IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1221
    Membre actif
    Homme Profil pro
    amateur
    Inscrit en
    juillet 2015
    Messages
    65
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Var (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : amateur

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2015
    Messages : 65
    Points : 253
    Points
    253
    Par défaut
    En gardant l'argent et refusant de payer ses modestes dettes: c'est une technique imparable pour rester riche...

    Il me semble que Trump, entre autres, utilise ce même subterfuge.

  2. #1222
    Membre à l'essai

    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    septembre 2018
    Messages
    34
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Burundi

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2018
    Messages : 34
    Points : 19
    Points
    19
    Billets dans le blog
    1
    Par défaut Avis
    Oui, Musk ne serait pas contré pour toute for me de dirigence mais cette fois ci, l'affaire semble dingue.

    Je ne pense pas qu'il voulait se retenir du paiement du loyer pour se retrouver sur le classement FORBES au début de l'année.

    Il ya quelques chose qui ne marche pas sûrement.

  3. #1223
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    7 450
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 7 450
    Points : 178 335
    Points
    178 335
    Par défaut Elon Musk aurait licencié le personnel de modération du contenu de Twitter en Irlande et à Singapour
    Les licenciements sur Twitter se poursuivent en 2023 : Elon Musk aurait licencié le personnel de modération du contenu en Irlande et à Singapour,
    Twitter a perdu environ 5000 de ses 7500 travailleurs sous Musk

    Twitter Inc a procédé à de nouvelles réductions de personnel dans l'équipe de confiance et de sécurité chargée de la modération du contenu mondial et dans l'unité liée au discours de haine et au harcèlement, a rapporté Bloomberg samedi. Au moins une douzaine de réductions supplémentaires vendredi soir ont touché les travailleurs des bureaux de l'entreprise à Dublin et à Singapour, selon le rapport, citant des personnes proches du dossier.

    Parmi les personnes licenciées sur la plate-forme de médias sociaux appartenant à Elon Musk figurent Nur Azhar Bin Ayob, une recrue relativement récente en tant que responsable de l'intégrité du site pour la région Asie-Pacifique, et Analuisa Dominguez, directrice principale de la politique des revenus de Twitter, a rapporté Bloomberg. Les travailleurs des équipes traitant de la politique sur la désinformation, les appels mondiaux et les médias d'État sur la plate-forme ont également été éliminés, ajoute le rapport.


    La vice-présidente de la confiance et de la sécurité de Twitter, Ella Irwin, a confirmé à Reuters que Twitter avait procédé à des coupes dans l'équipe de confiance et de sécurité vendredi soir, mais n'a pas donné de détails : « Nous avons des milliers de personnes au sein de Trust and Safety qui travaillent à la modération de contenu et n'avons pas fait de coupes dans les équipes qui font ce travail quotidiennement », a-t-elle précisé par e-mail. Certaines des réductions, a-t-elle indiqué, concernaient des domaines qui manquaient de volume pour continuer à exister ou des domaines où il était logique de se consolider.

    Peu de temps après la prise de pouvoir d'Elon Musk, Twitter a licencié près de 50% de ses employés, y compris les employés de l'équipe de confiance et de sécurité, a reconnu le responsable de la sécurité et de l'intégrité de l'entreprise, Yoel Roth, dans un tweet : « La réduction de nos ressources humaines d'hier a touché environ 15 % de notre organisation Trust & Safety (contre environ 50 % de licenciements à l'échelle de l'entreprise), notre personnel de modération de première ligne subissant le moins d'impact ». Twitter a donc licencié environ 3 700 employés début novembre dans le cadre d'une mesure de réduction des coûts par Musk, et des centaines d'autres ont ensuite démissionné.

    Plusieurs membres de l'équipe d'apprentissage automatique, d'éthique, de transparence et de responsabilité (META pour Machine Learning, Ethics, Transparency and Accountability) de Twitter, y compris son ancien chef, ont publié sur Twitter qu'ils n'étaient plus dans l'entreprise. Au moins un des anciens travailleurs a suggéré que toute l'équipe était dissoute.

    Via des tweets, plusieurs membres de l'équipe META ont indiqué qu'ils sont touchés par les licenciements. Le chef de META, Rumman Chowdhury, a publié une capture d'écran montrant qu'elle était apparemment éjectée de son compte de messagerie Twitter avec pour légende t : « Cela a-t-il déjà commencé ? Bonne veille de licenciement ! » Rumman Chowdhury, qui a dirigé un certain nombre d'initiatives de transparence au sein de l'entreprise, notamment le lancement d'un premier défi de prime de biais algorithmique en son genre, a poursuivi en disant : « Ce n'est définitivement que le début de la descente de ce site ».

    D'autres anciens membres de l'équipe META ont déclaré qu'ils avaient également été licenciés, l'ancienne Senior Engineering Manager, Joan Deitchman, déclarant que « l'équipe n'est plus ».

    De son côté, Elon Musk a tenté de justifier la décision de se séparer d'autant d'employés : « En ce qui concerne la réduction des effectifs de Twitter, malheureusement, il n'y a pas d'autre choix lorsque l'entreprise perd plus de 4 millions de dollars par jour. Toutes les personnes sorties se sont vu offrir 3 mois d'indemnité de départ, soit 50 % de plus que l'exigence légale ».

    Nom : elon.png
Affichages : 1443
Taille : 25,6 Ko

    Des plaintes à foison pour dénoncer les licenciements

    Twitter ciblerait les femmes de manière disproportionnée dans les licenciements

    La société a été frappée par un procès le mois dernier qui a affirmé que la société de médias sociaux ciblait de manière disproportionnée les employées dans les licenciements. Le recours collectif proposé, déposé début décembre devant le tribunal fédéral de San Francisco, indique qu'après le rachat de Twitter par Elon Musk, ce dernier avait licencié 57% de ses travailleuses contre 47% des hommes.

    La disparité entre les sexes était plus marquée pour les postes d'ingénieurs, où 63% des femmes ont perdu leur emploi contre 48% des hommes, selon la plainte. Le procès intenté par deux femmes qui ont été licenciées par Twitter en décembre accuse l'entreprise d'avoir violé les lois fédérales et californiennes interdisant la discrimination sexuelle au travail.

    Shannon Liss-Riordan, une avocate des plaignants, a déclaré que les femmes « avaient des cibles sur le dos » une fois que Musk a acquis la société, quels que soient leur talent et leurs contributions. Liss-Riordan représente les employés actuels et anciens de Twitter dans trois autres poursuites en cours déposées devant le même tribunal depuis le mois dernier.

    Ces cas comprennent diverses allégations, notamment que Twitter a licencié des employés et des sous-traitants sans le préavis requis par la loi et n'a pas payé l'indemnité de départ promise, et que Musk a expulsé les travailleurs handicapés en refusant d'autoriser le travail à distance et en appelant les employés à être plus « hardcore ».

    Au moins trois travailleurs ont déposé séparément des plaintes contre Twitter auprès du National Labor Relations Board des États-Unis, affirmant qu'ils avaient subi des représailles pour avoir plaidé en faveur de meilleures conditions de travail.

    Twitter a nié les actes répréhensibles dans le procès impliquant un préavis et n'a pas répondu aux autres plaintes.

    Twitter fait l'objet d'un recours collectif pour des licenciements massifs d'employés sans un préavis de 60 jours comme l'exige la loi

    La plainte allègue que Twitter a commencé ses licenciements le 1er novembre, lorsqu'elle a licencié le principal plaignant dans le procès, Emmanuel Cornet, sans lui fournir le préavis écrit approprié.

    Ce qui est en violation des lois américaines et californiennes. La loi WARN note que la vente d'une entreprise entraînant des licenciements collectifs ou des fermetures d'usines est incluse - en d'autres termes, la loi WARN s'applique aux licenciements de Twitter, quelle que soit la façon dont on tranche la situation. D'autres plaignants - Justine De Caires, Jessica Pan et Grae Kindel - ont déclaré avoir été licenciés le jeudi 3 novembre par verrouillage de leur compte. L'action en justice ajoute en outre que le département du développement de l'emploi de Californie n'a pas reçu d'avis concernant les licenciements massifs qui ont été enclenchés début novembre.

    Bien qu'ils aient déjà perdu leur emploi, la plainte allègue que les cinq plaignants « sont très inquiets que Twitter poursuive ces licenciements sans fournir le préavis requis ». Les plaignants demandent que Twitter et son propriétaire soient contraints de se conformer aux lois WARN fédérale et californienne, qui prévoient toutes deux une période de notification obligatoire de 60 jours avant les licenciements collectifs. Les plaignants demandent également des dommages et intérêts compensatoires, y compris les dépenses et les salaires dus. Selon les analystes, ces dispositions ne constituent pas une grosse demande de la part de la loi WARN.

    Elles seraient conformes aux sanctions prévues par le ministère américain du Travail en cas de violation de la loi. Cette dernière stipule que toute entreprise reconnue coupable de violation de la loi WARN « est responsable envers chaque employé lésé d'un montant comprenant les arriérés de salaire et les avantages sociaux pour la période de violation, jusqu'à 60 jours ». C'est beaucoup d'argent qui est dû à beaucoup d'employés si Musk ne parvient pas à s'en sortir - il suffit de l'ajouter à la montagne de dettes que lui et ses financiers ont contractées avec l'achat, ce qui est certainement excellent pour l'avenir de la place publique privée d'Internet.

    Dans le même temps, la plainte rappelle au tribunal que Musk a déjà licencié des employés sans préavis, faisant référence aux licenciements de Tesla. Tesla, dont Musk, le principal actionnaire, a été poursuivi par d'anciens employés après un licenciement collectif en juin 2022. Dans cette affaire, Musk a ordonné aux dirigeants de Tesla de mettre en pause toutes les embauches et de se préparer à des suppressions de postes. Les employés n'ont jamais été prévenus et des centaines d'entre eux auraient été licenciés quelques semaines plus tard. Les avocats représentant deux travailleurs de Tesla ont intenté un procès contre Tesla pour non-respect de la loi WARN.

    En 2014, des employés de SpaceX ont intenté une action en justice à la suite d'un licenciement collectif dans l'usine de l'entreprise à Hawthorne, en Californie. SpaceX a réglé son litige WARN en 2016 avec un versement de 4 millions de dollars réparti entre 4 100 employés. La nouvelle action contre Twitter indique que selon les termes de l'accord de rachat, Musk avait accepté de maintenir inchangés la rémunération et les avantages des employés. Cela signifie que les employés licenciés devraient recevoir 60 jours de salaire et la valeur au comptant des actions qu'ils devaient recevoir dans les trois mois suivants leur dernière date de travail dans l'entreprise.

    « Elon Musk, l'homme le plus riche du monde [ndlr. ce qui n'est plus le cas depuis un petit moment déjà], a clairement indiqué qu'il pensait que se conformer aux lois fédérales sur le travail était "insignifiant". Nous avons déposé cette plainte fédérale pour nous assurer que Twitter doit être tenu responsable de nos lois et pour empêcher les employés de Twitter de renoncer à leurs droits sans le savoir. Les employés doivent être très prudents avant de signer ce qu'on leur propose. Nous sommes prêts à déposer des plaintes au nom des employés de Twitter qui sont licenciés sans préavis ni indemnité de licenciement », a déclaré Shannon Liss-Riordan, l'un des avocats qui ont déposé la plainte.

    « Par ailleurs, nous enquêtons pour savoir si Twitter a tenté de se soustraire à ses obligations de paiement des stock-options qu'il doit aux employés en les licenciant maintenant », a-t-elle ajouté. Selon les critiques, le processus de licenciement de l'entreprise a été chaotique et mené à froid. Au lieu d'être informés personnellement, les employés de Twitter ont été informés qu'ils recevraient un e-mail avec une mise à jour de leur statut d'emploi le vendredi à 9h. S'ils avaient toujours un emploi, l'e-mail arriverait dans leur boîte de réception professionnelle. Sinon ils recevraient un courriel personnel, l'accès aux systèmes internes ayant été coupé.

    Source : Bloomberg

    Et vous ?

    Êtes-vous surpris de voir Twitter continuer à licencier ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  4. #1224
    Communiqués de presse

    Femme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    mai 2018
    Messages
    1 867
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Âge : 32
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : mai 2018
    Messages : 1 867
    Points : 139 287
    Points
    139 287
    Par défaut Twitter est accusé d'aller à l'encontre de la loi européenne sur les services numériques.
    Elon Musk a été mis en garde par les autorités allemandes au sujet de Twitter, accusé d'aller à l'encontre de la loi sur les services numériques, concernant la lutte contre la désinformation sur l'application

    La nouvelle est tombée après que des fonctionnaires allemands ont rencontré le milliardaire Elon Musk lors d'une réunion qui s'est tenue brusquement et qui était présidée par le directeur du numérique du pays. L'ordre du jour en question était lié aux attentes de la nation en matière de désinformation sur l'application.

    Cette réunion, organisée à San Francisco, a vu la participation du ministre du Numérique et des Transports du pays, qui a rencontré Elon Musk juste avant de s'envoler pour Las Vegas pour une autre réunion importante. Au cours de cette réunion, M. Musk a été informé du fait que l'Allemagne n'était pas satisfaite de la plateforme Twitter et de la façon dont elle se comportait en général dans cette partie du monde européen.

    Twitter va à l'encontre de la DSA (Digital Service Act), dont la législation a été approuvée par l'UE l'année dernière. L'UE a introduit cette loi pour protéger les enfants, lutter contre la misogynie et la désinformation, entre autres.

    Après avoir été adoptée, l'Union européenne a indiqué à ses États membres que Twitter n'était pas prêt à apporter des changements majeurs qui seraient appliqués aux principales applications d'ici la fin de l'été.

    Le commissaire européen chargé de superviser l'application de cette loi a expliqué à Elon Musk, en avril dernier, que la plateforme avait vraiment du pain sur la planche et qu'elle devait vraiment se conformer à la DSA sur Twitter. Et finalement, Musk a fini par racheter l'application pour la somme de 44 milliards de dollars en octobre dernier.

    La DSA est une législation révolutionnaire qui établit une norme mondiale de réglementation des contenus tout en protégeant les utilisateurs contre différents types de préjudices en ligne.

    Nom : thumbs_b_c_2a4c73708738a25ace0a94c5981fcac3.jpg
Affichages : 1047
Taille : 14,8 Ko

    Cette réunion intervient au moment où Elon Musk a commencé à rétablir de nombreux comptes appartenant à des milliers d'utilisateurs de la plateforme qui ont reçu un avis de suspension pour avoir enfreint les politiques de l'application.

    Il s'agissait notamment de ceux qui avaient été interdits pour avoir diffusé des faits erronés, fait des commentaires offensants et même propagé des opinions racistes. Mais il y a quelques mois, Twitter a annoncé publiquement qu'il n'imposerait pas sa politique liée à la COVID-19 et aux fausses informations qui y sont associées. Cette politique aurait été mise en place pendant la phase initiale de la pandémie.

    Dans le même temps, un porte-parole du ministère allemand a déclaré dans un courriel que le gouvernement était occupé à surveiller les divers changements apportés à l'application Twitter après le rachat par Elon Musk.

    L'Allemagne aurait clairement fait savoir au nouveau PDG de Twitter que le pays s'attend à ce que les engagements volontaires actuels en matière de lutte contre la désinformation restent en place, conformément aux règles de la DSA, qui doivent être respectées maintenant et à l'avenir également.

    Source : Volker Wissing, ministre Allemand du Numérique et des Transports

    Et vous ?

    Quelle est votre opinion sur le sujet ?

    Voir aussi :

    L'UE menace Elon Musk de sanctions après que Twitter a suspendu les comptes de plusieurs journalistes, les Nations unies et d'autres organisations condamnent également la décision de l'entreprise

    Les ingénieurs de Twitter invités à imprimer le code sur lequel ils ont travaillé ces 30 à 60 derniers jours et à les donner à Elon Musk"]Les ingénieurs de Twitter invités à imprimer le code sur lequel ils ont travaillé ces 30 à 60 derniers jours et à les donner à Elon Musk

    Rachat de Twitter par Elon Musk*: «*Le DSA s'appliquera quelle que soit l'idéologie de son propriétaire*», pas de passe-droit pour le milliardaire qui devra se conformer aux règles européennes
    Publication de communiqués de presse en informatique. Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  5. #1225
    Membre expérimenté
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    novembre 2021
    Messages
    675
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Drôme (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2021
    Messages : 675
    Points : 1 743
    Points
    1 743
    Par défaut
    Twitter va à l'encontre de la DSA (Digital Service Act), dont la législation a été approuvée par l'UE l'année dernière. L'UE a introduit cette loi pour protéger les enfants, lutter contre la misogynie et la désinformation, entre autres.
    Rien que pour cela, je considère cette loi comme illégitime et antidémocratique.

  6. #1226
    Expert confirmé
    Homme Profil pro
    Responsable des études
    Inscrit en
    juillet 2014
    Messages
    2 606
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Aude (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Responsable des études
    Secteur : Santé

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2014
    Messages : 2 606
    Points : 5 674
    Points
    5 674
    Par défaut
    Citation Envoyé par OrthodoxWindows Voir le message
    Rien que pour cela, je considère cette loi comme illégitime et antidémocratique.
    Tu peux préciser un peu ton propos ? Je ne vois le lien entre le contenu que tu mets en gras et le fait que la loi soit illégitime et antidémocratique
    Le fait que ce soit illégitime ou antidémocratique pour moi ça aurait plutôt avoir la manière donc ça a été décidé / voté / mis en œuvre plutôt que le contenu
    J'aimerais bien aller vivre en Théorie, car en Théorie tout se passe bien.

  7. #1227
    Membre éprouvé
    Inscrit en
    mai 2006
    Messages
    304
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : mai 2006
    Messages : 304
    Points : 1 261
    Points
    1 261
    Par défaut
    Citation Envoyé par halaster08 Voir le message
    Tu peux préciser un peu ton propos ? Je ne vois le lien entre le contenu que tu mets en gras et le fait que la loi soit illégitime et antidémocratique
    Le fait que ce soit illégitime ou antidémocratique pour moi ça aurait plutôt avoir la manière donc ça a été décidé / voté / mis en œuvre plutôt que le contenu
    Pareil, que les raisons invoquées soient hypocrites ne prouve en rien que ça ait été illégitime et antidémocratique.

  8. #1228
    Membre expérimenté
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    novembre 2021
    Messages
    675
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Drôme (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2021
    Messages : 675
    Points : 1 743
    Points
    1 743
    Par défaut
    Citation Envoyé par halaster08 Voir le message
    Tu peux préciser un peu ton propos ? Je ne vois le lien entre le contenu que tu mets en gras et le fait que la loi soit illégitime et antidémocratique
    Parce que c'est systématique depuis quelques années en occident. A chaque fois qu'une lois est votée pour ces raison (il faut adjoindre le terrorisme) c'est pour museler les libertés.

    Ensuite, parce que sur internet, ce n'est pas les mêmes lois physique que sur le monde analogique. Je vous invite à regarder la série Analog Equivalent Rights de Rick Falkvinge : https://falkvinge.net/topic/principl...rties/privacy/
    Il est très facile de vendre la sécurité dans le monde numérique, alors que personne n'accepterai cela dans le monde analogique.

    Vis à vis des sujets en particuliés, j'ai effectivement exagéré pour la misogynie. Par contre, je pense quele lien désinformation <--> censure abusive est automatique. TOUT les régimes on utilisé la "désinformation" pour filtrer les opinions dissidentes. Le nom change juste avec le temps. Quant à la protection des enfants, il s'agit d'un sujet extrêmement dangereux, car de nombreuses personnes vives dans une psychoses collective. Il m'arrive très fréquemment de voir sur les RS des gens prenant la défense de la peine de mort, voir de la torture, quant il s'agit de parler des abus sur les enfant. Cela est extrêmement inquiétant sur l'avenir. Quant des gens défendent la torture, c'est que c'est possible de faire accepter n'importe quoi à ces gens là, pourvu de ce servir du sujet en question.

    Le fait que ce soit illégitime ou antidémocratique pour moi ça aurait plutôt avoir la manière donc ça a été décidé / voté / mis en œuvre plutôt que le contenu
    Donc si une loi qui raciste est voté de manière démocratique, ça devient une loi légitime ?

    Vive la dictature de la majorité.

  9. #1229
    Membre expérimenté
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    novembre 2021
    Messages
    675
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Drôme (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2021
    Messages : 675
    Points : 1 743
    Points
    1 743
    Par défaut
    Pour tout les , voici un petit aperçu de la véritable haine et violence :

    https://twitter.com/laremdesevir/sta...23674913345538

    Ce qui me choque n'est pas ce que fait le gouvernement (cela est largement critiquable pour plein de raisons, mais rien ne justifie le ton employé par certains) mais la violences de la plupart des réponses.

    Il y a plein de soutient à la peine de mort et à la torture, d'appel à la violence, voir au meurtre.

    C'est difficile de trouver plus violent sur Twitter, avec probablement les NoFakeMed en deuxième position du championnat de la haine.

    Comme par hasard, c'est précisément sur ses deux sujet que le DSA légifère. Il y a donc bien une récupération de la haine de certaines personnes.

  10. #1230
    Nouveau Candidat au Club
    Homme Profil pro
    Architecte matériel
    Inscrit en
    octobre 2022
    Messages
    217
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 19
    Localisation : France, Loire Atlantique (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Architecte matériel

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2022
    Messages : 217
    Points : 0
    Points
    0
    Par défaut
    Citation Envoyé par OrthodoxWindows Voir le message
    Pour tout les , voici un petit aperçu de la véritable haine et violence :

    https://twitter.com/laremdesevir/sta...23674913345538

    Ce qui me choque n'est pas ce que fait le gouvernement (cela est largement critiquable pour plein de raisons, mais rien ne justifie le ton employé par certains) mais la violences de la plupart des réponses.

    Il y a plein de soutient à la peine de mort et à la torture, d'appel à la violence, voir au meurtre.

    C'est difficile de trouver plus violent sur Twitter, avec probablement les NoFakeMed en deuxième position du championnat de la haine.

    Comme par hasard, c'est précisément sur ses deux sujet que le DSA légifère. Il y a donc bien une récupération de la haine de certaines personnes.
    La véritable violence c'est ce qu'on fait les hommes qui sont dans la prison de ce tweet.

  11. #1231
    Membre expérimenté
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    novembre 2021
    Messages
    675
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Drôme (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2021
    Messages : 675
    Points : 1 743
    Points
    1 743
    Par défaut
    Citation Envoyé par Erviewthink Voir le message
    La véritable violence c'est ce qu'on fait les hommes qui sont dans la prison de ce tweet.
    Je ne dit pas le contraire.

    Mais un appel à la violence est un appel à la violence, un appel au meurtre est un appel au meurtre. Point barre.

    Il n'y a pas d'exception. Je m'en fous complétement de contre qui un appel à la violence est adressé.

    Et d'ailleurs, une partie des ces tweets sont probablement illégaux en droit français.

  12. #1232
    Communiqués de presse

    Femme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    mai 2018
    Messages
    1 867
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Âge : 32
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : mai 2018
    Messages : 1 867
    Points : 139 287
    Points
    139 287
    Par défaut Elon Musk révèle trois fonctionnalités à venir sur Twitter dans les deux prochaines semaines
    Elon Musk révèle trois fonctionnalités à venir sur Twitter : des tweets longs, les glissements pour passer des tweets recommandés aux tweets suivis, et un nouveau bouton de signet

    Elon Musk a récemment dévoilé sur Twitter une liste de fonctionnalités à venir pour Twitter dans les deux prochaines semaines. Selon le nouveau chef de Twitter, le site de microblogging sera bientôt doté de tweets longs, de la possibilité de glisser vers la droite ou vers la gauche pour passer des tweets recommandés aux tweets suivis, et d'un nouveau bouton de signet.

    Les tweets longs sont la possibilité de publier des tweets qui ne sont pas limités à 280 caractères. C'est l'une des fonctionnalités qu'Elon Musk souhaite ajouter à Twitter depuis qu'il a pris la tête de l'entreprise de médias sociaux. Et comme l'a révélé le nouveau patron de Twitter, la possibilité de publier des tweets longs est prévue pour début février.

    Un bouton de signet n'est pas nouveau pour les utilisateurs de Twitter. Toutefois, Elon Musk prévoit d'intégrer ce bouton aux tweets, alors qu'il se cache actuellement derrière le bouton de partage. Un bouton Signet apparaîtra sur les tweets, tout comme les boutons Répondre, Retweeter et Aimer. Cette modification de l'interface utilisateur sera disponible sur Twitter la semaine prochaine.

    Les utilisateurs de Twitter verront une autre nouvelle fonctionnalité sur la plateforme dès la fin de cette semaine. Musk a déclaré qu'il sera possible d'effectuer un simple glissement (à droite ou à gauche) pour passer des tweets recommandés aux tweets suivis. Cette fonctionnalité sera mise en place dans le courant de la semaine et devrait donc être disponible d'ici la fin de la journée de samedi.


    Twitter connaît d'importants changements sous l'impulsion de son nouveau patron. Le site de microblogging a récemment ajouté la fonction View Counts, qui permet aux utilisateurs de vérifier plus facilement combien de fois les tweets ont été vus sans les ouvrir. Cependant, les jours d'Elon Musk en tant que PDG de Twitter sont comptés, car il a déclaré qu'il démissionnerait de son poste lorsqu'il trouverait quelqu'un d'assez fou pour l'occuper.

    Source : Elon Musk

    Et vous ?

    Que pensez-vous de ces nouvelles fonctionnalités à venir sur Twitter ?
    Vont-elles apporter des changements positifs à l'application ?
    Pensez-vous qu'Elon Musk ne sera bientôt plus le PDG de Twitter ? Est-ce une bonne chose pour la plateforme ?

    Elon Musk voudrait que son «Twitter 2.0» ait un chat vidéo, des appels vocaux et bénéficie de messages privés chiffrés, il a demandé l'aide du fondateur de Signal

    Elon Musk veut se débarrasser des spambots sur Twitter, cela pourrait réduire ses propres abonnés de près de la moitié, selon un outil d'audit qui affirme que 48% des comptes qui le suivent sont faux

    Elon Musk va quitter son siège de PDG de Twitter dès qu'il aura «*trouvé quelqu'un d'assez fou*» pour le remplacer, mais il sera toujours chargé des « équipes logiciel et serveurs »
    Publication de communiqués de presse en informatique. Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  13. #1233
    Membre chevronné
    Homme Profil pro
    ingénieur qualité
    Inscrit en
    mars 2015
    Messages
    586
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : ingénieur qualité
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : mars 2015
    Messages : 586
    Points : 1 980
    Points
    1 980
    Par défaut
    Citation Envoyé par Sandra Coret Voir le message
    Que pensez-vous de ces nouvelles fonctionnalités à venir sur Twitter ?
    Vont-elles apporter des changements positifs à l'application ?
    Je pense que les tweets courts sont l'ADN de Twitter donc changer ça est un vrai risque.
    Mais c'est aussi ce qui rend Twitter aussi toxique donc c'est un risque qui vaut le coup d'être pris il me semble.
    Pensez-vous qu'Elon Musk ne sera bientôt plus le PDG de Twitter ? est-ce une bonne chose pour la plateforme ?
    Il l'a dit lui même il laissera sa place à la personne suffisamment folle pour la vouloir, qui voudrait récupérer une société dans cet état avec en plus un actionnaire exclusif control freak comme Musk.
    Bref il a mis les choses en place pour que cette situation n'arrive pas.

  14. #1234
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Dirigeant
    Inscrit en
    juin 2016
    Messages
    2 869
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Dirigeant
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : juin 2016
    Messages : 2 869
    Points : 61 564
    Points
    61 564
    Par défaut Le nombre d'utilisateurs de Mastodon connaît une forte baisse après un pic de fréquentation fin 2022
    Le nombre d'utilisateurs actifs de Mastodon connaît une forte baisse après un pic de fréquentation alimenté par le rachat de Twitter par Elon Musk
    ce chiffre aurait baissé de plus de 30 %

    Mastodon n'a pas su conserver l'afflux soudain de centaines de milliers de nouveaux utilisateurs sur la plateforme après qu'Elon Musk a pris le contrôle de Twitter. Les récentes statistiques publiées par le site lui-même révèlent que le nombre d'utilisateurs actifs connaît une forte baisse ; ce chiffre a chuté de plus de 30 % depuis le pic de fréquentation et poursuit son déclin. On comptait environ 1,8 million d'utilisateurs actifs au cours de la première semaine de janvier, contre plus de 2,5 millions début décembre. Beaucoup ont présenté Mastodon comme un potentiel remplaçant de Twitter, mais ces statistiques semblent indiquer que cela n'arrivera pas.

    Mastodon est un réseau social open source qui fonctionne de manière indépendante de ses serveurs hébergés. La plateforme est très similaire à Twitter et certains la considèrent même comme son alternative. Elle a enregistré des centaines de milliers de nouveaux utilisateurs entre novembre et décembre. Beaucoup ont en effet quitté Twitter pour le rival Mastodon afin de protester contre l'arrivée de Musk à la tête de Twitter et les politiques controversées qu'il a établies lors de ses premiers jours en tant que Chief Twit. Il y avait environ 500 000 utilisateurs actifs de Mastodon avant que Musk ne prenne le contrôle de Twitter fin d'octobre.

    À la mi-novembre, ce nombre a grimpé à près de 2 millions d'utilisateurs actifs. Cependant, cette croissance a été de courte durée, car le nombre d'utilisateurs actifs de Mastodon est en baisse depuis le début de l'année. Pour beaucoup, ce constat s'explique par le fait que Mastodon ne remplit tout simplement pas le rôle particulier et basique de Twitter que beaucoup attendaient de lui. Les critiques affirment maintenant que les utilisateurs ont du mal à le comprendre, car il est tout simplement trop compliqué et ne pourrait pas le remplacer. « Twitter, dans sa forme la plus basique, est simple », a déclaré Meg Coffey, une stratège en médias sociaux.

    Nom : active-users-mastodon_1.png
Affichages : 1187
Taille : 49,8 Ko

    « Vous pouvez ouvrir une application ou un site Web, taper quelques mots, et vous avez terminé. Je veux dire, c'était une plateforme SMS de base », a-t-il ajouté. Il a expliqué que les gens ont afflué sur Mastodon parce qu'ils se sont indignés contre ce que Twitter était en train de devenir avec les nouvelles politiques introduites par Musk. « Il y avait beaucoup de gens qui avaient peur, beaucoup de gens qui ne voulaient pas être à l'endroit où Twitter était en train de devenir. Je suis un grand fan de la mise en sourdine et du blocage et donc mon Twitter est fantastique. C'est un endroit vraiment merveilleux », a déclaré l'analyste.

    « Toutefois, je sais que pour beaucoup d'autres personnes, ce n'est pas le cas. Et donc je peux comprendre qu'ils aient voulu trouver un endroit qui soit moins toxique ou moins nocif ». Mastodon a atteint un pic de près de 130 000 utilisateurs en un seul jour. Ces hausses ont coïncidé avec des décisions très controversées prises par Musk. Il s'agissait notamment des décisions de licencier des milliers d'employés de Twitter, de modifier les politiques de vérification, de rétablir le compte Twitter de Donald Trump et de suspendre les journalistes qui avaient fait des reportages sur Musk. D'autres scandales ne s'inscrivent pas dans cette chronologie.

    Il y avait en effet plus de raisons de détester Twitter que de l'aimer. Mastodon a surfé sur la vague de chaos déclenchée par Musk chez Twitter, mais la plateforme n'a pas tenu le coup. Les données produites par des entreprises comme Google ont révélé que les recherches sur Mastodon ont explosé en avril de l'année dernière, à peu près au moment où Musk a annoncé qu'il était devenu le principal actionnaire de Twitter. Coffey note que plusieurs nouveaux réseaux sociaux ont connu le succès. La plupart étaient simples à utiliser et permettaient de créer une communauté, comme l'application de partage de photos BeReal sortie en 2020.

    Pour de nombreux utilisateurs, Mastodon s'est peut-être avéré trop difficile à porter sur leurs communautés et était tout simplement trop compliqué. Selon Coffey, certains sont peut-être retournés à Twitter, tandis que d'autres ont peut-être complètement abandonné les médias sociaux. « Tout le monde s'est inscrit sur Mastodon et a réalisé à quel point c'était difficile, puis est retourné sur Twitter et s'est dit : "Oh, c'est, c'est difficile. Peut-être que nous n'irons pas là-bas". C'est comme les gens qui ont dit 'Je déménage au Canada' quand Donald Trump a été élu. Ils n'ont jamais réellement déménagé au Canada », a-t-elle déclaré.

    L'afflux soudain de centaines de milliers de nouveau sur Mastodon aurait attiré les investisseurs qui ont manifesté leur souhait d'investir dans la croissance du réseau social, mais le propriétaire, le développeur allemand Eugen Rochko, dit avoir refusé toutes les offres de financement. Lors d'une récente interview au Financial Times, Rochko a déclaré avoir reçu des offres d'au moins cinq investisseurs en capital-risque basés aux États-Unis pour investir des "centaines de milliers de dollars" pour soutenir le produit. Mais il a décliné les propositions, affirmant que le statut de Mastodon en tant qu'organisme à but non lucratif est "intouchable".

    Nom : change-in-users_2.png
Affichages : 1129
Taille : 83,7 Ko

    Selon Rochko, l'indépendance de Mastodon et le choix des styles de modération sur ses serveurs faisaient partie de son attrait. « Mastodon ne se transformera pas en tout ce que vous détestez de Twitter. Le fait qu'il puisse être vendu à un milliardaire controversé, le fait qu'il puisse être fermé, faire faillite, etc. C'est la différence de paradigmes [entre les plateformes] », a déclaré Rochko. Selon lui, une multitude de raisons font que Mastodon est attrayant, notamment le fait qu'il soit géré par une organisation à but non lucratif, ne dispose d'aucune infrastructure publicitaire, d'aucune monétisation intégrée et d'aucun algorithme.

    Mastodon compterait principalement sur les dons pour financer sa plateforme. Par exemple, il collecte environ 25 000 dollars par mois par le biais de Patreon auprès de plus de 8 500 donateurs réguliers. Toutefois, Rochko a déclaré au Financial Times que son objectif à long terme était de faire en sorte que Mastodon remplace Twitter en tant que première plateforme de microblogging au monde. « La route est longue, mais en même temps, elle est plus grande qu'elle ne l'a jamais été », a-t-il déclaré. Cependant, les récentes statistiques semblent montrer que Mastodon n'est pas une alternative sérieuse à Twitter.

    Elles démontrent que la plupart des personnes qui ont dit qu'elles quittaient Twitter pour Mastodon ne sont pas vraiment parties. Même si les deux plateformes sont très similaires à première vue, il y a de nombreuses différences entre les deux. Il est probable que plusieurs anciens utilisateurs de Twitter trouveront le modèle de réseau décentralisé de Mastodon préférable à Twitter. Mais l'utilisateur moyen restera probablement fidèle à la plateforme qu'il connaît, à moins qu'un concurrent plus direct n'émerge. Certaines sources ont rapporté que les nouveaux utilisateurs de Mastodon ont également rencontré des problèmes.

    Certains serveurs auraient eu du mal à faire face à l'augmentation du niveau d'activité et à la confusion des politiques de modération sur les différents serveurs. Josh Cowls, chercheur à l'Oxford Internet Institute, a déclaré que Mastodon pourrait évoluer vers une plateforme "satellite" de Twitter, "qui serait davantage utilisée lorsque Twitter est en panne, ainsi qu'en réponse à d'autres scandales liés à Musk". Cependant, il n'est pas évident qu'il parvienne à remplacer Twitter.

    Source : Mastodon

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?
    Que pensez-vous de la baisse du nombre d'utilisateurs actifs de Mastodon ?
    Selon vous, qu'est-ce qui pourrait expliquer cette baisse soudaine du nombre d'utilisateurs ?
    Selon vous, Mastodon est-il trop compliqué pour l'utilisateur moyen de Twitter ?

    Voir aussi

    Mastodon, le rival de Twitter, rejette toute idée de financement afin de préserver son statut d'organisme à but non lucratif, le fondateur aurait refusé les offres de cinq sociétés de capital-risque

    Mastodon atteint les 2,5 millions d'utilisateurs mensuels, profitant des réactions négatives suscitées par les décisions controversées d'Elon Musk sur Twitter

    Twitter annonce le bannissement de la promotion des autres réseaux sociaux tels qu'Instagram, Mastodon, Facebook, Truth Social et autres "concurrents", puis se ravise
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  15. #1235
    Membre extrêmement actif Avatar de darklinux
    Homme Profil pro
    Chef de projet en SSII
    Inscrit en
    novembre 2005
    Messages
    568
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 45
    Localisation : France, Seine et Marne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Chef de projet en SSII
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2005
    Messages : 568
    Points : 1 009
    Points
    1 009
    Par défaut
    Logique , mais Mastodon est enfin sur la carte , a prouvé que son proof of concept fonctionne , donc , c 'est tout bénéfice

  16. #1236
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2014
    Messages
    1 429
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2014
    Messages : 1 429
    Points : 5 407
    Points
    5 407
    Par défaut
    Donc ça veux dire qu'Elon Musk a gagné le match ?
    « L’humour est une forme d'esprit railleuse qui s'attache à souligner le caractère comique, ridicule, absurde ou insolite de certains aspects de la réalité »

  17. #1237
    Membre chevronné
    Homme Profil pro
    ingénieur qualité
    Inscrit en
    mars 2015
    Messages
    586
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : ingénieur qualité
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : mars 2015
    Messages : 586
    Points : 1 980
    Points
    1 980
    Par défaut
    Quel est votre avis sur le sujet ?
    Je trouve la lecture de l'article pas très pertinente, Les utilisateurs de Mastodon ont augmenté d'environ 360% (de 500k à 1.8M) depuis le rachat de Twitter par Musk
    La baisse après le pic s'explique facilement : une partie des utilisateurs pensaient tomber sur Twitter avec un skin différent, ils ont été déçus et ont quitté la plateforme.
    Que pensez-vous de la baisse du nombre d'utilisateurs actifs de Mastodon ?
    Toutes les applications alternatives subissent cette baisse (Signal à l'époque a vécu la même chose par exemple)
    Ce qui est intéressant c'est d'analyser le niveau avant la crise et le niveau une fois que les utilisateurs sont stabilisés et de faire la même analyse pour Twitter pour voir si les utilisateurs ont quitté l'un pour l'autre ou s'ils sont resté sur les deux.
    Selon vous, Mastodon est-il trop compliqué pour l'utilisateur moyen de Twitter ?
    Peut être mais il a visiblement été capable de conserver une partie de l'élite alors

  18. #1238
    Membre émérite
    Profil pro
    Inscrit en
    juin 2009
    Messages
    736
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : juin 2009
    Messages : 736
    Points : 2 377
    Points
    2 377
    Par défaut
    Citation Envoyé par totozor Voir le message
    Quel est votre avis sur le sujet ?
    Je trouve la lecture de l'article pas très pertinente, Les utilisateurs de Mastodon ont augmenté d'environ 360% (de 500k à 1.8M) depuis le rachat de Twitter par Musk
    La baisse après le pic s'explique facilement : une partie des utilisateurs pensaient tomber sur Twitter avec un skin différent, ils ont été déçus et ont quitté la plateforme.
    Que pensez-vous de la baisse du nombre d'utilisateurs actifs de Mastodon ?
    Toutes les applications alternatives subissent cette baisse (Signal à l'époque a vécu la même chose par exemple)
    Ce qui est intéressant c'est d'analyser le niveau avant la crise et le niveau une fois que les utilisateurs sont stabilisés et de faire la même analyse pour Twitter pour voir si les utilisateurs ont quitté l'un pour l'autre ou s'ils sont resté sur les deux.
    Selon vous, Mastodon est-il trop compliqué pour l'utilisateur moyen de Twitter ?
    Peut être mais il a visiblement été capable de conserver une partie de l'élite alors
    J'ai clairement une dent contre le titre de cet article qui donne juste une image négative en mode "ça s'effondre" alors qu'il faudra au moins attendre 2-3 mois pour voir ce qu'il en est.

  19. #1239
    Expert éminent
    Avatar de pmithrandir
    Homme Profil pro
    Responsable d'équipe développement
    Inscrit en
    mai 2004
    Messages
    2 391
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 39
    Localisation : France, Haute Garonne (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : Responsable d'équipe développement
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : mai 2004
    Messages : 2 391
    Points : 7 104
    Points
    7 104
    Par défaut
    Est ce que le problème de mastodon pour les utilisateur n'est pas déjà son manque de centralisation.

    Ou dois je m'inscrire
    Quel serveur est bien, fiable
    Comment est financé le service
    Quel est le plan pour améliorer la fiabilité et la rapidité

    La gouvernance décentralisée de mastodon ne permet pas de répondre facilement a ces questions pourtant essentielles.

  20. #1240
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Anthony
    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    novembre 2022
    Messages
    142
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Gironde (Aquitaine)

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2022
    Messages : 142
    Points : 2 285
    Points
    2 285
    Par défaut Les ex-employés de Twitter ne pourront pas à intenter une action collective contre la société, selon un juge
    Les employés de Twitter qui ont été licenciés ne pourront pas intenter une action collective contre la société, mais devront se contenter d'un arbitrage individuel, selon un juge

    Twitter Inc. a obtenu une décision permettant à la société de médias sociaux d'obliger plusieurs travailleurs licenciés intentant des poursuites suite à leur licenciement à faire valoir leurs droits par le biais d'un arbitrage individuel plutôt que par une action collective.

    Le juge de district américain James Donato a décidé vendredi que cinq anciens employés de Twitter qui ont engagé une action collective accusant l'entreprise de ne pas les avoir prévenus suffisamment à l'avance avant de les licencier après l'acquisition par Elon Musk doivent soumettre leurs demandes à un arbitrage privé.

    M. Donato a accédé à la demande de Twitter de forcer les cinq ex-employés à poursuivre leurs revendications individuellement, en invoquant les accords qu'ils ont signés avec la société.


    Nom : twitter pursue.jpg
Affichages : 915
Taille : 46,7 Ko

    Le juge de San Francisco a laissé pour un autre jour "en fonction de l'évolution de l'affaire" la question de savoir si l'ensemble du recours collectif doit être rejeté, mais il a noté que trois autres anciens employés de Twitter qui ont prétendu avoir choisi de ne pas adhérer à l'accord d'arbitrage de la société se sont joints à l'action en justice après qu'elle a été déposée.

    L'avocate qui représente les plaignants, Shannon Liss-Riordan, a déclaré lundi qu'elle avait déjà déposé 300 demandes d'arbitrage au nom d'anciens employés de Twitter et qu'elle en déposerait probablement des centaines d'autres.

    Ces travailleurs affirment tous ne pas avoir reçu l'intégralité de l'indemnité de départ promise par Twitter avant que Musk n'en prenne le contrôle. Certains ont également invoqué une discrimination fondée sur le sexe ou le handicap.

    L'année dernière, M. Donato avait décidé que Twitter devait informer les milliers de travailleurs qui avaient été licenciés après son acquisition par M. Musk, à la suite d'une proposition de recours collectif accusant la société de ne pas avoir donné de préavis suffisant avant de les licencier.

    Le juge a déclaré qu'avant de demander aux travailleurs de signer des accords d'indemnité de licenciement en renonçant à leur capacité à poursuivre l'entreprise, Twitter doit leur donner "un avis succinct et clairement formulé".

    Début novembre, Twitter a licencié environ 3 700 employés dans le cadre d'une mesure de réduction des coûts prise par Musk, et des centaines d'autres ont ensuite démissionné.

    En décembre de l'année dernière, Twitter a également été accusé par des dizaines d'anciens employés de diverses violations légales découlant de la prise de contrôle de l'entreprise par Musk, notamment d'avoir ciblé les femmes pour les licenciements et de ne pas avoir payé les indemnités de départ promises.

    Twitter fait également l'objet d'au moins trois plaintes déposées auprès d'un conseil du travail américain, selon lesquelles des travailleurs ont été licenciés pour avoir critiqué l'entreprise, avoir tenté d'organiser une grève et avoir adopté d'autres comportements protégés par le droit du travail fédéral.

    Source : Le juge de l'US District James Donato, l'avocat des plaignants Shannon Liss-Riordan

    Et vous ?

    Que pensez-vous de la décision prise par la juge James Donato ?
    Selon vous, le traitement des litiges à travers un arbitrage individuel peut-il tourner en faveur des plaignants ?

    Voir aussi :

    Les licenciements sur Twitter se poursuivent en 2023 : Elon Musk aurait licencié le personnel de modération du contenu en Irlande et à Singapour
    Twitter fait l'objet d'un recours collectif pour des licenciements massifs d'employés sans un préavis de 60 jours comme l'exige la loi
    Twitter licencie 4 400 à 5 500 contractuels sans les avertir au préalable ni prévenir les équipes internes
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

Discussions similaires

  1. Réponses: 13
    Dernier message: 07/10/2022, 11h01
  2. L'IA de génération de texte d'Elon Musk trop dangereuse pour être rendue publique
    Par Stan Adkens dans le forum Intelligence artificielle
    Réponses: 18
    Dernier message: 12/06/2020, 20h41
  3. Réponses: 4
    Dernier message: 24/04/2019, 18h43
  4. Réponses: 47
    Dernier message: 08/08/2018, 13h24
  5. Réponses: 10
    Dernier message: 25/07/2017, 12h32

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo