IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #21
    Membre chevronné
    Homme Profil pro
    Ingénieur avant-vente
    Inscrit en
    septembre 2020
    Messages
    422
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur avant-vente

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2020
    Messages : 422
    Points : 1 828
    Points
    1 828
    Par défaut
    Il est assez amusant de définir la valeur du bitcoin par rapport à son taux de change vis-à-vis du dollar alors que la défiance des cryptobros envers la Fed n'est plus à démontrer.

  2. #22
    Membre éclairé

    Inscrit en
    novembre 2008
    Messages
    402
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : novembre 2008
    Messages : 402
    Points : 780
    Points
    780
    Par défaut
    Bonne nouvelle pour la planète

  3. #23
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    7 129
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 7 129
    Points : 171 908
    Points
    171 908
    Par défaut Le marché des cryptomonnaies plonge tandis que la cryptobanque Celsius Network gel les retraits
    Le marché des cryptomonnaies plonge sous la barre des 1000 milliards de dollars tandis que la cryptobanque Celsius Network gel les retraits,
    il valait plus de 3000 milliards de dollars l'année dernière

    Le monde de la crypto-monnaie traverse des difficultés, avec des prix qui chutent à des niveaux jamais vus depuis la fin de 2020. La chute est probablement due à plusieurs facteurs, notamment l'incertitude économique générale observée sur le marché boursier, l'inflation, la panique provoquée par les ventes massives des baleines, etc.

    Cela n'a certainement pas aidé le secteur de la cryptomonnaie lorsque la cryptobanque londonienne Celsius Network à annoncer le gel des retraits, des échanges et des transferts entre comptes dimanche soir.

    Nom : celcius.png
Affichages : 4686
Taille : 26,3 Ko

    « En raison des conditions de marché extrêmes, nous annonçons aujourd'hui que Celsius suspend tous les retraits, échanges et transferts entre comptes. Nous prenons cette mesure aujourd'hui pour mettre Celsius en meilleure position pour honorer, au fil du temps, ses obligations de retrait.

    « Agir dans l'intérêt de notre communauté est notre priorité absolue. Au service de cet engagement et pour adhérer à notre cadre de gestion des risques, nous avons activé une clause dans nos Conditions d'utilisation qui permettra à ce processus d'avoir lieu. Celsius possède des atouts précieux et nous travaillons avec diligence pour respecter nos obligations.

    « Nous prenons cette mesure nécessaire au profit de l'ensemble de notre communauté afin de stabiliser les liquidités et les opérations tout en prenant des mesures pour préserver et protéger les actifs. De plus, les clients continueront d'accumuler des récompenses pendant la pause, conformément à notre engagement envers nos clients.

    « Nous comprenons que cette nouvelle est difficile, mais nous pensons que notre décision de suspendre les retraits, les échanges et les transferts entre comptes est la mesure la plus responsable que nous puissions prendre pour protéger notre communauté. Nous travaillons avec un seul objectif : protéger et préserver les actifs pour répondre à nos obligations envers les clients. Notre objectif ultime est de stabiliser la liquidité et de rétablir les retraits, les swaps et les transferts entre comptes le plus rapidement possible. Il y a beaucoup de travail à faire alors que nous examinons diverses options, ce processus prendra du temps et il pourrait y avoir des retards.

    « Nous remercions l'incroyable communauté Celsius pour votre soutien aujourd'hui. Il nous fait plaisir de vous servir. Nos opérations se poursuivent et nous continuerons à partager des informations avec la communauté dès qu'elles seront disponibles ».

    Dans les heures qui ont suivi cette annonce, les valeurs des autres crypto-monnaies ont également chuté : Bitcoin a chuté de 10 %, Ethereum a perdu 19 % de sa valeur et Dogecoin a perdu près de 15 % de sa valeur, soit environ 0,01 $. Dans son ensemble, le marché total des crytomonnaies pointait sous la barre symbolique des 1000 milliards $ US, contre 3 000 milliards de dollars en novembre dernier.

    Celsius est un réseau de prêt peer-to-peer dans lequel les clients déposent des crypto-monnaies qui sont ensuite prêtées à d'autres. Les intérêts payés sur les prêts sont répartis entre Celsius et les prêteurs, jusqu'à 18,6 % APY avec des versements hebdomadaires. APY est l'abréviation du terme anglais « Annual Percentage Yield » qu'on peut traduire en français par « pourcentage annuel de rendement ». On utilise ce terme lorsqu'on décide de bloquer ses cryptoactifs pour une certaine période de temps en échange d'intérêts.

    Les cryptobanques comme Celsius s’inspirent du modèle des banques traditionnelles. Elles mettent en commun les dépôts de cryptomonnaies comme le bitcoin et offrent des prêts et des intérêts, souvent supérieurs à 10 %, aux déposants. Le hic, c’est que ces nouveaux acteurs ne sont pas réglementés et que rien ne protège l’argent des déposants. De plus, ils ne sont pas assujettis à un seuil minimal de capital dans leurs réserves, contrairement aux institutions financières traditionnelles.

    Le crash de la crypto-monnaie fait partie d'un crash plus large du marché. L'indice boursier S&P 500 a chuté de près de 4% lundi dans un contexte de craintes d'une hausse plus rapide des taux d'intérêt de la part de la Réserve fédérale. Les taux d'intérêt élevés exercent une pression à la baisse sur tous les actifs, y compris les actions et les crypto-monnaies.

    « Quelqu'un ment »

    Celsius est en fait une banque de crypto-monnaie non réglementée. Les clients peuvent également déposer des crypto-monnaies auprès de Celsius, puis emprunter des dollars contre ces avoirs. Les clients peuvent également gagner des intérêts sur les dépôts de crypto-monnaie, le site Web de la société annonçant des taux d'intérêt pouvant atteindre 18% pour certaines crypto-monnaies. Ce chiffre est bien supérieur à ce que les Américains peuvent gagner des banques conventionnelles. Celsius dit avoir 1,7 million de clients.

    Un article de Bloomberg de janvier rapportait que Celsius avait inspiré la fidélité de certains utilisateurs de la plateforme :

    « Dans des témoignages publiés l'année dernière sur Twitter dans le cadre d'un concours au cours duquel les clients ont partagé leur "histoire de Celsius", beaucoup ont déclaré avoir confié à Celsius leurs économies. L'un d'eux a déclaré qu'il avait retiré la valeur nette de sa maison et encaissé sa pension de travail et ses économies pour l'éducation de ses enfants afin de mettre l'argent dans les comptes de l'entreprise. Un autre a déclaré que cela lui avait permis de quitter son emploi pour se rapprocher de son enfant ».

    Dans un article de Bloomberg de janvier, le PDG de Celsius, Alex Mashinsky, « a déclaré à Bloomberg Businessweek que Celsius est en mesure de payer des rendements aussi élevés parce qu'il transmet la plupart de ses revenus à ses utilisateurs. Il a déclaré que c'est le système financier traditionnel qui arnaque les gens en prenant leurs dépôts et en les utilisant pour gagner de l'argent, puis en prétendant qu'il ne peut payer que des taux d'intérêt minimes ».

    « Quelqu'un ment », a déclaré Mashinsky. « Soit la banque ment, soit Celsius ment ».

    Alors que Celsius offre des taux d'intérêt plus élevés qu'une banque traditionnelle, les dépôts de Celsius ne sont pas protégés par la Federal Deposit Insurance Corporation, qui fournit un soutien financier pour les dépôts dans les banques conventionnelles. Cela signifie que si Celsius devait avoir des difficultés financières, certains clients pourraient ne pas récupérer tout leur argent.

    Dans un article de blog la semaine dernière, Celsius a balayé les rumeurs selon lesquelles il avait des difficultés financières.

    « En cette période déjà difficile, il est regrettable que les acteurs vocaux répandent la désinformation et la confusion », a écrit la société. « Ils ont essayé en vain, par exemple, de lier Celsius à l'effondrement de Luna et prétendent à tort que Celsius a subi des pertes importantes en conséquence ».

    C'était une référence aux nouvelles du mois dernier selon lesquelles terra, un « stablecoin algorithmique », s'était avéré ne pas être aussi stable dans la pratique. La valeur de Terra était censée être rattachée à 1 $, la crypto-monnaie associée luna étant censée fournir un filet de sécurité pour cette cheville. Mais tout le château de cartes s'est effondré le mois dernier au milieu d'une vente plus large de crypto-monnaie.

    Celsius a connu une croissance rapide au cours de la dernière année, attirant un examen réglementaire accru. En septembre dernier, les régulateurs de plusieurs États ont ouvert des enquêtes sur les pratiques commerciales de la société, arguant que les produits de prêt de la société pourraient constituer des titres non réglementés.

    Celsius n'a pas fourni de détails sur les « conditions de marché extrêmes » qui ont conduit l'entreprise à suspendre les retraits. Celsius affirme travailler avec diligence pour reprendre les retraits, mais les utilisateurs ont de bonnes raisons de s'inquiéter de la santé financière de l'entreprise.

    Un hiver crypto ?

    Dans le secteur de la crypto-monnaie, les entreprises se serrent la ceinture en s'attendant à ce que les récentes baisses de prix puissent durer un certain temps.

    Vendredi, la société d'échange de crypto-monnaie et de portefeuille Crypto.com a annoncé qu'elle licenciait 260 employés, soit environ 5% de ses effectifs. Une semaine plus tôt, la bourse de crypto-monnaie Gemini, fondée par les frères Winkelvoss, avait annoncé qu'elle réduisait ses effectifs de 10 %. Les frères ont imputé les coupes dans leurs ressources humaines aux « conditions de marché turbulentes susceptibles de persister pendant un certain temps ».

    Nom : kris.png
Affichages : 4611
Taille : 20,5 Ko

    L'une des plus grandes sociétés de crypto-monnaie, Coinbase, a récemment annoncé qu'elle gelait toute nouvelle embauche. Cela comprenait le retrait de certaines offres que les candidats avaient déjà acceptées. Le cours de l'action Coinbase a chuté de plus de 80 % depuis son pic de novembre dernier.

    Binance a également suspendu les retraits de Bitcoin. Le PDG de Binance, Changpeng Zhao, a annoncé le gel à 8h00 HE, affirmant que c'était « en raison d'une transaction provoquant un backlog ». À l'origine, il a dit que la pause n'allait durer qu'environ 30 minutes, mais il a noté plus tard que « Cela va probablement prendre un peu plus de temps à réparer que mon estimation initiale ».

    Nom : binance.png
Affichages : 4623
Taille : 24,7 Ko

    Vers 11h30 HE, Binance a annoncé que les retraits du réseau Bitcoin avaient repris. Selon la page d'assistance, « Nous travaillons toujours pour traiter les retraits en attente du réseau Bitcoin (BTC), et cela devrait être terminé dans les prochaines heures. Veuillez noter que les retraits en attente du réseau Bitcoin (BTC) seront rejetés. Dans ce cas, les utilisateurs concernés devront soumettre à nouveau leurs demandes de retrait ».

    Le battement de tambour régulier des mauvaises nouvelles a conduit à des discussions sur le début d'un autre « hiver crypto ». Le monde de la crypto-monnaie a connu au moins trois de ces périodes. Pendant cette période de repli, il est courant qu'un nombre important de projets et d'entreprises liés à la crypto-monnaie échouent.

    Chaque hiver crypto précédent a été suivi d'un dégel puis d'un nouveau boom. Plus récemment, le bitcoin est tombé à environ 3 200 dollars fin 2018 avant de grimper au-dessus de 60 000 dollars en 2021. Les boosters de crypto-monnaie espèrent que l'histoire se répétera, le faible prix actuel du bitcoin menant à de nouveaux records de prix dans quelques années.

    Mais il n'y a aucune garantie que cela se produira. À un moment donné, le secteur de la cryptographie atteindra un point de saturation, après quoi les prix des crypto-monnaies pourraient commencer à se comporter davantage comme d'autres actifs conventionnels - augmentant pendant les booms et diminuant pendant les ralentissements, mais ne livrant pas nécessairement des rendements exceptionnels pour ceux qui les détiennent à long terme.

    Source : Celcius Network, Binance, Crypto
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  4. #24
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    7 129
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 7 129
    Points : 171 908
    Points
    171 908
    Par défaut Coinbase licencie 1 100 employés tandis que les dirigeants se préparent à un hiver crypto
    Coinbase licencie 1 100 employés, soit 18 % de ses effectifs, tandis que les dirigeants se préparent à un « hiver crypto ».
    Le PDG Brian Armstrong admet que l'entreprise « a grandi trop rapidement »

    Coinbase Global va licencier environ 1 100 employés dans le cadre d'un plan de réduction des coûts, a annoncé mardi la société dans un dossier déposé auprès de la Securities and Exchange Commission, l'organisme fédéral américain de réglementation et de contrôle des marchés financiers. Coinbase a initialement déclaré en mai qu'il réduisait ses plans d'embauche, puis a déclaré plus tard qu'il annulerait de nouvelles offres d'emploi. Le dernier plan consiste à réduire les effectifs d'environ 18 % à compter du 10 juin, après quoi il comptera environ 5 000 employés au total à la fin du trimestre en cours, a indiqué la société, ajoutant qu'elle s'attend à ce que le plan soit exécuté d'ici la fin du deuxième trimestre. Coinbase a estimé qu'il engagerait entre 40 et 45 millions de dollars en dépenses de restructuration totales.

    Coinbase est la dernière d'une série de sociétés de crypto à annoncer des suppressions d'emplois. Lundi, la plateforme de prêt BlockFi a réduit ses effectifs de 20 % et la plateforme d'échange de crypto Crypto.com a annoncé qu'elle supprimerait environ 260 emplois. Auparavant, la bourse et dépositaire dirigée par Winklevoss Gemini avait annoncé qu'elle supprimait 10 % de ses effectifs, et la bourse du Moyen-Orient Rain a déclaré qu'elle supprimait des dizaines d'emplois.

    Le tracker open source Layoffs.fyi estime que plus de 5 500 emplois dans les start-up et les entreprises technologiques ont été supprimés rien qu'en juin. Et nous ne sommes qu'à la moitié du mois.


    Coinbase licencie près d'un cinquième de ses effectifs au milieu dans un contexte d'effondrement de ses cours crypto mais aussi en bourse. La plateforme d'échange de cryptomonnaie va supprimer 18 % de ses effectifs à temps plein, selon un courriel envoyé aux employés mardi matin. Coinbase compte environ 5 000 employés à temps plein, ce qui se traduit par une réduction du nombre d'employés d'environ 1 100 personnes.

    Coinbase avait initialement annoncé qu'il suspendait l'embauche. Deux semaines plus tard, l'entreprise a annoncé qu'elle prolongeait le gel dans un « avenir prévisible ». Plus tôt cette année, Coinbase a déclaré qu'il prévoyait de créer 2 000 emplois dans les domaines des produits, de l'ingénierie et de la conception :

    « Chez Coinbase, nous avons une mission ambitieuse pour accroître la liberté économique dans le monde. Si nous voulons saisir l'opportunité qui s'offre à nous, nous aurons besoin de plus d'aide pour faire évoluer nos produits existants et en créer de nouveaux. En 2022, nous prévoyons d'ajouter jusqu'à 2 000 employés dans nos équipes de produits, d'ingénierie et de conception.

    « Nous voyons d'énormes opportunités de produits à venir pour l'avenir du Web3. Nous pensons que notre industrie en est à ses balbutiements et qu'il est essentiel de créer des passerelles pour que les individus participent à la conduite du cas d'utilisation de la prochaine génération de crypto. Nous nous étendons également pour inclure des produits qui hébergent du contenu généré par les utilisateurs comme les NFT, et nous sommes ravis de nos plans ambitieux pour l'avenir de Coinbase Wallet, améliorant la sécurité, la facilité d'utilisation et l'accessibilité.

    « Nous sommes inébranlables dans notre objectif de construire sur le long terme, à travers chaque cycle de cryptographie. Cela a été l'un des plus grands moteurs de notre succès à ce jour. À travers les sommets, nous nous concentrons sur la mise à l'échelle et de nombreuses nouvelles personnes se familiarisent avec la cryptographie. Pendant les creux, nous nous concentrons sur l'innovation des produits. Que le marché soit en hausse ou en baisse, nous voyons une opportunité évidente, faisant de Coinbase l'un des endroits les plus excitants où travailler en ce moment.

    « Il y a quelques éléments que nous recherchons dans toutes les embauches que nous effectuons chez Coinbase, quel que soit le rôle ou l'équipe. Tout d'abord, nous recherchons des signaux indiquant qu'un candidat s'épanouira dans une culture comme la nôtre, où nous privilégions une communication claire, une exécution efficace et un apprentissage continu, entre autres qualités. Nous recherchons des personnes qui choisissent d'adopter une approche axée sur la mission dans leur travail. Et nous recherchons des personnes ayant le désir et la capacité de #LiveCrypto, construisant et partageant activement leur expertise en cryptographie avec ceux qui les entourent.

    « En retour, nous offrons une opportunité de carrière unique, avec une rémunération compétitive et transparente ; des avantages uniques comme plusieurs semaines de recharge à l'échelle de l'entreprise ; et un environnement remote-first où vous travaillerez dans une équipe de championnat avec certaines des personnes les plus talentueuses de notre industrie ».

    Un contexte qui change

    La nouvelle survient lors d'une déroute profonde pour les actions Coinbase. L'action est devenue publique par une cotation directe en avril dernier lors d'un boom des marchés de la cryptographie et des investisseurs réclamant des actions technologiques à forte croissance. Les actions de Coinbase sont en baisse de 79 % cette année et de 85 % par rapport au niveau record. Pendant ce temps, le bitcoin a chuté à près de 22 000 dollars et a perdu 53 % de sa valeur cette année.

    Coinbase, basé à San Francisco, a signalé une baisse du nombre d'utilisateurs au cours de son dernier trimestre et une baisse de 27 % de ses revenus par rapport à ce qu'ils étaient il y a un an. La société tire la majorité de son chiffre d'affaires des frais de transaction, qui sont étroitement liés à l'activité de négociation.

    La présidente et chef de l'exploitation Emilie Choi a qualifié cette décision de « décision très difficile pour Coinbase », mais compte tenu du contexte économique, elle a déclaré que cela « ressemblait à la chose la plus prudente à faire en ce moment ».

    Les employés concernés ont reçu une notification des ressources humaines. Si tel est le cas, le mémo a été envoyé à un e-mail personnel, car Coinbase a coupé l'accès aux systèmes de l'entreprise. Armstrong l'a qualifié de « seul choix pratique » compte tenu du nombre d'employés ayant accès aux informations sur les clients et d'un moyen de « s'assurer que personne ne prend de décision irréfléchie qui nuirait à l'entreprise ou à elle-même ».

    Les employés de Coinbase auront accès à un hub de talents pour trouver de nouveaux emplois dans l'industrie, y compris les sociétés du portefeuille de Coinbase Ventures. Choi a déclaré que Coinbase continuerait de s'investir dans des domaines tels que la sécurité et la conformité et pourrait « réorienter » les employés vers des sources de revenus à court terme.

    « S'il y a des coupes dans de nouveaux domaines de produits, ce sera davantage dans des domaines de risque expérimentaux sur lesquels nous sommes toujours très optimistes, mais dans lesquels nous ne voulons pas investir dans cette partie du cycle », a déclaré Choi.

    « Nous continuerons à investir dans d'incroyables domaines innovants de la cryptographie qui, selon nous, émergent à plus long terme, mais nous allons probablement le faire de manière plus mesurée dans ce type d'environnement ».

    Coinbase rejoint des dizaines d'autres sociétés de technologie et de crypto qui freinent l'embauche. Le prêteur de crypto BlockFi a déclaré lundi qu'il allait licencier 20 % de ses employés. Le tracker open source Layoffs.fyi estime que plus de 5 500 emplois dans les start-up et les entreprises technologiques ont été supprimés rien qu'en juin.

    L'intention de Coinbase est « qu'il s'agisse d'un événement ponctuel », a déclaré Choi, ajoutant que la société disposait de 6 milliards de dollars de liquidités au bilan. La société a déjà vécu plusieurs marchés baissiers dans le domaine de la cryptographie, également connus sous le nom de « hivers de la cryptographie ».

    « Nous allons traverser n'importe quel environnement macro, n'importe quel hiver crypto ou tout ce qui arrive », a-t-elle déclaré. « La réalité cependant, c'est que nous devons nous ajuster lorsque nous sentons qu'il y a un environnement économique très dynamique en jeu ».

    Les entreprises technologiques ont lutté contre le moral bas et l'attrition alors que leurs actions se sont effondrées. La semaine dernière, une pétition publiée sur une plateforme de publication décentralisée appelait à la suppression et à un « vote de défiance » concernant plusieurs dirigeants de Coinbase, dont Choi.

    Armstrong a attiré l'attention sur la pétition supprimée depuis et, dans un Tweet, a exhorté les employés à démissionner s'ils ne croient pas en l'entreprise.

    Nom : brian.png
Affichages : 4193
Taille : 20,8 Ko

    « Nous encouragerons toujours nos employés à partager en interne leurs commentaires sur la façon dont nous fonctionnons en tant qu'entreprise - et nous avons mis en place un certain nombre de mécanismes pour qu'ils le fassent. Il est très difficile de savoir si ce document provient de l'entreprise », a déclaré Choi. « Cependant, si c'était le cas, nous sommes déçus que ceux qui sont derrière aient ressenti le besoin de briser la confiance de l'entreprise et de leurs collègues en partageant ces informations d'une manière clairement conçue pour susciter la controverse plutôt qu'un dialogue significatif ».

    Nom : armstrong.png
Affichages : 2077
Taille : 35,1 Ko

    Un message du PDG et cofondateur de Coinbase, Brian Armstrong

    À toute l'équipe,

    Aujourd'hui, je prends la difficile décision de réduire la taille de notre équipe d'environ 18 %, pour nous assurer de rester en bonne santé pendant ce ralentissement économique. Je veux vous expliquer pourquoi je prends cette décision ci-dessous, mais je veux d'abord commencer par assumer la responsabilité de la façon dont nous en sommes arrivés là. Je suis le PDG, et la responsabilité m'incombe.

    Qu'est-ce qui a changé ?

    Au cours du mois dernier, j'ai eu de nombreuses conversations avec notre équipe exécutive et notre conseil d'administration pour discuter des événements récents du marché ainsi que de l'état de nos activités. Plusieurs réalités sont devenues claires pour moi dans ces discussions :
    • les conditions économiques changent rapidement : nous semblons entrer dans une récession après plus de 10 ans de boom économique. Une récession pourrait conduire à un autre hiver crypto et pourrait durer pendant une période prolongée. Au cours des hivers crypto passés, les revenus de négociation (notre principale source de revenus) ont considérablement diminué. Bien qu'il soit difficile de prédire l'économie ou les marchés, nous prévoyons toujours le pire afin de pouvoir continuer nos activités dans n'importe quel environnement ;
    • la gestion de nos coûts est essentielle dans les marchés baissiers : Coinbase a survécu à quatre grands hivers crypto, et nous avons créé un succès à long terme en gérant soigneusement nos dépenses à chaque période de baisse. Il est difficile d'évoluer dans les marchés baissiers et cela demande d'avoir un état d'esprit différent ;
    • nous avons grandi trop vite : début 2021, nous avions 1 250 employés. À l'époque, nous étions dans les premières manches de la course haussière et l'adoption de produits crypto explosait. Il y avait de nouveaux cas d'utilisation grâce au fait que la crypto avait une traction pratiquement chaque semaine. Nous avons vu les opportunités, mais nous devions agrandir massivement notre équipe pour nous positionner pour concourir dans un large éventail de paris. Il est difficile de croître au bon rythme compte tenu de l'ampleur de notre croissance (~200 % a/a depuis le début de 2021). Bien que nous ayons fait de notre mieux pour que cela soit parfait, dans ce cas, il est maintenant clair pour moi que nous avons sur-embauché.

    Quelle décision a été prise ?
    1. La nécessité de gérer les dépenses : alors que nous opérons dans cette période très incertaine dans le monde, nous voulons nous assurer que nous pouvons traverser avec succès un ralentissement prolongé. Notre équipe s'est agrandie très rapidement (>4x au cours des 18 derniers mois) et nos frais de personnel sont trop élevés pour gérer efficacement ce marché incertain. Les mesures que nous prenons aujourd'hui nous permettront de gérer avec plus de confiance cette période, même si elle est sévèrement prolongée.
    2. La nécessité d'augmenter l'efficacité : nous avons maintenant dépassé la limite du nombre de nouveaux employés que nous pouvons intégrer tout en augmentant notre productivité. Depuis quelques mois, l'ajout de nouveaux employés nous rend moins efficaces, pas plus. Nous nous sommes vus ralentir considérablement en raison des vents contraires de la coordination et de la difficulté à intégrer pleinement les nouveaux membres de l'équipe. Nous croyons que les changements ciblés en matière de ressources que nous apportons aujourd'hui permettront à notre organisation de devenir plus efficace.

    Ces deux éléments reviennent sur ma décision d'agrandir considérablement notre équipe au cours des deux dernières années, donc cette responsabilité m'incombe entièrement.

    Qui est affecté ?

    Nos hauts dirigeants ont travaillé avec diligence pour identifier les changements appropriés pour chacune de leurs équipes en fonction de nos priorités clarifiées.

    Dans l'heure qui suit, chaque employé recevra un e-mail des RH l'informant si vous êtes concerné ou non par cette mise à pied. Chaque employé concerné recevra une invitation à avoir une conversation directe avec votre HRBP et le cadre supérieur de votre organisation.

    Si vous êtes concerné, vous recevrez cette notification dans votre e-mail personnel, car nous avons pris la décision de couper l'accès aux systèmes Coinbase pour les employés concernés. Je me rends compte que la suppression de l'accès sera soudaine et inattendue, et ce n'est pas l'expérience que je voulais pour vous. Compte tenu du nombre d'employés qui ont accès aux informations sensibles des clients, c'était malheureusement le seul choix pratique, pour s'assurer que pas une seule personne ne prend une décision irréfléchie qui nuirait à l'entreprise ou à elle-même.

    Je voulais également m'assurer que tous les employés concernés soint pris en charge dans cette transition et que nous les accompagnions dans leur recherche d'un nouvel emploi. Les employés qui partent aujourd'hui recevront :
    • un minimum de 14 semaines d'indemnité de départ plus 2 semaines supplémentaires pour chaque année d'emploi au-delà d'un an ;
    • 4 mois d'assurance maladie COBRA aux États-Unis et 4 mois de soutien en santé mentale dans le monde ;
    • l'accès à Talent Hub, où les membres de l'équipe de Coinbase travailleront pour vous contacter avec des postes vacants dans d'autres entreprises (y compris les sociétés de portefeuille de Coinbase Ventures et d'autres fonds de capital-risque crypto).

    Les employés de Coinbase sont parmi les plus talentueux au monde, et je suis certain que les compétences que vous possédez tous continueront d'être recherchées par les entreprises du monde entier. Je me rends compte que cela peut prendre plus de temps dans cet environnement pour trouver un nouvel emploi, et j'espère donc que cette aide financière et non financière vous aidera à rendre cette transition inattendue aussi transparente que possible.

    Comment allons-nous avancer ?

    À nos collègues qui partent, je tiens à dire merci d'avoir tout donné à cette entreprise, et que j'en suis désolé. J'espère qu'au fur et à mesure que nous grandirons, nous aurons la chance de vous réembaucher. Nous ne serions pas là où nous en sommes aujourd'hui sans votre travail acharné et votre dévouement à notre mission. Je suis extrêmement reconnaissant pour tout ce que vous avez fait pour contribuer à notre succès.

    À notre équipe qui reste, je sais que ce sera une étape difficile pour vous tous aussi. Vous direz au revoir à vos collègues avec qui vous avez été dans les tranchées. Je m'attends également à ce que vous ressentiez tous un certain niveau de peur, d'incertitude et de doute quant à l'avenir. Sachez que nous avons pris ces décisions difficiles pour assurer notre avenir. Nous en partagerons plus sur la façon dont nous nous mobilisons en équipe dans les prochains jours. En ce moment, remercions tous nos collègues qui nous quittent pour l'importante contribution qu'ils ont apportée à notre mission.

    Sources : Brian Armstrong (1, 2), Coinbase (1, 2)

    Et vous ?

    Quelle lecture faites-vous de la situation ?
    Comprenez-vous pourquoi l'accès à la base de données de l'entreprise a été immédiatement coupé et les courriels annonçant le licenciement envoyés aux adresses personnelles ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  5. #25
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Dirigeant
    Inscrit en
    juin 2016
    Messages
    2 618
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Dirigeant
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : juin 2016
    Messages : 2 618
    Points : 56 962
    Points
    56 962
    Par défaut Le minage de bitcoins devient non rentable, car le prix du bitcoin est tombé au niveau du coût moyen du minage
    Le minage de bitcoins devient non rentable, car le prix du bitcoin est tombé au niveau du coût moyen du minage
    ce qui pourrait provoquer de grands changements sur le marché

    Alors que le marché des cryptomonnaies continue de subir de lourdes pertes, de nouvelles données publiées par la plateforme d'analyse des cryptomonnaies CryptoRank révèlent que le minage du bitcoin n'est plus rentable pour les mineurs. En cause, le prix du bitcoin a chuté au niveau du coût moyen du minage. L'actif numérique phare lutte désormais pour maintenir sa valeur au-dessus du niveau critique de 20 000 dollars. Le minage du bitcoin n'étant plus rentable, le marché pourrait être confronté à des conditions et des événements qui n'ont pas été observés depuis longtemps.

    Le minage de bitcoins permet aux mineurs de gagner des bitcoins en validant des transactions sur la blockchain. Le processus est rentable si le prix du bitcoin dépasse les coûts du minage. En raison des récents changements technologiques et de l'introduction de fermes professionnelles de minage de bitcoins dotées d'une plus grande puissance de calcul, plusieurs mineurs individuels craignent que la rentabilité du minage de bitcoins ne se déprécie (hautement) à l'avenir. Il y a un an, à la suite de la répression de la Chine contre les installations de minage de cryptomonnaies, le minage de bitcoins est devenu plus facile et plus rentable.

    En effet, plus de la moitié du hashrate, ou la puissance de traitement du réseau bitcoin, a chuté depuis le pic du marché en mai 2021 en raison de la restriction du minage par le gouvernement chinois. Malgré ces conditions, CryptoRank nous apprend que le minage du bitcoin n'est plus rentable pour les mineurs. Selon la société d'analyse, cela s'explique en grande partie par l'effondrement du marché des cryptomonnaies, qui a fait chuter le prix du bitcoin à un niveau jamais atteint au cours des 18 derniers mois et a conduit la cryptomonnaie la plus populaire à lutter pour se maintenir au-dessus de la valeur critique de 20 000 dollars.

    Nom : 1k.png
Affichages : 4342
Taille : 34,7 Ko

    « En raison d'une baisse significative du prix du bitcoin au cours des derniers mois, le minage est devenu moins rentable. Pour certains mineurs de bitcoins, il pourrait même être non rentable en ce moment », a déclaré la plateforme. Le prix actuel du Bitcoin est de 20 5400 dollars, il a augmenté de 10,6 % au cours des dernières 24 heures. Pour mémoire, le bitcoin a atteint le 10 novembre 2021 un sommet historique de 68 670 dollars, mais il est actuellement en baisse de 70,1 %. L'offre actuelle en circulation de bitcoin est de 19,07 millions de pièces, et l'offre maximale de bitcoin est de 21,00 millions.

    La part actuelle du bitcoin sur l'ensemble du marché des cryptomonnaies serait de 41,33 %, avec une capitalisation de 391,68 milliards de dollars. Outre l'effondrement du prix de la cryptomonnaie, d'autres facteurs pourraient affecter la rentabilité du minage de bitcoins : le coût de l'électricité nécessaire pour alimenter le matériel de calcul, la disponibilité et le prix des systèmes de minage de bitcoins, et la difficulté de fournir des services de minage. Les mineurs de bitcoins utilisent des systèmes de calcul pour extraire des bitcoins et ces systèmes comprennent généralement du matériel, notamment des ordinateurs et des serveurs très énergivores.

    C'est pourquoi la plupart des mineurs de bitcoins recourent aujourd'hui à des pools miniers, qui facilitent le partage de ressources telles que le matériel et l'électricité. Dans le domaine du minage de bitcoins, seuls ceux qui disposent d'un matériel informatique de haute technologie ont une chance de réaliser d'énormes bénéfices, car ces systèmes leur permettent de résoudre les problèmes de hachage beaucoup plus rapidement. Les mineurs utilisant des machines anciennes et dépassées sont donc plus désavantagés lorsqu'ils réalisent des profits. Les mineurs de bitcoin ont eu l'occasion de réaliser d'énormes profits lors des premières phases de son adoption.

    L'une des raisons en est que la plupart d'entre eux utilisaient leurs ordinateurs, ce qui garantissait des coûts d'équipement minimes. La concurrence était équitable, car les mineurs se mesuraient principalement à d'autres individus sur des ordinateurs personnels. Selon les analystes, même avec les disparités des coûts d'électricité entre les régions géographiques, la différence a permis à de nombreux mineurs de réaliser des bénéfices. En outre, la rémunération de l'extraction de bitcoins a évolué à la baisse avec le temps. L'offre de bitcoins ne peut dépasser 21 millions de jetons, ce qui signifie que seul ce nombre sera en circulation.

    Actuellement, les mineurs ont extrait un peu plus de 19 millions, ce qui laisse moins de 2 millions à mettre en circulation. Les mineurs de bitcoins gagnaient initialement 50 bitcoins pour chaque transaction qu'ils réussissaient à vérifier. Toutefois, le protocole du réseau ne peut diviser les récompenses que par deux tous les quatre ans. À partir de mai 2020, les mineurs recevront 6,25 bitcoins pour chaque bloc qu'ils auront complété. Les mineurs potentiels de bitcoins doivent donc comprendre que la taille de la récompense continuera à se déprécier à l'avenir. Ainsi, l'adoption croissante du bitcoin ne garantit pas une augmentation des gains pour les mineurs.

    Nom : Bitcoin-mining-price.jpg
Affichages : 3474
Taille : 49,0 Ko

    En conclusion, la rentabilité du minage de bitcoins dépend de plusieurs facteurs, notamment le coût de l'équipement, les frais d'électricité et les taux de difficulté du minage de bitcoins. Et alors que l'extraction est de moins en moins rentable, certains analystes pensent que le minage de bitcoins continuera à fournir aux mineurs des moyens de réaliser des profits. Selon ces derniers, bien que ce point reste spéculatif, il est largement connu que les traders et les investisseurs ont tendance à conserver des positions à perte plus longtemps qu'à profit, surtout après que leur perte se soit transformée en profit.

    La même règle pourrait également s'appliquer aux mineurs qui ne vendront pas leurs avoirs à perte, surtout s'ils ont des réserves. Le bitcoin étant extrait à un prix supérieur à celui auquel ils pourraient le vendre sur le marché, les mineurs sont plus susceptibles de conserver leurs pièces plutôt que de les vendre pour couvrir une partie seulement de leurs dépenses. Mais selon les analystes, il s'agit d'une arme à double tranchant, car l'on pourrait être confronté à une plus grande pression de vente lorsque le bitcoin atteindra le prix d'équilibre des mineurs qui leur permet de couvrir toutes leurs dépenses d'exploitation.

    Par ailleurs, le débat entre les législateurs de différents pays, états et villes fait rage sur les effets environnementaux de l'extraction de bitcoins basée sur la preuve de travail (Proof-of-Work - PoW). Il est important de noter que les cryptomonnaies PoW ont fait l'objet de nombreuses critiques en raison de l'énorme quantité d'électricité nécessaire à leur extraction, contrairement aux actifs Proof-of-Stake (PoS), qui sont considérés comme plus respectueux de l'environnement. En raison de ce différend, les autorités de certaines régions ont même recommandé d'interdire purement et simplement l'utilisation de la méthode PoW.

    Récemment, une interdiction du même type a été approuvée par le Sénat de l'État de New York, mais le Parlement de l'Union européenne aurait voté contre. Le 16 juin, un groupe de membres du Congrès américain aurait envoyé une lettre à l'Agence de protection de l'environnement (EPA) du pays, expliquant que cette pratique présente en fait certains avantages. Cependant, la communauté des détracteurs de la méthode d'extraction PoW continue de grandir.

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?
    Que pensez-vous de la chute vertigineuse du prix du bitcoin ?
    Pensez-vous que le bitcoin va retrouver son plus haut sommet de nombre 2021 ?
    Que pensez-vous des affirmations selon lesquelles le bitcoin est l'or numérique ou une valeur refuse ?
    Selon vous, la valeur du bitcoin pourrait-elle atteindre les 100 000 dollars comme certains l'ont prédit l'année dernière ?

    Voir aussi

    Le marché des cryptomonnaies plonge sous la barre des 1000 Mds $ tandis que la cryptobanque Celsius Network gel les retraits, il valait plus de 3000 Mds $ à la même période l'année dernière

    Profitant de la chute de la valeur du Bitcoin, le Salvador en achète davantage, ce qui contribue à soulever des inquiétudes quant à sa capacité à honorer son prochain paiement de dette

    Le bitcoin établit un nouveau record dans son histoire en franchissant la barre des 66 000 dollars, porté par le lancement d'un produit financier à Wall Street lié à la cryptomonnaie

    Les marchés des cryptomonnaies ont perdu 200 milliards de dollars, le bitcoin a baissé de 50 % depuis novembre, pour atteindre son plus bas niveau depuis 10 mois

    Stablegains accusé d'avoir trompé ses clients, après l'annonce de sa fermeture, « nous cessons d'offrir le service Stablegains, veuillez retirer les fonds restants »
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  6. #26
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    7 129
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 7 129
    Points : 171 908
    Points
    171 908
    Par défaut Bitcoin tombe en dessous de 20 000 $ pour la première fois depuis 2020
    Bitcoin tombe en dessous de 20 000 $ pour la première fois depuis 2020 après avoir atteint un sommet de près de 69 000 $ en novembre,
    une aubaine pour la vente des GPU dont les prix continuent de chuter

    La valeur du bitcoin a chuté samedi sous la barre des 20 000 $ US (il se négociait à 17 593 $ US) pour la première fois depuis la fin de 2020, un signe de plus de la crise touchant le secteur des cryptomonnaies. La panique crypto – qui a commencé il y a quelques semaines avec l'effondrement de l'écosystème Terra puis s'est propagée à la plateforme Celsius – a désormais atteint le fonds spéculatif Three Arrow Capital, qui aurait vu sa garantie liquidée par le prêteur crypto BlockFi.

    Au cours des sept derniers jours, la cryptomonnaie la plus précieuse au monde a chuté de 33%, faisant chuter sa capitalisation boursière totale de 580 à 370 milliards de dollars. Depuis qu’elle a atteint un sommet historique de 68 990 dollars en novembre de l’année dernière, la cryptomonnaie a perdu plus de 70% de sa valeur.

    Le cap des 20 000 dollars était redouté par les investisseurs, tant par son symbolisme que pour son impact sur le marché global des cryptomonnaies. « Passer sous les 20 000 dollars prouve que la confiance dans l’industrie de la crypto s’est effondrée et que nous constatons les derniers rebonds », explique Edward Moya, analyste senior chez OANDA.

    Le rythme accéléré et la profondeur des pertes de la valeur des bitcoins en conjonction avec la déroute des actions pourraient remettre en question le soutien de la cryptomonnaie par un éventail de groupes d'investisseurs. Alors que certaines institutions ont acheté du bitcoin en espérant qu'il compenserait la baisse des actions et des obligations, « il n'a pas été démontré qu'il s'agit d'un actif non corrélé », a déclaré Michael Purves, fondateur et directeur général de Tallbacken Capital.

    « Les arguments pour que les institutions achètent la baisse sont plus contestés maintenant étant donné que l'utilité du bitcoin n'a pas encore été prouvée », a-t-il déclaré. « Je pense que le bitcoin va passer sous la barre des 15 000 $ », a-t-il continué.

    Cesare Fracassi, un professeur de finance de l’Université du Texas, ne croit pas que la glissade de Bitcoin doive être une grande source de préoccupation. Il s’inquiète davantage de la situation des plateformes de prêt. « Le marché est frappé par une grande turbulence, dit-il. La raison de la chute des prix est l’inquiète provoquée par le surendettement du secteur. »

    Le Bitcoin a entraîné dans son sillage l’Éther qui est descendu en dessous de la barre des 1 000 $ US ce weekend (988,52 $ US).

    Mardi, des rumeurs ont fait état de l’insolvabilité possible du fonds spéculatif Three Arrows Capital, basé à Singapour et axé sur les cryptomonnaies, après qu’il s’est débarrassé de 40 millions de dollars de jetons Ether mis en jeu. Le problème s’est aggravé après que Su Zhu, cofondateur de Three Arrows Capital, a déclaré sur Twitter que sa société « communiquait avec les parties concernées et s’engageait pleinement à résoudre ce problème », sans donner de détails supplémentaires.

    Le prêteur de crypto BlockFi a confirmé jeudi qu'il avait récemment liquidé un « grand client » dans un contexte où des informations circulaient selon lesquelles le fonds spéculatif de crypto en difficulté Three Arrows Capital n'a pas répondu aux appels de marge.

    « Nous avons récemment exercé notre meilleur jugement commercial avec un gros client qui n'a pas respecté ses obligations sur un prêt sur marge surdimensionné », a tweeté le PDG Zac Prince.

    Nom : zac.png
Affichages : 1905
Taille : 27,6 Ko

    Le tweet de Prince faisait suite à un rapport du Financial Times selon lequel Three Arrows – un énorme fonds de capital-risque et de trading de crypto – a été liquidé par BlockFi et d'autres sociétés de prêt de crypto de premier plan après avoir échoué à compléter sa garantie de prêt.

    La présidente de la Banque centrale européenne, Christine Lagarde, n’a pas caché son sentiment à l'égard de la valeur des cryptoactifs : à savoir qu'il n'y en a pas. « J'ai toujours dit que les cryptoactifs sont des actifs hautement spéculatifs et très risqués, a déclaré Lagarde à l'émission de télévision néerlandaise College Tour dans une interview. Mon évaluation très humble est que cela ne vaut rien. Il ne repose sur rien, il n'y a pas d'actifs sous-jacents pour servir d'ancre de sécurité. »

    Lagarde a révélé qu'elle n'avait jamais investi dans des actifs cryptographiques, mais que son fils l'avait fait avec peu de chance. Un euro numérique, cependant, serait un jeu de balle entièrement différent, a expliqué Lagarde. « Le jour où nous aurons la monnaie numérique de la banque centrale, tout euro numérique, je le garantirai, a-t-elle déclaré. Donc la banque centrale sera derrière. Je pense que c'est très différent de toutes ces choses-là. »

    « Beaucoup de gens se demandent ce qu'ils doivent faire de leurs investissements : continuer à s'accrocher à leur vie ou enregistrer les pertes et passer à autre chose ? », a déclaré Lindsey Bell, chef des marchés et stratège monétaire chez Ally Invest. « C'est un bon rappel que la cryptomonnaie ne devrait probablement pas représenter plus de 1 à 2 % de votre portefeuille ».

    Le prix du Bitcoin est de 20 521,74 $, soit une variation de 6,15 % au cours des dernières 24 heures. La récente action des prix de Bitcoin a laissé la capitalisation boursière du jeton à 391 384 693 033,64 USD. Jusqu'à présent cette année, Bitcoin a une variation de -55,41 %.

    Nom : bitcoin.png
Affichages : 1884
Taille : 48,8 Ko

    Le Ponzi postmoderne

    En février, le développeur Haskell Stephen Diehl, auteur de What I Wish I Knew When Learning Haskell, estimait que Bitcoin est le Ponzi postmoderne :

    « Un stratagème classique de Ponzi est une fraude financière dans laquelle des individus effectuent des manipulations bancaires ainsi que des manipulations des états comptables pour payer continuellement de nouveaux investisseurs grâce à d'anciens investisseurs tout en maintenant l'illusion des rendements. En termes économiques, investir dans un système de Ponzi est un jeu à somme négative et est une forme de jeu comme le poker ou la roulette. Le jeu est une consommation et, contrairement aux entreprises productives, rien de valeur n'est créé à partir du processus. Il y a une réserve d'argent fixe et chaque personne qui fait un profit le fait nécessairement au détriment de quelqu'un d'autre qui perd. Tout gagnant unique est nécessairement payé par plusieurs perdants. Les jeux à somme négative ne génèrent pas, dans l'ensemble, de la richesse ou de l'utilité et redistribuent simplement les fonds d'entrée à différents participants. Il y a un rendement attendu négatif de s'engager dans cette classe d'activités.

    « Dans le programme de vingt ans de Bernie Madoff, de nombreux investisseurs ont vraiment gagné de l’argent, et investir dans des projets de Ponzi au bon moment peut en effet vous rendre très riche. Certaines personnes deviennent également extrêmement riches en jouant à la roulette, mais ce n'est pas le cas de la majorité et vous n'entendrez jamais parler de ceux qui ont tout perdu. C'est l'essence de la raison pour laquelle les stratagèmes de Ponzi sont illégaux et considérés comme une forme de fraude, ils sont une forme de jeu d'argent qui dépend de l'asymétrie de l'information et de la collusion où le reste de la société supporte les coûts et les externalités négatives pour aider les victimes lorsque la musique s'arrête inévitablement et qu'il n'y a plus de chaises.

    « Bitcoin n'est pas différent. L'achat d'un bitcoin, c'est acheter une entrée dans une base de données comptable, une collection de bits extrêmement coûteuse. Il n'a aucune manifestation dans le monde réel, ne produit rien, n'a pas d'actifs, de revenus, de clients, de trésorerie ou de dividendes. La valeur actuelle nette du bitcoin est nulle et ne peut jamais être différente de zéro. Cette valeur provient uniquement d’une forme de spéculation récursive, une illusion selon laquelle davantage de victimes viendront à spéculer dans la spéculation, perpétuant ainsi l’escroquerie et faisant monter la “valeur “ spéculée plus haut. C'est un contrat à terme avec un sous-jacent sur la crédulité humaine, un pari qu'il y aura plus d'imbéciles à l'avenir pour payer les imbéciles actuels. Einstein a dit un jour: “ Deux choses sont infinies: l'univers et la stupidité humaine; et je ne suis pas sûr pour ce qui concerne l'univers“ et dans l'étrange monde à l'envers d'aujourd'hui, vous pouvez désormais investir dans la thèse d'Einstein et cela s'appelle Bitcoin.

    « Une réserve de valeur ne peut pas être basée uniquement sur la foi en une réserve inépuisable d'imbéciles prêts à payer monotonement davantage pour quelque chose indéfiniment. Il devrait être intuitivement évident pour chaque écolier que ce jeu de chaises musicales ne peut pas durer éternellement et ne durera pas. La réalité a une manière de s'affirmer et à un moment donné, ce schéma épuisera le bassin des imbéciles qui se retrouveront en train de prendre une part pathétique dans l'illusion collective d'une non-monnaie totalement inutile dans le monde réel. Les bitcoins sont totalement inadaptés à des fins monétaires, ils ne soutiennent aucune activité économique, ne sont pas adaptés aux transactions en tant qu'unité d'échange et ne peuvent jamais remplir aucune fonction au-delà d'une bulle spéculative vide.

    « Cette nouvelle classe d'escroquerie diverge de ce Ponzi classique d'une manière significative et juridiquement importante. Au lieu des salles enfumées, nous avons le brouillard d'obscurantisme post-vérité induit par notre nouveau paysage médiatique qui se nourrit d'illusion, de méfiance envers les experts et de confusion comme moyen d'obscurcir le mécanisme sous-jacent du schéma de redistribution des richesses. C'est l'essence de la raison pour laquelle nous appelons cette fraude un schéma “postmoderne“, les investisseurs sophistiqués comprennent parfaitement le mécanisme de la fraude et toutes les opérations sont effectuées en public, mais la fraude dépend de l'ignorance collective ou de l'excès de confiance sur le fait que des individus pourront jauger leur temps de sortie du marché correctement tandis que d'autres ne le feront pas. Ce n'est pas différent de l'erreur des joueurs qui croient d'une manière ou d'une autre que leur rotation de la roulette est en quelque sorte bénie par la chance. »


    Alors que la cryptomonnaie chute, les prix des GPU neuves et d'occasion continuent de baisser, le minage de bitcoins devenant non rentable

    Alors que le marché des cryptomonnaies continue de subir de lourdes pertes, de nouvelles données publiées par la plateforme d'analyse des cryptomonnaies CryptoRank révèlent que le minage du bitcoin n'est plus rentable pour les mineurs. En cause, le prix du bitcoin a chuté au niveau du coût moyen du minage. L'actif numérique phare lutte désormais pour maintenir sa valeur au-dessus du niveau critique de 20 000 dollars. Le minage du bitcoin n'étant plus rentable, le marché pourrait être confronté à des conditions et des événements qui n'ont pas été observés depuis longtemps.

    Le minage de bitcoins permet aux mineurs de gagner des bitcoins en validant des transactions sur la blockchain. Le processus est rentable si le prix du bitcoin dépasse les coûts du minage. En raison des récents changements technologiques et de l'introduction de fermes professionnelles de minage de bitcoins dotées d'une plus grande puissance de calcul, plusieurs mineurs individuels craignent que la rentabilité du minage de bitcoins ne se déprécie (hautement) à l'avenir.

    « En raison d'une baisse significative du prix du bitcoin au cours des derniers mois, le minage est devenu moins rentable. Pour certains mineurs de bitcoins, il pourrait même être non rentable en ce moment », a déclaré la plateforme.

    Nom : crypto.png
Affichages : 1877
Taille : 26,9 Ko

    La rentabilité du minage de bitcoins dépend de plusieurs facteurs, notamment le coût de l'équipement, les frais d'électricité et les taux de difficulté du minage de bitcoins. Et alors que l'extraction est de moins en moins rentable, certains analystes pensent que le minage de bitcoins continuera à fournir aux mineurs des moyens de réaliser des profits. Selon ces derniers, bien que ce point reste spéculatif, il est largement connu que les traders et les investisseurs ont tendance à conserver des positions à perte plus longtemps qu'à profit, surtout après que leur perte se soit transformée en profit.

    En attendant, il y a de bonnes nouvelles pour les constructeurs de PC et les joueurs dans tout cela : les prix des cartes graphiques neuves et d'occasion continuent de baisser, après leurs pics de prix fin 2021 et début 2022. Pendant des semaines, il a généralement été possible d'aller sur Amazon, Newegg ou Best Buy et acheter GPU de la génération actuelle à des prix qui auraient semblé être des aubaines il y a six mois ou un an, et les prix des GPU d'occasion ont encore baissé.

    Comme le rapporte certaines revues spécialisées, la plupart des cartes Nvidia GeForce RTX série 3000 de milieu de gamme se vendent toujours au prix de détail suggéré par le fabricant (PDSF) ou légèrement au-dessus. Les séries 3050, 3060 et 3070 sont toujours très demandées. Mais les GPU 3080 Ti, 3090 et 3090 Ti haut de gamme se vendent tous en dessous de leurs PDSF (certes astronomiques) en ce moment, comme le sont presque toutes les cartes de la série Radeon RX 6000 d'AMD.

    Les prix d'occasion ont chuté encore plus rapidement. Entre le 1er juin et le 15 juin, les prix eBay des GPU d'occasion ont chuté en moyenne de 10 %, car au moins certains mineurs de cryptomonnaie ont cherché à réduire leurs pertes et à vendre leur matériel. Cela se produit alors même que les logiciels de minage commencent à trouver des moyens de contourner les protections LHR limitant le taux de hachage de Nvidia - la chute des prix des cryptomonnaies et la hausse des coûts de l'énergie rendent toujours l'économie du minage délicate.

    Cela dit, les acheteurs de GPU d'occasion doivent toujours procéder avec prudence. Outre les escroqueries et les appâts et les commutateurs qui peuvent accompagner tout achat eBay de grande valeur, les GPU qui exploitent la cryptomonnaie à fond pendant des mois ou des années peuvent avoir des problèmes qu'une nouvelle GPU (ou une GPU d'occasion qui n'était utilisée que pour jouer à des jeux) n'aurait pas. La chaleur générée par une utilisation constante dans une ferme de minage à haute densité peut dégrader les performances (bien que les fabricants de GPU aient surestimé ce risque dans le passé), tout comme la poussière ou la pâte thermique séchée. Si vous achetez une GPU d'occasion qui a l'air sale ou qui chauffe, retirer et nettoyer le ventilateur et le dissipateur thermique et réappliquer de la pâte thermique fraîche peut aider à restaurer les performances perdues et à prolonger la durée de vie de la carte.

    En attendant, les GPU de la série RTX 4000 de Nvidia seraient sur le point de sortir, et des problèmes de fabrication et de chaîne d'approvisionnement pourraient entraîner la rareté de ces nouvelles cartes graphiques.

    Sources : Zac Prince, CryptoRank Platform

    Et vous ?

    Que pensez-vous de la chute vertigineuse du prix du bitcoin ?
    Pensez-vous que le bitcoin va retrouver son plus haut sommet de nombre 2021 ?

    Voir aussi :

    Le portefeuille Bitcoin proposé par le Salvador, un flop ? Oui, selon une étude qui note que la plupart des usagers cessent de s'en servir une fois les 30 $ de bonus en bitcoin récupérés
    Le bitcoin a consommé plus de 134 TWh en 2021 ce qui est comparable à l'énergie électrique consommée par un pays comme l'Argentine
    Le bitcoin pourrait consommer autant d'énergie électrique que l'ensemble des centres de données dans le monde, avec une empreinte carbone équivalente à celle de Londres
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  7. #27
    Membre du Club
    Homme Profil pro
    Développeur Java
    Inscrit en
    octobre 2020
    Messages
    10
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 44
    Localisation : France, Eure (Haute Normandie)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Java

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2020
    Messages : 10
    Points : 49
    Points
    49
    Par défaut çà ne baisse pas bien vite :-)
    J'avais acheté une GTX 1660 en Janvier 2020 à 279 €.
    Elle est toujours affiché à plus de 350 € sur Amazon , Cdiscount, Cybertek & LDLC

  8. #28
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Dirigeant
    Inscrit en
    juin 2016
    Messages
    2 618
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Dirigeant
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : juin 2016
    Messages : 2 618
    Points : 56 962
    Points
    56 962
    Par défaut Un expert en cryptographie réfute les arguments sur l'inutilité de la blockchain et défend les cryptomonnaies
    Un expert en cryptographie réfute les arguments sur l'inutilité de la blockchain et défend les cryptomonnaies,
    mais affirme que le secteur des cryptomonnaies a besoin d'une réglementation.

    Bruce Schneier, expert en cybersécurité, et des collègues ont affirmé récemment que "les cryptomonnaies étaient un désastre complet et total, et que la blockchain était inutile". D'après eux, les cryptomonnaies consacrent un système de gouvernance du type "ceux qui ont l'or font les règles". Schneier et ses pairs ont ajouté que le plus grand problème avec les systèmes blockchain est qu'ils ne sont pas décentralisés et ne font pas tout ce que leurs partisans prétendent qu'ils font. Cependant, Matthew Green, expert en cryptographie, pense que la blockchain est loin d'être inutile, et que le secteur des cryptomonnaies a juste besoin d'une réglementation.

    Bruce Schneier est membre du "Berkman Klein Center for Internet & Society" de l'université de Harvard et chef de l'architecture de sécurité chez Inrupt, une entreprise fondée par l'inventeur du Web Tim Berners-Lee pour créer un nouveau Web à l'épreuve des centralités. Schneier fait partie du groupe de 26 technologues qui ont envoyé au début du mois une lettre aux législateurs de Washington pour tenter de les mettre en garde contre les dangers de l'industrie de la cryptomonnaie. Les signataires de la lettre ont appelé les législateurs américains à bloquer les efforts visant à créer un "refuge réglementaire" pour les cryptomonnaies.

    Voici un extrait de la lettre : « depuis sa création, cette technologie a été une solution à la recherche d'un problème et s'est maintenant accrochée à des concepts tels que l'inclusion financière et la transparence des données pour justifier son existence, en dépit de solutions bien meilleures à ces questions déjà utilisées. Malgré plus de treize ans de développement, elle présente de graves limitations et des défauts de conception qui excluent presque toutes les applications qui traitent des données publiques des clients et des transactions financières réglementées et ne constituent pas une amélioration des solutions non blockchain ».

    Nom : 1_C4skKYpfgPGXmBbjvCvPXg.png
Affichages : 8971
Taille : 176,0 Ko

    Ils souhaitent que les législateurs de Washington se concentrent plutôt sur ce qu'ils appellent une "politique responsable en matière de technologies financières". La lettre qualifie la cryptomonnaie de "risquée, imparfaite et non prouvée". Schneier a publié récemment un billet de blogue dans lequel il apporte plus d'explications sur certains des arguments que ses confrères et lui ont utilisés dans leur lettre. « À certains égards très importants, les systèmes blockchains ne sont pas sécurisés. Ils ne remplacent pas la confiance par le code. À bien des égards, ils sont beaucoup moins fiables que les systèmes non blockchain », a-t-il déclaré.

    « Les systèmes blockchains ne sont pas décentralisés, et leur inévitable centralisation est néfaste, car elle est largement émergente et mal définie. Ils ont toujours des intermédiaires de confiance, souvent avec plus de pouvoir et moins de surveillance que les systèmes non blockchain. Ils nécessitent toujours une gouvernance et ils nécessitent toujours une réglementation. Le problème avec la blockchain est qu'elle n'améliore aucun système et qu'elle aggrave souvent les choses », a-t-il ajouté. Il a également affirmé que, en raison de sa conception même, la blockchain est mal adaptée à presque tous les problèmes actuels qu'il cherche à résoudre.

    Mais si Schneier et ses collègues pensent que la blockchain est "totalement inutile", Matthew Green, cryptographe et professeur à l'université Johns Hopkins, pense que ce n'est pas le cas. Green refusé a de signer la pétition et a écrit : « la blockchain publique permet beaucoup de choses stupides. Les cryptomonnaies d'aujourd'hui peuvent être vénales, corrompues, surcotées. Mais la technologie de base n'est absolument pas inutile. En fait, je pense qu'il y a des choses assez excitantes qui se passent dans ce domaine, même si la plupart d'entre elles sont plus éloignées de la réalité que ne veulent l'admettre leurs promoteurs ».

    Green a ajouté : « franchement, toute cette lettre me déprime. Je tenais pour acquis que mes collègues techniciens seraient un peu plus raisonnables, en particulier lorsqu'ils s'adressent au Congrès et aux régulateurs en tant qu'experts techniques. Il ne s'agit pas simplement de quelqu'un qui "se trompe sur Internet". Il s'agit de revendications importantes qui méritent une attention sérieuse, et il y a des conséquences réelles à se tromper ici ». Ces contre-arguments se résument comme suit :

    • Green est d'accord que les blockchains actuelles basées sur la preuve de travail comme le bitcoin sont nuisibles à l'environnement. Mais il estime qu'il existe d'autres modes, comme la preuve d'enjeu, qui ne le sont pas ;
    • il est d'accord qu'une blockchain est un grand livre immuable qui rend impossible l'annulation de certaines transactions. Mais il ajoute que cela ne signifie pas qu'il ne peut pas y avoir un système de gouvernance au-dessus de la blockchain qui permet les inversions ;
    • il partage l'argument selon lequel le bitcoin n'est pas évolutif et les frais sont trop élevés. Mais il affirme qu'il n'y a rien d'inhérent à la technologie blockchain. « C'est juste un ensemble de mauvais choix de conception que bitcoin a fait », a-t-il déclaré ;
    • enfin, Green estime que les systèmes blockchains peuvent avoir un peu ou beaucoup de confidentialité, selon la façon dont ils sont conçus et mis en œuvre.


    À propos du bitcoin, la DARPA a publié récemment un rapport selon lequel il existe des faiblesses dans le réseau bitcoin lui-même. Le rapport révèle que 21 % des nœuds utilisent une ancienne version vulnérable du client bitcoin principal. Ces systèmes pourraient être la cible d'un cybercriminel qui chercherait à prendre le contrôle de la majorité d'un réseau blockchain. Selon les chercheurs, cela signifie que tous ces ordinateurs sont ouverts au même type de piratage - un premier pas important pour un attaquant qui tente de dominer un réseau blockchain, parfois appelé "attaque des 51 %".

    Green estime que le véritable problème des cryptomonnaies aujourd'hui est l'algorithme de la preuve de travail qui consomme beaucoup d'énergie pour valider les transactions. Selon lui, la solution ne consiste pas à interdire les cryptomonnaies, mais à trouver le bon chemin pour baisser cette consommation. Green affirme que l'interdiction des cryptomonnaies pourrait conduire à d'autres problèmes. « La question que nous devrions nous poser n'est pas de savoir s'il faut être en colère contre la consommation d'énergie du minage basé sur la preuve de travail. Nous devrions essayer de trouver le bon chemin pour sortir de cette pagaille », a-t-il déclaré.

    « Et plus concrètement, s'il y a une voie à suivre qui est plus susceptible de produire un bon résultat que ce qui se passe déjà dans l'industrie - à savoir que les projets déploient rapidement des technologies plus propres pour remplacer la preuve de travail. Parce qu'il est très peu probable que l'ombre ou les interdictions hypothétiques de cryptomonnaies règlent le problème plus rapidement, et en fait : la réaction excessive des gouvernements pourrait aggraver la situation en éloignant les ressources des chaînes plus propres qui sont en train de se mettre en place pour résoudre le problème », a-t-il ajouté.

    En réponse à Green, Schneier a déclaré : « s'il vous plaît, montrez-moi une application où la blockchain est essentielle. C'est-à-dire un problème qui n'aurait pas pu être résolu sans la blockchain et qui peut maintenant être résolu avec elle. (Et "les ransomwares ne pourraient pas exister parce que les criminels ne peuvent pas utiliser les réseaux financiers conventionnels et que les paiements en espèces ne sont pas réalisables" ne compte pas) ». Selon Schneier, la blockchain ne fait rien pour résoudre un quelconque problème existant avec les systèmes financiers (ou autres), ce qui expliquerait une fois de plus son inutilité.

    « Ces problèmes sont intrinsèquement économiques et politiques, et n'ont rien à voir avec la technologie. Et plus important encore, la technologie ne peut pas résoudre les problèmes économiques et politiques. Ce qui est une bonne chose, car l'ajout de la blockchain entraîne toute une série de nouveaux problèmes et rend tous ces systèmes beaucoup, beaucoup plus mauvais », a-t-il déclaré. Green a déclaré qu'il était contre les arguments selon lesquels les cryptomonnaies constituent un danger et que la blockchain est inutile, mais il partage l'avis de ses confrères selon lequel ce secteur a besoin d'être réglementé.

    « Je n'ai aucun problème avec l'idée que les législateurs adoptent (intelligemment) des lois pour réglementer les cryptomonnaies. En effet, étant donné le niveau de folie et le nombre d'escroqueries pures et simples qui se produisent dans ce domaine, il est assez évident que notre cadre réglementaire actuel n'est pas à la hauteur de la tâche », a déclaré Green. Cependant, Schneier le prend au mot et se demande : « quand on enlève la folie et les escroqueries, que reste-t-il ? »

    Sources : Bruce Schneier, Matthieu Green

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?
    Que pensez-vous de l'argument selon lequel la blockchain est inutile ?
    Que pensez-vous des contre-arguments de Green pour justifier l'utilité de la blockchain ?
    Peut-on dire que les cryptomonnaies ne sont pas un danger malgré la volatilité du marché et les escroqueries de tout genre ?
    Selon vous, existe-t-il actuellement des problèmes technologiques que seule la blockchain peut aider à résoudre ?
    Pensez-vous qu'un des deux experts a raison à propos de la blockchain et des cryptomonnaies ?

    Voir aussi

    Des experts en technologie exhortent Washington à résister à l'influence de l'industrie de la cryptomonnaie, affirmant que ces actifs numériques sont risqués, défectueux et non éprouvés

    Le minage de bitcoins devient non rentable, car le prix du bitcoin est tombé au niveau du coût moyen du minage, ce qui pourrait provoquer de grands changements sur le marché

    Tim Berners-Lee, l'inventeur du Web : « oubliez le Web3, mon Internet décentralisé n'a pas besoin de blockchain », il a déclaré que le Web3 contraste avec ses plans pour un nouveau Web

    Les blockchains seraient vulnérables à la falsification, selon une analyse de la DARPA, qui révèle que 60 % de l'ensemble du trafic du réseau bitcoin est géré par trois grandes entreprises
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  9. #29
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    7 129
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 7 129
    Points : 171 908
    Points
    171 908
    Par défaut La cryptobanque Celsius doit 4,7 milliards de dollars aux utilisateurs mais n'a pas d'argent pour les payer
    La cryptobanque Celsius doit 4,7 milliards de dollars aux utilisateurs mais n'a pas d'argent pour les rembourser
    tandis que son PDG a vendu pour environ 44 millions de dollars de crypto Celsius depuis la création de la société

    Celsius, la cryptobanque qui a interrompu tous les retraits il y a un mois et a déposé son bilan hier, a un trou de 1,2 milliard de dollars dans son bilan, selon un dossier de mise en faillite. Qu'est-ce que cela signifie pour les utilisateurs ? Vous ne récupérez probablement pas tout votre argent... si vous en voyez la couleur.

    Le monde de la crypto-monnaie traverse des difficultés, avec des prix qui chutent à des niveaux jamais vus depuis la fin de 2020. La chute est probablement due à plusieurs facteurs, notamment l'incertitude économique générale observée sur le marché boursier, l'inflation, la panique provoquée par les ventes massives des baleines, etc.

    Cela n'a certainement pas aidé le secteur de la cryptomonnaie lorsque la cryptobanque londonienne Celsius Network a annoncé le gel des retraits, des échanges et des transferts entre comptes le 12 juin.

    « En raison des conditions de marché extrêmes, nous annonçons aujourd'hui que Celsius suspend tous les retraits, échanges et transferts entre comptes. Nous prenons cette mesure aujourd'hui pour mettre Celsius en meilleure position pour honorer, au fil du temps, ses obligations de retrait.

    « Agir dans l'intérêt de notre communauté est notre priorité absolue. Au service de cet engagement et pour adhérer à notre cadre de gestion des risques, nous avons activé une clause dans nos Conditions d'utilisation qui permettra à ce processus d'avoir lieu. Celsius possède des atouts précieux et nous travaillons avec diligence pour respecter nos obligations.

    « Nous prenons cette mesure nécessaire au profit de l'ensemble de notre communauté afin de stabiliser les liquidités et les opérations tout en prenant des mesures pour préserver et protéger les actifs. De plus, les clients continueront d'accumuler des récompenses pendant la pause, conformément à notre engagement envers nos clients.

    « Nous comprenons que cette nouvelle est difficile, mais nous pensons que notre décision de suspendre les retraits, les échanges et les transferts entre comptes est la mesure la plus responsable que nous puissions prendre pour protéger notre communauté. Nous travaillons avec un seul objectif : protéger et préserver les actifs pour répondre à nos obligations envers les clients. Notre objectif ultime est de stabiliser la liquidité et de rétablir les retraits, les swaps et les transferts entre comptes le plus rapidement possible. Il y a beaucoup de travail à faire alors que nous examinons diverses options, ce processus prendra du temps et il pourrait y avoir des retards.

    « Nous remercions l'incroyable communauté Celsius pour votre soutien aujourd'hui. Il nous fait plaisir de vous servir. Nos opérations se poursuivent et nous continuerons à partager des informations avec la communauté dès qu'elles seront disponibles ».

    Celsius est un réseau de prêt peer-to-peer dans lequel les clients déposent des crypto-monnaies qui sont ensuite prêtées à d'autres. Les intérêts payés sur les prêts sont répartis entre Celsius et les prêteurs, jusqu'à 18,6 % APY avec des versements hebdomadaires. APY est l'abréviation du terme anglais « Annual Percentage Yield » qu'on peut traduire en français par « pourcentage annuel de rendement ». On utilise ce terme lorsqu'on décide de bloquer ses cryptoactifs pour une certaine période de temps en échange d'intérêts.

    Les cryptobanques comme Celsius s’inspirent du modèle des banques traditionnelles. Elles mettent en commun les dépôts de cryptomonnaies comme le bitcoin et offrent des prêts et des intérêts, souvent supérieurs à 10 %, aux déposants. Le hic, c’est que ces nouveaux acteurs ne sont pas réglementés et que rien ne protège l’argent des déposants. De plus, ils ne sont pas assujettis à un seuil minimal de capital dans leurs réserves, contrairement aux institutions financières traditionnelles.

    Nom : celcius.png
Affichages : 19923
Taille : 26,3 Ko

    La demande de mise en faillite

    Celsius a déposé une demande de mise en faillite au titre du chapitre 11 mercredi, laissant les utilisateurs se demander s'ils reverront un jour l'argent qu'ils ont investi dans la cryptobanque. Malheureusement pour l'utilisateur moyen, il devra faire la queue avec les autres créanciers de l'entreprise, ce qui a été rendu explicite dans les conditions de service incroyablement louches de la plateforme.

    Quelles que soient les «récompenses» accumulées au cours du mois dernier, c'est de l'argent imaginaire à ce stade, car les clients de Celsius auront probablement du mal à voir leur argent régulier revenir, sans parler des supposés « intérêts » gagnés. Celsius, pour sa part, essaie toujours de faire bonne figure à propos de tout cela, même en cas de faillite.

    « Ces cas du chapitre 11 offrent à la société la meilleure opportunité de stabiliser l'entreprise, de réaliser une transaction de restructuration complète qui maximise la valeur pour toutes les parties prenantes et d'émerger du chapitre 11 positionné pour réussir dans l'industrie de la crypto-monnaie », a déclaré Celsius dans un e-mail aux utilisateurs.

    « Nous nous excusons que la communication avec nos équipes et notre communauté ait été très limitée au cours des dernières semaines, et nous sommes impatients de pouvoir offrir une plus grande transparence avec tout le monde grâce à notre réorganisation, qui encourage le dialogue avec toutes les parties prenantes », a poursuivi Celsius.

    Le jeton Celsius a perdu 79% de sa valeur au cours des six derniers mois, bien que des utilisateurs désespérés aient passé le mois dernier à essayer de faire une « pression des shorts » (short squeeze en anglais une séquence de marché ou un événement inattendu qui contraint des traders ayant vendu à découvert à racheter leurs positions dans l’urgence, alimentant ainsi une forte hausse des cours) en achetant autant de crypto Celsius que possible dans l'espoir de gonfler le prix. Cet effort n'a pas porté ses fruits puisqu'il a surtout servi à donner essentiellement plus d'argent aux personnes qui ont créé le problème en premier lieu.

    Celsius a acheté une grande quantité de son propre jeton depuis juillet 2019 - environ 350 millions de dollars, selon le Financial Times - mais les fondateurs de la société vendaient énormément ces dernières années. Le co-fondateur et PDG de Celsius, Alex Mashinsky, aurait réalisé des ventes particulièrement importantes, bien qu'il ait juré publiquement que les dirigeants de Celsius n'avaient pas vendu de jeton.

    Sur la base des données publiques de la blockchain, il est estimé que Mashinsky a vendu pour environ 44 millions de dollars de crypto Celsius au fil des ans, selon le Financial Times.

    Celsius a publié une vidéo sur YouTube expliquant ce qu'il fait en demandant la protection contre la faillite et a même donné une perspective plutôt rose en notant toutes les autres entreprises qui ont déposé le bilan et qui s'en sortent très bien. Et, oui, des entreprises comme General Motors et Marvel ont déposé leur bilan et ont rebondi, mais ces entreprises produisent en fait quelque chose. En tant que plateforme de crypto-trading, Celsius n'a pas créé de produit. Il a pris de l'argent aux clients et a conservé leur argent de monopole numérique pour eux. Ensuite, le marché de la crypto a chuté et cet argent de monopole numérique valait beaucoup moins. Dans certains cas, les jetons sont devenus totalement sans valeur.


    Celsius doit 4,7 milliards de dollars aux utilisateurs

    Celsius répertorie 5,5 milliards de dollars de dettes dans son dossier de mise en faillite, dont 4,7 milliards de dollars sont dus aux utilisateurs de Celsius. Le problème est que Celsius ne répertorie que 4,3 milliards de dollars d'actifs, dont beaucoup sont illiquides, et cela en supposant même que ceux-ci ont été calculés correctement. Une grande partie des avoirs de Celsius se trouve dans son propre jeton cryptographique, également connu sous le nom de Celsius, qui a piqué du nez au cours de la dernière année. Et environ 1 milliard de dollars d'actifs sont immobilisés dans le centre de minage de bitcoins de la société.

    « Une partie de la crypto de Celsius est liée à des activités de déploiement de crypto à long terme et illiquides; certains des actifs crypto de Celsius ont été prêtés à des tiers*; et certains des actifs crypto de Celsius ont été promis à l'appui d'emprunts ou vendus pour générer des liquidités utilisées pour acquérir de l'équipement de minage de Bitcoin et l'activité de stockage GK8 », indique le dossier.

    « En raison de la variété des stratégies de déploiement d'actifs dans lesquelles la société s'est engagée, y compris les conditions et la durée pendant lesquelles ces stratégies "verrouillent" les actifs, et en raison de la baisse de la valeur des actifs numériques, Celsius n'a pas été en mesure à la fois de répondre aux retraits des utilisateurs et de fournir garantie supplémentaire pour soutenir ses obligations », poursuit le dossier.

    Le dossier de mise en faillite indique que les utilisateurs qui se sont inscrits à Celsius ont tous accepté les conditions de service qui permettaient à Celsius d'arrêter les retraits à tout moment. Et c'est honnêtement un peu choquant de voir tout cela énoncé dans les documents de faillite en des termes aussi crus :

    Citation Envoyé par Celcius
    Les conditions d'utilisation qui constituent la base du contrat entre Celsius et ses utilisateurs stipulent explicitement qu'en échange de la possibilité de gagner des récompenses sur les actifs, les utilisateurs transfèrent "tous les droits et titres" de leurs actifs crypto à Celsius, y compris les "droits de propriété" et le droit de "mettre en gage, remettre en gage, hypothéquer, réhypothéquer, vendre, prêter ou autrement transférer ou utiliser" toute quantité de ces cryptos, que ce soit "séparément ou avec d'autres biens", "pour toute période de temps" et "sans empêcher la possession et/ou le contrôle par Celsius d'une quantité similaire de [crypto] ou de tout autre argent ou actif, et d'utiliser ou sans empêcher l'investissement de ces [crypto] à l'entière discrétion de Celsius. Une version de cette déclaration figure dans chaque version des «*Conditions d'utilisation*» de Celsius depuis 2018. Et depuis 2019, la société a clairement indiqué qu'elle pourrait « subir des cyberattaques, des conditions de marché extrêmes ou d'autres difficultés opérationnelles ou techniques qui pourrait entraîner l'arrêt immédiat des transactions, temporairement ou définitivement ».
    Vous l'aurez donc compris : vous n'achetiez pas de crypto et Celsius ne gardait pas de crypto pour vous. Vous transfériez « le droit et le titre » de votre crypto à l'entreprise.

    Une chose que vous ne verrez pas dans les dépôts de bilan, c'est combien les dirigeants de Celsius ont encaissé de la vente de leur propre jeton cryptographique au cours des dernières années. Le co-fondateur et PDG de Celsius, Alex Mashinsky, a vendu pour environ 44 millions de dollars de crypto Celsius depuis la création de la société, selon un récent rapport du Financial Times.

    Où tout cela laisse-t-il les utilisateurs*? Personne ne sait avec certitude. Mais ils font partie d'une longue file de créanciers, espérant tous récupérer quelque chose du dépôt de bilan de Celsius. Curieusement, Celsius dit qu'il veut se réorganiser et rebondir en tant qu'entreprise après que tout cela soit fait. Mais il est difficile d'imaginer quelqu'un voulant investir son argent dans un endroit qui vient de faire disparaître tant de milliards de dollars.

    Source : dépôt de bilan Celsius

    Et vous ?

    Quelle lecture faites-vous de cette situation ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  10. #30
    Expert confirmé Avatar de marsupial
    Homme Profil pro
    Retraité
    Inscrit en
    mars 2014
    Messages
    1 497
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Autre

    Informations professionnelles :
    Activité : Retraité

    Informations forums :
    Inscription : mars 2014
    Messages : 1 497
    Points : 5 875
    Points
    5 875
    Par défaut
    Les créanciers vont se sucrer les premiers, et seulement ensuite les clients seront servis. Comme Uber en son temps, le marché de la cryptomonnaie a besoin d'une régulation. Pour l'instant, c'est le Far West. Seul le scandale règne. Tout ce que je sais, c'est que j'hésitais en 2017 à investir un peu de sous dans le Bitcoin un peu avant que le cours s'envole. Et bien, aujourd'hui je ne serai pas perdant mais je suis bien content de ne pas faire partie de ce panier de crabes et de pigeons. Cette mise en faillite nettoie un acteur peu enclin à l'éthique et cela m'étonnerait qu'on le laisse revenir. Dans 6 mois, le Bitcoin est à 10 000 et beaucoup de ses enfants auront disparu.
    Repeat after me
    Le monsieur lutte pour la défense des libertés individuelles et collectives

    Repeat after me...

  11. #31
    Nouveau Candidat au Club
    Homme Profil pro
    Webdesigner
    Inscrit en
    juillet 2022
    Messages
    1
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Webdesigner
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2022
    Messages : 1
    Points : 0
    Points
    0
    Par défaut 200 Millions de perdu
    Pendant ce temps, le gouvernement du Québec à perdu 200 Millions de Dollars d'argent public en investissant dans Celsius!



    Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
    Le marché des cryptomonnaies plonge sous la barre des 1000 milliards de dollars tandis que la cryptobanque Celsius Network gel les retraits,
    il valait plus de 3000 milliards de dollars l'année dernière

    Le monde de la crypto-monnaie traverse des difficultés, avec des prix qui chutent à des niveaux jamais vus depuis la fin de 2020. La chute est probablement due à plusieurs facteurs, notamment l'incertitude économique générale observée sur le marché boursier, l'inflation, la panique provoquée par les ventes massives des baleines, etc.

    Cela n'a certainement pas aidé le secteur de la cryptomonnaie lorsque la cryptobanque londonienne Celsius Network à annoncer le gel des retraits, des échanges et des transferts entre comptes dimanche soir.

    Nom : celcius.png
Affichages : 4686
Taille : 26,3 Ko

    « En raison des conditions de marché extrêmes, nous annonçons aujourd'hui que Celsius suspend tous les retraits, échanges et transferts entre comptes. Nous prenons cette mesure aujourd'hui pour mettre Celsius en meilleure position pour honorer, au fil du temps, ses obligations de retrait.

    « Agir dans l'intérêt de notre communauté est notre priorité absolue. Au service de cet engagement et pour adhérer à notre cadre de gestion des risques, nous avons activé une clause dans nos Conditions d'utilisation qui permettra à ce processus d'avoir lieu. Celsius possède des atouts précieux et nous travaillons avec diligence pour respecter nos obligations.

    « Nous prenons cette mesure nécessaire au profit de l'ensemble de notre communauté afin de stabiliser les liquidités et les opérations tout en prenant des mesures pour préserver et protéger les actifs. De plus, les clients continueront d'accumuler des récompenses pendant la pause, conformément à notre engagement envers nos clients.

    « Nous comprenons que cette nouvelle est difficile, mais nous pensons que notre décision de suspendre les retraits, les échanges et les transferts entre comptes est la mesure la plus responsable que nous puissions prendre pour protéger notre communauté. Nous travaillons avec un seul objectif : protéger et préserver les actifs pour répondre à nos obligations envers les clients. Notre objectif ultime est de stabiliser la liquidité et de rétablir les retraits, les swaps et les transferts entre comptes le plus rapidement possible. Il y a beaucoup de travail à faire alors que nous examinons diverses options, ce processus prendra du temps et il pourrait y avoir des retards.

    « Nous remercions l'incroyable communauté Celsius pour votre soutien aujourd'hui. Il nous fait plaisir de vous servir. Nos opérations se poursuivent et nous continuerons à partager des informations avec la communauté dès qu'elles seront disponibles ».

    Dans les heures qui ont suivi cette annonce, les valeurs des autres crypto-monnaies ont également chuté : Bitcoin a chuté de 10 %, Ethereum a perdu 19 % de sa valeur et Dogecoin a perdu près de 15 % de sa valeur, soit environ 0,01 $. Dans son ensemble, le marché total des crytomonnaies pointait sous la barre symbolique des 1000 milliards $ US, contre 3 000 milliards de dollars en novembre dernier.

    Celsius est un réseau de prêt peer-to-peer dans lequel les clients déposent des crypto-monnaies qui sont ensuite prêtées à d'autres. Les intérêts payés sur les prêts sont répartis entre Celsius et les prêteurs, jusqu'à 18,6 % APY avec des versements hebdomadaires. APY est l'abréviation du terme anglais « Annual Percentage Yield » qu'on peut traduire en français par « pourcentage annuel de rendement ». On utilise ce terme lorsqu'on décide de bloquer ses cryptoactifs pour une certaine période de temps en échange d'intérêts.

    Les cryptobanques comme Celsius s’inspirent du modèle des banques traditionnelles. Elles mettent en commun les dépôts de cryptomonnaies comme le bitcoin et offrent des prêts et des intérêts, souvent supérieurs à 10 %, aux déposants. Le hic, c’est que ces nouveaux acteurs ne sont pas réglementés et que rien ne protège l’argent des déposants. De plus, ils ne sont pas assujettis à un seuil minimal de capital dans leurs réserves, contrairement aux institutions financières traditionnelles.

    Le crash de la crypto-monnaie fait partie d'un crash plus large du marché. L'indice boursier S&P 500 a chuté de près de 4% lundi dans un contexte de craintes d'une hausse plus rapide des taux d'intérêt de la part de la Réserve fédérale. Les taux d'intérêt élevés exercent une pression à la baisse sur tous les actifs, y compris les actions et les crypto-monnaies.

    « Quelqu'un ment »

    Celsius est en fait une banque de crypto-monnaie non réglementée. Les clients peuvent également déposer des crypto-monnaies auprès de Celsius, puis emprunter des dollars contre ces avoirs. Les clients peuvent également gagner des intérêts sur les dépôts de crypto-monnaie, le site Web de la société annonçant des taux d'intérêt pouvant atteindre 18% pour certaines crypto-monnaies. Ce chiffre est bien supérieur à ce que les Américains peuvent gagner des banques conventionnelles. Celsius dit avoir 1,7 million de clients.

    Un article de Bloomberg de janvier rapportait que Celsius avait inspiré la fidélité de certains utilisateurs de la plateforme :

    « Dans des témoignages publiés l'année dernière sur Twitter dans le cadre d'un concours au cours duquel les clients ont partagé leur "histoire de Celsius", beaucoup ont déclaré avoir confié à Celsius leurs économies. L'un d'eux a déclaré qu'il avait retiré la valeur nette de sa maison et encaissé sa pension de travail et ses économies pour l'éducation de ses enfants afin de mettre l'argent dans les comptes de l'entreprise. Un autre a déclaré que cela lui avait permis de quitter son emploi pour se rapprocher de son enfant ».

    Dans un article de Bloomberg de janvier, le PDG de Celsius, Alex Mashinsky, « a déclaré à Bloomberg Businessweek que Celsius est en mesure de payer des rendements aussi élevés parce qu'il transmet la plupart de ses revenus à ses utilisateurs. Il a déclaré que c'est le système financier traditionnel qui arnaque les gens en prenant leurs dépôts et en les utilisant pour gagner de l'argent, puis en prétendant qu'il ne peut payer que des taux d'intérêt minimes ».

    « Quelqu'un ment », a déclaré Mashinsky. « Soit la banque ment, soit Celsius ment ».

    Alors que Celsius offre des taux d'intérêt plus élevés qu'une banque traditionnelle, les dépôts de Celsius ne sont pas protégés par la Federal Deposit Insurance Corporation, qui fournit un soutien financier pour les dépôts dans les banques conventionnelles. Cela signifie que si Celsius devait avoir des difficultés financières, certains clients pourraient ne pas récupérer tout leur argent.

    Dans un article de blog la semaine dernière, Celsius a balayé les rumeurs selon lesquelles il avait des difficultés financières.

    « En cette période déjà difficile, il est regrettable que les acteurs vocaux répandent la désinformation et la confusion », a écrit la société. « Ils ont essayé en vain, par exemple, de lier Celsius à l'effondrement de Luna et prétendent à tort que Celsius a subi des pertes importantes en conséquence ».

    C'était une référence aux nouvelles du mois dernier selon lesquelles terra, un « stablecoin algorithmique », s'était avéré ne pas être aussi stable dans la pratique. La valeur de Terra était censée être rattachée à 1 $, la crypto-monnaie associée luna étant censée fournir un filet de sécurité pour cette cheville. Mais tout le château de cartes s'est effondré le mois dernier au milieu d'une vente plus large de crypto-monnaie.

    Celsius a connu une croissance rapide au cours de la dernière année, attirant un examen réglementaire accru. En septembre dernier, les régulateurs de plusieurs États ont ouvert des enquêtes sur les pratiques commerciales de la société, arguant que les produits de prêt de la société pourraient constituer des titres non réglementés.

    Celsius n'a pas fourni de détails sur les « conditions de marché extrêmes » qui ont conduit l'entreprise à suspendre les retraits. Celsius affirme travailler avec diligence pour reprendre les retraits, mais les utilisateurs ont de bonnes raisons de s'inquiéter de la santé financière de l'entreprise.

    Un hiver crypto ?

    Dans le secteur de la crypto-monnaie, les entreprises se serrent la ceinture en s'attendant à ce que les récentes baisses de prix puissent durer un certain temps.

    Vendredi, la société d'échange de crypto-monnaie et de portefeuille Crypto.com a annoncé qu'elle licenciait 260 employés, soit environ 5% de ses effectifs. Une semaine plus tôt, la bourse de crypto-monnaie Gemini, fondée par les frères Winkelvoss, avait annoncé qu'elle réduisait ses effectifs de 10 %. Les frères ont imputé les coupes dans leurs ressources humaines aux « conditions de marché turbulentes susceptibles de persister pendant un certain temps ».

    Nom : kris.png
Affichages : 4611
Taille : 20,5 Ko

    L'une des plus grandes sociétés de crypto-monnaie, Coinbase, a récemment annoncé qu'elle gelait toute nouvelle embauche. Cela comprenait le retrait de certaines offres que les candidats avaient déjà acceptées. Le cours de l'action Coinbase a chuté de plus de 80 % depuis son pic de novembre dernier.

    Binance a également suspendu les retraits de Bitcoin. Le PDG de Binance, Changpeng Zhao, a annoncé le gel à 8h00 HE, affirmant que c'était « en raison d'une transaction provoquant un backlog ». À l'origine, il a dit que la pause n'allait durer qu'environ 30 minutes, mais il a noté plus tard que « Cela va probablement prendre un peu plus de temps à réparer que mon estimation initiale ».

    Nom : binance.png
Affichages : 4623
Taille : 24,7 Ko

    Vers 11h30 HE, Binance a annoncé que les retraits du réseau Bitcoin avaient repris. Selon la page d'assistance, « Nous travaillons toujours pour traiter les retraits en attente du réseau Bitcoin (BTC), et cela devrait être terminé dans les prochaines heures. Veuillez noter que les retraits en attente du réseau Bitcoin (BTC) seront rejetés. Dans ce cas, les utilisateurs concernés devront soumettre à nouveau leurs demandes de retrait ».

    Le battement de tambour régulier des mauvaises nouvelles a conduit à des discussions sur le début d'un autre « hiver crypto ». Le monde de la crypto-monnaie a connu au moins trois de ces périodes. Pendant cette période de repli, il est courant qu'un nombre important de projets et d'entreprises liés à la crypto-monnaie échouent.

    Chaque hiver crypto précédent a été suivi d'un dégel puis d'un nouveau boom. Plus récemment, le bitcoin est tombé à environ 3 200 dollars fin 2018 avant de grimper au-dessus de 60 000 dollars en 2021. Les boosters de crypto-monnaie espèrent que l'histoire se répétera, le faible prix actuel du bitcoin menant à de nouveaux records de prix dans quelques années.

    Mais il n'y a aucune garantie que cela se produira. À un moment donné, le secteur de la cryptographie atteindra un point de saturation, après quoi les prix des crypto-monnaies pourraient commencer à se comporter davantage comme d'autres actifs conventionnels - augmentant pendant les booms et diminuant pendant les ralentissements, mais ne livrant pas nécessairement des rendements exceptionnels pour ceux qui les détiennent à long terme.

    Source : Celcius Network, Binance, Crypto

  12. #32
    Communiqués de presse

    Femme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    mai 2018
    Messages
    1 606
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Âge : 32
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : mai 2018
    Messages : 1 606
    Points : 118 985
    Points
    118 985
    Par défaut Le bitcoin passe sous la barre des 20 000 $, soit 298 dollars de moins que lors de sa précédente clôture
    Le bitcoin a plongé sous les 20 000 dollars samedi, poursuivant une baisse qui l'a fait chuter de près de 60 % par rapport à son plus haut de l'année

    Le bitcoin, la cryptomonnaie la plus importante et la plus connue au monde, était en baisse de 1,5 % à 19 946 dollars samedi, soit 298 dollars de moins que lors de sa précédente clôture.

    Il est en baisse de 58,7 % par rapport au sommet de l'année de 48 234 $ atteint le 28 mars.

    L'Ether , la pièce liée au réseau blockchain ethereum, a quant à elle baissé de 2,76 % à 1 467,2 dollars, perdant 41,60 dollars par rapport à sa précédente clôture.

    La chute du bitcoin intervient après une faible journée de vendredi pour la monnaie, qui a chuté en même temps que Wall Street, les trois indices de référence ayant terminé en baisse de plus de 3 %.

    La faiblesse des actifs à risque est survenue après que le chef de la Réserve fédérale, Jerome Powell, a mis en garde contre l'attente d'une fin rapide de son resserrement des taux. Les actions de la Fed sur les taux d'intérêt ont poussé certains investisseurs à prévoir plus de peine pour les actions.

    "Le bitcoin a plongé sous les 20 000, car les investisseurs s'attendent à ce qu'un week-end plein de pessimisme en provenance de Jackson Hole tire le sentiment vers le bas", a déclaré samedi Edward Moya, analyste de marché principal chez OANDA.

    "Les banquiers centraux européens et asiatiques seront probablement beaucoup plus pessimistes que le président de la Fed, Powell, ce qui fait que de nombreux traders se préparent à une ouverture faible dimanche soir", a-t-il ajouté.

    Le bitcoin est passé pour la dernière fois sous la barre des 20 000 dollars à la mi-juillet.

    Nom : btc.png
Affichages : 1431
Taille : 63,8 Ko

    Source : TradingView

    Et vous ?

    Quelle est votre opinion sur cette nouvelle chute du bitcoin ?

    Voir aussi :

    Le minage de bitcoins devient non rentable, car le prix du bitcoin est tombé au niveau du coût moyen du minage, ce qui pourrait provoquer de grands changements sur le marché

    Les marchés des cryptomonnaies ont perdu 200 milliards de dollars, le bitcoin a baissé de 50 % depuis novembre, pour atteindre son plus bas niveau depuis 10 mois

    Bitcoin tombe en dessous de 20 000 $ pour la première fois depuis 2020 après avoir atteint un sommet de 69 000 $ en novembre, une aubaine pour la vente des GPU dont les prix continuent de chuter
    Publication de communiqués de presse en informatique. Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  13. #33
    Membre habitué
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    avril 2021
    Messages
    63
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 41
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web

    Informations forums :
    Inscription : avril 2021
    Messages : 63
    Points : 193
    Points
    193
    Par défaut
    Citation Envoyé par Sandra Coret Voir le message
    Quelle est votre opinion sur cette nouvelle chute du bitcoin ?
    Mouhahahahahahaha !

  14. #34
    Membre expert
    Profil pro
    undef
    Inscrit en
    février 2013
    Messages
    877
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Lot (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : undef

    Informations forums :
    Inscription : février 2013
    Messages : 877
    Points : 3 194
    Points
    3 194
    Par défaut
    J'adore regarder les vidéos d'experts autoproclamés qui font des analyses WTF sur ces courbes de cotation, y en a un paquet qui semble courir à leur ruine.

  15. #35
    Membre habitué
    Programmateur informatique Angular et Java en présentiel ou télétravail.
    Inscrit en
    octobre 2004
    Messages
    55
    Détails du profil
    Informations professionnelles :
    Activité : Programmateur informatique Angular et Java en présentiel ou télétravail.

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2004
    Messages : 55
    Points : 149
    Points
    149
    Par défaut
    "mais non vous en faites pas, bUy thE DIp"

  16. #36
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    7 129
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 7 129
    Points : 171 908
    Points
    171 908
    Par défaut La plateforme chinoise de minage Poolin suspend les retraits BTC et ETH, invoquant des problèmes de liquidité
    La plateforme chinoise de minage Poolin suspend les retraits Bitcoin et Ether, invoquant des « problèmes de liquidité »
    en raison des récentes demandes croissantes de retraits

    Poolin, l'un des plus grands pools miniers Bitcoin par taux de hachage, a annoncé qu'il avait temporairement suspendu les retraits Bitcoin et Ether de son service de portefeuille en raison de « problèmes de liquidité ».

    Dans une annonce de lundi, Poolin a déclaré que son service de portefeuille était « confronté à des problèmes de liquidité en raison des récentes demandes croissantes de retraits » et prévoyait d'arrêter temporairement les paiements de Bitcoin (BTC) et d'Ether (ETH). Dans sa chaîne Telegram, le support de Poolin a déclaré aux utilisateurs qu'il était « difficile de donner une date précise » à laquelle il reprendrait le service normal, mais a laissé entendre que cela pourrait être une question de jours, tandis que la page d'aide indiquait, « le temps et les plans de reprise seront publiés dans les 2 semaines ».

    « Soyez assuré que tous les actifs des utilisateurs sont en sécurité et que la valeur nette de l'entreprise est positive », a déclaré Poolin. « Nous ferons une capture des soldes BTC et ETH restants sur le pool le 6 septembre pour déterminer les soldes. Les jetons extraits quotidiennement après le 6 septembre seront normalement payés par jour. Les autres jetons ne sont pas affectés ».

    Lancé en 2017, Poolin est un pool minier basé en Chine qui opère sous Blockin. Selon les données de BTC.com, la société était responsable d'environ 10,8 % des blocs BTC minés au cours des 12 derniers mois, devenant le quatrième pool minier derrière Foundry USA, AntPool et F2Pool.

    Nom : poolin.png
Affichages : 7097
Taille : 57,6 Ko
    Répartition du pool de minage Bitcoin basée sur les blocs minés

    Le pool minier a été le dernier dans l'espace crypto à annoncer qu'il arrêterait les retraits au milieu d'un marché baissier. De nombreux échanges, dont Coinbase et FTX, ont déclaré qu'ils suspendraient temporairement les retraits d'ETH pendant la transition de la blockchain Ethereum vers la preuve de participation, qui devrait avoir lieu entre le 10 et le 20 septembre.

    Le passage au Proof-of-Stake et la décision des plateformes crypto

    Alors que les développeurs d'Ethereum n'avaient promis aucun temps d'arrêt pendant The Merge, l'une des mises à niveau les plus attendues d'Ethereum, les membres de la communauté crypto ont décidé de prendre des mesures proactives pour assurer la sécurité des fonds des investisseurs. Dans cet effort, l'échange crypto FTX a annoncé l'arrêt des transactions Ether (ETH) sur les blockchain secondaires jusqu'à la fin de la mise à niveau de septembre.

    Peu de temps après l'annonce, FTX a supprimé le tweet tandis que le PDG Sam Bankman-Fried a précisé que « le commerce des ETH restera en vigueur grâce à Merge ».

    Pour mémoire, jusqu'à présent, la blockchain d'Ethereum était sécurisée par une méthode appelée proof-of-work, qui consomme plus d'électricité que la Belgique entière. Ce mois-ci, le passage à une nouvelle méthode appelée proof-of-stake devrait permettre de diviser par 1 000 la consommation d'énergie d'Ethereum. Ce changement, qui serait le plus important de ses sept années d'existence, chez Ethereum devrait se dérouler dans quelques jours. Le processus de transition en trois phases a commencé le 1er décembre 2020, avec le lancement de la chaîne Beacon. La phase 0 du processus a marqué le début de la transition PoS, lorsque les validateurs ont commencé à jalonner leur ETH pour la première fois. Cependant, la phase 0 n'a pas eu d'impact sur le réseau principal d'Ethereum.

    Selon des sources proches du dossier, The Merge (littéralement la fusion) d'Ethereum vers proof-of-stake est prévue pour la troisième semaine de septembre, éliminant ainsi le minage proof-of-work. Les experts s'expriment sur l'impact que cela aura sur les pools miniers et les mineurs. L'enjeu est de taille. Une transition bâclée pourrait signifier le chaos pour les nombreux projets crypto construits sur Ethereum. Une transition en douceur serait l'aboutissement d'années de planification minutieuse par les principaux développeurs d'Ethereum. Au cours de l'année dernière, les développeurs ont repoussé à plusieurs reprises la date de la « fusion » pour se donner plus de temps pour se préparer. Ils ont effectué une dernière répétition générale le 10 août, ouvrant ainsi la voie à une transition à la mi-septembre.

    La conséquence la plus immédiate d'une fusion réussie sera de mettre au chômage les mineurs d'Ethereum dans le monde. Au cours des sept dernières années, des milliers de personnes ont acheté des cartes graphiques haut de gamme pour contribuer à la maintenance de la blockchain Ethereum - et pour gagner de l'éther nouvellement créé dans le processus. Le nouveau système de mise à jour de la blockchain Ethereum ne nécessite pas le même type de matériel lourd ni l'énorme facture d'électricité qui l'accompagne. Le prix des cartes graphiques d'occasion pourrait donc continuer à baisser à mesure que les mineurs d'Ethereum quittent le secteur.

    Mais le passage à la preuve d'enjeu est bien plus qu'une simple mesure d'économie d'énergie : il s'agit d'une refonte majeure du réseau Ethereum. Le fondateur d'Ethereum, Vitalik Buterin, estime que The Merge posera les bases d'une série de mises à niveau futures qui permettront au réseau de gérer un volume de transactions beaucoup plus important dans les années à venir. Mais ses détracteurs s'inquiètent du fait que le nouveau système pourrait entraîner une centralisation excessive du réseau Ethereum et le rendre vulnérable à la réglementation gouvernementale.

    La suspension des dépôts et des retraits pour Ethereum sur diverses chaînes de blocs a été désignée pour commencer à des moments différents, mais reste sujette à changement en fonction des complications anticipées.

    Nom : ftx.png
Affichages : 2024
Taille : 67,1 Ko
    Calendrier officiel de FTX pour l'arrêt des dépôts et des retraits d'ETH

    FTX a également souligné que l'échange crypto n'est pas responsable des pertes en cas de fortes fluctuations de prix, ajoutant « qu'il est de votre responsabilité de comprendre les implications de cette annonce».

    Clarifiant l'une des plus grandes idées fausses liées à The Merge, la Fondation Ethereum a précisé que la prochaine mise à niveau ne réduira pas les frais de gaz. La déclaration officielle se lit comme suit*:

    « Les frais de gaz sont un produit de la demande du réseau par rapport à la capacité du réseau. The Merge déconseille l'utilisation de la preuve de travail, passant à la preuve de participation pour un consensus, mais ne modifie pas de manière significative les paramètres qui influencent directement la capacité du réseau ou débit ».

    Au lieu de cela, la mise à niveau vise à éliminer purement et simplement le besoin d'un minage à forte intensité énergétique.

    Le 16 août, Coinbase a annoncé que tous les retraits et dépôts liés à Ethereum seront en pause pendant toute la procédure de migration de The Merge qui devrait avoir lieu vers le 15 septembre prochain.

    La société indique dans son communiqué :

    « Pendant The Merge, Coinbase va temporairement mettre en pause Ethereum et les dépôts ainsi que les retraits du token ERC-20 par précaution. Cette légère pause nous permet de vérifier que la transition est complète et opérationnelle dans nos systèmes. Nous ne nous attendons pas à ce que d’autres réseaux ou cryptomonnaies soient impactées, tout comme il ne devrait pas y avoir d’impact sur nos produits centralisés ETH et ERC-20 tokens ».

    Coinbase a tenu à rappeler et aussi à rassurer ses clients en précisant qu’aucune autre cryptomonnaie ne devrait être impactée par cette pause dans les transactions de Ethereum. De plus, la plateforme d’échange appelle les investisseurs à la plus haute vigilance. En effet, une telle mise à jour va sûrement tenter de nombreux arnaqueurs qui mettront sans doute en place différentes stratégies comme des attaques de phishing ou même l’exploitation de failles afin de s’attaquer aux cryptos.

    La communauté attend depuis fort longtemps The Merge. C’est une mise à jour critique et délicate à mettre en place, c’est pourquoi celle-ci a été repoussée plusieurs fois par le passé. Il n’est pas impossible que les développeurs changent la date, même si elle devrait avoir lieu au courant de ce mois.

    Malgré tout, The Merge est inévitable quand bien même tous ne sont pas de cet avis et ne voient pas celle-ci d’un bon œil. C’est un point-clé pour l’avenir de la blockchain Ethereum qui risque d’impacter son fonctionnement, mais aussi son prix sur le long terme.

    Source : Poolin

    Et vous ?

    Que pensez-vous du communiqué de Poolin dans la raison évoquée pour justifier le gel des retraits ? Vous semble-t-elle crédible ? Dans quelle mesure ?

    Voir aussi :

    La cryptobanque Celsius doit 4,7 Mds $ aux utilisateurs, mais n'a pas d'argent pour les rembourser, tandis que son PDG a vendu pour environ 44 Ms $ de crypto Celsius depuis sa création
    L'Ethereum consommera au moins 99 % d'énergie en moins à l'issue du projet The Merge, qui constitue la transition d'Ethereum de Proof-of-Work à Proof-of-Stake
    La fusion d'Ethereum est sur le point de mettre tous les mineurs d'ether au chômage, ce changement ambitieux devrait permettre de diviser par 1 000 la consommation d'énergie
    Le marché des cryptomonnaies plonge sous la barre des 1000 Mds $ tandis que la cryptobanque Celsius Network gel les retraits, il valait plus de 3000 Mds $ à la même période l'année dernière
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  17. #37
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    octobre 2017
    Messages
    1 250
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2017
    Messages : 1 250
    Points : 4 492
    Points
    4 492
    Par défaut
    Beaucoup de blabla pour ne pas expliquer ce qui est d'une simplicité "biblique"...

    Quand une bonne vieille banque du monde passé dit à ses clients "vous ne pouvez plus retirer de l'argent de votre compte", cela veut tout simplement dire que l'argent confié à la banque n'existe plus! Volé, perdu, "investi" dans des opérations financières foireuses!

    Est-ce que les cryptomonnaies, cette monnaie du futur, fonctionneraient différemment?

  18. #38
    Expert éminent sénior Avatar de Uther
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    avril 2002
    Messages
    4 450
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Pyrénées Orientales (Languedoc Roussillon)

    Informations forums :
    Inscription : avril 2002
    Messages : 4 450
    Points : 14 092
    Points
    14 092
    Par défaut
    Ce qui est marrant c'est que l'incapacité de retirer l'argent sous forme de cash en cas de ruée au guichet est un argument que les défenseurs du bitcoin ressortent régulièrement pour justifier que les cryptomonnaies sont supérieures. La pratique montre qu'il n'en est rien.

  19. #39
    Membre confirmé
    Inscrit en
    mai 2003
    Messages
    226
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 42

    Informations forums :
    Inscription : mai 2003
    Messages : 226
    Points : 579
    Points
    579
    Par défaut
    Est ce simplement le signe que les cryptomonnaies PoW ne sont qu une grosse pyramide de Ponzi: les nouveaux entrants financent les anciens.
    Mais si tout le monde veut récupérer ses billes, la pyramide s'éffondre.

    Les cryptomonnaies PoW sont en fait basées sur un "bouclier énergétique", comme l explique bien cette video:


    Avec le passage PoS, les cryptomonnaies deviendront enfin intéressante, non pas comme outil de spéculation, mais comme monnaie.

  20. #40
    Membre habitué
    Homme Profil pro
    Chef de projet
    Inscrit en
    mars 2018
    Messages
    41
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Haute Garonne (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : Chef de projet
    Secteur : Administration - Collectivité locale

    Informations forums :
    Inscription : mars 2018
    Messages : 41
    Points : 158
    Points
    158
    Par défaut
    Ce qui est marrant c'est que l'incapacité de retirer l'argent sous forme de cash en cas de ruée au guichet est un argument que les défenseurs du bitcoin ressortent régulièrement pour justifier que les cryptomonnaies sont supérieures. La pratique montre qu'il n'en est rien.
    Sauf que Poolin n'est pas l'équivalent d'une banque mais plutôt l'équivalent d'une... mine. De même que les salariés d'une mine de charbon sont supposés récupérer le fruit de leur labeur tous les mois, les mineurs sont sensés récupérer leurs bitcoins régulièrement. Ici Il ne s'agit pas d'un problème d'engorgement au guichet mais d'un problème de mauvaise gestion qui empêche la mine de payer ses mineurs.

Discussions similaires

  1. Réponses: 0
    Dernier message: 05/07/2021, 16h10
  2. Réponses: 0
    Dernier message: 27/05/2021, 15h52
  3. Réponses: 4
    Dernier message: 06/04/2021, 17h17
  4. Réponses: 3
    Dernier message: 02/04/2021, 21h58
  5. Réponses: 2
    Dernier message: 31/07/2009, 11h58

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo