IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #221
    Membre expérimenté Avatar de denisys
    Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    mai 2002
    Messages
    1 047
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : mai 2002
    Messages : 1 047
    Points : 1 626
    Points
    1 626
    Par défaut
    les entreprises technologiques américaines et européennes qui contrôlent les plus grands centres d'information du monde sont entrées en action....
    C’est qui ?????
    C’est quoi ???
    Ces fameuse …
    entreprises technologiques européennes
    On a des informations sur ces entreprises ???
    Je ne savais qu’il en existait encore !!
    On ne me pas tous dis ?!?!?!
    Ne pas savoir n’est pas une faute si l’on cherche à combler ses lacunes.

    "Il n'y a pas d'obstacles infranchissables , il y a des volontés plus ou moins énergiques voilà tous" Jules Vernes

  2. #222
    Membre éclairé
    Homme Profil pro
    Consultant en Business Intelligence
    Inscrit en
    décembre 2021
    Messages
    448
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant en Business Intelligence

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2021
    Messages : 448
    Points : 737
    Points
    737
    Par défaut
    Bonjour,

    Citation Envoyé par denisys Voir le message
    C’est qui ?????
    C’est quoi ???
    Ces fameuse …

    On a des informations sur ces entreprises ???
    Les médias nationaux des pays comme l'Allemagne, la France, le GB, l'Espagne, l'Italie .

    Les entreprises marketing comme Experian,

    DEs entreprises qui sont "dans l'ombre" et dont le publique n'a pas forcement les noms en tete. Pourtant elles existent. Ces memes entreprises sont à la solde des gafam ^^

  3. #223
    Nouveau membre du Club
    Femme Profil pro
    Urbaniste
    Inscrit en
    décembre 2020
    Messages
    19
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Âge : 37
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Urbaniste

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2020
    Messages : 19
    Points : 39
    Points
    39
    Par défaut L'Ukraine affirme que les grandes entreprises ont laissé tomber la propagande russe
    Depuis le début du conflit, l'occident, et particulièrement les Etats-Unis, semble vouloir considérer (ou plutôt nous faire considérer) que cette guerre doit se résumer à ceci :

    > Il y a les "gentils", les Ukrainiens, associés au monde occidental et libéral ,

    > Il y a les "méchants", les Russes, associés au monde communiste totalitaire.

    Toute personne émettant un doute sur ces affirmations étant considérée comme malhonnête, inhumaine, voire "traître à la cause".

    Bien sûr, les GAFA's, les médiats occidentaux (dont l'immense majorité appartient à des industriels de renom) ont collaboré activement à cette présentation "bipolaire" de l'évènement : Le "bien", du coté des occidentaux, le "mal", du coté des Russes.

    Cette présentation simpliste, presque biblique, du conflit semble satisfaire une grande partie des populations, particulièrement en France.

    Personnellement, cette présentation des évènements ne me satisfait pas. L'explication simpliste des origines d'une guerre, de son déroulement, quelque soit la guerre (Ukraine, Syrie, Yémen...), ne correspond jamais à la réalité et à la recherche de la vérité.

  4. #224
    Membre éprouvé
    Inscrit en
    mai 2006
    Messages
    263
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : mai 2006
    Messages : 263
    Points : 1 103
    Points
    1 103
    Par défaut
    Oui c'est comme ce que je viens d'entendre à la radio aux infos :
    "Moscou a bloqué temporairement les gazoduc pour faire des opérations de maintenance. Le ministre allemand dénonce une tentative de faire pression sur l'Europe"

    Mais toutes les sanctions qu'on impose à la Russie depuis le début de l'année c'est pas justement pour faire pression sur Moscou ? (et avec le succès qu'on sait )

  5. #225
    Membre habitué
    Homme Profil pro
    Gestionnaire de projet dans le BTP
    Inscrit en
    janvier 2017
    Messages
    81
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Gestionnaire de projet dans le BTP
    Secteur : Bâtiment Travaux Publics

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2017
    Messages : 81
    Points : 125
    Points
    125
    Par défaut
    Citation Envoyé par virginieh Voir le message
    Oui c'est comme ce que je viens d'entendre à la radio aux infos :
    "Moscou a bloqué temporairement les gazoduc pour faire des opérations de maintenance. Le ministre allemand dénonce une tentative de faire pression sur l'Europe"
    Ce que la radio ne dit pas, c'est que cette fermeture est due à la séquestration (sanction !) au Canada de turbines Siemens envoyées en maintenance.
    L'arroseur arrosé, mais je crois qu'ils ont discrètement débloqué ceci. Et puis s'ils veulent vraiment du gaz, ils n'ont qu'à ouvrir Nord Stream 2, n'en déplaise aux américains.

  6. #226
    Expert éminent sénior
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2007
    Messages
    6 754
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2007
    Messages : 6 754
    Points : 31 706
    Points
    31 706
    Par défaut
    xxx
    2022 Boulevard de la liberté
    99999 Victoireville

    Victoireville, le 30 Juillet 2022

    Monsieur le député Sauveur de L'Ukraine

    Je vous écris aujourd'hui pour vous faire part de mon extrême inquiétude au sujet des récents évènements en Ukraine.

    Des prisonniers de guerre se font torturer puis exécuter sommairement, d'autres voient leurs geôliers les faire exploser, et l'ambassade Russe au Royaume Uni justifie officiellement les exécutions extra-judiciaires, ainsi qu'un maximum de cruauté, appelant à pendre les prisonniers.
    Ce n'est pas la première fois, et de loin, dans l'histoire qu'un gouvernement perd le contrôle de lui même et se lance dans une fuite en avant toujours plus meurtrière. Le 21 Juin 1933, votre lointain prédécesseur Gaston Monnerville, alors député, dressait un parallèle entre le sort passé des Hereros et le sort à venir des juifs. Il avait, neuf ans avant la mise en œuvre de la solution finale, détecté suffisamment d'indices pour l'anticiper.

    L'appareil d'état Russe, à ne pas confondre avec son peuple, laisse depuis la bataille de Grozny en 1999, échapper le même genre d'indices. Leur augmentation massive ces derniers mois a atteint un rythme effrayant. Déportations par millions, encouragement systématique des crimes de guerre, théorisation, mise en place, et justification de stratégies de famine, bombardements de terreur, éradication culturelle, en sont quelques exemples, abondamment documentés, y compris par des sources neutres hors occident. Et c'est cela la liberté que monsieur Medvedev, personnage clef du conseil de sécurité russe, promet d'étendre jusqu'à Lisbonne. Ce qui inclus la France, qui est sur le chemin. Nous sommes visés, nous aussi, juste un peu plus bas sur la liste.

    Dans ces conditions, alors que le peuple Ukrainien lutte pour sa survie contre cette menace, nous nous devons, nous, Français, de les aider de tout notre possible.

    Je peux comprendre que certains armements modernes, en raison de la faiblesse de leur approvisionnement en munitions, puissent être gardés en réserve par l'armée Française.
    Je ne peux pas comprendre que des équipements plus anciens, placés en réserve, spécifiquement conçus à l'époque pour contrer les équipements aujourd'hui alignés par la Russie face à l'Ukraine ne soient pas déjà en cours de convoyage pour équiper les forces de la liberté actuellement déployées par l'Ukraine ainsi que ses courageux volontaires étrangers

    J'ai pu voir récemment quelques VAB qui viennent d'être livrés par la France. C'est qualitativement excellent, ces équipements, conçus à leur époque pour contrer la menace soviétique, et éprouvés dans de nombreuses opérations, feront une nouvelle fois la preuve de leur valeur. Mais c'est quantitativement insuffisant.
    La France n'a pas sur ses épaules de menace militaire de la taille de la Russie. C'est maintenant, voire hier sans faute, que notre équipement militaire en réserve doit être déployé pour stopper cette menace qui pèse sur nos épaules depuis des décennies, et atteint chaque jour un nouveau sommet.

    Je vous demande donc, monsieur le député Sauveur de L'Ukraine, d'user de votre influence à l'assemblée, et auprès du président, pour pousser dans le sens d'une intensification du soutien militaire aux forces ukrainiennes. Il y va de la survie à long terme de la France, de son image, de son intérêt, et bien évidemment de son honneur.

    Veuillez agréer, monsieur le député, l'expression de mes sentiments distingués.

    xxx.
    Envoyez les pouces rouges à la rédaction qui transmettra.
    Les 4 règles d'airain du développement informatique sont, d'après Michael C. Kasten :
    1)on ne peut pas établir un chiffrage tant qu'on a pas finalisé la conception
    2)on ne peut pas finaliser la conception tant qu'on a pas complètement compris toutes les exigences
    3)le temps de comprendre toutes les exigences, le projet est terminé
    4)le temps de terminer le projet, les exigences ont changé
    Et le serment de non-allégiance :
    Je promets de n’exclure aucune idée sur la base de sa source mais de donner toute la considération nécessaire aux idées de toutes les écoles ou lignes de pensées afin de trouver celle qui est la mieux adaptée à une situation donnée.

  7. #227
    Candidat au Club
    Homme Profil pro
    Développeur Android
    Inscrit en
    août 2015
    Messages
    1
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Savoie (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Android
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : août 2015
    Messages : 1
    Points : 4
    Points
    4
    Par défaut Sanctions qui pénalisent les habitants de l'Europe
    Google ne diffusent plus de pubs en Russie. Le résultat pour moi qui suis un développeur français est une baisse de 50% de mes revenus publicitaires. Pour les utilisateurs russe c'est tout bénéfice, il n'y a plus de publicité dans les apps et ceci gratuitement.
    Pour ce qui est de la justification de ces sanctions, entièrement d'accord avec la plupart des commentaires de ce forum.
    La guerre en Ukraine a commencé en 2014, initié par Obama mais personne n'en parle plus.
    les dizaines de milliers de morts parmi la population civile du Donbass et l'OTAN qui s'installe à la frontière Russe sont oubliés.
    Le narratif occidental c'est que Vladimir Poutine a décidé sans raison d'envahir l'Ukraine.
    Il faut lutter contre les informations venant de Russie en interdisant les médias Russe, simple et efficace.
    La propagande c'est la Russie, la vérité c'est nous, les occidentaux, le camp du bien.
    Tout cela est ridiculement manichéen.

  8. #228
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Bruno
    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    mai 2019
    Messages
    1 021
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : High Tech - Produits et services télécom et Internet

    Informations forums :
    Inscription : mai 2019
    Messages : 1 021
    Points : 20 708
    Points
    20 708
    Par défaut Les hacktivistes d'Anonymous s'introduisent dans les bases de données russes
    Les hacktivistes d'Anonymous s'introduisent dans les bases de données russes
    et divulguent des quantités énormes de données

    Les efforts continus des hacktivistes clandestins connus sous le nom d'Anonymous "embarrassent" la Russie et sa technologie de cybersécurité. C'est ce qu'affirme Jeremiah Fowler, cofondateur de la société de cybersécurité Security Discovery, qui suit le collectif de pirates depuis qu'il a déclaré une "cyberguerre" à la Russie pour avoir envahi l'Ukraine.

    Anonymous a annoncé avoir lancé des cyberopérations qui ont brièvement mis hors service le site Web RT.com du service d'information Russia Today (RT), contrôlé par l'État. Anonymous a également annoncé en début d'année s'en être pris à de nombreux sites Web du Kremlin, du gouvernement russe et du ministère russe de la Défense. L'agence de presse RT.com a confirmé que l'attaque a eu lieu, précisant qu'elle a ralenti certains sites Web et en a mis d'autres hors ligne pendant « de longues périodes ».

    Nom : cybercriminelB.png
Affichages : 32663
Taille : 177,2 Ko

    La Russie est sous le coup de sanctions de Paris et de la communauté internationale concernant un certain nombre de hautes technologies, après avoir envahi l'Ukraine. Mais d'autres entités non étatiques ont également décidé d'affronter la Russie sur un autre angle. Le groupe de pirates informatiques a déclaré une guerre cybernétique à la Russie et dit avoir lancé une série d'attaques contre le gouvernement russe. L'annonce a été faite par le biais d'une série de tweets provenant de différents comptes Twitter prétendument gérés par le collectif.



    « Anonymous a fait apparaître les cyberdéfenses gouvernementales et civiles de la Russie comme faibles », a déclaré Jeremiah Fowler. « Le groupe a démystifié les cybercapacités de la Russie et a réussi à mettre dans l'embarras des entreprises russes, des agences gouvernementales, des sociétés d'énergie et autres. » « Le pays a peut-être été le 'rideau de fer' », a-t-il ajouté, « mais avec l'ampleur de ces attaques menées par une armée de hackers en ligne, il semble plutôt être un 'rideau de papier'. »

    Classer les revendications des Anonymous

    Bien que les frappes de missiles fassent davantage les gros titres ces jours-ci, Anonymous et ses groupes affiliés ne perdent pas le nord, a déclaré Fowler, qui a résumé un grand nombre des revendications du collectif contre la Russie dans un rapport publié le 5 août. Les revendications d'Anonymous sont régroupées en six catégories :

    Piratage des bases de données

    Allégations :

    • publication d'informations divulguées concernant des militaires russes, la Banque centrale de Russie, l'agence spatiale Roscosmos, des sociétés pétrolières et gazières (Gazregion, Gazprom, Technotec), la société de gestion immobilière Sawatzky, le radiodiffuseur VGTRK, la société informatique NPO VS, des cabinets d'avocats, etc. ;
    • défiguration et suppression des fichiers piratés.

    Anonymous a affirmé avoir piraté plus de 2 500 sites russes et biélorusses, a déclaré Fowler. Dans certains cas, des données volées ont été divulguées en ligne, a-t-il ajouté, en quantités si importantes qu'il faudra des années pour les examiner. « L'évolution la plus importante serait le nombre massif de dossiers pris, cryptés ou mis en ligne », a déclaré Fowler.

    Shmuel Gihon, chercheur en sécurité à la société de renseignement sur les menaces Cyberint, a reconnu que la quantité de données divulguées est "considérable ". « Actuellement, nous ne savons même pas quoi faire de toutes ces informations, car c'est quelque chose que nous ne nous attendions pas à avoir en si peu de temps », a-t-il déclaré.

    Cibler les entreprises qui continuent à faire des affaires en Russie

    Allégations :

    • blocage des sites web des entreprises identifiées comme continuant à faire des affaires en Russie ;
    • déversement de 10 Go d'e-mails, de mots de passe et d'autres données appartenant à l'entreprise alimentaire suisse Nestlé. Nestlé a déclaré que ces allégations n'avaient "aucun fondement".

    À la fin du mois de mars, un compte Twitter nommé @YourAnonTV a commencé à publier les logos d'entreprises qui étaient censées continuer à faire des affaires en Russie, avec un message lançant un ultimatum pour se retirer de la Russie dans les 48 heures « sinon vous serez dans notre ligne de mire ». En ciblant ces entreprises, les hacktivistes augmentent les enjeux financiers de la poursuite de leurs activités en Russie.

    « En s'attaquant à leurs données ou en perturbant leur activité, les entreprises risquent bien plus que la perte de ventes et des relations publiques négatives », a déclaré Fowler.

    Blocage de sites web

    Allégations :

    • blocage de sites web russes et biélorusses ;
    • perturbation de la connectivité Internet au Forum économique international de Saint-Pétersbourg, ce qui a retardé d'environ 100 minutes le discours liminaire de Vladimir Poutine.

    Les attaques par déni de service distribué (DDoS) consistent à inonder un site web d'un trafic suffisant pour le mettre hors ligne. Un moyen de base pour se défendre contre ces attaques consiste à « bloquer la géolocalisation » des adresses IP étrangères. En piratant les serveurs russes, les Anonymous ont prétendument contourné ces mécanismes de défense, a déclaré Fowler.

    "Les propriétaires des serveurs piratés n'ont souvent aucune idée que leurs ressources sont utilisées pour lancer des attaques sur d'autres serveurs [et] sites web", a-t-il ajouté.

    Contrairement à l'opinion générale, les attaques DDoS sont plus que des inconvénients mineurs, a déclaré M. Fowler.

    "Pendant l'attaque, les applications critiques deviennent indisponibles [et] les opérations et la productivité s'arrêtent complètement", a-t-il déclaré. "Il y a un impact financier et opérationnel lorsque les services sur lesquels le gouvernement et le grand public comptent sont indisponibles."

    Formation des nouvelles recrues

    Revendications :

    • former les gens à lancer des attaques DDoS et à masquer leur identité ;
    • fournir une assistance à l'Ukraine en matière de cybersécurité.

    La formation de nouvelles recrues a permis à Anonymous d'étendre sa portée, son nom de marque et ses capacités, a déclaré Fowler. Les gens voulaient s'impliquer, mais ne savaient pas comment, a-t-il ajouté. Anonymous a comblé cette lacune en formant des acteurs de bas niveau à des tâches de base, a-t-il ajouté.

    Cela a permis aux pirates qualifiés de lancer des attaques plus avancées, comme celles de NB65, un groupe de pirates affilié à Anonymous qui a affirmé ce mois-ci sur Twitter avoir utilisé un « rançongiciel russe russe » pour prendre le contrôle du domaine, des serveurs de messagerie et des postes de travail d'une usine de fabrication exploitée par la compagnie d'électricité russe Leningradsky Metallichesky Zavod.

    « Comme dans le sport », a déclaré Fowler, « les pros ont la Coupe du monde et les amateurs ont les petits terrains, mais tout le monde joue ».

    Détournement de services de médias et de streaming

    Allégations :

    Affichage d'images et de messages censurés sur des émissions de télévision, telles que Russia-24, Channel One, Moscow 24, Wink et Ivi. Attaques accrues à l'occasion des fêtes nationales, notamment le piratage de la plateforme vidéo russe RuTube et des listes de chaînes de télévision intelligentes le « jour de la Victoire » de la Russie (9 mai) et de l'agence fédérale russe de l'immobilier Rosreestr le « jour de la Constitution » de l'Ukraine (28 juin).

    Cette tactique vise à saper directement la censure russe de la guerre, mais M. Fowler a déclaré que les messages ne résonnent qu'auprès de « ceux qui veulent les entendre ». Ces citoyens russes utilisent peut-être déjà des VPN pour contourner les censeurs russes ; d'autres ont été emprisonnés ou ont choisi de quitter la Russie.

    Parmi ceux qui quittent la Russie figurent les "super riches" - dont certains partent pour Dubaï - ainsi que des professionnels du journalisme, de la technologie, du droit et du conseil.

    S'adresser directement aux Russes

    Revendications :

    Piratage d'imprimantes et modification de reçus d'épicerie pour imprimer des messages antiguerre et pro-ukrainiens.
    • Envoi de millions d'appels, d'e-mails et de SMS à des citoyens russes ;
    • Envoi de messages aux utilisateurs du site de réseau social russe VK.

    De toutes les stratégies, « celle-ci se distingue comme étant la plus créative », a déclaré Fowler, même s'il pense que ces efforts sont en train de s'essouffler. Fowler a ajouté que ses recherches n'ont pas permis de mettre en doute les affirmations des Anonymous jusqu'à présent.

    Quelle est l'efficacité des Anonymous ?

    « Les méthodes utilisées par les Anonymous contre la Russie ont non seulement été très perturbatrices et efficaces, mais elles ont également réécrit les règles de conduite d'une cyberguerre moderne financée par la foule », a déclaré Fowler. Les informations recueillies à partir des brèches dans les bases de données peuvent révéler des activités criminelles ainsi que « qui tire les ficelles et où va l'argent », a-t-il ajouté.

    Toutefois, la plupart des informations sont en russe, a déclaré Gihon. Selon lui, les cyberspécialistes, les gouvernements, les hacktivistes et les passionnés du quotidien vont probablement examiner les données, mais ils ne seront pas aussi nombreux qu'on pourrait le penser. M. Gihon a également déclaré qu'il ne pense pas que des poursuites pénales soient probables.

    « Un grand nombre des personnes qu'ils ont compromises sont parrainées par le gouvernement russe », a-t-il dit. « Je ne vois pas comment ces personnes vont être arrêtées de sitôt ». Cependant, les fuites s'accumulent les unes après les autres, a déclaré Gihon.

    Fowler s'est fait l'écho de ce sentiment, affirmant qu'une fois qu'un réseau est infiltré, les systèmes peuvent « tomber comme des dominos ». Les pirates s'appuient souvent sur les fuites des autres, une situation que Gihon appelle « le pain et le beurre » de leur façon de travailler. « Cela pourrait être le début de campagnes massives qui se dérouleront plus tard », a-t-il déclaré.

    Fowler et Gihon sont d'accord pour dire que le résultat le plus immédiat de ces piratages est que les défenses de la Russie en matière de cybersécurité se sont révélées beaucoup plus faibles qu'on ne le pensait. Toutefois, M. Gihon a ajouté que les cybercapacités offensives de la Russie sont fortes.» « Nous nous attendions à voir plus de force de la part du gouvernement russe », a déclaré Gihon, « au moins lorsqu'il s'agit de leurs actifs stratégiques, tels que les banques et les chaînes de télévision, et surtout les entités gouvernementales. »

    Anonymous a levé le voile sur les pratiques de cybersécurité de la Russie, a déclaré Fowler, ce qui est « à la fois embarrassant et démoralisant pour le Kremlin. »

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?

    Voir aussi :

    Le groupe de cybercriminels, Anonymous, agirait plus rapidement que la bureaucratie gouvernementale, dans le conflit russo-ukrainien

    Le collectif de pirates informatiques Anonymous déclare une "cyberguerre" contre la Russie, et désactive le site d'information de l'État

    La Russie affirme que les sanctions américaines pourraient entraîner un crash de l'ISS, Musk, le fondateur de SpaceX, suggère que son entreprise pourrait maintenir l'ISS en vol
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  9. #229
    Membre chevronné
    Homme Profil pro
    Ingénieur en génie logiciel
    Inscrit en
    juin 2012
    Messages
    716
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur en génie logiciel
    Secteur : High Tech - Opérateur de télécommunications

    Informations forums :
    Inscription : juin 2012
    Messages : 716
    Points : 1 978
    Points
    1 978
    Par défaut
    intéressant, à quand la même chose avec Israel?

  10. #230
    Membre éprouvé
    Profil pro
    Inscrit en
    mars 2012
    Messages
    362
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : mars 2012
    Messages : 362
    Points : 986
    Points
    986
    Par défaut
    Anonymous de toute façon c'est une blague.

    C'est un amas de tout et n'importe quoi qui font n'importe quoi parce qu'ils sont n'importe qui

    Apres on verras mais si c'est encore comme des ONG genre greenpeace qui ne cible que des entreprise européenne pour ne jamais cibler les entreprise US, on sait ce que ca donnera

  11. #231
    Membre habitué
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    octobre 2002
    Messages
    44
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2002
    Messages : 44
    Points : 156
    Points
    156
    Par défaut
    Et ils croient que cela va arrêter l'opération spéciale russe ? 😅

  12. #232
    Expert confirmé Avatar de marsupial
    Homme Profil pro
    Retraité
    Inscrit en
    mars 2014
    Messages
    1 497
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Autre

    Informations professionnelles :
    Activité : Retraité

    Informations forums :
    Inscription : mars 2014
    Messages : 1 497
    Points : 5 877
    Points
    5 877
    Par défaut
    Quel est votre avis sur le sujet ?
    Comme les américains, les russes sont très forts en attaque mais nuls en défense. Je rappelle qu'au concours de l'OTAN, organisé tous les ans entre une red team et des blue teams de chaque pays de l'organisation, les mieux placés sont les tchèques détrônés en 2018 par la France. Ce qui ne veut pas dire que nous soyons excellemment bien protégés mais les américains sont loin au classement. Comme les russes apparemment.
    Repeat after me
    Le monsieur lutte pour la défense des libertés individuelles et collectives

    Repeat after me...

  13. #233
    Membre chevronné
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2007
    Messages
    740
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2007
    Messages : 740
    Points : 2 021
    Points
    2 021
    Par défaut
    Mais qu'est ce qui prouve qu'ils n'ont pas trafiqué ces fameuse données?

  14. #234
    Membre habitué
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    août 2007
    Messages
    77
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Royaume-Uni

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels

    Informations forums :
    Inscription : août 2007
    Messages : 77
    Points : 142
    Points
    142
    Par défaut
    Citation Envoyé par marc.collin Voir le message
    intéressant, à quand la même chose avec Israel?
    Bonne idée, on pourrait même appeler ça OpIsrael

  15. #235
    Membre chevronné
    Homme Profil pro
    Ingénieur en génie logiciel
    Inscrit en
    juin 2012
    Messages
    716
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur en génie logiciel
    Secteur : High Tech - Opérateur de télécommunications

    Informations forums :
    Inscription : juin 2012
    Messages : 716
    Points : 1 978
    Points
    1 978
    Par défaut
    Citation Envoyé par Lucio_ Voir le message
    Bonne idée, on pourrait même appeler ça OpIsrael
    c'est tellement intense qu'on en attend même pas parler...... comparativement à n'importe quel autre attaquer qui est supposément fait par la russie ou la chine...

  16. #236
    Membre régulier
    Homme Profil pro
    Analyste d'exploitation
    Inscrit en
    juin 2022
    Messages
    26
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 37
    Localisation : France, Puy de Dôme (Auvergne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Analyste d'exploitation

    Informations forums :
    Inscription : juin 2022
    Messages : 26
    Points : 124
    Points
    124
    Par défaut
    Citation Envoyé par marc.collin Voir le message
    c'est tellement intense qu'on en attend même pas parler...... comparativement à n'importe quel autre attaquer qui est supposément fait par la russie ou la chine...
    OpIsrael a été un échec, et comme beaucoup d’échec dans le terrorisme, c'est très peu relayé par les médias afin d'éviter d'inciter à la peur. Le nom de domaine "OpIsrael.com" avait été reservé par "Al Qaeda" par exemple.
    L'opération avait d'ailleurs été supportée par le Hamas, prônait la violence et a finalement eu très peu d'impact ou d'actions réelles menées. (Attaques brouillons non ciblées, non préméditées)

    La plupart des effets néfastes sont passés inaperçus avant d'avoir été signalés à posteriori. Je ne suis pas étonné d'avoir plus souvent entendu des Russes et Chinois, honnêtement.

  17. #237
    Membre éprouvé
    Femme Profil pro
    Inscrit en
    juillet 2012
    Messages
    258
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : Italie

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2012
    Messages : 258
    Points : 957
    Points
    957
    Par défaut
    Anonymous ce sont les Etats quand font des ops hors de la loi...

  18. #238
    Membre éclairé
    Homme Profil pro
    Consultant en Business Intelligence
    Inscrit en
    décembre 2021
    Messages
    448
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant en Business Intelligence

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2021
    Messages : 448
    Points : 737
    Points
    737
    Par défaut
    Bonjour,

    Les hacktivistes d'Anonymous s'introduisent dans les bases de données russes et divulguent des quantités énormes de données

    Quel est votre avis sur le sujet ?
    Qu'on se trompe de cible ^^ . En temps normal la Russie est le grand méchant loup d'ou viennent soit disant toutes les attaques .

    Faut il aussi rappeller que la Russie ainsi que les pays limitrophes (dont l'Ukraine, la Roumanie, La Moldvaie , la Serbie ... ) sont des pays ou la mafia et la pégres régnent ?

    C'est très facile pour des pays de la sorte de camoufler des activités crimineles et d'aller accuser le voisin ou la famille mafieuse concurrente ...

    Ainsi la mafia roumaine ou moldave peut très bien se faire passer pour la Russie et lui faire porter le chapeau !

    Pendant ce temps l'UE et les USA sautent sur l'occassion et soutiennent des clans mafieux , qui en temps normal sont les pilleurs et pillards des datas en occident !

    Un peu comme les syndicats, c'est utile en pouvoir de nuissance . Des pantins quoi ^^

  19. #239
    Membre habitué
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    octobre 2002
    Messages
    44
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2002
    Messages : 44
    Points : 156
    Points
    156
    Par défaut
    Aux dernières nouvelles, le groupe de hackers russes KillNet a piraté toutes les bases de données de Lockheed Martin, un des fournisseurs d'armes US. Les données ont été envoyées aux services de renseignement russes. La listes des nom, téléphone, adresse, mail, mot de passe peuvent être téléchargées...quelque part sur le net.

  20. #240
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Dirigeant
    Inscrit en
    juin 2016
    Messages
    2 632
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Dirigeant
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : juin 2016
    Messages : 2 632
    Points : 57 219
    Points
    57 219
    Par défaut Le responsable de la cyberguerre ukrainienne a le sentiment qu'il est en train de gagner
    Le responsable de la cyberguerre ukrainienne a le sentiment qu'il est en train de gagner
    il a déclaré que les cyberattaques russes contre l'Ukraine n'ont pas eu l'effet escompté

    Lors d'une interview cette semaine, Yurii Shchyhol, le chef du Derzhspetszviazok, la version ukrainienne de l'Agence américaine de cybersécurité et de sécurité des infrastructures aux États-Unis, a laissé entendre que l'Ukraine mène parfaitement le jeu dans le cadre de la cyberguerre qui l'oppose à la Russie. Shchyhol a déclaré que lui et son équipe ont réussi à contenir les cyberattaques de la Russie qui étaient censées semer la panique parmi la population ukrainienne et de montrer au monde extérieur que l'Ukraine est un État faible. Cette cyberguerre se poursuit avec des dizaines de cyberattaques chaque semaine.

    L'Ukraine se dit bien "armée" pour contrer les cyberattaques russes

    L'Ukraine et la Russie se livrent actuellement une guerre sur deux fronts : une bataille conventionnelle avec de l'artillerie et des troupes au sol et une bataille dans le cyberespace. Dans ce dernier cas, des dégâts énormes ont été causés de part et d'autre depuis le début du conflit le 24 février. « C'est la première fois dans l'histoire qu'une véritable cyberguerre se déroule en ce moment même en Ukraine », déclare Yurii Shchyhol, qui est chargé d'assurer la sécurité du cyberespace ukrainien de la même manière que le président ukrainien Volodymyr Zelensky supervise les forces armées physiques du pays, lors d'une récente interview avec Wired.

    Nom : ref.png
Affichages : 1088
Taille : 114,9 Ko

    Bien que cela ne soit pas quelque chose de nouveau entre les deux États, cette forme d'opposition s'est intensifiée depuis le mois de mars dernier. Avant l'invasion du 24 février, la Russie aurait testé les défenses de la cybersécurité ukrainienne. Il s'agissait le plus souvent d'attaques persistantes et de faible niveau, mais une attaque de plus grande envergure a été lancée le 14 janvier, lorsque la Russie a visé plus de 20 institutions gouvernementales ukrainiennes. L'attaque, conçue pour perturber les sites Web liés au gouvernement, s'est propagée à l'ensemble de l'Internet ukrainien. Environ 90 sites Web gouvernementaux auraient été mis hors ligne.

    Selon le responsable de la cybersécurité en Ukraine, les pirates russes avaient pour but de semer la panique parmi la population ukrainienne et de montrer la faiblesse de l'Ukraine en matière de cyberdéfense au monde extérieur. Cependant, il affirme que, même si les cyberattaques ont réussi, les pirates ont échoué à atteindre leur but, car son équipe a rapidement remis les sites Web concernés en ligne et a évité toute forme de panique. « Le temps le plus long que nous ayons mis pour un site a été de près d'une semaine. Aucune donnée n'a été perdue, et le résultat de cette attaque relève davantage de la guerre psychologique », a déclaré Shchyhol.

    Shchyhol estime que les cyberattaques des pirates russes ont continué après l'invasion et que les deux pays en sont désormais à la troisième phase de la cyberguerre. Afin de contrer efficacement ces cyberattaques, Derzhspetszviazok aurait créé une base de données des attaques russes attribuées qui ont été spécifiées à des groupes de pirates particuliers. Shchyhol a déclaré lors de l'interview que le Derzhspetszviazok a appris que la plupart des groupes étaient parrainés soit par les services de renseignement russes - le FSB, successeur du KGB - soit par l'armée russe. Il refuse également de les désigner comme des "hacktivistes".

    « Un hacktiviste est une personne qui le fait par générosité de cœur, gratuitement. Ces types sont sponsorisés par l'État et reçoivent un mandat pour perpétrer des crimes. Le fait de savoir qui était derrière les attaques a aidé. En réalisant qui nous attaque, cela nous a permis de mieux nous préparer et de mieux nous préparer à repousser ces attaques », dit-il. Shchyhol a déclaré que la Russie a déployé cette année une nouvelle version du virus Industroyer, appelée Industroyer 2. Cet exploit aurait été utilisé dans la cyberattaque contre le réseau électrique ukrainien en décembre 2016, coupant le courant à près d'un cinquième de la capitale Kiev.

    Industroyer 2 aurait été utilisé contre une société ukrainienne de production d'énergie. « Nous étions prêts pour ce type d'attaque, nous avons réussi à la repousser, et avons ainsi évité que des dommages soient causés à cette entreprise. Cela a permis d'éviter des coupures de courant pour 2 millions de personnes », note Shchyhol. Il a ajouté : « l'efficacité de tout effort de cyberguerre ne devrait pas être jugée par le fait que nous rendons impossible aux attaquants de nous attaquer. Le véritable test de notre efficacité est la [rapidité] avec laquelle les services peuvent être relancés, et le fait qu'aucune donnée importante ne soit volée par les agresseurs ».

    L'Ukraine ne se défend pas seulement, elle contre-attaque également

    L'Ukraine ne s'est pas contentée de contrer ou de détourner les cyberattaques russes. Elle a également contre-attaqué, parfois avec des coups assez violents. Le 11 mai, le site Web de RuTube, le plus grand service russe de diffusion en continu et concurrent de YouTube, a été mis hors ligne pendant trois jours consécutifs dans ce que la société a appelé la "plus grande cyberattaque" qu'elle ait jamais subie. À la fin de la cyberattaque, un groupe volontaire de technologues et de pirates informatiques, appelé "Ukraine's IT Army", a revendiqué l'attaque sur son canal Telegram officiel, comprenant plus de 300 000 membres.

    Nom : zerz.png
Affichages : 1068
Taille : 47,1 Ko

    Les pirates ont également affirmé avoir modifié les mots de passe des administrateurs, supprimé et volé des données internes, et même bloqué les cartes d'accès des employés aux salles de serveurs de l'entreprise, enfermant les gens à l'intérieur. Depuis son lancement, deux jours seulement après l'invasion du 24 février, le groupe a fait plusieurs victimes, dont Mvideo, une grande chaîne russe d'électronique grand public ; QIWI, un fournisseur de services de paiement russe très populaire ; Asna, un réseau de plus de 10 000 pharmacies en Russie ; et EGAIS, le système d'information unifié du gouvernement russe sur la comptabilité des alcools.

    L'Armée informatique ukrainienne est un acteur de la menace composé de pirates informatiques volontaires ukrainiens et internationaux travaillant en collaboration avec des fonctionnaires du ministère ukrainien de la Justice. Le groupe a été une figure centrale de la lutte que l'Ukraine et la Russie mènent dans le cyberespace, et il innove en ce qui concerne ce qu'un groupe de volontaires, quasi hacktivistes, peut faire dans le contexte d'une guerre. Les analystes s'accordent à dire qu'à l'instar de la guerre cinétique qui se déroule sur le territoire ukrainien, on ne s'attendait pas à ce que la cyberguerre prenne cette tournure.

    « L'armée informatique ukrainienne est une construction unique et intelligente dont la structure organisationnelle et l'impact opérationnel influenceront probablement l'art de la guerre cybernétique et de l'information dans les conflits futurs. Publiquement, cette armée sert de vaisseau qui permet au gouvernement ukrainien d'utiliser des volontaires du monde entier dans ses activités persistantes [de déni de service distribué] contre les sites Web du gouvernement et des entreprises russes », a écrit Stefan Soesanto, chercheur principal en cybersécurité au Centre d'études de sécurité (CSS) de Zurich, dans un rapport sur ce groupe de volontaires.

    Il a ajouté : « au 7 juin 2022, 662 cibles étaient concernées. Du côté non public, l'équipe interne de cette armée entretient probablement des liens profonds avec les services de défense et de renseignement ukrainiens, ou en est en grande partie constituée ». Dans le cas de l'armée informatique ukrainienne, Shchyhol est beaucoup plus disposé à utiliser le terme "hacktiviste". Selon Shchyhol, leur aide a été indispensable. Toutefois, un groupe d'universitaires a récemment comparé le travail de ces volontaires au fait de s'introduire dans un centre commercial désaffecté d'une petite ville et de taguer "Poutine est un danger" sur les murs.

    Shchyhol a déclaré que le gouvernement ukrainien ne coordonnait pas les agissements de l'armée informatique de l'Ukraine, mais il faut rappeler qu'elle a été créée par Mykhailo Fedorov, vice-premier ministre et ministre de la Transformation numérique de l'Ukraine, après un appel lancé dans un tweet deux jours après l'invasion russe. Le tweet comportait un lien qui renvoyait directement au canal Telegram officiel du groupe. Enfin, par solidarité à l'Ukraine, de dizaines d'entreprises technologiques ont réduit ou cessé complètement leurs activités en Russie. Parmi elles figurent : Cisco, HP, IBM, Dell, YouTube, Apple, Netflix, Lumen, etc.

    Source : Wired

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?
    Que pensez-vous des déclarations du chef du Derzhspetszviazok ?
    Selon vous, qui de la Russie ou de l'Ukraine gagnera cette cyberguerre ?
    Quels impacts cette cyberguerre pourrait-elle avoir dans le futur ?
    Que pensez-vous des déclarations selon lesquelles l'Ukraine ne coordonne pas les actions de son armée informatique ?

    Voir aussi

    L'Ukraine affirme que son "armée informatique" a mis hors service des sites Web clés de la Russie, ce qui montre que la ligne de front cybernétique entre les deux pays s'intensifie

    L'armée informatique ukrainienne, composée de pirates bénévoles, a annoncé une nouvelle série de cibles, dont le réseau ferroviaire biélorusse et le système de navigation par satellite russe GLONASS

    Des Ukrainiens auraient mené des attaques par déni de service contre les chaînes d'approvisionnement en vodka en Russie, interrompant temporairement les expéditions

    La Russie subirait des violations de données "sans précédent" de la part de pirates informatiques pro-ukrainiens, des dizaines de téraoctets de données auraient été divulgués jusqu'à présent
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

Discussions similaires

  1. Réponses: 11
    Dernier message: 16/03/2017, 08h06
  2. Quels sont les CMS et les langages client et serveur les plus utilisés par les sites web ?
    Par Michael Guilloux dans le forum Général Conception Web
    Réponses: 13
    Dernier message: 15/09/2016, 18h21
  3. Réponses: 7
    Dernier message: 02/06/2010, 12h54
  4. Réponses: 5
    Dernier message: 04/08/2006, 00h51

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo