IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

JetBrains Discussion :

JetBrains suspend de façon indéfinie ses activités commerciales et de R&D en Russie en soutien à l'Ukraine


Sujet :

JetBrains

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    juin 2016
    Messages
    2 400
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : juin 2016
    Messages : 2 400
    Points : 47 281
    Points
    47 281
    Par défaut JetBrains suspend de façon indéfinie ses activités commerciales et de R&D en Russie en soutien à l'Ukraine
    « En tant que JetBrains nous condamnons les attaques qui ont lieu »
    a déclaré l'éditeur de logiciels basé à Prague à la suite de l'invasion de l'Ukraine par la Russie

    Les réactions ont commencé à se faire entendre dans l'industrie technologique après l'invasion de l'Ukraine par la Russie dans la nuit du mercredi au jeudi. JetBrains - l'éditeur de logiciels pour développeurs basé à Prague, en République tchèque, mais avec des bureaux à Saint-Pétersbourg, Boston, Moscou et Munich - a déclaré sur son compte Twitter jeudi qu'il condamne les attaques de l'armée russe contre l'Ukraine. Plusieurs observations ont indiqué qu'il s'agit d'une déclaration forte de la part de la société, dont les fondateurs sont d'origine russe, même s'ils pensent qu'elle risque de "graves répercussions".

    JetBrains est un éditeur de logiciel pour développeurs, dont les populaires EDI IntelliJ IDEA pour le développement Java, CLion pour C/C++ et PyCharm pour Python. Le siège social de JetBrains est situé à Prague, en République tchèque, mais la société possède deux centres de développement en Russie, notamment à Saint-Pétersbourg et à Moscou. Jeudi, JetBrains s'est exprimé contre la décision du Kremlin d'envahir le territoire ukrainien. « En tant que JetBrains, nous condamnons les attaques qui ont lieu. Nous sommes de tout cœur avec le peuple ukrainien, y compris nos propres collègues et leurs familles », a déclaré JetBrains jeudi sur son compte Twitter.

    Nom : ze.png
Affichages : 21655
Taille : 25,8 Ko

    La déclaration a été saluée par de nombreux acteurs de l'industrie technologique. Toutefois, l'entreprise s'expose de fait à des représailles. En effet, les fondateurs de JetBrains - Sergey Dmitriev et Valentin Kipiatkov - sont russes, mais ont décidé de baser le siège social de la société à Prague. JetBrains semble réservé sur son pays d'origine. « Il n'y a pas de règles claires en Russie. On a cherché un environnement plus sûr pour le siège de la société. Prague l'était alors et l'est toujours aujourd'hui », aurait répondu le PDG Maxim Shafirov au quotidien tchèque E15 à la question de savoir pourquoi la société s'est installée en République tchèque.

    Il aurait ajouté que JetBrains s'efforce de travailler avec de bons ingénieurs en Russie (via ses bureaux à Saint-Pétersbourg et à Moscou), mais qu'il préfère détenir des actifs en République tchèque. Cependant, certains observateurs estiment que condamner ouvertement les actions du gouvernement russe pourrait avoir de graves répercussions sur la société, et même les cofondateurs. Selon les observateurs, pour JetBrains, cela pourrait signifier la perte de contrats avec d'autres entreprises russes (progouvernementales), des perquisitions de leurs bureaux russes et des campagnes d'"enquête" ciblées.

    D'autres ont ajouté que l'entreprise pourrait également être déclarée "agent étranger" ou "organisation indésirable", ce qui rendrait toute activité en Russie impossible. Dans le même temps, les observateurs avertissent que l'environnement russe des affaires et le conflit actuel entre la Russie et l'Ukraine pourraient accentuer la fuite de talents technologiques vers d'autres pays de l'Asie, l'Europe de l'Est ou l'Occident. Selon ces derniers, les technologues russes se défendent souvent contre le gouvernement russe, ou tentent de contourner dans les limites fixées.

    Le fondateur des services Vkontakte (la version russe de Facebook) et Telegram Pavel Durov a quitté le pays, après que les autorités russes lui ont demandé de fournir des informations sur des manifestants ukrainiens entre 2013 et 2014. Il a quitté la Russie en avril 2014 pour une destination inconnue et définit son départ comme "sans retour". Plus tard, il aurait déclaré qu'il est parti parce que : « la Russie est à ce jour incompatible avec le modèle de développement économique des startups de l'Internet ».

    Nom : de.png
Affichages : 2243
Taille : 48,4 Ko

    Le 25 août 2021, Pavel Dourov est naturalisé français. L'on trouve également un certain nombre d'ingénieurs russes dans la Silicon Valley, en Israël et dans les régions technologiques du monde. Par ailleurs, les analystes estiment que les actions de la Russie en Ukraine risquent d'avoir des répercussions sur la société de cybersécurité Kaspersky Lab. Son fondateur et directeur, Eugène Kaspersky, est soupçonné depuis longtemps d'entretenir des relations avec les services secrets russes, le FSB, et d'autres forces de l'État russe. Les Pays-Bas et États-Unis ont même interdit l'utilisation de l'antivirus Kaspersky en 2018.

    Enfin, des sources proches de la Maison Blanche ont indiqué qu'en réponse à l'invasion russe en Ukraine, l'administration Biden pourrait priver la Russie d'une vaste gamme de produits américains et étrangers de basse et haute technologie, allant de l'électronique commerciale et des ordinateurs aux semiconducteurs et aux pièces d'avion.

    Source : JetBrains

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?

    Voir aussi

    Le président russe Vladimir Poutine peut faire beaucoup plus de dégâts en Ukraine et l'administration Biden pourrait priver le pays d'une vaste gamme de produits de basse et haute technologie

    L'Ukraine fournirait 90 % du néon utilisé dans la fabrication des semiconducteurs aux États-Unis, et l'invasion russe pourrait entraver les problèmes de l'industrie américaine des puces

    Les sites web du gouvernement ukrainien ne sont pas accessibles, alors que l'Ukraine est bombardée de cyberattaques dans le cadre de l'invasion russe
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre éprouvé
    Homme Profil pro
    retraité
    Inscrit en
    septembre 2014
    Messages
    427
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : retraité

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2014
    Messages : 427
    Points : 1 048
    Points
    1 048
    Par défaut
    Du coup, les développeurs américains vont abandonner les outils de cet éditeur ??? Et puis les français, qui suivent si facilement les USA ?
    Vite, un sondage !

  3. #3
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Madmac
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    juin 2004
    Messages
    1 241
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : Alimentation

    Informations forums :
    Inscription : juin 2004
    Messages : 1 241
    Points : 1 420
    Points
    1 420
    Billets dans le blog
    6
    Par défaut
    En attaquant la Serbie. L'OTAN a ouvert une belle boite de Pandore. Maintenant les Russes peuvent utilisé les même justifications pour leur opération.

    Pour les gens qui ne sont pas familier avec le contexte. Une partie de la population d'Ukraine veut son indépendance.

  4. #4
    Membre éprouvé
    Homme Profil pro
    Développeur Java
    Inscrit en
    mai 2019
    Messages
    404
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Moselle (Lorraine)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Java

    Informations forums :
    Inscription : mai 2019
    Messages : 404
    Points : 1 176
    Points
    1 176
    Par défaut
    Citation Envoyé par Madmac Voir le message
    En attaquant la Serbie. L'OTAN a ouvert une belle boite de Pandore. Maintenant les Russes peuvent utilisé les même justifications pour leur opération.

    Pour les gens qui ne sont pas familier avec le contexte. Une partie de la population d'Ukraine veut son indépendance.
    Ce qui, dans les faits est anti démocratique, si demain la majorité ne veut pas d'une indépendance, il n'y en aura pas, et c'est toujours ça le soucis, d'un coté on à un parti démocratique, certes pas toujours très carré, mais en face on à quasiment toujours des oligarchies non dissimulées, des dictatures, des présidents à vie, qui eux ne menaces jamais économiquement, mais toujours par la force brute et l'usage de la bombe.

  5. #5
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2014
    Messages
    1 283
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2014
    Messages : 1 283
    Points : 4 946
    Points
    4 946
    Par défaut
    Je ne pense pas que les gens vont abandonner les outils Jebtrains à cause de Poutine, d'autant après cette annonce. Espérons que ces gens ne finissent pas au Goulag ou empoisonné

    Si presque toute la population russe se révolte contre Poutine, ca sera peut être sa fin, espérons qu'il ne déclenchera pas l'Armageddon quand il se rendra compte qu'il est foutu.
    « L’humour est une forme d'esprit railleuse qui s'attache à souligner le caractère comique, ridicule, absurde ou insolite de certains aspects de la réalité »

  6. #6
    Membre habitué Avatar de greg91
    Homme Profil pro
    Administrateur système
    Inscrit en
    novembre 2007
    Messages
    113
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 47
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur système

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2007
    Messages : 113
    Points : 174
    Points
    174
    Par défaut
    Je viens de passer d'Eclipse à PHPStorm.... C'est moche.
    Le siège n'étant pas en Russie, y aurait-il un possible problème de sécurité ?

    J'ai déjà dû désinstaller Kasperky du laptop de ma femme

  7. #7
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Patrick Ruiz
    Homme Profil pro
    Redacteur web
    Inscrit en
    février 2017
    Messages
    1 393
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Redacteur web
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : février 2017
    Messages : 1 393
    Points : 39 356
    Points
    39 356
    Par défaut JetBrains suspend de façon indéfinie ses activités commerciales et de R&D en Russie en soutien à l'Ukraine
    JetBrains suspend de façon indéfinie ses activités commerciales et de R&D en Russie en soutien à l’Ukraine :
    Décision logique compte tenu de la légalisation du piratage de logiciels par la Russie ?

    JetBrains suspend de façon indéfinie ses activités commerciales et de R&D en Russie en soutien à l’Ukraine. La décision allonge une longue liste de sanctions imposées à la Russie : la chaîne d'information russe RT (Russia Today) a dû se retourner vers la plateforme de vidéo en ligne Rumble sur laquelle elle poursuivra ses diffusions. Google a procédé au blocage des applications mobiles liées à RT et Sputnik sur sa boutique d’applications Play en Europe, etc. La Russie pour sa part envisage d’alléger l’impact des sanctions sur son économie en légalisant le piratage de logiciels.

    « Nous avons déjà exprimé très clairement notre position à l'égard de l'invasion de l'Ukraine. Nous condamnons les attaques du gouvernement russe et nous sommes aux côtés du peuple ukrainien, y compris de nos propres collègues et de leurs familles.

    Aujourd'hui, nous annonçons que nous allons suspendre nos ventes et nos activités de R&D en Russie pour une durée indéterminée. Les ventes en Biélorussie sont également suspendues pour une durée indéterminée.

    JetBrains a été fondée à Prague, en République tchèque, il y a 22 ans. Au fil des ans, nous avons continué à étendre nos bureaux à d'autres pays, en créant des centres de R&D à Saint-Pétersbourg, Boston, Munich, Amsterdam et d'autres endroits. La décision de suspendre nos opérations en Russie a été la plus difficile que JetBrains ait jamais prise. Elle nous affecte en tant que société et, plus important encore, elle affecte notre personnel. Cependant, nous ne pouvons pas ignorer ce qui se passe. Cela va à l'encontre des valeurs que cette entreprise a toujours défendues.

    Beaucoup de nos collègues russes ont déjà déménagé ailleurs, et nous les soutiendrons, comme nous le ferons pour tous nos employés.

    Nous sommes engagés envers nos employés et nos clients, et nous continuerons à construire les meilleurs développeurs et produits d'équipe que nous pouvons. Merci », écrit l’éditeur de logiciels pour développeurs dont les fondateurs sont d’origine russe.

    Ce positionnement fait suite à une sortie ministère russe du Développement économique sur un ensemble de mesures pour résoudre le problème des sociétés étrangères qui révoquent ou refusent de délivrer des licences de logiciels.

    Nom : 2.png
Affichages : 17465
Taille : 297,7 Ko

    Le projet est intitulé "Plan d'action prioritaire pour assurer le développement de l'économie russe dans les conditions de pression des sanctions extérieures". Selon les autorités russes, si ces mesures sont adoptées, elles toucheront les titulaires de droits d'auteur, de brevets et de marques qui agissent contre les intérêts de la Russie. Le point 6.7.3 vise à résoudre le problème des sociétés étrangères qui révoquent ou qui refusent de délivrer des licences de logiciels. En l'état actuel de la législation, les logiciels sans licence sont illégaux, mais si les nouvelles mesures sont adoptées, dans certains cas, le piratage de logiciels deviendra non punissable.

    Concrètement, ces nouvelles mesures proposent "l'exonération de responsabilité pour l'utilisation de logiciels sans licence dans la Fédération de Russie, détenus par un titulaire de droits d'auteur de pays ayant soutenu les sanctions". « Annulation de la responsabilité pour l'utilisation de logiciels (SW) sans licence dans la Fédération de Russie, appartenant à un titulaire de droits d'auteur de pays ayant soutenu les sanctions », indique la mesure proposée. Tel qu'elle est rédigée, la proposition couvre à la fois la responsabilité civile et pénale (Code des infractions administratives et Code pénal de la Fédération de Russie).

    Elle indique également que tant que les sanctions sont en place, le piratage de logiciels pour lesquels il n'existe pas d'alternatives russes serait autorisé. L'on ne sait pas exactement comment cela pourrait se passer pour les services accessibles via le cloud, mais l'objectif global est de faciliter la transition de la Russie de la dépendance aux produits des sociétés étrangères vers des solutions développées dans le pays. Compte tenu de l'ampleur de cette entreprise, le piratage de logiciels risque de devenir la norme pour les années à venir. Les centres de recherches sur les technologies clés devraient être les cibles prioritaires.

    En outre, le point 6.7.1 du document propose l'introduction d'un mécanisme de licence obligatoire pour les programmes informatiques et les bases de données, donnant au gouvernement les "droits sur une invention, un modèle d'utilité, un dessin industriel en rapport avec des programmes informatiques, des bases de données, des topologies de circuits intégrés". La Russie a également un plan pour les importations parallèles, c'est-à-dire les produits importés d'un autre pays sans l'autorisation du propriétaire de la propriété intellectuelle. Ce plan devrait frapper durement les propriétaires de droit d'auteur et marques.

    Nom : 1.png
Affichages : 1387
Taille : 120,2 Ko

    Comme la Fédération devra importer beaucoup de choses sans autorisations officielles, le gouvernement russe envisage de supprimer la responsabilité en cas de violation des droits exclusifs, y compris les droits d'auteur et les marques. Par ailleurs, un parlementaire suggère de lever l'interdiction de RuTracker. En effet, vendredi dernier, le site d'information Gazeta.ru a rapporté que le politicien russe Dmitry Ionin avait suggéré que, face aux sociétés occidentales qui refusent de sortir de nouveaux films en Russie, les citoyens pourraient peut-être se tourner vers le tristement célèbre site de torrents RuTracker.

    Cela a donné lieu à des spéculations selon lesquelles RuTracker, qui est bloqué de manière "permanente" par les fournisseurs d'accès à Internet en Russie en raison de violations répétées des droits d'auteur, pourrait être débloqué pour servir les citoyens locaux. Les utilisateurs d'un FAI, MTS, ont par la suite signalé qu'ils pouvaient accéder au site, mais les raisons de ce déblocage ne sont pas claires. Un vérificateur de liste de blocage exploité par le groupe de défense des droits numériques Roskomsvoboda montre que les principaux domaines du site sont toujours bloqués.

    Sources : JetBrains, document PDF du ministère russe du Développement économique (version anglaise, version russe)

    Et vous ?

    La décision de JetBrains est-elle logique compte tenu de la réponse que la Russie compte apporter ?
    Que pensez-vous de ces mesures exceptionnelles de la Russie pour contourner les sanctions ?
    Quels pourraient être les impacts de ces mesures sur les entreprises ou sur le monde informatique en général ?

    Voir aussi :

    L'Ukraine acceptée au centre de cyberdéfense de l'OTAN, apprès le refus de l'ICANN de couper la Russie de l'Internet mondial

    La demande de l'Ukraine de couper la Russie de l'Internet mondial a été rejetée, le fonctionnement de l'Internet n'est pas politisé repond l'ICANN

    L'Ukraine fait pression pour débrancher la Russie d'Internet, les experts estiment que cela pourrait être un désastre

    Microsoft identifie et atténue de nouveaux malware ciblant l'Ukraine « en 3 heures », une opération qui aurait duré des semaines voire des mois il y a quelques années, selon le VP de la sécurité

    L'Ukraine affirme que son "armée informatique" a mis hors service des sites Web clés de la Russie, ce qui montre que la ligne de front cybernétique entre les deux pays s'intensifie
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

Discussions similaires

  1. Le statut de l'Irlande en tant que paradis fiscal pour les GAFA prend fin
    Par Stéphane le calme dans le forum Politique
    Réponses: 457
    Dernier message: 10/10/2021, 11h35
  2. [11gR2] N'afficher que les colonnes qui ont une valeur!
    Par Ikebukuro dans le forum SQL
    Réponses: 4
    Dernier message: 06/02/2017, 13h17
  3. Réponses: 6
    Dernier message: 10/11/2009, 11h58
  4. Réponses: 6
    Dernier message: 26/11/2008, 20h14
  5. Ne choisir QUE les lignes qui ont ce critere
    Par elreybubu dans le forum Oracle
    Réponses: 13
    Dernier message: 29/11/2006, 16h59

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo