IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Bruno
    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    mai 2019
    Messages
    833
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : High Tech - Produits et services télécom et Internet

    Informations forums :
    Inscription : mai 2019
    Messages : 833
    Points : 10 433
    Points
    10 433
    Par défaut Un expert en cryptographie réfute les arguments sur l'inutilité de la blockchain et défend les cryptomonnaies
    La catastrophe du marché des cryptomonnaies a fait perdre plus de 1 000 milliards de dollars de capitalisation boursière,
    le bitcoin chute de 9,3 % à 36 955 $

    Les derniers mois ont été un véritable test d'endurance pour les détenteurs de cryptomonnaies, en particulier une période difficile pour ceux qui sont détenteurs de Bitcoin en raison de la chute du marché. Depuis ce pic de novembre, le bitcoin a perdu plus de 600 milliards de dollars en valeur de marché, et le marché total des cryptomonnaies a perdu plus de 1 000 milliards de dollars.

    Selon CoinMarketCap, le prix du Bitcoin et de l'Ethereum, les deux actifs numériques les plus précieux en termes de valeur marchande, a diminué de plus de 40 % depuis la mi-novembre. Ces derniers jours, le prix du bitcoin a fluctué de manière drastique. Le prix du bitcoin a fluctué autour de 40 000 dollars ces derniers jours, mais il est passé sous la barre des 37 000 dollars le 21 janvier le niveau le plus bas depuis juillet 2021. « La cryptomonnaie réagit au même type de dynamique qui pèse sur les actifs à risque à l'échelle mondiale », a déclaré Stéphane Ouellette, directeur général et cofondateur de la cryptoplateforme institutionnelle FRNT Financial.

    Nom : bitc.jpg
Affichages : 14013
Taille : 52,9 Ko

    Les actions axées sur les cryptomonnaies ont également chuté vendredi, Coinbase Global Inc. perdant à un moment près de 16 % et tombant à son plus bas niveau depuis ses débuts publics au printemps 2021, selon les données de Bloomberg. MicroStrategy Inc. a chuté de 18 % alors que la Securities and Exchange Commission a déclaré que la société ne pouvait pas exclure les fluctuations sauvages du bitcoin des mesures comptables non officielles qu'elle présente aux investisseurs.

    Antoni Trenchev, cofondateur et directeur adjoint de Nexo, cite la corrélation entre le bitcoin et le Nasdaq 100, qui est actuellement proche de son plus haut niveau en dix ans. « Le bitcoin est malmené par une vague de sentiment de perte de risque. Pour de nouveaux indices, gardez un œil sur les marchés traditionnels, a-t-il déclaré. La peur et le malaise des investisseurs sont palpables ».

    Le bitcoin, la cryptomonnaie la plus populaire, serait majoritairement détenu par un petit groupe d'individus. C'est la conclusion d'une étude menée récemment par le National Bureau of Economic Research (NBER), un organisme privé américain, sans but lucratif. Le NBER rapporte que les 10 000 premiers investisseurs individuels en bitcoins contrôlent environ un tiers de la cryptomonnaie en circulation. Mieux, parmi les mineurs les plus importants, 10 % contrôlent 90 % de la capacité d'extraction du bitcoin, et seulement 0,1 % (environ 50 mineurs) contrôlent 50 % de la capacité d'extraction.

    Nom : bitc2.jpg
Affichages : 4832
Taille : 52,0 Ko

    La popularité croissante du bitcoin n'a pas modifié l'une de ses caractéristiques initiales. Sa propriété est en effet toujours concentrée entre quelques mains seulement. Les amateurs de cryptomonnaies se demandent depuis longtemps qui sont les plus grands propriétaires de bitcoins depuis les premiers jours de son existence. Il peut être particulièrement difficile de déterminer la concentration de la propriété, car bon nombre des plus grandes adresses ne représentent pas souvent des particuliers, mais des bourses et d'autres entités qui détiennent des bitcoins pour le compte d'autres investisseurs. Le NBER s'est penché sur la question dernièrement.

    Selon les données de Coinglass, plus de 239 000 traders ont vu leurs positions fermées au cours des dernières 24 heures, avec des liquidations totalisant environ 874 millions de dollars. Bien que les liquidations aient augmenté, les chiffres sont relativement faibles par rapport aux baisses précédentes, selon Noelle Acheson, responsable de l'analyse du marché chez Genesis Gl.

    Son enquête a révélé que les 10 000 premiers investisseurs individuels en bitcoins contrôlent environ un tiers des cryptomonnaies en circulation. Toutefois, en utilisant une méthode de collecte de données qui fait la distinction entre les adresses appartenant à des intermédiaires et à des particuliers, les chercheurs du NBER ont pu constater que les premières contrôlaient environ 5,5 millions de bitcoins à la fin de l'année dernière, tandis que les secondes en contrôlaient environ 8,5 millions. En outre, les 1 000 premiers investisseurs individuels contrôlaient environ 3 millions, et la concentration pourrait être encore plus importante.

    « Cette mesure de la concentration est très probablement un euphémisme, car nous ne pouvons pas exclure que certaines des plus grandes adresses soient contrôlées par la même entité », ont écrit les chercheurs Igor Makarov et Antoinette Schoar. Par exemple, les données de recherche n'ont pas attribué la propriété des premiers bitcoins détenus dans environ 20 000 adresses à une seule personne (Satoshi Nakamoto) et ont considéré qu'ils appartenaient à 20 000 individus différents. Le NBER a constaté que les 10 % des opérations minières les plus importantes contrôlent environ 90 % de la capacité minière du bitcoin.

    De plus, seulement 0,1 % des mineurs (soit environ 50 mineurs) sont responsables de la moitié de la production minière mondiale de bitcoins. Ces observations ont amené le NBER à conclure que, malgré l'attention portée au bitcoin ces dernières années, l'écosystème est toujours dominé par une concentration d'acteurs clefs, ce qui le rend vulnérable à un risque systémique tel qu'une attaque de 51 %, où un groupe de mineurs en collusion ou un seul mineur est capable de prendre le contrôle de la majorité du réseau. Le NBER a constaté que la concentration diminue également à la suite de fortes augmentations du prix du bitcoin.

    Kara Murphy, responsable des investissements chez Kestra Investment Management, a déclaré que les cryptomonnaies ont une vie propre, mais que la récente dégringolade est rationnelle. « Il est logique que les gens commencent à se retrancher un peu, à chercher quelque chose d'un peu plus solide, ils vont s'éloigner des cryptomonnaies », a-t-elle déclaré. « À la marge, avec des gens qui deviennent plus averses au risque, la cryptomonnaie va en souffrir ».

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur la catastrophe du marché des cryptomonnaies ? Était-elle prévisible ?

    Voir aussi :

    Le bitcoin est largement contrôlé par un petit groupe d'investisseurs et de mineurs, selon une étude du National Bureau of Economic Research

    Le bitcoin est le meilleur investissement de ces dix dernières années, selon un rapport de Bank of America

    Craig Wright, l'autoproclamé inventeur du Bitcoin, poursuit des développeurs pour les forcer à lui donner accès à des Bitcoin SV qu'il « possède, mais auxquels il ne peut pas accéder »

    La valeur du bitcoin plonge à 3800 dollars et entraine une perte globale de 163 milliards de dollars chez les utilisateurs, Bitcoin, une arnaque déguisée ?
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre du Club
    Profil pro
    Inscrit en
    juin 2009
    Messages
    27
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : juin 2009
    Messages : 27
    Points : 65
    Points
    65
    Par défaut
    Je ne comprend pas, comment peut-on préférer que ce soit contrôlé par si peu d'individus inconnus face à des monnaies contrôlée pas des états et des banques (même si ce n'est pas sans défaut ni travers)

  3. #3
    Membre chevronné

    Profil pro
    Chef de Projet / Développeur
    Inscrit en
    juin 2002
    Messages
    546
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Loire Atlantique (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Chef de Projet / Développeur
    Secteur : Santé

    Informations forums :
    Inscription : juin 2002
    Messages : 546
    Points : 1 756
    Points
    1 756
    Par défaut
    Citation Envoyé par ndjpoye Voir le message
    Je comprend pas, comment on peut préférer que ce soit contrôler par si peut d'individus inconnus fasse à des monnaies contrôler pas des états et des banques (même si c'est pas sans défaut ni travers)
    Je suis bien d'accord et pas étonné des pouces vers le bas à votre commentaire (sans aucun contre-argument au moment où j'écris).
    Il y a un certain aveuglement à continuer de considérer les crypto comme de beaux projets communautaires, ce qu'ils ont sans doute été au début.
    Au fil de temps, la réalité c'est que l'on a troqué le contrôle des états (démocratique chez nous) par un contrôle que l'on pourrait qualifier d'oligarchique.
    --
    vanquish

  4. #4
    Membre éclairé
    Homme Profil pro
    Chargé de projets
    Inscrit en
    décembre 2019
    Messages
    187
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 31
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Chargé de projets
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2019
    Messages : 187
    Points : 759
    Points
    759
    Par défaut
    Citation Envoyé par vanquish Voir le message
    Je suis bien d'accord et pas étonné des pouces vers le bas à votre commentaire (sans aucun contre-argument au moment où j'écris).
    Il y a un certain aveuglement à continuer de considérer les crypto comme de beaux projets communautaires, ce qu'ils ont sans doute été au début.
    Au fil de temps, la réalité c'est que l'on a troqué le contrôle des états (démocratique chez nous) par un contrôle que l'on pourrait qualifier d'oligarchique.
    Je suis d'accord aussi, j'ai beaucoup défendus le projet ici mais à la longue je commence à me poser des questions. Le projet était beau sur le papier mais on finit dans une drôle de situation, ou des privés jouent avec le marché, ce qui est au final pire que quand les privés jouent des coudes pour que les états "jouent" le jeu du marché (comprendre passe des lois qui vont contre l'intérêt national ) puisqu'il n'y a même plus d'intermédiaire "régulateur"...

    Je ne vais pas vendre pour le moment, je n'ai pas grand chose à perdre mais ce serait quand même dommage que l'aventure s'arrête la alors que quand même, rappelons le, l'idée ne doit pas être si mauvaise puisque tout les états veulent leurs crypto monnaie stato-centralisée...

    Et puis il y a quand même cette tendance alarmiste des journaux à vouloir jeter le bébé avec l'eau du bain à la moindre mauvaise nouvelle. Le bitcoin est en baisse mais encore pas suffisamment pour entamer les bénéfices pris depuis la hausse du premier confinement : 5 000 € à 35/40 k€ je crois : en gros le marché se tasse au alentour des 30 000 € ce jour mais le btc valait encore 5 000 € il y a deux ans ou presque. C'est peut être que le cours était de toute façon trop haut.

  5. #5
    Inactif  
    Femme Profil pro
    Architecte réseau
    Inscrit en
    juillet 2021
    Messages
    10
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : Anguilla

    Informations professionnelles :
    Activité : Architecte réseau
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2021
    Messages : 10
    Points : 18
    Points
    18
    Par défaut
    Citation Envoyé par vanquish Voir le message
    Je suis bien d'accord et pas étonné des pouces vers le bas à votre commentaire (sans aucun contre-argument au moment où j'écris).
    Il y a un certain aveuglement à continuer de considérer les crypto comme de beaux projets communautaires, ce qu'ils ont sans doute été au début.
    Au fil de temps, la réalité c'est que l'on a troqué le contrôle des états (démocratique chez nous) par un contrôle que l'on pourrait qualifier d'oligarchique.
    Chez moi, en France, l'état n'est pas démocratique. Le peuple n'a quasiment aucun pouvoir législatif, un très léger pouvoir judiciaire et aucun pouvoir exécutif. Le seul pouvoir qu'il a c'est d'élire ses maîtres parmi le petit groupe, une oligarchie donc. Mais voilà une thèse qui s'oppose à tout ce qu'on a appris aux petits français et qui leur fait remettre en question un système qui, bien qu'ils ne l'aient pas choisi, n'ont jamais cherché à critiquer.

  6. #6
    Membre chevronné
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    juillet 2007
    Messages
    857
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 40
    Localisation : France, Loire Atlantique (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique
    Secteur : High Tech - Opérateur de télécommunications

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2007
    Messages : 857
    Points : 1 888
    Points
    1 888
    Par défaut
    Je ne comprend pas, comment peut-on préférer que ce soit contrôlé par si peu d'individus inconnus face à des monnaies contrôlée pas des états et des banques (même si ce n'est pas sans défaut ni travers)
    Mais qui contrôle Bitcoin? En vérité personne. Certains ont la main sur algorithme et encore, d'autres ont la capacité de miné et d'autres d'investir dedans. Mais aucun ne le contrôle, c'est sa grande puissance.
    Evidemment certains états essaient d'agit sur lui, certains investisseur peuvent peut-être influer son cours mais compte tenu des sommes en jeux (et des enjeux) il est impossible à contrôlé tout au plus peut-on dire, plus on possède de crypto-monaie, plus on a une influence potentielle...

    Oui on peut-dire que c'est une pyramide de Ponzi... comme toute monnaie. Cela n'a de valeurs tant que cela en a pour d'autres. Comme l'euro, comme l'or... reste que si les crypto monnaies attire c'est car justement elle représente l'or du net. Non contrôlable, elle peut-être utilisé pour échapper au contrôles des états sur le darknet comme pour échapper à la taxation et à la folie dévaluationiste des monaies étatiques. La crypto-monaie échappe à l'injection de liquidité des Etats du monde entier qui dévaluent bien plus sûrement les monaies étatiques que les fluctuation de spéculations.
    Pour résorber la dette de l'Etat, l'Etat imprime de la monnaie, mais cela augmente l'argent en circulation (alors qu'il n'y a pas plus de valeur) et donc la dévaluation, pour rassurer sa population qui peine a boucler les fins de mois, il injecte plus d'argent... Avec les crypto-monaies, le citoyen dispose d'un moyen d'échapper à ceci.
    Tout ce que j'écris est libre de droits (Licence CC0) et je vous incite à faire de même.

  7. #7
    Membre éclairé
    Homme Profil pro
    Chargé de projets
    Inscrit en
    décembre 2019
    Messages
    187
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 31
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Chargé de projets
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2019
    Messages : 187
    Points : 759
    Points
    759
    Par défaut
    Citation Envoyé par abriotde Voir le message
    Mais qui contrôle Bitcoin? En vérité personne. Certains ont la main sur algorithme et encore, d'autres ont la capacité de miné et d'autres d'investir dedans. Mais aucun ne le contrôle, c'est sa grande puissance.
    Evidemment certains états essaient d'agit sur lui, certains investisseur peuvent peut-être influer son cours mais compte tenu des sommes en jeux (et des enjeux) il est impossible à contrôlé tout au plus peut-on dire, plus on possède de crypto-monaie, plus on a une influence potentielle...
    Sur le papier mais quand x % détient 90 % du BTC c'est comme Tesla et Musk qui manipule les cours aves ses effets d'annonce, le jeu est totalement pipé... Quand les baleines vendent, le cours plonge et quand elles achètent le temps est au beau fixe. Rajouter à cela les brokers qui rachète à tout va je vois pas ce qui définit le cours du BTC avec crédibilité... Mais oui a bien cherché c'est vrai pour tout, jusqu'à l'or.

    Citation Envoyé par what_the_hack
    Chez moi, en France, l'état n'est pas démocratique. Le peuple n'a quasiment aucun pouvoir législatif, un très léger pouvoir judiciaire et aucun pouvoir exécutif. Le seul pouvoir qu'il a c'est d'élire ses maîtres parmi le petit groupe, une oligarchie donc. Mais voilà une thèse qui s'oppose à tout ce qu'on a appris aux petits français et qui leur fait remettre en question un système qui, bien qu'ils ne l'aient pas choisi, n'ont jamais cherché à critiquer.
    Je plussoie, n'en déplaise à ceux que ça satisfait de voter tout les 4 ans pour éviter Marine le Pen (et avant son père, l'épouvantail qu'on agite devant le peu de gens qui vote pour être sûr que la droite passe, la gauche se chargeant elle même de se saborder comme une grande dans son coin ) et se voir être obligé de faire ce qu'on dit les copains affairistes et européens au roitelet du jour... Mais on change de sujet ^^

  8. #8
    Membre expérimenté
    Profil pro
    programmeur du dimanche
    Inscrit en
    novembre 2003
    Messages
    387
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : programmeur du dimanche
    Secteur : Santé

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2003
    Messages : 387
    Points : 1 506
    Points
    1 506
    Par défaut
    Citation Envoyé par abriotde Voir le message
    [...]

    Oui on peut-dire que c'est une pyramide de Ponzi... comme toute monnaie. [...]
    Non pas comme toute autre monnaie. Les autres monnaies ont un rôle économique comme système de paiement, de crédit et investissement. Les autres monnaies ont la crédibilité des états qui la soutiennent (et émettent de la dette dans cette monnaie.) Même la Russie moderne a fini par payer quelque chose de la dette de l'ex-Russie Tsariste au nom de cette crédibilité. Si le bitcoin s'effondre complètement pour x raison, aucun état ni particulier ne lèvera un impôt ou une autre dette pour éponger les pertes.

  9. #9
    Membre confirmé Avatar de seedbarrett
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2014
    Messages
    139
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 30
    Localisation : France, Hauts de Seine (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2014
    Messages : 139
    Points : 579
    Points
    579
    Par défaut
    Citation Envoyé par Bruno Voir le message

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur la catastrophe du marché des cryptomonnaies ?



  10. #10
    Invité
    Invité(e)
    Par défaut
    C'est une super période, quand le cours baisse faut acheter, ça fait baisser le pru, c'est la base donc peu importe les whales.

    Ça se voit que vous n'y connaissez pas grand chose en bourse.
    Dernière modification par Invité ; 24/01/2022 à 18h56.

  11. #11
    Membre confirmé
    Homme Profil pro
    Consultant informatique
    Inscrit en
    août 2014
    Messages
    218
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Isère (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant informatique

    Informations forums :
    Inscription : août 2014
    Messages : 218
    Points : 491
    Points
    491
    Par défaut
    Citation Envoyé par ChemOuRoussOuJadot Voir le message
    C'est une super période, quand le cours baisse faut acheter, ça fait baisser le prix, c'est la base donc peu importe les whales.
    Hum .... que dire .....

    Ça se voit que vous n'y connaissez pas grand chose en bourse.
    "Vous", je ne sais pas; mais toi, non, clairement.
    Accessoirement, les fluctuations des cryptomonnaies n'ont qu'un couplage assez ténu avec les fluctuations boursières.
    Beaucoup trop d'hommes viennent au monde : l'Etat a été inventé pour ceux qui sont superflus. (Friedrich Nietzsche)

  12. #12
    Invité
    Invité(e)
    Par défaut
    Je voulais dire que ça faisait baisser le pru pas le prix quand tu achetais une action dont le cours baissait. Bah là c'est pareil mais avec les cryptos.

    On pendra notre plus value quand le cours remontera, faut juste pas vendre par peur et c'est bon.

  13. #13
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Bruno
    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    mai 2019
    Messages
    833
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : High Tech - Produits et services télécom et Internet

    Informations forums :
    Inscription : mai 2019
    Messages : 833
    Points : 10 433
    Points
    10 433
    Par défaut Le bitcoin atteint son plus bas niveau depuis six mois, la chute du marché des cryptomonnaies se poursuit
    Le bitcoin atteint son plus bas niveau depuis six mois, la chute du marché des cryptomonnaies se poursuit,
    peut-être le meilleur moment pour acheter les cryptos ?

    La chute du marché des cryptomonnaies se poursuit, sa valeur globale ayant perdu 130 milliards de dollars au cours des seules dernières 24 heures. Le prix du plus grand jeton numérique en valeur de marché a chuté de 4,3 % samedi matin en Europe pour atteindre 35 127 dollars, son plus bas niveau depuis juillet 2021. Le bitcoin a désormais perdu près d'un quart de sa valeur cette année. L'Ether est également en chute libre et s'échange actuellement à environ 2 373 dollars. Les deux principales cryptomonnaies en termes de valeur marchande ont chuté d'environ 50 % par rapport à leur sommet historique de novembre, lorsque le bitcoin a atteint environ 69 000 dollars et l'éther 4 878 dollars.

    « La déroute des cryptomonnaies survient alors que les investisseurs se sont débarrassés des actions des entreprises technologiques en raison des attentes de la Réserve fédérale américaine, qui souhaite mettre un frein à sa politique monétaire pandémique pour lutter contre l'inflation », indique le Financial times. La hausse des rendements des actifs à faible risque comme les obligations d'État américaines rend moins attrayants les rendements potentiels des investissements spéculatifs comme les cryptomonnaies, selon les analystes. Andrew Sullivan, directeur général d'Outset Global à Hong Kong, a déclaré que « l'Asie voyait d'énormes volumes passer sur un certain nombre de marchés, les investisseurs se tournant vers les liquidités » vendredi, alors que les actions technologiques de la région chutaient.

    La forte vente d'actifs numériques intervient un jour après que la banque centrale russe a annoncé des projets visant à interdire tout commerce et extraction de cryptomonnaies. La réglementation proposée bloquerait également les investissements en cryptomonnaies par les banques et interdirait tout échange de cryptomonnaies contre des monnaies traditionnelles en Russie, l'un des plus grands centres mondiaux d'extraction de cryptomonnaies.

    Pour certains analystes, la baisse de la valeur des cryptomonnaies est une aubaine pour les investisseurs. « La valeur baisse, alors préparez-vous à voir un afflux : c'est le meilleur moment pour acheter », déclare l’un d’entre eux. Pour d’autres par contre, il est recommandé de ne pas se fier au prix du marché. « Des périodes comme celles-ci, ne regardez pas chaque détail du prix. Il est important de jeter un regard en arrière et de regarder comment les cryptomonnaies se sont comportées au cours des deux dernières années. »

    Nom : bid.jpg
Affichages : 2286
Taille : 30,2 Ko
    Le bitcoin recule à son plus bas niveau depuis le mois d'août


    Bien que les cryptomonnaies soient réputées être un investissement risqué et spéculatif, les experts s'accordent à dire qu'une stratégie d'achat et de conservation est généralement la meilleure pratique. Plutôt que d'essayer de négocier à court terme, cette stratégie consiste à détenir un actif à long terme et à surmonter les hauts et les bas.

    Anjali Jariwala, planificatrice financière agréée, expert-comptable et fondatrice de Fit Advisors, recommande de détenir des bitcoins pendant au moins dix ans. « Si vous vous engagez dans une stratégie qui implique les cryptomonnaies, alors vous devez être à l'aise avec la conservation de l'investissement pour une approche à plus long terme et essayer de résister à l'envie de vendre lorsque les prix baissent », dit-elle.

    « Si vous avez acheté des cryptomonnaies comme quelque chose dans lequel investir pour les 10 prochaines années, c'est le moment de vous en souvenir », dit Douglas Boneparth, planificateur financier certifié et président de Bone Fide Wealth. Il a investi dans le bitcoin depuis 2014. Bien que ce soit plus facile à dire qu'à faire, « prenez une grande respiration si vous vous sentez nerveux ou effrayé, dit Boneparth. Il vaut mieux se concentrer sur les choses que vous pouvez contrôler que sur celles que vous ne pouvez pas contrôler, comme le prix d'un investissement particulier. »

    Selon le Financial Times, la banque centrale a déclaré dans un rapport de 36 pages que la hausse rapide de la valeur des cryptomonnaies « est définie principalement par la demande spéculative d'une croissance future, qui crée des bulles », ajoutant qu'elles « présentent également des aspects de pyramides financières, car la croissance de leur prix est largement soutenue par la demande des nouveaux entrants sur le marché ».

    La Russie propose d'interdire l'utilisation et l'extraction de cryptomonnaies invoquant des menaces pour la stabilité financière, le bien-être des citoyens et la souveraineté monétaire. La Russie s'est opposée pendant des années aux cryptomonnaies, affirmant qu'elles pouvaient être utilisées pour le blanchiment d'argent ou le financement du terrorisme. Elle leur a finalement accordé un statut légal en 2020, mais a interdit leur utilisation comme moyen de paiement.

    La Russie est le troisième acteur mondial dans le domaine de l'extraction de bitcoins, derrière les États-Unis et le Kazakhstan, bien que ce dernier puisse connaître un exode des mineurs par crainte d'un renforcement de la réglementation à la suite des troubles survenus au début du mois. La Banque de Russie a déclaré que le minage de cryptomonnaies créait des problèmes de consommation d'énergie. « La meilleure solution est d'introduire une interdiction du minage de cryptomonnaies en Russie », a déclaré la banque.

    « Les régulateurs russes sont frustrés par l'industrie des cryptomonnaies depuis plusieurs années et aucun de leurs avertissements n'a été pris en compte », a déclaré Vince Turcotte, directeur commercial Asie-Pacifique chez Eventus Systems. Il a ajouté que si la proposition russe était « relativement plus sévère », elle n'était que la dernière d'une série d'annonces sur les cryptomonnaies faites par les régulateurs du monde entier, principalement axées sur la protection des petits investisseurs.

    Turcotte a comparé la situation en Russie à celle de la Chine avant que Pékin ne commence à réprimer plus vigoureusement l'industrie. « Personne n'a écouté les responsables chinois avant qu'ils n'enfoncent le clou », a-t-il déclaré. L'année dernière, la Chine a déclaré que toutes les activités de crypto étaient illégales.

    Le bitcoin, la cryptomonnaie la plus populaire, serait majoritairement détenu par un petit groupe d'individus. C'est la conclusion d'une étude menée récemment par le National Bureau of Economic Research (NBER), un organisme privé américain, sans but lucratif. Le NBER rapporte que les 10 000 premiers investisseurs individuels en bitcoins contrôlent environ un tiers de la cryptomonnaie en circulation. Mieux, parmi les mineurs les plus importants, 10 % contrôlent 90 % de la capacité d'extraction du bitcoin, et seulement 0,1 % (environ 50 mineurs) contrôlent 50 % de la capacité d'extraction.

    La popularité croissante du bitcoin n'a pas modifié l'une de ses caractéristiques initiales. Sa propriété est en effet toujours concentrée entre quelques mains seulement. Les amateurs de cryptomonnaies se demandent depuis longtemps qui sont les plus grands propriétaires de bitcoins depuis les premiers jours de son existence. Il peut être particulièrement difficile de déterminer la concentration de la propriété, car bon nombre des plus grandes adresses ne représentent pas souvent des particuliers, mais des bourses et d'autres entités qui détiennent des bitcoins pour le compte d'autres investisseurs. Le NBER s'est penché sur la question dernièrement.

    Son enquête a révélé que les 10 000 premiers investisseurs individuels en bitcoins contrôlent environ un tiers des cryptomonnaies en circulation. Toutefois, en utilisant une méthode de collecte de données qui fait la distinction entre les adresses appartenant à des intermédiaires et à des particuliers, les chercheurs du NBER ont pu constater que les premières contrôlaient environ 5,5 millions de bitcoins à la fin de l'année dernière, tandis que les secondes en contrôlaient environ 8,5 millions. En outre, les 1 000 premiers investisseurs individuels contrôlaient environ 3 millions, et la concentration pourrait être encore plus importante.

    « Cette mesure de la concentration est très probablement un euphémisme, car nous ne pouvons pas exclure que certaines des plus grandes adresses soient contrôlées par la même entité », ont écrit les chercheurs Igor Makarov et Antoinette Schoar. Par exemple, les données de recherche n'ont pas attribué la propriété des premiers bitcoins détenus dans environ 20 000 adresses à une seule personne (Satoshi Nakamoto) et ont considéré qu'ils appartenaient à 20 000 individus différents. Le NBER a constaté que les 10 % des opérations minières les plus importantes contrôlent environ 90 % de la capacité minière du bitcoin.

    Et vous ?

    Quel commentaire faites-vous de cette chute continue des cryptomonnaies ?

    La baisse de la valeur des cryptomonnaies serait une aubaine pour les investisseurs, qu'en pensez-vous ?

    Comment entrevoyez-vous l'évolution du marché des cryptomonnaies dans les prochains mois ?

    Voir aussi :

    La catastrophe du marché des cryptomonnaies a fait perdre plus de 1 000 milliards de dollars de capitalisation boursière, le bitcoin chute de 9,3 % à 36 955 $

    Les cryptomonnaies sont-elles une gigantesque chaîne de Ponzi ? Elles ne seraient pas seulement un mauvais investissement, « c'est pire que cela », selon certains analystes

    Le bitcoin est largement contrôlé par un petit groupe d'investisseurs et de mineurs, selon une étude du National Bureau of Economic Research

    Bitcoin est un schéma de Ponzi postmoderne pour le développeur Stephen Diehl, qui rappelle « qu'il n'a aucune manifestation dans le monde réel et ne produit rien »
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  14. #14
    Membre expert Avatar de AoCannaille
    Inscrit en
    juin 2009
    Messages
    1 220
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : juin 2009
    Messages : 1 220
    Points : 3 935
    Points
    3 935
    Par défaut
    Nom : Annotation 2022-01-25 113944.png
Affichages : 3142
Taille : 38,8 Ko
    Mouais, il continu de bien se porter selon moi... Il y a eu déjà deux crash plus impressionnants précédement et il s'est relevé. Tant qu'il n'a pas perdu 80% de sa valeur, perso je n'enterrerait pas le bitcoin...

  15. #15
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    8 726
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 34
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 8 726
    Points : 16 830
    Points
    16 830
    Par défaut
    Citation Envoyé par Bruno Voir le message
    Quel commentaire faites-vous de cette chute continue des cryptomonnaies ?
    Parfois le cours baisse, parfois le cours monte. Les investisseurs paniquent et vendent, donc ça bouge beaucoup.
    On ne peut jamais savoir si le cours va rebondir à nouveau ou si il va plonger définitivement.

    Quelque part le bitcoin vaut plus aujourd'hui qu'en juillet 2021.
    Si ça se trouve la technique qui consiste à acheter des bitcoins quand le cours est à 30 000€ et les revendre quand le cours est à 50 000€ fonctionne. (perso je n'essaierais pas)

    Il doit exister des cryptomonnaies plus stable.
    Keith Flint 1969 - 2019

  16. #16
    Membre confirmé

    Profil pro
    Inscrit en
    mai 2003
    Messages
    277
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : mai 2003
    Messages : 277
    Points : 643
    Points
    643
    Billets dans le blog
    1
    Par défaut
    Quand ça baisse, vite il faut recréer une bulle spéculative ! Et tout ça en faisant tourner les GPU à gogo pour rien...

  17. #17
    Membre éprouvé
    Profil pro
    MOA
    Inscrit en
    décembre 2002
    Messages
    871
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Eure et Loir (Centre)

    Informations professionnelles :
    Activité : MOA

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2002
    Messages : 871
    Points : 1 250
    Points
    1 250
    Par défaut
    Citation Envoyé par Bruno Voir le message
    Quel commentaire faites-vous de cette chute continue des cryptomonnaies ?
    Que la chute est très fortement corrélé avec les indices de la bourse en général. Lorsque le CAC40, le Nasdaq chutte, la crypto chutte. Certains disaient que la crypto serait une alternative de l'or comme investissement de sécurité.
    Pour le moment cela ne semble pas être le cas.

    Citation Envoyé par Bruno Voir le message
    La baisse de la valeur des cryptomonnaies serait une aubaine pour les investisseurs, qu'en pensez-vous ?
    Bien souvent, avant un gros crack, il y a un rebond comme c'était le cas pour le dernier crack, celui des sub-prime de 2008. Le crack a duré 1 an et demi.

    De mon point de vue, mieux vaut attendre une réelle tendance haussière.

    De plus comme évoqué, beaucoup d'incertitude sur la crypto si un jour d'autres états mettent des battons dans les roues du Bitcoin, cela peut faire très mal.

    Citation Envoyé par Bruno Voir le message
    Comment entrevoyez-vous l'évolution du marché des cryptomonnaies dans les prochains mois ?
    Corrélé par rapport à la bourse, pour le moment instable.
    Lorsque les principaux indices boursiers, les principales valeurs auront une tendance haussière, la crypto l'aura également.


    Citation Envoyé par Bruno Voir le message
    Quel commentaire faites-vous de cette chute continue des cryptomonnaies ?

    La baisse de la valeur des cryptomonnaies serait une aubaine pour les investisseurs, qu'en pensez-vous ?

    Comment entrevoyez-vous l'évolution du marché des cryptomonnaies dans les prochains mois ?
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Il doit exister des cryptomonnaies plus stable.
    Les ETF avec une zone géographique large

  18. #18
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    8 726
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 34
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 8 726
    Points : 16 830
    Points
    16 830
    Par défaut
    Bitcoin, Nasdaq, actions mèmes, SPAC… : les mini bulles de 2021 se dégonflent
    Pour Vincent Boy, stratégiste chez le courtier IG France, « cette chute s'explique par la baisse des valeurs actions et surtout des valeurs technologiques du Nasdaq ». Ce qui relativise l'assertion, souvent répétée l'an dernier, selon laquelle le bitcoin et consorts est un actif refuge, notamment contre l'inflation, décorrélé des marchés. Être indépendant des marchés (et des puissances de l'argent en général) était, il est vrai, la profession de foi des mystérieux créateurs du bitcoin en 2009. Au passage, l'or retrouve son attrait auprès des investisseurs soucieux de se protéger des turbulences.
    La bourse se porte mal.
    Mais les banques centrales risquent de venir sauver les investisseurs comme d'habitude.
    Keith Flint 1969 - 2019

  19. #19
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Bruno
    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    mai 2019
    Messages
    833
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : High Tech - Produits et services télécom et Internet

    Informations forums :
    Inscription : mai 2019
    Messages : 833
    Points : 10 433
    Points
    10 433
    Par défaut Le bitcoin a perdu la moitié de sa valeur depuis un pic de 69 000 dollars le 10 novembre
    Le bitcoin a perdu la moitié de sa valeur depuis un pic de 69 000 dollars le 10 novembre,
    la fin de l'hiver bitcoin est-elle proche ?

    La chute du marché des cryptomonnaies se poursuit. Elle est entrée dans sa neuvième semaine et le bitcoin n'arrive pas à se défaire de ses frissons. La déroute du bitcoin survient alors que les investisseurs se sont débarrassés des actions des entreprises technologiques en raison des attentes de la Réserve fédérale américaine. Les indicateurs de marché clignotent au rouge ou à l'orange pour la plus grande cryptomonnaie, qui a perdu un tiers de sa valeur en seulement deux mois.

    Le bitcoin a perdu la moitié de sa valeur depuis un pic de 69 000 dollars le 10 novembre. Cette semaine, il flirte avec les 30 000 dollars, après avoir touché son plus bas niveau en 17 mois, à 25 401 dollars, le 12 mai. Il reste le plus grand actif numérique en matière de capitalisation boursière, mais la valeur marchande de toutes les cryptomonnaies s'élève désormais à 1 300 milliards de dollars, soit moins de la moitié du pic de 3 000 milliards de dollars atteint en novembre.

    Nom : bidc.png
Affichages : 2566
Taille : 73,0 Ko

    « Le bitcoin n'est tout simplement pas attractif pour les investisseurs particuliers à l'heure actuelle. Personne ne voit vraiment le potentiel du bitcoin à offrir un (rendement) 10 fois supérieur », a déclaré Joseph Edwards, responsable de la stratégie financière de la société de gestion de fonds Solrise Finance.

    La hausse des rendements des actifs à faible risque comme les obligations d'État américaines rend moins attrayants les rendements potentiels des investissements spéculatifs comme les cryptomonnaies, selon les analystes. Andrew Sullivan, directeur général d'Outset Global à Hong Kong, a déclaré que « l'Asie voyait d'énormes volumes passer sur un certain nombre de marchés, les investisseurs se tournant vers les liquidités », alors que les actions technologiques de la région chutaient.

    Le contexte macroéconomique est loin d'être favorable à une classe d'actifs désormais considérée comme volatile, risquée et vulnérable face à l'inflation. Alors que les inquiétudes liées à la hausse des taux mondiaux et à la géopolitique amènent les actions américaines (.SPX) au bord de la confirmation d'un marché baissier, les cryptomonnaies ne figurent sur la liste d'achats de personne.

    « Les investisseurs institutionnels en particulier fuient vers la sécurité, dans une certaine mesure, vers le bitcoin, qui a le plus d'adoption institutionnelle », a déclaré Marcus Sotiriou, analyste chez GlobalBlock, courtier en actifs basé au Royaume-Uni. L'histoire limitée du bitcoin n'est pas un bon guide pour les hivers cryptographiques, que nous définissons comme une baisse prolongée d'un mois ou plus. Il y en a eu cinq depuis 2017 et trois depuis 2021. Les deux effondrements de l'année dernière ont duré 14 et 10 semaines et ont fait perdre 45 % à 47 % au bitcoin.

    Cependant, pour certains analystes, des signes montrent que le roi de la cryptomonnaie prépare son retour. La semaine dernière, les contrats à terme sur le bitcoin ont connu leur plus grande position longue nette depuis le lancement du contrat en 2018, selon les données de la CFTC, ce qui indique que les traders se positionnent davantage en prévision d'une hausse du prix de la cryptocurrency.

    Le bitcoin tire sa force du reste du marché des cryptomonnaies, par exemple, sa stature relative apportant un certain réconfort aux investisseurs qui fuient les altcoins tels que les stablecoins jugés ultra-risqués après l'effondrement de TerraUSD début mai.

    Stablegains a annoncé le 21 mai sur son blog qu’elle cesse d’offrir des services à ses clients et invite ses utilisateurs au retrait de fond sur la plateforme. « À partir du dimanche 22 mai 2022, nous ne fournirons plus de support pour Anchor Protocol. Pour l'instant, afin que les utilisateurs puissent récupérer autant de fonds que possible, nous leur recommandons de retirer leurs actifs restants de la plateforme dès que possible », a annoncé le cofondateur de Stablegains, qui se fait appeler Kamil.

    Stablegains est une application permettant de générer des rendements grâce à la finance décentralisée. Suite à l’effondrement de l’UST, la plateforme a perdu des millions de dollars et se trouve accusée d’avoir trompé ses clients. « Le 1er juillet 2022, nous cesserons de soutenir le service Stablegains. L'application mobile sera retirée de la liste des App Stores, l'interface Web sera mise hors ligne et il est très probable que nous ne serons plus en mesure de prendre en charge les retraits après cette date », déclare Stablegains.

    YC W22 Stablegains serait poursuivi en justice pour avoir pris l'argent de clients et l'avoir placé à leur insu dans le protocole Anchor. Les investisseurs ont été brusquement informés que leur USDC avait chuté en même temps que l'UST. Certains ont accusé la société d'avoir prélevé un pourcentage sur l'argent des investisseurs, soit environ 42 millions de dollars. Une lettre d'un cabinet d'avocats, Erickson Kramer Osborne, adressée à YC W22 Stablegains a fait surface en ligne. Elle indique que la société a été poursuivie pour son incapacité à maintenir et préserver toutes ses "entités" de communication et ses dossiers.

    « Nous nous intégrerons à un certain nombre de protocoles DeFi, tout en rendant notre produit plus facile à utiliser, plus sûr et plus rapide. Notre objectif est d'être reconnus mondialement comme l'endroit le plus simple, le plus sûr et le plus fiable pour accéder aux avantages de DeFi, et d'aider des millions de personnes à atteindre leurs objectifs financiers », précise la société.

    Stablegains a levé 600 000 dollars en décembre dernier auprès de plusieurs investisseurs et a rejoint le groupe W22 de Y Combinator, d'où le nom YC W22 Stablegains. Mais l'incident provoqué par la chute de l'UST semble avoir des répercussions sur Stablegains. La domination du bitcoin, qui mesure le rapport entre sa capitalisation boursière et le reste du marché des cryptomonnaies, a atteint un sommet de plus de 44 % sur sept mois, alors même que son prix a diminué.

    La présidente de la Banque centrale européenne, Christine Lagarde, n’a pas caché son sentiment à l'égard de la valeur des cryptoactifs: à savoir qu'il n'y en a pas. « J'ai toujours dit que les cryptoactifs sont des actifs hautement spéculatifs et très risqués, a déclaré Lagarde à l'émission de télévision néerlandaise College Tour dans une interview. Mon évaluation très humble est que cela ne vaut rien. Il ne repose sur rien, il n'y a pas d'actifs sous-jacents pour servir d'ancre de sécurité. »

    Lagarde a révélé qu'elle n'avait jamais investi dans des actifs cryptographiques, mais que son fils l'avait fait avec peu de chance. Un euro numérique, cependant, serait un jeu de balle entièrement différent, a expliqué Lagarde. « Le jour où nous aurons la monnaie numérique de la banque centrale, tout euro numérique, je le garantirai, a-t-elle déclaré. Donc la banque centrale sera derrière. Je pense que c'est très différent de toutes ces choses-là. »

    L'Ether, le deuxième jeton sur le plan de la valeur marchande, a oscillé autour de 2 000 dollars et a perdu environ 60 % par rapport au pic de 4 868 dollars atteint le 10 novembre. Bilal Hafeez, PDG de la société de recherche Macro Hive, a indiqué que les niveaux de 2 300 et 2 500 dollars étaient des niveaux clefs et a prévenu qu'une incapacité à se maintenir au-dessus de l'une ou l'autre de ces marques à court terme serait un signal baissier.

    Le volume total du marché au comptant pour toutes les cryptomonnaies sur les principales bourses était tombé à 18,4 milliards de dollars lundi, soit moins de la moitié des 48,2 milliards de dollars observés le 14 mai, qui était le volume le plus élevé pour 2022, selon le site d'information et de recherche The Block. La société d'analyse de blockchain Glassnode a déclaré le 9 mai que le bitcoin à 33 600 dollars mettait 40 % des investisseurs sous l'eau sur leurs avoirs.

    « Beaucoup de gens se demandent ce qu'ils doivent faire de leurs investissements : continuer à s'accrocher à leur vie ou enregistrer les pertes et passer à autre chose ? », a déclaré Lindsey Bell, chef des marchés et stratège monétaire chez Ally Invest. « C'est un bon rappel que la cryptomonnaie ne devrait probablement pas représenter plus de 1 à 2 % de votre portefeuille ».

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?

    Voir aussi :

    La catastrophe du marché des cryptomonnaies a fait perdre plus de 1 000 milliards de dollars de capitalisation boursière, le bitcoin chute de 9,3 % à 36 955 $

    Les cryptomonnaies sont-elles une gigantesque chaîne de Ponzi ? Elles ne seraient pas seulement un mauvais investissement, « c'est pire que cela », selon certains analystes

    Le bitcoin est largement contrôlé par un petit groupe d'investisseurs et de mineurs, selon une étude du National Bureau of Economic Research

    Bitcoin est un schéma de Ponzi postmoderne pour le développeur Stephen Diehl, qui rappelle « qu'il n'a aucune manifestation dans le monde réel et ne produit rien »
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  20. #20
    Membre éprouvé

    Profil pro
    Ingénieur développement matériel électronique
    Inscrit en
    juillet 2010
    Messages
    397
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement matériel électronique
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2010
    Messages : 397
    Points : 957
    Points
    957
    Par défaut
    je radote:

Discussions similaires

  1. Réponses: 0
    Dernier message: 05/07/2021, 16h10
  2. Réponses: 0
    Dernier message: 27/05/2021, 15h52
  3. Réponses: 4
    Dernier message: 06/04/2021, 17h17
  4. Réponses: 3
    Dernier message: 02/04/2021, 21h58
  5. Réponses: 2
    Dernier message: 31/07/2009, 11h58

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo