Les dépenses en infrastructures cloud ont augmenté de 6,6 % en glissement annuel au troisième trimestre 2021, pour atteindre 18,6 milliards de dollars, selon IDC

Selon le Worldwide Quarterly Enterprise Infrastructure Tracker : Buyer and Cloud Deployment d'International Data Corporation (IDC), les dépenses en produits d'infrastructure de calcul et de stockage pour l'infrastructure cloud, y compris les environnements dédiés et partagés, ont augmenté de 6,6 % en glissement annuel au troisième trimestre 2021 pour atteindre 18,6 milliards de dollars.

Cette augmentation reprend la tendance d'une croissance nette positive des dépenses d'une année sur l'autre par trimestre, qui a connu une pause au deuxième trimestre de 2021, lorsque les dépenses ont diminué de 1,9 %. Elle fait suite à sept trimestres de croissance des dépenses d'une année sur l'autre qui ont débuté au 3T19, soulignés par une croissance de 38,4 % au 2e trimestre 2020, la première vague de pandémie mondiale ayant entraîné des fermetures d'entreprises et de pays, provoquant un pic des investissements dans les services et l'infrastructure cloud.

Les investissements dans les infrastructures non cloud ont augmenté de 7,3 % en glissement annuel au troisième trimestre 2021 pour atteindre 14,6 milliards de dollars, ce qui représente le troisième trimestre consécutif d'augmentation des dépenses en glissement annuel après une période de baisse des dépenses qui a débuté au deuxième trimestre 19.

Les dépenses en infrastructure de cloud partagé ont atteint 13 milliards de dollars, soit une augmentation de 8,6 % par rapport au troisième trimestre de 2020, et une augmentation de 6,6 % par rapport au trimestre précédent. Cette évolution s'inscrit dans une tendance de croissance d'une année sur l'autre depuis le quatrième trimestre 2019, interrompue au trimestre précédent (deuxième trimestre de l'année 21) par rapport à un deuxième trimestre de l'année 2020 exceptionnellement fort qui a vu les dépenses augmenter de 55,1 % en raison du pic de la demande de services de cloud public dans les premiers mois de la pandémie.

IDC s'attend à ce que la demande d'infrastructure de cloud partagé reste forte et que les dépenses dépassent celles des infrastructures non cloud en 2022. Les dépenses en infrastructure cloud dédiée ont augmenté de 13,4 % en glissement annuel au troisième trimestre 2021 pour atteindre 5,6 milliards de dollars, soit la plus forte augmentation en glissement annuel depuis le premier trimestre 19, 45,5 % de ce montant étant déployé dans les locaux des clients. IDC prévoit que les dépenses en environnements cloud continueront à dépasser les dépenses non cloud tout au long de ses prévisions.

Nom : IDC-logo-vertical-fullcolor-e1551455009691.png
Affichages : 301
Taille : 9,8 Ko

Pour l'ensemble de l'année 2021, IDC prévoit que les dépenses en infrastructure cloud augmenteront de 8,3 % par rapport à 2020 pour atteindre 71,8 milliards de dollars, tandis que l'infrastructure non cloud devrait augmenter de 1,9 % pour atteindre 58,4 milliards de dollars après deux années de baisse. L'infrastructure cloud partagée devrait augmenter de 7,2 % par rapport à l'année précédente pour atteindre 49,7 milliards de dollars sur l'ensemble de l'année. Les dépenses liées à l'infrastructure cloud dédiée devraient augmenter de 10,7 % pour atteindre 22,2 milliards de dollars sur l'ensemble de l'année.

Dans le cadre du Tracker, IDC suit les différentes catégories de fournisseurs de services et la quantité d'infrastructure de calcul et de stockage achetée par ces fournisseurs de services, y compris l'infrastructure cloud et non cloud. La catégorie des fournisseurs de services comprend les fournisseurs de services cloud, les fournisseurs de services numériques, les fournisseurs de services de communication et les fournisseurs de services gérés.

Au 3e trimestre 2021, les fournisseurs de services en tant que groupe ont dépensé 18,9 milliards de dollars en infrastructures de calcul et de stockage, soit une hausse de 10,2 % par rapport au 3e trimestre 20 et de 6,7 % par rapport au 2e trimestre 2021. Ces dépenses représentaient 57,1 % du marché total des infrastructures de calcul et de stockage. IDC prévoit que les dépenses de calcul et de stockage des fournisseurs de services atteindront 72,6 milliards de dollars pour 2021, soit une croissance de 7,4 % par rapport à 2020.

Au niveau régional, les dépenses en infrastructure cloud ont augmenté d'une année sur l'autre, le niveau de croissance variant selon les régions. Les sous-régions Asie/Pacifique, le Canada et les sous-régions européennes ont connu une croissance à deux chiffres des dépenses, tandis que l'Amérique latine, le Moyen-Orient et l'Afrique, et les États-Unis ont connu des augmentations plus modérées à un chiffre. La région Asie/Pacifique (à l'exclusion du Japon et de la Chine) a enregistré la plus forte augmentation des dépenses d'infrastructure cloud d'une année sur l'autre au 3T21, soit 64,3 %, tandis que les États-Unis ont enregistré la plus faible croissance, soit 1,1 %. Pour l'ensemble de l'année, les dépenses en infrastructure cloud devraient augmenter dans toutes les régions par rapport à 2020, en particulier dans les régions Asie/Pacifique (hors Japon), au Canada et en Europe centrale et orientale. Les États-Unis ne devraient afficher qu'une croissance marginale de 0,4 % d'une année sur l'autre.

À long terme, IDC prévoit que les dépenses en infrastructure de cloud computing et de stockage auront un taux de croissance annuel composé (CAGR) de 12,4 % sur la période de prévision 2020-2025, pour atteindre 118,8 milliards de dollars en 2025 et représenter 67,0 % des dépenses totales en infrastructure de compute et de stockage. L'infrastructure de cloud partagé représentera 70,9 % de ce montant, avec un taux de croissance annuel composé de 12,7 %. Les dépenses liées à l'infrastructure de cloud dédié augmenteront à un TCAC de 11,5 %. Les dépenses pour les infrastructures non cloud rebondiront en 2021 mais se stabiliseront à un TCAC de 0,5 %, pour atteindre 58,6 milliards de dollars en 2025. Les dépenses des fournisseurs de services pour les infrastructures de calcul et de stockage devraient croître à un TCAC de 1,3 %, pour atteindre 115,4 milliards de dollars en 2025.

Nom : IDC Cloud Infrastructure Spending Increased in Third Quarter of 2021 with Overall Growth Expecte.png
Affichages : 280
Taille : 53,1 Ko

Source : IDC

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi :

Gartner : Les revenus mondiaux du cloud s'élèveront à 474 milliards de dollars en 2022, contre 408 milliards de dollars en 2021, le cloud sera la pièce maîtresse des nouvelles expériences numériques

Les dépenses mondiales en services de cloud atteignent un niveau record de 49,4 milliards de dollars au troisième trimestre 2021, Amazon est en tête avec 32 % des parts, suivi de Microsoft et Google

Les revenus de l'écosystème du cloud font un bond de 25 % pour atteindre 235 milliards de dollars au premier semestre 2021, Microsoft, Amazon, Salesforce, Dell, Google et IBM en tête des fournisseurs