IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Actualités Discussion :

Le procès Twitter contre Elon Musk débutera le 17 octobre et durera cinq jours

  1. #201
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Madmac
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    juin 2004
    Messages
    1 355
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : Alimentation

    Informations forums :
    Inscription : juin 2004
    Messages : 1 355
    Points : 1 265
    Points
    1 265
    Billets dans le blog
    6
    Par défaut
    Citation Envoyé par el_slapper Voir le message
    Le truc, c'est que ça parle à beaucoup de gens. Les populations qui se sentent opprimées, pour partie (pas toutes, hein), vont apprécier que d'autres populations opprimées se voient mises en avant. Donc, d'un point de vue strictement marketing, ça ratisse beaucoup plus large que le strict spectre LGBT.
    Mais le marxisme culturel est aussi en contradiction avec les croyances de millénal qu'ils sont tous des êtres exceptionnels (Snow flake). Comme des flocons de neige, tous uniques. Alors la réthorique victimaire s'appuie sur l'idée que notre appartenance à une race ou une culture est plus importante que notre individualité. Mais au fond, la majorité de gens comprennent que c'est un discours de lâche qui blâme la société pour tout leur problèmes personnelles. Ce discours a eu une certaine popularité, mais quand les gens qui diffusent ce discours ont tous des "Gueule de perdant". Ce discours n'est plus très vendeur aux États-Unis. Tu n'as qu'à voir ce qui arrive avec les entreprises qui ont épouser cette idéologie: Ils sont toutes sur le bord de la faillite. Tous les Américains connaissent l'expression :Get woke. Go Broke! (Devener un marxiste culturel, faite faillite.)

  2. #202
    Membre expert Avatar de AoCannaille
    Inscrit en
    juin 2009
    Messages
    1 228
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : juin 2009
    Messages : 1 228
    Points : 3 981
    Points
    3 981
    Par défaut
    Citation Envoyé par Madmac Voir le message
    Mais le marxisme culturel est aussi en contradiction avec les croyances de millénal qu'ils sont tous des êtres exceptionnels (Snow flake). Comme des flocons de neige, tous uniques. Alors la réthorique victimaire s'appuie sur l'idée que notre appartenance à une race ou une culture est plus importante que notre individualité. Mais au fond, la majorité de gens comprennent que c'est un discours de lâche qui blâme la société pour tout leur problèmes personnelles. Ce discours a eu une certaine popularité, mais quand les gens qui diffusent ce discours ont tous des "Gueule de perdant". Ce discours n'est plus très vendeur aux États-Unis. Tu n'as qu'à voir ce qui arrive avec les entreprises qui ont épouser cette idéologie: Ils sont toutes sur le bord de la faillite. Tous les Américains connaissent l'expression :Get woke. Go Broke! (Devener un marxiste culturel, faite faillite.)
    Tous ces événements que tu décris sont des épiphénomène assez négligeable mais mis en exergue par les réseaux sociaux.
    4 glandus ont un militantisme extrême et tous les médias en parlent beaucoup plus que mérité.
    Du coup d'autres glandus ont des réactions épidermiques contre, et sont aussi surmédiatisés.

    Tout ça n'est que la continuité de la société du spectacle.

    Déconnectez vous un peu, , regardez un peu autour de vous, vous verrez que ces sujet ne méritent pas autant d'attention et que plus vous vous impliquez, plus vous leur en donnez (en particulier dans le cas présent, en full hors sujet...)

  3. #203
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    7 017
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 7 017
    Points : 158 748
    Points
    158 748
    Par défaut Plus de 23% des abonnés Twitter d'Elon Musk sont des spams ou de faux comptes, selon une analyse
    Plus de 23 % des abonnés Twitter d'Elon Musk sont des spams ou de faux comptes,
    selon l'analyse de deux groupes de recherche

    Plus de 23,42 % des 93 millions d'abonnés du milliardaire Elon Musk sur Twitter sont probablement des faux comptes ou des spams, selon un audit conjoint de deux groupes de recherche publié dimanche. Les deux groupes, SparkToro et Followerwonk, ont déclaré que leurs définitions des comptes "faux" et "spam" pourraient ne pas être les mêmes que celles de Twitter. Ils ont déclaré avoir utilisé un système de 17 signaux d'avertissement, basé sur un algorithme qui a parcouru 35 000 faux comptes Twitter achetés par SparkToro et 50 000 comptes que les équipes ont marqués comme non-spam. Si l'un des abonnés de Musk était signalé pour plusieurs signaux de spam, il le qualifiait de mauvaise qualité ou de faux, ont-ils déclaré.

    En tenant compte des utilisateurs inactifs, que les chercheurs ont définis comme des comptes qui n'ont pas tweeté depuis 90 jours, un total de 70,23 % des abonnés de Musk étaient peu susceptibles d'être des « utilisateurs authentiques » ou « actifs qui voient ses tweets », ont-ils déclaré.


    Musk a annoncé le mois dernier qu'il avait l'intention d'acheter Twitter pour 44 milliards de dollars. Il a tweeté que l'une de ses principales priorités serait de supprimer les « spambots » de la plateforme. Elon Musk a annoncé que son accord sur Twitter est suspendu jusqu'à ce qu'il reçoive plus d'informations sur le nombre de faux comptes présents sur la plateforme de médias sociaux. Une analyste estime que cela pourrait être une stratégie d'Elon Musk pour revenir sur le montant qu'il est prêt à payer pour acquérir la plateforme. Le milliardaire de la tech se dit toujours engagé à racheter Twitter.

    Elon Musk a annoncé vendredi que son accord sur Twitter était suspendu jusqu'à ce qu'il reçoive plus d'informations sur le nombre de faux comptes présents sur la plateforme de médias sociaux.

    Dans un tweet qui a suivi environ deux heures plus tard, Musk a ajouté qu'il était « toujours engagé dans l'acquisition ». Les actions de Twitter ont chuté de 18 % dans les échanges avant commercialisation après l'annonce initiale, mais la perte a été réduite après le deuxième tweet. Les actions ont baissé d'environ 10 % après l'ouverture des marchés.

    Elon Musk n'a jamais caché son agacement face aux faux comptes qui pullulent sur la plateforme, notamment pour diffuser des arnaques aux cryptomonnaies. Par exemple, il a précédemment déclaré qu'il souhaitait se débarrasser des « spambot de crypto » - des comptes de spam faisant la promotion de ce qui semble être des escroqueries basées sur la cryptomonnaie ; nombre d'escrocs utilisent d'ailleurs le nom et l'image du fondateur de Tesla pour mieux berner leurs victimes.

    Musk a qualifié le problème de spam sur Twitter de « problème le plus ennuyeux » lié à l'utilisation du service. Il a même publiquement supplié Twitter de faire quelque chose à ce sujet. « Combien de temps cela doit-il durer ? » a-t-il demandé en février.

    « Nous allons défaire les robots diffusant des spams et authentifier les comptes tenus par de véritables êtres humains », a-t-il indiqué. Dans une interview du 14 avril à TED 2022, Musk a cité ce problème comme la première chose qu'il changerait en tant que nouveau propriétaire de Twitter. « Une priorité absolue que j'aurais serait d'éliminer les spambots et les scambots, ainsi que les armées de bots qui sont sur Twitter », a-t-il déclaré. « Ils rendent le produit bien pire ».

    Bien que Twitter ait déjà mis en place des politiques destinées à lutter contre les robots spammeurs, la sécurité reste un défi persistant pour la plateforme. Musk s'est engagé à résoudre le problème en authentifiant « tous les vrais humains » sur le site, mais n'a pas précisé comment il envisageait d'y parvenir.

    Twitter a estimé dans un dossier plus tôt ce mois-ci que moins de 5 % de ses utilisateurs actifs quotidiens monétisables au cours du premier trimestre étaient des bots ou des comptes de spam. Vous trouverez ci-dessous la section pertinente du dossier de Twitter. Il note que ses calculs sur le nombre de faux comptes ou de spams sont une « estimation » et que le nombre réel « pourrait être supérieur à ce que nous avons estimé » :

    « Nous avons effectué un examen interne d'un échantillon de comptes et estimons que la moyenne des faux comptes ou des spams au cours du premier trimestre 2022 représentait moins de 5 % de notre mDAU au cours du trimestre. Les faux comptes ou spams pour une période représentent la moyenne des faux comptes ou spams dans les échantillons au cours de chaque période d'analyse mensuelle du trimestre. En prenant cette décision, nous avons exercé un jugement important, de sorte que notre estimation des faux comptes ou des spams peut ne pas représenter avec précision le nombre réel de ces comptes, et le nombre réel de faux comptes ou de spam pourrait être supérieur à ce que nous avons estimé ».

    Elon Musk souhaite désormais que la société le confirme avant de poursuivre l'accord, qui est en partie financé par le cofondateur d'Oracle Larry Ellison et la société de capital-risque Andreessen Horowitz.

    L'analyse de SparkToro et Followerwonk

    Du 13 au 15 mai 2022, SparkToro et Followerwonk ont mené une analyse « rigoureuse et conjointe » de cinq ensembles de données comprenant une variété de comptes actifs (c'est-à-dire de tweets) et non actifs. L'analyse qu'ils ont pensée être la plus convaincante utilise 44 058 comptes Twitter publics actifs au cours des 90 derniers jours. Ces comptes ont été sélectionnés au hasard, par machine, parmi un ensemble de plus de 130 millions de profils publics actifs. Leur analyse a révélé que 19,42 %, soit près de quatre fois l'estimation de Twitter pour le quatrième trimestre 2021, correspondent à une définition prudente des faux comptes ou des comptes de spam (c'est-à-dire que cette analyse en sous-estime probablement le nombre).

    Nom : comparaison.png
Affichages : 1669
Taille : 69,1 Ko
    Pourcentage de comptes Twitter susceptibles d'être des faux ou des spams

    En analysant les près de 100 millions d'abonnés de Musk, ils ont découvert que 73 % avaient des mots-clefs corrélés au spam sur leurs profils et que 71 % utilisaient des emplacements qui ne correspondent à aucun nom de lieu connu. Et 41 % de ces comptes utilisent des noms d'affichage qui correspondent aux modèles de spam, ont-ils déclaré. Notamment, 69 % sont également inactifs depuis plus de 120 jours, ont ajouté les groupes.

    Les groupes de recherche ont également souligné que 83 % des abonnés de Musk avaient un « nombre suspect d'abonnés » et 78 % suivent un « nombre anormalement petit de comptes ».

    Rand Fishkin de SparkToro a déclaré à que ce qui définit le « petit nombre » dépend de l'algorithme : « Par exemple, un compte plus ancien ou qui tweete plus peut avoir un seuil plus élevé, par rapport à un compte plus récent qui tweete moins et en a un plus bas », a-t-il expliqué.

    Les autres mesures utilisées par les équipes incluent l'âge du compte Twitter, le nombre de tweets qu'il a créés sur une longue période et s'il utilise l'image de profil par défaut de Twitter.

    En tant que tel, SparkToro a déclaré définir les faux comptes comme « ceux qui n'ont pas régulièrement un être humain qui compose personnellement le contenu de leurs tweets, consomme l'activité sur leur chronologie ou s'engage dans l'écosystème Twitter ».

    D'autre part, Twitter définit les utilisateurs actifs quotidiens monétisables comme « des personnes, des organisations ou d'autres comptes qui se sont connectés ou ont été authentifiés et ont accédé à Twitter un jour donné » via ses produits ou plateformes payants qui affichent des publicités, selon un dépôt de l'entreprise portant sur son activité au premier trimestre 2022.

    La société n'a pas révélé publiquement sa méthode complète de classification des faux comptes ou des spams.

    SparkToro a écrit dans son analyse que certains des « faux comptes » selon sa définition ne sont pas nécessairement problématiques, comme les bots qui regroupent les actualités en première page ou ceux qui tweetent des photos et des liens de restaurants du monde entier. Mais il a déclaré que la plupart des comptes de spam qu'il a signalés sont coupables de colporter de la propagande et de la désinformation, de pousser des tentatives de phishing ou des logiciels malveillants, de manipuler des actions et des cryptomonnaies et d'essayer de harceler d'autres utilisateurs.

    Il a également noté que son analyse pourrait sous-estimer les utilisateurs actifs qui ne tweetent rien, mais parcourent leurs fils d'actualités, et qu'il se peut également qu'il ne signale pas certains comptes de spam sophistiqués. Pourtant, les groupes de recherche ont déclaré que leur analyse s'appuyait sur une estimation « conservatrice » de ce qu'est un compte faux ou spam.

    Le débat d'Elon Musk sur les bots Twitter

    L'évaluation intervient alors que Musk a déclaré vendredi qu'il suspendait son achat de 44 milliards de dollars de Twitter jusqu'à ce qu'il prouve l'exactitude de son affirmation selon laquelle moins de 5 % de ses utilisateurs sont des faux. Son annonce a provoqué un échange en ligne houleux entre lui et Parag Agrawal, le PDG de Twitter, dans lequel ce dernier a défendu les chiffres de Twitter et a tweeté qu'il suspendait un demi-million de comptes de spam par jour.

    Musk a demandé comment les annonceurs avec Twitter sauraient ce que leur argent leur rapporte. Un cabinet d'analystes a déclaré que l'hésitation apparente de Musk à acheter la plateforme pourrait être un stratagème pour lui de négocier un prix inférieur ou de se retirer de l'accord.

    Mais Twitter a déclaré mardi qu'il restait ferme sur le prix initialement convenu avec Musk, à 54,20 $ par action.

    Le PDG et fondateur de Tesla a récemment reconnu que les chiffres de son propre compte Twitter pourraient être gonflés.

    S'exprimant lundi lors d'une conférence technique à Miami, il a souligné que l'un des tweets les plus appréciés sur la plateforme (son propre tweet sur l'achat de Coca-Cola) comptait 4,8 millions de likes par rapport à l'estimation de Twitter de 217 millions d'utilisateurs actifs au total.

    Nom : coca.png
Affichages : 1642
Taille : 15,7 Ko

    Musk a déclaré que son inquiétude était de savoir si le décompte de Twitter était incorrect « d'un ordre de grandeur ».

    « Quelque chose ne colle pas ici, et ma préoccupation ici n'est pas de savoir s'il y a 5, 7 ou 8 % de bot. Il s'agit plutôt de savoir s'il y a potentiellement 80 % ou 90 % de bots », a-t-il déclaré.

    Les estimations de SparkToro et Followerwonk indiquent qu'environ 19,42 % de tous les comptes Twitter actifs sont probablement des spams ou de faux comptes, sur la base d'un échantillon de 44 058 comptes aléatoires.

    Les deux groupes ont déclaré qu'il n'était pas inhabituel que des comptes Twitter importants ou importants comme celui de Musk aient un nombre élevé de faux abonnés. Par exemple, l'outil d'audit des abonnés de SparkToro indique que près de la moitié des abonnés du compte Twitter du président Joe Biden sont des comptes inactifs, faux ou de spams.

    En octobre 2018, SparkToro a également effectué une analyse sur l'ancien président Donald Trump similaire à celle menée sur le compte de Musk et a constaté que 61 % des abonnés de Trump étaient des bots, du spam, de la propagande ou des comptes inactifs.

    Source : analyse SparkToro et Followerwonk
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  4. #204
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    7 017
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 7 017
    Points : 158 748
    Points
    158 748
    Par défaut Elon Musk ne pourra pas facilement s'appuyer sur l'excuse du nombre de faux comptes de Twitter plus élevé
    Elon Musk ne pourra pas facilement s'appuyer sur l'excuse du nombre de faux comptes de Twitter plus élevé qu'annoncé,
    pour revoir le prix d'achat de Twitter à la baisse, selon des experts

    Musk a annoncé le mois dernier qu'il avait l'intention d'acheter Twitter pour 44 milliards de dollars. Il a tweeté que l'une de ses principales priorités serait de supprimer les « spambots » de la plateforme. Elon Musk a annoncé que son accord sur Twitter est suspendu jusqu'à ce qu'il reçoive plus d'informations sur le nombre de faux comptes présents sur la plateforme de médias sociaux. Une analyste estime que cela pourrait être une stratégie d'Elon Musk pour revenir sur le montant qu'il est prêt à payer pour acquérir la plateforme. Le milliardaire de la tech se dit toujours engagé à racheter Twitter.

    Elon Musk a annoncé vendredi que son accord sur Twitter était suspendu jusqu'à ce qu'il reçoive plus d'informations sur le nombre de faux comptes présents sur la plateforme de médias sociaux.

    Dans un tweet qui a suivi environ deux heures plus tard, Musk a ajouté qu'il était « toujours engagé dans l'acquisition ». Les actions de Twitter ont chuté de 18 % dans les échanges avant commercialisation après l'annonce initiale, mais la perte a été réduite après le deuxième tweet. Les actions ont baissé d'environ 10 % après l'ouverture des marchés.

    Elon Musk n'a jamais caché son agacement face aux faux comptes qui pullulent sur la plateforme, notamment pour diffuser des arnaques aux cryptomonnaies. Par exemple, il a précédemment déclaré qu'il souhaitait se débarrasser des « spambot de crypto » - des comptes de spam faisant la promotion de ce qui semble être des escroqueries basées sur la cryptomonnaie ; nombre d'escrocs utilisent d'ailleurs le nom et l'image du fondateur de Tesla pour mieux berner leurs victimes.

    Musk a qualifié le problème de spam sur Twitter de « problème le plus ennuyeux » lié à l'utilisation du service. Il a même publiquement supplié Twitter de faire quelque chose à ce sujet. « Combien de temps cela doit-il durer ? » a-t-il demandé en février.

    « Nous allons défaire les robots diffusant des spams et authentifier les comptes tenus par de véritables êtres humains », a-t-il indiqué. Dans une interview du 14 avril à TED 2022, Musk a cité ce problème comme la première chose qu'il changerait en tant que nouveau propriétaire de Twitter. « Une priorité absolue que j'aurais serait d'éliminer les spambots et les scambots, ainsi que les armées de bots qui sont sur Twitter », a-t-il déclaré. « Ils rendent le produit bien pire ».

    Bien que Twitter ait déjà mis en place des politiques destinées à lutter contre les robots spammeurs, la sécurité reste un défi persistant pour la plateforme. Musk s'est engagé à résoudre le problème en authentifiant « tous les vrais humains » sur le site, mais n'a pas précisé comment il envisageait d'y parvenir.

    Twitter a estimé dans un dossier plus tôt ce mois-ci que moins de 5 % de ses utilisateurs actifs quotidiens monétisables au cours du premier trimestre étaient des bots ou des comptes de spam. Vous trouverez ci-dessous la section pertinente du dossier de Twitter. Il note que ses calculs sur le nombre de faux comptes ou de spams sont une « estimation » et que le nombre réel « pourrait être supérieur à ce que nous avons estimé » :

    « Nous avons effectué un examen interne d'un échantillon de comptes et estimons que la moyenne des faux comptes ou des spams au cours du premier trimestre 2022 représentait moins de 5 % de notre mDAU au cours du trimestre. Les faux comptes ou spams pour une période représentent la moyenne des faux comptes ou spams dans les échantillons au cours de chaque période d'analyse mensuelle du trimestre. En prenant cette décision, nous avons exercé un jugement important, de sorte que notre estimation des faux comptes ou des spams peut ne pas représenter avec précision le nombre réel de ces comptes, et le nombre réel de faux comptes ou de spam pourrait être supérieur à ce que nous avons estimé ».

    Elon Musk souhaite désormais que la société le confirme avant de poursuivre l'accord, qui est en partie financé par le cofondateur d'Oracle Larry Ellison et la société de capital-risque Andreessen Horowitz.

    Un rachat à moindre coût ? Difficile, selon des experts juridiques

    Elon Musk pourrait trouver un moyen de prouver son affirmation selon laquelle les comptes de spam sur la plateforme de Twitter Inc sont nettement plus élevés que ce que la société de médias sociaux a estimé, mais il sera difficile de montrer que lui et les investisseurs ont été induits en erreur, selon les experts juridiques.

    Elon Musk a tweeté mardi que son accord de 44 milliards de dollars pour acquérir Twitter ne pourrait pas se poursuivre tant que la société n'aura pas prouvé son estimation selon laquelle les comptes de spam représentent moins de 5 % de sa base d'utilisateurs. Il a déclaré qu'il pensait que le chiffre était au moins quatre fois plus élevé et qu'il « vaincra les bots ou mourra en essayant ».

    Des chercheurs indépendants ont fait des projections selon lesquelles 9 à 15 % des millions de profils Twitter pourraient être des bots.

    Plus de 23,42 % des 93 millions d'abonnés du milliardaire Elon Musk sur Twitter sont probablement des faux comptes ou des spams, selon un audit conjoint de deux groupes de recherche publié dimanche. Les deux groupes, SparkToro et Followerwonk, ont déclaré que leurs définitions des comptes "faux" et "spam" pourraient ne pas être les mêmes que celles de Twitter. Ils ont déclaré avoir utilisé un système de 17 signaux d'avertissement, basé sur un algorithme qui a parcouru 35 000 faux comptes Twitter achetés par SparkToro et 50 000 comptes que les équipes ont marqués comme non-spam. Si l'un des abonnés de Musk était signalé pour plusieurs signaux de spam, il le qualifiait de mauvaise qualité ou de faux, ont-ils déclaré. En tenant compte des utilisateurs inactifs, que les chercheurs ont définis comme des comptes qui n'ont pas tweeté depuis 90 jours, un total de 70,23 % des abonnés de Musk étaient peu susceptibles d'être des « utilisateurs authentiques » ou « actifs qui voient ses tweets », ont-ils déclaré.

    Nom : comparaison.png
Affichages : 6048
Taille : 69,1 Ko

    Pour sa part, Twitter a déclaré dans ses documents réglementaires qu'il avait appliqué un « jugement important » pour établir l'estimation et a averti que sa divulgation pourrait ne pas représenter avec précision le nombre réel de comptes de spam.

    Ce sont ces clauses de non-responsabilité qui protègent Twitter contre d'éventuelles poursuites, qu'elles soient intentées par Musk pour l'accord ou par des actionnaires pour l'exactitude des déclarations réglementaires de la société, ont déclaré quatre experts en droit des valeurs mobilières.

    Même si l'estimation de Twitter est erronée, un plaignant devrait prouver que la société basée à San Francisco cherchait à tromper délibérément les investisseurs – une tâche difficile à prouver devant les tribunaux. La Securities and Exchange Commission (SEC), le régulateur américain qui supervise les divulgations des sociétés cotées en bourse, aurait du mal à le faire pour les mêmes raisons, ont déclaré les experts.

    « Il serait difficile d'établir la base d'un cas d'application de la loi par la SEC ou d'une action des actionnaires, à moins qu'il ne puisse être démontré que Twitter a délibérément ou imprudemment ignoré des informations qui montreraient que ses estimations de spam étaient trompeuses », a déclaré le cabinet d'avocats Moses & Singer. Howard Fisher.

    Un porte-parole de Twitter a déclaré que le conseil d'administration de la société prévoyait de conclure l'accord avec Musk au prix convenu et de faire appliquer l'accord de fusion.

    Un autre obstacle juridique pour Musk est sa décision de renoncer à la diligence raisonnable lorsqu'il a négocié l'accord Twitter. Les experts juridiques ont déclaré que cela rend plus difficile pour Musk de faire valoir devant le tribunal que Twitter l'a induit en erreur.

    Elon Musk pourrait être en mesure de se retirer ou de renégocier l'accord à un prix inférieur, même si la loi est du côté de Twitter. En effet, tout litige est susceptible de se prolonger et Twitter peut décider qu'il est plus logique d'accepter un prix inférieur ou de recevoir les frais de rupture de 1 milliard de dollars que Musk doit payer pour ne pas conclure l'accord, plutôt que d'essayer de le forcer à finaliser la transaction devant le tribunal.

    Les investisseurs parient autant. Les actions Twitter se sont terminées à 38,32 dollars mardi, soit une remise de près de 30 % par rapport au prix de 54,20 dollars par action, indiquant que le marché juge probable que la transaction soit conclue à un prix inférieur ou soit abandonnée.

    Faire preuve de mauvaise foi

    Pour répondre à la norme légale consistant à montrer que Twitter a trompé les investisseurs sur les comptes de spam, il faudrait prouver que la société a agi de mauvaise foi, ont déclaré les experts. Il peut s'agir de documents internes tels que des e-mails ou le témoignage d'un lanceur d'alerte.

    « Cet échec devrait s'élever au niveau de l'ignorance volontaire, pas seulement de la négligence », a déclaré Urska Velikonja, professeur à la faculté de droit de l'Université de Georgetown.

    La question des faux comptes et des spams est importante pour les activités de Twitter. Les actions de la société ont plongé en 2018 après avoir procédé à une purge des comptes automatisés et spam qui a fait chuter ses utilisateurs actifs mensuels de 1 million, alors que les analystes s'attendaient à un gain de 1 million d'utilisateurs.

    Robert Frenchman, associé spécialisé dans la criminalité en col blanc au sein du cabinet d'avocats Mukasey Frenchman, a déclaré qu'il était possible que la SEC finisse par examiner la question des divulgations de comptes de spam de Twitter compte tenu de l'attention du public qu'elle a attirée. Mais il a ajouté qu'il ne s'attendait pas à ce que Twitter soit confronté à une menace juridique importante.

    « Je ne vois pas cela comme quelque chose qui est susceptible de tomber dans la catégorie des informations matériellement trompeuses et je parie que le langage est soigneusement rédigé et avec une méthodologie qui n'est peut-être pas infaillible, mais qui est raisonnable », a déclaré Frenchman.

    Source : cabinet Mukasey Frenchman
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  5. #205
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Madmac
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    juin 2004
    Messages
    1 355
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : Alimentation

    Informations forums :
    Inscription : juin 2004
    Messages : 1 355
    Points : 1 265
    Points
    1 265
    Billets dans le blog
    6
    Par défaut
    Citation Envoyé par escartefigue Voir le message
    Comme tous les complotistes, vous êtes hermétiques aux raisonnements cartésiens, mais à l'inverse aveuglés par toutes les rumeurs.
    C'est sidérant !
    Tu es complètement ignorant du fonctionnement du système politique américain. Et tu t'acharnes à énoncé des énormités. Tu accuses Trump d'avoir tenté de faire un coup d'État, alors que ce sont les Démocrates qui en ont tenté d'en faire 2 pendant qu'il était Président. Selon toi, qu'est-ce qui se serait passé s'il avait été reconnu coupable de collusion avec la Russie? Tu crois qu'il aurait pu rester en poste?

    Maintenant que c'est établi que l'ensemble de l'accusation reposait sur absolument rien. Cela est une véritable tentative de coup d'état. C'est d'ailleurs la raison de l'enquête; Déterminer comment 2 mise-en-accusations du Président sans aucune preuve, ont pu se produire.



    Et le 6 janvier était une tentative de coup d'État pourquoi le gouverneur de Washington et le Maire n'ont-ils pas de force policière de renfort? Parce qu'il y a truc que tu ne comprends pas. Et c'est ce point: Le Président a d'énorme pouvoir sur la politique extérieur du pays. Mais il ne peut même pas solliciter la présence de policier ou de garde national pour protéger sans la bénédiction de la ville et de l'état. Ou encore moins forcer des enquêtes dans des secteurs qui ne sont pas fédéraux. Les lois sur les élections relèvent entièrement des états!

    Il n'a pas ce pouvoir, mais le 6, il était encore le général en chef de l'armée de terre, de l'air et de la marine. S'il avait vraiment voulu faire un coup d'état, ce n'est pas avec des civils qu'il l'aurait faits.

  6. #206
    Expert éminent sénior Avatar de Uther
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    avril 2002
    Messages
    4 423
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Pyrénées Orientales (Languedoc Roussillon)

    Informations forums :
    Inscription : avril 2002
    Messages : 4 423
    Points : 13 933
    Points
    13 933
    Par défaut
    Citation Envoyé par Madmac Voir le message
    Maintenant que c'est établi que l'ensemble de l'accusation reposait sur absolument rien. Cela est une véritable tentative de coup d'état. C'est d'ailleurs la raison de l'enquête; Déterminer comment 2 mise-en-accusations du Président sans aucune preuve, ont pu se produire.
    Il n'a absolument pas été établi que l'accusation ne reposait sur rien, c'est juste que la procédure impeachment n'est pas passé. C'est juste un vote des députés, il a été soutenu par sa majorité parlementaire, rien de plus. Et ça n'a rien d'une tentative de coup d'état, c'est juste une procédure politique normale.

    Citation Envoyé par Madmac Voir le message
    Et le 6 janvier était une tentative de coup d'État pourquoi le gouverneur de Washington et le Maire n'ont-ils pas de force policière de renfort? Parce qu'il y a truc que tu ne comprends pas.
    Le 6 janvier Trump n'a en effet pas lancé lui même un coup d'état, il a clairement laissé faire un mouvement qui avait l'intention d'en faire un pour lui. Il n'a aucun moment montré le moindre signe de réprobation de ce qui était en train de se passer.

  7. #207
    Expert éminent sénior
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2007
    Messages
    6 752
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2007
    Messages : 6 752
    Points : 31 679
    Points
    31 679
    Par défaut
    Citation Envoyé par Uther Voir le message
    (.../...)Le 6 janvier Trump n'a en effet pas lancé lui même un coup d'état, il a clairement laissé faire un mouvement qui avait l'intention d'en faire un pour lui. Il n'a aucun moment montré le moindre signe de réprobation de ce qui était en train de se passer.
    C'est d'ailleurs superbizarre : il pousse les gens, il les chauffe à blanc, toujours par sous-entendus, avec des ficelles grosses comme une maison, et au moment ou il n'y a plus qu'à se baisser pour ramasser la mise, il se planque, et ne réagit pas quand son vice président appelle la garde nationale, mettant ainsi fin a un des coups d'états les plus mal gaulés de l'histoire de l'humanité. Et trahissant au passage ses supporters les plus dévoués, les laissant se faire arrêter en masse (sans compter ceux qui sont morts, 4 ou 5, de mémoire, suivant si on compte le suicidé ou pas). Un modèle.
    Les 4 règles d'airain du développement informatique sont, d'après Michael C. Kasten :
    1)on ne peut pas établir un chiffrage tant qu'on a pas finalisé la conception
    2)on ne peut pas finaliser la conception tant qu'on a pas complètement compris toutes les exigences
    3)le temps de comprendre toutes les exigences, le projet est terminé
    4)le temps de terminer le projet, les exigences ont changé
    Et le serment de non-allégiance :
    Je promets de n’exclure aucune idée sur la base de sa source mais de donner toute la considération nécessaire aux idées de toutes les écoles ou lignes de pensées afin de trouver celle qui est la mieux adaptée à une situation donnée.

  8. #208
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    7 017
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 7 017
    Points : 158 748
    Points
    158 748
    Par défaut Elon Musk suggère de réduire l'offre de rachat de Twitter en fonction du nombre de bots sur la plateforme
    Elon Musk suggère de réduire l'offre de rachat de Twitter en prenant en considération la proportion de bots sur la plateforme,
    le manque d'explication de Twitter sur le nombre réel de bots est « très suspect » selon lui

    Elon Musk a ajouté à l'incertitude sur son offre de rachat de Twitter à 44 milliards de dollars en suggérant de la réduire en tenant en compte la proportion de faux comptes sur la plateforme. Il affirme que la part des faux comptes est d'environ 25 % des utilisateurs, plutôt que l'estimation de 5 % de Twitter. Musk a qualifié le manque d'explication de Twitter sur le nombre réel de bots de « très suspect ».

    Musk a annoncé le mois dernier qu'il avait l'intention d'acheter Twitter pour 44 milliards de dollars. Il a tweeté que l'une de ses principales priorités serait de supprimer les « spambots » de la plateforme. Elon Musk a annoncé que son accord sur Twitter est suspendu jusqu'à ce qu'il reçoive plus d'informations sur le nombre de faux comptes présents sur la plateforme de médias sociaux. Une analyste estime que cela pourrait être une stratégie d'Elon Musk pour revenir sur le montant qu'il est prêt à payer pour acquérir la plateforme. Le milliardaire de la tech se dit toujours engagé à racheter Twitter.

    Elon Musk a annoncé vendredi 13 mai que son accord sur Twitter était suspendu jusqu'à ce qu'il reçoive plus d'informations sur le nombre de faux comptes présents sur la plateforme de médias sociaux.

    Dans un tweet qui a suivi environ deux heures plus tard, Musk a ajouté qu'il était « toujours engagé dans l'acquisition ». Les actions de Twitter ont chuté de 18 % dans les échanges avant commercialisation après l'annonce initiale, mais la perte a été réduite après le deuxième tweet. Les actions ont baissé d'environ 10 % après l'ouverture des marchés.

    Elon Musk n'a jamais caché son agacement face aux faux comptes qui pullulent sur la plateforme, notamment pour diffuser des escroqueries aux cryptomonnaies. Par exemple, il a précédemment déclaré qu'il souhaitait se débarrasser des « spambot de crypto » - des comptes de spam faisant la promotion de ce qui semble être des escroqueries basées sur la cryptomonnaie ; nombre d'escrocs utilisent d'ailleurs le nom et l'image du fondateur de Tesla pour mieux berner leurs victimes.

    Musk a qualifié le problème de spam sur Twitter de « problème le plus ennuyeux » lié à l'utilisation du service. Il a même publiquement supplié Twitter de faire quelque chose à ce sujet. « Combien de temps cela doit-il durer ? » a-t-il demandé en février.

    « Nous allons défaire les robots diffusant des spams et authentifier les comptes tenus par de véritables êtres humains », a-t-il indiqué. Dans une interview du 14 avril à TED 2022, Musk a cité ce problème comme la première chose qu'il changerait en tant que nouveau propriétaire de Twitter. « Une priorité absolue que j'aurais serait d'éliminer les spambots et les scambots, ainsi que les armées de bots qui sont sur Twitter », a-t-il déclaré. « Ils rendent le produit bien pire ».

    Bien que Twitter ait déjà mis en place des politiques destinées à lutter contre les robots spammeurs, la sécurité reste un défi persistant pour la plateforme. Musk s'est engagé à résoudre le problème en authentifiant « tous les vrais humains » sur le site, mais n'a pas précisé comment il envisageait d'y parvenir.

    Twitter a estimé dans un dossier plus tôt ce mois-ci que moins de 5 % de ses utilisateurs actifs quotidiens monétisables au cours du premier trimestre étaient des bots ou des comptes de spam. Vous trouverez ci-dessous la section pertinente du dossier de Twitter. Il note que ses calculs sur le nombre de faux comptes ou de spams sont une « estimation » et que le nombre réel « pourrait être supérieur à ce que nous avons estimé » :

    « Nous avons effectué un examen interne d'un échantillon de comptes et estimons que la moyenne des faux comptes ou des spams au cours du premier trimestre 2022 représentait moins de 5 % de notre mDAU au cours du trimestre. Les faux comptes ou spams pour une période représentent la moyenne des faux comptes ou spams dans les échantillons au cours de chaque période d'analyse mensuelle du trimestre. En prenant cette décision, nous avons exercé un jugement important, de sorte que notre estimation des faux comptes ou des spams peut ne pas représenter avec précision le nombre réel de ces comptes, et le nombre réel de faux comptes ou de spam pourrait être supérieur à ce que nous avons estimé ».

    Elon Musk souhaite désormais que la société le confirme avant de poursuivre l'accord, qui est en partie financé par le cofondateur d'Oracle Larry Ellison et la société de capital-risque Andreessen Horowitz.

    Musk était d'accord samedi avec le commentateur conservateur Ian Miles Cheong qui a tweeté : « Si 25 % des utilisateurs sont des bots, l'accord d'acquisition de Twitter devrait coûter 25 % de moins ». « Absolument », a répondu Musk.

    S'exprimant lundi sur le podcast All-In, il a déclaré que la proportion serait probablement « quatre ou cinq fois » plus élevée que les 5 % avancés par Twitter.

    Une réduction de 25 % ferait passer la valeur de l'offre à 33 milliards de dollars. Cette somme est bien plus proche de la valeur marchande de Twitter d'un peu moins de 30 milliards de dollars.

    Musk a précédemment remis en question le manque d'explication de Twitter sur l'estimation de 5 %, affirmant qu'il n'avait aucune incitation à s'attaquer aux faux comptes : « Je crains que Twitter ne soit dissuadé de réduire la quantité de spams sur sa plateforme, car cela réduirait le nombre d'utilisateurs quotidiens perçus », a déclaré Musk.

    Répondant à un utilisateur qui demandait si Twitter était revenu vers lui au sujet du nombre réel d'utilisateurs actifs ou si la situation était la même, Musk a répondu : « Non, ils refusent toujours d'expliquer comment ils calculent que 5 % des utilisateurs quotidiens sont des faux/spams ! Très suspect ».

    Nom : musk.png
Affichages : 1771
Taille : 28,1 Ko

    Cela marque la dernière escalade de la rhétorique dans un processus d'acquisition mouvementé et a incité Musk à rappeler aux investisseurs ses priorités envers ses autres sociétés Tesla et SpaceX.

    Lorsqu'Elon Musk a indiqué que son accord pour acheter Twitter était suspendu en raison d'une prolifération de spams et de comptes automatisés sur la plateforme, le PDG Parag Agrawal n'était pas d'accord avec son projet d'enquêter sur la gravité du problème : « Nous ne pensons pas que cette estimation spécifique puisse être effectuée en externe, étant donné le besoin critique d'utiliser à la fois des informations publiques et privées (que nous ne pouvons pas partager) », a tweeté Agrawal à propos de la proposition de Musk d'échantillonner un ensemble aléatoire de 100 utilisateurs. « En externe, il n'est même pas possible de savoir quels comptes sont comptés comme mDAU un jour donné ».

    Agrawal a également déclaré que Twitter était « fortement incité » à rechercher et à supprimer les spams et que « quiconque suggère le contraire a tout simplement tort ». Peu de temps après, Musk a répondu au fil d'Agrawal :

    Nom : reponse.png
Affichages : 1754
Taille : 24,3 Ko

    Un rachat à moindre coût ? Difficile, selon des experts juridiques

    Twitter a déclaré dans ses documents réglementaires qu'il avait appliqué un « jugement important » pour établir l'estimation et a averti que sa divulgation pourrait ne pas représenter avec précision le nombre réel de comptes de spam. Ce sont ces clauses de non-responsabilité qui protègent Twitter contre d'éventuelles poursuites, qu'elles soient intentées par Musk pour l'accord ou par des actionnaires pour l'exactitude des déclarations réglementaires de la société, ont déclaré quatre experts en droit des valeurs mobilières.

    Même si l'estimation de Twitter est erronée, un plaignant devrait prouver que la société basée à San Francisco cherchait à tromper délibérément les investisseurs – une tâche difficile à prouver devant les tribunaux. La Securities and Exchange Commission (SEC), le régulateur américain qui supervise les divulgations des sociétés cotées en bourse, aurait du mal à le faire pour les mêmes raisons, ont déclaré les experts.

    « Il serait difficile d'établir la base d'un cas d'application de la loi par la SEC ou d'une action des actionnaires, à moins qu'il ne puisse être démontré que Twitter a délibérément ou imprudemment ignoré des informations qui montreraient que ses estimations de spam étaient trompeuses », a déclaré le cabinet d'avocats Moses & Singer. Howard Fisher.

    Un porte-parole de Twitter a déclaré que le conseil d'administration de la société prévoyait de conclure l'accord avec Musk au prix convenu et de faire appliquer l'accord de fusion.

    Un autre obstacle juridique pour Musk est sa décision de renoncer à la diligence raisonnable lorsqu'il a négocié l'accord Twitter. Les experts juridiques ont déclaré que cela rend plus difficile pour Musk de faire valoir devant le tribunal que Twitter l'a induit en erreur.

    Pour répondre à la norme légale consistant à montrer que Twitter a trompé les investisseurs sur les comptes de spam, il faudrait prouver que la société a agi de mauvaise foi, ont déclaré les experts. Il peut s'agir de documents internes tels que des e-mails ou le témoignage d'un lanceur d'alerte.

    « Cet échec devrait s'élever au niveau de l'ignorance volontaire, pas seulement de la négligence », a déclaré Urska Velikonja, professeur à la faculté de droit de l'Université de Georgetown.

    Source : Elon Musk

    Et vous ?

    Que pensez-vous de la perspective d'Elon Musk d'exclure la proportion de bots de Twitter de son offre de rachat ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  9. #209
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Madmac
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    juin 2004
    Messages
    1 355
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : Alimentation

    Informations forums :
    Inscription : juin 2004
    Messages : 1 355
    Points : 1 265
    Points
    1 265
    Billets dans le blog
    6
    Par défaut
    Citation Envoyé par Uther Voir le message
    Il n'a absolument pas été établi que l'accusation ne reposait sur rien, c'est juste que la procédure impeachment n'est pas passé. C'est juste un vote des députés, il a été soutenu par sa majorité parlementaire, rien de plus. Et ça n'a rien d'une tentative de coup d'état, c'est juste une procédure politique normale.
    Désolé mais tu es complètement dans les choux: Google Durham probe .

    La seule variable qui reste est: La justice va-t-elle mettre Hillary en prison.



    Citation Envoyé par Uther Voir le message
    Le 6 janvier Trump n'a en effet pas lancé lui même un coup d'état, il a clairement laissé faire un mouvement qui avait l'intention d'en faire un pour lui. Il n'a aucun moment montré le moindre signe de réprobation de ce qui était en train de se passer.
    Comme je l'ai expliqué à un autre participant, un président américain a des pouvoirs très limité sur ce qui ce passe à l'intérieur du pays. PAr exemple, en cas de désastre naturel, il ne peut envoyer la FEMA sans l'aval du gouverneur de l'état. Son pouvoir principalement est dirigé la politique extérieur du pays. Il peut bloquer un budget, mais il n'a pas le pouvoir d'en presenter un. Exceptionnellement il peut utiliser des décrets. Mais avant Obama, c'était rarissime.

    En priorité, les gens qui étaient en mesures de prevenir une émeute était: Le maire de Washington, le Gouverneur de l'état et enfin la personne qui le pouvoir forcé ces gens à faire ce travail. Et en plus, elle a le pouvoir de commander la Garde Nationale:

    Président de la Chambre des représentants des États-Unis: Nancy Pelosi !

  10. #210
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Madmac
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    juin 2004
    Messages
    1 355
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : Alimentation

    Informations forums :
    Inscription : juin 2004
    Messages : 1 355
    Points : 1 265
    Points
    1 265
    Billets dans le blog
    6
    Par défaut
    Citation Envoyé par AoCannaille Voir le message
    Tous ces événements que tu décris sont des épiphénomène assez négligeable mais mis en exergue par les réseaux sociaux.
    Est-ce que tu trolles ou tu les pense vraiment? La réduction de la liberté d'expression en Occident, cela ne peut-être considéré par aucune mesure un épiphénomène. Et c'est partout: Dans les universités, les nouvelles, l'humour.

    Ce sketchs ne passerait plus en France: h ttps://www.dailymotion.com/video/xmy7iu


    La culture américaine n'est peut-être ta spécialité, mais je te signale la destruction des références culturelles importantes: Star Trek, Star Wars, Doctor Who. Destruction de l'industries des Comics: Marvel et DC. Disneys était associé à des divertissements familiaux. Maintenant il est associé à la pédophilie et trafic d'enfants.


    Et je pourrais ajouter l'impact du Wokisme sur les jeux vidéos: Le plus évident est qu'un AAA occidental ne pourrait jamais produire un jeu comme Nier Automata.



    Il y a beaucoup de polygones dans cette scène.

  11. #211
    Expert éminent sénior Avatar de Uther
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    avril 2002
    Messages
    4 423
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Pyrénées Orientales (Languedoc Roussillon)

    Informations forums :
    Inscription : avril 2002
    Messages : 4 423
    Points : 13 933
    Points
    13 933
    Par défaut
    Citation Envoyé par Madmac Voir le message
    Désolé mais tu es complètement dans les choux: Google Durham probe .

    La seule variable qui reste est: La justice va-t-elle mettre Hillary en prison.
    J'ai googlé et malgré les médias habituels pro-trump qui en font veulent monter ça en épingle, ça ne suffit pas a innocenter Trump. A priori, il y a eu des proches de Clinton qui ont voulu apporter des éléments a l’enquête sans préciser leur situation, c'est en effet critiquable. Mais ça ne remet pas en question le fond de l'affaire, d'autant plus que les éléments en cause n'ont pas été retenus dans l’enquête à l'époque.

    Citation Envoyé par Madmac Voir le message
    Comme je l'ai expliqué à un autre participant, un président américain a des pouvoirs très limité sur ce qui ce passe à l'intérieur du pays..
    Et comme je l'ai déjà dit, bien que ses pouvoir légaux soient limités, Trump avait une capacité de mobilisation de ses partisans folle, notamment via Twitter. Il a tout fait pour les exciter avant l'assaut, et il a clairement indiqué qu'il ne ferait rien pour les calmer pendant l'assaut, alors qu'il était informé en temps réel de la situation.

    Citation Envoyé par Madmac Voir le message
    Est-ce que tu trolles ou tu les pense vraiment? La réduction de la liberté d'expression en Occident, cela ne peut-être considéré par aucune mesure un épiphénomène. Et c'est partout: Dans les universités, les nouvelles, l'humour.

    Ce sketchs ne passerait plus en France: h ttps://www.dailymotion.com/video/xmy7iu
    Rien n'est moins sûr. On peut toujours rire de tout tant que l'intention derrière n'est pas malsaine, ou alors j'ai du m’imaginer Jeremy Ferrari et Groland.
    Parce que si tu regrettes le temps ou on pouvait se moquer sincèrement du nez crochu des juifs, perso ça me manque pas.

    Citation Envoyé par Madmac Voir le message
    La culture américaine n'est peut-être ta spécialité, mais je te signale la destruction des références culturelles importantes: Star Trek, Star Wars, Doctor Who. Destruction de l'industries des Comics: Marvel et DC.
    C'est visiblement toi qui connais très mal la culture américaine. Les Comics ont toujours évolué avec leur époque, sur le fond comme la forme, les comics des années 40, sont très différent de ceux des années 60, qui sont eux mêmes très différent de ceux des années 90, et ainsi de suite. Quant à Star Trek ou Doctor Who c'est pareil, chacune des séries est lourdement influencée par son époque de réalisation.
    Il ne s'agit pas de détruire quoique se soit mais d'évoluer avec son temps, et les vielles séries et comics sont toujours disponibles si tu veux. Je peux te le garantir, je me suis refait récemment les vieux spider-man et Star Trek. J'ai pas encore vu les derniers Doctor Who, mais si le fait que le docteur soit une femme te pose problème, sache qu'on sait depuis les années 80, soit longtemps avant le wokisme, que c'était une éventualité possible.

    Citation Envoyé par Madmac Voir le message
    Et je pourrais ajouter l'impact du Wokisme sur les jeux vidéos: Le plus évident est qu'un AAA occidental ne pourrait jamais produire un jeu comme Nier Automata.
    Il y a beaucoup de polygones dans cette scène.
    Pour le coup si il y a bien un endroit ou l'excès de wokisme n'est pas un grave problème, c'est bien le jeu vidéo. Les personnages féminins avec une poitrine XXL et les armures qui couvrent 10% du corps pour les personnages féminin contre 90% des personnages masculins, c'est clairement pas ce qui fait la qualité d'un jeu. Avoir des personnages correctement proportionnés n'aurait pas fait de Nier Automata un moins bon jeu, et ça aurait aussi fait beaucoup de bien a Xenoblade 2.
    Après si c'est ton kif, c'est pas un problèmes y'a plein de jeux dédiés à ça.

  12. #212
    Membre confirmé Avatar de Aizen64
    Profil pro
    Inscrit en
    mai 2007
    Messages
    558
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : mai 2007
    Messages : 558
    Points : 463
    Points
    463
    Par défaut
    Il faut se poser les bonnes questions. Musk savait parfaitement pour les bots et ce qu’il fait c’est du marchandage potentiellement parce qu’il n’a plus les moyens d’acheter Twitter. L’action Tesla est passée d’environ 1200 $ à 731 $ ce qui de facto limite ses possibilités de rachat.
    Exprimer une différence d'opinion vaut mieux que :

  13. #213
    Membre habitué
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    octobre 2008
    Messages
    34
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 31
    Localisation : France, Meuse (Lorraine)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2008
    Messages : 34
    Points : 143
    Points
    143
    Par défaut
    Citation Envoyé par Madmac Voir le message
    La culture américaine n'est peut-être ta spécialité, mais je te signale la destruction des références culturelles importantes: Star Trek, Star Wars, Doctor Who.
    Je ne sais pas trop ce que fait Doctor Who là-dedans si on parle de culture américaine, c'est une série on ne peut plus britannique.

  14. #214
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Madmac
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    juin 2004
    Messages
    1 355
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : Alimentation

    Informations forums :
    Inscription : juin 2004
    Messages : 1 355
    Points : 1 265
    Points
    1 265
    Billets dans le blog
    6
    Par défaut
    Citation Envoyé par Uther Voir le message
    Ça n’innocente pas Trump. Ce dont tu parles c'est si des proches de Clinton ont voulu apporter des éléments a l’enquête sans préciser leur situation. Ça ne remet pas en question l'enquête, d'autant plus que les éléments en cause n'ont pas été retenus à l'époque.
    Faux! Ils l'ont fabriqué de toutes pièces. Évidemment après avoir accuser Trump de tous les maux de la terre, les journalistes ne le crient pas sur les toits. Ce sont les premiers à avoir été rouler dans la farine par les Clintons. Mais avoir accuser Trump d'avoir engager une prostitué pour pisser sur un lit dans laquelle aurait dormi Obama. Un peu de méfiance de leur part n'aurait pas été un luxe.

    Mais Trump a commis leur pire crime qu'ils pouvait commettre contre eux: Il a rendu le métier de commentateur politique obsolète. Ils ont perdu le pouvoir de contrôler le message par mensonge ou omission. Si plus de politiciens prennent l'habitude de s'adresser directement à leur électorat. C'est leur métier qui est foutu. Et pas seulement dans le domaine politique. Mais comme journaliste. Pour beaucoup de propriétaire de journaux, c'est cette capacité à manipuler le public qui justifier la propriété d'un journal. En France, vos journaux vivent sous respirateurs artificiel. Sans subvention de l'états, la majorité des journaux feraient faillite. Tu peux être certain que le propriétaire d'Amazon ne s'est pas payer un journal pour les profits qu'il pouvait apporter. Le journal fonctionnait à perte. Et c'est toujours le cas.

    Trump avec ses Tweets a ébranler le 4 ième pouvoir. Et c'est pour cette raison, que les journalistes s'acharnent encore contre lui, alors que c'est évident qu'il est un bien meilleur président que Biden.

    Citation Envoyé par Uther Voir le message
    Ces pouvoir légaux sont limités mais il a une capacité de mobilisation de ses partisans folle, notamment via Twitter, et il a tout fait pour les pousser avant, et a clairement indiqué qu'il ne ferait rien pour les calmer pendant l'assaut, alors qu'il était informé en temps réel de la situation.
    Et tu as des citations pour prouver qu'il a pousser ses partisans? Tu n'en trouveras pas. Et c'est pour cette raison que les Démocrates ont perdu le second procès en destitution. Après tout, cela ne serait pas très bonne stratégie politique de pousser à l'émeute, après avoir solliciter la présence de la Garde Nationale?

    Citation Envoyé par Uther Voir le message
    Rien n'est moins sûr. On peut toujours rire de tout tant que l'intention derrière n'est pas malsaine, ou alors j'ai du m’imaginer Jeremy Ferrari et Groland.
    Parce que si tu regrettes le temps ou on pouvait se moquer sincèrement du nez crochu des juifs, perso ça me manque pas.
    L'humour a toujours été le véhicule le plus efficace pour diffuser des vérités inconfortables. Et c'est dans la tradition du fou du roi, qui pouvait le faire en quasi-immunité. Et la raison pour laquelle les nez crochus n'ont pas la cote dans toutes l'Europe a beaucoup a voir avec le trafic d'esclave. Mais ce n'est pas vos média qui vont vous l'apprendre. Apparemment les Européens, et dans toute l'Europe' se seraient mis à détester les nez crochus, sans raison. Et la grande inquisition serait apparue de nulle part, également sans raison. Les Conquistadors espagnoles ont été particulièrement féroces en Amérique, mais apparement 900 ans d'occupation islamique n'aurait pas été un facteur. Non, ils ont été féroce parce qu'ils étaient des hommes blancs.


    Citation Envoyé par Uther Voir le message
    C'est visiblement toi qui connais très mal la culture américaine. Les Comics ont toujours évolué avec leur époque, sur le fond comme la forme, les comics des années 40, sont très différent de ceux des années 60, qui sont eux mêmes très différent de ceux des années 90, et ainsi de suite. Quant à Star Trek ou Doctor Who c'est pareil, chacune des séries est lourdement influencée par son époque de réalisation.
    Il ne s'agit pas de détruire quoique se soit mais d'évoluer avec son temps, et les vielles séries et comics sont toujours disponibles si tu veux. Je peux te le garantir, je me suis refait récemment les vieux spider-man et Star Trek.
    Faire failllite n'est pas une forme d'évolution. Il y a une manga dont le tirage est égale à toute les ventes de "comics" réunies. Du coté de DC. Batman est la seule chose qui n'est pas imprimé à perte. Et du coté de Marvel, il reste encore les X-mens. Ils existaient des kiosques à journaux qui vivaient principalement de la vente de ce type de bande dessiné. Ils ont tous fait faillites. Ainsi que l'entreprise qui faisait la distribution de tous les "Comics". Évaporer, thermo-nucléorisé. Il y a tout un pan de l'économie américaine qui a disparu. Problablement à tout jamais. Cette industrie avait résister la Grande Dépression, mais n'a pas résister au Wokisme. Alors tu peux comprendre que beaucoup de gens sont heureux d'apprendre que Buzzfeed et Vice soit en faillites.

    Citation Envoyé par Uther Voir le message
    J'ai pas encore vu les derniers Doctor Who, mais si le fait que le docteur soit une femme te pose problème, sache qu'on sait depuis les années 80 que c'était une éventualité possible.
    Je n'ai jamais un fan du Doctor Who, mais il semble que la communauté anglophone en a plein le pom-pom que leur séries télévisés sert d'outil de propagande pour les féministes et la diversité. Tellement qu'ils tentent de couper les vivre de la BBC. Et les Américains ne sont pas plus enchanté que l'on remplace Hulk et Thor par des femmes.




    Citation Envoyé par Uther Voir le message
    Pour le coup si il y a bien un endroit ou l'excès de wokisme n'est pas un grave problème, c'est bien le jeu vidéo. Les personnages féminins avec une poitrine XXL et des armures qui couvrent 10% du corps des personnages féminin et 90% des personnages masculins, c'est clairement pas ce qui fait la qualité d'un jeu. Nioh avec des personnage correctement proportionnés ne serait pas un moins bon jeu, ça aurait aussi fait du bien a Xenoblade 2.
    Si c'est ton kif y'a des jeux exprès pour ça.
    Et dans tes rêves, les femmes sont toujours "correctement proportionné" et laide? Nier Automata n'aurait pu être fait au États-Unis, parce que les personnages féminins n'ont pas l'air d'être de grosses lesbiennes. Et quand tu joue un jeu qui se passe dans un monde fantaisiste avec des Elfes et des Succubus, la taille des armures est sans importance. Pas plus que la taille des muscles de Hulk et Thor. Ce qui compte, et c'est la seule chose qui compte, est de produire un passe-temps qui permet justement d'oublier la réalité.

    Au cas que tu ne l'aurais pas remarqué. Dans les jeux vidéo, les femmes sont capables de sourire et ne passe pas leur temps à se plaindre de la "Patriarchie". Cela aussi n'est pas réaliste. Les Asiatiques ont compris que lorsque l'on vend des jeux avec pour nom "Final Fantasy", le client s'attend à vivre dans un monde de fantaisie. Les gens achète de l'évasion, pas du réalisme. Et si cela donne des boutons aux féministes, je m'en fout. Et en ce qui me concerne, tant que ce n'est pas de la pédophilie. Personne n'a à rendre des comptes sur ce qu'il aime. Cela me faire toujours rire les remarques sur les armures alors que personnes ne sourcillent pour les personnages qui se font zigouiller par millier dans des mondes virtuelles. Mais la taille des seins, c'est prioritaire.

    Et les Asiatiques n'essaient pas de faire croire que pendant la deuxième querre mondiale, il y avait des femmes sur le front. Dont certaine avec prothèses.

  15. #215
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Madmac
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    juin 2004
    Messages
    1 355
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : Alimentation

    Informations forums :
    Inscription : juin 2004
    Messages : 1 355
    Points : 1 265
    Points
    1 265
    Billets dans le blog
    6
    Par défaut
    Citation Envoyé par MightyJean Voir le message
    Je ne sais pas trop ce que fait Doctor Who là-dedans si on parle de culture américaine, c'est une série on ne peut plus britannique.
    Elle avait également des fan clubs dans le reste du monde. Et en Amérique, elle est presqu'aussi aussi connue que Star Trek.

  16. #216
    Membre éclairé
    Homme Profil pro
    Administrateur systèmes et réseaux
    Inscrit en
    août 2018
    Messages
    276
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 53
    Localisation : Autre

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur systèmes et réseaux

    Informations forums :
    Inscription : août 2018
    Messages : 276
    Points : 791
    Points
    791
    Par défaut
    Avec autant d'argent à disposition ainsi que sa notoriété, il pourrait lancer un nouveau réseau social, ça lui coûterai bien moins cher et son succès serait presque garanti !!

  17. #217
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Madmac
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    juin 2004
    Messages
    1 355
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : Alimentation

    Informations forums :
    Inscription : juin 2004
    Messages : 1 355
    Points : 1 265
    Points
    1 265
    Billets dans le blog
    6
    Par défaut
    Citation Envoyé par phil995511 Voir le message
    Avec autant d'argent à disposition ainsi que sa notoriété, il pourrait lancer un nouveau réseau social, ça lui coûterai bien moins cher et son succès serait presque garanti !!
    C'est peut-être dans ses plans. Mais pour le moment, il n'a absolument rien à perdre à attaquer la présente administration. Plus il brasse la cage, mieux il peut identifier les employés à problème.

  18. #218
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Madmac
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    juin 2004
    Messages
    1 355
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : Alimentation

    Informations forums :
    Inscription : juin 2004
    Messages : 1 355
    Points : 1 265
    Points
    1 265
    Billets dans le blog
    6
    Par défaut
    Citation Envoyé par el_slapper Voir le message
    C'est d'ailleurs superbizarre : il pousse les gens, il les chauffe à blanc, toujours par sous-entendus, avec des ficelles grosses comme une maison, et au moment ou il n'y a plus qu'à se baisser pour ramasser la mise, il se planque, et ne réagit pas quand son vice président appelle la garde nationale, mettant ainsi fin a un des coups d'états les plus mal gaulés de l'histoire de l'humanité. Et trahissant au passage ses supporters les plus dévoués, les laissant se faire arrêter en masse (sans compter ceux qui sont morts, 4 ou 5, de mémoire, suivant si on compte le suicidé ou pas). Un modèle.

    Revise tes sources d'information

    Trump wanted troops to protect his supporters at Jan. 6 rally
    By Jan Wolfe

    2 minute read
    Register now for FREE unlimited access to Reuters.com

    May 12 (Reuters) - President Donald Trump wanted National Guard troops in Washington to protect his supporters at a Jan. 6 rally that ended with them attacking the U.S. Capitol, leaving five dead, Trump's former Pentagon chief testified on Wednesday.

    Former Acting Defense Secretary Christopher Miller told a House of Representatives panel that he spoke with Trump on Jan. 3, three days before the now-former president's fiery speech that preceded the violence and led to his second impeachment.

    According to Miller's testimony, Trump asked during that meeting whether the District of Columbia's mayor had requested National Guard troops for Jan. 6, the day Congress was to ratify Joe Biden's presidential election victory.

    Trump told Miller to "fill" the request, the former defense secretary testified. Miller said Trump told him: "Do whatever is necessary to protect demonstrators that were executing their constitutionally protected rights."



    House Oversight and Reform Committee Chairwoman Carolyn Maloney (D-NY) presides during a House Oversight and Reform Committee hearing titled “The Capitol Insurrection: Unexplained Delays and Unanswered Questions,” regarding the on January 6 attack on the U.S. Capitol, on Capitol Hill in Washington, U..S., May 12, 2021 REUTERS/Jonathan Ernst/Pool

    Miller made the remarks during a contentious hearing held by the House Oversight Committee, which is investigating security failures in the days leading to and during the riot.

    Representative Carolyn Maloney, the Democrat who chairs the committee, demanded answers from Miller on why National Guard troops did not arrive until hours after the building was overrun.

    Miller testified that the U.S. military was deliberately restrained that day when Trump's rally turned into an assault by hundreds of his followers that left five dead, including a Capitol Police officer.

    Miller testified that he was concerned in the days before Jan. 6 that sending National Guard troops to Washington would fan fears of a military coup or that Trump advisers were advocating martial law.
    https://www.reuters.com/world/us/con...ns-2021-05-12/

    À ce que je sache Reuter n'est pas spécialement pro-Trump.

  19. #219
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    7 017
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 7 017
    Points : 158 748
    Points
    158 748
    Par défaut Les pertes d'actions de Tesla dépassent 575 Mds $, les investisseurs étant épuisés par le spectacle de Musk
    Les pertes d'actions de Tesla dépassent les 575 milliards de dollars,
    tandis que « la patience des investisseurs s'épuise » face au « spectacle » auquel Elon Musk se livre sur Twitter

    Les actions de Tesla ont chuté à leur plus bas niveau depuis 11 mois mardi après qu'une note d'analyste prévoyant des baisses s'est ajoutée à une vague d'inquiétudes pour le constructeur de véhicules électriques ainsi que son chef de file Elon Musk, malgré le fait que l'un des supporters les plus fervents de l'entreprise a doublé sur son investissement massif.

    L'action Tesla a chuté de 7 % à 628 dollars mardi, faisant chuter l'action de près de 49 % par rapport à son sommet historique de novembre et effaçant plus de 30 milliards de dollars de la capitalisation boursière de Tesla, qui est tombée à 650 milliards de dollars après un pic de plus de 1 200 milliards de dollars.

    Nom : tesla.png
Affichages : 27597
Taille : 41,8 Ko

    Suite à la forte baisse, l'analyste de Daiwa, Jairam Nathan, a abaissé mardi matin son objectif de cours pour les actions Tesla à 800 $ contre 1 150 $ – informant les clients des mesures de restrictions dues au Covid sont appliquées à Shanghai, où le constructeur de véhicules électriques exploite sa soi-disant Gigafactory, ainsi que des problèmes d'approvisionnement ayant un impact ses usines d'Austin et de Berlin, qui réduiront davantage les bénéfices prévus.

    Nathan prévoit que les vents contraires feront baisser les livraisons cette année de 180 000 véhicules, ce qui signifie que Tesla livrera 1,2 million de véhicules cette année, contre 1,4 million d'unités précédemment prévues.

    La note intervient un jour après que l'analyste de Wedbush, Dan Ives, a averti que l'assemblée des actionnaires de Twitter cette semaine « soufflera sûrement sur les braises » qu'il y a entre Musk et le conseil d'administration de la société de médias sociaux, alors que les investisseurs Tesla craignent que le rachat proposé de Twitter ne détourne son l'attention de Tesla. « La patience des investisseurs de Tesla s'épuise », a déclaré Ives à propos de la saga qui en résulte, Musk suggérant qu'il réduirait son offre en raison de préoccupations concernant les bots sur Twitter, tandis que le conseil d'administration de la société a déclaré que cela ne modifierait pas l'accord.

    « Les actionnaires de Tesla ne peuvent pas être heureux que Musk doive détourner encore plus d'attention de la victoire dans la course aux véhicules électriques », a estimé l'analyste d'Oanda Edward Moya, faisant écho aux préoccupations d'Adam Crisafulli de Vital Knowledge Media, qui a également attribué la chute de l'action de Tesla aux inquiétudes des investisseurs quant à la manière dont Musk financera son offre sur Twitter.

    Malgré la tendance baissière, Ark Invest, la société d'investissement new-yorkaise dirigée par la célèbre sélectionneuse de titres Cathie Wood, a révélé qu'elle avait acheté mardi 10 millions de dollars d'actions Tesla, ajoutant à sa participation pour la première fois depuis février moins d'une semaine après que l'action ait perdu sa première place sur le fonds phare d'Ark au profit du géant du streaming Roku.

    « Ce spectacle de cirque [de prise de contrôle] a été un surplomb majeur sur les actions de Tesla et a été un œil au beurre noir pour Musk jusqu'à présent », a déclaré Ives lundi, ajoutant que « la pression majeure du marché pour les actions technologiques » n'a fait qu'ajouter à l'incertitude.

    Les actions de Tesla ont accumulé de grosses pertes depuis que Musk a suggéré qu'il vendrait environ 10% de sa participation en novembre, les prix ne faisant que s'effondrer davantage alors que le marché au sens large se débat face à la hausse des taux d'intérêt. Ajoutant aux inquiétudes de Tesla, cependant, « la pire crise de la chaîne d'approvisionnement de l'histoire moderne » a menacé la production de l'entreprise dans une Chine très rentable, note Ives. Le Nasdaq, riche en technologies, a chuté de 29 % cette année. Tesla, quant à elle, a plongé de 47 %.

    L'analyste de Wells Fargo, Colin Langan, a averti les actionnaires de Tesla que le risque que Musk vende encore plus d'actions pourrait exercer une pression sur le titre, comme cela a été le cas lorsqu'il a annoncé des ventes (qui ont finalement eu lieu) à la fin de l'année dernière. Langan a également déclaré que l'implication de Musk avec Twitter pourrait être une distraction pour un PDG qui a déjà une assiette pleine, pointant vers deux usines récemment ouvertes à Berlin et à Austin, au Texas, conçues pour doubler la capacité de fabrication mondiale de l'entreprise.

    Le conseil d'administration de Twitter dit à Elon Musk: Nous ne modifierons pas l'accord

    Alors qu'Elon Musk tergiverse sur son engagement d'acheter Twitter pour 44 milliards de dollars, le conseil d'administration de Twitter a déclaré la semaine passée qu'il avait l'intention d'appliquer l'accord de fusion au prix d'origine.

    « Le conseil d'administration et M. Musk ont convenu d'une transaction à 54,20 dollars par action. Nous pensons que cet accord est dans le meilleur intérêt de tous les actionnaires. Nous avons l'intention de conclure la transaction et d'appliquer l'accord de fusion », a déclaré le conseil d'administration de Twitter dans un communiqué. Twitter a également publié une déclaration de procuration préliminaire exposant les raisons pour lesquelles les actionnaires devraient approuver l'accord.

    « Twitter s'engage à conclure la transaction au prix et aux conditions convenus aussi rapidement que possible », a déclaré la société dans un communiqué de presse annonçant la circulaire de sollicitation de procurations.

    L'accord de vente permet à Twitter ou à Musk de mettre fin à l'accord et de payer des frais de rupture de 1 milliard de dollars dans certaines circonstances. Par exemple, Musk devrait payer les frais de résiliation s'il « ne parvient pas à réaliser la fusion comme requis en vertu et dans les circonstances spécifiées dans l'accord de fusion ».

    Cependant, Musk ne peut pas forcément s'en sortir en se basant uniquement sur ses plaintes concernant le nombre de comptes de spam sur le réseau social. En effet, l'accord de fusion comprend également une disposition de performance spécifique qui permet à Twitter de forcer Musk à conclure l'accord, selon le dossier. Cela pourrait signifier que, si l'accord aboutit devant un tribunal, Twitter pourrait obtenir une ordonnance obligeant Musk à achever la fusion plutôt que de gagner une compensation monétaire pour toute violation de celle-ci.*

    Cette disposition se trouve à l'article 9.9 de l'accord de fusion. Si Twitter respecte ses obligations en vertu de l'accord, il « aura droit à une exécution spécifique ou à un autre recours équitable » pour « amener l'investisseur en capital [Musk] à financer le financement en capital, ou à faire respecter l'obligation de l'investisseur en capital de financer directement le financement en capital et de consommer la Clôture », stipule l'accord.

    Twitter et Musk ont ​​​​convenu que si l'une ou l'autre des parties ne prenait pas les mesures nécessaires pour réaliser l'accord, il y aurait « des dommages irréparables pour lesquels des dommages-intérêts, même s'ils étaient disponibles, ne constitueraient pas une réparation adéquate ». Twitter ou Musk auraient ainsi « droit à une injonction, à une exécution spécifique et à d'autres réparations équitables pour prévenir les violations du présent accord et pour appliquer spécifiquement les termes et dispositions des présentes, en plus de tout autre recours auquel ils ont droit en droit ou en équité ».

    L'accord contient également une clause de non-dénigrement qui stipule que Musk peut tweeter sur la fusion « tant que ces Tweets ne dénigrent pas la société ou l'un de ses représentants », mais Musk a critiqué à plusieurs reprises Twitter et ses représentants depuis la signature de l'accord.

    Nom : bureaux.png
Affichages : 5211
Taille : 604,3 Ko

    Musk a menacé de mettre un terme à l'accord à cause des données sur la proportion de spams sur Twitter

    Musk a déclaré que « l'accord ne peut pas avancer » tant que Twitter ne fournira pas de données sur son estimation des comptes de spam. Il a également déclaré que la renégociation de l'accord à un prix inférieur n'était « pas hors de propos ».

    Mais l'offre de Musk d'acheter Twitter renonçait à la « diligence raisonnable commerciale », et le conseil d'administration de Twitter s'est appuyé sur cet engagement lorsqu'il a approuvé la transaction et a recommandé aux actionnaires de voter pour. La déclaration de procuration de Twitter a indiqué aux actionnaires que l'une des raisons d'approuver l'accord est « la probabilité que d'autres acquéreurs potentiels aient besoin d'une diligence raisonnable substantielle, créant un retard et un risque pour parvenir à la signature d'une telle transaction potentielle ».

    Musk dit qu'il pense qu'au moins 20 % des comptes Twitter sont des faux ou des spams, tandis que Twitter a déclaré dans un dossier de la Securities and Exchange Commission que moins de 5 % des utilisateurs actifs quotidiens monétisables (mDAU) sont des spams ou des faux. Ces chiffres ne sont pas incompatibles, car Musk semble parler de tous les comptes, tandis que la statistique de 5 % de Twitter fait référence aux comptes qui sont connectés et peuvent voir des publicités chaque jour. Pourtant, Musk a insisté sur le fait que les données de Twitter étaient erronées et a rejeté l'explication proposée par le PDG de Twitter, Parag Agrawal.

    Musk « n'a produit aucune preuve »

    Le chroniqueur de Bloomberg Opinion, Matt Levine, a reproché à Musk d'avoir tenté d'arrêter l'accord sur la base du nombre de spam alors qu'aucune nouvelle information sur le nombre de spam n'était disponible depuis que Twitter avait accepté son offre d'achat de la société*:

    « Il n'a produit aucune preuve que les estimations de Twitter sont erronées, et certainement pas qu'elles sont matériellement erronées ou faites de mauvaise foi. (Musk ne peut se retirer de l'accord que si les déclarations de Twitter sont erronées d'une manière qui entraînerait un "effet négatif important" sur Twitter, ce qui est extrêmement improbable.) Sa propre méthodologie supposée pour compter les spambots est risible. Hier, le PDG de Twitter, Parag Agrawal, a tweeté un fil expliquant en termes généraux comment Twitter estime que les faux comptes représentent moins de 5 % de son nombre d'utilisateurs actifs et comment cette analyse ne peut pas être facilement reproduite par des entités externes (parce qu'elles ne ne savent pas quels comptes sont réels, et aussi parce qu'elles ne savent pas quels comptes Twitter compte comme utilisateurs actifs quotidiens). Il semble clair que la réponse réfléchie d'Agrawal est fondamentalement correcte. Musk a répondu avec un emoji caca.

    « Plus important encore, rien n'a changé concernant le problème des bots depuis que Musk a signé l'accord de fusion. Twitter a publié la même estimation qualifiée – selon laquelle moins de 5 % des comptes monétisables sont faux – au cours des huit dernières années. Musk connaissait ces estimations et a refusé de faire toute diligence raisonnable non publique avant de signer l'accord de fusion. Il était au courant du problème des robots spammeurs avant de signer l'accord de fusion, comme nous le savons parce qu'il en parlait constamment, y compris lors de l'annonce de l'accord de fusion. S'il ne voulait pas acheter Twitter parce qu'il y a des robots spammeurs, il n'aurait pas dû signer de contrat pour acheter Twitter. Aucune nouvelle information n'a été révélée sur les spam bots au cours des trois dernières semaines ».

    Il est plus probable que Musk « s'efforce de modifier le prix de l'accord pour des raisons de marché directes » au milieu d'une période difficile pour Tesla et d'autres actions, mais « ce n'est très clairement pas autorisé par l'accord de fusion qu'il a signé*: les accords de fusion entre entreprises publiques allouent un large risque de marché pour l'acheteur, et il ne peut pas sortir simplement parce que les actions ont baissé », a écrit Levine.

    Le cours de l'action de Twitter était un peu supérieur à 35 $ au moment d'écrire ces lignes.

    Nom : twitter.png
Affichages : 5189
Taille : 40,7 Ko

    Sources : NASDAQ, communiqué du Conseil d'administration de Twitter, accord de fusion
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  20. #220
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Madmac
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    juin 2004
    Messages
    1 355
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : Alimentation

    Informations forums :
    Inscription : juin 2004
    Messages : 1 355
    Points : 1 265
    Points
    1 265
    Billets dans le blog
    6
    Par défaut
    La baisse d'action était prévisible pour deux raisons: Il vend principalement des produits de luxe et les États-Unis sont en récession. Les produits de luxes sont les premiers trucs que les gens coupent. Et les États-Unis ont du mal à couvrir leurs besoins électriques grâce aux politiques des Démocrates, qui ont très largement surestimé la capacité de l'éolien et des panneaux solaires. Ce qui problématique pour un fabricant de voiture électrique.

Discussions similaires

  1. Réponses: 9
    Dernier message: 17/05/2021, 07h33
  2. Réponses: 4
    Dernier message: 24/04/2019, 17h43
  3. Réponses: 0
    Dernier message: 16/08/2010, 17h27
  4. Réponses: 3
    Dernier message: 30/07/2009, 17h56
  5. Réponses: 1
    Dernier message: 28/07/2009, 10h18

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo