IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Actualités Discussion :

X commence à facturer aux nouveaux utilisateurs 1 dollar par an pour l'envoi de tweets

  1. #1161
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Dirigeant
    Inscrit en
    June 2016
    Messages
    3 160
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Dirigeant
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : June 2016
    Messages : 3 160
    Points : 66 218
    Points
    66 218
    Par défaut Le rôle d'Elon Musk chez Tesla remis en question à cause de Twitter qui occupe toute son attention
    Le rôle d'Elon Musk chez Tesla remis en question à cause de Twitter qui occupe toute son attention
    les actionnaires de Tesla affirment que cela représente un problème majeur pour l'entreprise

    Elon Musk, PDG de Tesla, doit faire face au mécontentement des investisseurs qui s'inquiètent du fait qu'il semble maintenant beaucoup plus préoccupé par Twitter, sa nouvelle acquisition, que par le fabricant de véhicules électriques. Certains investisseurs de Tesla demandent à Musk de passer les rênes de l'une de ses entreprises, alors que l'action de la société de véhicules électriques s'effondre. Tesla a clôturé mercredi à 156,80 dollars par action, avec une valorisation globale de moins de 500 milliards de dollars, en forte baisse par rapport au printemps dernier où Tesla était valorisée à plus de 1 000 milliards de dollars.

    Musk est-il trop sollicité ou a-t-il simplement fait le mauvais choix en acquérant Twitter cet automne ? À la tête de quatre grandes entreprises mondialement connues - Tesla, SpaceX, Neuralink et Twitter - le milliardaire semble avoir accordé plus de temps à la restructuration de Twitter qu'à la gestion de ses autres entreprises. Et cela pourrait bien entraîner une brouille avec les investisseurs des autres entreprises, notamment de Tesla. Musk a acheté Twitter pour la somme de 44 milliards de dollars fin octobre et depuis, il consacre son temps à chercher des moyens de rentabiliser cet investissement et rembourser ses créanciers dans l'affaire.

    La gestion de l'entreprise de médias sociaux a occupé une grande partie de l'emploi du temps de Musk au cours des dernières semaines ; il a participé à de nombreux chats audio et a tweeté des photos de son travail depuis le siège de l'entreprise à San Francisco. Aujourd'hui, certains investisseurs de Tesla lui demandent de passer les rênes de l'une de ses entreprises, arguant que le milliardaire est trop sollicité et accorde désormais moins de temps à son rôle au sein du fabricant de véhicules électriques. Mais encore, Tesla a perdu plus de la moitié de sa valeur boursière depuis que la saga Twitter/Musk a commencé au début du mois d'avril 2022.

    Nom : fdsq.png
Affichages : 2845
Taille : 36,3 Ko

    Au moment de l'écriture de cet article, la capitalisation boursière de Tesla est de 470 milliards de dollars, contre plus de 1 000 milliards de dollars au début de l'année. De plus, selon un document financier déposé mercredi soir, Musk a contribué aux pertes en vendant pour environ 3,5 milliards de dollars d'actions Tesla ces derniers jours. Cette somme s'ajoute à un autre montant de plus de 3,9 milliards de dollars en actions Tesla vendues par Musk début novembre. Selon certains analystes, Musk se dépêche de clôturer le rachat de Twitter afin d'éviter les indemnités de retard, mais les ventes d'actions Tesla nuisent au fabricant de véhicules électriques.

    L'offre d'achat de Twitter par Musk est controversée par les investisseurs de Tesla depuis qu'il a annoncé son projet au printemps. Le milliardaire détient une grande partie de sa fortune en actions Tesla, et il est apparu immédiatement qu'il devrait tirer parti de sa position pour pouvoir acheter la société de médias sociaux. L'action de Tesla a chuté, mais de nombreux investisseurs sont restés prudemment optimistes, ou du moins neutres, quant à l'accord de Musk. Les investisseurs invoquent leur confiance en Musk, notamment ce qu'ils perçoivent comme son éthique de travail acharné et sa capacité à tirer le meilleur parti de ses employés.

    Les actions de Tesla ont de nouveau plongé vendredi, chutant de plus de 4 % à la mi-journée, alors que Musk faisait face à des réactions négatives en ligne après que Twitter a suspendu les comptes de plusieurs journalistes. « Réveillez-vous, Tesla [conseil d'administration] - quel est le plan ? Qui dirige Tesla et quand Elon revient-il ? », a tweeté plus tôt dans la semaine Ross Gerber, un investisseur de Tesla qui a soutenu l'offre de Musk sur Twitter. Mercredi, il a ajouté que Tesla devait racheter des actions "pour profiter du faible prix de l'action qu'Elon a créé", alors que les investisseurs anticipaient un nouveau coup potentiel à la valeur de l'entreprise.

    « Certains investisseurs pensent que les récentes ventes d'actions de Musk pourraient être le dernier gros lot qu'il vend. Mais mon point de vue est que c'est un vœu pieux parce que c'est le garçon qui a crié au loup encore et encore », a déclaré Dan Ives, analyste de Wedbush Securities, soulignant les nombreuses ventes d'actions Tesla de Musk cette année. Musk a indiqué mardi qu'il fera en sorte que les actionnaires de Tesla bénéficient de Twitter à long terme. Cependant, Tesla a reconnu dans des documents financiers que Musk est occupé par ses diverses entreprises commerciales, citant cela comme un risque pour l'entreprise.

    Nom : lmknj.png
Affichages : 2808
Taille : 34,8 Ko

    Depuis qu'il a pris les rênes de Twitter fin octobre, Musk s'est demandé combien de temps Twitter allait continuer à lui imposer des contraintes de temps aussi lourdes. Il a déclaré qu'il finirait par réduire le temps qu'il consacre à Twitter et qu'il trouverait quelqu'un d'autre pour le diriger. « Nous sommes très dépendants des services d'Elon Musk, technicien de Tesla et notre président-directeur général. Bien que Musk passe beaucoup de temps avec Tesla et soit très actif dans notre gestion, il ne consacre pas tout son temps et son attention à Tesla », a déclaré la société, basée à Austin, au Texas. Twitter détourne donc toute l'attention de Musk.

    « Nous sommes littéralement dans la meilleure partie de l'histoire de l'entreprise et elle est totalement démolie par Twitter. Je pense que l'action grimperait en flèche s'ils disaient simplement "Elon n'est plus PDG de Tesla". Ce n'est pas ce que je veux. Ce que je veux, c'est qu'il revienne à Austin », a déclaré Gerber dans une interview. Gary Black, associé directeur de la société de capital-risque Future Fund LLC, un investisseur de Tesla, a appelé le conseil d'administration de Tesla à faire pression sur Musk pour qu'il trouve un leader pour Twitter afin qu'il puisse recentrer son énergie sur l'entreprise de véhicules électriques.

    « Il réalisera bientôt (si ce n'est pas déjà fait) que ses opinions politiques polarisantes nuisent à la perception qu'ont les clients des véhicules électriques [Tesla]. Les clients ne veulent pas que leurs voitures soient controversées. Ils veulent être fiers de les conduire - pas embarrassés », a-t-il écrit dans un tweet. Il a exprimé l'espoir que Musk puisse "se concentrer sur Tesla en tant que PDG". En ce qui concerne la réputation de la marque, la société britannique d'étude de marché YouGov a récemment publié une étude selon laquelle les opinions négatives sur la marque Tesla dépassent désormais d'un cheveu les opinions positives.

    Le score positif net de Tesla - c'est-à-dire le nombre d'opinions positives moins le nombre d'opinions négatives - est passé sous la barre du zéro au début du mois de décembre. L'enquête suggère que la façon dont les consommateurs perçoivent Tesla semble souffrir du fait que le PDG Elon Musk tente de mettre son empreinte sur Twitter. Les tendances politiques de Musk sont également devenues évidentes après qu'il a acheté la société de médias sociaux. En outre, des rapports indiquent que Tesla est confrontée à un ralentissement de la demande en Chine et à la hausse des coûts des fournitures pour fabriquer les véhicules électriques.

    Nom : qwxsdc.png
Affichages : 2816
Taille : 130,1 Ko

    « Depuis Steve Jobs avec Apple ou Jack Welch avec GE, il n'y a jamais eu de PDG dont le nom est aussi étroitement lié à la marque de son entreprise. La marque de Musk est tellement associée à Tesla. Et le spectacle de cirque sur Twitter a été un œil noir pour Musk et donc un œil noir pour Tesla », a déclaré Dan Ives. Goldman Sachs a abaissé son objectif de cours pour Tesla, ce qui signifie souvent que les analystes s'attendent à une baisse du titre, même s'il a déclaré que Tesla "reste bien positionné pour une croissance à long terme". Toutefois, les analystes suggèrent que les livraisons vont probablement être plus faibles que prévu.

    Ils ont attiré l'attention sur les rapports des médias selon lesquels les actions de Musk ont rendu la marque Tesla plus polarisante. « Nous pensons que la marque Tesla a une valeur significative liée à la position de leader de la société en matière d'énergie propre et de technologie avancée. Faire en sorte que l'attention des consommateurs liée à Tesla revienne à ces attributs fondamentaux que sont la durabilité et la technologie sera important à notre avis si Tesla veut atteindre ou dépasser les attentes des investisseurs à long terme pour Tesla », ont écrit les analystes de Goldman Sachs.

    L'avenir de Twitter et celui de Tesla sont désormais liés l'un à l'autre - non seulement par le leadership de Musk, mais aussi par sa richesse. En attendant que Musk décide s'il quitte la direction de Twitter ou pas, les investisseurs de Tesla continuent de s'inquiéter. « Je suis un investisseur de Tesla et je veux qu'Elon Musk quitte Twitter. La valeur de mes actions a été réduite de moitié depuis qu'il a fait son coup pour prendre le contrôle de cette plateforme. J'adore ma Model 3, mais il est en train de tuer l'entreprise avec ses singeries », a écrit dans un tweet vendredi Joe Cirincione, un actionnaire de Tesla.

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?
    Que pensez-vous des craintes autour de Tesla depuis le rachat de Twitter par Musk ?
    Selon vous, Musk a-t-il fait un mauvais choix en acquérant Twitter ? Pourquoi ?
    Selon vous, comment Musk pourrait-il apaiser les craintes des investisseurs de Tesla ?
    Pensez-vous que Musk doit quitter la direction de Twitter pour que les choses redeviennent normales pour Tesla ?

    Voir aussi

    Une étude affirme que la cote de popularité de Tesla auprès des consommateurs est dans le rouge, l'image de marque de Tesla serait affectée par les controverses entourant Elon Musk

    L'UE menace Elon Musk de sanctions après que Twitter a suspendu les comptes de plusieurs journalistes, les Nations unies et d'autres organisations condamnent également la décision de l'entreprise

    Twitter vient de bannir sans préavis d'éminents journalistes qui ont écrit sur le propriétaire Elon Musk, un geste qui sème de nouveau la confusion sur la plateforme et ravive les critiques

    Twitter empêche ses utilisateurs de partager des liens vers son rival Mastodon, affichant un message indiquant que le site est «potentiellement dangereux». Le compte Twitter de Mastodon a été suspendu
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #1162
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    December 2008
    Messages
    9 419
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 35
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : December 2008
    Messages : 9 419
    Points : 18 291
    Points
    18 291
    Par défaut
    Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
    Que pensez-vous des craintes autour de Tesla depuis le rachat de Twitter par Musk ?
    Je pense que ça ne change rien pour l'entreprise.
    C'est peut-être même positif qu'il n'ait plus le temps d'aller embêter des ingénieurs.
    Keith Flint 1969 - 2019

  3. #1163
    Membre expert
    Homme Profil pro
    Développeur
    Inscrit en
    August 2003
    Messages
    1 177
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 37
    Localisation : France, Charente Maritime (Poitou Charente)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur

    Informations forums :
    Inscription : August 2003
    Messages : 1 177
    Points : 3 744
    Points
    3 744
    Par défaut
    Comme quoi, cumuler plusieurs emplois (Twitter, Tesla, SpaceX) ne permet pas de bien faire.

  4. #1164
    technick
    Invité(e)
    Par défaut
    Ce qui est comique c'est de voir que les videos du site de LCI son essentiellement hébergées sur tweeter.... Si on bloque les traceurs de tweeter, plus de vidéos sur LCI. L'information francaise pas excellence ;-)

  5. #1165
    Membre éprouvé
    Homme Profil pro
    Administrateur Systèmes, Clouds et Réseaux /CAO/DAO/Ingénierie Electrotechnique
    Inscrit en
    December 2014
    Messages
    445
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 46
    Localisation : France, Bouches du Rhône (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur Systèmes, Clouds et Réseaux /CAO/DAO/Ingénierie Electrotechnique

    Informations forums :
    Inscription : December 2014
    Messages : 445
    Points : 984
    Points
    984
    Par défaut
    C'est surtout consternant en fait. Idem pour un paquet de journalistes qui se contentent d'aller "chercher l'info" sur Twitter, et il y a eu nombre de dérives à cause de ça.

    Pour ça, à la limite si Twitter crève mais franchement tant mieux.

  6. #1166
    Expert confirmé

    Profil pro
    Inscrit en
    February 2006
    Messages
    2 376
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : February 2006
    Messages : 2 376
    Points : 4 845
    Points
    4 845
    Par défaut
    Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
    L'UE menace Elon Musk de sanctions après que Twitter a suspendu les comptes de plusieurs journalistes
    les Nations unies et d'autres organisations condamnent également la décision de l'entreprise
    donc une fois de plus, ce n'est que maintenant que l'ue se réveille parce que leurs collabos... pardon, leurs "journalistes" se font bannir?
    c'est de plus en plus magique ces institutions européennes, surtout après les derniers dossiers de corruption...

  7. #1167
    Membre émérite
    Homme Profil pro
    Ingénieur en génie logiciel
    Inscrit en
    June 2012
    Messages
    814
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur en génie logiciel
    Secteur : High Tech - Opérateur de télécommunications

    Informations forums :
    Inscription : June 2012
    Messages : 814
    Points : 2 283
    Points
    2 283
    Par défaut
    étonnant que l'ue bouge pour des journalistes... mais le fait pas pour le peuple... il est tellement aisé de se faire bloquer sur les réseaux sociaux américains

  8. #1168
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    August 2022
    Messages
    755
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 43
    Localisation : France, Hauts de Seine (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : August 2022
    Messages : 755
    Points : 0
    Points
    0
    Par défaut
    L'Union Européenne était un si beau projet sur le papier et est un véritable désastre dans les faits : corruption à plus haute échelle, destruction des notions de traditions, transformations des habitants des pays en numéros consommables bon qu'à travailler, immigration de masse et incontrôlée, ...

    Même si je ne suis pas le soutien numéro d'Elon Musk, les sanctions imaginées par l'UE sont abusives.
    Le vrai travail à faire, est de faire un énorme ménage dans la direction de l'UE tout ce qui en découle.

  9. #1169
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Madmac
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    June 2004
    Messages
    1 684
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : Alimentation

    Informations forums :
    Inscription : June 2004
    Messages : 1 684
    Points : 1 351
    Points
    1 351
    Billets dans le blog
    7
    Par défaut
    Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
    Twitter vient de bannir sans préavis d'éminents journalistes qui ont écrit sur le propriétaire Elon Musk
    Je ne sais pas comment vous arrivez à cette conclusion. Tous Le monde a été avisé des nouvelles règles qui signalait que le doxxing ne serait plus toléré sur le site. Mais comme beaucoup de "Journalistes" s'imagine que les règles ne s'appliquent pas pour eux cela a fini par leur pêter à la gueule. En mettant en danger son fils, ils ont provoqué la tempête.

  10. #1170
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Madmac
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    June 2004
    Messages
    1 684
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : Alimentation

    Informations forums :
    Inscription : June 2004
    Messages : 1 684
    Points : 1 351
    Points
    1 351
    Billets dans le blog
    7
    Par défaut
    Citation Envoyé par OrthodoxWindows Voir le message
    Je suis d'accord concernent les "activistes", mais je ne comprends pas le reste de votre phrase. C'est quoi les "pédophiles" ? En quoi les pédophiles étaient bienvenues sur Twitter ?
    Sous l'ancienne administration, le "grooming" était toléré.
    Citation Envoyé par OrthodoxWindows Voir le message
    Cela n'a pas de sens, car pour un média/réseau social, la question porte sur le contenu posté par un membre, pas sur le membre lui-même ; si vous parlez du contenu, avez-vous des preuves de cela ? Ça me semble très étrange, quand on connait l’obsession des Américains (de gauche ou de droite) pour annihiler tout ce qui se rapporte à ce sujet (jusqu’à ficher des ados entrain de "sexter" en tant que délinquant sexuel).
    Vous êtes en retard sur les tendances américaine. Les commissions scolaires sont infesté par la communauté LGBT. Avec résultat qui les enfants de 6 ans sont familier avec les "butt-plug" , les dildos et la sodomie


    Citation Envoyé par OrthodoxWindows Voir le message
    Ensuite, je ne vois pas en quoi la "vie privée des utilisateurs est déjà plus en sécurité". Qu'a fait Musk pour améliorer la vie privée sur Twitter ? Cela est peut-être lié au relatif retrait des annonceurs (et donc de la publicité ciblée), mais c'est plus une conséquence qu'un souhait.
    En foutant à la porte le FBI. Le FBI a perdu accès au information confidentiel sur les utilisateurs qui se croyaient protégé dans leur anonymat. C'est seulement une théorie mais je crois que les opérations de Epstein était en fait des opérations du FBI. Si tu as le pouvoir de compromettre la réputation d'un politicien avec un scandale sexuel, tu as le pouvoir de lui faire faire n'importe quoi. Je crois que le FBI est complètement corrompu.

  11. #1171
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Madmac
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    June 2004
    Messages
    1 684
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : Alimentation

    Informations forums :
    Inscription : June 2004
    Messages : 1 684
    Points : 1 351
    Points
    1 351
    Billets dans le blog
    7
    Par défaut
    Citation Envoyé par rbolan Voir le message
    "Twitter a cessé de payer le loyer des bureaux" : Pour un propriétaire qui est bec et ongle contre le télétravail, c'est très cohérent quand on y pense
    Bien tu as foutu à la porte la bande d'inutile qui occupait ce bureau, cela a parfaitement du sens que tu le fasse. Tu ne le crois pas?

  12. #1172
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Madmac
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    June 2004
    Messages
    1 684
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : Alimentation

    Informations forums :
    Inscription : June 2004
    Messages : 1 684
    Points : 1 351
    Points
    1 351
    Billets dans le blog
    7
    Par défaut
    Citation Envoyé par daerlnaxe Voir le message
    C'est surtout consternant en fait. Idem pour un paquet de journalistes qui se contentent d'aller "chercher l'info" sur Twitter, et il y a eu nombre de dérives à cause de ça.

    Pour ça, à la limite si Twitter crève mais franchement tant mieux.
    Pas un paquet, au hasard.


  13. #1173
    Membre habitué
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    October 2002
    Messages
    62
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : October 2002
    Messages : 62
    Points : 173
    Points
    173
    Par défaut
    Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
    L'UE menace Elon Musk de sanctions après que Twitter a suspendu les comptes de plusieurs journalistes
    les Nations unies et d'autres organisations condamnent également la décision de l'entreprise
    L'UE, l'ONU, ces bandes d'hyprocrites ne se souciaient pas le sort des journalistes et scientifiques suspendus dans l'ancien Twitter ni la censure concernant RT France et Sputnik

  14. #1174
    Communiqués de presse

    Femme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    May 2018
    Messages
    2 099
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Âge : 33
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : May 2018
    Messages : 2 099
    Points : 155 837
    Points
    155 837
    Par défaut Twitter annonce le bannissement de la promotion des autres réseaux sociaux
    Twitter annonce le bannissement de la promotion des autres réseaux sociaux tels qu'Instagram, Mastodon, Facebook, Truth Social et autres "concurrents", puis se ravise

    Le PDG de Twitter, Elon Musk, a lancé dimanche un sondage sur la plateforme de médias sociaux demandant aux utilisateurs s'il devait quitter la tête de l'entreprise, ajoutant qu'il se conformerait aux résultats du sondage.

    Nom : elon.png
Affichages : 3687
Taille : 22,2 Ko

    À 9 h 52 GMT, plus de 16 millions d'utilisateurs avaient participé au sondage, et 57,5 % d'entre eux ont voté en faveur de son départ, une heure avant la clôture du scrutin lundi.

    Le milliardaire n'a pas donné de détails sur le moment où il quitterait ses fonctions si les résultats du sondage le recommandaient. Répondant au commentaire d'un utilisateur de Twitter sur un éventuel changement de PDG, M. Musk a déclaré : "Il n'y a pas de successeur".

    Nom : elon.png
Affichages : 2193
Taille : 32,0 Ko

    "Avec le chaos qui règne sur Twitter et qui entraîne un mal de tête majeur et une surcharge pour l'histoire de Tesla, nous pensons que Musk doit nommer un PDG permanent de Twitter (et non Musk lui-même) pour mettre fin à la situation", a déclaré Dan Ives, analyste chez Wedbush.

    Le sondage intervient après la mise à jour de la politique de Twitter dimanche, qui a interdit les comptes créés uniquement dans le but de promouvoir d'autres entreprises de médias sociaux et le contenu qui contient des liens ou des noms d'utilisateur pour les plateformes rivales.

    Quelques minutes avant ce sondage, Musk s'est excusé et a tweeté : "À l'avenir, il y aura un vote pour les changements majeurs de politique."

    Nom : elon.png
Affichages : 2216
Taille : 20,7 Ko

    Quelques heures plus tard, un compte Twitter officiel a lancé un autre sondage demandant aux utilisateurs si la plateforme devait avoir une politique empêchant les comptes qui font de la publicité pour d'autres plateformes de médias sociaux sur Twitter.

    Nom : elon.png
Affichages : 2210
Taille : 25,7 Ko

    La mise à jour de la politique aurait un impact sur le contenu des plateformes de médias sociaux comme Facebook et Instagram de Meta Platforms (META.O), ainsi que Mastodon, Truth Social, Tribel, Nostr et Post, tout en autorisant la publication de contenus croisés, a indiqué le support Twitter dans un tweet.

    L'ancien PDG de Twitter, Jack Dorsey, qui a récemment investi dans la plateforme de médias sociaux Nostr, a répondu au message de soutien de Twitter par un seul mot : "Pourquoi ?". Dans une réponse à un autre utilisateur postant sur l'interdiction de la promotion de Nostr, Dorsey a déclaré : "ça n'a pas de sens".

    Nom : elon.png
Affichages : 2205
Taille : 12,9 Ko

    La plateforme de vidéos courtes TikTok, détenue par la société chinoise ByteDance Ltd, ne figurait pas dans la liste.

    La semaine dernière, Twitter a dissous son Conseil de confiance et de sécurité, un groupe de bénévoles formé en 2016 pour conseiller la plateforme de médias sociaux sur les décisions relatives aux sites.

    Actions chaotiques

    Ce changement de politique fait suite à d'autres actions chaotiques chez Twitter depuis que M. Musk, qui est également le PDG de Tesla, a racheté le réseau social au milieu d'un exode d'annonceurs. Il a licencié des cadres supérieurs et mis à pied près de la moitié des effectifs, tout en hésitant sur le prix à facturer pour le service d'abonnement Twitter Blue.

    Les actions de Tesla étaient en hausse de plus de 4 % dans les échanges prémarché aux États-Unis lundi, les investisseurs suivant de près les résultats du sondage.

    Les actions du constructeur de voitures électriques ont chuté de près de 60 % cette année, les investisseurs étant de plus en plus préoccupés par la distraction de Musk et par le ralentissement de l'économie mondiale.

    Il a également encaissé près de 40 milliards de dollars de ses actions Tesla au cours de l'année écoulée, y compris de fortes quantités d'actions depuis l'achat de Twitter en octobre.

    "Étant donné que le mandat de Musk sur Twitter est devenu une source de distraction, les actionnaires du constructeur de véhicules électriques pousseront un grand soupir de soulagement s'il se retire de Twitter et retourne à son travail quotidien chez Tesla", a déclaré Russ Mould, directeur des investissements chez AJ Bell.

    Samedi, Musk a rétabli les comptes Twitter de plusieurs journalistes qui avaient été suspendus pendant une journée suite à une controverse sur la publication de données publiques concernant l'avion du milliardaire.

    Sa décision de lever cette suspension faisait suite aux résultats d'un sondage qu'il avait lancé sur Twitter, dans lequel la majorité des personnes interrogées avaient voté pour le rétablissement immédiat des comptes des journalistes.

    La suspension initiale de ces comptes a été vivement critiquée par des responsables gouvernementaux, des groupes de défense et plusieurs organisations de journalistes, certains affirmant que Twitter mettait en péril la liberté de la presse.

    Dimanche soir, Twitter a supprimé sa nouvelle politique controversée qui interdisait les liens vers certaines autres plateformes de médias sociaux, moins de 24 heures après l'introduction initiale de cette politique.

    À la suite d'un immense tollé contre cette politique, Twitter a supprimé l'article de blog qui décrivait les sites rivaux vers lesquels il serait interdit aux utilisateurs de tweeter des liens, notamment Facebook, Instagram, Mastodon et Truth Social.

    Il a également supprimé un fil de tweet de son compte @TwitterSupport qui avait annoncé la politique plus tôt dans la journée.

    Un autre compte Twitter de l'entreprise, @TwitterSafety, organise actuellement un sondage demandant aux utilisateurs si la plateforme devrait "avoir une politique empêchant la création ou l'utilisation de comptes existants dans le but principal de faire de la publicité pour d'autres plateformes de médias sociaux."

    Ce sondage doit se terminer lundi à 21 heures, heure de l'Est.

    Sources : Twitter , article de blog (webarchive)

    Et vous ?

    Qu'en pensez-vous ?

    Voir aussi :

    Elon Musk propose de transformer Twitter en banque pour éviter la faillite, Musk vise à augmenter le nombre d'utilisateurs de Twitter d'un milliard, puis à lier les comptes aux cartes de débit

    Elon Musk aurait l'intention de détruire Twitter pour le transformer en WeChat, le chat chinois, soit une application permettant de tout faire, de la messagerie aux paiements électroniques

    Elon Musk suggère de facturer aux gouvernements et aux entreprises de «*légers frais*» pour utiliser Twitter, précisant que « Twitter sera toujours gratuit pour les utilisateurs occasionnels »
    Publication de communiqués de presse en informatique. Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  15. #1175
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    March 2013
    Messages
    8 092
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : March 2013
    Messages : 8 092
    Points : 190 607
    Points
    190 607
    Par défaut Les utilisateurs de Twitter votent en faveur de la démission d'Elon Musk du poste de PDG du réseau social
    Les utilisateurs de Twitter votent en faveur de la démission d'Elon Musk du poste de PDG du réseau social,
    sur les 17,5 millions de votes, 57,5% étaient en faveur de son départ et 42,5% étaient contre.

    Les utilisateurs de Twitter ont voté en faveur de la démission d'Elon Musk en tant que directeur général, après que le propriétaire de la plateforme de médias sociaux a appelé le public à s'exprimer sur son avenir au sein de l'entreprise.

    Depuis qu'Elon Musk a finalisé son achat de Twitter, certains utilisateurs de l'application de médias sociaux ont cherché une nouvelle maison – seulement pour découvrir qu'il n'y a pas beaucoup d'options intéressantes. Cependant, cela n'a pas empêché Elon Musk d'empêcher la publication de liens vers son rival Mastodon et de supprimer le compte Twitter de Mastodon.

    La situation a été exposée sur Mastodon mais aussi sur Twitter.

    Sur Mastodon Social, Dan Luu a posté le message suivant :

    Twitter a interdit les liens et adresses Mastodon dans les champs de profil dans le but de réduire l'efficacité des outils de recherche de suivi tels que https://fedifinder.glitch.me/, appelant tout logiciel malveillant de lien Mastodon : « Échec de la mise à jour du compte : la description est considérée comme un logiciel malveillant ».

    Au moins pour la technologie, cela ferme la porte de la grange après que le cheval se soit enfui.

    La plupart des gens que je suis publient principalement ici. Certains publient de manière croisée et quelques-uns ne publient que sur Twitter, les discussions les plus techniques étant plus portées ici.
    Si un média tel que le quotidien britannique BBC a pu confirmer être dans l'incapacité de publier des liens vers le serveur mastodon.social le plus populaire, ainsi que plus de 10 autres (dont un serveur pour les journalistes et un autre pour les personnes au Royaume-Uni), il a souligné que tous les liens vers Mastodon n'ont pas été bloqués, et qu'il existe des moyens de contourner cela.

    La rédactrice en chef de la technologie de la BBC, Zoe Kleinman, a réussi à tweeter une référence à son compte Mastodon - zsk@mastodonapp.uk - car il ne s'agit pas d'un lien cliquable. Une tentative ultérieure de transformer la référence en un lien cliquable vers sa page Mastodon ne peut pas être publiée sur Twitter.

    Les utilisateurs tentant de publier des liens vers des serveurs bloqués recevront à la place un message d'erreur :

    Nom : mastodon.png
Affichages : 3848
Taille : 120,4 Ko

    La suspension des liens permettant de rejoindre le rival de Twitter Mastodon est venue après que Musk a juré de poursuivre le propriétaire d'un compte Twitter qui suivait son jet privé. Ce compte a également été suspendu. Bien qu'aucune raison n'ait été donnée pour la suspension de Mastodon, il y a une coïncidence dans le timing (dans les quelques heures qui ont précédé, @joinmastodon a partagé un lien montrant où la personne qui suit le jet de Musk peut être trouvée sur le site de médias sociaux rival).

    Suspensions en cascade des comptes de journalistes...

    De plus, jeudi, Twitter a soudainement suspendu les comptes de plusieurs journalistes de renom qui couvrent les actualités sur la plateforme et Musk. Quelques heures après cette décision, Musk a affronté l'un des journalistes dont le compte a été suspendu dans une discussion audio sur Twitter Space devant un public de plus de 30 000 auditeurs.

    Ils ont trouvé un moyen détourné d'accéder à la plateforme grâce à la fonctionnalité Twitter Space du site. Musk a accusé les journalistes de partager des informations privées sur ses allées et venues, qu'il a décrites comme des « informations pouvant conduire à son assassinat ». Il n'a fourni aucune preuve de cette affirmation. « Vous faites du doxxing, vous êtes suspendu. Fin de l'histoire. C'est tout », a déclaré Musk, expliquant sa dernière politique au groupe, avant de partir quelques minutes après avoir rejoint la discussion. Musk faisait référence au dernier changement de règle de Twitter concernant les comptes qui suivent des jets privés.


    Le terme "doxing" est l'abréviation de "dropping dox", "dox" étant de l'argot dans le milieu IT pour les documents. En général, le doxxing est un acte malveillant, utilisé contre des personnes avec lesquelles le hacker n'est pas d'accord ou qu'il n'aime pas. Ainsi, le doxxing est l'action de révéler des informations d'identification sur quelqu'un en ligne, comme son vrai nom, son adresse personnelle, son lieu de travail, son numéro de téléphone, ses informations financières et autres informations personnelles. Le hacker ou l'individu qui est entré en possession de ces informations les diffusent ensuite au public, sans l'autorisation de la victime.

    Musk a déclaré : « la publication en temps réel de l'emplacement de quelqu'un d'autre viole la politique sur le doxxing, mais la publication différée des emplacements est acceptable ». Notons que Musk avait pourtant assuré qu'il ne bannirait pas le compte, même s'il représentait un risque pour sa "sécurité". Par contre, les autres comptes qui suivent les jets privés d'autres personnalités semblent n'avoir pas été suspendus.

    Cette situation aurait conduit Twitter à modifier ses règles pour tous les utilisateurs afin d'interdire le partage de la localisation actuelle d'une autre personne sans son consentement. Les comptes de Ryan Mac du New York Times, Donie O'Sullivan de CNN, Drew Harwell du Washington Post, Matt Binder de Mashable, Micah Lee de The Intercept, Steve Herman de VOA et des journalistes indépendants Aaron Rupar, Keith Olbermann et Tony Webster avaient tous été suspendus dès jeudi soir. Le compte Twitter de Mastodon, une plateforme présentée comme une alternative à Twitter, a également été suspendu jeudi.

    CNN a déclaré dans un communiqué que "la suspension impulsive et injustifiée d'un certain nombre de reporters, dont Donie O'Sullivan de CNN, est préoccupante, mais pas surprenante". « L'instabilité et la volatilité croissantes de Twitter devraient être une préoccupation incroyable pour tous les utilisateurs de la plateforme. Nous avons demandé une explication à Twitter, et nous réévaluerons notre relation en fonction de cette réponse », note CNN. Un autre journaliste suspendu, Matt Binder, de Mashable, a déclaré avoir été banni jeudi soir juste après avoir partagé une capture d'écran que O'Sullivan avait publiée avant sa propre suspension.

    La capture d'écran montrait une déclaration de la police de Los Angeles envoyée plus tôt jeudi à plusieurs médias. Elle indiquait que la police était en contact avec les représentants de Musk au sujet de l'incident de harcèlement présumé. Toutefois, la police a précisé qu'aucun rapport de crime n'avait encore été déposé. « Je n'ai partagé aucune donnée de localisation, conformément aux nouvelles règles de Twitter. Je n'ai pas non plus partagé de liens vers @ElonJet ou d'autres comptes de localisation. J'ai été très critique à l'égard de Musk, mais je n'ai jamais enfreint aucune des politiques énumérées par Twitter », a déclaré Binder.

    Selon Binder, Musk fait exactement ce qu'il a reproché tant de fois à l'ancien Twitter. Binder a ajouté qu'un message qu'il a reçu en essayant d'accéder à son compte Twitter montrait que sa suspension était permanente. Mais Musk a par la suite suggéré que la sanction durerait une semaine, en réponse à une question sur sa suspension de l'ancien animateur d'ESPN et de MSNBC, Keith Olbermann. Il reste à le confirmer. La députée Lori Trahan, du Massachusetts, a déclaré jeudi qu'elle avait rencontré des représentants de Twitter, qui ont déclaré que l'entreprise ne prendrait pas de mesures contre les journalistes qui critiquent la plateforme.

    ... ainsi que des liens vers des rivaux

    Loin de se contenter de bannir Mastodon, Twitter s'est attaqué à d'autres plateformes. Dimanche 19 décembre, alors qu’il assistait à la finale de la Coupe du monde à Doha, Elon Musk a annoncé un changement de politique étonnant pour Twitter : l’interdiction formelle de partager un lien vers Facebook, Instagram, Mastodon, Truth Social (le réseau de Trump), Tribel, Post et Nostr. Les agrégateurs dédiés au partage de ses différents profils, comme linktr.ee, ont également été interdits.

    Sans surprise, cela a créé une immense polémique. Très vite, les choses se sont enchaînées.

    Paul Graham, un développeur connu, a vu son compte être suspendu parce qu’il a tweeté qu’il était temps de passer à Mastodon, sans publier de lien.

    Suspension qui a fait réagir le lanceur d'alerte Edward Snowden : « Twitter a apparemment suspendu le compte de @paulg pour ce tweet. Un compte majeur qui n'a évidemment pas été "créé uniquement pour promouvoir d'autres plateformes de réseaux sociaux". Et il n'a même pas posté le lien ! Comme @balajis l'a dit, c'est une mauvaise politique et elle devrait être inversée ».

    Nom : snowden.png
Affichages : 3847
Taille : 90,3 Ko

    « Peuple de Twitter, dois-je rester ou partir ? »

    Très vite, Twitter est revenu en arrière en supprimant ses tweets et la nouvelle règle de son site. Après avoir établi au hasard une interdiction des liens vers certaines plateformes sociales, évoquant le doxxing pour suspendre les comptes et modérant à tout va certains tweets, la saga Elon Musk semble terminée (de manière prévisible) par des excuses et une promesse que « cela ne se reproduira plus ».

    Grand seigneur, Elon Musk indique à son auditoire qu'il y aura des votes sur les « changements politiques majeurs » à l'avenir.

    Le premier changement soumis au vote populaire ? Le rôle de Musk en tant que chief Twit. Selon les résultats du sondage, 58% des quelque 18 millions de votes lui demandent de démissionner de son poste de PDG.

    Nom : pdg.png
Affichages : 3817
Taille : 17,5 Ko

    Il n'est pas exclu que, parmi ces votes, certains proviennent des investisseurs de la société de voitures électriques de Musk, Tesla, où le cours de l'action a chuté d'environ 150 $ par action, en baisse de près de 50 % par rapport à il y a un an. Musk a récemment chuté au deuxième rang sur la liste Forbes des personnes les plus riches du monde. Tesla est actuellement en hausse de près de 5% dans les échanges avant commercialisation à la suite de l'annonce des résultats du sondage.

    Le troisième investisseur individuel de Tesla et fanboy autoproclamé de Musk, KoGuan Leo, a tweeté plus tôt cette semaine que « Elon a abandonné Tesla et Tesla n'a pas de PDG en activité ». Plus tôt ce matin, Leo a de nouveau tweeté en disant : « Je souhaite qu'Elon trouve rapidement le nouveau PDG de Twitter ».

    Son rachat de 44 milliards de dollars de l'entreprise – dont il a désespérément et sans succès tenté de se retirer – a commencé par un sondage, et il serait à la fois approprié et opportun que son mandat de PDG se termine de la même manière.

    Même avant que Musk ne soit propriétaire de l'entreprise, il y avait des rapports selon lesquels il prévoyait d'opérer en tant que PDG de Twitter seulement temporairement, et il y a à peine un mois, il a déclaré sous serment qu'il prévoyait de trouver quelqu'un d'autre pour diriger l'entreprise. Dans des tweets de suivi, Musk a affirmé que l'entreprise « était sur la voie rapide de la faillite depuis mai » et a déclaré « la question n'est pas de trouver un PDG, la question est de trouver un PDG qui puisse maintenir Twitter en vie ».

    Nom : no one.png
Affichages : 3833
Taille : 15,4 Ko

    Maintenant, avec sa prise de décision sous le feu des mêmes personnes qui avaient été ses partisans et son journaliste Twitter Files trié sur le volet, fantôme de ses appels à une réponse publique, Musk est peut-être prêt à mettre son jouet hors de prix entre les mains de quelqu'un d'autre pendant un petit moment.

    Musk a (principalement) agi conformément aux résultats des sondages publiés sur son propre compte Twitter lorsqu'il était propriétaire de l'entreprise, mais les règles de Musk peuvent être changeantes. Il a également promis précédemment « qu'aucune décision majeure de contenu ou de rétablissement de compte » ne se produirait sans la convocation d'un conseil de modération de contenu, puis a affirmé rétroactivement que cela ne s'appliquait plus en raison de groupes d'activistes qui « ont rompu l'accord ».

    Source : résultats du vote

    Et vous ?

    Que pensez-vous des décisions d'Elon Musk concernant la gestion de Twitter ? Peut-il suspendre des comptes et modifier les règles à tout va sous prétexte qu'il en va de sa sécurité personnelle ? Pourquoi ?
    Elon Musk devrait-il démissionner de son poste de PDG suite à son sondage ?
    Plus généralement, comprenez-vous les propos de l'internaute qui déclare : « C'est de la folie. Le but est-il de plaire à la foule ou de prendre des DÉCISIONS DE QUALITÉ ? Depuis quand augmenter le nombre de décideurs augmente-t-il la qualité de la prise de décision ? Ce dont le monde a besoin, c'est d'un #PhilosopherKing, pas d'un "leader" qui plaît à la foule » ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  16. #1176
    Expert éminent sénior

    Homme Profil pro
    Directeur des systèmes d'information
    Inscrit en
    April 2002
    Messages
    2 777
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 63
    Localisation : Luxembourg

    Informations professionnelles :
    Activité : Directeur des systèmes d'information
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : April 2002
    Messages : 2 777
    Points : 18 820
    Points
    18 820
    Par défaut
    Il certifie les comptes, il les certifie plus, Apple c'est son ennemi, le lendemain c'est son pote, il bannit les journalistes, il les bannit plus, il banni le compte ElonJet, il le dé-bannit, il le re-bannit, maintenant il banni les liens réseaux sociaux, puis il change encore d'avis et il vire la page.
    Aussi bien je suis impressionné par les succès de SpaceX avec ses lanceurs réutilisables, autant la je ne suis pas ébahi par sa gestion de Twitter.
    Ça fait pas très sérieux tout ça, je pense qu'il ferait mieux de prendre des vacances...

    Je me demande s'il va tenir son engagement de démissionner, j'ai un doute.... Et je me demande qui il pourrait trouver pour gérer ce foutoir...
    Ne prenez pas la vie au sérieux, vous n'en sortirez pas vivant ...

  17. #1177
    Membre éprouvé
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    October 2008
    Messages
    218
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : October 2008
    Messages : 218
    Points : 1 088
    Points
    1 088
    Par défaut
    Citation Envoyé par Pierre Louis Chevalier Voir le message
    Il certifie les comptes, il les certifie plus, Apple c'est son ennemi, le lendemain c'est son pote, il bannit les journalistes, il les bannit plus, il banni le compte ElonJet, il le dé-bannit, il le re-bannit, maintenant il banni les liens réseaux sociaux, puis il change encore d'avis et il vire la page.
    Aussi bien je suis impressionné par les succès de SpaceX avec ses lanceurs réutilisables, autant la je ne suis pas ébahi par sa gestion de Twitter.
    Ça fait pas très sérieux tout ça, je pense qu'il ferait mieux de prendre des vacances...

    Je me demande s'il va tenir son engagement de démissionner, j'ai un doute.... Et je me demander qui il pourrait trouver pour gérer ce foutoir...
    Je prends votre remarque intentionnellement à contre-pied :
    - Il prend des décisions rapides
    - Il mesure ses résultats immédiatement
    - Il n'hésite pas à itérer rapidement et à tester autre chose

    Même si 80% de ses décisions sont mauvaises, le fait d'itérer rapidement dans cette boucle de feedback utilisateur, c'est la manière typique des startups pour innover et grandir rapidement.

    Peut-être va-t-il se cracher (comme plus de 80% des startups), mais peut-être va-t-il en sortir quelque chose de radicalement innovant et qui va fonctionner dans quelques mois.

    A contrario, ne pas oser itérer radicalement dans une entreprise qui n'a pas trouvé son modèle pour survivre, ça aurait été un crash assuré. Je suis donc la suite des événement avec beaucoup d'intérêt (et de popcorn) !

  18. #1178
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    March 2013
    Messages
    8 092
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : March 2013
    Messages : 8 092
    Points : 190 607
    Points
    190 607
    Par défaut Twitter cesse de payer un fournisseur de logiciels qui lui réclame 8 millions de dollars
    Twitter cesse de payer un fournisseur de logiciels qui lui réclame 8 millions de dollars,
    Twitter a refusé d'effectuer les paiements requis depuis que Musk a pris le relais, indique une plainte

    Une plainte indique que Twitter n'a pas payé une facture de 1 092 000 $ dans un contrat de logiciel qui n'expire qu'à la fin de 2024, et que la société dirigée par Elon Musk a apparemment l'intention de ne pas verser au fournisseur des paiements supplémentaires de 7 millions de dollars. Imply Data, Inc. a poursuivi Twitter devant la Cour supérieure de Californie du comté de San Francisco, alléguant une rupture de contrat.

    Imply Data Inc. affirme qu'après avoir payé des factures totalisant environ 4,4 millions de dollars dans le cadre d'un contrat de services logiciels propriétaires qui court jusqu'en 2024, Twitter n'a pas payé sa facture trimestrielle du 30 novembre et « a renoncé à toute obligation de payer de futures factures », selon la plainte déposée devant le tribunal de l'État de San Francisco. Imply a estimé ses dommages à plus de 8 millions de dollars.

    Il y a à peine quelques jours, Twitter a été poursuivi par un fournisseur de jets privés pour avoir refusé de payer environ 200 000 $ pour deux vols effectués par son ancien directeur du marketing alors que Musk s'apprêtait à conclure son acquisition de 44 milliards de dollars de la plate-forme de médias sociaux.

    Ce fut une période tumultueuse pour l'entreprise sous la direction de Musk, avec des licenciements massifs, un exode d'annonceurs et des départs de la plate-forme par des utilisateurs de premier plan ainsi que des suspensions de comptes de journalistes critiques de Musk. Alors que les factures montaient, Musk a demandé au personnel de renégocier les prix avec les vendeurs et les fournisseurs, menaçant de faire peser le poids de ses autres entreprises si les choses ne se passent pas comme prévu, selon un rapport de Bloomberg la semaine dernière.

    Imply, qui a été fondée en 2015 et est basée à Burlingame, en Californie, a déclaré que son procès marque un « exemple flagrant » du refus de Twitter de payer ce qu'il doit à d'autres entreprises « sans motif valable ».

    Dans la poursuite, Imply a déclaré qu'avant l'arrivée de Musk, Twitter avait versé à la société de logiciels plus de 10 millions de dollars sur quatre ans et « a toujours été très satisfait du produit d'Imply et de ses services de maintenance et d'assistance associés ». Une décision a été prise à la mi-2021 de prolonger leur contrat de trois ans supplémentaires.

    Citation Envoyé par aperçu de la plainte
    Selon des articles de presse, Twitter refuse de payer ses vendeurs et fournisseurs sans motif valable depuis l'acquisition de l'entreprise par l'homme le plus riche du monde, Elon Musk. Ce procès implique un tel cas flagrant. Depuis plus de quatre ans, Imply a concédé sous licence son logiciel propriétaire à Twitter, et Twitter a payé Imply plus de 10 millions de dollars. Twitter a toujours été très satisfait du produit d'Imply et de ses services de maintenance et d'assistance associés.

    Ainsi, à la mi-2021, les parties ont prolongé la durée de leur licence logicielle et de leur contrat de service pour trois années supplémentaires du 1er octobre 2021 au 30 septembre 2024. Twitter a ensuite effectué les quatre premiers paiements trimestriels de 1 092 000 $, soit un total d'environ 4,4 millions de dollars.

    Cependant, peu de temps après la clôture de l'achat de Twitter par Musk, Twitter a refusé de payer la facture trimestrielle impayée, qui était due le 30 novembre 2022, et Twitter a décliné toute obligation de payer les futures factures d'Imply, malgré le libellé sans ambiguïté de la licence du logiciel et du contrat de service exigeant que Twitter le fasse. Imply a donc subi un préjudice d'un montant à prouver au procès, mais qui dépassera 8 millions de dollars plus les intérêts avant jugement et les honoraires et frais d'avocat
    Imply développe une base de données basée sur le logiciel open source Apache Druid ainsi que des produits de gestion et de surveillance des clusters Druid.

    Le New York Times a rapporté le 22 novembre que Twitter se débarrassait de certains fournisseurs. La plainte d'Imply note la couverture médiatique de Twitter refusant de payer les vendeurs et dit : « Ce procès implique un cas aussi flagrant ».

    Nom : pdg.png
Affichages : 14217
Taille : 17,5 Ko

    « Nous ne paierons plus Imply »

    Imply a téléchargé (upload) la facture de 1 092 000 $ sur le portail des fournisseurs de Twitter, et la facture a été approuvée par Twitter le 5 octobre, selon la plainte. « Le 28 novembre 2022, lorsqu'Imply a accédé au portail du fournisseur, Imply a appris que Twitter avait supprimé la facture et clôturé le contrat de licence », indique le procès.

    Imply indique que Twitter « a également téléchargé une chaîne de messagerie interne sur le portail des fournisseurs pour prendre en charge ces actions ». Dans sa plainte, l'entreprise a souligné que cette chaîne de courrier électronique comprenait un message de Martin O'Neill, responsable de l'approvisionnement stratégique mondial chez Twitter, qui déclarait : « Un avertissement que nous ne paierons plus Imply. Si nous pouvons les signaler dans notre système AP pour n'acheminer aucune de leurs factures pour approbation, ce serait formidable, merci ! »

    La dirigeante de Twitter qui a reçu l'e-mail, Kristena Bravo, « a transmis cet e-mail à d'autres employés de Twitter et a écrit : "Pouvez-vous s'il vous plaît annuler toutes les factures d'Imply actuellement en attente dans Oracle (le cas échéant) et désactiver le fournisseur en utilisant l'e-mail ci-dessous comme preuve ? " », a relaté la plainte.

    Après avoir examiné ces e-mails, Imply a interrogé Twitter sur l'état du paiement dû le 30 novembre. « Le service des comptes fournisseurs de Twitter a informé Imply que la facture avait été "annulée" et que, si Imply avait des inquiétudes, Imply devrait "contacter le Partenaire commercial [d'Imply chez] Twitter. Imply a contacté Twitter pour discuter de l'annulation de la facture ; cependant, Twitter n'a pas encore répondu en substance à cette demande », a indiqué la plainte.

    Imply demande des dommages-intérêts pour rupture de contrat. « Imply prévoit que la violation de Twitter se poursuivra, le montant en défaut augmentant chaque trimestre jusqu'à la fin de la durée du contrat de licence… La violation de Twitter a causé des préjudices à Imply d'un montant qui sera prouvé au procès, mais qui sera probablement être supérieur à 8 millions de dollars », a déclaré Imply au tribunal.

    Différend sur la possibilité pour Twitter de résilier le contrat

    La plainte allègue également la violation de l'engagement de bonne foi et d'utilisation équitable, et la rupture anticipée de contrat : « Twitter a expressément, sans équivoque et absolument procédé à une rupture anticipée du contrat de licence en déclarant que Twitter ne paierait pas Imply et en demandant à ses employés de ne pas approuver les factures et de désactiver Imply du portail des fournisseurs. Twitter a ainsi violé le contrat de licence », assure l'entreprise.

    Twitter peut faire valoir qu'il avait le droit de résilier le contrat plus tôt. La plainte d'Imply a déclaré qu'il y avait un différend entre les sociétés quant à savoir « si Twitter avait le droit unilatéral de résilier le contrat de licence avant la fin de sa durée ». Imply demande un jugement déclaratoire selon lequel Twitter n'a pas ce droit.

    Source : plainte d'Imply

    Et vous ?

    Que pensez-vous de cette situation ? Twitter est-il, selon vous, tenu d'honorer son contrat à terme ou non ? Dans quelle mesure ?
    Images attachées Images attachées
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  19. #1179
    Membre extrêmement actif
    Profil pro
    Analyste cogniticien
    Inscrit en
    November 2010
    Messages
    267
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Analyste cogniticien

    Informations forums :
    Inscription : November 2010
    Messages : 267
    Points : 622
    Points
    622
    Par défaut
    Citation Envoyé par Guilp Voir le message
    - Il prend des décisions rapides
    Des décisions hâtives, prises sur un coup de tête, et pour lesquelles le désastre était évident avant même de l'effectuer.
    Citation Envoyé par Guilp Voir le message
    - Il mesure ses résultats immédiatement
    Le désastre j'aurais dis. Mais oui, il le voit. Preuve qu'il n'est pas complètement fou.
    Citation Envoyé par Guilp Voir le message
    - Il n'hésite pas à itérer rapidement et à tester autre chose
    Il répare le désastre qu'il a lui-même causé à de nombreuses reprises.

    Citation Envoyé par Guilp Voir le message
    Même si 80% de ses décisions sont mauvaises, le fait d'itérer rapidement dans cette boucle de feedback utilisateur, c'est la manière typique des startups pour innover et grandir rapidement.
    Innover ? Le mot typique du commercial pour se défendre contre toute décision impopulaire. Ce mot est, en ce qui me concerne, banni de mon vocabulaire, car trop utilisé pour couvrir la mafia de l'informatique.

    Très honnêtement, je l'avais imaginé tout de suite, obtenir la coche bleue pour 8 € / mois allait permettre à n'importer qui d'avoir la coche bleue, qui n'avait plus le sens de validé, mais le sens de "a payé", donc autrement dit, aucun sens pour le visiteur qui n'en a que f... Mais comme le visiteur ne sait pas forcément que la coche bleue a changé de signification, il était évident que cela allait servir aux petits plaisantins du Web de profiter d'une notoriété si facile à obtenir.

    Virer en masse des équipes dans l'unique but de réduire la masse salariale, puis être obligé de rappeler quand on se rend compte qu'on a peut-être pas viré les bons, là encore c'est juste une impulsion. Je ne nie pas le besoin de réduire la masse salariale, mais il faut le faire d'une manière raisonnée. Rappeler quelqu'un après l'avoir viré c'est juste la preuve d'une incompétence crasse.

    Citation Envoyé par Guilp Voir le message
    mais peut-être va-t-il en sortir quelque chose de radicalement innovant et qui va fonctionner dans quelques mois.
    A contrario, ne pas oser itérer radicalement dans une entreprise qui n'a pas trouvé son modèle pour survivre, ça aurait été un crash assuré. Je suis donc la suite des événement avec beaucoup d'intérêt (et de popcorn) !
    Quand on le voit poster lui-même un sondage sur "devrais-je quitter l'entreprise" et voir 58% de oui, permet-moi de douter de sa compétence. Surtout que je ne crois pas une seconde qu'il va le faire, bien que tout montre qu'il devrait. Car non seulement il crache Twitter, mais il entraîne ses autres entreprises à succès (Tesla, SpaceX) dans sa chute.

    Au niveau de la dernière actu, je pense que Twitter est coupable de ne pas avoir signifié son désir de rompre le contrat avec cette entreprise, puisqu'il se contente de jeter les factures à la poubelle. D'un autre côté, une facture trimestrielle de 1 million de dollars pour une fourniture de service apparemment dispensable puisque Twitter ne s'est pas encore effondré, même sans connaître les détails, cela semble largement excessif.

  20. #1180
    Membre éclairé
    Inscrit en
    May 2010
    Messages
    295
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : May 2010
    Messages : 295
    Points : 872
    Points
    872
    Par défaut
    Son service juridique a du adorer qu'il déclare Twitter comme éditeur (bon certains ont du commander en urgence des litres de caféines).

    @fleur : toujours aussi fan (pouic)
    Drawing Bayesian inferences after extensive sampling, I've determined that it's 99-percent certain that anyone who uses "woke" as pejorative will turn out to be a fuckhead. Please don't blame me for pointing this out--it's just science. Mike Godwin

Discussions similaires

  1. Réponses: 1
    Dernier message: 24/10/2023, 17h33
  2. Réponses: 0
    Dernier message: 26/11/2022, 11h30
  3. Réponses: 3
    Dernier message: 25/07/2022, 15h49
  4. Réponses: 16
    Dernier message: 08/05/2021, 12h38
  5. Les développeurs d'un émulateur WiiU reçoivent 24 000 dollars par mois pour leur travail
    Par LittleWhite dans le forum Développement 2D, 3D et Jeux
    Réponses: 24
    Dernier message: 31/03/2017, 16h46

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo