IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Expert éminent sénior

    Femme Profil pro
    Rédacteur Web
    Inscrit en
    Mars 2020
    Messages
    838
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur Web

    Informations forums :
    Inscription : Mars 2020
    Messages : 838
    Points : 58 036
    Points
    58 036
    Par défaut Elon Musk bannit, rétablit et bannit à nouveau le compte Twitter qui suivait son jet privé
    Elon Musk offre 5 000 dollars à un adolescent pour qu'il ferme son compte Twitter qui retrace ses vols privés,
    le jeune de 19 ans juge que 5 000 $ ce n'est vraiment pas assez

    Elon Musk, PDG de Tesla, a offert 5 000 dollars à un jeune homme de 19 ans pour qu'il ferme un compte Twitter qui suit ses vols privés, a déclaré l'adolescent à Protocol. Jack Sweeney gère 15 comptes de suivi de vols en utilisant un robot qu'il a créé et qui publie automatiquement des messages lorsque le vol d'une célébrité décolle ou atterrit dans un aéroport. Le compte de Sweeney qui suit les vols de Musk a le plus grand nombre d’adeptes, avec plus de 97 000 followers, et sa popularité a conduit Musk à envoyer un message direct à Sweeney. Le dernier échange entre Musk et Sweeney a eu lieu il y a une semaine, lorsque Sweeney a déclaré qu'il supprimerait le compte sans argent si Musk lui offrait un stage. L'adolescent a déclaré que Musk n'avait pas encore ouvert le message. Il s'agit là effectivement d'une faille de sécurité de haut niveau et on est en droit de se demander comment celle-ci est passée inaperçue.

    Nom : Screenshot_2022-01-28 elon musk – Recherche Google.png
Affichages : 29863
Taille : 542,6 Ko

    Elon Musk a ouvert une conversation avec Jack Sweeney, 19 ans, sur Twitter par message privé, l'automne dernier. « Pouvez-vous enlever ça ? C'est un risque pour la sécurité ».Il faisait référence à un compte Twitter, appelé @ElonJet, qui suit les mouvements de son jet privé autour du monde. @ElonJet est l'un des 15 comptes de suivi de vol que Sweeney a créés, comptes qui sont gérés par des robots qu'il a programmés pour analyser les données et tweeter chaque fois qu'un avion choisi décolle ou atterrit. Chacun de ces comptes suit une personnalité de premier plan, presque toujours issue du monde de la technologie, notamment Bill Gates et Jeff Bezos. Mais le tracker de Musk est le plus populaire, avec près de 83 000 followers. La popularité du compte semble avoir effrayé Musk. « Je n'aime pas l'idée de me faire tirer dessus par un cinglé », a-t-il dit à Sweeney dans leur conversation.

    La conversation s'est poursuivie pendant quelques messages supplémentaires. Musk a demandé à Sweeney combien il gagnait avec les comptes Twitter, ce à quoi Sweeney a répondu qu'il ne gagnait pas plus de 20 dollars par mois. Puis Elon Musk a fait sa propre offre : 5 000 dollars pour supprimer le compte et aider le milliardaire à empêcher les « fous » de le localiser. Sweeney a demandé à Musk d'ajouter un autre montant : « Y a-t-il une chance d'augmenter ce montant à 50 000 dollars ? Ce serait une aide précieuse pour l'université et cela me permettrait peut-être d'acheter une voiture, peut-être même une Model 3 ».

    Musk a répondu qu'il allait y réfléchir. Mais jusqu'à présent, il n'a pas versé un centime à Sweeney, et le compte est toujours ouvert. Sweeney dit qu'il est d'accord avec le fait d'être "ghosté". Il a beaucoup profité de @ElonJet et des autres comptes, dit-il : il a gagné des adeptes des médias sociaux, a appris à coder et a même décroché un emploi à temps partiel chez UberJets en tant que développeur d'applications. Mieux encore, celui qui se décrit comme un "fan" d'Elon Musk a pu avoir une conversation avec un homme qu'il admire depuis des années.

    Bien que les comptes Twitter n'aient donné lieu à aucun incident dangereux jusqu'à présent, du moins d'après les connaissances de Sweeney et les informations disponibles en ligne, Elon Musk n'a pas tort. Les célébrités qui se font prendre en embuscade dans les aéroports (par des fans, des personnes qui veulent leur arracher un autographe, des paparazzi, des harceleurs et autres) ne sont pas rares. Et Musk et d'autres PDG du secteur technologique sont devenus de véritables célébrités ces dernières années.

    Mais les robots de Twitter ont juste continué à analyser les données que Sweeney leur a demandées. Les 15 robots utilisent les informations de la Federal Aviation Administration (FAA) lorsqu'elles sont disponibles. L'administration garde la trace de quand et où les avions décollent et atterrissent, ainsi que de leur trajectoire prévue. Cependant, l'avion de Musk et beaucoup d'autres sont sur la liste de blocage LADD (Limiting Aircraft Data Displayed), qui supprime les informations d'identification des données. Cependant même les avions qui sont sur la liste bloquée ne sont pas vraiment privés. Dans ces cas, Sweeney utilise les données des transpondeurs ADS-B présents sur la plupart des avions, qui indiquent la position de l'avion dans l'air en temps réel, comme indiqué sur l'ADS-B Exchange. L'analyse de ces informations ressemble à un casse-tête : les robots de Sweeney peuvent utiliser l'altitude d'un avion, combinée au temps écoulé depuis la réception des données, pour déterminer quand il décolle ou atterrit. Ils peuvent ensuite croiser la latitude et la longitude avec une base de données d'aéroports pour déterminer le lieu de départ ou de destination de l'avion. Et bien que les robots de Sweeney ne puissent pas exploiter les données bloquées de la FAA pour savoir où un avion prévoit de se rendre, ils peuvent croiser les données ADS-B en temps réel avec un autre site web qui publie des versions anonymisées des plans de vol de la FAA. Cela permet au robot de faire correspondre l'avion qu'il suit en temps réel aux plans de vol anonymes de la FAA et de déterminer la destination prévue de chaque avion. Ces informations sont toutes entièrement publiques et peuvent être utilisées pour suivre la plupart des avions privés.

    Il s'agit d'une faille dans la sécurité de haut niveau qui n'est passée inaperçue que parce qu'il faut une connaissance approfondie du secteur pour savoir que toutes ces données étaient disponibles et publiques, et pour comprendre comment les analyser. Sweeney avait ce contexte : son père travaille dans le secteur aérien, et Sweeney suit les avions depuis son enfance. Comme beaucoup de jeunes garçons, il dit qu'il essayait d'identifier les types d'avions qui volaient dans le ciel, en comparant souvent ses suppositions avec ce qu'il pouvait trouver dans les applications de suivi des vols en ligne. Une fois que Sweeney a expliqué à Musk où il trouvait les données, l'entrepreneur a été surpris par l'accessibilité de ces dernières. « Le contrôle du trafic aérien est tellement primitif », a-t-il déclaré.

    Le dernier échange entre Musk et Sweeney remonte à mercredi dernier, lorsque Sweeney a déclaré qu'il préférait un stage à un paiement en échange de la suppression du compte. Musk n'a pas ouvert le message, dit Sweeney, mais il n'est pas offensé. En fait, il pense savoir pourquoi Musk est resté silencieux : « Je pense qu'il est en vacances à Hawaï si vous vérifiez ElonJet ».

    Source : Twitter

    Et vous ?

    Qu’en pensez-vous ?

    Voir aussi :

    Un ancien hacker de la NSA découvre une faille dans Zoom permettant de prendre le contrôle des Mac, notamment la webcam, le micro et l'accès root, Elon Musk interdit à ses employés de l'utiliser

    La sécurité et la confidentialité du réseau social Clubhouse, spécialisé dans les contenus audio, sont remises en cause, ses concepteurs promettent de faire mieux après une série d'incidents

    Le réseau social Gab a été piraté, le compte de l'ancien président US Donald Trump et 15 000 autres comptes concernés, les profils, les mots de passe et les messages privés ont été dérobés
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Expert éminent Avatar de kain_tn
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    Mars 2005
    Messages
    1 578
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations forums :
    Inscription : Mars 2005
    Messages : 1 578
    Points : 7 356
    Points
    7 356
    Par défaut
    Citation Envoyé par Nancy Rey Voir le message
    Puis Elon Musk a fait sa propre offre : 5 000 dollars pour supprimer le compte et aider le milliardaire à empêcher les « fous » de le localiser.
    C'est marrant comme ça les embête quand il s'agit de leur propre personne. Par contre quand il s'agit de traquer au quotidien tous les clients, là il n'y a aucun problème.
    Je pense qu'on devrait étendre l'idée de ce gamin à nos politiciens et aux PDG de toutes les GAFAM pour voir
    Copier c'est copier; voler c'est vendre un CD une vingtaine d'euros!


    Code C : Sélectionner tout - Visualiser dans une fenêtre à part
    1
    2
    3
    4
    5
    6
    7
    #include <stdio.h>
     
    int main(int argc, char **argv) {
     
        printf("So long, and thanks for the fish, Dennis...\n");
        return 0;
    }

  3. #3
    Membre émérite
    Homme Profil pro
    Ingénieur en génie logiciel
    Inscrit en
    Juin 2012
    Messages
    869
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur en génie logiciel
    Secteur : High Tech - Opérateur de télécommunications

    Informations forums :
    Inscription : Juin 2012
    Messages : 869
    Points : 2 476
    Points
    2 476
    Par défaut
    Citation Envoyé par kain_tn Voir le message
    C'est marrant comme ça les embête quand il s'agit de leur propre personne. Par contre quand il s'agit de traquer au quotidien tous les clients, là il n'y a aucun problème.
    Je pense qu'on devrait étendre l'idée de ce gamin à nos politiciens et aux PDG de toutes les GAFAM pour voir
    ça me fait penser au film https://fr.wikipedia.org/wiki/The_Circle_(film,_2017)

  4. #4
    Expert confirmé
    Avatar de shenron666
    Homme Profil pro
    avancé
    Inscrit en
    Avril 2005
    Messages
    2 524
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 47
    Localisation : France, Seine et Marne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : avancé

    Informations forums :
    Inscription : Avril 2005
    Messages : 2 524
    Points : 5 183
    Points
    5 183
    Par défaut
    La réaction de Musk est pertinente et Musk n'a pas profité de sa notoriété pour faire pression.
    Il a discuté avec le jeune homme et l'histoire nous dira s'ils trouvent un accord donnant donnant.

    La demande de Musk est légitime et ses arguments valables et cohérents avec une vraie situation de risque.
    Il y a des malades partout.
    Tutoriels OpenGL
    Je ne répondrai à aucune question en MP
    - Si c'est simple tu dis que c'est compliqué et tu le fait
    - Si c'est compliqué tu dis que c'est simple et tu le sous-traite ou le fait faire par un stagiaire.

  5. #5
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Dirigeant
    Inscrit en
    Juin 2016
    Messages
    3 160
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Dirigeant
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : Juin 2016
    Messages : 3 160
    Points : 66 263
    Points
    66 263
    Par défaut L'adolescent qui suit le jet d'Elon Musk à l'aide d'un automate suit également Gates, Bezos et Drake
    L'adolescent qui surveille le jet d'Elon Musk à l'aide d'un automate qu'il a lui-même programmé suit également Gates, Bezos et Drake
    et prévoit d'en créer d'autres pour suivre d'autres personnes

    Jack Sweeney, un étudiant de 19 ans de Floride, s'amuse à suivre les vols privés de personnes riches et célèbres en exploitant une faille qu'il aurait découverte dans les transpondeurs ADS-B des jets. À l'heure actuelle, Sweeney suivrait les déplacements privés en avion d'environ 16 personnes, dont Elon Musk - à qui il réclame une somme de 50 000 dollars avant de supprimer le robot qui publie automatiquement les départs et arrivées de son jet sur Twitter. Il suit également Bill Gates, Jeff Bezos, Drake, etc., et a déclaré qu'il allait créer des dizaines d'autres comptes pour suivre les mouvements d'autres personnes riches et célèbres.

    À en croire ses récents témoignages, Sweeney suit Elon Musk, PDG de Tesla et de SpaceX, depuis un bon bout de temps maintenant. Chaque départ et arrivée du jet du milliardaire sont publiés sur Internet via le compte Twitter @ElonJet. Le compte est géré par un robot qu'il a programmé pour analyser les données et tweeter chaque fois que l'avion de Musk décolle ou atterrit. Récemment, Sweeney a déclaré avoir créé 16 comptes Twitter automatisés, ou bots, similaires à @ElonJet afin de suivre les jets de Bill Gates, cofondateur de Microsoft (@GatesJet), et du cofondateur d'Amazon Jeff Bezos (@BezosJet).

    Nom : dcx.png
Affichages : 48471
Taille : 153,4 Ko

    D'autres robots suivent également les jets de l'entrepreneur milliardaire Mark Cuban et du rappeur Drake. Dans une interview accordée au Guardian, Sweeney a déclaré qu'il avait également créé un site Web, appelé Ground Control, afin de "monétiser" le service en proposant des services de suivi sur mesure aux fans de célébrités et pour héberger des versions Web des robots Twitter si le site de microblogging fermait ses comptes en raison des problèmes de confidentialité soulevés par les sujets. « Il s'agit soit de personnes très en vue, soit de personnes très intéressantes », dit Sweeney parlant des personnes qu'il suit.

    « Dernièrement, j'ai ajouté des personnes que [mes abonnés] ont demandées », ajoute-t-il. Sweeney a déclaré que parmi les nouveaux comptes qu'il venait de créer, celui du rappeur américain Drake était le plus intéressant, car "ce dernier a le plus gros avion de tous". L'avion du rappeur, Air Drake, est un Boeing 767-200ER de 185 millions de dollars et d'environ 18 mètres de long pouvant transporter 216 passagers. Sweeney a créé @ElonJet en juin 2020 et récemment, il a été contacté par le PDG de Tesla qui a proposé à l'adolescent de fermer le compte qui suit son jet contre une récompense de 5 000 dollars.

    La popularité du compte @ElonJet, qui comptabilise près de 85 000 abonnés, semble avoir effrayé Musk. « Pouvez-vous enlever ça ? C'est un risque pour la sécurité. Je n'aime pas l'idée de me faire tirer dessus par un cinglé », a-t-il dit à Sweeney dans leur conversation. Cependant, Sweeney a refusé l'offre de Musk et a demandé au milliardaire de renchérir son offre à 50 000 dollars. Notons que durant leur conversation, Sweeney a confié à Musk qu'il gagnait à peine 20 dollars par mois avec le compte. Après sa surenchère, Musk a répondu à Sweeney qu'il allait réfléchir à l'offre, mais jusque-là, il n'a plus rien dit.



    Lors de son interview, Sweeney a déclaré qu'il espérait que Musk rouvrirait les négociations pour acheter et fermer le compte. En outre, Sweeney se dit passionné par les avions depuis son enfance, son père est un employé du secteur aérien, et décrit Musk comme son idole. Il a déclaré que recevoir le message direct de Musk était une expérience surréaliste. « J'étais sur le point de m'endormir en fait, et je me suis dit : "Oh bon sng, Elon vient de m'envoyer un message pour me demander de supprimer mon compte. C'était insensé" », a-t-il dit. Il a déclaré que la somme qu'il demande l'aiderait dans ses frais universitaires.

    « Et cela me permettrait peut-être de m'acheter une voiture, peut-être même un Model 3 », a-t-il ajouté. Lors de leur conversation, Sweeney a également émis l'idée que si le PDG ne voulait pas payer, il serait prêt à supprimer le compte en échange d'un stage chez Tesla. Mais cette proposition n'a pas non plus obtenu de réponse de la part de Musk. « C'est la dernière chose que j'ai dite [à Musk]. Et puis il m'a bloqué », a déclaré Sweeney. Bien que les comptes n'aient donné lieu à aucun incident dangereux jusqu'à présent, du moins d'après les connaissances de Sweeney et les informations disponibles en ligne, Musk a sans doute raison.

    Les célébrités qui se font prendre en embuscade dans les aéroports (par des fans, des personnes qui veulent leur arracher un autographe, des paparazzi, des harceleurs et autres) ne sont pas rares. Et Musk et d'autres PDG du secteur technologique sont devenus de véritables célébrités ces dernières années. Selon certaines sources, Sweeney arrive à suivre les déplacements de ces avions privés en raison d'une faille dans leurs transpondeurs. En effet, les robots de Sweeney s'appuient sur les informations de la Federal Aviation Administration (FAA) lorsqu'elles sont disponibles.

    Nom : qsd.png
Affichages : 13290
Taille : 359,0 Ko

    La FAA garde la trace de quand et où les avions décollent et atterrissent, ainsi que de leur trajectoire prévue. Mais l'avion de Musk et beaucoup d'autres sont sur la liste de blocage LADD (Limiting Aircraft Data Displayed), qui supprime les informations d'identification des données. Cependant, les avions qui sont sur cette liste ne sont pas vraiment privés. Dans ces cas, Sweeney utilise les données des transpondeurs ADS-B présents sur la plupart des avions, qui indiquent la position de l'avion dans l'air en temps réel, comme indiqué sur l'ADS-B Exchange.

    Les robots de Sweeney peuvent utiliser l'altitude d'un avion, combinée au temps écoulé depuis la réception des données, pour déterminer quand il décolle ou atterrit. Ils peuvent ensuite croiser la latitude et la longitude avec une base de données d'aéroports pour déterminer le lieu de départ ou de destination de l'avion. Et bien que les robots de Sweeney ne puissent pas exploiter les données bloquées de la FAA pour savoir où un avion prévoit de se rendre, ils peuvent croiser les données ADS-B en temps réel avec un autre site Web qui publie des versions anonymisées des plans de vol de la FAA.

    Cela permet au robot de faire correspondre l'avion qu'il suit en temps réel aux plans de vol anonymes afin de déterminer la destination prévue de chaque avion. Ces informations sont toutes entièrement publiques et peuvent être utilisées pour suivre la plupart des avions privés. Selon les sources, il s'agit d'une faille de sécurité qui est passée inaperçue, car il faut une connaissance approfondie du secteur pour savoir que toutes ces données étaient disponibles et publiques, et pour comprendre comment les analyser.

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?
    Que pensez-vous de l'activité à laquelle se livre Sweeney ?
    Ce suivi n'est-il pas abusif ? Ne viole-t-il pas la vie privée des personnes qu'il suit ?
    L'étudiant ne met-il pas la vie des personnes qu'il suit en danger comme le souligne Elon Musk ?
    Si Sweeney venait à être poursuivi en justice, pourrait-il avoir les arguments pour justifier son passe-temps ?

    Voir aussi

    Elon Musk offre 5 000 dollars à un adolescent pour qu'il ferme son compte Twitter qui retrace ses vols privés, le jeune de 19 ans juge que 5 000 $ ce n'est vraiment pas assez

    Elon Musk au Congrès : « Laissez tomber la taxe sur les milliardaires. Cela ne fera qu'entraver mon projet d'amener l'humanité sur Mars », il considère ce projet de loi comme "stupide" et "insensé"

    Pour Elon Musk l'IA est bien plus dangereuse que l'arme nucléaire, alors que Bill Gates estime que l'IA est à la fois porteuse d'espoir et dangereuse

    Elon Musk : « le métavers n'est pas convaincant et le Web3 relève plus du marketing que de la réalité », il pense que le Web3 est concept "nébuleux"
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  6. #6
    Expert confirmé

    Homme Profil pro
    .
    Inscrit en
    Octobre 2019
    Messages
    1 450
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 41
    Localisation : France, Aube (Champagne Ardenne)

    Informations professionnelles :
    Activité : .
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : Octobre 2019
    Messages : 1 450
    Points : 5 701
    Points
    5 701
    Par défaut
    sa va mal finir cette histoire... surtout que ce qu'il fait sa s'appelle du chantage.
    je connais pas les lois US mais je ne pense pas que ce soit légale, et c'est lui qui risque de payer 50000$.

    et ces milliardaires on un puissant réseau, ils pourront toujours te pourrir la vie en te refusant l'université de tes rêves et l'entreprise ou tu veux bosser.

  7. #7
    Membre confirmé
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    Mai 2006
    Messages
    226
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme

    Informations forums :
    Inscription : Mai 2006
    Messages : 226
    Points : 532
    Points
    532
    Par défaut
    Citation Envoyé par calvaire Voir le message
    sa va mal finir cette histoire... surtout que ce qu'il fait sa s'appelle du chantage.
    je connais pas les lois US mais je ne pense pas que ce soit légale, et c'est lui qui risque de payer 50000$.

    et ces milliardaires on un puissant réseau, ils pourront toujours te pourrir la vie en te refusant l'université de tes rêves et l'entreprise ou tu veux bosser.
    En quoi est-ce du chantage ? Musk lui propose un montant pour enlever son bot, le gars demande plus... moi j'appelle ça de la négociation.
    Ses bots s'appuient sur des données publiques, donc de mon point de vue il est dans la légalité. Ca ne serait pas le cas, Musk aurait déjà envoyé ses avocats.

  8. #8
    Expert confirmé

    Homme Profil pro
    .
    Inscrit en
    Octobre 2019
    Messages
    1 450
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 41
    Localisation : France, Aube (Champagne Ardenne)

    Informations professionnelles :
    Activité : .
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : Octobre 2019
    Messages : 1 450
    Points : 5 701
    Points
    5 701
    Par défaut
    Citation Envoyé par kakashi99 Voir le message
    En quoi est-ce du chantage ? Musk lui propose un montant pour enlever son bot, le gars demande plus... moi j'appelle ça de la négociation.
    Ses bots s'appuient sur des données publiques, donc de mon point de vue il est dans la légalité. Ca ne serait pas le cas, Musk aurait déjà envoyé ses avocats.
    disons que c'est une mentalité que j'ai du mal a comprendre.
    parce que leur système éducatif est nul à chier, des jeunes en arrive a marchander avec des milliardaires pour payer leurs études ou avoir un stage...

  9. #9
    Membre confirmé
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    Mai 2006
    Messages
    226
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme

    Informations forums :
    Inscription : Mai 2006
    Messages : 226
    Points : 532
    Points
    532
    Par défaut
    Citation Envoyé par calvaire Voir le message
    disons que c'est une mentalité que j'ai du mal a comprendre.
    parce que leur système éducatif est nul à chier, des jeunes en arrive a marchander avec des milliardaires pour payer leurs études ou avoir un stage...
    Sur le fond je suis entièrement d'accord avec toi. Après on n'a pas le contenu de leurs échanges, on ne sait pas au final ce qu'ils se sont dit dans le détail.

    Mais on pourrait tout aussi bien critiquer l'offre de départ de Musk : un truc me gène alors je lâche un billet pour avoir la paix.
    Parce que leur système éducatif est nul à chier, des milliardaires se pensent tout permis.

    Bref, au final tout ça n'est que la pour faire du buzz. Que ce soit du coté du gamin, comme de celui de Musk.

  10. #10
    Membre confirmé
    Homme Profil pro
    Administrateur systèmes et réseaux
    Inscrit en
    Juillet 2018
    Messages
    120
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Russie

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur systèmes et réseaux
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : Juillet 2018
    Messages : 120
    Points : 599
    Points
    599
    Par défaut
    Citation Envoyé par kakashi99 Voir le message
    En quoi est-ce du chantage ? Musk lui propose un montant pour enlever son bot, le gars demande plus... moi j'appelle ça de la négociation.
    Ses bots s'appuient sur des données publiques, donc de mon point de vue il est dans la légalité. Ca ne serait pas le cas, Musk aurait déjà envoyé ses avocats.
    Ce n'est pas du chantage mais du stalking, cela pourrait être comparable a du harcèlement, même si la, c'est plus compliqué que ça

  11. #11
    Membre expérimenté
    Homme Profil pro
    retraité
    Inscrit en
    Septembre 2014
    Messages
    608
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : retraité

    Informations forums :
    Inscription : Septembre 2014
    Messages : 608
    Points : 1 453
    Points
    1 453
    Par défaut
    Il peut mettre en danger Elon Musk. Il exerce une activité de renseignement, en s'appuyant sur des sources ouvertes, mais anonymisées. Il n'a aucun intérêt à la faire à part se faire remarquer. C'est une forme de cyber-harcellement obsessionnel permanent.

    Sur ce sujet : https://www.findlaw.com/criminal/cri...-bullying.html

    Si Elon Musk veut le faire morfler, il le fera et gagnera. Le gamin n'est pas à la hauteur.

  12. #12
    Membre régulier
    Homme Profil pro
    Administrateur systèmes et réseaux
    Inscrit en
    Octobre 2018
    Messages
    32
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur systèmes et réseaux
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : Octobre 2018
    Messages : 32
    Points : 88
    Points
    88
    Par défaut
    Il peut mettre en danger Elon Musk. Il exerce une activité de renseignement, en s'appuyant sur des sources ouvertes, mais anonymisées. Il n'a aucun intérêt à la faire à part se faire remarquer. C'est une forme de cyber-harcellement obsessionnel permanent.

    Sur ce sujet : https://www.findlaw.com/criminal/cri...-bullying.html

    Si Elon Musk veut le faire morfler, il le fera et gagnera. Le gamin n'est pas à la hauteur.
    En danger de quoi, c'est une vie plus importante qu'une autre ?

    Si une personne veut faire du mal à quelqu'un, elle va pas attendre que ces données lui tombe sous le bras, donc avec un peu de recherches quelqu'un de déterminé peut y arriver.
    C'est une façon de démontrer ses compétences aux yeux de centaines de milliers de personnes, donc oui se faire remarquer.

    Des données initialement publiques, qui ont juste nécessité une analyse pour trouver à qui appartient tel avion.

    C'est quoi le but de faire morfler le gamin ? Se sentir supérieur parcequ'il a une dizaines d'avocats et que lui a zéro thunes.
    On se demande même si les étudiants sont pas prêts à beaucoup plus de choses pour rembourser le prêt de leur école.

    50 000€ c'est quoi pour Elon ? un pain choc !
    Sérieusement même "l'harceleur" a de meilleurs idées que de la thune, un stage et même ça il veut pas.

  13. #13
    Membre habitué
    Homme Profil pro
    retraité
    Inscrit en
    Mai 2014
    Messages
    48
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Haute Vienne (Limousin)

    Informations professionnelles :
    Activité : retraité

    Informations forums :
    Inscription : Mai 2014
    Messages : 48
    Points : 152
    Points
    152
    Par défaut Un pâle voyou
    à 19 ans, un individu n'est plus "adolescent" (sinon dans sa tête retardée) et devient par conséquent punissable par la loi.
    Cet énergumène se livre en réalité à un chantage, une extorsion et doit donc être poursuivi et puni.
    Un bon séjour en prison lui apprendrait peut-être à ne pas se prendre pour un démiurge.

  14. #14
    Expert éminent sénior
    Homme Profil pro
    Ingénieur d'Etude Mainframe/AS400
    Inscrit en
    Novembre 2012
    Messages
    1 767
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 43
    Localisation : France, Hauts de Seine (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur d'Etude Mainframe/AS400
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : Novembre 2012
    Messages : 1 767
    Points : 10 769
    Points
    10 769
    Par défaut
    Il accède à des données publiques je ne vois pas pourquoi il serait poursuivi ...

  15. #15
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Dirigeant
    Inscrit en
    Juin 2016
    Messages
    3 160
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Dirigeant
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : Juin 2016
    Messages : 3 160
    Points : 66 263
    Points
    66 263
    Par défaut L'adolescent qui suit le jet d'Elon Musk a accepté de cesser de surveiller les vols de Mark Cuban sur Twitter
    L'adolescent qui suit le jet d'Elon Musk a accepté d'arrêter de surveiller les vols de Mark Cuban sur Twitter après que le milliardaire lui a offert des conseils commerciaux
    ainsi que son amitié

    Jack Sweeney, l'adolescent qui a rejeté l'offre de 5 000 dollars du fondateur de Tesla et SpaceX, Elon Musk, pour cesser de suivre ses jets privés, a maintenant accepté d'arrêter de partager des informations sur l'historique des voyages d'un autre milliardaire : Mark Cuban. L'accord entre l'adolescent et le milliardaire met en lumière les inquiétudes quotidiennes en matière de vie privée de personnalités publiques et les efforts qu'elles sont prêtes à faire pour limiter leur exposition. Cuban a promis à Sweeney de rester son ami pour toujours, mais des critiques estiment que le passe-temps de l'adolescent se transforme "malheureusement" en harcèlement.

    Rien qu'en 2021, Meta aurait dépensé environ 27 millions de dollars pour les mesures de sécurité et les déplacements en jet privé de Mark Zuckerberg, fondateur de Facebook. Mais Zuckerberg n'est pas le seul milliardaire dont la sécurité est assurée à grands frais par les grandes entreprises et les multinationales. Ainsi, beaucoup de milliardaires, à l'instar d'Elon Musk de Tesla, n'ont pas apprécié lorsque Jack Sweeney, 19 ans, s'est mis ces derniers mois à suivre minutieusement et à partager sur Twitter chacun de leurs déplacements en jet privé. Sweeney a déclaré qu'il a mis en place ce suivi à l'aide d'automates (bots) qu'il a lui-même programmés.

    Nom : 1.png
Affichages : 41335
Taille : 290,3 Ko

    Il y a quatre mois, Mark Cuban, qui faisait partie des personnes dont Sweeney surveille les déplacements en jet privé, a contacté l'adolescent par message direct pour lui faire part de ses préoccupations en matière de confidentialité concernant le compte Twitter automatisé @MCubansJets de ce dernier. Le compte @MCubansJets est en effet le bot autonome qui suit en temps réel les déplacements des jets de Cuban. Le compte aurait publié les dernières informations sur les vols des jets de Cuban le 7 avril et sa biographie indique maintenant qu'il a été "désactivé". Sweeney a déclaré avoir accepté de ne plus suivre les déplacements de Cuban.

    Des captures d'écran partagées récemment par des médias américains révèlent des messages directs sur Twitter entre Cuban et Sweeney, le milliardaire ayant confirmé leur authenticité. « N'êtes-vous pas préoccupé par les problèmes de sécurité liés au suivi des avions à réaction ? Tout le monde n'est pas stable sur cette plateforme. Beaucoup peuvent être irrationnels et dangereux. Tu me dis ce que tu veux pour que je puisse mettre fin à ce risque pour la sécurité de ma famille », a déclaré Cuban en février dans une conversation avec Sweeney. Cuban a révélé récemment qu'il avait signalé le compte à Twitter pour usurpation d'identité.

    Cependant, le compte n'aurait été mis hors service que pendant quelques semaines. Sweeney quant à lui a déclaré qu'il ne pensait pas que ses comptes automatisés constituaient une menace pour la sécurité des personnes qu'il suit, car les informations exploitées par ses bots autonomes sont déjà accessibles au public sur les sites Web de suivi du trafic aérien. Ses bots prennent ces informations, les analyses et les publient sur Twitter. Il a déclaré qu'il était prêt à supprimer ses bots, mais que ce geste ne sera pas gratuit. « Je suis prêt à supprimer certains comptes, mais je ne le ferai pas pour rien », a déclaré Sweeney.

    Nom : 2.png
Affichages : 3584
Taille : 222,9 Ko

    Sweeney semble avoir accepté de désactiver le compte @MCubansJets au printemps après que Cuban lui a proposé de l'aider sur des questions commerciales. Le compte, qui possède près de 3 000 abonnés, n'a pas été supprimé. Mais il n'a pas partagé les données de voyage de Cuban depuis le 7 avril. « En mettant fin à cela, vous m'avez comme ami pour la vie. Tu as probablement Elon comme ami pour la vie et je suppose que cela a beaucoup plus de valeur pour toi que la valeur d'une Tesla. Un jour, vous pourriez créer une entreprise et vous auriez mon aide », a dit Cuban à Sweeney dans l'un des messages de la conversation.

    Sweeney a déclaré qu'il ne partageait plus les données sur Twitter, mais qu'il suivait toujours le milliardaire sur son compte Discord. Cuban a donné à Sweeney son adresse électronique en échange, mais l'adolescent a dit qu'il était déçu par cette offre. Il a ensuite demandé à rencontrer Cuban lors d'un match des Dallas Mavericks - l'équipe que le milliardaire a achetée en 2000 pour environ 280 millions de dollars - et Cuban a accepté. Cependant, Sweeney a précisé que la date n'avait pas été fixée. « Il a dit beaucoup de choses pour essayer de me convaincre de l'enlever, mais il n'a pas vraiment fait d'efforts », a déclaré Sweeney.

    En outre, Cuban a déclaré qu'il ne prendrait aucune mesure contre Sweeney si le compte de suivi restait désactivé. « C'est l'accord que j'ai passé. Je répondrai à ses questions commerciales », a déclaré Cuban. Sweeney a déjà fait la une des journaux pour avoir refusé une demande similaire de Musk de cesser de suivre ses jets. Plus tôt cette année, Sweeney a demandé à Musk 50 000 dollars ou une Tesla en échange de la suppression du compte qui suit ses jets après que le milliardaire a dit qu'il "n'aimait pas l'idée de se faire tirer dessus par un cinglé". Musk a bloqué Sweeney sur Twitter peu après avoir fait sa contre-offre.

    Nom : 3.png
Affichages : 3606
Taille : 158,1 Ko

    Sweeney a déclaré que depuis que ses efforts pour suivre Musk l'ont catapulté sous les projecteurs, la réaction du public à son travail a été mitigée. Il dit avoir reçu des menaces de la part de fans de Musk, mais certaines des personnes qu'il suit, comme le milliardaire Jared Isaacman, ne semblent pas gênées par cette attention. Ces derniers mois, Sweeney a suivi les jets privés de plusieurs célébrités, notamment ceux de Tom Cruise et de Taylor Swift, et de personnalités du monde politique et technologique, comme l'ancien président Donald Trump et Mark Zuckerberg. Beaucoup qualifient son comportement de chantage.

    Cependant, Sweeney ne voit pas les choses de cette façon et insiste sur l'argument selon lequel les données qu'il utilise sont déjà disponibles publiquement. Toutefois, les critiques contre-attaquent en alléguant que, même si ces données sont en libre accès, Sweeney a attiré l'attention de tout le monde sur les informations que l'on peut en tirer et les applications qu'on peut en faire. Si Musk a bloqué Sweeney sur Twitter, aucune information n'indique pour l'instant si le milliardaire compte prendre des mesures contre l'adolescent. Zuckerberg et les autres milliardaires suivis par les bots de Sweeney semblent également être restés silencieux.

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?
    Que pensez-vous de la proposition de Cuban à Sweeney pour que ce dernier arrête de suivre ses jets ?
    Que pensez-vous du système autonome de suivi mis en place par Sweeney ? Pose-t-il des problèmes de sécurité ?
    Pensez-vous que les bots autonomes de Sweeney violent les conditions d'utilisation de Twitter ?
    Selon vous, le comportement de Sweeney est-il légal ? Encourt-il des actions en justice ?

    Voir aussi

    L'adolescent qui suit le jet d'Elon Musk à l'aide d'un automate qu'il a lui-même programmé suit également Gates, Bezos et Drake, et prévoit d'en créer d'autres pour suivre plus de personnes

    Elon Musk offre 5 000 dollars à un adolescent pour qu'il ferme son compte Twitter qui retrace ses vols privés, le jeune de 19 ans juge que 5 000 $ ce n'est vraiment pas assez

    Un véhicule Tesla dont la fonctionnalité « Smart Summon » était activée s'écrase contre un jet privé de 3,5 millions de dollars
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  16. #16
    Membre averti
    Profil pro
    Inscrit en
    Mars 2011
    Messages
    118
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : Mars 2011
    Messages : 118
    Points : 358
    Points
    358
    Par défaut
    Je m'attendais à une happy end bidon. Mais en fait il n'a rien eu de concret contre son chantage qui aurait été la porte ouverte à des choses peut-être plus méchantes. Avec le recul je suppose qu'il aurait préféré prendre les 5k au lieu de se faire bloqué par Elon

  17. #17
    Membre expérimenté
    Homme Profil pro
    retraité
    Inscrit en
    Septembre 2014
    Messages
    608
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : retraité

    Informations forums :
    Inscription : Septembre 2014
    Messages : 608
    Points : 1 453
    Points
    1 453
    Par défaut
    Quelle morale tirer de ces histoires ?
    D'abord que l'anonymat sur internet est des plus relatif : on le sait déjà, mais là c'est flagrant. A méditer. Toujours rien "à cacher" ?
    Le fait que ces données soient publiques autorise-t'il à les agréger de manière automatique pour les mettre à disposition ?
    Pourquoi Twitter est aussi mou du genou pour bloquer voire virer cet adolescent du réseau ? Parce que personne de chez Twitter n'est concerné ?
    Si cet adolescent a pu le faire, d'autres services gouvernementaux l'ont fait ou le feront.
    Pendant que la Planète crame, les américains font joujou comme de sales gosses.
    Elon Musk ferait mieux de s'occuper plus sérieusement de cela :
    https://securite.developpez.com/actu...oitures-Tesla/ LA HONTE !

  18. #18
    Membre éprouvé
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    Septembre 2019
    Messages
    206
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Morbihan (Bretagne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels

    Informations forums :
    Inscription : Septembre 2019
    Messages : 206
    Points : 999
    Points
    999
    Par défaut
    J'espère que le gars va suivre et communiquer les déplacement de toute la clique de comploteurs: Bill Gates, Klaus Schwab, Anthony Fauci, etc.

  19. #19
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    Mars 2013
    Messages
    8 541
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : Mars 2013
    Messages : 8 541
    Points : 199 415
    Points
    199 415
    Par défaut Bernard Arnault, deuxième fortune mondiale, vend son jet pour ne plus être pisté sur Twitter
    Bernard Arnault, PDG de la marque de luxe LVMH, vend son jet pour ne plus être pisté par des bots sur Twitter.
    Les critiques s'élèvent contre l'émission de carbone de la deuxième fortune mondiale et d'autres riches

    Au début de l'année, Jack Sweeney, un étudiant de 19 ans de Floride, a fait parler de lui parce qu'il suivait les vols privés de personnes riches et célèbres en exploitant une faille qu'il aurait découverte dans les transpondeurs ADS-B des jets. Il suivait notamment les déplacements privés en avion d'environ 16 personnes, dont Elon Musk (à qui il réclame une somme de 50 000 dollars avant de supprimer le robot qui publie automatiquement les départs et arrivées de son jet sur Twitter), Bill Gates, Jeff Bezos, Drake, etc., et a déclaré qu'il allait créer des dizaines d'autres comptes pour suivre les mouvements d'autres personnes riches et célèbres.

    Du côté de l'Hexagone, plusieurs comptes Twitter retraçant les vols en jet privé des milliardaires français ont vu le jour, provoquant un tollé public contre les émissions des jets privés des riches alors que les gens ordinaires sont invités à économiser de l'énergie.

    Mais Bernard Arnault, deuxième fortune mondiale actuelle selon l'indice des milliardaires de Bloomberg, semble avoir trouvé la parade face au suivi de ses déplacements en jet.


    Bernard Arnault, PDG de la marque de luxe LVMH, connue pour ses marques comme Louis Vuitton, est le deuxième homme le plus riche du monde selon l'indice des milliardaires de Bloomberg. Il affiche actuellement une valeur nette de 137 milliards de dollars. Il a également été harangué sur Twitter pour son utilisation constante des jets privés. Des comptes français qui utilisent les signaux des transpondeurs des avions et des informations accessibles au public ont suivi l'utilisation des jets privés par Arnault et d'autres riches pour révéler à quel point le temps de vol inutile est utilisé par les plus riches du monde.

    Nom : dix.png
Affichages : 62523
Taille : 42,8 Ko

    En septembre, le compte Twitter laviondebernard [dont la description est : suivi de jets privés TotalEnergies (F-HTTO et F-HTTL), estimation des émissions de CO2, données publiques sur OpenSky-Network] écrivait que l'avion d'Arnault avait été désimmatriculé en France. Le compte a indiqué « Le jet privé de LVMH n'est plus immatriculé en France depuis le 1er septembre 2022. Toujours aucun mot de Bernard Arnault ni de LVMH sur le sujet des jets privés. Alors Bernard, on se cache ? »

    Nom : avion.png
Affichages : 8759
Taille : 19,7 Ko

    Apparemment, c'est exactement ce qu'Arnault a fait. Sur un podcast sur LVMH publié lundi par Radio Classique, Arnault a admis que le groupe LVMH « avait un avion, et nous l'avons vendu ». Il a ajouté: « Le résultat maintenant est que personne ne peut voir où je vais parce que je loue des avions quand j'utilise des avions privés » (rendez-vous à 12:08 du podcast en source).

    Antoine Arnault, le deuxième descendant du deuxième homme le plus riche du monde, membre du conseil d'administration de LVMH et directeur de la communication de Louis Vuitton, a déclaré lors du podcast que d'autres personnes sachant où se trouve leur avion d'entreprise pourraient donner un avantage aux concurrents : « Ce n'est pas très agréable que nos concurrents puissent savoir où on est à tout moment; ça peut donner des idées, ça peut aussi donner des pistes, des indices et ce n'est pas très bon, pour des questions de confidentialité ou de sécurité ».

    Le gouvernement français veut augmenter les taxes sur les jets privés

    Le gouvernement français est favorable à une augmentation des taxes sur les jets privés l'année prochaine en alignant la taxation des carburants d'aviation sur celle des carburants utilisés par les voitures, a déclaré le ministre de l'Environnement Christophe Bechu plus tôt ce mois-ci. « Le gouvernement soutient cet amendement », a déclaré Bechu à la radio franceinfo après que certains législateurs du bloc du président Emmanuel Macron ont déposé un amendement au projet de loi fiscale 2023.

    Imposer des lois plus strictes sur les émissions des jets privés est devenu un enjeu politique en France depuis cet été, lorsque des incendies de forêt qui, selon les scientifiques, étaient probablement liés au changement climatique ont fait rage dans tout le pays dans un contexte de graves vagues de chaleur.

    Plusieurs comptes Twitter retraçant les vols en jet privé des milliardaires français ont vu le jour, provoquant un tollé public sur les émissions des riches alors que les gens ordinaires sont invités à faire des économies d'énergie.

    Alors que les membres du principal bloc d'opposition français à gauche avaient appelé à une interdiction pure et simple, le gouvernement s'était déclaré favorable à un ajustement de la réglementation. En août, le porte-parole du gouvernement, Olivier Veran, a déclaré qu'à l'heure où le gouvernement promeut des habitudes de consommation d'énergie plus « sobres », réglementer les jets privés enverrait le message que les mêmes règles s'appliquent à tous.

    « Les jets privés ont une valeur symbolique », a déclaré Veran à la radio France Inter. « On peut comprendre qu'un Français qui réduit sa consommation d'énergie puisse être blessé lorsque certains de ses concitoyens utilisent un jet privé pour se déplacer d'un endroit à l'autre alors que dans la plupart des cas, les jets privés sont utilisés pour les affaires », a-t-il déclaré. C'est pourquoi le ministre des Transports, Clément Beaune, a proposé que les ministres européens examinent « les moyens de compenser les émissions de CO2 » des vols en jet privé, a déclaré Veran.

    Nom : outil.png
Affichages : 8567
Taille : 20,4 Ko

    Au sujet de la taxation de l'utilisation des jets privés, la semaine dernière, Antoine Arnault a tenu à préciser que l'avion est un outil de travail : « J'ai conscience que ça ne concerne qu'un tout petit pourcentage de la population et que les gens qui nous écoutent peuvent trouver ça lunaire, mais il faut savoir que cet avion, c'est un outil de travail » (la petite séquence vidéo est disponible sur le Tweet en source)

    Bien sûr, le problème ne concerne pas seulement Arnault. Un autre de ces comptes Twitter critiques I Fly Bernard a récemment souligné que les avions privés de millionnaires en provenance de France ont émis 203 tonnes de CO2 dans l'atmosphère au cours de plus de 48 heures de vol rien qu'en septembre. Le 18 septembre, le compte a souligné que l'homme d'affaires français et PDG de Kering François-Henri Pinault, a volé de Venise à Paris, puis est revenu à Venise en une journée, écrivant avec effronterie « peut-être un chargeur de téléphone oublié à l'hôtel ? »

    Nom : fly.png
Affichages : 8699
Taille : 134,9 Ko

    L'homme le plus riche du monde, Elon Musk, a également un penchant pour un tel type d'utilisation de son avion privé. Plus tôt cette année, le PDG de Tesla et SpaceX a été critiqué lorsque les signaux du transpondeur ont montré que son jet privé Gulfstream de 70 millions de dollars avait volé à seulement neuf minutes de San Jose à San Francisco. Ce vol a probablement eu lieu en mai.

    Nom : musk.png
Affichages : 8713
Taille : 109,2 Ko

    Elon Musk a ouvert une conversation avec Jack Sweeney sur Twitter par message privé, l'automne dernier. « Pouvez-vous enlever ça ? C'est un risque pour la sécurité ». Il faisait référence à un compte Twitter, appelé @ElonJet, qui suit les mouvements de son jet privé autour du monde. @ElonJet est l'un des 15 comptes de suivi de vol que Sweeney a créés, comptes qui sont gérés par des robots qu'il a programmés pour analyser les données et tweeter chaque fois qu'un avion choisi décolle ou atterrit. Chacun de ces comptes suit une personnalité de premier plan, presque toujours issue du monde de la technologie, notamment Bill Gates et Jeff Bezos. Mais le traceur de Musk est le plus populaire, avec près de 83 000 followers. La popularité du compte semble avoir effrayé Musk. « Je n'aime pas l'idée de me faire tirer dessus par un cinglé », a-t-il dit à Sweeney dans leur conversation.

    La conversation s'est poursuivie pendant quelques messages supplémentaires. Musk a demandé à Sweeney combien il gagnait avec les comptes Twitter, ce à quoi Sweeney a répondu qu'il ne gagnait pas plus de 20 dollars par mois. Puis Elon Musk a fait sa propre offre : 5 000 dollars pour supprimer le compte et aider le milliardaire à empêcher les « fous » de le localiser. Sweeney a demandé à Musk d'ajouter un autre montant : « Y a-t-il une chance d'augmenter ce montant à 50 000 dollars ? Ce serait une aide précieuse pour l'université et cela me permettrait peut-être d'acheter une voiture, peut-être même une Model 3 ».

    Musk a répondu qu'il allait y réfléchir. Mais jusqu'à présent, il n'a pas versé un centime à Sweeney, et le compte est toujours ouvert. Sweeney dit qu'il est d'accord avec le fait d'être "ghosté". Il a beaucoup profité de @ElonJet et des autres comptes, dit-il : il a gagné des adeptes des médias sociaux, a appris à coder et a même décroché un emploi à temps partiel chez UberJets en tant que développeur d'applications. Mieux encore, celui qui se décrit comme un "fan" d'Elon Musk a pu avoir une conversation avec un homme qu'il admire depuis des années.

    Bien que les comptes Twitter n'aient donné lieu à aucun incident dangereux jusqu'à présent, du moins d'après les connaissances de Sweeney et les informations disponibles en ligne, Elon Musk n'a pas tort. Les célébrités qui se font prendre en embuscade dans les aéroports (par des fans, des personnes qui veulent leur arracher un autographe, des paparazzi, des harceleurs et autres) ne sont pas rares. Et Musk et d'autres PDG du secteur technologique sont devenus de véritables célébrités ces dernières années.

    Sources : Radio Classique, Antoine Arnault à C à Vous, I Fly Bernard, indice des milliardaires de Bloomberg

    Et vous ?

    Que pensez-vous du fait de donner publiquement des informations sur les vols privés des célébrités, des hommes d'affaires et des milliardaires ?
    Êtes-vous pour la taxation de l'utilisation des jets privés ?
    Que pensez-vous des propositions visant à les interdire tout simplement en France ?
    Quelle lecture faites-vous de l'utilisation des jets privés en France ? Êtes-vous d'accord lorsque certains notent qu'il s'agit d'outils de travail ? Estimez-vous qu'il y a de nombreux abus ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  20. #20
    Expert confirmé

    Homme Profil pro
    .
    Inscrit en
    Octobre 2019
    Messages
    1 450
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 41
    Localisation : France, Aube (Champagne Ardenne)

    Informations professionnelles :
    Activité : .
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : Octobre 2019
    Messages : 1 450
    Points : 5 701
    Points
    5 701
    Par défaut aucune excuse
    Il n'y a aucune excuse quand on dit au salarié au smic qu'il va devoir acheter une voiture électrique à 20000€ minimum et mettre sa vielle 306 à la casse car elle pollue.

    Puisque chacun doit faire des efforts, les plus riches doivent en faire énormément plus que le pauvre smicard. Interdire les jets privées serait une très bonne idée.

    D'ailleurs du faite de ces revenus limiter le smicard ne devrait pas faire d'effort, il est déja au maximum. Impossible pour lui d'investir dans une meilleur isolation ou des panneaux solaires, il coupe déjà le chauffage l'hiver et ne peut pas faire des loisirs polluant comme louer un yacht ou un jet ski.

Discussions similaires

  1. Réponses: 10
    Dernier message: 25/07/2017, 11h32
  2. Les développeurs d'un émulateur WiiU reçoivent 24 000 dollars par mois pour leur travail
    Par LittleWhite dans le forum Développement 2D, 3D et Jeux
    Réponses: 24
    Dernier message: 31/03/2017, 15h46
  3. Réponses: 2
    Dernier message: 10/10/2014, 08h15
  4. Réponses: 0
    Dernier message: 25/04/2014, 21h20
  5. Microsoft offre 260 000 dollars pour un concours de sécurité
    Par Hinault Romaric dans le forum Sécurité
    Réponses: 0
    Dernier message: 30/07/2012, 11h51

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo