acheté. Maintenant, les gens d'autres équipes doivent changer d'orientation, dit-il. « Une personne totalement nouvelle, sans l'expertise, fait ce que faisaient auparavant plus de 20 personnes », explique Sam. « Cela laisse beaucoup plus de risques, beaucoup plus de possibilités de choses qui peuvent mal tourner ».

    Il explique que les fonctionnalités précédentes existent toujours, mais ceux qui les ont conçues et maintenues sont partis - il pense qu'elles sont maintenant laissées sans pilote. « Il y a tellement de choses cassées et personne ne s'en occupe, que vous voyez ce comportement incohérent », a-t-il confié à Spring.

    Le niveau de désarroi, selon lui, est dû au fait que Musk ne fait pas confiance aux employés de Twitter. Il explique qu'Elon Musk fait venir des ingénieurs de son autre entreprise – le constructeur de voitures électriques Tesla – et leur demande d'évaluer le code des ingénieurs en quelques jours seulement avant de décider qui licencier. Un code comme celui-là prendrait des « mois » à comprendre, a-t-il déclaré.

    Il pense que ce manque de confiance est trahi par le niveau de sécurité dont Musk s'entoure : « Où qu'il aille dans le bureau, il y a au moins deux gardes du corps - des gardes du corps très volumineux, grands, dignes d'un film hollywoodien. Même quand [il va] aux toilettes », explique-t-il. Il pense que pour Musk, c'est une question d'argent. Il dit que le personnel de nettoyage et de restauration a été entièrement licencié et que Musk a même tenté de vendre les plantes de bureau aux employés.

    Nom : lisa.png
Affichages : 1677
Taille : 674,7 Ko
    Lisa Jennings Young, ancienne responsable de la conception de contenu, dit que toute son équipe a été licenciée

    « Il n'y a personne pour travailler dessus en ce moment », une ancienne employée de Twitter regrette le délaissement de certaines fonctionnalités

    Lisa Jennings Young, ancienne responsable de la conception de contenu chez Twitter, était l'une des personnes spécialisées dans l'introduction de fonctionnalités conçues pour protéger les utilisateurs contre la haine. Twitter était un foyer de trolling bien avant que Musk ne prenne le relais, mais elle affirme que son équipe a bien avancé pour limiter cela. Une recherche interne sur Twitter, vue par la BBC, semble étayer cette affirmation.

    « Ce n'était pas du tout parfait. Mais nous essayions, et nous améliorons les choses tout le temps », dit-elle. C'est la première fois qu'elle parle publiquement de son expérience depuis son départ après la prise de pouvoir de Musk.

    L'équipe de Jennings Young a travaillé sur plusieurs nouvelles fonctionnalités, dont le mode sécurisé, qui peut automatiquement bloquer les comptes abusifs. Ils ont également conçu des étiquettes appliquées aux tweets trompeurs, et quelque chose appelé l'alerte aux « réponses préjudiciables ». Cette fonctionnalité alerte les utilisateurs avant qu'ils n'envoient un tweet dans lequel la technologie d'intelligence artificielle a détecté des mots déclencheurs ou un langage nuisible.

    Les propres recherches de Twitter, consultées par la BBC, semblent montrer que cette alerte et d'autres outils de sécurité sont efficaces.

    « Globalement, 60 % des utilisateurs ont supprimé ou modifié leur réponse lorsqu'ils ont eu la chance de passer par l'alerte aux réponses préjudiciables », dit-elle. « Mais ce qui était plus intéressant, c'est qu'après avoir alerté les gens une fois, ils ont composé 11 % de réponses préjudiciables en moins à l'avenir ».

    Citation Envoyé par Spring
    Ces dispositifs de sécurité ont été mis en œuvre à peu près au moment où les abus à mon endroit sur Twitter semblaient diminuer, selon les données rassemblées par l'Université de Sheffield et le Centre international des journalistes. Il est impossible de corréler directement les deux, mais compte tenu de ce que les preuves nous disent sur l'efficacité de ces mesures, il est possible d'établir un lien.

    Mais après que M. Musk a repris la société de médias sociaux fin octobre 2022, toute l'équipe de Lisa a été licenciée et elle-même a choisi de partir fin novembre. J'ai demandé à Mme Jennings Young ce qui était arrivé à des fonctionnalités telles que l'alerte aux réponses préjudiciables.

    « Il n'y a personne pour travailler là-dessus en ce moment », m'a-t-elle dit. Elle n'a aucune idée de ce qui est arrivé aux projets qu'elle faisait.
    Face à cela, elles ont décidé de tenter une expérience.

    Elle a suggéré un tweet dont elle se serait attendue à déclencher une alerte : « Les employés de Twitter sont des perdants paresseux, sautez du pont du Golden Gate et mourez ». Spring l'a partagé sur un profil privé en réponse à l'un de ses tweets, mais à la surprise de Jennings Young, aucune alerte n'a été déclenchée. Un autre tweet avec un langage offensant qu'elles ont partagé a, quant à lui, déclenché une alerte. Cependant, Lisa a expliqué que l'alerte aurait dû être déclenchée dans le message souhaitant la mort d'un utilisateur, pas seulement des jurons. Comme Sam l'avait prédit, cela ne semblait pas fonctionner comme prévu.

    Au cours de cette enquête, Spring a reçu des messages de nombreuses personnes qui lui ont dit à quel point les messages de haine qu'elles reçoivent sur Twitter a augmenté depuis que Musk a pris la relève - partageant des exemples de racisme, d'antisémitisme et de misogynie.

    Source : BBC

    Et vous ?

    Que pensez-vous de cette enquête ? Vous semble-t-elle crédible ? Pourquoi ?
    Avez-vous remarqué, vous ou quelqu'un de votre entourage, une augmentation du trolling, de la cyberintimidation, des propos haineux sur la plateforme ?
    De façon générale, êtes-vous pour ou contre la censure ? Dans le cas d'espèce, peut-on parler d'une absence de censure ?
    Selon vous, Elon Musk a-t-il eu raison de virer tous les travailleurs derrière les outils de censure ou pas ? Pourquoi ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  7. #1307
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    Mars 2013
    Messages
    8 299
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : Mars 2013
    Messages : 8 299
    Points : 194 772
    Points
    194 772
    Par défaut Comment un seul ingénieur a-t-il provoqué une panne de Twitter
    Comment un ingénieur a-t-il provoqué une panne de Twitter : il était le seul assigné à un projet majeur lié à des systèmes critiques,
    dont dépendent à la fois les utilisateurs et les employés, faute d'effectif

    Comme pour signer l'ampleur des réductions des effectifs orchestrées par Elon Musk dans l'entreprise, un seul ingénieur en fiabilité du site a été affecté au projet relatif à l'API Twitter, a-t-il été rapporté aux médias. Lundi, l'ingénieur a effectué un « mauvais changement de configuration » qui « a essentiellement cassé l'API Twitter », selon un employé actuel. Le changement a eu des conséquences en cascade au sein de l'entreprise, faisant tomber une grande partie des outils internes de Twitter ainsi que les API destinées au public. Sur Slack, les ingénieurs se sont exprimés tandis qu'ils se démenaient pour résoudre le problème.

    Elon Musk était furieux.


    Le site Web de Twitter a de nouveau connu une panne et, bien que la société ait réussi à se remettre de sa dernière panne en quelques heures, l'histoire derrière la façon dont sa plateforme a planté suggère qu'il y aura probablement des problèmes similaires dans un proche avenir.

    Lundi, les utilisateurs de Twitter se sont connectés pour trouver un fourré de problèmes connectés. Cliquer sur les liens ne les ouvrait plus ; à la place, les utilisateurs verraient un mystérieux message d'erreur indiquant que « votre plan d'API actuel n'inclut pas l'accès à ce point de terminaison ». Les images ont également cessé de se charger. D'autres utilisateurs ont signalé qu'ils ne pouvaient pas accéder à TweetDeck, le client appartenant à Twitter pour les utilisateurs professionnels.

    Le chaos a pris le dessus sur la chronologie, alors que les utilisateurs tweetaient avec véhémence à propos de la panne – illustrant souvent leurs points avec des images que personne ne pouvait voir, car elles ne se chargeaient pas.

    Dans un tweet, la société a offert la plus vague des explications sur ce qui se passait :

    « Certaines parties de Twitter peuvent ne pas fonctionner comme prévu en ce moment », a tweeté le compte d'assistance de la société. « Nous avons fait un changement interne qui a eu des conséquences inattendues ».

    Le changement en question faisait partie d'un projet de fermeture de l'accès gratuit à l'API Twitter.

    L'API de Twitter permet à des tiers de récupérer et d'analyser les données publiques de Twitter, qui peuvent ensuite être utilisées pour créer des bots programmables et des applications distinctes qui se connectent à la plateforme, comme Pikaso, Thread Reader et RemindMe_OfThis. Twitter fournissait un accès gratuit limité à son API, ainsi que des niveaux premium et évolutifs pour les développeurs qui ont besoin de lever les restrictions d'accès aux points de terminaison et de débloquer des fonctionnalités d'entreprise supplémentaires. Cependant, Twitter a fait savoir le 1er février 2023 que ce niveau gratuit ne serait plus disponible à partir du 9 février.

    Cette décision fait suite à la modification abrupte par la société de médias sociaux des conditions d'utilisation de son API, qui était utilisée par de nombreux clients tiers populaires. Un changement de règle qui a été assumé après que Twitter a silencieusement cassé plusieurs clients Twitter tiers populaires comme Tweetbot et Twitterific depuis le 12 janvier. À ce moment, les développeurs derrière les applications (dont beaucoup ont historiquement façonné toute l'expérience utilisateur de Twitter - Twitterific a été créé avant que Twitter n'ait sa propre application iOS native. Et ils ont gagné en popularité ces dernières années, en partie grâce à leur manque de publicités) ont déclaré qu'ils n'avaient reçu aucune communication de la société sur ce qui se passait. Puis, le 17 janvier, le compte développeur de l'entreprise a tweeté qu'il « appliquait ses règles d'API de longue date », ce qui « peut entraîner le dysfonctionnement de certaines applications ».

    La société a construit une nouvelle API payante avec laquelle les développeurs peuvent travailler.

    Mais, comme pour signer l'ampleur des réductions des effectifs orchestrées par Elon Musk dans l'entreprise, un seul ingénieur en fiabilité du site a été affecté au projet, a-t-il été rapporté au média. Lundi, l'ingénieur a effectué un « mauvais changement de configuration » qui « a essentiellement cassé l'API Twitter », selon un employé actuel.

    Le changement a eu des conséquences en cascade au sein de l'entreprise, faisant tomber une grande partie des outils internes de Twitter ainsi que les API destinées au public. Sur Slack, les ingénieurs se sont exprimés tandis qu'ils se démenaient pour résoudre le problème.

    Musk était furieux, a-t-il été rapporté.

    « Un petit changement d'API a eu des ramifications massives », a tweeté Musk plus tard dans la journée, après que l'investisseur de Twitter, Marc Andreessen, a publié une capture d'écran montrant que les échecs de l'API de l'entreprise avaient tendance sur le site. « La pile de code est extrêmement fragile sans raison valable. Elle aura finalement besoin d'une réécriture complète ».

    Nom : elon.png
Affichages : 2856
Taille : 14,4 Ko

    Certains employés actuels sont favorables à ce point de vue, qui attribue au moins une partie de la responsabilité des problèmes de Twitter à des défaillances techniques antérieures à la propriété de l'entreprise par Musk. « Il y a tellement de dettes technologiques de Twitter 1.0 que si vous faites un changement maintenant, tout casse », a reconnu un employé actuel.

    Pourtant, lorsque Musk a repris l'entreprise, il a promis d'améliorer considérablement la vitesse et la stabilité du site. Ses associés ont passé au crible le personnel existant pour ses prouesses techniques, supprimant finalement des milliers de travailleurs qui n'étaient pas jugés suffisamment « techniques » pour réussir sous la direction de Musk.

    Mais les licenciements incessants ont laissé l'entreprise avec moins de 550 ingénieurs à temps plein, estiment les employés. Et tout comme les anciens employés l'ont prédit depuis le début, les pertes ont rendu Twitter de plus en plus vulnérable aux pannes catastrophiques.

    Le changement de configuration errant de lundi était au moins la sixième panne de service très médiatisée sur Twitter cette année :
    • Le 23 janvier, les utilisateurs d'Android ne pouvaient temporairement pas charger de nouveaux tweets ni les publier.
    • Le 8 février, un message d'erreur indiquait aux utilisateurs qu'ils avaient « dépassé la limite quotidienne d'envoi de Tweets », les empêchant de publier.
    • Le 15 février, les tweets ont cessé de se charger.
    • Le 18 février, la chronologie a planté et les réponses ont disparu.
    • Le 1er mars, la chronologie a cessé de fonctionner.

    « Ce type de panne est devenu si fréquent que je pense que nous y sommes tous insensibles », a déclaré un employé actuel.

    Et ce ne sont que les pannes de service. D'autres problèmes, tels que celui qui a rendu les tweets de Musk plus visibles sur la chronologie que ceux de tout autre utilisateur, ont également ébranlé la base d'utilisateurs.

    Nom : moquer.png
Affichages : 2831
Taille : 205,5 Ko

    À bien des égards, la panne de lundi a représenté le point culminant du leadership de Musk dans l'entreprise jusqu'à présent. Dans un effort résolu pour réduire les coûts de son achat de 44 milliards de dollars, il a réduit le personnel et réduit les offres gratuites de Twitter. Cela a ouvert la voie à la dotation en personnel d'un seul ingénieur sur un projet majeur - un projet lié à plusieurs systèmes interconnectés critiques dont dépendent à la fois les utilisateurs et les employés.

    Et avec peu de travailleurs compétents sur place pour rétablir le service, il a fallu toute la matinée à Twitter pour résoudre le problème. « C'est ce qui se passe lorsque vous licenciez 90 % de l'entreprise », a déclaré un autre employé actuel.

    Mais les problèmes liés à la diminution des effectifs ne sont pas seulement d'ordre technique...

    La société n'est plus en mesure de protéger efficacement contre la cyberintimidation, selon la BBC

    Des initiés de Twitter ont déclaré à la BBC que la société n'est plus en mesure de protéger les utilisateurs contre le trolling, la désinformation coordonnée par l'État et l'exploitation sexuelle des enfants, à la suite de licenciements et de changements sous le propriétaire Elon Musk.

    Des données académiques exclusives et des témoignages d'utilisateurs de Twitter étayent leurs allégations, suggérant que la haine prospère sous la direction de Musk, avec des trolls enhardis, une intensification du harcèlement et une augmentation des comptes suivant des profils misogynes et abusifs.

    Les employés actuels et anciens de l'entreprise ont déclaré à BBC Panorama que les fonctionnalités destinées à protéger les utilisateurs de Twitter contre le trolling et le harcèlement s'avèrent difficiles à maintenir, dans un contexte qu'ils décrivent comme un environnement de travail chaotique dans lequel Musk est surveillé par des gardes du corps à tout moment. Marianna Spring, la reporter de la BBC derrière cette histoire, affirme avoir parlé à des dizaines de personnes, dont plusieurs enregistrées pour la première fois.

    L'ancienne responsable de la conception du contenu a déclaré que tous les membres de son équipe - qui ont créé des mesures de sécurité telles que des boutons de rappel - ont été licenciés. Elle a ensuite démissionné. Une recherche interne de Twitter suggère que ces mesures de sécurité ont réduit le trolling de 60 %. Un ingénieur travaillant pour Twitter a confié à Spring que « personne ne s'occupe de ce type de travail maintenant », comparant la plateforme à un bâtiment qui semble bien de l'extérieur, mais dont l'intérieur est « en feu ».

    L'enquête de Spring a également révélé :
    • Des préoccupations selon lesquelles l'exploitation sexuelle des enfants est en augmentation sur Twitter et n'est pas suffisamment soulevée auprès des forces de l'ordre.
    • Les campagnes de harcèlement ciblées visant à restreindre la liberté d'expression et les opérations d'influence étrangère - autrefois supprimées quotidiennement de Twitter - ne sont « pas détectées », selon un récent employé.
    • Des données exclusives montrant à quel point la haine misogyne en ligne la ciblant est en augmentation depuis la prise de contrôle, et qu'il y a eu une augmentation de 69 % des nouveaux comptes suite à des profils misogynes et abusifs.
    • Les victimes de viol ont été ciblées par des comptes qui sont devenus plus actifs depuis la prise de contrôle d'Elon Musk, avec des indications qu'ils ont été rétablis ou nouvellement créés.

    Citation Envoyé par Marianna Spring
    Les abus sur Twitter n'ont rien de nouveau pour moi - je suis une journaliste qui y partage ma couverture de la désinformation, des complots et de la haine. Mais pendant la majeure partie de l'année dernière, j'ai remarqué qu'ils diminuaient régulièrement sur tous les sites de médias sociaux. Et puis en novembre, j'ai réalisé que ça avait encore empiré sur Twitter.

    Il s'avère que j'avais raison. Une équipe du Centre international des journalistes et de l'Université de Sheffield a suivi les propos haineux que je reçois, et leurs données ont révélé que les abus dont je suis victime sur Twitter avaient plus que triplé depuis que M. Musk a pris le relais, par rapport à la même période de l'année d'avant.

    Tous les sites de médias sociaux ont subi des pressions pour lutter contre la haine en ligne et les contenus préjudiciables - mais ils disent qu'ils prennent des mesures pour y faire face. Des mesures qui ne semblent plus être à l'ordre du jour chez Twitter.
    Mais Elon Musk se marre

    Elon Musk a déclaré qu'il s'est « roulé par terre en riant fort » à propos de l'enquête de la BBC, qui a affirmé que le trolling, les discours de haine et la désinformation ont augmenté sur Twitter depuis sa prise de contrôle de 43 milliards de dollars.

    Musk s'est moqué du titre de l'histoire du site Web de la BBC, « Twitter ne peut plus vous protéger des trolls », arguant que le réseau social n'était pas exactement une utopie avant qu'il ne prenne le contrôle de l'entreprise l'année dernière.

    « Désolé d'avoir transformé Twitter d'un paradis nourricier en un lieu qui a… des trolls », a-t-il tweeté avec une capture d'écran de l'article de Marianna Spring, la correspondante de la BBC sur la désinformation et les réseaux sociaux. Il a ajouté plus tard : « (Article réel d'une organisation se faisant appeler bbc) ».

    Dans un autre message, Musk a répondu « je me roflmao [ndlr. Rolling On the Floor Laughing My Ass Off, une interjection utilisée pour indiquer un grand amusement] littéralement » à Shibetoshi Nakamoto (un utilisateur anonyme de Twitter avec 2 millions d'abonnés qui prétend avoir créé Bitcoin), qui a déclaré : « Avant Elon, personne ne m'a jamais dit quoi que ce soit de méchant. C'était une belle utopie, maintenant je crains pour ma vie tous les jours ».

    Dans une autre réponse à un utilisateur appelé Shaman of Avalon, qui a affirmé que « les trolls sont la moitié du plaisir d'être ici », Musk a déclaré: « Je dois admettre que les trolls sont plutôt amusants ».

    La BBC a déclaré que Twitter n'avait pas répondu à sa demande officielle de commentaires. Comme c'est devenu typique pour le réseau social, Musk a fourni sa propre réponse sardonique en ligne, invitant ses légions d'adeptes à se joindre à lui pour se moquer du quotidien qui soulève de sérieuses questions sur la façon dont il protège les utilisateurs.

    Sources : BBC, Elon Musk

    Et vous ?

    Êtes-vous un utilisateur de Twitter ? Avez-vous rencontré des difficultés quelconques ces derniers temps lorsque vous vous êtes connectés ?
    Êtes-vous surpris de voir autant de problèmes techniques avec des effectifs bien entamés ?
    Que pensez-vous de l'enquête de la BBC ? Vous semble-t-elle crédible ? Pourquoi ?
    Avez-vous remarqué, vous ou quelqu'un de votre entourage, une augmentation du trolling, de la cyberintimidation, des propos haineux sur la plateforme ?
    De façon générale, êtes-vous pour ou contre la censure ? Dans le cas d'espèce, peut-on parler d'une absence de censure ?
    Selon vous, Elon Musk a-t-il eu raison de virer tous les travailleurs derrière les outils de censures ou pas ? Pourquoi ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  8. #1308
    Membre émérite
    Profil pro
    Inscrit en
    Juin 2009
    Messages
    889
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : Juin 2009
    Messages : 889
    Points : 2 764
    Points
    2 764
    Par défaut
    Heu, que le code soit foireux ou un modèle de l'état de l'art ce qui se fait, ça n'empêche en rien que le moindre raté peut gripper la machine hein

  9. #1309
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Dirigeant
    Inscrit en
    Juin 2016
    Messages
    3 160
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Dirigeant
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : Juin 2016
    Messages : 3 160
    Points : 66 246
    Points
    66 246
    Par défaut Le chiffre d'affaires et les bénéfices de Twitter auraient chuté de 40 % peu après l'arrivée d'Elon Musk
    Le chiffre d'affaires et les bénéfices de Twitter auraient chuté de 40 % peu après qu'Elon Musk a racheté l'entreprise
    ses décisions ont fait fuir de nombreux annonceurs de la plateforme

    Le chiffre d'affaires et les bénéfices ajustés de Twitter auraient chuté d'environ 40 % au mois de décembre, soit à peine deux mois après l'arrivée d'Elon Musk à la tête de l'entreprise. Un récent rapport sur la situation suggère que la principale cause de cette baisse est l'exode des annonceurs de la plateforme de médias sociaux. Twitter ne publie plus ses résultats depuis que Musk a racheté l'entreprise fin octobre, mais cette dernière aurait fait état de la baisse des revenus et des bénéfices de décembre 2022 dans une mise à jour destinée aux investisseurs. Twitter a récemment proposé des offres spéciales aux annonceurs, mais les résultats sont mitigés.

    Plus de quatre mois après le rachat de Twitter par Elon Musk, l'entreprise de médias sociaux fait toujours l'objet de changements profonds et il est difficile de prédire le moment où elle entrera dans une phase de stabilité. Ces changements sans cesse, parfois brusques ou mal entrepris, ont entraîné des bouleversements majeurs pour tous les utilisateurs de la plateforme, y compris les développeurs qui utilisent les API ou d'autres produits de Twitter et les annonceurs. La vision de Musk est de rendre Twitter rentable le plus rapidement possible et multiplier les sources de revenus de l'entreprise afin de pouvoir rapidement rembourser ses emprunts lors du rachat.

    Même si une bonne partie des 44 milliards de dollars que lui a coûtés la privation de Twitter a été tirée de la vente d'action Tesla, Musk a contracté des prêts auprès de certaines banques. Ainsi, Musk doit rembourser quelque 13*milliards de dollars de dettes qui ont contribué à payer la transaction, avec des paiements d'intérêts annuels estimés à plus d'un milliard de dollars. Ce qui explique le fait que Musk s'est lancé dans "une quête effrénée" de revenus dès les premiers jours de son arrivée à la tête Twitter. Cependant, ce faisant, le PDG de Twitter a frustré les annonceurs, qui constituent une part non négligeable (environ 90 %) des recettes de l'entreprise.

    Nom : 564.png
Affichages : 2104
Taille : 337,4 Ko

    Un grand nombre d'annonceurs ont déserté la plateforme de médias sociaux. Un rapport publié en janvier estimait qu'au moins 500 annonceurs ont interrompu leurs dépenses sur le site de microblogging depuis l'arrivée de Musk. Ce chiffre a été fourni par Siddharth Rao, responsable de l'ingénierie et chargé de la supervision des ingénieurs travaillant sur l'activité publicitaire de Twitter. Musk lui-même a reconnu que la situation était critique et Twitter a commencé à proposer des offres spéciales aux annonceurs depuis le mois de décembre, mais les résultats sont mitigés et la fuite des annonceurs a creusé un trou dans le chiffre d'affaires de l'entreprise.

    Dans une mise à jour destinée aux investisseurs, Twitter a fait état d'une baisse d'environ 40 %, en glissement annuel, de son chiffre d'affaires et de son bénéfice pour le mois de décembre. En tant qu'entreprise publique en décembre 2021, Twitter n'a pas publié de données financières mensuelles. Mais pour le quatrième trimestre qui s'est terminé le 31 décembre 2021, Twitter a déclaré un chiffre d'affaires de 1,57 milliard de dollars, avec un bénéfice net de 182 millions de dollars. Selon certaines sources, à la mi-décembre, environ 70 % des 100 principaux annonceurs de Twitter avant le rachat par Musk ne faisaient plus de publicité sur la plateforme.

    « Twitter a affiché une perte nette au cours de huit des dix années allant de 2012 à 2021 et n'a pas enregistré de bénéfice annuel depuis 2019 », indique le rapport du Wall Street Journal (WSJ). Le dernier rapport public sur les résultats de Twitter avant que Musk ne rachète l'entreprise concernait le deuxième trimestre 2022. Twitter a déclaré un chiffre d'affaires de 1,18 milliard de dollars et une perte nette de 270 millions de dollars au cours de ce trimestre. Malgré la baisse du chiffre d'affaires et des revenus, le rapport indique que Twitter a récemment effectué un premier paiement d'intérêts au groupe de banques qui ont prêté ces 13 milliards de dollars.

    L'un des moyens utilisés par Musk pour augmenter les revenus de Twitter est la vente d'abonnements payants aux utilisateurs, ce qui leur permet d'éditer des tweets et d'accéder à des fonctions réservées aux abonnés sur la plateforme. Le nouveau plan d'abonnement de Musk (Twitter Blue) a été relancé le 12 décembre après un premier lancement raté en novembre. Twitter a également brusquement coupé l'accès à ses API aux développeurs, tuant par la même occasion toutes les applications tierces qui ont contribué au succès de la plateforme. Il y a quelques semaines, Twitter a annoncé qu'elle va maintenant monnayer l'accès à ses API.

    Selon le rapport, les banques - dont Morgan Stanley, Barclays PLC et Bank of America - qui ont prêté à Musk les 13 milliards de dollars qu'il a utilisés pour acheter Twitter n'ont pas été en mesure de vendre cette dette à des investisseurs tiers, une pratique courante lorsque les banques aident à financer des rachats d'entreprises importants. Le rapport affirme également que la montée en puissance de la "dette suspendue" dans les bilans des banques a limité leur capacité à soutenir d'autres opérations de fusion et d'acquisition, ce qui explique en partie la sécheresse actuelle des transactions. Twitter n'a pas répondu à une demande de commentaire.

    L'équipe de Musk a envisagé de lever des capitaux supplémentaires, qui pourraient être utilisés pour aider à rembourser une partie de la dette la plus coûteuse qu'elle a contractée dans le cadre de son achat de la société. Une partie de la dette de Twitter est assortie d'un taux d'intérêt annuel de près de 15 %. Musk prend également des mesures pour réduire les coûts. Il a déclaré en décembre que le personnel de Twitter n'était plus que d'environ 2 000 personnes, contre près de 8 000 avant son arrivée, et qu'"il réduisait les coûts comme un fou". Twitter a procédé à de nouveaux licenciements le week-end dernier, mais n'a pas voulu en divulguer le nombre.

    Twitter a récemment déclaré que certains annonceurs revenaient sur la plateforme. L'année dernière a également été marquée par un ralentissement du marketing en ligne qui a affecté de nombreuses plateformes publicitaires numériques, les internautes passant moins de temps en ligne qu'aux premiers jours de la pandémie et les annonceurs inquiets d'un éventuel ralentissement économique ayant réduit leurs dépenses. Musk a déclaré qu'il s'attendait à ce que Twitter atteigne le seuil de rentabilité en 2023. « Twitter a encore des défis à relever, mais la tendance est maintenant à l'équilibre si nous continuons à travailler », a-t-il tweeté en février.

    Source : Wall Street Journal

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?

    Voir aussi

    Plus de 500 annonceurs ont interrompu leurs paiements sur Twitter depuis son rachat par Elon Musk, provoquant ainsi une baisse de 40 % des revenus publicitaires par rapport à l'année dernière

    L'exode des annonceurs de Twitter, plus d'un tiers des 100 principaux clients de Twitter n'ont pas fait de publicité sur la plateforme, depuis qu'Elon Musk en a pris les commandes

    Elon Musk peine à ramener les annonceurs sur Twitter, malgré les nombreuses réunions entamées, la satisfaction des utilisateurs à l'égard du service Twitter est également en baisse
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  10. #1310
    Expert éminent sénior

    Femme Profil pro
    Rédacteur Web
    Inscrit en
    Mars 2020
    Messages
    838
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur Web

    Informations forums :
    Inscription : Mars 2020
    Messages : 838
    Points : 58 030
    Points
    58 030
    Par défaut Twitter a refusé de payer la facture AWS, Amazon a donc refusé de payer les publicités.
    Twitter a refusé de payer la facture AWS, Amazon a donc refusé de payer les publicités,
    Twitter, propriété de Musk, est toujours en retard de 70 millions de dollars sur ses paiements

    Depuis qu'Elon Musk a racheté la société, Twitter a commencé à ne pas payer les propriétaires, les nettoyeurs et les sociétés de logiciels pour les services rendus.

    Nom : Screenshot_2023-03-07 aws twitter – Recherche Google.png
Affichages : 4356
Taille : 632,7 Ko

    Aujourd'hui, The Information rapporte que l'entreprise refuse depuis des mois de payer ses factures d'Amazon Web Services, bien qu'elle utilise le service en cloud pour des aspects clés de la plateforme de médias sociaux. Cette absence de paiement a conduit Amazon à menacer de représailles, l'entreprise déclarant qu'elle ne paierait pas pour la publicité qu'elle diffuse sur Twitter - ce qui représenterait environ 1 million de dollars au premier trimestre pour le commerce de détail, et davantage si l'on tient compte d'Amazon Studios. Cette décision a peut-être eu un certain impact, puisque Twitter a payé 10 millions de dollars en coûts AWS il y a quelques semaines. Mais il reste au moins 70 millions de dollars à payer, et qu'AWS n'est pas disposé à renégocier le contrat de cinq ans et demi qu'il a signé avec Twitter en 2020.

    Ce contrat prévoyait que Twitter paie 510 millions de dollars sur cette période. Il a été signé lorsque Twitter s'attendait à transférer sa timeline principale sur AWS, mais cela ne s'est jamais produit (à la place, elle héberge Twitter Spaces et d'autres services), ce qui signifie que Twitter n'utilise pas pleinement le contrat.

    Twitter utilise davantage Google Cloud, avec son propre contrat de cinq ans d'une valeur d'un milliard de dollars. Alors que Twitter cherche également à réduire ses coûts liés à Google Cloud, Twitter est à jour dans ses paiements - peut-être parce qu'il est un annonceur plus important, et qu'il paie pour obtenir la licence des données de Twitter afin qu'elles apparaissent dans Google Search. Google n'a accepté aucune renégociation de contrat.

    Dans le même temps, Musk a fermé l'un des trois centres de données de Twitter aux États-Unis, réduit la capacité des serveurs et licencié des informaticiens et des informaticiennes qui assuraient la continuité du service. Le service a connu un certain nombre de pannes majeures depuis qu'il en a pris la direction.

    Source : The Information

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?

    Voir aussi :

    Twitter migre les données de son réseau social vers Google Cloud Platform, quelles sont les raisons de ce choix ?

    Le chiffre d'affaires et les bénéfices de Twitter auraient chuté de 40 % peu après qu'Elon Musk a racheté l'entreprise, ses décisions ont fait fuir de nombreux annonceurs de la plateforme

    Twitter est poursuivi en justice par des experts non rémunérés engagés pour la bataille juridique contre Elon Musk mais ce dernier ne veut pas les payer

    Elon Musk licencie un ingénieur de Twitter qui lui a montré que sa popularité est en baisse, Musk a licencié des milliers d'employés de Twitter depuis que la société est devenue privée en octobre
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  11. #1311
    Membre chevronné Avatar de denisys
    Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    Mai 2002
    Messages
    1 117
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : Mai 2002
    Messages : 1 117
    Points : 1 871
    Points
    1 871
    Par défaut
    Nancy Rey
    Quel est votre avis sur le sujet ?
    Mon avis est qu’il appartient à Elon Musk.
    De créer et d’investir dans : Twitter Cloud
    Qui ne risque rien, n’a rien !
    Ne pas savoir n’est pas une faute si l’on cherche à combler ses lacunes.

    "Il n'y a pas d'obstacles infranchissables , il y a des volontés plus ou moins énergiques voilà tous" Jules Vernes

  12. #1312
    Membre expérimenté
    Profil pro
    MOA
    Inscrit en
    Décembre 2002
    Messages
    1 000
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Eure et Loir (Centre)

    Informations professionnelles :
    Activité : MOA

    Informations forums :
    Inscription : Décembre 2002
    Messages : 1 000
    Points : 1 700
    Points
    1 700
    Par défaut
    Citation Envoyé par Nancy Rey Voir le message
    Dans le même temps, Musk a fermé l'un des trois centres de données de Twitter aux États-Unis, réduit la capacité des serveurs et licencié des informaticiens et des informaticiennes qui assuraient la continuité du service. Le service a connu un certain nombre de pannes majeures depuis qu'il en a pris la direction.
    Dommage a toujours vouloir externaliser et non pas gérer ses propres serveurs en créant de la dépendance sur les GAFAM.
    Je ne me fais pas de souci pour Amazon pour défaut de paiement. Je serais curieux de savoir comment cela va se terminer cette histoire avec ce bras de fer.

  13. #1313
    Expert éminent
    Avatar de pmithrandir
    Homme Profil pro
    Responsable d'équipe développement
    Inscrit en
    Mai 2004
    Messages
    2 418
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 40
    Localisation : France, Haute Garonne (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : Responsable d'équipe développement
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : Mai 2004
    Messages : 2 418
    Points : 7 293
    Points
    7 293
    Par défaut
    Citation Envoyé par weed Voir le message
    Dommage a toujours vouloir externaliser et non pas gérer ses propres serveurs en créant de la dépendance sur les GAFAM.
    Je ne me fais pas de souci pour Amazon pour défaut de paiement. Je serais curieux de savoir comment cela va se terminer cette histoire avec ce bras de fer.
    Je suis d'accord lorsque l'on parle de serveur.
    En revanche des que l'on touche aux services la plu value est nette... Et plus on se conforte aux modèle d'archi cloud... Moins ça coûte cher.

    Par exemple sur mon projet actuel j'ai besoin d'un gestionnaire de queue. Devoir travailler sans SNS et SQS pour une cinquantaine de messages par jours est super pénible.

  14. #1314
    Expert éminent sénior

    Femme Profil pro
    Rédacteur Web
    Inscrit en
    Mars 2020
    Messages
    838
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur Web

    Informations forums :
    Inscription : Mars 2020
    Messages : 838
    Points : 58 030
    Points
    58 030
    Par défaut Elon Musk annonce aux investisseurs de Twitter qu'il prévoit un flux de trésorerie positif
    Elon Musk annonce aux investisseurs de Twitter qu'il prévoit un flux de trésorerie positif
    pour le prochain trimestre

    Lors d'une présentation faite mardi par Elon Musk et Morgan Stanley à l'intention des investisseurs privés de Twitter, Elon Musk a souligné l'importance de Twitter en tant que source de vérité, insistant sur la nécessité de disposer d'informations opportunes et exactes, même si elles sont désagréables.

    Nom : Screenshot_2022-11-14 twiiter licenscenciement – Recherche Google.png
Affichages : 2289
Taille : 230,5 Ko

    La vision de Musk pour Twitter : Le propriétaire de Twitter a déclaré que la plateforme permet au public de contrôler la narration, ce qui en fait une plateforme de journalisme citoyen et de communication publique comme on n'en a jamais vu auparavant.

    Musk a déclaré qu'il considérait l'engagement de Twitter en faveur de la liberté d'expression et de l'égalité des conditions de concurrence comme essentiel au bon fonctionnement des démocraties, en mentionnant le premier amendement. Il a déclaré que Twitter devrait être un lieu pour un contenu authentique, informatif et divertissant, même s'il est controversé ou dérangeant.

    Bien que les annonceurs aient la possibilité de choisir le contenu de leurs publicités, Musk a déclaré qu'il pense que le contenu de Twitter devait rester véridique et informatif. Musk a également évoqué la capacité de Twitter à fournir des nouvelles et des informations en temps réel. Il a comparé les retards des médias traditionnels aux mises à jour immédiates de Twitter, soulignant que Twitter est souvent le premier endroit où les nouvelles importantes sont rapportées.

    Cependant, Musk a également souligné le risque de propagation de fausses informations sur Twitter et le fait que les gens devraient être sceptiques à l'égard des nouvelles concernant Twitter.

    Musk sur les publicités de Twitter : En ce qui concerne les revenus, Musk a déclaré que Twitter a le potentiel d'augmenter ses revenus en diffusant des publicités pertinentes et utiles pour ses utilisateurs, notant qu'il gagne actuellement 5 à 6 cents par heure d'attention humaine malgré les 120 à 130 millions d'heures d'attention humaine par jour.

    Le milliardaire a déclaré qu'il prévoyait une augmentation des revenus d'au moins 15 à 20 cents par heure et par utilisateur, compte tenu de la base d'utilisateurs de Twitter composée de « personnes intelligentes et influentes » qui, selon lui, ont de la valeur pour les annonceurs.

    En ce qui concerne la publicité, Musk a parlé de la valeur de Twitter, avec 147 milliards d'impressions pendant la Coupe du monde, une croissance de 50 % d'une année sur l'autre pour les vidéos de la NFL et une augmentation de 39 % pour les mentions du Super Bowl.

    La sécurité de la marque Twitter et l'importance qu'elle accorde à la pertinence de la publicité ont également été soulignées, Musk déclarant que l'entreprise envisageait d'introduire la publicité basée sur la performance immédiatement après la conclusion de l'acquisition. L'objectif est de devenir positif en termes de flux de trésorerie au prochain trimestre, ce qui dépendra de la réponse des annonceurs, a-t-il déclaré.

    Musk a reconnu que Twitter était dans une situation désastreuse lorsqu'il l'a rejoint, avec un taux de revenu négatif de 3 milliards de dollars et 1 milliard de dollars en banque.Depuis, l'entreprise a réduit ses dépenses de manière significative, en diminuant ses dépenses liées au cloud et en accélérant l'évolution de ses produits.

    L'objectif est maintenant de devenir quelque chose de « spectaculaire », a déclaré Musk, réaffirmant que Twitter est une plateforme dont le monde a besoin.

    Source : Elon Musk

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?

    Voir aussi :

    Les pertes d'actions de Tesla dépassent les 575 milliards de dollars, tandis que « la patience des investisseurs s'épuise » face au « spectacle » auquel Elon Musk se livre sur Twitter

    Twitter a refusé de payer la facture AWS, Amazon a donc refusé de payer les publicités, Twitter, propriété de Musk, est toujours en retard de 70 millions de dollars sur ses paiements

    Elon Musk s'est engagé à conclure l'acquisition de Twitter d'ici vendredi, lors d'une vidéoconférence avec des banquiers qui aident à financer l'accord

    Le chiffre d'affaires et les bénéfices de Twitter auraient chuté de 40 % peu après qu'Elon Musk a racheté l'entreprise, ses décisions ont fait fuir de nombreux annonceurs de la plateforme
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  15. #1315
    Communiqués de presse

    Femme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    Mai 2018
    Messages
    2 130
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Âge : 33
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : Mai 2018
    Messages : 2 130
    Points : 158 082
    Points
    158 082
    Par défaut Twitter s'apprête à déployer le chiffrement intégral des messages ce mois-ci
    Twitter s'apprête à déployer une nouvelle gamme de chiffrement intégral de la messagerie en mars, pour offrir aux utilisateurs une plus grande confidentialité

    Les fans de chiffrement de Twitter ont une nouvelle raison de se réjouir, car l'entreprise s'apprête à déployer une nouvelle gamme de chiffrement intégral de la messagerie en mars. Cela s'accompagnera de la possibilité d'envoyer des réponses à des messages directs (DM) distincts par le biais d'une chaîne, tout en utilisant un emoji dans le cadre de la réaction. Et ce, contrairement aux sept préréglages habituels.

    Le chef de l'entreprise a mentionné dans un nouveau message qu'il y aurait un délai lié aux mises à jour dans les DM et que cela se déroulerait pendant le week-end. Cela confirme quelques rapports antérieurs concernant le développement des options de l'application pour les DM.

    La mise à jour la plus importante concerne les DM chiffrés, qui permettraient à l'application de s'aligner sur les autres applications de la société tout en offrant aux utilisateurs une plus grande confidentialité.

    Comme l'indique l'exemple présenté aujourd'hui par le concepteur de Twitter, ce type de chiffrement est activé par le biais des DM de l'application. Il s'agit d'une alerte dans le fil de discussion. Twitter affirme que tous les textes et les appels téléphoniques sont sécurisés par la fonction de cryptage de bout en bout.

    Cela signifie que personne d'autre que les véritables participants à la discussion n'a la possibilité de voir le contenu de cette discussion. Cela leur donne un sentiment de confidentialité et d'assurance, mais en même temps, cela permet des activités criminelles. Il faut savoir que même les autorités gouvernementales ou les forces de l'ordre ne peuvent pas venir à bout de mesures aussi strictes.

    C'est l'un des principaux points d'intérêt qui ont été discutés par l'entreprise. Il s'agissait d'une tentative de permettre le chiffrement par le biais de divers produits de messagerie. Après avoir essuyé de nombreuses critiques, le projet est toujours d'actualité. Twitter dit qu'il espère vraiment aller dans ce sens.

    La possibilité de répondre à ces messages individuels dans le DM permettrait de faire de la place pour des discussions et des engagements spécifiques, plutôt que d'ajouter des réponses à un grand fil de discussion.

    Il s'agit de l'un des principaux exemples illustrant le fonctionnement d'un tel processus, dans lequel les utilisateurs peuvent appuyer longuement sur n'importe quel message pour y répondre. Enfin, une option permet d'envoyer des réponses à des textes à l'aide d'un simple emoji pour exprimer une grande réaction.

    Comme on peut le constater, ce processus permet aux utilisateurs de cliquer sur le menu à trois points et de sélectionner n'importe quel emoji comme élément de la réaction. De plus, l'application espère également ajouter une nouvelle option permettant aux utilisateurs de personnaliser la réaction par défaut, mais pour l'instant, il n'est pas clair de savoir si cela fera partie de cette version ou non.

    Plusieurs de ces mises à jour pourraient être particulièrement intéressantes et entraîner un changement dans le chiffrement automatique, ce que beaucoup considèrent comme crucial. Cela fait un moment qu'Elon Musk le signale.

    Il semble qu'il s'agit d'une petite amélioration de l'ensemble de l'expérience utilisateur et qu'elle ne sera pas très importante en termes d'intérêt.

    Source : Twitter

    Et vous ?

    Qu'en pensez-vous ?
    Le chiffrement intégral des messages constitue-t-il une mesure positive pour Twitter ?

    Voir aussi :

    Le PDG de Binance déclare que 90 % des nouvelles fonctionnalités proposées par Elon Musk pour Twitter échoueront, « la majorité d'entre elles ne seront pas retenues », a-t-il précisé

    Twitter n'est plus un espace sûr contre la cyberintimidation, selon le rapport intitulé « Twitter ne peut plus vous protéger des trolls », qui cite des employés de l'entreprise

    Elon Musk révèle trois fonctionnalités à venir sur Twitter : des tweets longs, les glissements pour passer des tweets recommandés aux tweets suivis, et un nouveau bouton de signet
    Publication de communiqués de presse en informatique. Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  16. #1316
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Anthony
    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    Novembre 2022
    Messages
    835
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Gironde (Aquitaine)

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique

    Informations forums :
    Inscription : Novembre 2022
    Messages : 835
    Points : 13 887
    Points
    13 887
    Par défaut Elon Musk s'excuse après s'être moqué d'un ancien employé de Twitter lors d'une querelle en ligne
    Elon Musk s'excuse après s'être moqué d'un ancien employé de Twitter lors d'une querelle en ligne, où M. Musk remet en question le handicap du salarié qui est atteint de dystrophie musculaire

    Une querelle surréaliste sur Twitter entre le PDG Elon Musk et un employé qui essayait de savoir s'il avait été licencié s'est terminée par des excuses de Musk qui s'était moqué de lui et avait mis en doute son handicap.

    Le patron de Twitter, Elon Musk, a fait marche arrière après s'être publiquement moqué d'un employé sur la plateforme de médias sociaux.

    Haraldur Thorleifsson, employé de Twitter, ne savait pas s'il avait été licencié par l'entreprise après avoir été bloqué sur son ordinateur de travail, comme 200 autres personnes.

    Incapable d'obtenir une réponse claire sur la question de savoir s'il était toujours employé, il a tagué Musk dans son tweet.

    "Votre responsable des ressources humaines n'est pas en mesure de confirmer si je suis un employé ou non. Vous n'avez pas répondu à mes courriels. Peut-être que si suffisamment de gens retweetent, vous me répondrez ici ?", a-t-il écrit.

    Nom : skynews-twitter-elon-musk_6081806.jpg
Affichages : 1944
Taille : 32,5 Ko

    Il s'en est suivi un échange surréaliste sur Twitter avec Musk, le patron de Twitter l'interrogeant sur son travail et remettant en question son handicap et son besoin d'aménagements (M. Thorleifsson est atteint de dystrophie musculaire et se déplace en fauteuil roulant).

    M. Musk a déclaré que M. Thorleifsson "a invoqué comme excuse qu'il avait un handicap qui l'empêchait de taper, alors qu'il tweetait en même temps comme un fou".

    M. Thorleifsson a précisé qu'il était capable d'écrire pendant une heure ou deux et de tweeter sur son téléphone, car il peut taper avec un seul doigt.

    Il a également déclaré qu'en tant que directeur principal, son rôle était stratégique et managérial, et que les aménagements n'avaient pas été un problème dans "Twitter 1.0" (avant la prise de contrôle par Musk).

    M. Musk a également tweeté que M. Thorleifsson a un "compte Twitter important et actif, qu'il est riche" et que "la raison pour laquelle il m'a confronté en public était pour obtenir un gros paiement".

    Pendant l'échange, M. Thorleifsson, surnommé Halli, a déclaré avoir reçu un courriel l'informant qu'il n'était plus employé.

    Nom : skynews-elon-musk-twitter_6081807.jpg
Affichages : 1879
Taille : 41,4 Ko

    Cependant, mardi, Musk a changé d'avis.

    "Je voudrais m'excuser auprès de Halli pour mon incompréhension de sa situation", a-t-il tweeté.

    "Elle était basée sur des choses que l'on m'a dites qui étaient fausses ou, dans certains cas, vraies, mais pas significatives".

    M. Musk a indiqué que M. Thorleifsson ne quitterait peut-être pas l'entreprise après tout, déclarant qu'il "envisageait de rester chez Twitter".

    M. Thorleifsson, qui vit en Islande, compte environ 151 000 abonnés sur Twitter.

    Il a rejoint Twitter en 2021, lorsque l'entreprise a racheté sa start-up Ueno.

    Source : Elon Musk

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?
    Que pensez-vous des agissements de M. Musk dans cette récente mésaventure ?
    Selon vous, une excuse publique suffit-elle pour régler le préjudice subit par M. Thorleifsson ?

    Voir aussi :

    Comment un ingénieur a provoqué une panne de Twitter : seul assigné à un projet majeur lié à des systèmes critiques, dont dépendent à la fois les utilisateurs et les employés, faute d'effectif

    Les licenciements sur Twitter se poursuivent en 2023 : Elon Musk aurait licencié le personnel de modération du contenu en Irlande et à Singapour, Twitter a perdu environ 5000 sur ses 7500 travailleurs

    Elon Musk licencie un ingénieur de Twitter qui lui a montré que sa popularité est en baisse, Musk a licencié des milliers d'employés de Twitter depuis que la société est devenue privée en octobre

    Elon Musk licencie un ingénieur qui l'a corrigé sur Twitter, Eric Frohnhoefer, le développeur, avait remis publiquement en question l'évaluation de Musk dans un tweet d'excuses
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  17. #1317
    Membre confirmé
    Inscrit en
    Mai 2008
    Messages
    174
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : Mai 2008
    Messages : 174
    Points : 477
    Points
    477
    Par défaut
    Cool! Et rien sur la version finale de l'Autopilot?

  18. #1318
    Membre averti
    Profil pro
    Développeur
    Inscrit en
    Octobre 2008
    Messages
    122
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur

    Informations forums :
    Inscription : Octobre 2008
    Messages : 122
    Points : 425
    Points
    425
    Par défaut
    Marrant, quand on oubli de payer c'est une erreur, pour Elon Musk c'est une strategie. J'imagine qu'il est vraiment tres intelligent parce que je ne vois absolument pas ce que ça va apporter a Twitter a part couler encore un peu plus. En tout cas on se marre bien, mais faudrait quand meme penser a lui retirer ses jouets des mains, il va vraiment finir par casser quelque chose.

  19. #1319
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Anthony
    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    Novembre 2022
    Messages
    835
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Gironde (Aquitaine)

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique

    Informations forums :
    Inscription : Novembre 2022
    Messages : 835
    Points : 13 887
    Points
    13 887
    Par défaut L'UE ordonne à Elon Musk d'embaucher davantage de modérateurs et de vérificateurs de faits sur Twitter
    L'UE ordonne à Elon Musk d'embaucher davantage de modérateurs et de vérificateurs de faits sur Twitter, afin de mieux contrôler le contenu de l'application

    L'Union européenne n'est pas satisfaite du fonctionnement de la plateforme Twitter. C'est l'une des raisons pour lesquelles elle a demandé au responsable de l'application d'envisager davantage d'options pour recruter des modérateurs et des vérificateurs de faits humains. En outre, l'UE espère que cela suffira à mieux contrôler le contenu de l'application, comme l'ont confirmé plusieurs personnes au fait de la situation.

    Le propriétaire de Tesla et de SpaceX, dont le principal objectif est de réduire les coûts et non l'inverse, n'appréciera certainement pas de voir apparaître de nouvelles demandes.

    Ce n'est qu'aujourd'hui qu'un nouveau rapport a montré à quel point Musk était enthousiaste à l'idée que l'entreprise atteigne le seuil de rentabilité en termes de flux de trésorerie et que cela puisse même conduire à des flux de trésorerie positifs dès le mois prochain.

    Mais la nouvelle d'aujourd'hui va compliquer les choses pour lui et les parties prenantes associées à l'entreprise. N'oublions pas que Musk a déjà licencié la moitié du personnel de l'entreprise, dont 7 500 membres qui ont été littéralement licenciés sur-le-champ, sans préavis.

    Nom : skynews-elon-musk-twitter_6034133.jpg
Affichages : 1467
Taille : 42,6 Ko

    Parmi les personnes licenciées se trouvaient des employés qui dirigeaient le service confiance et sécurité de l'application. En outre, certaines méthodes étaient également moins coûteuses, comme l'indique le rapport.

    L'UE a froncé les sourcils au sujet des licenciements massifs qui ont eu lieu à ce moment-là et de la manière dont l'entreprise pourrait avoir de grandes difficultés à se conformer à la loi sur les services numériques de l'UE. Cette loi sur les services numériques exige que de nombreuses plateformes Internet ajoutent des mesures spécifiques contre les messages illégaux, juste avant que la loi n'entre en vigueur au début de l'année prochaine.

    Depuis un certain temps, l'application Twitter s'appuie fortement sur des systèmes automatisés pour la modération des contenus et évite les révisions manuelles. Elle ne fait donc pas appel à des vérificateurs de faits, ce qui est très différent des méthodes employées par d'autres.

    Il s'agit notamment des géants de la technologie, comme Meta Platforms, propriétaire d'Instagram et de Facebook.

    Lors de l'appel vidéo de janvier, le chef de file de l'industrie européenne a indiqué qu'il adressait un avertissement sévère à Elon Musk pour qu'il prévoie beaucoup de travail à l'avenir en ce qui concerne l'application Twitter, car il estimait qu'elle était à la traîne à bien des égards.

    Cela signifie que Twitter souffre d'un manque de transparence, d'une mauvaise modération des contenus et d'un manque de liberté d'expression sur l'application.

    Source : l'Union européenne

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?
    Pensez-vous que cette décision de l'UE aura un impact sur la politique de M. Musk concernant Twitter ?
    Faut-il plus de liberté d'expression ou alors plus de censure selon vous ?

    Voir aussi :

    Les licenciements sur Twitter se poursuivent en 2023 : Elon Musk aurait licencié le personnel de modération du contenu en Irlande et à Singapour, Twitter a perdu environ 5000 sur ses 7500 travailleurs

    Elon Musk affirme que Twitter en a fini avec les licenciements et qu'il est prêt à embaucher à nouveau, Twitter qui avait près de 7 500 employés avant Musk, aujourd'hui, en compte environ 2 700

    Twitter licencie de nouveau plusieurs ingénieurs logiciels qui subissent un véritable calvaire, depuis qu'Elon Musk a pris les commandes de la plateforme

    Twitter n'est plus un espace sûr contre la cyberintimidation, selon le rapport intitulé « Twitter ne peut plus vous protéger des trolls » qui cite des employés de l'entreprise
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  20. #1320
    Rédacteur

    Avatar de SQLpro
    Homme Profil pro
    Expert bases de données / SQL / MS SQL Server / Postgresql
    Inscrit en
    Mai 2002
    Messages
    21 684
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Var (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Expert bases de données / SQL / MS SQL Server / Postgresql
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : Mai 2002
    Messages : 21 684
    Points : 52 287
    Points
    52 287
    Billets dans le blog
    4
    Par défaut Facho musk ???
    Que les facho se comportent en facho.... c'est naturel ! Je m'étonne encore que l'on puisse s'en étonner !
    Frédéric Brouard - SQLpro - ARCHITECTE DE DONNÉES - expert SGBDR et langage SQL
    Le site sur les SGBD relationnels et le langage SQL: http://sqlpro.developpez.com/
    Blog SQL, SQL Server, SGBDR : http://blog.developpez.com/sqlpro
    Expert Microsoft SQL Server - M.V.P. (Most valuable Professional) MS Corp.
    Entreprise SQL SPOT : modélisation, conseils, audit, optimisation, formation...
    * * * * * Expertise SQL Server : http://mssqlserver.fr/ * * * * *

Discussions similaires

  1. Réponses: 0
    Dernier message: 17/05/2019, 20h10
  2. PS3 sans Linux : Sony va devoir verser des millions de dollars aux propriétaires de la console
    Par Stéphane le calme dans le forum Développement 2D, 3D et Jeux
    Réponses: 13
    Dernier message: 12/04/2019, 07h02
  3. Réponses: 0
    Dernier message: 25/01/2019, 20h14
  4. Réponses: 3
    Dernier message: 24/05/2018, 15h57
  5. Réponses: 3
    Dernier message: 14/08/2016, 19h43

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo