IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #881
    Membre éprouvé
    Profil pro
    Inscrit en
    mars 2012
    Messages
    363
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : mars 2012
    Messages : 363
    Points : 994
    Points
    994
    Par défaut
    Et bien il semblerait que certain employé commence à comprendre que le monde de l'entreprise n'est pas une démocratie mais bien une zone régit par l'autoritarisme

    Peut etre comme ca ils vont comprendre qu'il faut se syndiquer pour résister à tout ca

  2. #882
    Nouveau membre du Club
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    avril 2014
    Messages
    8
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Seine et Marne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : avril 2014
    Messages : 8
    Points : 33
    Points
    33
    Par défaut Viré par un vote publique, le fond du problème éludé
    Bon résumé, sachant que la chronologie est compliquée à suivre.

    Le contexte est important. Et je tiens à compléter cette news, car il est absent des tweets lorsqu'on les parcourt simplement. Je peux bien sûr me tromper.

    La lenteur dont parle E. Musk est celle de l'app iOS pour laquelle il y a eut plusieurs rapports d'utilisateurs ces dernières heures. Il accuse cette application de faire plus de 1000 appels vers les serveurs de Twitter pour afficher la timeline. Lisez bien le tweet d'E. Musk, car il est limpide.

    Le développeur qui a répondu (Frohnhoefer) s'en est défendu, preuve à l'appui. D'autres ont confirmé que l'app Android, elle, fonctionnait sans problème. Rappelons tout de même que E. Musk a déjà viré quasiment toute l'équipe iOS les jours qui ont précédés. Les équipes font le travail de 2 ou 3 personnes avec des horaires élargis, et certaines ont déjà partagés des débuts de symptômes du burnout.

    E. Musk a ensuite créé le flou en demandant qu'il contredise ses chiffres (qui sont déjà faux). Il est rapidement rejoint par la sphère d'influence de Musk, dont le co-fondateur de SpaceX - ce n'est pas n'importe qui.

    De là, le message d'origine change de sens, et on indique (l'entourage probablement) qu'il s'agit d'appels à l'INTERIEUR de l'infra Twitter. Et que Frohnhoefer est un incapable qui ne comprend pas les bases de son métier. En lisant bien les messages, certains n'hésites pas à dire qu'en tant que développeur Front, il devrait se mêler de ce qui le regarde.

    De plus, on l'accuse ouvertement de répondre en publique. Pour autant, l'information était déjà fausse et E. Musk n'a pas cherché à comprendre en privé.

    C'est intéressant car cela montre comment les équipes sont loyales envers la communauté Twitter, mais pas envers leur patron. On voit également toute cette sphère de protection très aggressive qui se met en place dès que E. Musk est mis à défaut.

    Je ne dirais pas un mot sur le fait qu'E. Musk a licencié Frohnhoefer sur une simple suggestion faite sur Twitter. Je découvre qu'on peut voter le licenciement des gens sur Internet... Quel monde

    Tout ceci montre que l'égo et la haine sont le véritable capitaine du navire.

  3. #883
    Membre expérimenté
    Homme Profil pro
    ingénieur qualité
    Inscrit en
    mars 2015
    Messages
    459
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : ingénieur qualité
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : mars 2015
    Messages : 459
    Points : 1 597
    Points
    1 597
    Par défaut
    Citation Envoyé par micka132 Voir le message
    Je suis le premier à ouvrir ma gueule quand je ne suis pas d'accord avec la direction, mais jamais au grand jamais devant des clients.
    Je ne suis qu'à moitié d'accord avec ça.
    Quand ma hiérarchie justifie quoi que ce soit auprès d'un client par mon incompétence dans mon domaine alors que ce n'est pas la cause j'ouvre ma gueule.
    Les bonnes relations que j'ai avec les clients viennent du fait que je suis clair sur mon domaine de compétence et donc, notamment, sur ce qu'ils me demandent et que je ne sais pas encore faire. Les risques financiers et calendaires sont gérés en fonction de ça. Remettre ça en question c'est risquer de perdre des contrats.
    Donc quiconque couvrira sa propre incompétence sous la mienne aura les oreilles qui sifflent.
    Certains trouvent que ça me rend ingérable, d'autres trouvent que ça rend les choses beaucoup plus simple.

    Et les "je t'ai couvert la dernière fois, c'est comme ça que tu me remercie?" ne me font ni chaud ni froid.
    Je n'ai pas besoin d'être couvert et j'ai informé le client des raisons du retard la dernière fois : mon incompétence. Mais je suppose que tu n'as pas lu le compte rendu de la réunion.

  4. #884
    Expert confirmé
    Homme Profil pro
    Développeur .NET
    Inscrit en
    novembre 2009
    Messages
    1 873
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 33
    Localisation : France, Bouches du Rhône (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur .NET

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2009
    Messages : 1 873
    Points : 5 106
    Points
    5 106
    Par défaut
    Citation Envoyé par SimonKenoby Voir le message
    Tiens, je croyais que Elon Musk était un grand défenseur de la liberté d'expression? N'avait-il pas dis il y a quelques moi que n'importe qui pouvait le critiquer? On commence déjà a voir les limites de sa "liberté d'expression".
    Citation Envoyé par coolspot Voir le message
    Et bien il semblerait que certain employé commence à comprendre que le monde de l'entreprise n'est pas une démocratie mais bien une zone régit par l'autoritarisme

    Peut etre comme ca ils vont comprendre qu'il faut se syndiquer pour résister à tout ca
    A l'évidence, ici aussi il y en a qui ne comprennent pas.
    Son tweet il ne l'a pas censuré, il a donc pu utiliser la plateforme pour s'exprimer (dans le cadre de la loi).
    La liberté d'expression peut également vouloir dire assumer ces paroles. Là Musk n'a pas apprécié, il l'a remercié, fin de l'histoire.
    Son compte twitter est toujours actif, la liberté d'expression n'est pas remise en cause.
    Par contre avec ce genre d'attitude, les USA en tant que nation peuvent s'interroger sur la précarité de leur système salarial, ou tu peux te faire virer comme ça simplement parce que tu ne plais pas au patron. Dans le même temps c'est peut-être ce même système qui favorise le développement de ces entreprises. C'est la base de la politique que de discuter de ce genre de chose.
    Qui sait, peut-être que cet exemple autoritaire de Musk, ainsi que les précédents, pourraient être le déclencheur de changement profond dans la société Américaine. Merci la liberté d'expression.

  5. #885
    Expert confirmé
    Homme Profil pro
    Développeur .NET
    Inscrit en
    novembre 2009
    Messages
    1 873
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 33
    Localisation : France, Bouches du Rhône (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur .NET

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2009
    Messages : 1 873
    Points : 5 106
    Points
    5 106
    Par défaut
    Citation Envoyé par totozor Voir le message
    Quand ma hiérarchie justifie quoi que ce soit auprès d'un client par mon incompétence dans mon domaine alors que ce n'est pas la cause j'ouvre ma gueule.
    Il n'a pas attaqué ce monsieur personnellement, ni même vraiment fait d'attaque.
    Quand tu as un nouveau directeur qui vient et qui dit "on a pas était bon, on va changer tout ça", c'est ce qui arrive de par mon expérience quasi systématiquement quand l'entreprise va mal, Tu n'es pas forcé de le prendre personnellement. Mais surtout tu vas pas appeler les clients pour leurs dire "non mais il raconte n'importe quoi, moi je suis au top depuis 6 ans".
    L'entreprise c'est un ensemble plus ou moins énorme de flux dans tous les sens.
    Tu peux avoir 100% de cadors et que les choses se passent mal parce qu'il y a des problème de flux. Ici on a un gars frustré des méthodes agressives de Musk, et qui s'est cru à la machine à café à dire que la patron raconte de la merde.
    Ce qui est peut-être vrai mais ca n'a aucun effet positif pour l'entreprise d'aller le crier sur tout les toits, au mieux cela n'aura aucun effet, au pire c'est négatif.

  6. #886
    Membre régulier
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    septembre 2011
    Messages
    75
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2011
    Messages : 75
    Points : 103
    Points
    103
    Par défaut
    Citation Envoyé par SimonKenoby Voir le message
    Tiens, je croyais que Elon Musk était un grand défenseur de la liberté d'expression? N'avait-il pas dis il y a quelques moi que n'importe qui pouvait le critiquer? On commence déjà a voir les limites de sa "liberté d'expression".
    On peut être pour la liberté d'expression tout en se séparant d'un dev qui a démontré par ses propos qu'il n'était pas prêt à se remettre en question. Je ne vois pas d'incohérence

  7. #887
    Membre régulier
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    septembre 2011
    Messages
    75
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2011
    Messages : 75
    Points : 103
    Points
    103
    Par défaut
    Citation Envoyé par coolspot Voir le message
    Peut etre comme ca ils vont comprendre qu'il faut se syndiquer pour résister à tout ca
    Personnellement, je trouve cette remarque horrible (ce n'est que mon avis). Le salariat, c'est mettre sa force de travail au service de l'entreprise, mais peut-être as-tu accepté un contrat qui ne te convient pas ?

    PS : Personnellement, je ne suis pas salarié car je ne supporte pas le "lien de subordination". Je préfère la relation client/fournisseur. Mon point, c'est qu'on ne peut pas signer un contrat et ne garder que ce qui nous convient

  8. #888
    Membre actif
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    avril 2021
    Messages
    162
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 41
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web

    Informations forums :
    Inscription : avril 2021
    Messages : 162
    Points : 262
    Points
    262
    Par défaut
    Citation Envoyé par GATEN Voir le message
    On peut être pour la liberté d'expression tout en se séparant d'un dev qui a démontré par ses propos qu'il n'était pas prêt à se remettre en question. Je ne vois pas d'incohérence
    Je ne pense pas qu'il y ait encore des doutes possibles sur le fait que s'il y a bien une personne qui devrait se remettre en question, c'est Musk...

  9. #889
    Membre confirmé
    Profil pro
    maçon
    Inscrit en
    novembre 2004
    Messages
    243
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Haute Loire (Auvergne)

    Informations professionnelles :
    Activité : maçon

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2004
    Messages : 243
    Points : 534
    Points
    534
    Par défaut
    Chez twitter
    La liberté d'expression s'arrête là ou commence la vérité qui dérange
    Ass CISSÉ
    Et la vérité c'est Musk qui la détient et là ça fait très très peur .
    Viva la Twit_cratie_ture

  10. #890
    Membre extrêmement actif
    Femme Profil pro
    Webmarketer
    Inscrit en
    janvier 2021
    Messages
    390
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : France, Seine et Marne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Webmarketer

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2021
    Messages : 390
    Points : 722
    Points
    722
    Par défaut
    Critiquer ouvertement son patron, ça ne pouvait finir autrement qu'avec un coup de pied , pour vous remercier. Et encore

  11. #891
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    7 289
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 7 289
    Points : 175 163
    Points
    175 163
    Par défaut Alors que de plus en plus de marques se retirent de Twitter, SpaceX achète un gros package pub Twitter
    Alors que de plus en plus de marques se retirent de Twitter, SpaceX achète un gros package publicitaire Twitter
    SpaceX a dépensé plus de 160 000 $ sur Twitter jusqu'à présent

    Elon Musk a apparemment décidé qu'une façon d'inspirer confiance dans Twitter en tant que plate-forme publicitaire est de devenir lui-même annonceur. Un média a rapporté que SpaceX avait acheté l'un des forfaits publicitaires haut de gamme de Twitter, précisant que SpaceX investit rarement dans la publicité sur Twitter, dans un contexte où SpaceX, une autre société d'Elon Musk, prévoit de commencer à faire la publicité de l'Internet par satellite Starlink auprès de clients en Espagne et en Australie. Selon des documents internes examinés par ce média, SpaceX a jusqu'à présent dépensé 160 000 dollars pour la campagne publicitaire Twitter et au total pourrait finir par investir jusqu'à 250 000 dollars.

    Selon Musk, le fait que SpaceX achète ce package publicitaire n'a rien de spécial. Le PDG de SpaceX et de Twitter a contesté le qualificatif du média qui a décrit l'investissement publicitaire comme étant « important ».


    L'entreprise aérospatiale d'Elon Musk, SpaceX, a commandé l'un des plus gros forfaits publicitaires disponibles auprès de Twitter, l'entreprise de médias sociaux qu'il vient d'acquérir dans le cadre d'un accord de 44 milliards de dollars et dont il est maintenant PDG. La campagne fera la promotion du service Internet par satellite détenu et exploité par SpaceX appelé Starlink sur Twitter en Espagne et en Australie, selon les enregistrements internes de l'entreprise de médias sociaux consultés.

    La campagne publicitaire que SpaceX achète pour promouvoir Starlink s'appelle une « prise de contrôle » de Twitter. Lorsqu'une entreprise achète l'un de ces forfaits, elle dépense généralement plus de 250 000 $ pour mettre sa marque au sommet de la chronologie principale de Twitter pendant une journée complète, selon un employé actuel et un ancien employé de Twitter qui ont demandé à ne pas être nommés parce qu'ils n'étaient pas autorisés à parler au nom de l'entreprise.

    Les utilisateurs devraient voir les messages de la marque Starlink les trois premières fois qu'ils ouvrent l'application Twitter le jour ou les jours de la campagne de rachat prévue en Australie et en Espagne. La campagne, qui a été achetée la semaine dernière, devait être diffusée dans les prochains jours d'abord en Australie puis en Espagne.

    SpaceX n'a ​​généralement pas acheté de gros packages publicitaires à Twitter, ont déclaré les employés actuels et anciens.

    Quelques heures après la première publication de cette histoire, Musk a écrit dans un tweet : « SpaceX Starlink a acheté un petit package publicitaire – pas grand – pour tester l'efficacité de la publicité Twitter en Australie et en Espagne. J'ai fait la même chose sur Facebook / Insta /Google ».

    Nom : musk.png
Affichages : 1294
Taille : 23,5 Ko

    Selon des documents internes consultés par CNBC, SpaceX a jusqu'à présent dépensé plus de 160 000 dollars pour la campagne publicitaire Twitter pour Starlink en Australie et en Espagne.

    Starlink utilise une constellation de satellites qui transmettent Internet aux abonnés payants qui doivent également obtenir des terminaux de SpaceX pour y accéder. SpaceX a développé Starlink dans le but de fournir une connectivité Internet haut débit aux personnes dans des endroits mal desservis, voire pas desservis du tout, par une infrastructure de câble ou de fibre optique.

    En Ukraine, le service Starlink a fourni une connectivité essentielle à l'armée du pays et à certains civils alors que l'invasion brutale de la Russie a anéanti l'infrastructure de communication là-bas. Alors que SpaceX couvrait une partie du coût de la fourniture de ce service en Ukraine, Musk s'est plaint plus tard de la façon dont les dons nuisaient aux marges bénéficiaires de son entreprise.

    Pression sur les ventes de publicités Twitter

    Musk est également le PDG du constructeur de véhicules électriques Tesla, en plus de ses responsabilités chez SpaceX et Twitter. Il s'est vanté que son constructeur automobile ne dépense pas d'argent pour la publicité traditionnelle comme la presse écrite, la radio, la télévision et les publicités en ligne. Au lieu de cela, Tesla recueille les gros titres des blogs de fans, des sites d'actualités et crée le buzz par le biais de clubs automobiles, d'événements de fans ou d'actionnaires et d'engagement sur les réseaux sociaux.

    Musk se retrouve désormais dans la position de devoir vendre de la publicité en ligne en tant que «Chief Twit», ou plus formellement PDG, de Twitter, qui reste une importante plate-forme internationale de médias sociaux. Twitter comptait environ 237,8 millions d'utilisateurs actifs quotidiens monétisables avant l'accord de privatisation controversé de Musk. Musk a pour mission de générer au moins la moitié des revenus de Twitter auprès des abonnés, pas seulement de la publicité.

    Une campagne, même de l'ampleur d'une « prise de contrôle », ne suffit pas à compenser la perte des multiples annonceurs qui ont récemment interrompu leurs dépenses sur Twitter ou qui ont fui la plate-forme lors de la prise de contrôle difficile de Musk.

    Des entreprises telles que General Motors, Audi, Volkswagen, General Mills, Pfizer, United Airlines et d'autres ont suspendu leurs dépenses publicitaires sur Twitter pour le moment, en partie à cause d'une vague de discours de haine et de désinformation qui a sévi sur la plate-forme. La grande enseigne de la publicité Interpublic Group a recommandé aux clients de ses agences de faire de même. Twitter tirait auparavant environ 90% de ses revenus de la publicité.

    Lorsque Musk a lancé puis rapidement suspendu un badge d'abonné payant sur Twitter la semaine dernière, cela a encore ébranlé la confiance des annonceurs dans la plate-forme. Le badge ressemblait à une coche bleue de vérification antérieure et coûtait aux utilisateurs 7,99*$ par mois. Des coches bleues acquises à bas prix étaient utilisées par des farceurs et des imposteurs pour se faire passer pour des marques, des politiciens et des célébrités et pour publier des messages peu flatteurs et inexacts.

    Un compte créé à l'image de la société pharmaceutique Eli Lilly a causé un sérieux problème jeudi lorsqu'il a publié un message disant : « Nous sommes ravis d'annoncer que l'insuline est désormais gratuite ». Le tweet est devenu viral et est resté sur Twitter pendant au moins deux heures avant d'être supprimé. Le vrai compte d'Eli Lilly a tweeté plus tard : « Nous nous excusons auprès de ceux qui ont reçu un message trompeur d'un faux compte Lilly ».

    Le cours de l'action d'Eli Lilly a fortement chuté après la publication du faux tweet, bien que les principaux indices boursiers aient été positifs à ce moment-là, le S&P 500 ayant connu son plus grand rallye en deux ans. Le constructeur automobile Tesla, dirigé par Musk, le concurrent de SpaceX Lockheed Martin, le sénateur Ed Markey (D-Mass.) et bien d'autres ont également été imités et mis au pilori sur la plate-forme.

    Ce week-end, Musk a écrit dans un tweet : « Twitter génère un nombre considérable de clics vers d'autres sites Web/applications. De loin le plus gros moteur de clics sur Internet.*» Le nouveau PDG de Twitter a été rapidement corrigé par des experts en marketing et d'anciens employés de Twitter, et une note de correction a été ajoutée à son tweet. Il a ensuite supprimé le tweet.

    Une ancienne employée de Twitter, Claire Díaz-Ortiz, l'a appelé en écrivant : « Ce sont des mensonges. J'ai travaillé sur @twitter 5 ans + écrit 2 livres sur le marketing des médias sociaux. C'est faux et @twitter le sait. Nous n'avons jamais fait de vente sur les clics, parce que nous avons un trafic beaucoup plus faible que Facebook, LinkedIn, etc. Twitter a d'autres atouts clés (et le marketing est bien plus que des clics) ».

    Nom : claire.png
Affichages : 1285
Taille : 32,5 Ko

    La menace de la faillite

    Une transcription de la réunion du personnel avec Elon Musk montre différents employés qui tentent de savoir quelles devraient être leurs priorités pour aider Musk à maintenir Twitter à flot alors que l'économie reste instable. Musk a gardé ses réponses brèves et a déclaré que les principales priorités comprenaient l'augmentation de la base d'utilisateurs de Twitter d'un milliard (tout en monétisant de manière critique plus d'utilisateurs), la rémunération des créateurs sur la plate-forme et l'amélioration de la recherche sur Twitter. En bref, il a dit aux membres restants de son équipe « just go hardcore » (« allez y à fond ») pour rendre Twitter « plus convaincant », afin qu'il puisse vendre ce produit aux utilisateurs, ou bien de démissionner tout simplement. L'une de ses idées les plus importantes et les plus répandues, qui, selon lui, « est définitivement en train de se produire », consiste à peaufiner Twitter pour en faire une plate-forme de paiement numérique.

    « Si vous avez un produit convaincant, les gens l'achèteront », a déclaré Musk au personnel. « Cela a été mon expérience chez SpaceX et Tesla ».

    L'honnêteté brutale de Musk à propos d'une éventuelle faillite de Twitter a accru les doutes quant à la survie de la plate-forme au style de leadership de Musk. En plus d'avoir endetté Twitter de 13 milliards de dollars lorsqu'il l'a acheté, puis de perdre 4 millions de dollars par jour en revenus publicitaires, Musk doit maintenant faire face à des paiements d'intérêts qui, selon Reuters, totaliseront « près de 1,2 milliard de dollars au cours des 12 prochains mois ».

    Ces paiements d'intérêts, a déclaré Reuters, représenteraient plus que le dernier flux de trésorerie de Twitter de 1,1 milliard de dollars en juin. Et l'équipe de Musk semble être bien consciente de ce risque, se sentant obligée de faire de bonnes performances et demandant à Musk comment il envisage de résoudre le problème de trésorerie.

    « Nous devons absolument rapporter plus d'argent que nous n'en dépensons », a répondu Musk. « Si nous ne le faisons pas et qu'il y a un flux de trésorerie négatif massif, alors la faillite n'est pas hors de propos ».

    Certains se demandent si Musk utilise le terme comme un moyen d'encourager le personnel qui se sent connecté à la plate-forme à tout donner pour sa survie. Il faut dire que Bloomberg a noté que Musk avait utilisé « la menace de ruine financière » dans le passé pour motiver ses employés. « Il essaie de transmettre l'idée que si les gens ne travaillent pas dur, Twitter se retrouvera dans une situation très difficile », a déclaré à Bloomberg une personne familière avec le style de gestion de Musk.

    Bien sûr, la menace de faillite ne touche pas que le personnel. Bloomberg a déclaré que les investisseurs en dette et les évaluateurs de crédit étaient tout aussi préoccupés par les déclarations de Musk, envoyant des demandes de renseignements aux fonds spéculatifs et aux gestionnaires d'actifs pour voir si quelqu'un voulait racheter une partie de la dette de Twitter à des taux beaucoup plus bas. Les banques qui ont aidé à financer Twitter grâce à 6,5 milliards de dollars de prêts à effet de levier pourraient faire face à des milliards de pertes, selon les calculs de Bloomberg.

    Alors que les banques évaluent les options disponibles dans ce contexte, Musk continue d'injecter de l'argent dans Twitter, vendant 4 milliards de dollars d'actions Tesla pour « sauver » Twitter, a rapporté le New York Times.

    Sources : Elon Musk, Claire Diaz

    Et vous ?

    Que pensez-vous des dépenses publicitaires de SpaceX sur Twitter ? Comment analysez-vous cette situation à la lumière des propos d'employés de Twitter qui affirment que SpaceX n'en dépensait pas autant sur sa plate-forme et d'Elon Musk qui maintient que sa société a fait pareil sur Facebook, Instagram et Google ? L'arbre qui cache la forêt ?
    Cette stratégie est-elle susceptible d'attirer les annonceurs ? Pourquoi ?

    Voir aussi :

    Elon Musk propose de transformer Twitter en banque pour éviter la faillite. Musk vise à augmenter le nombre d'utilisateurs de Twitter d'un milliard, puis à lier les comptes aux cartes de débit
    Elon Musk licencie un ingénieur qui l'a corrigé sur Twitter. Eric Frohnhoefer, le développeur, avait remis publiquement en question l'évaluation de Musk dans un tweet d'excuses
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  12. #892
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Graphic Programmer
    Inscrit en
    mars 2006
    Messages
    1 397
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Graphic Programmer
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : mars 2006
    Messages : 1 397
    Points : 3 392
    Points
    3 392
    Par défaut
    ca rime a rien. la cible de spacex ce sont des gouvernements, ou eventuellement des gorsses societés qui connaissent deja spacex. hors un reseaux social est fait pour viser le peuple...

  13. #893
    Membre éclairé
    Homme Profil pro
    Consultant en Business Intelligence
    Inscrit en
    décembre 2021
    Messages
    518
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant en Business Intelligence

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2021
    Messages : 518
    Points : 844
    Points
    844
    Par défaut
    Bonsoir

    « Réparez vos entreprise ou le congrès s'en chargera », indique le sénateur Ed Markey à Elon Musk après que le milliardaire se soit moqué de ses inquiétudes concernant la vérification payante sur Twitter

    Que pensez-vous de la réaction d'Elon Musk lorsque le sénateur lui a fait part de ses inquiétudes concernant les coches bleues et l'usurpation d'identité ?
    D'un côté le politique "n'a pas tord". Mettre à un système de d'authentification qui fonctionné , c'est la porte ouverte au trolling et autre joyeuseté.

    La réaction d'Ed Markey qui menace Elon Musk d'actions du congrès vous semble-t-elle proportionnée ?
    Les Gafam ont l'habitude de se faire mal mener en justice.

    Dans quelle mesure ?
    Je dirais qu'on est habitué et vu les sommes brassées il n'y a pas trop à s'en faire. C'est une formalité ces menaces.

    Twitter licencie 4 400 à 5 500 contractuels sans les avertir au préalable, ni prévenir les équipes internes,
    D'après Platformer

    Quel est votre avis sur le sujet ?
    Déjà on ne licencie pas un contractuel . On suspend le contrat de prestation . D'un autre côté il fallait s'en douter . Car qui dit dégrossisement du mammouth , dit aussi cure d'amégrissement pour les personnes en aval ...

  14. #894
    Expert éminent
    Avatar de pmithrandir
    Homme Profil pro
    Responsable d'équipe développement
    Inscrit en
    mai 2004
    Messages
    2 353
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 39
    Localisation : France, Haute Garonne (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : Responsable d'équipe développement
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : mai 2004
    Messages : 2 353
    Points : 6 938
    Points
    6 938
    Par défaut
    Citation Envoyé par Aiekick Voir le message
    ca rime a rien. la cible de spacex ce sont des gouvernements, ou eventuellement des gorsses societés qui connaissent deja spacex. hors un reseaux social est fait pour viser le peuple...
    Pas tout a fait.

    Starlink vise aussi les particuliers... Même si leur modèle b2b me paraît plus prometteur. Avions paquebots...

    Après c'est pas 200 000 dollar qui vont faire du bien à twitter...

  15. #895
    Membre averti
    Inscrit en
    mai 2008
    Messages
    145
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : mai 2008
    Messages : 145
    Points : 394
    Points
    394
    Par défaut
    Musk a gardé ses réponses brèves et a déclaré que les principales priorités comprenaient l'augmentation de la base d'utilisateurs de Twitter d'un milliard
    Autant dire qu'on se farcira du Musk tous les jours à essayer de nous fourguer sa camelote! Du coup, il aura moins de temps pour nous faire l'article sur l'Autopilot des Tesla taxi

  16. #896
    Chroniqueuse Actualités

    Femme Profil pro
    Rédacteur Web
    Inscrit en
    mars 2020
    Messages
    555
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur Web

    Informations forums :
    Inscription : mars 2020
    Messages : 555
    Points : 10 022
    Points
    10 022
    Par défaut Elon Musk affirme que le nouveau Twitter Blue sera relancé le 29 novembre.
    Elon Musk affirme que le nouveau Twitter Blue sera relancé le 29 novembre,
    le service à 7,99 dollars qui donnait accès à la coche bleue a été lancé la semaine dernière avant d'être rapidement supprimé

    Elon Musk affirme que le nouveau Twitter Blue, qui vous permet de payer 7,99 dollars par mois pour obtenir une coche bleue de vérification à côté de votre nom, sera relancé le 29 novembre. Dans un tweet, il a déclaré qu'il allait "reporter" le lancement à cette nouvelle date "pour s'assurer qu'il est solide comme un roc".

    Nom : Screenshot_2022-11-16 Elon Musk says the new Twitter Blue will relaunch on November 29th(1).png
Affichages : 837
Taille : 22,8 Ko

    Le milliardaire Elon Musk a déclaré hier que le service d'abonnement à la vérification bleue, très recherché par Twitter, sera relancé le 29 novembre, un retard mineur par rapport à son calendrier provisoire initial pour ramener le service sur la plateforme de médias sociaux. « Je repousse le lancement de Blue Verified au 29 novembre pour m'assurer qu'il est solide comme un roc », a déclaré Musk dans un tweet.

    On peut dire que le lancement initial de Blue ne s'est pas déroulé sans heurts. Twitter a commencé à déployer le nouvel abonnement Blue sur iOS au début du mois. Cependant, la plateforme a retiré les inscriptions à Blue quelques jours plus tard après qu'une vague de faux comptes vérifiés est apparue sur la plateforme. Depuis lors, l'équipe de Twitter a été prise dans un va-et-vient déroutant, dévoilant et supprimant des coches pour battre l'assaut des imitateurs qui s'achètent une authenticité sur la plateforme. Pour l'instant, Twitter utilise une nouvelle coche grise pour vérifier les personnalités politiques.

    Le phénomène a donné lieu à un faux compte Nintendo, qui a publié une image de Mario faisant un doigt d'honneur, et à un autre compte usurpant l'identité de la société pharmaceutique Eli Lilly, qui a publié un tweet indiquant que l'insuline était désormais gratuite. Le chaos a conduit un certain nombre d'entreprises à suspendre leurs publicités sur la plateforme, dont General Motors, General Mills, Audi, Volkswagen et plusieurs autres. L'une des plus grandes sociétés de publicité au monde, Omnicom Media Group, a également mis en pause les publicités sur Twitter.

    Nom : Screenshot_2022-11-16 Elon Musk says the new Twitter Blue will relaunch on November 29th.png
Affichages : 830
Taille : 35,2 Ko

    Avec la relance de Blue, Musk indique que le changement de votre « nom vérifié » vous fera perdre votre coche jusqu'à ce que ce nom soit confirmé par Twitter. Mais après avoir licencié la moitié de l'entreprise, des milliers de contractuels, et renvoyé certains employés dissidents, il ne reste peut-être plus grand monde pour effectuer ces confirmations.

    La coche bleue tant convoitée était auparavant réservée aux comptes vérifiés de politiciens, de personnalités célèbres, de journalistes et d'autres personnalités publiques. Mais une option d'abonnement, ouverte à toute personne prête à payer, a été déployée en début de semaine pour aider Twitter à accroître ses revenus, alors que Musk se bat pour conserver les annonceurs.

    Vendredi, Twitter avait donc mis en pause son service d'abonnement au chèque bleu à 8 dollars, récemment annoncé, alors que les faux comptes se multipliaient. Ce changement est intervenu une semaine après le rachat par Musk de la société de médias sociaux dans le cadre d'une transaction de 44 milliards de dollars.

    Twitter, qui perdait des annonceurs avant même le lancement de la vérification payante, a vu encore plus de marques se retirer de la plateforme depuis le lancement raté de Twitter Blue. Outre les étiquettes « officielles », Musk a proposé d'autres moyens pour que les entreprises puissent mieux identifier les comptes officiels, notamment en suggérant que les organisations puissent « identifier les autres comptes Twitter qui leur sont réellement associés ». Il n'est pas clair comment cette idée pourrait s'intégrer dans les plans de vérification remaniés de Twitter.

    Source : Elon Musk

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?

    Voir aussi :

    Elon Musk est-il brillant ou alors totalement inapte ? Les experts sont divisés sur son style de management suite à l'acquisition de Twitter

    Twitter abandonne discrètement la vérification payante à 8 dollars, après l'éruption de comptes imposteurs sur la plateforme ; « tromper les gens n'est pas acceptable », déclare Musk

    Elon Musk affirme que l'abonnement Twitter Blue, à 8 dollars par mois, comportera une coche bleue et réduira les publicités de moitié

    Des farceurs se faisant passer pour des employés licenciés de Twitter trompent les médias, tandis que Musk dément les infos prétendant qu'il licencierait des employés Twitter pour éviter les paiements
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  17. #897
    Membre expérimenté
    Homme Profil pro
    ingénieur qualité
    Inscrit en
    mars 2015
    Messages
    459
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : ingénieur qualité
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : mars 2015
    Messages : 459
    Points : 1 597
    Points
    1 597
    Par défaut
    Citation Envoyé par micka132 Voir le message
    Quand tu as un nouveau directeur qui vient et qui dit "on a pas était bon, on va changer tout ça", c'est ce qui arrive de par mon expérience quasi systématiquement quand l'entreprise va mal, Tu n'es pas forcé de le prendre personnellement. Mais surtout tu vas pas appeler les clients pour leurs dire "non mais il raconte n'importe quoi, moi je suis au top depuis 6 ans".
    C'est en effet le cas de pas mal de directeurs qui arrivent en poste mais en général ils ne font pas ça en public, sauf cas extrême de reprise en période de crise.
    Et en général le directeur reste vague sur les choses "On a pas été bon" ou "La priorité numéro 1 est de réduire le temps de l'activité X" plutôt que "L'activité de X ne fonctionne pas parce que le processus Y n'est pas efficace"
    Il n'a pas appelé les clients, il a utilisé le canal de communication du directeur pour corriger l'erreur de celui ci.
    Citation Envoyé par GATEN Voir le message
    Mon point, c'est qu'on ne peut pas signer un contrat et ne garder que ce qui nous convient
    Je suis d'accord et cette remarque n'est pas applicable qu'aux employés mais aussi à l'employeur, d'où l'importance des syndicats.

  18. #898
    Membre actif
    Homme Profil pro
    Consultant informatique
    Inscrit en
    février 2014
    Messages
    46
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 28
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant informatique

    Informations forums :
    Inscription : février 2014
    Messages : 46
    Points : 220
    Points
    220
    Par défaut
    Citation Envoyé par micka132
    A l'évidence, ici aussi il y en a qui ne comprennent pas.
    Son tweet il ne l'a pas censuré, il a donc pu utiliser la plateforme pour s'exprimer (dans le cadre de la loi).
    La liberté d'expression peut également vouloir dire assumer ces paroles. Là Musk n'a pas apprécié, il l'a remercié, fin de l'histoire.
    Son compte twitter est toujours actif, la liberté d'expression n'est pas remise en cause.
    Par contre avec ce genre d'attitude, les USA en tant que nation peuvent s'interroger sur la précarité de leur système salarial, ou tu peux te faire virer comme ça simplement parce que tu ne plais pas au patron. Dans le même temps c'est peut-être ce même système qui favorise le développement de ces entreprises. C'est la base de la politique que de discuter de ce genre de chose.
    Qui sait, peut-être que cet exemple autoritaire de Musk, ainsi que les précédents, pourraient être le déclencheur de changement profond dans la société Américaine. Merci la liberté d'expression.
    Je ne suis pas d'accord. La en gros ce que Musk dit a ses employés c'est "Vous avez le droit de dire ce que vous voulez, mais ne dites pas ce que je n'ai pas envie d'entendre sinon vous serez viré". Même si il ne censure pas directement ses employés, il y a une pression de sa part avec le risque pour l'employé de perdre son travail. C'est ce que l'on appelle l'autocensure, et c'est aussi une entrave a la liberté d'expression.

    C'est comme dire qu'en Corée du Nord on a le droit de critiquer Kim, sauf qu'on passe le restant de sa (courte) vie en prison.

    Alors attention, je ne suis pas un grand défenseur de la liberté d'expression, ni de savoir si un employé doit avoir le droit de critiquer son boss ou pas, je me contente de relever les grosses incohérences de Musk qui se présente comme le grand défenseur de cette liberté d'expression et puis dans les faits c'est autre chose.

  19. #899
    Expert confirmé
    Homme Profil pro
    Développeur .NET
    Inscrit en
    novembre 2009
    Messages
    1 873
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 33
    Localisation : France, Bouches du Rhône (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur .NET

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2009
    Messages : 1 873
    Points : 5 106
    Points
    5 106
    Par défaut
    Citation Envoyé par SimonKenoby Voir le message
    je me contente de relever les grosses incohérences de Musk qui se présente comme le grand défenseur de cette liberté d'expression et puis dans les faits c'est autre chose.
    C'est parce que tu mélanges sphère privée et sphère publique. L'entreprise est une sphère privée. Quand tu élèves tes enfants, plus d'une fois tu vas devoir les reprendre, et tu ne t'attends pas à ce que ton voisin vienne te dire " 'papa t'es qu'un gros con' c'est de la liberté d'expression".
    Pour en revenir au cas de cet employé, en France, Musk n'aurait pas pu le virer mais sans doute qu'une prime/promotion lui serait passé sous le nez. La liberté d'expression n'aurait rien à voir là dedans, c'est uniquement les possibilités (le cadre des lois) et la psychologie du dirigeant (un autre, même aux US ne l'aurait peut-être pas viré).

    Citation Envoyé par SimonKenoby Voir le message
    C'est ce que l'on appelle l'autocensure, et c'est aussi une entrave a la liberté d'expression.
    Là je suis d'accord, et c'est la plus efficace des censures. Mais le problème se pose (et existe en tout cas en France) dans la sphère publique. Pour la sphère privée je préfère qu'elle le reste le plus possible, donc le moins d'intervention extérieur possible.

  20. #900
    Membre expérimenté
    Homme Profil pro
    ingénieur qualité
    Inscrit en
    mars 2015
    Messages
    459
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : ingénieur qualité
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : mars 2015
    Messages : 459
    Points : 1 597
    Points
    1 597
    Par défaut
    Citation Envoyé par micka132 Voir le message
    C'est parce que tu mélanges sphère privé et sphère publique. L'entreprise est une sphère privé. Quand tu élèves tes enfants, plus d'une fois tu vas devoir les reprendre, et tu ne t'attends pas à ce que ton voisin vienne te dire " 'papa t'es qu'un gros con' c'est de la liberté d'expression".
    Pour en revenir au cas de cet employé, en France, Musk n'aurait pas pu le virer mais sans doute qu'une prime/promotion lui serait passé sous le nez. La liberté d'expression n'aurait rien à voir là dedans, c'est uniquement les possibilités (le cadre des lois) et la psychologie du dirigeant (un autre, même aux US ne l'aurait peut-être pas viré).
    Nous mélangeons sphère privée et publique dans le cas de Musk pour une raison simple, il la mélange encore plus que nous.
    Il passe son temps à communiquer à ses employés via un canal publique, normal qu'ils lui réponde sur le même canal.

    Je pense que si le gars qui lui a répondu ne s'attendait pas à se faire virer il était bien naïf donc suivant sa situation il a peut-être eu tort de lui répondre comme ça.
    Mais tu ne peux pas communiquer sur un canal et exiger des autres de ne pas utiliser le même, sous prétexte d'être l'autorité.

    Je vais prendre un exemple courant :
    Un monsieur très important envoi un mail à 20 personnes présentant une situation sous son angle
    Si je suis dans la boucle je vais "répondre à tous" en ajoutant mes compléments, qui vont potentiellement contre dire une partie de son message (Et à la fin proposer d'organiser une réunion pour qu'on en parle tous ensemble de visu pour faire un statut complet - pour couper tout de suite la boucle infinie que je risque d'avoir lancé).
    Mais je ne peux pas laisser ce message décrédibiliser une partie de mon activité sans réagir. Et en général j'ai un message d'excuse de l'émetteur qui n'avait pas pensé mal faire et qui ne se rendait pas compte de l'étendue/la complexité du sujet.

Discussions similaires

  1. Réponses: 13
    Dernier message: 07/10/2022, 11h01
  2. L'IA de génération de texte d'Elon Musk trop dangereuse pour être rendue publique
    Par Stan Adkens dans le forum Intelligence artificielle
    Réponses: 18
    Dernier message: 12/06/2020, 20h41
  3. Réponses: 4
    Dernier message: 24/04/2019, 18h43
  4. Réponses: 47
    Dernier message: 08/08/2018, 13h24
  5. Réponses: 10
    Dernier message: 25/07/2017, 12h32

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo