IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1201
    Nouveau Candidat au Club
    Homme Profil pro
    Architecte matériel
    Inscrit en
    octobre 2022
    Messages
    217
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 19
    Localisation : France, Loire Atlantique (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Architecte matériel

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2022
    Messages : 217
    Points : 0
    Points
    0
    Par défaut
    Les marques wokes ne vont manquer à personne. Elles vont devoir faire le ménage chez elles aussi.

  2. #1202
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    août 2022
    Messages
    565
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 42
    Localisation : France, Hauts de Seine (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : août 2022
    Messages : 565
    Points : 0
    Points
    0
    Par défaut
    Citation Envoyé par Erviewthink Voir le message
    Elon a fait du bon boulot, il a viré la peste woke de twitter et oh magie virer ces gens inutiles fait que la boite va devenir enfin rentable.

    Twitter a plus changé en 3 mois qu'en 10 ans c'est dire à quel point l'idéologique woke gauchiste est un frein à l'innovation.

    Et oui faire de la propagande ne rapporte pas d'argent à part les perfusions des organisations qui ont intérêt que l'idéologie woke se propage sur cette plateforme.
    Attention.
    En étant contre les wokes et les "féministes" à la Sandrine Rousseau, tu va subir une vague de dislick sur le forum

  3. #1203
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    9 033
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 34
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 9 033
    Points : 17 459
    Points
    17 459
    Par défaut
    Citation Envoyé par Erviewthink Voir le message
    Les marques wokes ne vont manquer à personne.
    Les entreprises ne font ça que pour éviter les "bad buzz", il y a une minorité bruyante sur les réseaux sociaux qu'il vaut mieux ne pas énerver.
    Qu'est-ce que des entreprises comme Amazon, ou Apple en ont à foutre des idées wokes ?

    Apparemment les annonceurs sont revenus.
    ELON MUSK REMERCIE LES ANNONCEURS "DE RETOUR SUR TWITTER"
    À ce stade, Apple comme Amazon ont refusé de commenter les informations évoquant leur retour sur le réseau social. Pour Twitter, cette fuite des annonceurs craignant d’être associés à des contenus non consensuels remettait directement en cause son modèle économique alors que la plateforme tire 90% de ses revenus de la publicité.
    Keith Flint 1969 - 2019

  4. #1204
    Nouveau Candidat au Club
    Homme Profil pro
    Architecte matériel
    Inscrit en
    octobre 2022
    Messages
    217
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 19
    Localisation : France, Loire Atlantique (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Architecte matériel

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2022
    Messages : 217
    Points : 0
    Points
    0
    Par défaut
    Citation Envoyé par HaryRoseAndMac Voir le message
    Attention.
    En étant contre les wokes et les "féministes" à la Sandrine Rousseau, tu va subir une vague de dislick sur le forum
    Tsais les disclick venant de personnes les soutenants ça m'en touche une sans bouger l'autre.

  5. #1205
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Dirigeant
    Inscrit en
    juin 2016
    Messages
    2 869
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Dirigeant
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : juin 2016
    Messages : 2 869
    Points : 61 561
    Points
    61 561
    Par défaut Les fréquents sondages de Musk sur Twitter sont susceptibles d'être manipulés par des bots
    Les fréquents sondages d'Elon Musk sur Twitter sont susceptibles d'être manipulés par des bots
    une nouvelle étude montre que les votes peuvent être facilement achetés lors des sondages sur Twitter

    Alors qu'Elon Musk, nouveau PDG de Twitter, aime s'appuyer sur les résultats de ses sondages sur la plateforme pour prendre des décisions importantes, une étude suggère que les votes pourraient être manipulés par des robots. Accountable Tech, une association à but non lucratif qui défend les droits numériques, a rapporté qu'avec moins de 100 dollars, il est possible d'acheter des dizaines de milliers de votes pour des sondages sur Twitter en utilisant des services de manipulation basés sur des robots. L'étude suscite de nouvelles inquiétudes quant à la confiance que Musk accorde à cet outil pour tracer l'avenir de l'une des sociétés de médias sociaux les plus influentes au monde.

    Le nombre exact de faux comptes sur Twitter a été un point de discorde entre Musk et les anciens propriétaires de la plateforme cette année. Avant l'acquisition, Musk a passé des mois à affirmer que le nombre d'utilisateurs de Twitter était frauduleux en raison de la prépondérance des bots sur la plateforme. Il a maintenu qu'au moins 20 % des comptes Twitter étaient faux, tandis que le réseau social affirmait que ce nombre est de 5 %. Musk n'a pas été en mesure de prouver ses allégations, et alors qu'il devait faire face à la justice pour avoir renoncé à l'accord de rachat, il est brusquement revenu sur sa position et a conclu la transaction le 27 octobre.

    Dernièrement, Musk a affirmé que le problème était résolu, sans donner plus de détails. Comment y est-il parvenu ? Difficile d'y répondre. Il a ajouté que le nombre total d'utilisateurs avait augmenté sous sa direction. Depuis le rachat, Musk a couramment fait confiance aux sondages pour prendre des décisions importantes sur l'avenir de la plateforme. Par exemple, il a demandé à ses abonnés s'il devait rétablir le compte de l'ancien président américain Donald Trump qui avait été suspendu par l'ancienne direction pour incitation à la violence. Plus récemment, Musk a sondé ses abonnés pour savoir s'il devait renoncer à son poste de PDG de Twitter.

    Nom : ojn.png
Affichages : 1152
Taille : 47,7 Ko

    Dans ce dernier cas, la majorité a voulu qu'il confie le poste de PDG de Twitter à une autre personne. Musk a affirmé qu'"il entendait suivre la volonté du peuple", mais a ajouté qu'il quittera la direction de l'entreprise dès qu'il aura trouvé une personne partageant sa vision pour l'avenir de Twitter. Cependant, selon Accountable Tech, les résultats des sondages de Musk sont peut-être biaisés ou manipulés par des bots. Accountable Tech a remis en cause les propos de Musk selon lesquels le nombre de bots sur la plateforme a diminué, mais le groupe a également déclaré que le nombre de faux comptes sur Twitter n'a jamais été aussi élevé que maintenant.

    Selon un rapport de Platformer, la guerre de Musk contre les bots a conduit Twitter à bloquer le trafic d'une trentaine d'opérateurs de téléphonie mobile dans le monde, coupant ainsi l'accès à des centaines de milliers de comptes dans la région Asie-Pacifique. Le blocage des opérateurs aurait depuis été annulé. Il y a quelques jours, en réponse à un utilisateur qui suggérait que seuls les abonnés de Twitter Blue - le niveau à 8 dollars par mois du réseau social qui accorde aux utilisateurs une coche bleue - devraient pouvoir voter sur les politiques de l'entreprise, Musk a répondu : « bon point. Twitter va procéder à ce changement ».

    « Non seulement les bots fleurissent sous Musk, mais il est maintenant plus facile que jamais d'utiliser des bots pour manipuler les sondages sur Twitter. Tant que Musk continuera à mettre les décisions majeures de la plateforme entre les mains de quiconque dispose de quelques dollars et de temps libre, Twitter n'est pas sûr et est vulnérable à la manipulation par de mauvais acteurs, y compris des gouvernements étrangers », a déclaré Nicole Gill, cofondatrice et directrice exécutive de Accountable Tech. Selon le groupe, les sondages peuvent être utilisés pour des questions triviales, comme aider à décider ce que l'on va manger pour le dîner.

    Pourtant, Musk les utilise pour déterminer l'avenir de Twitter, ce qui incite davantage les services à la demande à apprendre à manipuler cette fonctionnalité. « En règle générale, les décisions commerciales clés, comme celle de savoir si une personne doit ou non diriger une entreprise, sont prises par les conseils d'administration et les actionnaires, et non par les sondages Twitter. Si cette forme de prise de décision se poursuit, il est probable que les sondages puissent être la cible d'acteurs cherchant à manipuler la plateforme », a déclaré Lisa Kaplan, directrice générale d'Alethea, qui aide les entreprises à atténuer la menace de la désinformation.

    Nom : dxcfs.png
Affichages : 1088
Taille : 13,7 Ko

    Deux anciens membres de l'équipe de confiance et de sécurité de Twitter ont déclaré que l'entreprise n'avait pas de garanties appropriées pour identifier et éradiquer les comportements inauthentiques et la manipulation des sondages Twitter. Twitter est capable de détecter les faux engagements sur le site, comme les commentaires qui ne proviennent pas de personnes réelles. Selon une personne connaissant ces outils, il existe des signaux techniques que les comptes automatisés laissent derrière eux, ce qui permet à Twitter de repérer l'activité et, éventuellement, de la supprimer. La personne a refusé d'être normée par peur de représailles.

    Selon certains experts, il semble qu'il n'y ait aucun moyen pour Twitter d'annuler les votes manipulés sur un sondage après sa fermeture. Yoel Roth, ancien responsable de la confiance et de la sécurité chez Twitter, a déclaré dans une interview que lorsque Twitter a lancé les sondages en 2015, "l'une des grandes discussions a porté sur les compromis entre l'intégrité et la vie privée - garder les journaux ou non. « Nous avons atterri du côté de la confidentialité, afin que Twitter ne sache pas qui a voté pour quoi. Les sondages sont plus susceptibles d'être manipulés que n'importe quoi d'autre sur Twitter », a déclaré Roth.

    En décembre, Accountable Tech a créé un compte fictif appelé @VoxPopuliVoxBot et a lancé plusieurs sondages pour analyser l'ampleur de la manipulation possible sur la fonctionnalité de Twitter. Dans le cadre de son sondage le plus populaire, l'étude d'Accountable Tech a révélé que 26 261 votes pouvaient être émis par des robots pour la modique somme de 57 dollars, les votes étant livrés dans les 24 heures. Selon les chercheurs d'Accountable Tech, pour mener à bien cette expérience, l'étude a fait appel à des services de manipulation facilement disponibles et loués, originaires de Russie, d'Inde et de Turquie.

    « Les sondages sur Twitter sont-ils fiables ? », a tweeté le compte fictif @VoxPopuliVoxBot le 16 décembre. Les chercheurs ont tenté de déterminer s'il était possible d'acheter de faux votes à grande échelle, en ciblant un demi-million à un million de votes à livrer en 24 heures, mais les services de manipulation n'avaient pas cette capacité. Si les services de manipulation loués augmentaient leur bande passante, les chercheurs ont estimé qu'il en coûterait de 2 600 à 3 600 dollars pour lancer un sondage populaire à cette échelle. Les chercheurs ont également acheté de faux commentaires, likes et abonnés sur leur compte factice.

    Nom : zsdc.png
Affichages : 1082
Taille : 13,5 Ko

    Afin de vérifier si les votes manipulés fonctionnaient sur un sondage en direct, les auteurs de l'étude ont également acheté en décembre des votes sur un sondage mené par Tim Gionet, personnalité médiatique d'extrême droite nationaliste blanche. Ce dernier gère un compte appelé @bakedalaska sur Twitter, qui a récemment été réintégré sur la plateforme dans le cadre de l'"amnistie générale" de Musk pour les comptes interdits - une autre décision politique prise par Musk après avoir organisé un sondage. Dans le cadre de son sondage, Gionet a demandé à son public le 14 décembre s'il devait utiliser une insulte raciste sur Twitter.

    Les chercheurs affirment avoir acheté 2 000 votes pour les options "oui" et "non", afin de neutraliser l'influence sur le sondage, mais de prouver que la manipulation était réalisable. Cela a coûté 13 dollars, et le sondage a été clôturé avec les votes des deux options comptabilisés dans les résultats finaux. « Le peuple a parlé », a tweeté Gionet le 15 décembre, après que 52 % des 11 764 votes comptés ont indiqué l'option "non". Il s'est fait l'écho de la déclaration latine souvent utilisée par Musk après la réalisation de sondages sur Twitter, qui signifie en gros que la voix du peuple est la voix de Dieu : "Vox Populi, Vox Dei".

    Musk, pour sa part, a étendu son utilisation des sondages au-delà des questions liées à Twitter. Le 21 décembre, il a demandé si le Congrès devait approuver un projet de loi sur les dépenses fédérales de 1 700 milliards de dollars. Après que 71 % d'entre eux ont voté non, Musk a partagé le résultat avec les dirigeants du Sénat. « Le peuple a parlé », a-t-il tweeté.

    Et vous ?

    Que pensez-vous des résultats de l'étude d'Accountable Tech ?
    Que pensez-vous des sondages sur Twitter ? Les résultats sont-ils fiables ?
    Pensez-vous que Twitter est en mesure d'éradiquer les faux comptes de la plateforme ?
    Que pensez-vous des propos de Musk selon lesquels le problème des bots sur Twitter est résolu ?

    Voir aussi

    Les utilisateurs de Twitter votent en faveur de la démission d'Elon Musk du poste de PDG du réseau social, sur les 17,5 millions de votes, 57,5% étaient en faveur de son départ et 42,5% étaient contre

    Elon Musk prévoit que Twitter atteindra le seuil de rentabilité en 2023 et a défendu ses mesures de réduction des coûts sur la plateforme de médias sociaux

    34 % des Américains approuvent la décision de prise de contrôle de Twitter par Elon Musk, 29 % la désapprouvent et 17 % pensent que ce n'est ni bon ni mauvais

    Elon Musk envisage de limiter les sondages politiques aux utilisateurs de Twitter Blue, mais n'a pas précisé quand cela sera effectif
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  6. #1206
    Nouveau membre du Club
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    mars 2018
    Messages
    10
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 57
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : mars 2018
    Messages : 10
    Points : 34
    Points
    34
    Par défaut
    Citation Envoyé par Erviewthink Voir le message
    Elon a fait du bon boulot, il a viré la peste woke de twitter et oh magie virer ces gens inutiles fait que la boite va devenir enfin rentable.

    Twitter a plus changé en 3 mois qu'en 10 ans c'est dire à quel point l'idéologique woke gauchiste est un frein à l'innovation.

    Et oui faire de la propagande ne rapporte pas d'argent à part les perfusions des organisations qui ont intérêt que l'idéologie woke se propage sur cette plateforme.
    Twitter a déjà été rentable, voir twitter degage le premier benefice annuel de son histoire c'est en 2018.
    Mais il est vrai que twitter et rentabilité dans la même c'est limite oxymore.

  7. #1207
    Expert confirmé Avatar de AoCannaille
    Inscrit en
    juin 2009
    Messages
    1 311
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : juin 2009
    Messages : 1 311
    Points : 4 319
    Points
    4 319
    Par défaut
    Citation Envoyé par PolumX Voir le message
    Mais il est vrai que twitter et rentabilité dans la même c'est limite oxymore.
    Dés que tu es rentable, tu es taxable. Se maintenir dans la dette est la technique la plus efficace pour se développer au dépens de la solidarité nationale. Mieux, ça te permet de chouiner pour avoir des subventions.
    Amazon en a abusé avant Twitter.

  8. #1208
    Communiqués de presse

    Femme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    mai 2018
    Messages
    1 867
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Âge : 32
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : mai 2018
    Messages : 1 867
    Points : 139 287
    Points
    139 287
    Par défaut Les tweets des profils bleus nouvellement lancés sur Twitter sont remplis de fausses informations
    Twitter est sous le feu des critiques alors que les tweets des profils bleus nouvellement lancés sont remplis de fausses informations, et les usurpations d'identité ont atteint un niveau record sur la plateforme

    Le début de l'année a été très difficile pour Twitter. L'application s'est dotée d'une nouvelle direction et il n'est pas certain que cela ait joué en sa faveur.
    Le grand projet d'Elon Musk de réécrire les règles de vérification de la plateforme était considéré comme un moyen de lutter contre le nombre croissant de profils trompeurs sur l'application. De nombreux comptes n'ont pas pu être vérifiés de manière authentique et les usurpations d'identité ont atteint un niveau record sur la plateforme.


    Pour la modique somme de 8 dollars, de nombreux comptes ont obtenu le badge "vérifié" sur l'application et les dilemmes qui en découlent n'ont jamais cessé. Elon Musk et les cadres de son équipe savaient que quelque chose devait être fait rapidement et c'est pourquoi ils ont entrepris de mettre en pause l'abonnement et d'introduire un autre plan.

    Un nouveau lancement a été effectué et des mesures supplémentaires ont été prises pour tenter de réduire ce facteur d'usurpation d'identité avant qu'il ne soit trop tard. Musk a notamment introduit des contrôles par code couleur pour aider les utilisateurs à différencier les profils professionnels des profils habituels. D'autres contrôles d'authentification ont également été introduits et Twitter a vraiment croisé les doigts avec le lancement du nouvel abonnement bleu.

    Mais maintenant, un énorme problème se pose. C'est en fait très inquiétant et cela concerne les personnes qui paient les 8 dollars. Soit ils le font volontairement, soit par inadvertance. L'objectif semble être de faire de la désinformation une partie importante de l'application, car les profils ne sont remplis que de cela.

    L'information vient d'une nouvelle étude du Quant Lab du Center for Countering Digital Hate. Cette étude montre que les tweets des abonnés bleus de l'application suscitent de nombreuses idées fausses sur les vaccins et le changement climatique.

    Beaucoup pensent qu'il s'agit de comptes vérifiés et continuent donc à les croire comme personne. Pour certains, c'est très inquiétant de savoir jusqu'où cela peut aller.

    Nom : twitter blue.jpg
Affichages : 1176
Taille : 17,7 Ko

    L'on pouvait penser que les nouveaux abonnements Blue méritaient d'être crédibles, mais c'est le contraire qui s'est produit. Les mensonges et la désinformation se répandent encore plus vite sur cette plateforme.

    La recherche met en évidence près de 60 000 tweets dans leur ensemble et ils comportent des mots comme Ukraine, vaccin, et même climat. Ils sont partagés à gauche et à droite par les utilisateurs de Twitter Blue. Bien qu'ils soient surnommés "individus vérifiés", ils ont payé pour des ticks Blue, mais n'ont pas encore payé pour des vérifications.

    Et près de 60 000 tweets publiés par les utilisateurs de la plateforme Twitter Blue contiennent de tels termes, qui sont autant de points chauds pour la désinformation. Ce qui est encore plus alarmant, c'est que tant de ces tweets comportent trois mots-clés qui ont été analysés. Ils comptaient un nombre impressionnant de 930 000 likes, commentaires et autres au total. Et lorsque la vérification des faits a été effectuée, il a été triste de constater qu'ils n'étaient pas dignes de confiance dans l'ensemble.

    L'étude indique également que plus d'un tweet sur quatre comportait des détails contraires à la vérité.

    Source : FastCo

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur la question ?
    Pensez-vous que cette version de Twitter va durer ?

    Voir aussi :

    Elon Musk relance Twitter Blue avec de nouveaux mécanismes pour empêcher l'usurpation d'identité, les utilisateurs sur iOS supporteront la commission prélevée par Apple en payant 11 $ au lieu de 8

    Elon Musk retarde la vérification payante de Twitter pour éviter la commission de 30% perçue par Apple sur l'App Store, le forfait d'abonnement Blue devait être relancé mardi

    Twitter Blue d'Elon Musk est maintenant en ligne, mais n'est disponible que sur iOS, l'entreprise déploie de nouvelles étiquettes "officielles", puis les supprime quelques heures plus tard
    Publication de communiqués de presse en informatique. Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  9. #1209
    Membre expérimenté
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    novembre 2021
    Messages
    675
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Drôme (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2021
    Messages : 675
    Points : 1 746
    Points
    1 746
    Par défaut
    Encore une étude aussi propagandiste qu'inintéressante.
    Bien que je pense que celle-ci est en bonne place pour le championnat de la bêtise.

    Citation Envoyé par Sandra Coret Voir le message
    Twitter est sous le feu des critiques alors que les tweets des profils bleus nouvellement lancés sont remplis de fausses informations, et les usurpations d'identité ont atteint un niveau record sur la plateforme

    Le début de l'année a été très difficile pour Twitter. L'application s'est dotée d'une nouvelle direction et il n'est pas certain que cela ait joué en sa faveur.
    Le grand projet d'Elon Musk de réécrire les règles de vérification de la plateforme était considéré comme un moyen de lutter contre le nombre croissant de profils trompeurs sur l'application. De nombreux comptes n'ont pas pu être vérifiés de manière authentique et les usurpations d'identité ont atteint un niveau record sur la plateforme.

    Pour la modique somme de 8 dollars, de nombreux comptes ont obtenu le badge "vérifié" sur l'application et les dilemmes qui en découlent n'ont jamais cessé. Elon Musk et les cadres de son équipe savaient que quelque chose devait être fait rapidement et c'est pourquoi ils ont entrepris de mettre en pause l'abonnement et d'introduire un autre plan.

    Un nouveau lancement a été effectué et des mesures supplémentaires ont été prises pour tenter de réduire ce facteur d'usurpation d'identité avant qu'il ne soit trop tard. Musk a notamment introduit des contrôles par code couleur pour aider les utilisateurs à différencier les profils professionnels des profils habituels. D'autres contrôles d'authentification ont également été introduits et Twitter a vraiment croisé les doigts avec le lancement du nouvel abonnement bleu.
    Bon, pour l'instant ça va, c'est juste un rappel de fait bien connu.

    Mais maintenant, un énorme problème se pose. C'est en fait très inquiétant et cela concerne les personnes qui paient les 8 dollars. Soit ils le font volontairement, soit par inadvertance. L'objectif semble être de faire de la désinformation une partie importante de l'application, car les profils ne sont remplis que de cela.
    Là je ne comprends rien ; premièrement, je ne vois pas en quoi quelqu’un peut payer 8$ "par inadvertance", c'est forcément volontaire (ou alors cela signifie que Twitter pratique l'escroquerie/l'ingénierie sociale, mais je pense que cela serait connu). Ensuite, il me semble que le profile bleu n'a pas censé être autre chose qu'une vérification de l’identité ; or une vérification d’identité n'a rien à voir avec le contenu posté par quelqu’un.

    L'information vient d'une nouvelle étude du Quant Lab du Center for Countering Digital Hate. Cette étude montre que les tweets des abonnés bleus de l'application suscitent de nombreuses idées fausses sur les vaccins et le changement climatique.
    Ah, mais voilà ! Les fameux sujets "magique" qui permettent de justifier n'importe quelle censure ! Il ne manque plus que la lutte contre la pédopornographie à l'apologie du terrorisme .

    Beaucoup pensent qu'il s'agit de comptes vérifiés et continuent donc à les croire comme personne. Pour certains, c'est très inquiétant de savoir jusqu'où cela peut aller.
    Cela ressemble à du délire complet, puisqu'à aucun moment "l'étude" du QLCCDH ne mentionne un problème dans la vérification d'identité. Cela ne me surprendrait pourtant pas (vu les problèmes précédents à ce sujet), mais il faut dans ce cas le mentionner.

    L'on pouvait penser que les nouveaux abonnements Blue méritaient d'être crédibles, mais c'est le contraire qui s'est produit. Les mensonges et la désinformation se répandent encore plus vite sur cette plateforme.
    Comme je l'ai dit plus haut, les nouveaux abonnements Blue ne sont pas censés garantir une quelconque crédibilité. Donc deux phrases pour rien.

    La recherche met en évidence près de 60 000 tweets dans leur ensemble et ils comportent des mots comme Ukraine, vaccin, et même climat. Ils sont partagés à gauche et à droite par les utilisateurs de Twitter Blue. Bien qu'ils soient surnommés "individus vérifiés", ils ont payé pour des ticks Blue mais n'ont pas encore payé pour des vérifications.
    D'accord. Du coup, si je dis : Ukraine, vaccin, climat. Hop, cela devient de la désinformation.
    Une fois de plus, ces phrases ne veulent rien dire, c'est même un charabia incompréhensible. Et c'est quoi, les ces histoires de "vérification" ?? Une fois de plus aucune information, pour savoir si la vérification d’identité a échoué ou non. C'est pourtant le fondement.

    Et près de 60 000 tweets publiés par les utilisateurs de la plateforme Twitter Blue contiennent de tels termes, qui sont autant de points chauds pour la désinformation. Ce qui est encore plus alarmant, c'est que tant de ces tweets comportent trois mots-clés qui ont été analysés. Ils comptaient un nombre impressionnant de 930 000 likes, commentaires et autres au total. Et lorsque la vérification des faits a été effectuée, il a été triste de constater qu'ils n'étaient pas dignes de confiance dans l'ensemble.
    Pourquoi plus ces termes que d'autres ? Il existe des guerres aussi ou plus graves que la guerre en Ukraine (Arménie, Yémen...), des virus aussi ou plus graves que le Covid (Ebola, Zica, le paludisme, la fièvre jaune...), des catastrophes écologiques aussi graves que le réchauffement climatique (ozone troposphérique, perte de la biodiversité...). Quant à la signification du "digne de confiance", c'est plutôt vague. Ne jamais oublier l'affaire du Mediator, du sang contaminé, de l'origine du choléra à Haïti, des erreurs de la recherche sur alzheimer, des preuves inventée en Irak (pour justifier la guerre), des "dommages collatéraux" en Serbie, des révélations de WikiLeaks, ect. ect.

    L'étude indique également que plus d'un tweet sur quatre comportait des détails contraires à la vérité.
    C'est des détails ou pas ? Il faut savoir.

    Visiblement, le Center for Countering Digital Hate semble aussi caricaturale et anti-démocratie que ses études. Il semble s'agir d'ailleurs d'une ONG qui milite uniquement pour la censure sur le web.

    Si les réseaux sociaux centralisés n'existaient pas, comme ce genre d'ONG lutterait ? La seule réponse serait la lutte pour le filtrage de sites web via les DNS des FAI.
    Et dans le cas où la population utiliserait massivement d'autres DNS, des VPN ou TOR, la CCDH lutterait pour la construction d'un grand pare-feu occidental, d'une interdiction des VPN non filtrés et d'une interdiction complète de TOR. Exactement comme en Russie et surtout en Chine.

  10. #1210
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Madmac
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    juin 2004
    Messages
    1 519
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : Alimentation

    Informations forums :
    Inscription : juin 2004
    Messages : 1 519
    Points : 1 219
    Points
    1 219
    Billets dans le blog
    7
    Par défaut
    Citation Envoyé par escartefigue Voir le message
    À ce niveau là, c'est pathologique
    Donald Trump, sors de ce corps !
    C'est bien que tu le mentionne, car les rapports qu"il a déposer prouve que Trump avait raison.


  11. #1211
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    7 450
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 7 450
    Points : 178 335
    Points
    178 335
    Par défaut Alors que les réactions négatives face à Twitter se multiplient, Mastodon atteint 2,5 Mns d'utilisateurs
    Mastodon atteint les 2,5 millions d'utilisateurs mensuels, profitant des réactions négatives suscitées par les décisions controversées d'Elon Musk sur Twitter
    le fondateur de Mastodon en profite pour donner les avantages d'une plate-forme décentralisée

    Le trafic du rival de Twitter, Mastodon, a été multiplié par huit en quelques semaines, passant d'environ 300 000 utilisateurs en octobre à 2,5 millions en novembre, selon un article de blog du fondateur de la plate-forme, Eugen Rochko. Le chiffre de croissance époustouflant intervient alors qu'une vague d'utilisateurs de Twitter a annoncé son intention de changer de service dans un contexte de décision provoquant souvent la polémique du nouveau propriétaire de Twitter, Elon Musk.

    Depuis qu'Elon Musk a finalisé son achat de Twitter, certains utilisateurs de l'application de médias sociaux ont cherché une nouvelle maison – seulement pour découvrir qu'il n'y a pas beaucoup d'options intéressantes. Le cofondateur de Twitter, Jack Dorsey, teste en version bêta une nouvelle application appelée Bluesky, mais il n'y a pas encore de date de lancement.

    Lancé en 2016, Mastodon se développe rapidement. Certains ont décidé de fuir Twitter, craignant que la liberté d'expression promise par Elon Musk ne se transforme en un gigantesque règne du libertinage. Ils se sont lancés à la recherche d'un autre endroit pour publier leurs pensées en ligne, tandis que des changements controversés dans l'approche de la modération de contenu de Twitter sont attendus.

    Il n'y a peut-être pas d'alternative claire à Twitter, une plate-forme particulièrement influente, rapide, riche en textes, conversationnelle et axée sur l'actualité. Mais Mastodon a gagné (un peu) en popularité, au moins auprès des technophiles. Le service ressemble à Twitter, avec une chronologie de courtes mises à jour triées par ordre chronologique plutôt que par algorithme. Il permet aux utilisateurs de rejoindre une multitude de serveurs différents gérés par divers groupes et individus, plutôt qu'une plate-forme centrale contrôlée par une seule entreprise comme Twitter, Instagram ou Facebook.

    Contrairement aux grands réseaux sociaux, Mastodon est à la fois gratuit et sans publicité. Il est développé par une organisation à but non lucratif dirigée par le créateur de Mastodon, Eugen Rochko, et est soutenu par un financement participatif.

    Un réseau social décentralisé, avantages et inconvénients

    Mastodon n'est pas un site Web unique, mais un réseau de milliers de sites Web appelés « instances », également appelés serveurs. Ces serveurs sont « fédérés », ce qui signifie qu'ils sont gérés par des entités différentes, mais peuvent toujours communiquer entre eux sans avoir besoin de passer par un système central. Et l'espace dans lequel ils existent tous s'appelle le « fédivers », que certains fanatiques appellent « le Fedi ».

    Lorsque vous vous inscrivez à Mastodon, la première chose que vous faites est de choisir un serveur. Il en existe d'autres à usage général, comme mastodon.social, ainsi que d'autres, destinés à des groupes d'intérêt, comme kpop.social ou linuxrocks.online. Il existe également des serveurs de blagues comme dolphin.town, où la seule chose que les utilisateurs sont autorisés à publier est la lettre « e ».

    Le serveur devient une partie de votre nom d'utilisateur (par exemple, stephane@kpop.social), et les toots (à la place des tweets, vous avez des toots) que vous voyez sur votre flux sont des toots de vos collègues de serveur, plutôt que de l'ensemble de la Fediverse. Mais vous êtes également libre de communiquer avec les personnes d'autres serveurs et même de "booster" leurs toots publics sur votre flux.

    C'est ainsi que Mastodon crée une expérience globale unifiée sans être contrôlé par une seule entité, a déclaré Eugen Rochko, fondateur et développeur principal de Mastodon basé en Allemagne. « Les serveurs sont des fournisseurs de services, comme Hotmail et Gmail le sont pour le courrier électronique. Cela ne signifie pas que les différents serveurs sont isolés les uns des autres, comme les forums de la vieille école », a-t-il déclaré. « Avoir un seul compte vous permet de suivre et d'interagir avec n'importe qui dans ce réseau social mondial décentralisé ».

    Mais le modèle de Mastodon comporte ses propres risques. Si le serveur que vous rejoignez disparaît, vous pourriez tout perdre, comme si votre fournisseur de messagerie s'arrêtait. Un administrateur de serveur Mastodon a également le contrôle ultime sur tout ce que vous faites*: si pour une raison quelconque le propriétaire de kpop.social n'aime pas que j'ai boosté un toot de dolphin.town, il pourrait le supprimer ou même "défédérer" le serveur, ce qui bloquerait complètement tous les toots dolphin.town du serveur k-pop. Un administrateur de serveur pourrait également espionner les toots privés s'il le voulait ou supprimer des comptes pour une raison quelconque.

    Rochko a déclaré que les nouveaux utilisateurs devraient examiner attentivement qui gère un serveur avant de le rejoindre : « Est-ce une organisation qui a fait ses preuves, qui est digne de confiance, qui est susceptible d'exister depuis longtemps, mais qui a également une politique de modération ? » Les « bons », a-t-il expliqué, « ont des règles contre les discours de haine et fournissent les nécessités de base comme les sauvegardes, donc si l'un des administrateurs est heurté par un bus, le serveur ne disparaît pas ». Rochko a ajouté que Mastodon inclut une liste de serveurs contrôlés sur sa page d'accueil qui répondent à ces critères. Mais c'est toujours une grande demande pour un tout nouvel utilisateur de comprendre ces choses par lui-même.

    Twitter empêche le partage des liens vers Mastodon et supprime le compte Twitter de Mastodon...

    Sur Mastodon Social, Dan Luu a posté le message suivant :

    Twitter a interdit les liens et adresses Mastodon dans les champs de profil dans le but de réduire l'efficacité des outils de recherche de suivi tels que https://fedifinder.glitch.me/, appelant tout logiciel malveillant de lien Mastodon : « Échec de la mise à jour du compte : la description est considérée comme un logiciel malveillant ».

    Au moins pour la technologie, cela ferme la porte de la grange après que le cheval se soit enfui.

    La plupart des gens que je suis publient principalement ici. Certains publient de manière croisée et quelques-uns ne publient que sur Twitter, les discussions les plus techniques étant plus portées ici.
    Les utilisateurs tentant de publier des liens vers des serveurs bloqués recevront à la place un message d'erreur :

    Nom : erreur.png
Affichages : 1177
Taille : 157,5 Ko

    En plus de bloquer certains liens vers Mastodon, Twitter a pris des mesures contre le compte principal de son rival. Le compte Twitter @joinmastodon, qui faisait la publicité du site et de ses fonctionnalités, a été suspendu de manière inattendue jeudi aux côtés de ceux de plusieurs journalistes notables (notamment des journalistes du New York Times, de CNN et du Washington Post, entres autres) couvrant les actualités sur Twitter et son nouveau propriétaire Elon Musk.

    La suspension des liens permettant de rejoindre le rival de Twitter Mastodon est venue après que Musk a juré de poursuivre le propriétaire d'un compte Twitter qui suivait son jet privé. Ce compte a également été suspendu. Bien qu'aucune raison n'ait été donnée pour la suspension de Mastodon, il y a une coïncidence dans le temps (dans les quelques heures qui ont précédé, @joinmastodon a partagé un lien montrant où la personne qui suit le jet de Musk peut être trouvée sur le site de médias sociaux rival).

    Il en va de même pour les comptes des journalistes suspendus. Musk a tweeté que les comptes qui, selon lui, se livraient à du doxxing (un terme pour décrire la publication d'informations privées en ligne sur des individus) reçoivent une suspension temporaire de sept jours : « Les mêmes règles de doxxing s'appliquent aussi bien aux 'journalistes' qu'à tout le monde », a-t-il tweeté. Des propos qui avaient déjà été confirmés par une porte-parole de Twitter qui a déclaré que la suspension des comptes des journalistes était liée au partage en direct des données de localisation.

    ...ce qui profite à Mastodon

    Le rival de Twitter a vu son trafic être multiplié par huit en quelques semaines, passant d'environ 300 000 utilisateurs en octobre à 2,5 millions en novembre, selon un article de blog du fondateur de la plate-forme, Eugen Rochko.

    Mardi matin, l'application de Mastodon était numéro 8 parmi les applications gratuites de réseaux sociaux sur le Google Play Store et numéro 11 dans la catégorie des réseaux sociaux sur l'App Store d'Apple. (Mastodon est un réseau social décentralisé, ce qui signifie qu'il existe également de nombreuses applications tierces pour accéder à la plate-forme au-delà de la sienne)

    Malgré la montée rapide de Mastodon, Twitter reste beaucoup plus grand, signalant 238 millions d'utilisateurs quotidiens monétisables en juillet. La société n'a pas communiqué de mesures financières depuis lors, car Musk a conclu son accord pour acheter Twitter, la privatisant, en octobre.

    Twitter a cherché à endiguer certaines de ses pertes d'utilisateurs en limitant le partage sur sa plate-forme. Il y a quelques jours, il a discrètement commencé à bloquer les liens vers Mastodon. Puis il a fait de cette pratique une politique explicite, avant qu'une réaction vive des utilisateurs n'oblige Musk à suspendre la politique moins de 24 heures plus tard. En plus d'affecter Mastodon, la nouvelle politique couvrait également les liens vers Facebook, Instagram et Truth Social, et indiquait que les utilisateurs pouvaient être suspendus pour avoir affiché leurs identifiants pour l'une de ces plates-formes dans leurs profils Twitter.

    L'interdiction de courte durée de Twitter sur la promotion d'autres plates-formes de médias sociaux a incité certains utilisateurs à accuser Musk d'abandonner son engagement en faveur de la liberté d'expression. L'incident avait coïncidé avec la suspension par Twitter de plusieurs journalistes qui couvraient des actualités relatives à Elon Musk (et loin de lui être favorables), ce qui a provoqué de nouvelles défections de Twitter.

    Dans le billet de blog, qui reflète les premières remarques du fondateur de Mastodon depuis la suspension des liens, Rochko a souligné le pouvoir important de Musk en tant que propriétaire et PDG de Twitter : « C'est un rappel brutal que les plates-formes centralisées peuvent imposer des limites arbitraires et injustes à ce que vous pouvez et ne pouvez pas dire tout en tenant votre graphe social en otage », a écrit Rochko.

    Ci-dessous son billet en entier :

    Le 16 décembre, Twitter a suspendu notre compte @joinmastodon après qu'il ait partagé un lien vers le compte Mastodon nouvellement enregistré de @ElonJet, un compte qui diffuse les données publiques de trajectoire de vol du jet privé d'Elon Musk, qui était auparavant suspendu de Twitter lui-même. Dans le même temps, les comptes de plusieurs journalistes de grandes publications telles que CNN, le New York Times, le Washington Post, ainsi que de divers journalistes indépendants, ont également été suspendus pour avoir pointé vers le compte lui-même ou parlé de l'événement. Nous avons également commencé à recevoir des rapports selon lesquels les utilisateurs n'étaient pas en mesure de tweeter des liens vers des serveurs Mastodon, y compris ceux totalement indépendants du compte @ElonJet, rencontrant un message d'erreur affirmant que les liens étaient identifiés comme « potentiellement dangereux », parmi lesquels George Takei, ce qui rend plus difficile pour les gens de partager leurs profils Mastodon.

    Ceci est un rappel brutal que les plates-formes centralisées peuvent imposer des limites arbitraires et injustes à ce que vous pouvez et ne pouvez pas dire tout en tenant votre graphe social en otage. Chez Mastodon, nous pensons qu'il n'est pas nécessaire qu'il y ait un intermédiaire entre vous et votre public et que les journalistes et les institutions gouvernementales en particulier ne devraient pas avoir à s'appuyer sur une plate-forme privée pour atteindre le public. Notre logiciel gratuit et open source permet à quiconque d'exploiter une plate-forme de médias sociaux entièrement sur sa propre infrastructure, entièrement sous son propre contrôle, tout en se connectant à un réseau social mondial décentralisé. Non seulement cela permet à des organisations comme le gouvernement allemand ou la Commission européenne de gérer leurs propres serveurs Mastodon où ils publient des informations importantes qui sont distribuées à des milliers de leurs abonnés sur de nombreux serveurs Mastodon différents, mais cela vous donne également la liberté de choisir un social fournisseur de médias de la même manière que vous choisiriez un fournisseur de téléphone, d'Internet ou de messagerie électronique, et de passer de l'un à l'autre tout en conservant vos abonnés.

    Bien qu'il ne manque pas de plates-formes de médias sociaux nouvelles et anciennes, il s'agit d'une approche radicalement différente des médias sociaux qui offre quelque chose que les médias sociaux traditionnels ne peuvent pas. C'est peut-être l'une des raisons pour lesquelles Mastodon a récemment explosé en popularité, passant d'environ 300 000 utilisateurs actifs mensuels à 2,5 millions entre les mois d'octobre et novembre, avec de plus en plus de journalistes, de personnalités politiques, d'écrivains, d'acteurs et d'organisations qui font la migration. Comprenant que la liberté de la presse est absolument essentielle pour une démocratie fonctionnelle, nous sommes ravis de voir Mastodon grandir et devenir un nom familier dans les salles de rédaction du monde entier, et nous nous engageons à continuer d'améliorer notre logiciel pour faire face aux nouveaux défis qui se présentent avec une croissance rapide et une demande croissante.

    Source : Mastodon

    Et vous ?

    Êtes-vous surpris de voir Mastodon gagner en popularité ?
    Que pensez-vous du point de vue du fondateur de Mastodon évoquant l'avantage des plates-formes décentralisées sur cet aspect précis ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  12. #1212
    Expert éminent
    Avatar de pmithrandir
    Homme Profil pro
    Responsable d'équipe développement
    Inscrit en
    mai 2004
    Messages
    2 391
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 39
    Localisation : France, Haute Garonne (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : Responsable d'équipe développement
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : mai 2004
    Messages : 2 391
    Points : 7 104
    Points
    7 104
    Par défaut
    Citation Envoyé par Madmac Voir le message
    C'est bien que tu le mentionne, car les rapports qu"il a déposer prouve que Trump avait raison.

    Tu peux détailler?

    Parce que fox news étant très partisan... Je ne prend pas leur affirmations directement...

    Ce que j'ai vu c'est que lors de l'affaire hunter Biden la publication avait été retardée de 2 jours, ce qui me semble tout a fait raisonnable pour faire une vérification/modération dans un sujet aussi sensible.
    Et que les demandes de suppressions des démocrates paraissaient légitimes et habituelles pour des élections. Twitter ouvrant des canaux spécifiques pour les élections vers les différents partis en lice pour gérer ce genre de sujet.


    J'ai du mal a voir ce que les documents de Musk prouvent.. et comme l'on demandé certains... Tant qu à faire autant tout divulguer que des parties de l'info.

  13. #1213
    Communiqués de presse

    Femme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    mai 2018
    Messages
    1 867
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Âge : 32
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : mai 2018
    Messages : 1 867
    Points : 139 287
    Points
    139 287
    Par défaut Elon Musk peine à ramener les annonceurs sur Twitter, malgré les nombreuses réunions entamées
    Elon Musk peine à ramener les annonceurs sur Twitter, malgré les nombreuses réunions entamées, la satisfaction des utilisateurs à l'égard du service Twitter est également en baisse

    Après avoir pris le contrôle de la plateforme Twitter, le milliardaire Elon Musk a apporté une pléthore de changements. Si certains ont été acceptés à bras ouverts, d'autres ne l'ont pas été.

    De nombreux employés ont été mis à la porte et l'application a rétabli des comptes controversés et suspendus depuis longtemps. Il a également apporté des modifications concernant les licenciements d'employés, mais les annonceurs ont vraiment donné du fil à retordre au milliardaire.

    De nombreuses applications dépendent directement des annonceurs pour leurs revenus et Twitter est l'une d'entre elles. Une nouvelle étude de Pathmatics met en lumière un résultat très significatif. En effet, la majorité des annonceurs de la société ont interrompu leurs actions, ce qui a entraîné une perte considérable de bénéfices pour Twitter.

    Pour mettre les choses en perspective, le chiffre d'affaires stupéfiant de 5 milliards de dollars réalisé par Twitter l'année dernière provenait essentiellement de la publicité.

    Elon Musk a tenu des réunions à plusieurs reprises avec des annonceurs pour essayer d'aller au fond des choses ces derniers temps.

    D'un côté, il se voit promettre les publicités les plus innovantes, qui permettent aux utilisateurs d'effectuer des achats directement et offrent un plus grand nombre de possibilités vidéo. D'un autre côté, on lui promet des outils qui empêchent les publicités d'apparaître à côté de contenus répréhensibles.

    Alors que certains acheteurs d'annonces affirment qu'il leur suffit d'assister à quelques changements sur la plateforme avant de prendre la décision de revenir, d'autres continuent d'exprimer leur inquiétude quant aux mesures qu'Elon Musk prend quotidiennement en tant que PDG de l'entreprise. Il s'agit de l'élaboration des règles de l'entreprise et des tweets jugés controversés.

    D'une manière semblable à la séparation de l'art et du véritable artiste, de nombreux annonceurs ont du mal à éloigner Twitter d'Elon Musk. De plus, la règle a été instaurée pour que Musk puisse s'assurer que le sujet de discussion n'est pas évité. Mais les critiques estiment qu'ils ne savent pas pourquoi Elon Musk se plaint en premier lieu. Selon eux, il s'est attiré cette colère tout seul et doit assumer la responsabilité de ses actes.

    Nom : percentage-of-twitter-users-satisfied-or-dissatisfied-with-the-service.png
Affichages : 953
Taille : 97,7 Ko

    D'autre part, une enquête récente montre que la satisfaction des utilisateurs à l'égard du service Twitter est également en baisse.

    Il sera intéressant de voir comment les choses vont évoluer prochainement, car M. Musk a bien l'intention de quitter son poste de PDG de l'entreprise. Le temps dira quand cela se produira exactement, mais cela soulève une autre question concernant Elon Musk, car cela signifie qu'il pourrait bientôt garder une grande distance par rapport à lui-même et à l'entreprise, grâce à un nouveau PDG.

    Interrogé récemment sur la question, M. Musk a déclaré que les annonceurs voulaient qu'il leur garantisse un retour sur investissement important et sain. Cette demande, ajoute-t-il, est très raisonnable, car les temps sont difficiles sur le plan économique et il est temps que les annonceurs posent des questions difficiles.

    Sources : Pathmatics, YouGov

    Et vous ?

    Pensez-vous que les annonceurs reviendront sur Twitter si Elon Musk maintient tous les changements qu'il a apportés à la plateforme ?

    Voir aussi :

    L'exode des annonceurs de Twitter, plus d'un tiers des 100 principaux clients de Twitter n'ont pas fait de publicité sur la plateforme, depuis qu'Elon Musk en a pris les commandes

    Elon Musk tente de persuader les annonceurs de revenir en affirmant que la croissance des utilisateurs est à son apogée, assurant que l'utilisation de Twitter est « à un niveau record LOL »

    Twitter 2.0 : «aucune de nos politiques n'a changé». La société d'Elon Musk promet transparence et sécurité, mais les critiques craignent que ce message soit simplement destiné à calmer les annonceurs
    Publication de communiqués de presse en informatique. Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  14. #1214
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    août 2022
    Messages
    565
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 42
    Localisation : France, Hauts de Seine (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : août 2022
    Messages : 565
    Points : 0
    Points
    0
    Par défaut
    Mouais.

    annonceurs, publicitaire et autres, vont mécaniquement revenir vers Tweeter ou d'autres vont se mettre en place.
    Il y a trop de monde sur la plateforme pour que ces gens là délaissent un site comme Tweeter.

  15. #1215
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Dirigeant
    Inscrit en
    juin 2016
    Messages
    2 869
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Dirigeant
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : juin 2016
    Messages : 2 869
    Points : 61 561
    Points
    61 561
    Par défaut Mastodon rejette toute idée de financement afin de préserver son statut d'organisme à but non lucratif
    Mastodon, le rival de Twitter, rejette toute idée de financement afin de préserver son statut d'organisme à but non lucratif
    le fondateur aurait refusé les offres de cinq sociétés de capital-risque

    Mastodon surfe sur la vague de chaos qui règne chez son rival Twitter, gagnant des milliers d'utilisateurs depuis le rachat par Elon Musk. Mais il n'entend pas saisir l'occasion pour devenir une entreprise à la recherche de profit. Le créateur de la plateforme, le développeur allemand Eugen Rochko, a déclaré lors d'une récente interview que Mastodon a refusé plus de cinq propositions d'investissement de sociétés de capital-risque de la Silicon Valley au cours des derniers mois. Il a déclaré avoir rejeté ces offres dans le but de "préserver le statut unique d'organisme à but non lucratif de la plateforme de médias sociaux".

    Mastodon a enregistré des centaines de milliers de nouveaux inscrits entre novembre et décembre, et encore plus depuis le début de la saga Twitter/Musk. Lors d'une récente interview au Financial Times, Rochko a déclaré que l'afflux de nouveaux utilisateurs a suscité l'intérêt des investisseurs en capital-risque. Il a déclaré avoir reçu des offres d'au moins cinq investisseurs en capital-risque basés aux États-Unis pour investir des "centaines de milliers de dollars" pour soutenir le produit. Cependant, Rochko a décliné les différentes propositions, affirmant que le statut de Mastodon en tant qu'organisme à but non lucratif est "intouchable".

    Selon lui, l'indépendance de Mastodon et le choix des styles de modération sur ses serveurs faisaient partie de son attrait. « Mastodon ne se transformera pas en tout ce que vous détestez de Twitter. Le fait qu'il puisse être vendu à un milliardaire controversé, le fait qu'il puisse être fermé, faire faillite, etc. C'est la différence de paradigmes [entre les plateformes] », a déclaré Rochko. Selon lui, une multitude de raisons font que Mastodon est attrayant, notamment le fait qu'il soit géré par une organisation à but non lucratif, ne dispose d'aucune infrastructure publicitaire, d'aucune monétisation intégrée et d'aucun algorithme.

    Nom : mastodon-dl-640x457.png
Affichages : 1194
Taille : 42,9 Ko

    Mastodon est un réseau social décentralisé composé de serveurs indépendants organisés autour de thèmes, sujets ou intérêts spécifiques. Les gens peuvent rejoindre des serveurs, se suivre les uns les autres, engager des conversations et faire toutes sortes de choses qu'ils s'attendent à faire sur un réseau social comme Twitter. La plateforme existe depuis mars 2016, mais elle n'a vraiment explosé que fin 2022, après que Musk a racheté Twitter pour la modique somme de 44 milliards de dollars. Mastodon a bénéficié d'un afflux massif de nouveaux utilisateurs au cours des deux derniers mois, dont beaucoup ont quitté la plateforme rivale.

    Mastodon est open source et la structure fondatrice de Mastodon est enregistrée par son fondateur en tant qu'organisation à but non lucratif en Allemagne, sous le nom "Mastodon gGmbH", en août 2021. « Mastodon est libre et open source. Il n'y a pas de publicité, respecte votre vie privée et permet aux personnes/communautés de s'autogouverner. C'est parce que chez Mastodon, nous présentons une vision des médias sociaux qui ne peut être achetée et possédée par aucun milliardaire, et nous nous efforçons de créer une plateforme mondiale plus résiliente sans incitation au profit », peut-on lire sur le site Web de l'organisation.

    Mastodon compterait principalement sur les dons pour financer sa plateforme. Par exemple, il collecte environ 25 000 dollars par mois par le biais de Patreon auprès de plus de 8 500 donateurs réguliers. Entre octobre et novembre, la base d'utilisateurs actifs mensuels de la plateforme est passée de 300 000 à plus de 2,5 millions, tandis que les téléchargements quotidiens des applications de Mastodon sont passés de 6 000 le 27 octobre - jour du rachat de Twitter par Musk - à 243 000 le 18 novembre. En outre, il faut noter que Mastodon n'est pas le seul rival de Twitter à bénéficier du chaos créé par Musk au sein de l'entreprise.

    Des services tels que Tumblr ont également enregistré un afflux important de nouveaux utilisateurs. Rochko est l'unique actionnaire de Mastodon et se verse un salaire de seulement 3 100 € (3 290 $) par mois. Malgré ses revenus relativement faibles, du moins par rapport aux fondateurs et dirigeants d'autres plateformes de médias sociaux, Rochko ne manque pas d'ambition. Il a déclaré au Financial Times que son objectif à long terme était que Mastodon remplace Twitter en tant que première plateforme de microblogging au monde. « La route est longue, mais en même temps, elle est plus grande qu'elle ne l'a jamais été », a-t-il déclaré.

    Cependant, Mastodon peut-il réellement remplacer Twitter ? Les principales différences entre Mastodon et Twitter - à but lucratif ou non, centralisé ou fédéré - font qu'il est difficile de dire si Twitter peut être remplacé. De nombreux utilisateurs de Twitter semblent penser que c'est le cas actuellement, mais les plateformes sont si différentes qu'il est difficile de dire si cela arrivera. D'autant que la plupart des personnes qui ont dit qu'elles quittaient Twitter pour Mastodon ne sont pas vraiment parties. Mais il est probable que plusieurs anciens utilisateurs de Twitter trouveront le modèle de réseau décentralisé de Mastodon préférable à Twitter.

    Par contre, l'utilisateur moyen restera probablement fidèle à la plateforme qu'il connaît, à moins qu'un concurrent plus direct n'émerge. Ce mois-ci, Twitter a suspendu temporairement les comptes de Mastodon et de plusieurs journalistes, alléguant qu'ils ont partagé du contenu sur la trajectoire de vol du jet privé de Musk. Twitter a également laissé entendre qu'il interdirait les liens vers des plateformes de médias sociaux rivales, y compris Mastodon, mais a ensuite fait marche arrière sur cette politique. Rochko a déclaré que cela prouve que les plateformes centralisées peuvent imposer des limites arbitraires et injustes aux utilisateurs.

    Les nouveaux utilisateurs de Mastodon ont rencontré des problèmes, certains serveurs ayant du mal à faire face à l'augmentation du niveau d'activité et à la confusion des politiques de modération sur les différents serveurs. Josh Cowls, chercheur à l'Oxford Internet Institute, a déclaré que Mastodon pourrait évoluer vers une plateforme "satellite" de Twitter, "qui serait davantage utilisée lorsque Twitter est en panne, ainsi qu'en réponse à d'autres scandales liés à Musk".

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?
    Que pensez-vous des déclarations du fondateur de Mastodon ?
    Pensez-vous que Mastodon pourrait remplacer Twitter à l'avenir ?

    Voir aussi

    Mastodon atteint les 2,5 millions d'utilisateurs mensuels, profitant des réactions négatives suscitées par les décisions controversées d'Elon Musk sur Twitter

    Près de 30 000 nouveaux utilisateurs se sont inscrits sur Mastodon après le rachat de Twitter par Elon Musk, l'alternative open source à Twitter connaît un nouvel essor

    Twitter empêche ses utilisateurs de partager des liens vers son rival Mastodon, affichant un message indiquant que le site est « potentiellement dangereux ». Le compte Twitter de Mastodon a été suspendu

    Mastodon continue de croître, profitant de la polémique qui règne autour de Twitter. Malgré tout, l'alternative décentralisée ne représente que 0,27 % de la taille de Twitter
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  16. #1216
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Madmac
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    juin 2004
    Messages
    1 519
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : Alimentation

    Informations forums :
    Inscription : juin 2004
    Messages : 1 519
    Points : 1 219
    Points
    1 219
    Billets dans le blog
    7
    Par défaut
    Citation Envoyé par Dasoft Voir le message
    Le fait que L'UE donne tant d'importance à un réseau social prouve de la décadence de l'institution
    La décadence de UE n'est plus à prouver. Poutine vient de les avertir qu'il ne vendrait plus de pétrole au pays qui imposerait un plafond sur le prix de vente du pétrole. Il faut vraiment une bande de consangains retardés mentalement pour croire qu'il allait accepter de vendre une richesse non-renouvelable à perte.

  17. #1217
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Madmac
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    juin 2004
    Messages
    1 519
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : Alimentation

    Informations forums :
    Inscription : juin 2004
    Messages : 1 519
    Points : 1 219
    Points
    1 219
    Billets dans le blog
    7
    Par défaut
    Citation Envoyé par pmithrandir Voir le message
    Tu peux détailler?

    Parce que fox news étant très partisan... Je ne prend pas leur affirmations directement...
    Parce que tu crois que d'ignorer complètement las nouvelle comme les autre médias est mieux. Fox ne fait que de faire un contre-rendu du résultat de la publication des mémos internes et des couriels. Il n'y a pas grand chose à interpréter quand la direction explique qu'ils ne savent pas comment ils peuvent justifier le bannisement de Trump.

    Citation Envoyé par pmithrandir Voir le message
    Ce que j'ai vu c'est que lors de l'affaire hunter Biden la publication avait été retardée de 2 jours, ce qui me semble tout a fait raisonnable pour faire une vérification/modération dans un sujet aussi sensible.
    Et que les demandes de suppressions des démocrates paraissaient légitimes et habituelles pour des élections. Twitter ouvrant des canaux spécifiques pour les élections vers les différents partis en lice pour gérer ce genre de sujet.
    Une campagne électorale ne dure pas 2 jours. Et ils ont censuré cette info pendant toute la campagne.

    Citation Envoyé par pmithrandir Voir le message
    J'ai du mal a voir ce que les documents de Musk prouvent.. et comme l'on demandé certains... Tant qu à faire autant tout divulguer que des parties de l'info.
    C'est un choix stratégique. En révélant les informations en tranche, les médias traditionels ne peuvent ignoré les contenu comme ils ont fait pour Wikileak.

  18. #1218
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    7 450
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 7 450
    Points : 178 335
    Points
    178 335
    Par défaut Twitter poursuivi pour non-paiement de loyer pour les bureaux de son siège social à San Francisco
    Twitter poursuivi pour non-paiement de loyer pour les bureaux de son siège social à San Francisco,
    les poursuites contre le réseau social se multiplient depuis la prise de pouvoir d'Elon Musk

    Twitter Inc. a été poursuivi pour avoir omis de payer 136 250 $ de loyer pour ses bureaux à San Francisco. Le propriétaire, Columbia Reit - 650 California LLC, a déclaré avoir informé Twitter le 16 décembre qu'il serait en défaut sur son bail pour le 30e étage de l'immeuble Hartford dans cinq jours à moins que le loyer ne soit payé. Le locataire ne s'est pas conformé, a déclaré Columbia Reit dans la plainte, déposée jeudi devant le tribunal d'État de San Francisco.

    Au cours des deux premières semaines de décembre, Elon Musk a secoué le service juridique de Twitter, dissous un conseil qui conseillait la société de médias sociaux sur les questions de sécurité et continue de prendre des mesures drastiques pour réduire les coûts.

    Musk semble se préparer à des batailles juridiques sur Twitter, qu'il a acheté en octobre pour 44 milliards de dollars, selon sept personnes familières avec les conversations internes. Lui et son équipe ont réorganisé le service juridique de Twitter et expulsé l'un de ses conseillers les plus proches dans le processus. Ils ont également demandé aux employés de ne pas payer les fournisseurs en prévision d'éventuels litiges, ont déclaré les sources.

    Pour réduire les coûts, Twitter n'a pas payé le loyer de son siège social à San Francisco ni de l'un de ses bureaux mondiaux depuis des semaines, ont déclaré trois personnes proches de l'entreprise. Twitter a également refusé de payer une facture de 197 725 dollars pour des vols charters privés effectués la semaine de la prise de contrôle de Musk, selon une copie d'une plainte déposée devant le tribunal de district du New Hampshire.

    Les dirigeants de Twitter ont également discuté des conséquences du refus des indemnités de départ à des milliers de personnes qui ont été licenciées depuis la prise de contrôle, ont déclaré deux personnes proches des pourparlers. Et Musk a menacé les employés de poursuites s'ils parlent aux médias et « agissent d'une manière contraire à l'intérêt de l'entreprise ».

    Les mesures agressives indiquent que Musk continue de réduire les dépenses et de plier ou de rompre les accords précédents de Twitter pour faire sa marque. Son règne a été caractérisé par le chaos, une série de démissions et de licenciements, des annulations des suspensions de comptes et des règles précédentes de la plateforme et des décisions capricieuses qui ont fait fuir les annonceurs.

    Le passage d'un membre du cercle d'Elon Musk chez Twitter aura été de courte durée

    Alors qu'il est passé au rôle de nouveau leader de Twitter, Musk a eu à ses côtés un casting de professionnels du droit en rotation. En octobre, il a licencié le directeur juridique et l'avocat général de Twitter « pour un motif valable » quelques heures après la clôture de son acquisition et a nommé son avocat personnel, Alex Spiro, pour diriger les questions juridiques et politiques de l'entreprise.

    Spiro ne travaille plus sur Twitter, selon six personnes au courant de la décision. Ces personnes ont déclaré que Musk n'était pas satisfait de certaines des décisions prises par Spiro, un célèbre avocat de la défense pénale qui a défendu avec succès le milliardaire dans une affaire de diffamation très médiatisée fin 2019 et s'est frayé un chemin dans l'intérieur du cercle du propriétaire de Twitter.

    Parmi ces décisions figurait l'appel de Spiro à conserver l'avocat général adjoint de Twitter, James A. Baker, malgré les différentes séries de licenciements de Musk. Baker avait été avocat général au F.B.I. jusqu’en mai 2018 – conseillant l’agence sur des enquêtes politiquement tendues sur le serveur de messagerie privé d’Hillary Clinton et la campagne de Donald J. Trump – et a rejoint Twitter en 2020.

    Début décembre, Musk a déclaré avoir licencié Baker après avoir appris que l'avocat était chargé d'examiner les communications internes concernant la décision de l'entreprise de supprimer un article du New York Post de 2020 sur l'ordinateur portable de Hunter Biden. Musk avait ordonné que ces communications, qu'il a appelées les « Twitter Files », soient transmises à un groupe de journalistes pour divulguer et discréditer la prise de décision des anciens dirigeants de l'entreprise.

    Le propriétaire des bureaux de Twitter à San Francisco poursuit l'oiseau bleu

    Twitter Inc. a été poursuivi pour avoir omis de payer 136 250 $ de loyer pour ses bureaux à San Francisco. Le propriétaire, Columbia Reit - 650 California LLC, a déclaré avoir informé Twitter le 16 décembre qu'il serait en défaut sur son bail pour le 30e étage de l'immeuble Hartford dans cinq jours à moins que le loyer ne soit payé. Le locataire ne s'est pas conformé, a déclaré Columbia Reit dans la plainte, déposée jeudi devant le tribunal d'État de San Francisco.

    Twitter n'a pas payé de loyer pour son siège social ni pour aucun de ses autres bureaux mondiaux, depuis des semaines.

    Nom : should.png
Affichages : 1880
Taille : 17,6 Ko

    Une société de logiciels de Bay Area poursuit Twitter pour rupture de contrat

    Une plainte indique que Twitter n'a pas payé une facture de 1 092 000 $ dans un contrat de logiciel qui n'expire qu'à la fin de 2024, et que la société dirigée par Elon Musk a apparemment l'intention de ne pas verser au fournisseur des paiements supplémentaires de 7 millions de dollars. Imply Data, Inc. a poursuivi Twitter devant la Cour supérieure de Californie du comté de San Francisco, alléguant une rupture de contrat.

    Imply Data Inc. affirme qu'après avoir payé des factures totalisant environ 4,4 millions de dollars dans le cadre d'un contrat de services logiciels propriétaires qui court jusqu'en 2024, Twitter n'a pas payé sa facture trimestrielle du 30 novembre et « a renoncé à toute obligation de payer de futures factures », selon la plainte déposée devant le tribunal de l'État de San Francisco. Imply a estimé ses dommages à plus de 8 millions de dollars.

    Imply, qui a été fondée en 2015 et est basée à Burlingame, en Californie, a déclaré que son procès marque un « exemple flagrant » du refus de Twitter de payer ce qu'il doit à d'autres entreprises « sans motif valable ».

    Dans la plainte, Imply a déclaré qu'avant l'arrivée de Musk, Twitter avait versé à la société de logiciels plus de 10 millions de dollars sur quatre ans et « a toujours été très satisfait du produit d'Imply et de ses services de maintenance et d'assistance associés ». Une décision a été prise à la mi-2021 de prolonger leur contrat de trois ans supplémentaires.

    Citation Envoyé par aperçu de la plainte
    Selon des articles de presse, Twitter refuse de payer ses vendeurs et fournisseurs sans motif valable depuis l'acquisition de l'entreprise par l'homme le plus riche du monde, Elon Musk. Ce procès implique un tel cas flagrant. Depuis plus de quatre ans, Imply a concédé sous licence son logiciel propriétaire à Twitter, et Twitter a payé Imply plus de 10 millions de dollars. Twitter a toujours été très satisfait du produit d'Imply et de ses services de maintenance et d'assistance associés.

    Ainsi, à la mi-2021, les parties ont prolongé la durée de leur licence logicielle et de leur contrat de service pour trois années supplémentaires du 1er octobre 2021 au 30 septembre 2024. Twitter a ensuite effectué les quatre premiers paiements trimestriels de 1 092 000 $, soit un total d'environ 4,4 millions de dollars.

    Cependant, peu de temps après la clôture de l'achat de Twitter par Musk, Twitter a refusé de payer la facture trimestrielle impayée, qui était due le 30 novembre 2022, et Twitter a décliné toute obligation de payer les futures factures d'Imply, malgré le libellé sans ambiguïté de la licence du logiciel et du contrat de service exigeant que Twitter le fasse. Imply a donc subi un préjudice d'un montant à prouver au procès, mais qui dépassera 8 millions de dollars plus les intérêts avant jugement et les honoraires et frais d'avocat
    Imply développe une base de données basée sur le logiciel open source Apache Druid ainsi que des produits de gestion et de surveillance des clusters Druid.

    Le New York Times a rapporté le 22 novembre que Twitter se débarrassait de certains fournisseurs. La plainte d'Imply note la couverture médiatique de Twitter refusant de payer les vendeurs et dit : « Ce procès implique un cas aussi flagrant ».

    Imply a téléchargé (upload) la facture de 1 092 000 $ sur le portail des fournisseurs de Twitter, et la facture a été approuvée par Twitter le 5 octobre, selon la plainte. « Le 28 novembre 2022, lorsqu'Imply a accédé au portail du fournisseur, Imply a appris que Twitter avait supprimé la facture et clôturé le contrat de licence », indique le procès.

    Imply indique que Twitter « a également téléchargé une chaîne de messagerie interne sur le portail des fournisseurs pour prendre en charge ces actions ». Dans sa plainte, l'entreprise a souligné que cette chaîne de courrier électronique comprenait un message de Martin O'Neill, responsable de l'approvisionnement stratégique mondial chez Twitter, qui déclarait : « Un avertissement que nous ne paierons plus Imply. Si nous pouvons les signaler dans notre système AP pour n'acheminer aucune de leurs factures pour approbation, ce serait formidable, merci ! »

    La dirigeante de Twitter qui a reçu l'e-mail, Kristena Bravo, « a transmis cet e-mail à d'autres employés de Twitter et a écrit : "Pouvez-vous s'il vous plaît annuler toutes les factures d'Imply actuellement en attente dans Oracle (le cas échéant) et désactiver le fournisseur en utilisant l'e-mail ci-dessous comme preuve ? " », a relaté la plainte.

    Après avoir examiné ces e-mails, Imply a interrogé Twitter sur l'état du paiement dû le 30 novembre. « Le service des comptes fournisseurs de Twitter a informé Imply que la facture avait été "annulée" et que, si Imply avait des inquiétudes, Imply devrait "contacter le Partenaire commercial [d'Imply chez] Twitter. Imply a contacté Twitter pour discuter de l'annulation de la facture ; cependant, Twitter n'a pas encore répondu en substance à cette demande », a indiqué la plainte.

    Imply demande des dommages-intérêts pour rupture de contrat. « Imply prévoit que la violation de Twitter se poursuivra, le montant en défaut augmentant chaque trimestre jusqu'à la fin de la durée du contrat de licence… La violation de Twitter a causé des préjudices à Imply d'un montant qui sera prouvé au procès, mais qui sera probablement être supérieur à 8 millions de dollars », a déclaré Imply au tribunal.

    La plainte allègue également la violation de l'engagement de bonne foi et d'utilisation équitable, et la rupture anticipée de contrat : « Twitter a expressément, sans équivoque et absolument procédé à une rupture anticipée du contrat de licence en déclarant que Twitter ne paierait pas Imply et en demandant à ses employés de ne pas approuver les factures et de désactiver Imply du portail des fournisseurs. Twitter a ainsi violé le contrat de licence », assure l'entreprise.

    Twitter peut faire valoir qu'il avait le droit de résilier le contrat plus tôt. La plainte d'Imply a déclaré qu'il y avait un différend entre les sociétés quant à savoir « si Twitter avait le droit unilatéral de résilier le contrat de licence avant la fin de sa durée ». Imply demande un jugement déclaratoire selon lequel Twitter n'a pas ce droit.

    Source : plainte de Columbia Reit
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  19. #1219
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Madmac
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    juin 2004
    Messages
    1 519
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : Alimentation

    Informations forums :
    Inscription : juin 2004
    Messages : 1 519
    Points : 1 219
    Points
    1 219
    Billets dans le blog
    7
    Par défaut Préparez le pop-corn
    Cette fois, il sera question de toute la déinformation autour COVID, le lab de Wuhan et le vaccin.


  20. #1220
    Expert éminent
    Avatar de pmithrandir
    Homme Profil pro
    Responsable d'équipe développement
    Inscrit en
    mai 2004
    Messages
    2 391
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 39
    Localisation : France, Haute Garonne (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : Responsable d'équipe développement
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : mai 2004
    Messages : 2 391
    Points : 7 104
    Points
    7 104
    Par défaut
    Je le demande vraiment ce que EM cherche.

    Il serait en train de se préparer une carrière politique que je ne serai pas surpris.

    Pour l'affaire Biden, je doute que les choses soient si simple. On a des Fake news et de la désinformation massive de plus en plus souvent... Et je ne sais pas comment ça peut se traiter sans être condamné par la populace par la suite.

    Pour Trump, idem. Bien sûr que des discussions et des désaccords ont existé en interne...

    Mais vu la situation incontrôlable et totalement nouvelle... Que pouvait ils faire d'autres.

    Même si on part dans l'idée que Trump n était pas l'organisateur... Il avait le pouvoir et la responsabilité d'arrêter tout. Et il n'a rien fait. Rien que ça c'est super suspect.
    Twitter pouvait il attendre que la justice fasse son travail pour bloquer le compte... Je ne pense pas.

Discussions similaires

  1. Réponses: 13
    Dernier message: 07/10/2022, 11h01
  2. L'IA de génération de texte d'Elon Musk trop dangereuse pour être rendue publique
    Par Stan Adkens dans le forum Intelligence artificielle
    Réponses: 18
    Dernier message: 12/06/2020, 20h41
  3. Réponses: 4
    Dernier message: 24/04/2019, 18h43
  4. Réponses: 47
    Dernier message: 08/08/2018, 13h24
  5. Réponses: 10
    Dernier message: 25/07/2017, 12h32

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo