IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueuse Actualités

    Femme Profil pro
    Rédacteur Web
    Inscrit en
    mars 2020
    Messages
    578
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur Web

    Informations forums :
    Inscription : mars 2020
    Messages : 578
    Points : 10 336
    Points
    10 336
    Par défaut La Russie prévoit des "cyberattaques massives" contre les infrastructures critiques, met en garde l'Ukraine.
    Les sites Web du gouvernement ukrainien ne sont pas accessibles, alors que l'Ukraine est bombardée de cyberattaques
    dans le cadre de l'invasion russe

    Tard dans la nuit de mercredi à jeudi, les troupes russes ont envahi les territoires ukrainiens aux frontières nord, sud et est du pays, donnant le coup d'envoi de la plus grande mobilisation de troupes en Europe depuis une génération. Alors que les médias russes tentent de présenter l'invasion comme une réponse à l'agression ukrainienne, les reportages sur le terrain ont joué un rôle crucial pour contrer la propagande, avec des images provenant à la fois de journalistes professionnels et d'amateurs sur les médias sociaux. Des cyberattaques de grande ampleur ont touché les principaux sites Web du gouvernement ukrainien jeudi matin, alors que des explosions et des tirs ont secoué la capitale Kiev et d'autres grandes villes dans le cadre de cette invasion russe.

    Les sites Web des ministères ukrainiens de la Défense, des Affaires étrangères et de l'Intérieur ne répondaient pas ou étaient lents à charger après une série d'attaques DdoS. Les cyberattaques se poursuivent depuis mercredi. Le ministre de la transformation numérique, Mykhailo Fedoro, a déclaré qu'une autre « attaque DDoS massive » avait frappé le pays vers 16 heures mercredi.

    Selon des chercheurs de l'entreprise slovaque de sécurité Internet, ESET Research Labs, des centaines d'ordinateurs en Ukraine ont été infectés par un logiciel malveillant Windows, qui efface des données. Dans une série de tweets mercredi, l'entreprise de sécurité informatique a déclaré avoir détecté son premier échantillon du logiciel méchant vers 15 h UTC, mercredi dernier, et pense que le code était en préparation depuis deux mois. « La télémétrie d'ESET montre qu'il a été installé sur des centaines de machines dans le pays », a déclaré l'entreprise.

    Le logiciel d'effacement des données est signé de façon chiffrée avec un certificat de développeur légitime, et vraisemblablement volé, afin de persuader les outils antivirus et les utilisateurs de lui faire confiance. Selon ESET, le malware utilise les pilotes d'un programme de partitionnement pour corrompre les périphériques de stockage et détruire les fichiers sur les systèmes infectés. La manière dont le malware est déposé sur les machines des victimes et exécuté n'est pas tout à fait claire pour l'instant, bien que dans un cas, selon ESET, le serveur Active Directory d'une organisation a probablement été compromis pour distribuer le malware à travers le réseau via un objet de stratégie de groupe.

    Nom : Screenshot_2022-02-25 Ukraine internet outages spark concerns of broader blackout.png
Affichages : 7462
Taille : 126,6 Ko

    Le service de renseignement sur les menaces de Symantec a également indiqué qu'il avait repéré un malware de destruction de données en Ukraine ; l'entreprise détenue par Broadcom a ajouté qu'elle avait également constaté des infections en Lettonie et en Lituanie. ESET a baptisé le méchant Win32/KillDisk.NCV. Le code ne se contente pas d'effacer les fichiers du disque, il détruit également le MBR, ce qui rend le démarrage et la récupération difficiles ou impossibles par la suite. Cette situation survient alors que plusieurs sites Web ukrainiens ont été perturbés à des degrés divers par des attaques par déni de service et que le Centre national de cybersécurité de Grande-Bretagne a mis en garde contre une nouvelle souche de logiciel malveillant liée au Kremlin, qui semble distincte du malware découvert par ESET et Symantec.

    « Pour ce qui est de savoir si le logiciel malveillant a réussi à effacer les données, nous supposons que c'est effectivement le cas et que les machines touchées ont été effacées », a déclaré Jean-Ian Boutin, responsable de la recherche chez ESET. Sans nommer les cibles, il a précisé qu'il s'agissait de « grandes organisations ».

    Les pannes d'Internet en Ukraine font craindre une panne générale

    Mais à mesure que le conflit s'intensifie, de nombreux groupes de la société civile s'inquiètent de plus en plus de la possibilité d'attaques directes contre l'infrastructure Internet du pays. La Russie a déjà été liée à des attaques DDoS contre des sites gouvernementaux ukrainiens, mais un black-out complet signifierait aller plus loin, utiliser des armes physiques ou cybernétiques pour désactiver l'infrastructure de télécommunications au niveau du réseau et réduire les Ukrainiens au silence dans le processus.
    L'invasion a déjà réduit la connectivité Internet dans certaines parties du pays. Les pannes semblent être concentrées autour de Kharkiv, la deuxième plus grande ville d'Ukraine, qui est située dans le nord-est du pays, à environ 40 km de la frontière russe. Le projet IODA (Internet Outage Detection and Analysis) de Georgia Tech a signalé des pannes partielles qui ont commencé juste avant minuit le 23 février et se sont poursuivies dans la matinée du 24 février. Les pannes affectent le fournisseur d'accès à Internet Triolan, qui dessert un certain nombre de villes et de zones en Ukraine, dont Kharkiv.

    Nom : Screenshot_2022-02-25 Ukraine internet outages spark concerns of broader blackout(1).png
Affichages : 3602
Taille : 209,3 Ko
    Message posté sur le site Internet de Triolan ISP


    Selon NetBlocks, l'outil de suivi des interruptions de service sur Internet, les utilisateurs de Triolan ont signalé la perte des services Internet fixes, tandis que les téléphones portables continuaient à fonctionner. Un message visible sur le site Web de Triolan jeudi matin informait les clients d'une absence partielle ou totale d'accès dans certaines villes. Les mises à jour publiées sur le canal Telegram officiel de l'entreprise vers 10 heures du matin (heure de l'Est) affirmaient que le service avait été en grande partie rétabli, mais les réponses laissaient entendre que de nombreux clients subissaient encore des pannes de réseau. Jusqu'à présent, les forces russes ont mené un certain nombre de frappes aériennes et terrestres contre des cibles stratégiques à travers l'Ukraine, frappant des centres de commandement militaire et des nœuds de transport, selon les médias ukrainiens ; mais aucune attaque concentrée sur les services de télécommunications n'a encore été signalée.

    Toutefois, les défenseurs de l'Internet ouvert craignent que ces perturbations ne soient le signe d'une intention stratégique visant à limiter les flux d'informations en provenance de la région, compte tenu des incidents précédents au cours desquels l'infrastructure Internet a été prise pour cible dans des zones de guerre active. Felicia Anthonio, une militante de l'organisation de défense des droits numériques Access Now, a souligné l'impact des coupures d'Internet dans d'autres zones de conflit dans le monde. « L'infrastructure Internet devient une cible afin de contrôler le flux d'informations et de gagner ou de maintenir le pouvoir pendant un conflit, comme nous l'avons vu avec la destruction de l'infrastructure de télécommunications du Yémen en raison des frappes aériennes menées par l'Arabie saoudite. Les coupures d'Internet en période de crise, de conflit et de troubles rendent difficile pour les journalistes et les défenseurs des droits de l'homme d'obtenir des informations vitales dans et hors de ces régions et pour les gens d'accéder à des informations cruciales qui peuvent avoir un impact sur leur sécurité », a déclaré Anthonio.

    Si une telle coupure avait lieu, il ne fait aucun doute qu'elle profiterait à la Russie, du moins à court terme. Au début de l'invasion, de nombreux chercheurs partageant sur Twitter des vidéos générées par les utilisateurs dans la région ont vu leur compte suspendu, ce que Twitter a imputé à une erreur de modération. Et si les perturbations d'Internet se généralisent, le risque de violations des droits de l'homme augmente, selon les militants. « Lorsque l'Internet est coupé en temps de crise, nous recevons souvent des rapports sur des violations des droits de l'homme perpétrées contre la population par des acteurs étatiques et non étatiques. Mais sans accès à Internet, il est plus difficile de les corroborer et c'est souvent le but », a déclaré Anthonio.

    Dans un contexte plus large, la Russie a envahi cette semaine une zone de l'est de l'Ukraine, prétextant une mission de maintien de la paix visant à protéger deux régions séparatistes de l'Ukraine. Cette action a déclenché de nouvelles sanctions américaines contre Moscou. L'Oncle Sam a averti les entreprises et organisations américaines qu'elles devaient se préparer à des cyberattaques de la part de la Russie en représailles à ces sanctions et à l'opposition de la Maison-Blanche à l'intrusion du président russe Vladimir Poutine en Ukraine. Il est à craindre qu'une invasion complète ne s'ensuive, car la Russie a rassemblé des troupes près de la frontière ukrainienne. Les sites Web et les systèmes de l'Ukraine ont été pris pour cible et perturbés par des mécréants au cours des dernières semaines, dans un contexte de tensions croissantes et de rupture de la diplomatie.

    Source : Twitter (1, 2)

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur sujet ?

    Voir aussi :

    Le président russe Vladimir Poutine peut faire beaucoup plus de dégâts en Ukraine, et l'administration Biden pourrait priver le pays d'une vaste gamme de produits de basse et haute technologie

    Des enfants de neuf ans lancent des attaques DDoS contre des écoles au Royaume-Uni, mais les autorités tentent de les dissuader de faire carrière dans la cybercriminalité

    Microsoft : un client Azure subit une attaque DDoS record de 2,4 Tbps (téraoctets par seconde) en août, lancée à l'aide d'environ 70 000 bots

    Comment les acteurs des ransomwares ajoutent des attaques DDoS à leur arsenal, pour augmenter la pression sur les victimes
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre extrêmement actif
    Femme Profil pro
    Webmarketer
    Inscrit en
    janvier 2021
    Messages
    397
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : France, Seine et Marne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Webmarketer

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2021
    Messages : 397
    Points : 734
    Points
    734
    Par défaut
    Où se trouve le monde pour cyberattaquer la Russie ?

  3. #3
    Membre habitué
    Homme Profil pro
    Webmarketer
    Inscrit en
    août 2021
    Messages
    83
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 36
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Webmarketer

    Informations forums :
    Inscription : août 2021
    Messages : 83
    Points : 197
    Points
    197
    Par défaut
    La plupart des pays occidentaux ont étouffé leur population avec des lois draconiennes pour stopper les hackers éthiques, tandis que les Russes jouissaient de la liberté de faire ce qu'ils voulaient. Maintenant, ils ont une armée de cybercriminels talentueux.

  4. #4
    Rédacteur/Modérateur

    Avatar de yahiko
    Homme Profil pro
    Développeur
    Inscrit en
    juillet 2013
    Messages
    1 392
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Alpes Maritimes (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2013
    Messages : 1 392
    Points : 8 649
    Points
    8 649
    Billets dans le blog
    43
    Par défaut
    J'aimerais bien lire celles et ceux qui avaient l'habitude d'encenser Poutine. Souvent les mêmes issue d'une certaine mouvance populiste et adeptes de certaines "théories".
    Tutoriels et FAQ TypeScript

  5. #5
    Modérateur
    Avatar de escartefigue
    Homme Profil pro
    bourreau
    Inscrit en
    mars 2010
    Messages
    9 196
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Loir et Cher (Centre)

    Informations professionnelles :
    Activité : bourreau
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : mars 2010
    Messages : 9 196
    Points : 34 542
    Points
    34 542
    Billets dans le blog
    3
    Par défaut
    Citation Envoyé par yahiko Voir le message
    J'aimerais bien lire celles et ceux qui avaient l'habitude d'encenser Poutine. Souvent les mêmes issue d'une certaine mouvance populiste et adeptes de certaines "théories".
    Eh oui, sur ce chapitre, LePen, Zemmour et Mélenchon vont être bien embêtés

  6. #6
    Membre confirmé
    Profil pro
    Inscrit en
    juin 2006
    Messages
    133
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : juin 2006
    Messages : 133
    Points : 562
    Points
    562
    Par défaut
    N'oublions pas que nos entreprises et banques seront aussi attaquées en représailles des sanctions européennes annoncées hier

  7. #7
    Membre éclairé
    Homme Profil pro
    Consultant en Business Intelligence
    Inscrit en
    décembre 2021
    Messages
    535
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant en Business Intelligence

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2021
    Messages : 535
    Points : 885
    Points
    885
    Par défaut
    Bonjour,

    Les sites Web du gouvernement ukrainien ne sont pas accessibles, alors que l'Ukraine est bombardée de cyberattaques dans le cadre de l'invasion russe

    Quel est votre avis sur sujet ?
    L'espèce de propagande qu'on voit ici et la dans les médias, n'est ni plus moins que pour masquer le sale bouleau que doivent faire les russes.

    Les russes essayent de faire le ménage dans les brebis galeuses ukrainiennes , pour évicter certaines idéologies ... Dont l'Ukraine elle même ne sait pas ou difficilement se débarrasser ...

    L'Ukraine et la Russie sont suffisamment grandes pour régler leurs problème entre elles. L'UE , l'OTAN , et les USA qui tentent de faire des leçons de morales ^^ feraient bien de se regarder dans le miroir avant.

    Donc ces histoires de propagandes sur internet ce n'est ni plus ni moins que du spectacle / poudra aux yeux.

  8. #8
    Nouveau membre du Club
    Homme Profil pro
    Développeur .NET
    Inscrit en
    février 2022
    Messages
    7
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Loire Atlantique (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur .NET
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : février 2022
    Messages : 7
    Points : 37
    Points
    37
    Par défaut
    Y'a vraiment des gens qui croient que le but était la chasse aux néo n@zis ? Et que la guerre en Lybie c'était pour la démocratie ? Chaud.
    C'est une guerre d'information, et grace a nos privilèges occidentaux on peut a la foi consulter RT et BFMTV, comprendre que ca la même marmelade et soit avoir la descense de tourner sa langue 7 fois avant de parler soit se renseigner avec méthodologie en allant vérifier les sources soit accepter de ne pas être politologue et rester à sa place.

  9. #9
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Dirigeant
    Inscrit en
    juin 2016
    Messages
    2 861
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Dirigeant
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : juin 2016
    Messages : 2 861
    Points : 61 402
    Points
    61 402
    Par défaut Le collectif de pirates informatiques Anonymous déclare une "cyberguerre" contre la Russie
    Le collectif de pirates informatiques Anonymous déclare une "cyberguerre" contre la Russie
    et désactive le site d'information de l'État

    Des pirates informatiques s'identifiant au collectif d'hacktivistes Anonymous ont annoncé avoir lancé des cyberopérations qui ont brièvement mis hors service le site Web RT.com du service d'information Russia Today (RT), contrôlé par l'État. Anonymous a également annoncé jeudi s'en être pris à de nombreux sites Web du Kremlin, du gouvernement russe et du ministère russe de la Défense. L'agence de presse RT.com a confirmé que l'attaque a eu lieu, précisant qu'elle a ralenti certains sites Web et en a mis d'autres hors ligne pendant "de longues périodes".

    La Russie est sous le coup de sanctions de Paris et de la communauté internationale concernant un certain nombre de hautes technologies, après avoir envahi l'Ukraine dans la nuit du mercredi au jeudi. Mais d'autres entités non étatiques ont également décidé d'affronter la Russie sur un autre angle. Mercredi, le groupe de pirates informatiques connus sous le nom d'"Anonymous" a déclaré une guerre cybernétique à la Russie et dit avoir lancé une série d'attaques contre le gouvernement russe. L'annonce a été faite par le biais d'une série de tweets provenant de différents comptes Twitter prétendument gérés par le collectif.

    Nom : 1.png
Affichages : 13415
Taille : 22,6 Ko

    Les pirates auraient réussi à mettre brièvement hors service d'information RT.com, ainsi que les sites Web du Kremlin, du gouvernement russe et du ministère russe de la Défense. Cependant, à l'heure actuelle, seule l'agence de presse russe RT a confirmé avoir subi une cyberattaque. Certains des pirates s'identifiant à Anonymous ont révélé leurs attaques. L'un d'eux, qui a pour pseudonyme @LiteMods, a déclaré dans un tweet : « nous sommes #Anonymous. Nous avons mis hors service le site Web du Kremlin en soutien à #OpRussia. Faites-moi savoir s'il réapparaît ! F**k #Putin. Nous soutenons le peuple ukrainien. Nous sommes légion ».

    Il a ajouté : « nous n'oublierons pas les vies qui ont été perdues sous le régime de Poutine ». Selon les analystes, RT a subi la "colère" d'Anonymous, car la couverture par l'agence de presse de la situation en Ukraine s'est faite essentiellement d'un point de vue prorusse, montrant des feux d'artifice et des célébrations joyeuses dans les territoires nouvellement occupés. Au Royaume-Uni, des députés ont déclaré que la chaîne de télévision était "l'outil de propagande personnel" du président russe Vladimir Poutine et qu'elle devait être interdite. Les pirates informatiques auraient eu recours à des attaques par déni de service distribué (DDoS).

    Nom : 2.png
Affichages : 5444
Taille : 119,5 Ko

    Pour rappel, l'attaque DDoS implique que plusieurs systèmes inondent un site Web ciblé de sorte qu'aucun autre trafic ne puisse passer. « C'est comme essayer de faire passer cinq personnes par une porte en même temps », a déclaré Robert Potter, expert en cybersécurité. Toutefois, les attaques DDoS sont considérées comme faciles à monter et faciles à défendre. Une mesure simple consiste à couper le trafic étranger vers un site Web. Selon les observateurs, c'est la solution que l'agence de presse a sans doute appliquée, car il semble actuellement plus facile d'accéder à RT.com depuis l'intérieur de la Russie que depuis l'extérieur.

    « Les attaques DDoS sont rarement plus que gênantes. Si vous assommez Amazon avec une attaque DDoS, ils perdent des millions par minute, mais pour le site d'information de l'agence de propagande russe, ce n'est pas si grave », a déclaré Potter. Toutefois, il estime que l'on assistera probablement à une recrudescence de l'hacktivisme des Anonymous. Une vidéo d'Anonymous publiée le 15 février menaçait de prendre en "otage" les systèmes de contrôle industriel de la Russie en cas d'escalade de la crise ukrainienne. « Il existe un risque réel qu'une cyberguerre entre pays mène à une escalade », a déclaré Potter.

    Nom : 3.png
Affichages : 5338
Taille : 37,5 Ko

    « Toute cyberactivité qui est conceptuellement anonyme et niable a plus de chances de réussir, car elle ne provoquera pas d'escalade entre les pays ». L'escalade inclut la possibilité d'une cyberattaque russe contre les États-Unis. En outre, en janvier, une note de renseignement du gouvernement américain a averti que la Russie "envisagerait" une cyberattaque potentiellement dévastatrice contre les États-Unis si l'OTAN intervenait pour défendre l'Ukraine. Les experts en cybersécurité ont également averti que les bandes criminelles prétendument affiliées à la Russie pourraient être encouragées à cibler l'Australie avec des cyberattaques.

    En début de semaine, des cybercriminelles russes auraient lancé des attaques par déni de service sur les sites Web de plusieurs banques et services gouvernementaux ukrainiens. En réponse, le gouvernement ukrainien aurait demandé à des volontaires du "milieu des pirates informatiques" de l'aider à protéger les infrastructures essentielles et à espionner les troupes russes.

    Enfin, des experts notent qu'Anonymous est un collectif décentralisé sans hiérarchie ni direction claires. Il est connu pour s'attaquer à un large éventail de cibles, avec des cyberattaques antérieures visant la CIA, l'État islamique, l'Église de scientologie. Plusieurs autres attaques très médiatisées sont également à son actif. Il est important de noter qu'il n'existe pas d'identifiant Twitter officiel d'Anonymous, en raison de l'aspect décentralisé du groupe. Il est donc conseillé de prendre leurs affirmations (ou celles de leurs actions) avec des pincettes.

    Source : Anonymous (1, 2, 3)

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?

    Voir aussi

    L'Ukraine fournirait 90 % du néon utilisé dans la fabrication des semiconducteurs aux États-Unis et l'invasion russe pourrait entraver les problèmes de l'industrie américaine des puces

    Les sites Web du gouvernement ukrainien ne sont pas accessibles, alors que l'Ukraine est bombardée de cyberattaques dans le cadre de l'invasion russe

    Le président russe Vladimir Poutine peut faire beaucoup plus de dégâts en Ukraine et l'administration Biden pourrait priver le pays d'une vaste gamme de produits de basse et haute technologie
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  10. #10
    Membre éclairé
    Homme Profil pro
    Consultant en Business Intelligence
    Inscrit en
    décembre 2021
    Messages
    535
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant en Business Intelligence

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2021
    Messages : 535
    Points : 885
    Points
    885
    Par défaut
    Bonsoir,

    Le collectif de pirates informatiques Anonymous déclare une "cyberguerre" contre la Russie et désactive le site d'information de l'État

    Quel est votre avis sur le sujet ?
    N'importe qui peut se revendiquer d'Anonymous ... Ce ne sont que des pantins et des mariottes pour amuser la galerie ...

    D'ailleurs il y a une légende urbaine qui dit que les "hackers" , n'ont aucun intérêt à s'en prendre à la Russie ... Sous peine de se faire chasser comme des sorcières par Moscou .

    Bien souvent on découvre aussi que les "pirates" soit disant russes ... Sont dans des pays voisins ...

  11. #11
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Bruno
    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    mai 2019
    Messages
    1 217
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : High Tech - Produits et services télécom et Internet

    Informations forums :
    Inscription : mai 2019
    Messages : 1 217
    Points : 24 373
    Points
    24 373
    Par défaut Le gouvernement ukrainien demande aux hackers de l'aider à se défendre contre la Russie
    Le gouvernement ukrainien demande aux hackers de l'aider à se défendre contre la Russie,
    après que des cyberattaques ont touché les principaux sites Web du pays

    Des cyberattaques de grande ampleur ont touché les principaux sites Web du gouvernement ukrainien jeudi matin, alors que des explosions et des tirs ont secoué la capitale Kiev et d'autres grandes villes dans le cadre de l’invasion russe. Le gouvernement ukrainien a fait la demande aux volontaires de l'aider à protéger les infrastructures essentielles et à espionner les troupes russes. Des demandes de volontaires ont commencé à apparaître sur des forums de hackers jeudi matin, « Cybercommunauté ukrainienne ! Il est temps de s'impliquer dans la cyberdéfense de notre pays », peut-on lire dans l'un des messages.

    La demande comprenait des instructions pour les hackers et les experts en cybersécurité sur la façon de soumettre une candidature via Google Docs. Les volontaires devaient fournir des références professionnelles et leurs domaines d'expertise, tels que le développement de logiciels malveillants.

    Nom : Ukr2B.png
Affichages : 8752
Taille : 168,8 Ko

    Yegor Aushev, cofondateur d'une société de cybersécurité à Kiev et auteur du post, a déclaré à qu'un haut fonctionnaire du ministère de la défense du gouvernement ukrainien l'avait contacté jeudi pour lui demander de l'aide. La société d'Aushev, Cyber Unit Technologies, aurait travaillé avec le gouvernement ukrainien dans le passé sur des projets impliquant la défense d'infrastructures critiques.

    Dans la nuit de mercredi à jeudi, les troupes russes ont envahi les territoires ukrainiens aux frontières nord, sud et est du pays, donnant le coup d'envoi de la plus grande mobilisation de troupes en Europe depuis une génération. Alors que les médias russes tentent de présenter l'invasion comme une réponse à l'agression ukrainienne, les reportages sur le terrain ont joué un rôle crucial pour contrer la propagande, avec des images provenant à la fois de journalistes professionnels et d'amateurs sur les réseaux sociaux.

    Les sites Web des ministères ukrainiens de la Défense, des Affaires étrangères et de l'Intérieur ne répondaient pas ou étaient lents à charger après une série d'attaques DdoS. Les cyberattaques se poursuivent depuis mercredi. Le ministre de la transformation numérique, Mykhailo Fedoro, a déclaré qu'une autre « attaque DDoS massive » avait frappé le pays vers 16 heures mercredi.

    Selon des chercheurs de l'entreprise slovaque de sécurité Internet, ESET Research Labs, des centaines d'ordinateurs en Ukraine ont été infectés par un logiciel malveillant Windows, qui efface des données. Dans une série de tweets mercredi, l'entreprise de sécurité informatique a déclaré avoir détecté son premier échantillon du logiciel méchant vers 15 h UTC, mercredi dernier, et pense que le code était en préparation depuis deux mois. « La télémétrie d'ESET montre qu'il a été installé sur des centaines de machines dans le pays », a déclaré l'entreprise.

    Le logiciel d'effacement des données est signé de façon chiffrée avec un certificat de développeur légitime, et vraisemblablement volé, afin de persuader les outils antivirus et les utilisateurs de lui faire confiance. Selon ESET, le logiciel malveillant utilise les pilotes d'un programme de partitionnement pour corrompre les périphériques de stockage et détruire les fichiers sur les systèmes infectés. La manière dont le logiciel malveillant est déposé sur les machines des victimes et exécuté n'est pas tout à fait claire pour l'instant, bien que dans un cas, selon ESET, le serveur Active Directory d'une organisation a probablement été compromis pour distribuer le malware à travers le réseau via un objet de stratégie de groupe.

    Un attaché de défense à l'ambassade d'Ukraine à Washington a déclaré qu'il « ne pouvait pas confirmer ou infirmer les informations provenant des canaux Telegram », en référence à la plateforme de messagerie mobile, et a refusé tout autre commentaire.

    Aushev a déclaré que les volontaires seraient divisés en unités cybernétiques défensives et offensives. L'unité défensive serait employée pour défendre les infrastructures telles que les centrales électriques et les réseaux d'eau. Lors d'une cyberattaque en 2015, largement attribuée aux hackers de l'État russe, 225 000 Ukrainiens ont été privés d'électricité. L'unité offensive des volontaires qu'Aushev a déclaré organiser aiderait également l'armée ukrainienne à mener des opérations d'espionnage numérique contre les forces russes envahissantes. « Nous avons une armée à l'intérieur de notre pays, a déclaré Aushev. Nous devons savoir ce qu'ils font. »

    Le 25 fevrier, le collectif de pirates informatiques Anonymous a déclaré une cyberguerre contre la Russie. Ils ont annoncé avoir lancé des cyberopérations qui ont brièvement mis hors service le site Web RT.com du service d'information Russia Today (RT), contrôlé par l'État. Anonymous a également annoncé jeudi s'en être pris à de nombreux sites Web du Kremlin, du gouvernement russe et du ministère russe de la Défense. L'agence de presse RT.com a confirmé que l'attaque a eu lieu, précisant qu'elle a ralenti certains sites Web et en a mis d'autres hors ligne pendant "de longues périodes".

    L'un d'eux, qui a pour pseudonyme @LiteMods, a déclaré dans un tweet : « nous sommes #Anonymous. Nous avons mis hors service le site Web du Kremlin en soutien à #OpRussia. Faites-moi savoir s'il réapparaît ! F**k #Putin. Nous soutenons le peuple ukrainien. Nous sommes légion ». Il a ajouté : « nous n'oublierons pas les vies qui ont été perdues sous le régime de Poutine ».

    Aushev a reconnu que les efforts visant à mettre en place une force cybernétique militaire sont tardifs. Un responsable de la sécurité ukrainienne a déclaré au début du mois que le pays ne disposait d'aucune force militaire cybernétique dédiée. « C'est à nous de les créer cette année », a-t-il déclaré.

    Le Dr Aushev a déclaré qu'il avait déjà reçu des centaines de candidatures et qu'il allait commencer à les filtrer pour s'assurer qu'aucune d'entre elles n'était un agent russe.

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur cet appel du gouvernement ukrainien ?

    Pensez-vous qu'il sera suivi ?

    Voir aussi :

    Les sites web du gouvernement ukrainien ne sont pas accessibles, alors que l'Ukraine est bombardée de cyberattaques, dans le cadre de l'invasion russe

    L'Ukraine fournirait 90 % du néon utilisé dans la fabrication des semiconducteurs aux États-Unis et l'invasion russe pourrait entraver les problèmes de l'industrie américaine des puces

    Le président russe Vladimir Poutine peut faire beaucoup plus de dégâts en Ukraine et l'administration Biden pourrait priver le pays d'une vaste gamme de produits de basse et haute technologie

    « En tant que JetBrains nous condamnons les attaques qui ont lieu », a déclaré l'éditeur de logiciels basé à Prague à la suite de l'invasion de l'Ukraine par la Russie

    Le collectif de pirates informatiques Anonymous déclare une "cyberguerre" contre la Russie, et désactive le site d'information de l'État
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  12. #12
    Futur Membre du Club
    Profil pro
    Inscrit en
    juin 2012
    Messages
    43
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : juin 2012
    Messages : 43
    Points : 5
    Points
    5
    Par défaut UKRAINE : LA GUERRE DU GAZ (ET POUR LA DOMINATION MONDIALE) - MICHEL MIDI

  13. #13
    Rédacteur/Modérateur

    Avatar de yahiko
    Homme Profil pro
    Développeur
    Inscrit en
    juillet 2013
    Messages
    1 392
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Alpes Maritimes (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2013
    Messages : 1 392
    Points : 8 649
    Points
    8 649
    Billets dans le blog
    43
    Par défaut
    Je note que depuis cette invasion russe en Ukraine, mon fil de recommandations Youtube est envahi par des medias pro-russes et des figures de la complosphère.
    La Russie semble plutôt bien maîtriser la guerre de l'information.
    Tutoriels et FAQ TypeScript

  14. #14
    Invité
    Invité(e)
    Par défaut
    Une chose est sûre, c'est que cette histoire va beaucoup trop loin.
    Il y a une réalité dans ce que dit Poutine, le reste du monde n'a pas écouté depuis des années ses plaintes à propos de l'Ukraine et il suffit de regarder n'importe quelle vidéo disponible sur Youtube datant de 2, 5, voir 10 ans pour s'en rendre compte.

    Poutine est légitime dans sa revendication et si l'on suit les faits, il avait raison sur la très grande majorité de ce qu'il reprochait : non-respect des accords de Minsk, pouvoir en place illégitime issu d'un coup d'état, ...
    Mais cela ne justifie pas et ne peut pas justifier de tuer des gens. Que ce soit en Ukraine par les Russes ou dans un pays terroriste.
    Celui qui porte le coup le premier, portera toujours derrière la responsabilité des conséquences.

    Là, ce qu'a fait Poutine, est purement et simplement inadmissible, mais le pire dans cette histoire, est qu'effectivement si la France ou n'importe quel autre pays met le pied là-bas pour aider militairement, nous pouvons très certainement dire Adieu à l'humanité, voir la planète.
    Laisser faire tant que "ça ne nous atteint pas directement", est dangereux tout comme l'inverse et le problème sous-jacent à cette situation est que Poutine ne comprend que le rapport de force.

    Un rapport de force n'est pas nécessairement physique et moi, je ne suis pas convaincu que faire payer les autres, des idées de certains, soit la bonne solution.
    En d'autres termes, ce n'est pas asphyxiant le monde russe à coups de sanction que l'on va avancer, personne n'aura rien à y gagner et, tout comme assister bêtement à une tragédie n'est pas non plus la solution.

    Nous sommes pris entre la faucille et le marteau à cause des choix et des comportements irresponsables non seulement de Poutine et son gouvernement, mais il faut être honnête, aussi à cause des nôtres.
    Les Américains dans le comportement qu'ils ont depuis la guerre froide avec les Russes, les Européens, ... à force de prendre de haut et de critiquer ouvertement à la moindre chose faite par les Russes, la situation ne pouvait pas tenir encore longtemps et ce qu'a fait Poutine et aussi une revendication de ces comportements.

    Aujourd'hui, nous sommes face et j'ose dire le mot, à un crime contre l'humanité.
    Lancer une guerre ouverte, sans sommations, sur le simple principe d'un coup de colère qui a mûri des années durant et par la même faire non seulement payer le monde entier en plus des principaux visés de nos jours, est et doit être inadmissible.

    Je n'ai personnellement pas la solution, mais la seule chose dont je suis sûr, est que nous ne pouvons ni participer à cette guerre, ni rester les bras béants à coups d'aide humanitaire.
    Nous ne sommes pas dans un monde de bisounours et nous le serons jamais, chaque pays aura toujours ses revendications et mettre en place un gouvernement mondial ne sera jamais une autre réponse que le besoin primaire et bas de se sentir supérieur aux autres lorsque l'on est à ce type de poste. Pour autant, il est temps que les peuples arrêtent de subir les conséquences, encore une fois, des choix de quelques-uns autre détriment de tous les autres.

    C'est la notion même de gouvernement qui est à revoir et qui est ambigu.

    Moi, j'aurais tendance à dire qu'il faut, comme le dit mieux que moi Jean-François Clervoy, gérer un pays comme une navette spatiale et qu'à ce titre, il faut arrêter de mettre des gens placés sur leur capacité à se vendre au détriment de leur capacité à réellement gouverner.
    Gouverner demande un package de compétences, mais aussi de prérequis qui ne devraient pas être négociable (un minimum de capacité intellectuelle, d'empathie, de conscience, ...) et aucun pays dans le monde, n'est doté aujourd'hui, d'outils permettant de vérifier ces prérequis avant de prétendre à un tel poste.

    A travers ce qu'il se passe avec Poutine, c'est aussi le constat que la manière dont nous pensons le monde n'est tout simplement pas le bon.
    Dernière modification par Invité ; 26/02/2022 à 13h27.

  15. #15
    Membre régulier
    Avatar de Alex64
    Homme Profil pro
    Senior . Formation : topographe
    Inscrit en
    août 2014
    Messages
    44
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Pyrénées Atlantiques (Aquitaine)

    Informations professionnelles :
    Activité : Senior . Formation : topographe
    Secteur : Bâtiment Travaux Publics

    Informations forums :
    Inscription : août 2014
    Messages : 44
    Points : 85
    Points
    85
    Billets dans le blog
    1
    Par défaut Mettre fin au conflit Ukraine Russie
    Ma mère m’a posé une question : pourquoi Vladimir a déclenché cette guerre contre « l’Ukraine » ?

    D’après moi il veut que « l’occident » lève toute les sanctions envers son pays et les autres (exemple Cuba) .

    Cela se comprend

    C’est comme si les USA ou l’UE punissent un « enfant » !!!

    A mon avis Le seul moyen de mettre fin à ce conflit est de lever toutes les sanctions infligées a la Russie ( à condition bien sur que Vladimir retire ses troupes de L‘Ukraine.).

    Dans cette éventualité il faudra revoir mondialement toutes les « organisations » (exemple ONU OTAN etc…).

    NB : Le 21eme siécle est un siécle de transitions!!!
    "le bonheur est la seule chose que l'on peut donner sans l'avoir" (Txiki)

  16. #16
    Membre actif
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    avril 2021
    Messages
    187
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 42
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web

    Informations forums :
    Inscription : avril 2021
    Messages : 187
    Points : 286
    Points
    286
    Par défaut
    Citation Envoyé par Alex64 Voir le message
    Ma mère m’a posé une question : pourquoi Vladimir a déclenché cette guerre contre « l’Ukraine » ?

    D’après moi il veut que « l’occident » lève toute les sanctions envers son pays et les autres (exemple Cuba) .

    Cela se comprend

    C’est comme si les USA ou l’UE punissent un « enfant » !!!

    A mon avis Le seul moyen de mettre fin à ce conflit est de lever toutes les sanctions infligées a la Russie ( à condition bien sur que Vladimir retire ses troupes de L‘Ukraine.).

    Dans cette éventualité il faudra revoir mondialement toutes les « organisations » (exemple ONU OTAN etc…).

    NB : Le 21eme siécle est un siécle de transitions!!!
    Les sanctions servent à faire pression sur la politique d'un pays sans lui faire la guerre directement. Il n'y a pas si longtemps, on a laissé un pays grignoter petit à petit les territoires proches en espérant, qu'il finisse par redevenir raisonnable. Ca a donné 40-45 et ça a très mal fini. Poutine n'est pas une victime, c'est un dictateur. Le discours de certains selon lequel il faudrait laisser le pays vivre sa vie sans interférer me semble profondément déraisonnable.

    Après on pourra toujours discuter de s'il ne vaudrait pas mieux lui faire la guerre directement, mais c'est un autre débat ...

  17. #17
    Membre régulier
    Avatar de Alex64
    Homme Profil pro
    Senior . Formation : topographe
    Inscrit en
    août 2014
    Messages
    44
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Pyrénées Atlantiques (Aquitaine)

    Informations professionnelles :
    Activité : Senior . Formation : topographe
    Secteur : Bâtiment Travaux Publics

    Informations forums :
    Inscription : août 2014
    Messages : 44
    Points : 85
    Points
    85
    Billets dans le blog
    1
    Par défaut
    Citation Envoyé par Rolllmops Voir le message
    Les sanctions servent à faire pression sur la politique d'un pays sans lui faire la guerre directement. Il n'y a pas si longtemps, on a laissé un pays grignoter petit à petit les territoires proches en espérant, qu'il finisse par redevenir raisonnable. Ca a donné 40-45 et ça a très mal fini. Poutine n'est pas une victime, c'est un dictateur. Le discours de certains selon lequel il faudrait laisser le pays vivre sa vie sans interférer me semble profondément déraisonnable.
    Après on pourra toujours discuter de s'il ne vaudrait pas mieux lui faire la guerre directement, mais c'est un autre débat ...
    aprés la guerre de 14-18 un traité (trés dur) celui de Versaille à été imposé à l'allemagne.
    avant la guerre de 39-45 Hitler a commencé à reconstruire l'armée allemande et on l'a laissé faire , donc il a continué !!!

    personnellement je voudrais que le conflit Ukaine-Russie cesse.

    et toi que voudrais-tu ?
    "le bonheur est la seule chose que l'on peut donner sans l'avoir" (Txiki)

  18. #18
    Expert éminent sénior
    Avatar de Escapetiger
    Homme Profil pro
    Administrateur système Unix - Linux
    Inscrit en
    juillet 2012
    Messages
    1 340
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 60
    Localisation : France, Hauts de Seine (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur système Unix - Linux

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2012
    Messages : 1 340
    Points : 10 074
    Points
    10 074
    Par défaut
    Citation Envoyé par zero_divide Voir le message
    UKRAINE : LA GUERRE DU GAZ (ET POUR LA DOMINATION MONDIALE) - MICHEL MIDI
    @zero_divide

    Merci pour cette publication; j'ai pour habitude quand je poste de contextualiser un minimum, de citer mes sources, mes références, si possible sur un mode thèse / antithèse, pour / contre, alors pour nos chères lectrices et lecteurs ...

    Michel Collon est un journaliste et essayiste belge.

    Membre du Parti du travail de Belgique, il commença sa carrière au journal de ce parti, l'hebdomadaire Solidaire, avant de créer le collectif indépendant Investig’Action, relayé par un site Internet de « réinformation » qu'il gère avec une équipe de bénévoles.

    Il se présente lui-même comme un spécialiste de l'analyse de la « désinformation médiatique », et développe dans plusieurs de ses livres le concept de « médiamensonge » ou mensonge relayé par les médias, qui ne sont d'après lui que « la voix des pouvoirs économiques, financiers ou politiques », des organes de propagande manipulant l'opinion, notamment pour « justifier l'entrée en guerre d'un pays contre un autre ». Michel Collon est considéré par plusieurs médias et sociologues comme un auteur complotiste.
    (.../...)
    Source : Michel Collon - Wikipedia

    Cordialement,
    « Developpez.com est un groupe international de bénévoles dont la motivation est l'entraide au sens large » (incl. forums developpez.net)
    Club des professionnels en informatique

  19. #19
    Membre actif
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    avril 2021
    Messages
    187
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 42
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web

    Informations forums :
    Inscription : avril 2021
    Messages : 187
    Points : 286
    Points
    286
    Par défaut
    Citation Envoyé par Alex64 Voir le message
    aprés la guerre de 14-18 un traité (trés dur) celui de Versaille à été imposé à l'allemagne.
    avant la guerre de 39-45 Hitler a commencé à reconstruire l'armée allemande et on l'a laissé faire , donc il a continué !!!

    personnellement je voudrais que le conflit Ukaine-Russie cesse.

    et toi que voudrais-tu ?
    Et comment voudrais-tu qu'il cesse ?

  20. #20
    Expert éminent sénior
    Avatar de Jipété
    Profil pro
    Inscrit en
    juillet 2006
    Messages
    10 143
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2006
    Messages : 10 143
    Points : 14 377
    Points
    14 377
    Par défaut
    Citation Envoyé par Rolllmops Voir le message
    Et comment voudrais-tu qu'il cesse ?
    En rentrant à la maison s'occuper de sa nana ?
    Il a à vivre sa vie comme ça et il est mûr sur ce mur se creusant la tête : peutêtre qu'il peut être sûr, etc.
    Oui, je milite pour l'orthographe et le respect du trait d'union à l'impératif.
    Après avoir posté, relisez-vous ! Et en cas d'erreur ou d'oubli, il existe un bouton « Modifier », à utiliser sans modération
    On a des lois pour protéger les remboursements aux faiseurs d’argent. On n’en a pas pour empêcher un être humain de mourir de misère.
    Mes 2 cts,
    --
    jp

Discussions similaires

  1. Réponses: 11
    Dernier message: 16/03/2017, 09h06
  2. Quels sont les CMS et les langages client et serveur les plus utilisés par les sites web ?
    Par Michael Guilloux dans le forum Général Conception Web
    Réponses: 13
    Dernier message: 15/09/2016, 19h21
  3. Réponses: 7
    Dernier message: 02/06/2010, 13h54
  4. Réponses: 5
    Dernier message: 04/08/2006, 01h51

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo