IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #21
    Membre expert
    Profil pro
    undef
    Inscrit en
    février 2013
    Messages
    861
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Lot (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : undef

    Informations forums :
    Inscription : février 2013
    Messages : 861
    Points : 3 104
    Points
    3 104
    Par défaut
    Citation Envoyé par Jules34 Voir le message
    ...
    Bah, il ne me semble pas qu'ils aient censuré la parole de leurs adversaires ou fait preuve d'une radicalité idéologique inepte.

  2. #22
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    7 037
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 7 037
    Points : 158 834
    Points
    158 834
    Par défaut Elon Musk a fait une proposition de rachat « définitive » de Twitter pour 43 milliards de dollars
    Elon Musk a fait une proposition de rachat « définitive » de Twitter pour 43 milliards de dollars
    « Twitter a un potentiel extraordinaire. Je vais le débloquer »

    Elon Musk a fait une offre controversée d'achat de Twitter Inc., affirmant que l'entreprise a un potentiel extraordinaire et qu'il est la personne indiquée pour le débloquer. La personne la plus riche du monde offrira 54,20 dollars par action en cash, valorisant Twitter à environ 43 milliards de dollars. Le cours de l'entreprise s'est immédiatement envolé de 18 % à Wall Street dans les échanges pré-ouverture avant de chuter légèrement à environ 48 dollars, après que les investisseurs ont commencé à évaluer comment l'un des utilisateurs les plus francs de la plateforme réussira sa tentative de prise de contrôle. Elon Musk, qui souhaite sortir l'entreprise de la Bourse, a d'ores et déjà prévenu que sa proposition ne sera pas modifiée et qu'il reconsidérera sa présence au capital en cas d'échec.

    Musk, 50 ans, a indiqué jeudi sa proposition de rachat dans un dossier auprès de la Securities and Exchange Commission des États-Unis, après avoir refusé un siège potentiel au conseil d'administration de la société. Le milliardaire, qui contrôle également Tesla Inc., a révélé pour la première fois une participation d'environ 9 % le 4 avril.

    Twitter a déclaré que son conseil d'administration examinerait la proposition et que toute réponse serait dans le meilleur intérêt de « tous les actionnaires de Twitter ».


    L'arrivée dans le capital et la proposition d'une place au conseil d'administration

    Le 14 mars 2022, Elon Musk a fait l'acquisition de 73,5 millions d’actions Twitter, soit un investissement de 2,9 milliards de dollars selon le cours de clôture de Twitter vendredi. Selon les informations révélées début avril par la SEC (Securities and Exchange Commission, le « gendarme américain de la Bourse », aux fonctions généralement similaires à celles de l’Autorité des marchés financiers que l'on rencontre dans d’autres États), le milliardaire de la tech détient désormais 9,2 % du réseau social, ce qui en fait le plus gros actionnaire du média social et représente plus de quatre fois la participation de 2,25 % du fondateur de Twitter, Jack Dorsey.

    Suite à cela, Twitter a indiqué qu'il allait nommer Elon Musk au sein de son conseil d'administration.

    Musk a immédiatement commencé à faire appel à d'autres utilisateurs pour des changements potentiels, allant de la transformation du siège social de Twitter à San Francisco en un refuge pour sans-abri et l'ajout d'un bouton d'édition pour les tweets à l'octroi de marques de vérification automatique aux utilisateurs premium. Un tweet a suggéré que Twitter pourrait être en train de mourir, étant donné que plusieurs célébrités avec un nombre élevé d'abonnés tweetent rarement.

    L'arrivée de l'un des utilisateurs les plus puissants de Twitter au sein de son conseil d'administration était susceptible d'avoir des répercussions sur un réseau social où les dirigeants mondiaux, les législateurs, les célébrités et plus de 217 millions d'utilisateurs tiennent quotidiennement un discours public. Contrairement à certains autres membres du conseil d'administration de Twitter, Musk n'aurait pas signé d'accord lui interdisant d'influencer les politiques de l'entreprise. Cela aurait pu lui permettre de travailler avec Agrawal sur une vision futuriste du réseau social « décentralisé ».

    Cette vision remet en question la manière dont les plateformes sont créées. Les technologies de base seraient construites publiquement et de manière transparente, sous la supervision et avec la participation de développeurs du monde entier. Les utilisateurs auraient pu ensuite personnaliser leurs flux de réseaux sociaux et établir leurs propres règles concernant les types de discours acceptables. C'est très différent de la façon dont les réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter et Instagram sont actuellement organisés, les entreprises dictant les messages qui peuvent rester affichés et ceux qui doivent être supprimés.

    Selon certains analystes, ce plan s'inscrit dans les convictions de Musk, de Jack Dorsey (fondateur de Twitter) et de Parag Agrawal (PDG de Twitter) en matière de liberté d'expression sans entrave. Musk a critiqué Twitter pour avoir modéré sa plateforme de manière trop restrictive et a déclaré qu'il fallait autoriser davantage de discours. Dorsey, lui aussi, a été confronté à la décision de chasser l'ancien président Donald J. Trump du service l'année dernière, et a déclaré qu'il n'avait pas « célébré ou ressenti de la fierté » dans cette décision. Agrawal a déclaré que la conversation publique est un bien inhérent à la société.

    Toutefois, au regard de ses règles, Twitter a affirmé qu'il n'accorderait pas de traitement spécial à Elon Musk sur sa plateforme. Dans une déclaration, le porte-parole de Twitter, Adrian Zamora, a indiqué que la plateforme est « engagée à l'impartialité dans le développement et l'application de ses politiques et règles », ce qui implique que Musk sera soumis aux mêmes règles Twitter que tout le monde. En d'autres termes, Twitter pourrait encore interdire ou suspendre le compte de Musk, si nécessaire.

    La condition pour siéger au conseil : Musk ne peut pas disposer de plus de 14,9 % de la société

    L'accord qui aurait permis à Musk de siéger au conseil d'administration comportait une stipulation : Musk ne pouvait pas accumuler plus de 14,9 % de la société. Puisqu'il ne fait pas partie du conseil d'administration, il peut acheter autant d'actions qu'il le peut. Une grande partie de sa fortune est constituée d'actions Tesla, de sorte que s'il voulait lancer une offre publique d'achat, il devrait probablement s'associer à une société de capital-investissement ou à un autre financier.

    Nom : pdg.png
Affichages : 1857
Taille : 15,0 Ko

    Aussi, Musk a informé le conseil d'administration de Twitter le 9 avril, date à laquelle sa nomination devait entrer en vigueur, qu'il ne rejoindrait pas le conseil d'administration, a indiqué Agrawal dans un message au personnel, qu'il a partagé publiquement sur Twitter :

    « Elon Musk a décidé de ne pas rejoindre notre conseil d'administration. Voici ce que je peux partager sur ce qui s'est passé.

    « Le conseil d'administration et moi avons eu de nombreuses discussions sur l'arrivée d'Elon au conseil d'administration, et directement avec Elon. Nous étions ravis de collaborer et de clarifier les risques. Nous pensions également qu'avoir Elon comme fiducie de l'entreprise où lui, comme tous les membres du conseil d'administration, doit agir dans le meilleur intérêt de l'entreprise et de tous nos actionnaires, était la meilleure voie à suivre. Le conseil lui a offert un siège.

    « Nous avons annoncé mardi qu'Elon serait nommé au conseil d'administration sous réserve d'une vérification des antécédents et d'une acceptation formelle. La nomination d'Elon au conseil d'administration devait devenir officiellement effective le 9 avril, mais Elon a indiqué le même jour qu'il ne rejoindrait plus le conseil d'administration. Je crois que c'est pour le mieux. Nous apprécions et apprécierons toujours les commentaires de nos actionnaires, qu'ils siègent ou non à notre conseil d'administration. Elon est notre principal actionnaire et nous resterons ouverts à sa contribution ».

    Musk change de stratégie, désormais il veut racheter 100 % de l'entreprise

    Insatisfait de l'influence qui accompagne le fait d'être le plus grand investisseur de Twitter, il a maintenant lancé une prise de contrôle complète, l'une des rares personnes à pouvoir se le permettre. Il vaut actuellement environ 260 milliards de dollars selon le Bloomberg Billionaires Index, contre une valorisation boursière de Twitter d'environ 37 milliards de dollars. Aussi, il a lancé ce jeudi une offre de rachat « définitive » portant sur l'intégralité de l'entreprise. Le milliardaire propose de payer 54,20 dollars par action, ce qui représente environ 43 milliards de dollars selon la presse financière.

    Bien que Musk soit la personne la plus fortunée du monde, il n'a pas dit comment il trouvera les 43 milliards de dollars.

    « Cela devient une offre publique d'achat hostile qui va coûter très cher », a déclaré Neil Campling, responsable de la recherche TMT chez Mirabaud Equity Research. « Il devra vendre une part décente d'actions Tesla pour la financer, ou un prêt massif avec des actions Tesla comme garanties ».

    Une grande partie de la colère de Musk contre Twitter a été dirigée contre ce qu'il perçoit comme de la censure par la plateforme. Dans une lettre au conseil d'administration de Twitter accompagnée de détails concernant son offre, Musk a déclaré penser que Twitter « ne prospérera ni ne servira l'impératif sociétal [la liberté d'expression] dans sa forme actuelle. Twitter doit être transformé en une entreprise privée ».

    « Si l'accord ne fonctionne pas, étant donné que je n'ai pas confiance dans la direction et que je ne pense pas pouvoir conduire le changement nécessaire sur le marché public, je devrais reconsidérer ma position d'actionnaire », a déclaré Musk.

    Nom : elon.png
Affichages : 1868
Taille : 13,8 Ko

    Il est peu probable que sa tentative de prise de contrôle aboutisse.

    L'offre de 54,20 $ par action est « trop ​​​​faible » pour que les actionnaires ou le conseil d'administration l'acceptent, a déclaré Adam Crisafulli de Vital Knowledge dans un rapport, ajoutant que les actions de la société avaient atteint les 70 $ il y a moins d'un an.

    Bien que Musk ait déclaré que son offre était « la meilleure et la plus définitive », elle ouvre les portes à ses rivaux, soit pour faire équipe avec, soit pour surenchérir à son offre. Le PDG d'Oracle, Larry Ellison, également membre du conseil d'administration de Tesla, avait précédemment tenté d'acheter une participation dans la plateforme de médias sociaux TikTok.

    Musk a engagé Morgan Stanley comme conseiller pour l'offre.

    « Il y aura une foule de questions sur le financement, la réglementation, l'équilibrage du temps de Musk (Tesla, SpaceX) dans les prochains jours », a déclaré Dan Ives, analyste chez Wedbush. « Mais en fin de compte, sur la base de ce dépôt, c'est une offre de type "maintenant ou jamais" pour Twitter ».

    Voici la lettre de Musk au conseil d'administration de Twitter :

    « J'ai investi dans Twitter car je crois en son potentiel d'être la plateforme de la liberté d'expression dans le monde entier, et je crois que la liberté d'expression est un impératif sociétal pour une démocratie qui fonctionne.

    « Cependant, depuis que j'ai fait mon investissement, je réalise maintenant que l'entreprise ne prospérera ni ne servira cet impératif sociétal dans sa forme actuelle. Twitter doit être transformé en une entreprise privée.

    « En conséquence, je propose d'acheter 100 % de Twitter pour 54,20 $ par action en cash, une prime de 54 % par rapport à la veille du jour où j'ai commencé à investir dans Twitter et une prime de 38 % par rapport à la veille de l'annonce publique de mon investissement. Mon offre est ma meilleure et dernière offre et si elle n'est pas acceptée, je devrai reconsidérer ma position d'actionnaire.

    « Twitter a un potentiel extraordinaire. Je vais le débloquer ».

    Sources : SEC, Elon Musk

    Et vous ?

    Que pensez-vous de cette opération de Musk ? Pour ou contre ? Dans quelle mesure ?
    Êtes-vous surpris ?
    A-t-elle, selon vous, des chances d'aboutir ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  3. #23
    Communiqués de presse

    Femme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    mai 2018
    Messages
    1 515
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Âge : 32
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : mai 2018
    Messages : 1 515
    Points : 47 912
    Points
    47 912
    Par défaut Elon Musk est poursuivi par des actionnaires pour avoir tardé à divulguer sa participation dans Twitter
    Elon Musk est poursuivi par des actionnaires pour avoir tardé à divulguer sa participation de 9,2 % dans Twitter, les poussant à vendre à un prix artificiellement bas.

    Elon Musk a été poursuivi mardi par d'anciens actionnaires de Twitter qui affirment avoir manqué la récente hausse du cours de l'action parce qu'il a attendu trop longtemps avant de divulguer une participation de 9,2 % dans la société de médias sociaux. Musk a ainsi économisé 143 millions de dollars.

    Dans une proposition de recours collectif déposée auprès du tribunal fédéral de Manhattan, les actionnaires ont déclaré que Musk, le directeur général de la société de voitures électriques Tesla, a fait des "déclarations et omissions matériellement fausses et trompeuses" en ne révélant pas qu'il avait investi dans Twitter avant le 24 mars, comme l'exige la loi fédérale.

    L'action Twitter a augmenté de 27 % le 4 avril, passant de 39,31 $ à 49,97 $, après que M. Musk a révélé sa participation, ce que les investisseurs ont considéré comme un vote de confiance de la personne la plus riche du monde dans Twitter, basé à San Francisco.

    D'anciens actionnaires, menés par Marc Rasella, ont déclaré que la divulgation tardive a permis à Musk d'acheter plus d'actions Twitter à des prix plus bas, tout en les escroquant pour qu'ils vendent à des prix "artificiellement déflatés".

    L'action en justice vise à obtenir des dommages et intérêts compensatoires et punitifs non précisés.

    Un avocat de Musk n'a pas fait de commentaire dans l'immédiat. Tesla n'est pas un défendeur.

    Nom : 960x0.jpg
Affichages : 2937
Taille : 39,3 Ko

    La loi américaine sur les valeurs mobilières exige que les investisseurs divulguent dans les 10 jours l'acquisition de 5 % d'une société, ce qui, dans le cas de Musk, aurait été le 24 mars.

    Twitter a annoncé le 5 avril que Musk rejoindrait son conseil d'administration, mais a déclaré cette semaine qu'il avait décidé de ne pas le faire.

    En ne rejoignant pas le conseil d'administration, Musk, un utilisateur prolifique de Twitter, peut continuer à acheter des actions sans être lié par l'accord qu'il a conclu avec la société pour limiter sa participation à 14,9 %.

    Certains analystes ont suggéré que M. Musk pourrait pousser Twitter à effectuer des changements, voire à lancer une offre non sollicitée sur la société.

    M. Rasella a déclaré avoir vendu 35 actions Twitter pour un montant de 1 373 dollars, soit un prix moyen de 39,23 dollars, entre le 25 et le 29 mars. Musk vaut 265,1 milliards de dollars, selon le magazine Forbes.

    L'affaire est Rasella v Musk, U.S. District Court, Southern District of New York, No. 22-03026.

    Source : Tribunal fédéral de Manhattan

    Et vous ?

    Qu'en pensez-vous ?

    Voir aussi :

    Elon Musk a fait une proposition de rachat « définitive » de Twitter pour 43 milliards de dollars en espèces, « Twitter a un potentiel extraordinaire. Je vais le débloquer »

    Elon Musk s'apprête à lancer une opération hostile contre Twitter, après que l'accord pour le siège au conseil d'administration soit tombé à l'eau

    Twitter serait en train de mourir, Elon Musk remet en question la plateforme de réseau social, dans laquelle il a pris une participation

    Elon Musk va rejoindre le conseil d'administration de Twitter après être devenu le premier actionnaire, le dirigeant de Tesla a acquis une participation de 9,2 % dans Twitter Inc.
    Publication de communiqués de presse en informatique. Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  4. #24
    Membre averti
    Homme Profil pro
    Fondateur
    Inscrit en
    octobre 2002
    Messages
    402
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 38
    Localisation : France, Bouches du Rhône (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Fondateur
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2002
    Messages : 402
    Points : 362
    Points
    362
    Par défaut
    Ils seront encore plus furieux maintenant que Elon Musk propose $54 par action pour racheter Twitter en entier ...
    Développeur Java / Android.
    In Bitcoin We Trust : https://inbitcoinwetrust.substack.com
    Retrouvez mes Apps Android : https://play.google.com/store/apps/d...01024188312025
    Tout sur le Bitcoin, la Blockchain et les Altcoins : https://www.toutsurlebitcoin.fr
    Devenez une meilleure de vous-même jour après jour : https://www.jedeviensmeilleur.fr

  5. #25
    Membre expert
    Profil pro
    undef
    Inscrit en
    février 2013
    Messages
    861
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Lot (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : undef

    Informations forums :
    Inscription : février 2013
    Messages : 861
    Points : 3 104
    Points
    3 104
    Par défaut
    Bah voyons.

    1/ Vendre, c'était leur choix.
    2/ Cela voudrait dire qu'Elon Musk aurait dû payer plus chère ses actions pour faire plaisir à trois mauvais joueurs.
    3/ C'est le jeu ma bonne dame.

  6. #26
    Membre expérimenté Avatar de denisys
    Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    mai 2002
    Messages
    1 046
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : mai 2002
    Messages : 1 046
    Points : 1 623
    Points
    1 623
    Par défaut
    Le 14 avril 2022 à 16:08, par Sandra Coret
    Qu'en pensez-vous ?

    Source : Tribunal fédéral de Manhattan
    Si Elon Musk.
    Est au partie démocrate.
    C’est un gentil humaniste !!!.
    Si il est au partie républicain.
    C’est un méchant capitaliste, pactisant avec les Russes !!!.
    Ne pas savoir n’est pas une faute si l’on cherche à combler ses lacunes.

    "Il n'y a pas d'obstacles infranchissables , il y a des volontés plus ou moins énergiques voilà tous" Jules Vernes

  7. #27
    Membre expert
    Homme Profil pro
    Chercheur en informatique
    Inscrit en
    octobre 2019
    Messages
    785
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 40
    Localisation : France, Aube (Champagne Ardenne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Chercheur en informatique
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2019
    Messages : 785
    Points : 3 325
    Points
    3 325
    Par défaut
    Citation Envoyé par denisys Voir le message
    Si Elon Musk.
    Est au partie démocrate.
    C’est un gentil humaniste !!!.
    Si il est au partie républicain.
    C’est un méchant capitaliste, pactisant avec les Russes !!!.
    tu as la même la chose en France, il fallait d’après certains voter Macron car voter Mélenchon, Lepen, Zemmour et Pecresse c'est soutenir Poutine.
    Le ridicule ne tue pas car c'est en gros tous les parties concurrents...

  8. #28
    Chroniqueuse Actualités

    Femme Profil pro
    Rédacteur Web
    Inscrit en
    mars 2020
    Messages
    476
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur Web

    Informations forums :
    Inscription : mars 2020
    Messages : 476
    Points : 6 172
    Points
    6 172
    Par défaut Acheter Twitter "n'est pas un moyen de gagner de l'argent", déclare Musk.
    Acheter Twitter "n'est pas un moyen de gagner de l'argent", déclare Musk
    quelques heures seulement après avoir fait une offre d'achat de Twitter pour 43 milliards de dollars

    Dans la matinée d’hier, le PDG de Tesla a annoncé son offre d'achat de la plateforme de médias sociaux Twitter pour 43 milliards de dollars en espèces, et dans l'après-midi, il a donné une interview lors de la conférence TED 2022 pour discuter de ce qu'il veut faire avec le site s'il l'acquiert. L'un des changements qu'il souhaite est que Twitter ouvre son algorithme. Durant l’interview, Musk a insisté sur le fait que l'achat de Twitter n'était pas un geste économique pour lui : « Ce n'est pas une façon de faire de l'argent ».

    Nom : Screenshot_2022-04-15 elon musk - Recherche Google.png
Affichages : 2243
Taille : 140,0 Ko

    S'exprimant pour la première fois depuis l'annonce de ses tentatives d'achat de la totalité de Twitter, Elon Musk, PDG de Tesla, a déclaré que son offre avait été faite dans l'intérêt du public. Musk a souligné qu'il est motivé par la valeur d'intérêt public de la plateforme. « Twitter est devenu une sorte de place publique de facto. Il est donc vraiment important que les gens aient à la fois la réalité et la perception qu'ils peuvent s'exprimer librement dans les limites de la loi », a déclaré Musk.

    Pour protéger cette plateforme, Musk a poursuivi en disant qu'il pensait que Twitter devrait « ouvrir l'algorithme » afin d'instaurer la confiance et de garantir la disponibilité. « L'une des choses que je crois que Twitter devrait faire est d'ouvrir l'algorithme. Tout changement apporté aux tweets des gens, s'ils sont mis en valeur ou non, devrait être rendu apparent... Afin qu'il n'y ait aucune sorte de manipulation en coulisse, que ce soit par l'algorithme ou manuellement », a déclaré Musk.

    Plus tard, Musk a déclaré que l'algorithme devrait être publié dans un endroit comme la plateforme d'hébergement de développement de logiciels GitHub, permettant aux personnes qui voient un problème ou une erreur de le souligner et de suggérer un changement.

    Musk a insisté sur le fait que l'achat de Twitter n'était pas un geste économique pour lui. « Ce n'est pas une façon de faire de l'argent. Mon intuition la plus forte est qu'il est extrêmement important de disposer d'une plateforme publique qui bénéficie d'une confiance maximale et qui soit largement inclusive. Donc l'avenir de la civilisation, mais vous ne vous souciez pas du tout de l'économie », déclare-t-il.


    Musk a donné quelques détails sur la façon dont il aimerait voir Twitter changer sous sa direction

    Musk a déclaré qu'il devrait y avoir très peu de modération de ce qui peut et ne peut pas être dit sur Twitter, qualifiant la plate-forme de "place publique de facto". « Je pense qu'il est très important qu'il y ait une arène inclusive pour la liberté d'expression. Selon moi, Twitter devrait correspondre aux lois du pays. Et vraiment, vous savez, il y a une obligation de le faire », a-t-il déclaré.

    Musk faisait référence aux protections de la liberté d'expression en vertu du premier amendement de la Constitution américaine, bien que cela ne s'applique qu'à la censure du discours par le gouvernement. Twitter, en tant qu'entreprise, détermine ce qui peut être publié sur ses plateformes, exige que les utilisateurs acceptent des conditions de service lorsqu'ils s'inscrivent et peut bannir les personnes qui enfreignent ses règles. Par le passé, Musk s'est qualifié d'absolutiste de la liberté d'expression ; cependant, il a été accusé de licencier des employés qui n'étaient pas d'accord avec lui ou qui avaient signalé des cas de harcèlement racial sur le lieu de travail.

    Tout au long de son interview TED, Musk a répété qu'il n'avait pas toutes les réponses, mais a également suggéré que les interdictions permanentes de la plateforme devraient être utilisées avec beaucoup de parcimonie.

    Plus tard dans l'interview, Musk a expliqué son idée d'un bouton d'édition sur Twitter. Il a déclaré qu'il rendrait la fonction d'édition disponible pendant une courte période après l'envoi d'un tweet. Ainsi, si vous voyez une faute de frappe après avoir appuyé sur le bouton d'envoi, vous pouvez la corriger, mais vous ne pourriez pas modifier le message d'un tweet des jours ou des mois plus tard.

    Musk a également eu l'occasion de s'en prendre à Mark Zuckerberg lorsqu'il a été interrogé sur le fait que les plateformes de discours comme Twitter étaient contrôlées par un seul individu. « Vous avez Mark Zuckerberg qui possède Facebook, Instagram et WhatsApp et avec une structure d'actionnariat qui fera que Mark Zuckerberg le 14e contrôlera toujours ces entités… Genre, littéralement », a-t-il déclaré.

    L'interview a débuté quelques heures seulement après que Musk a proposé d'acheter 100 % de la plateforme de médias sociaux à 43 milliards de dollars. Selon Bloomberg, il vaut environ 260 milliards de dollars, ce qui fait de lui la personne la plus riche du monde.

    Musk avait déjà expliqué son raisonnement pour la tentative de rachat dans une lettre envoyée au président de Twitter, Bret Taylor, ce matin, affirmant que la plateforme n'est pas à la hauteur de son potentiel en tant que bastion de la liberté d'expression. « J'ai investi dans Twitter car je crois en son potentiel pour être la plateforme de la liberté d'expression dans le monde entier, et je crois que la liberté d'expression est un impératif sociétal pour une démocratie qui fonctionne… Twitter a un potentiel extraordinaire. Je vais le débloquer », dit-il dans la lettre.

    On ne sait pas encore si le conseil d'administration de Twitter approuvera l'offre de Musk. La société a reconnu avoir reçu l'offre non sollicitée et a déclaré que le conseil d'administration « examinerait attentivement la proposition afin de déterminer la ligne de conduite qu'il estime être dans le meilleur intérêt de la société et de tous les actionnaires de Twitter ». Après l'interview, Elon Musk a indiqué sur Twitter qu'il souhaitait conserver autant d'actionnaires dans la société privatisée Twitter que la loi le permet, un sentiment qu'il a également partagé dans l'interview.

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?

    Voir aussi :

    Elon Musk s'apprête à lancer une opération hostile contre Twitter, après que l'accord pour le siège au conseil d'administration soit tombé à l'eau

    Elon Musk va rejoindre le conseil d'administration de Twitter après être devenu le premier actionnaire, le dirigeant de Tesla a acquis une participation de 9,2 % dans Twitter Inc

    Elon Musk a fait une proposition de rachat «*définitive*» de Twitter pour 43 milliards de dollars. « Twitter a un potentiel extraordinaire. Je vais le débloquer »

    Elon Musk fait l'acquisition de 73,5 millions d'actions ordinaires de Twitter, soit 9,2*% de la valeur en Bourse de l'entreprise, ce qui fait de lui l'un des plus grands actionnaires du média social
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  9. #29
    Membre extrêmement actif
    Femme Profil pro
    Webmarketer
    Inscrit en
    janvier 2021
    Messages
    331
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : France, Seine et Marne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Webmarketer

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2021
    Messages : 331
    Points : 647
    Points
    647
    Par défaut
    Remplacer la modernisation, pas la démanteler. Liberté d'expression pour Musk, pas pour vous.

  10. #30
    Membre à l'essai
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    février 2021
    Messages
    16
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Pays-Bas

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : février 2021
    Messages : 16
    Points : 20
    Points
    20
    Par défaut
    Ce Musk devient tout simplement un danger pour la démocratie!

  11. #31
    Membre éprouvé
    Homme Profil pro
    ingénieur qualité
    Inscrit en
    mars 2015
    Messages
    249
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : ingénieur qualité
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : mars 2015
    Messages : 249
    Points : 926
    Points
    926
    Par défaut
    Citation Envoyé par Nancy Rey Voir le message
    Tout changement apporté aux tweets des gens, s'ils sont mis en valeur ou non, devrait être rendu apparent... Afin qu'il n'y ait aucune sorte de manipulation en coulisse, que ce soit par l'algorithme ou manuellement », a déclaré Musk.
    Cette idée est de la pure utopie, certaines personnes gagnent leur vie grâce à Twitter donc elles ont tout à intérêt à adapter leur méthodes pour optimiser leur visibilité.
    Ni Elon Musk ni personne n'y peut rien, ceux qui en vivent vont optimiser l'exploitation de leur support.
    Il doit bien le savoir, il n'est pas devenu milliardaire par accident.
    Citation Envoyé par Nancy Rey Voir le message
    Musk a insisté sur le fait que l'achat de Twitter n'était pas un geste économique pour lui. « Ce n'est pas une façon de faire de l'argent. Mon intuition la plus forte est qu'il est extrêmement important de disposer d'une plateforme publique qui bénéficie d'une confiance maximale et qui soit largement inclusive. Donc l'avenir de la civilisation, mais vous ne vous souciez pas du tout de l'économie », déclare-t-il.
    Je veux bien envisager qu'il ne compte pas gagner directement de l'argent avec l'achat de Twitter.
    J'ai beaucoup plus de mal qu'il ne se dise pas qu'il aura un retour sur investissement avec ses autres sociétés ou l'arrivée au pouvoir du président qu'il a choisit.
    C'est ironique de parler de plateforme publique quand on veut la privatiser encore un peu plus (même si je reconnais y mettre un peu de mauvaise foi en jouant avec les mots)
    Citation Envoyé par Nancy Rey Voir le message
    Par le passé, Musk s'est qualifié d'absolutiste de la liberté d'expression ; cependant, il a été accusé de licencier des employés qui n'étaient pas d'accord avec lui ou qui avaient signalé des cas de harcèlement racial sur le lieu de travail.
    Et ce n'est pas la seule contradiction de cet absolutiste de la liberté d'expression. Tu peux aussi perdre ton droit à l'"autopilot" de Tesla si tu a la malheur de le critiquer.
    La liberté d'expression dans les réseaux sociaux est un sujet que je trouve vraiment délicat:
    Dans un système de masse assurer la liberté d'expression de tous est un vrai challenge:
    Je donne mon avis sur un sujet quelconque.
    Un groupe important (volume, visibilité, virulence) décide me contredire de façon un peu agressive.
    S'ils le font de façon publique,
    - Mon avis devient invisibilisé par la masse
    - ils musèlent instantanément toute personne voulant se lancer dans un avis proche du mien et qui ne veut pas supporter cette situation.
    S'ils le font de façon privée, je n'ai plus envie de m'exprimer sur le sujet et potentiellement sur les d'autres.
    La liberté d'expression pourrait elle provoquer une forme de censure? Mmm

  12. #32
    Membre expert
    Profil pro
    undef
    Inscrit en
    février 2013
    Messages
    861
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Lot (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : undef

    Informations forums :
    Inscription : février 2013
    Messages : 861
    Points : 3 104
    Points
    3 104
    Par défaut
    Citation Envoyé par totozor Voir le message
    ...

    Vu ce que twitter a fait au cours des dernières élections et le penchant de Musk, il neutralise les armes de ses adversaires pour les prochaines échéances.

  13. #33
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Bruno
    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    mai 2019
    Messages
    919
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : High Tech - Produits et services télécom et Internet

    Informations forums :
    Inscription : mai 2019
    Messages : 919
    Points : 10 905
    Points
    10 905
    Par défaut Twitter adopte une « pilule empoisonnée » pour tenter de contrecarrer le rachat par Elon Musk
    Twitter adopte une « pilule empoisonnée » pour tenter de contrecarrer le rachat par Elon Musk,
    son conseil d'administration avait adopté à l'unanimité le régime de droit

    Le conseil d'administration de Twitter a approuvé une « pilule empoisonnée » pour empêcher une prise de contrôle hostile en réponse à l'offre d'Elon Musk de racheter la firme. Selon certains médias américains. « La société a adopté vendredi une pilule empoisonnée qui rend difficile pour lui d'augmenter sa participation au-delà de 15 % », écrit le Wall Street Journal. Dans un communiqué de presse, Twitter a déclaré que son conseil d'administration avait adopté à l'unanimité le régime de droit à la suite d'une proposition non sollicitée et non contraignante d'acquisition de Twitter.

    En l'espace d'une semaine, Elon Musk se serait mis en position d'organiser potentiellement une opération hostile contre Twitter sur l'une des plus importantes plateformes de réseaux sociaux au monde, Twitter. Elon Musk aurait déposé des documents, mardi dernier, montrant qu'il avait dépensé 2,8 milliards de dollars pour prendre une participation de 9 % dans Twitter, devenant ainsi le plus grand actionnaire individuel de la société. Peu après, Twitter a annoncé qu'il allait siéger au conseil d'administration de la société. Le cours de l'action a bondi de plus de 20 % à l'annonce de la participation de Musk, et toutes les personnes impliquées dans l'entreprise ont commencé à réfléchir à la manière dont sa participation allait changer les choses.

    « Je me demande si Musk a bien réfléchi, mon Dieu ! Une prise de contrôle hostile », s’exclame Stephen Diamond, professeur associé de droit à l'université de Santa Clara. « Pour ceux d'entre vous qui ne sont pas empoisonnés par une obsession de la finance d'entreprise, une prise de contrôle hostile consiste à offrir un paquet d'argent pour acheter une société sans la coopération de la direction de la société. Habituellement, lorsque quelqu'un veut acheter une entreprise et la privatiser, il consulte la direction de l'entreprise, fixe un prix et essaie de faire plaisir aux gens. Vous savez, tout un rituel de séduction. » « Si vous êtes sérieux dans ce genre de démarche, vous organisez le financement à l'avance », déclare Diamond, qui note que Musk ne l'a pas fait. Morgan Stanley conseille Musk, et j'imagine qu'ils lui ont parlé de tout cela, bien que personne ne sache si Musk a écouté. »

    Nom : Musk.png
Affichages : 2181
Taille : 131,9 Ko

    Le plan de droits est destiné à permettre à tous les actionnaires de réaliser la pleine valeur de leur investissement dans Twitter. Le régime des droits réduira la probabilité qu'une entité, une personne ou un groupe prenne le contrôle de Twitter par le biais d'une accumulation sur le marché libre sans payer à tous les actionnaires une prime de contrôle appropriée ou sans laisser au conseil d'administration suffisamment de temps pour prendre des décisions éclairées et prendre des mesures dans le meilleur intérêt des actionnaires.

    Le Plan de droits n'empêche pas le Conseil d'administration de s'engager avec des parties ou d'accepter une proposition d'acquisition si le Conseil d'administration estime que c'est dans le meilleur intérêt de Twitter et de ses actionnaires.

    Le Régime des droits est semblable à d'autres régimes adoptés par des entreprises publiques dans des circonstances comparables. Dans le cadre du Plan de droits, les droits pourront être exercés si une entité, une personne ou un groupe acquiert la propriété effective de 15 % ou plus des actions ordinaires en circulation de Twitter dans le cadre d'une transaction non approuvée par le Conseil.

    Si les droits peuvent être exercés en raison du franchissement du seuil de propriété déclencheur, chaque droit permettra à son détenteur (autre que la personne, l'entité ou le groupe déclenchant le plan de droits, dont les droits deviendront nuls et ne pourront pas être exercés) d'acheter, au prix d'exercice courant, des actions ordinaires supplémentaires ayant une valeur marchande courante de deux fois le prix d'exercice du droit.

    Elon Musk a fait une offre controversée d'achat de Twitter, affirmant que l'entreprise a un potentiel extraordinaire et qu'il est la personne indiquée pour le débloquer. Le PDG de Twitter, Parag Agrawal, a déclaré jeudi aux employés que la société était toujours en train d'évaluer l'offre de 43 milliards de dollars d'Elon Musk pour racheter la société et la rendre privée, préparant ainsi le terrain pour une querelle potentiellement longue avec la personne la plus riche du monde.

    Agrawal s'est lancé dans une séance de questions-réponses de 25 minutes avec les employés jeudi, selon une personne présente. Il n'a pas dit quand le conseil d'administration aurait une réponse à l'offre de Musk ni de quel côté il penchait, ce qui a frustré certains qui attendaient une explication plus détaillée. Le conseil d'administration suivra un « processus rigoureux » et prendra une décision « dans le meilleur intérêt de nos actionnaires », avait-il déclaré.

    Agrawal, qui a remplacé Jack Dorsey au poste de PDG de Twitter en novembre dernier, a répondu aux préoccupations des employés quant à l'avenir du réseau social si Musk devait le reprendre. Au moins un employé a posé une question sur un éventuel licenciement, qui, selon Agrawal, ne serait pas dicté par des évaluations de performance individuelles. En réponse à une autre question sur ce qu'il adviendrait des stock-options des employés si Twitter était privatisé, il a déclaré qu'il était trop tôt pour spéculer.

    Avant la réunion, Musk avait critiqué la possibilité d'une action du conseil d'administration contre l'opération, déclarant qu'il « serait tout à fait indéfendable de ne pas soumettre cette offre au vote des actionnaires ». Dans une interview accordée plus tôt dans la journée lors de la conférence TED 2022 à Vancouver, Musk a déclaré que son offre ne visait pas à faire de l'argent et qu'il ne se souciait pas du tout de l'aspect économique. Au lieu de cela, il a dit qu'il voulait que Twitter protège la « liberté d'expression » et ouvre son algorithme à un examen extérieur.

    La « pilule empoisonnée », comme on l'appelle dans le jargon des entreprises, donne aux actionnaires existants de Twitter le temps d'acheter des actions supplémentaires à un prix réduit, ce qui dilue la participation de Musk. En effet, cette mesure vise à empêcher quiconque, y compris Musk, de se constituer une participation de plus de 15 % dans l'entreprise.

    Une « pilule empoisonnée » donne aux actionnaires existants la possibilité d'acheter des actions supplémentaires de la société à un prix réduit, ce qui a pour effet de diluer la participation de la personne ou de la partie qui cherche à acheter la société. Musk a révélé une participation de 9,2 % dans Twitter au début du mois.
    Il a ensuite annoncé qu'il rejoignait le conseil d'administration de la société et a commencé à proposer plusieurs changements à la plateforme, notamment la transformation du siège de la société en un refuge pour sans-abri.

    Musk a déclaré à plusieurs reprises qu'il pensait que Twitter « n'adhérait pas aux principes de la liberté d'expression », et a même proposé de créer une plateforme rivale, sur laquelle « la liberté d'expression et l'adhésion à la liberté d'expression ont la priorité absolue. » Il a ensuite renoncé à rejoindre le conseil d'administration et a proposé d'acheter la société pour 54,20 dollars par action, sans toutefois préciser comment il comptait payer.

    En réponse aux informations selon lesquelles Twitter envisageait une pilule empoisonnée, Musk a écrit jeudi : « Si le conseil d'administration actuel de Twitter prend des mesures contraires aux intérêts des actionnaires, il manquerait à son devoir fiduciaire. La responsabilité qu'ils assumeraient ainsi serait d'une ampleur titanesque. » Musk a également sondé les utilisateurs de Twitter pour savoir si son offre devait être soumise au vote des actionnaires.

    Même avant vendredi, Twitter avait des règlements qui « pourraient avoir pour effet de rendre plus difficile, de retarder ou d'empêcher une acquisition jugée indésirable par notre conseil d'administration », a déclaré la société dans un document déposé auprès de la SEC en février 2022. Cela inclut « un conseil d'administration classé dont les membres servent des mandats échelonnés de trois ans » et la possibilité d' « autoriser des actions privilégiées "en blanc", qui pourraient être émises par notre conseil d'administration sans l'approbation des actionnaires et pourraient contenir des droits de vote, de liquidation, de dividende et d'autres droits supérieurs à nos actions ordinaires ».

    Source : PR Newswire

    Et vous ?

    Elon Musk s'apprête à lancer une opération hostile contre Twitter, après que l'accord pour le siège au conseil d'administration soit tombé à l'eau

    Elon Musk a fait une proposition de rachat « définitive » de Twitter pour 43 milliards de dollars. « Twitter a un potentiel extraordinaire. Je vais le débloquer »

    Elon Musk est poursuivi par des actionnaires pour avoir tardé à divulguer sa participation de 9,2 % dans Twitter, les poussant à vendre à un prix artificiellement bas

    Acheter Twitter "n'est pas un moyen de gagner de l'argent", déclare Musk quelques heures seulement après avoir fait une offre d'achat de Twitter pour 43 milliards de dollars
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  14. #34
    Communiqués de presse

    Femme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    mai 2018
    Messages
    1 515
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Âge : 32
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : mai 2018
    Messages : 1 515
    Points : 47 912
    Points
    47 912
    Par défaut Elon Musk s'en prend au conseil d'administration de Twitter, qui a adopté une "pilule empoisonnée".
    Elon Musk s'en est pris au conseil d'administration de Twitter lundi, après que la société a adopté une "pilule empoisonnée" pour se protéger de l'offre de rachat en espèces de 43 milliards de dollars

    "Le salaire du conseil d'administration sera de 0 $ si mon offre est acceptée, ce qui représente une économie de 3 millions de dollars par an", a tweeté Elon Musk en réponse au message d'un utilisateur critiquant le conseil d'administration.

    Nom : elon.png
Affichages : 17618
Taille : 135,9 Ko

    Musk, qui se décrit comme un "absolutiste de la liberté d'expression" et qui a critiqué la politique de Twitter, n'a pas donné de détails sur ce tweet. Twitter n'a pas répondu immédiatement à une demande de commentaire.

    Poursuivant sa tirade contre l'entreprise, M. Musk avait lancé jeudi un sondage demandant à ses 80 millions de followers si "la privatisation de Twitter à 54,20 dollars devait être décidée par les actionnaires, et non par le conseil d'administration", auquel une grande majorité a répondu "Oui".

    Plus tard, le directeur général de Tesla a également tweeté "Love Me Tender", une chanson d'Elvis Presley, après que Twitter a opté pour un plan de vente d'actions au rabais afin d'empêcher toute tentative des actionnaires d'amasser une participation de plus de 15 %. Musk détient actuellement une participation de 9,1 %.

    Nom : a8ff8cbcf4dd396589241f932a0515d3.jpg
Affichages : 2577
Taille : 28,0 Ko

    Pendant ce temps, dans une série de réponses à des tweets, le cofondateur et ancien PDG Jack Dorsey a interpellé le conseil d'administration de Twitter samedi, affirmant qu'"il a constamment été le dysfonctionnement de l'entreprise."

    La déclaration de Dorsey était une réponse à un tweet du capital-risqueur Garry Tan qui disait : "Le mauvais partenaire dans votre conseil d'administration peut littéralement faire s'évaporer un milliard de dollars de valeur".

    Les actions de Twitter ont augmenté d'environ 4 % à 46,85 $, ce qui reste nettement inférieur à l'offre de 54,20 $ par action de Musk. Elles ont augmenté d'environ 15 % depuis que Musk a révélé sa participation le 4 avril.

    Entre-temps, Twitter a également été informé par Thoma Bravo, une société de capital-investissement axée sur la technologie qui gérait plus de 103 milliards de dollars d'actifs à la fin du mois de décembre, qu'elle étudiait la possibilité de présenter une offre.

    Sources : Elon Musk, Jack Dorsey, Thoma Bravo

    Et vous ?

    Qu'en pensez-vous ?

    Voir aussi :

    Twitter adopte une « pilule empoisonnée » pour tenter de contrecarrer le rachat par Elon Musk, son conseil d'administration avait adopté à l'unanimité le régime de droit

    Elon Musk a fait une proposition de rachat « définitive » de Twitter pour 43 milliards de dollars. « Twitter a un potentiel extraordinaire. Je vais le débloquer »

    Les employés de Twitter craignent qu'Elon Musk n'influence les politiques de l'entreprise, sur les utilisateurs abusifs et les contenus préjudiciables

    Elon Musk est poursuivi par des actionnaires pour avoir tardé à divulguer sa participation de 9,2 % dans Twitter, les poussant à vendre à un prix artificiellement bas
    Publication de communiqués de presse en informatique. Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  15. #35
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Bruno
    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    mai 2019
    Messages
    919
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : High Tech - Produits et services télécom et Internet

    Informations forums :
    Inscription : mai 2019
    Messages : 919
    Points : 10 905
    Points
    10 905
    Par défaut La National Urban League aurait demandé à Twitter de rejeter l'offre d'Elon Musk
    La National Urban League aurait demandé à Twitter de rejeter l'offre d'Elon Musk
    pour des raisons de droits civils

    Le conseil d'administration de Twitter devrait envisager de rejeter l'offre d'Elon Musk en raison du préjudice que sa propriété pourrait causer aux droits civils des utilisateurs, a déclaré Marc Morial, président de la National Urban League. Dans une lettre adressée lundi au président de Twitter, Bret Taylor Morial a déclaré que Musk a « exprimé des points de vue préoccupants » sur la modération du contenu et la liberté d'expression qui vont à l'encontre des principes « de la création d'une communauté en ligne qui est sûre pour les communautés marginalisées et protège notre démocratie ».

    Morial a exhorté le conseil d'administration de Twitter à consulter la communauté des droits civils avant de prendre une décision sur l'offre de Musk, et il a demandé à rencontrer Taylor pour discuter davantage de ses préoccupations.

    « Sans protections et garanties clefs, une grande partie des activités inquiétantes que nous voyons sur Twitter, y compris la propagande suprémaciste blanche, la haine raciale et religieuse, la suppression des électeurs par la désinformation électorale, le parti pris et la discrimination algorithmique, et le durcissement de notre discours national sont susceptibles de proliférer sous la propriété de Musk », a écrit Morial.

    Nom : marc morialB.png
Affichages : 1961
Taille : 331,7 Ko

    « Le potentiel d'impact négatif direct sur des millions de personnes et indirect sur la culture et la démocratie de notre nation est exponentiel et devrait faire partie de votre analyse lors de l'examen de cette offre d'achat - ou de toute autre. »

    La semaine dernière, Elon Musk a fait une offre controversée d'achat de Twitter, affirmant que l'entreprise a un potentiel extraordinaire et qu'il est la personne indiquée pour le débloquer. Musk, qui est le PDG de Tesla et SpaceX a indiqué qu’il offrira 54,20 dollars par action en cash, valorisant Twitter à environ 43 milliards de dollars.

    Le cours de l'entreprise s'est immédiatement envolé de 18 % à Wall Street dans les échanges pré-ouverture avant de chuter légèrement à environ 48 dollars, après que les investisseurs ont commencé à évaluer comment l'un des utilisateurs les plus francs de la plateforme réussira sa tentative de prise de contrôle.

    La proposition de rachat du milliardaire a été effectuée dans un dossier auprès de la Securities and Exchange Commission des États-Unis après avoir refusé un siège potentiel au conseil d'administration de la société. Le milliardaire, qui contrôle également Tesla Inc., a révélé pour la première fois une participation d'environ 9 % le 4 avril.

    Musk, qui est le PDG de Tesla et SpaceX, a accumulé une participation de plus de 9 % dans Twitter ces dernières semaines. Peu après que sa participation ait été rendue publique, le PDG de Twitter, Parag Agrawal, a annoncé qu'il envisageait que Musk rejoigne le conseil d'administration, mais à la condition qu'il ne puisse pas acheter plus de 14,9 % de la société. Musk a ensuite fait marche arrière et a plutôt fait une offre pour rendre Twitter privé.

    « J'ai investi dans Twitter car je crois en son potentiel en tant que plateforme de liberté d'expression dans le monde entier, et je pense que la liberté d'expression est un impératif sociétal pour une démocratie qui fonctionne », a écrit Musk dans une lettre envoyée à Taylor et divulguée dans un dépôt de titres.

    « Cependant, depuis que j'ai investi, je me rends compte que l'entreprise ne pourra ni prospérer ni servir cet impératif sociétal dans sa forme actuelle. Twitter doit être transformé en société privée ». Musk, qui est connu pour attaquer les journalistes et les autres personnes critiques à son égard et à l'égard de son entreprise, a une définition peu claire de la liberté d'expression.

    « Un bon signe pour savoir s'il y a une liberté d'expression est : est-ce que quelqu'un que vous n'aimez pas a le droit de dire quelque chose que vous n'aimez pas ? Et si c'est le cas, alors nous avons la liberté d'expression », a déclaré Musk jeudi lors de la conférence TED2022 à Vancouver, en Colombie-Britannique.
    Elon Musk a été poursuivi mardi par d'anciens actionnaires de Twitter qui affirment avoir manqué la récente hausse du cours de l'action parce qu'il a attendu trop longtemps avant de divulguer une participation de 9,2 % dans la société de médias sociaux. Musk a ainsi économisé 143 millions de dollars.

    Dans une proposition de recours collectif déposée auprès du tribunal fédéral de Manhattan, les actionnaires ont déclaré que Musk, le directeur général de la société de voitures électriques Tesla, a fait des "déclarations et omissions matériellement fausses et trompeuses" en ne révélant pas qu'il avait investi dans Twitter avant le 24 mars, comme l'exige la loi fédérale.

    L'action Twitter a augmenté de 27 % le 4 avril, passant de 39,31 $ à 49,97 $, après que Musk a révélé sa participation, ce que les investisseurs ont considéré comme un vote de confiance de la personne la plus riche du monde dans Twitter, basé à San Francisco.

    D'anciens actionnaires, menés par Marc Rasella, ont déclaré que la divulgation tardive a permis à Musk d'acheter plus d'actions Twitter à des prix plus bas, tout en les escroquant pour qu'ils vendent à des prix "artificiellement déflatés".

    L'action en justice vise à obtenir des dommages et intérêts compensatoires et punitifs non précisés. Musk s'est qualifié d'"absolutiste de la liberté d'expression" et a déclaré qu'il pensait que l'algorithme de Twitter devrait être public afin que les utilisateurs aient un plus grand contrôle sur les tweets qu'ils voient dans leur fil d'actualité. Il a reconnu qu'il devrait y avoir une certaine modération du contenu, notamment en ce qui concerne les appels explicites à la violence, et a déclaré que « Twitter devrait se conformer aux lois du pays ».

    Musk a insisté sur le fait que l'achat de Twitter n'était pas un geste économique pour lui : « Ce n'est pas une façon de faire de l'argent ». S'exprimant pour la première fois depuis l'annonce de ses tentatives d'achat de la totalité de Twitter, Elon Musk, PDG de Tesla, a déclaré que son offre avait été faite dans l'intérêt du public. Musk a souligné qu'il est motivé par la valeur d'intérêt public de la plateforme. « Twitter est devenu une sorte de place publique de facto. Il est donc vraiment important que les gens aient à la fois la réalité et la perception qu'ils peuvent s'exprimer librement dans les limites de la loi », a déclaré Musk.

    Pour protéger cette plateforme, Musk a poursuivi en disant qu'il pensait que Twitter devrait « ouvrir l'algorithme » afin d'instaurer la confiance et de garantir la disponibilité. « L'une des choses que je crois que Twitter devrait faire est d'ouvrir l'algorithme. Tout changement apporté aux tweets des gens, s'ils sont mis en valeur ou non, devrait être rendu apparent... Afin qu'il n'y ait aucune sorte de manipulation en coulisse, que ce soit par l'algorithme ou manuellement », a déclaré Musk.

    Plus tard, Musk a déclaré que l'algorithme devrait être publié dans un endroit comme la plateforme d'hébergement de développement de logiciels GitHub, permettant aux personnes qui voient un problème ou une erreur de le souligner et de suggérer un changement. Selon certains médias américains. « La société a adopté une pilule empoisonnée qui rend difficile pour lui d'augmenter sa participation au-delà de 15 %. »

    Dans un communiqué de presse, Twitter a déclaré que son conseil d'administration avait adopté à l'unanimité le régime de droit à la suite d'une proposition non sollicitée et non contraignante d'acquisition de Twitter.

    Le plan de droits est destiné à permettre à tous les actionnaires de réaliser la pleine valeur de leur investissement dans Twitter. Le régime des droits réduira la probabilité qu'une entité, une personne ou un groupe prenne le contrôle de Twitter par le biais d'une accumulation sur le marché libre sans payer à tous les actionnaires une prime de contrôle appropriée ou sans laisser au conseil d'administration suffisamment de temps pour prendre des décisions éclairées et prendre des mesures dans le meilleur intérêt des actionnaires.

    Le Plan de droits n'empêche pas le Conseil d'administration de s'engager avec des parties ou d'accepter une proposition d'acquisition si le Conseil d'administration estime que c'est dans le meilleur intérêt de Twitter et de ses actionnaires.

    Le Régime des droits est semblable à d'autres régimes adoptés par des entreprises publiques dans des circonstances comparables. Dans le cadre du Plan de droits, les droits pourront être exercés si une entité, une personne ou un groupe acquiert la propriété effective de 15 % ou plus des actions ordinaires en circulation de Twitter dans le cadre d'une transaction non approuvée par le Conseil.

    Si les droits peuvent être exercés en raison du franchissement du seuil de propriété déclencheur, chaque droit permettra à son détenteur (autre que la personne, l'entité ou le groupe déclenchant le plan de droits, dont les droits deviendront nuls et ne pourront pas être exercés) d'acheter, au prix d'exercice courant, des actions ordinaires supplémentaires ayant une valeur marchande courante de deux fois le prix d'exercice du droit.

    « Le salaire du conseil d'administration sera de 0 $ si mon offre est acceptée, ce qui représente une économie de 3 millions de dollars par an », a tweeté Elon Musk en réponse au message d'un utilisateur critiquant le conseil d'administration.

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?

    Voir aussi :

    Twitter adopte une « pilule empoisonnée » pour tenter de contrecarrer le rachat par Elon Musk, son conseil d'administration avait adopté à l'unanimité le régime de droit

    Elon Musk s'apprête à lancer une opération hostile contre Twitter, après que l'accord pour le siège au conseil d'administration est tombé à l'eau

    Elon Musk est poursuivi par des actionnaires pour avoir tardé à divulguer sa participation de 9,2 % dans Twitter, les poussant à vendre à un prix artificiellement bas

    Elon Musk a fait une proposition de rachat « définitive » de Twitter pour 43 milliards de dollars. « Twitter a un potentiel extraordinaire. Je vais le débloquer »
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  16. #36
    Membre éprouvé
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    novembre 2021
    Messages
    452
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Drôme (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2021
    Messages : 452
    Points : 1 229
    Points
    1 229
    Par défaut
    Citation Envoyé par Bruno Voir le message
    Quel est votre avis sur le sujet ?
    La National Urban League = Clown

    Où sont les actions contre TikTok, réseau social ouvertement discriminatoire (raciste, grossophobe, handiphobe...) ????

    Je cite mon propre message :

    Ce qui est intéressant dans cette histoire, ce que meta se serve du parti républicain pour parvenir et affaiblir TikTok, et non pas du parti démocrate. C'est pourtant le parti démocrate qui est censé lutter contre les discriminations...
    Visiblement, les progressistes du parti démocrate préfèrent s'en prendre aux médias sociaux prorépublicains pour une autorisation potentielle de discrimination, alors que pour TikTok, on est dans le cas d'une discrimination inscrite dans les conditions d'utilisations... donc je suppose que niveau progressisme ça passe
    C'est exactement ce que fait La National Urban League : elle tape sur Ellon Musk pour une hypothétique autorisation potentielle de discrimination dans le futur .

  17. #37
    Communiqués de presse

    Femme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    mai 2018
    Messages
    1 515
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Âge : 32
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : mai 2018
    Messages : 1 515
    Points : 47 912
    Points
    47 912
    Par défaut Le tweet énigmatique d'Elon Musk : une série de tirets pour un mot manquant suivi de "est la nuit"
    L'entrepreneur milliardaire Elon Musk a tweeté une série de tirets pour un mot manquant suivi de "est la nuit", quelques jours après avoir proposé de racheter Twitter pour 43 milliards de dollars

    L'offre de Musk, qui a fait allusion à la possibilité d'une offre hostile, a incité la société de médias sociaux à adopter une "pilule empoisonnée" pour se protéger.

    Musk, qui est également le directeur général du constructeur de véhicules électriques Tesla, a tweeté lundi "Love Me Tender", une chanson d'Elvis Presley, après que Twitter a opté pour un plan de vente d'actions au rabais afin d'empêcher toute tentative des actionnaires d'amasser une participation de plus de 15 %. Musk détient actuellement une participation de 9,1 %.

    Mardi, le New York Post a rapporté que M. Musk était prêt à investir entre 10 et 15 milliards de dollars de son propre argent pour privatiser Twitter, citant deux sources au fait de la question.

    Le milliardaire, qui est le deuxième actionnaire le plus important de Twitter, prévoit de lancer une offre publique d'achat dans une dizaine de jours et a demandé à Morgan Stanley de lever 10 milliards de dollars supplémentaires par emprunt, selon le rapport.

    M. Musk pourrait également être prêt à emprunter sur sa participation actuelle si nécessaire, ce qui pourrait permettre de lever plusieurs milliards de dollars supplémentaires, selon le rapport du New York Post.

    Twitter a refusé de faire des commentaires. Tesla n'a pas répondu immédiatement à une demande de commentaire de Musk.

    Nom : 3182826-1887603894.jpg
Affichages : 1383
Taille : 36,3 Ko

    D'autres sociétés de capital-investissement ont exprimé leur intérêt à participer à une opération sur Twitter, ont déclaré des personnes connaissant bien le dossier, sans citer le nom de la société.

    L'intérêt est apparu après que Thoma Bravo, une société de capital-investissement axée sur la technologie, a contacté la plate-forme de médias sociaux la semaine dernière pour étudier un rachat qui remettrait en question l'offre de Musk.

    Apollo Global Management Inc étudie les moyens de fournir un financement à toute transaction et est ouvert à une collaboration avec Musk ou tout autre soumissionnaire, ont déclaré les sources.

    De nombreux investisseurs, analystes et banquiers d'affaires s'attendent à ce que le conseil d'administration de Twitter rejette l'offre de Musk dans les prochains jours, la jugeant insuffisante.

    Source : New York Post

    Et vous ?

    Qu'en pensez-vous ?
    Que signifie ce nouveau tweet d'Elon Musk, selon vous ?

    Voir aussi :

    Acheter Twitter "n'est pas un moyen de gagner de l'argent", déclare Musk, quelques heures seulement après avoir fait une offre d'achat de Twitter pour 43 milliards de dollars

    Elon Musk a fait une proposition de rachat « définitive » de Twitter pour 43 milliards de dollars, « Twitter a un potentiel extraordinaire. Je vais le débloquer »

    La National Urban League aurait demandé à Twitter de rejeter l'offre d'Elon Musk, pour des raisons de droits civils

    Elon Musk s'apprête à lancer une opération hostile contre Twitter, après que l'accord pour le siège au conseil d'administration est tombé à l'eau
    Publication de communiqués de presse en informatique. Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  18. #38
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Bruno
    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    mai 2019
    Messages
    919
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : High Tech - Produits et services télécom et Internet

    Informations forums :
    Inscription : mai 2019
    Messages : 919
    Points : 10 905
    Points
    10 905
    Par défaut Elon Musk affirme qu'il a obtenu 46,5 milliards de dollars de financement pour son offre sur Twitter
    Elon Musk affirme qu'il peut obtenir 46,5 milliards de dollars de financement pour acheter Twitter,
    ce discours ne serait pas libre

    Elon Musk, l'homme le plus riche du monde selon Forbes, a indiqué comment il pourrait mettre la main sur 46,5 milliards de dollars pour racheter Twitter, expliquant que plus de la moitié de ce montant proviendra des banques et sera financé par des emprunts.

    La semaine dernière, Elon Musk a fait une offre controversée d'achat de Twitter, affirmant que l'entreprise a un potentiel extraordinaire et qu'il est la personne indiquée pour le débloquer. Musk, qui est le PDG de Tesla et SpaceX a indiqué qu’il offrira 54,20 dollars par action en argent comptant, valorisant Twitter à environ 43 milliards de dollars.

    Musk lui-même s'est engagé à apporter 33,5 milliards de dollars, dont 21 milliards de dollars de fonds propres et 12,5 milliards de dollars de prêts sur marge contre certaines de ses actions Tesla pour financer la transaction. Il est le président-directeur général du constructeur de véhicules électriques Tesla. « Nous avons reçu la proposition actualisée et non contraignante d'Elon Musk, qui fournit des informations supplémentaires concernant la proposition initiale et de nouvelles informations sur le financement potentiel », a déclaré un porte-parole de Twitter dans un communiqué.

    Nom : Elon Musk 2.png
Affichages : 1668
Taille : 286,9 Ko

    « Comme annoncé précédemment et communiqué directement à Musk, le conseil d'administration s'engage à mener un examen minutieux, complet et délibéré pour déterminer la ligne de conduite qu'il estime être dans le meilleur intérêt de l'entreprise et de tous les actionnaires de Twitter. »

    Musk, a présenté le 14 avril une offre en espèces « meilleure et définitive » de 43 milliards de dollars au conseil d'administration de Twitter, affirmant que l'entreprise de réseaux sociaux devait être privatisée pour se développer et devenir une plateforme de libre expression. Mais Twitter n'a pas répondu à son offre et a adopté une « pilule empoisonnée » pour le contrecarrer. Musk envisage également de lancer une offre publique d'achat pour racheter toutes les actions de la société aux actionnaires, mais il n'a pas encore décidé de le faire, selon le document déposé jeudi.

    Dans un communiqué de presse, Twitter a déclaré que son conseil d'administration avait adopté à l'unanimité le régime de droit à la suite d'une proposition non sollicitée et non contraignante d'acquisition de Twitter.

    Le plan de droits est destiné à permettre à tous les actionnaires de réaliser la pleine valeur de leur investissement dans Twitter. Le régime des droits réduira la probabilité qu'une entité, une personne ou un groupe prenne le contrôle de Twitter par le biais d'une accumulation sur le marché libre sans payer à tous les actionnaires une prime de contrôle appropriée ou sans laisser au conseil d'administration suffisamment de temps pour prendre des décisions éclairées et prendre des mesures dans le meilleur intérêt des actionnaires.

    Le Plan de droits n'empêche pas le Conseil d'administration de s'engager avec des parties ou d'accepter une proposition d'acquisition si le Conseil d'administration estime que c'est dans le meilleur intérêt de Twitter et de ses actionnaires. Le Régime des droits est semblable à d'autres régimes adoptés par des entreprises publiques dans des circonstances comparables. Dans le cadre du Plan de droits, les droits pourront être exercés si une entité, une personne ou un groupe acquiert la propriété effective de 15 % ou plus des actions ordinaires en circulation de Twitter dans le cadre d'une transaction non approuvée par le Conseil.

    Deuxième actionnaire de Twitter avec une participation de 9,1 %, a déclaré qu'il pourrait apporter de grands changements à l'entreprise de micro-blogging, où il est suivi par plus de 80 millions d'utilisateurs. Les actions de Twitter ont augmenté de moins de 1 % à l'annonce du financement, ce qui indique que le marché reste sceptique quant à l'opération.

    Les actions de Tesla ont grimpé de plus de 3 % et la valeur des 172,6 millions d'actions Tesla de Musk a augmenté de plus de 5 milliards de dollars jeudi, à la suite d'un excellent rapport trimestriel. Mercredi, il s'est qualifié pour une compensation sous la forme d'options d'achat d'actions qui valent maintenant environ 24 milliards de dollars, après que Tesla ait atteint ses objectifs de bénéfices et de revenus.

    Il n'est pas clair si Musk vendait des actions de Tesla pour couvrir le financement par actions de 21 milliards de dollars. Musk « peut vendre, céder ou transférer » des actions Tesla non gagées à tout moment, selon une lettre d'engagement de prêt sur marge. Des banques, dont Morgan Stanley, ont accepté de fournir 13 milliards de dollars supplémentaires sous forme de dette garantie par Twitter lui-même, selon le document déposé. Un porte-parole de Twitter a accusé réception de la proposition de Musk.

    Ryan Jacob, directeur des investissements chez Jacob Asset Management, qui détient des actions Twitter, a déclaré que le dernier dépôt de Musk pousserait le conseil d'administration de Twitter à réagir. « Ils ont dû considérer le sérieux de l'offre, et ce dépôt peut le faire, a-t-il dit. Il va être difficile pour eux de l'ignorer. »

    Josh White, professeur adjoint de finance à l'université Vanderbilt et ancien économiste financier pour la Securities and Exchange Commission, a déclaré que le financement serait susceptible de « mettre la pression sur le conseil d'administration de Twitter, soit pour trouver un chevalier blanc, ce qui est peu probable, soit pour négocier avec Musk afin d'obtenir une valeur plus élevée et de supprimer la pilule empoisonnée. »

    L'offre de Musk a suscité l'intérêt des fonds d'investissement privés pour participer à une opération sur Twitter, a rapporté Reuters cette semaine, citant des personnes connaissant bien le dossier.

    Apollo Global Management étudie les moyens de financer une éventuelle transaction et est ouvert à une collaboration avec Musk ou tout autre soumissionnaire, tandis que Thoma Bravo a informé Twitter qu'il étudiait la possibilité de présenter une offre. Le New York Post a déclaré jeudi que Thoma Bravo était en pourparlers avec Musk pour une opération conjointe. Thoma Bravo n'a pas répondu à une demande de commentaire.

    Le conseil d'administration de Twitter devrait envisager de rejeter l'offre d'Elon Musk en raison du préjudice que sa propriété pourrait causer aux droits civils des utilisateurs, a déclaré Marc Morial, président de la National Urban League. Dans une lettre adressée lundi au président de Twitter, Bret Taylor Morial a déclaré que Musk a « exprimé des points de vue préoccupants » sur la modération du contenu et la liberté d'expression qui vont à l'encontre des principes « de la création d'une communauté en ligne qui est sûre pour les communautés marginalisées et protège notre démocratie ».

    Morial a exhorté le conseil d'administration de Twitter à consulter la communauté des droits civils avant de prendre une décision sur l'offre de Musk, et il a demandé à rencontrer Taylor pour discuter davantage de ses préoccupations.

    « Sans protections et garanties clefs, une grande partie des activités inquiétantes que nous voyons sur Twitter, y compris la propagande suprémaciste blanche, la haine raciale et religieuse, la suppression des électeurs par la désinformation électorale, le parti pris et la discrimination algorithmique, et le durcissement de notre discours national sont susceptibles de proliférer sous la propriété de Musk », a écrit Morial. « Le potentiel d'impact négatif direct sur des millions de personnes et indirect sur la culture et la démocratie de notre nation est exponentiel et devrait faire partie de votre analyse lors de l'examen de cette offre d'achat - ou de toute autre. »

    Musk a fait un certain nombre d'annonces sur la plateforme, dont certaines qui l'ont mis dans l'eau chaude avec les régulateurs américains. En 2018, Musk a tweeté qu'il avait « un financement sécurisé » pour privatiser Tesla au prix de 420 dollars par action. Un geste qui a conduit à des millions de dollars d'amendes et à ce qu'il soit contraint de quitter la présidence de la société automobile pour résoudre les allégations du régulateur américain des valeurs mobilières selon lesquelles il a fraudé les investisseurs.

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?

    Pour certains observateurs, le discours de Musk sur l'achat de Twitter ne serait pas libre. Qu'en pensez-vous ?

    Voir aussi :

    La National Urban League aurait demandé à Twitter de rejeter l'offre d'Elon Musk, pour des raisons de droits civils

    Elon Musk a fait une proposition de rachat « définitive » de Twitter pour 43 milliards de dollars. « Twitter a un potentiel extraordinaire. Je vais le débloquer »

    Twitter adopte une « pilule empoisonnée » pour tenter de contrecarrer le rachat par Elon Musk, son conseil d'administration avait adopté à l'unanimité le régime de droits

    Acheter Twitter "n'est pas un moyen de gagner de l'argent", déclare Musk quelques heures seulement après avoir fait une offre d'achat de Twitter pour 43 milliards de dollars
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  19. #39
    Membre éprouvé
    Homme Profil pro
    ingénieur qualité
    Inscrit en
    mars 2015
    Messages
    249
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : ingénieur qualité
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : mars 2015
    Messages : 249
    Points : 926
    Points
    926
    Par défaut
    Citation Envoyé par Bruno Voir le message
    ]Elon Musk affirme qu'il peut obtenir 46,5 milliards de dollars de financement pour acheter Twitter,
    Elon Musk, l'homme le plus riche du monde selon Forbes, a indiqué comment il pourrait mettre la main sur 46,5 milliards de dollars pour racheter Twitter, expliquant que plus de la moitié de ce montant proviendra des banques via un financement par emprunt.
    Il faut que je renégocie le montant que je peux emprunter à ma banque, elle me proposait bien moins que ça, je vais pouvoir chercher une maison plus grande que prévu avec ce montant

  20. #40
    Expert éminent sénior Avatar de Uther
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    avril 2002
    Messages
    4 434
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Pyrénées Orientales (Languedoc Roussillon)

    Informations forums :
    Inscription : avril 2002
    Messages : 4 434
    Points : 13 987
    Points
    13 987
    Par défaut
    C'est pourtant facile, il te suffit de mettre en gage ta fortune personnelle de 264,6 milliard de dollars.

Discussions similaires

  1. Réponses: 0
    Dernier message: 11/05/2015, 14h39
  2. Réponses: 2
    Dernier message: 27/05/2013, 11h03
  3. Réponses: 1
    Dernier message: 11/11/2009, 14h08
  4. RAID1 - extraire les données depuis un seul HDD
    Par freemanbubu dans le forum Composants
    Réponses: 5
    Dernier message: 18/11/2008, 12h35
  5. Réponses: 1
    Dernier message: 29/06/2007, 09h19

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo